Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS C'EST PAR ICI ! :heart:
BONNE RENTRÉE A TOUS NOS ETUDIANTS :cute:

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

back home (( taewoong ))

 :: Le reste du monde :: Globe-trotter :: Air Asia
Oh Taeyang
Oh Taeyang
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 15 Juin - 11:48





back home




Il y a des jours où la vie semble belle, tout est beau – paisible même. Le soleil est haut dans le ciel, les oiseaux chantent. Et Taeyang se dit qu’il n’aurait pas pu rêver mieux. Sauf qu’il y aussi les jours tristes où rien n’a de sens. Le calendrier lui rappelle l’inévitable. L’accident qui a tué ses parents, la collision qui a tout gâché. C’était quelque chose qu’il n’avait pas imaginé. L’idée qu’ils disparaissent n’avait jamais effleuré son esprit. Il était jeune, peut-être bien naïf. Il s’était vu à leur chevet lorsqu’ils auraient été âgés, cheveux grisonnants – rides sur leurs visages. Mais non, la vie en avait décidé autrement. Ils n’étaient plus là. Le mot famille ne le reliait plus qu’à une personne. Taewoong. Son frère, le seul qui reste. Celui qui l’a élevé, l’a protégé quand leurs parents ne pouvaient plus le faire. Taeyang s’est toujours senti chanceux de l’avoir. Il ne sait pas ce qu’il aurait fait sans lui. Il le réalise d’autant plus lorsqu’ils décident d’y retourner. Il a moins peur, moins d’appréhension avec lui. Taewoong est une ombre rassurante qui plane au-dessus de lui. Sourires complices, ils ont rapidement embarqué vers Jeju. Avion pour rejoindre leur île natale, lieu où les souvenirs sont partout. À chaque coin de rue, une histoire lui revient. À chaque pas, ce sont les mêmes sentiments. Taeyang est chez lui. Du moins, il l’était. Jeju n’est plus qu’une belle image, il y a la perte de leurs parents qui le hantent. Et même si leurs tombes sont belles – ce n’est pas assez. Taeyang aurait préféré qu’ils soient à leurs côtés, que leur famille perdure. Le vol n’a pas été très long, Taeyang a vite fermé les yeux. Images qui se sont bousculées dans sa tête, le passé – le présent. Et ils sont arrivés le soir même. Direction la maison familiale. Taeyang n’a pu que regarder le paysage ; observer en silence avec seulement la radio pour musique. Il se sent toujours un peu nostalgique lorsque l’anniversaire de leur mort arrive. Il redevient enfant à cette simple pensée, il retourne à ce gamin de dix-sept ans. Et son cœur se serre légèrement lorsqu’ils rentrent dans la maison. Elle a été le lieu de tellement de choses. Des rires aux petites disputes, des cris aux sourires inouïs. La fatigue vient l’assommer ; et ce même s’il n’a rien fait d’exténuant. Il se tourne vers Taewoong, sa voix trahissant ses sentiments. « On peut peut-être aller au cimetière demain matin ? » Proposition, réponse. Et c’est direction sa chambre, le lit sur lequel il tombe presque. Et il ferme les yeux, attend le lendemain – le sommeil aussi mais trop de pensées l’assaillent.

Soleil dont les rayons le réveillent ; et il ne sait pas pourquoi mais il se lève presque immédiatement. Il ne regarde même pas l’heure. À peine hors de sa chambre, sa voix fait écho. « Taewoong ? »


Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 22 Juin - 13:37





back home




aux alentours de cette date fatidique, ton comportement change sans que tu ne puisses réellement faire quelque chose. tu n’arrives pas à garder cette mine enjouée que tu as tout au long de l’année et personne n’arrive à te faire vraiment sourire sincèrement. beaucoup ont essayé de te le redonner sans succès. même hayoung ou taeyang n’ont pas ce pouvoir. mais ce n’est pas leur faute, c’est de la tienne. c’est juste qu’autour de cette date, tu n’arrives pas à faire comme si de rien était. tu as perdu tes parents et pris en charge ton petit frère et même si tu ne regrettes en aucun cas ton geste, ça n’en reste pas moins compliqué. tu as pris des responsabilités très jeune pour lui parce que tu voulais qu’il ne manque de rien et encore aujourd’hui tu le fais, parce qu’il a toujours l’envie de débuter. tu comprends qu’il soit parti des zeus à cause de minhyun, mais c’était une chance inouïe pour lui de débuter. tu ne lui en veux pas du tout, il a fait son choix et le respectes mais t’es un peu déçu que ça se soit passé comme ça. enfin, c’est pas grave, taeyang est assez grand pour faire ses choix et tu sais que tes parents seraient heureux pour lui, alors tu dois l’être pour lui. cependant, quand tu embarques dans l’avion pour jeju, tu pousses un soupir à fendre l’âme. vous étiez trop jeunes pour perdre vos parents et même si tu penses t’en être plutôt bien sorti avec l’éducation de ton petit frère, ça n’en reste pas moins une charge beaucoup trop importante pour un jeune adulte. mais tu l’as fait et maintenant vous vous dirigez tous les deux vers votre maison, celle qui a vu vos joies, vos pleurs et l’amour que vos parents avaient pour vous. tu pousses un nouveau soupir en entrant dans la maison et tu vois que taeyang est en proie aux mêmes sentiments que toi. tu hoches la tête quand il te dit que vous pouvez aller voir les parents demain. « oui. bonne nuit taeyang. » est-ce qu’elle sera bonne ? tu ne sais pas vraiment. tu te diriges vers ton ancienne chambre, traînant des pieds avant de t’affaler sur le lit. tu ne fermes pas l’œil de la nuit, tu n’y arrives pas. alors, tu lis, envoies des messages à hayoung, promettant d’aller voir ses parents pour leur dire bonjour et vers cinq heures, tu te lèves ne pouvant plus rester en place. tu prends une douche rapide et une fois que c’est fait, tu vas dans la cuisine pour préparer le petit déjeuner pour toi et ton frère. tu ne sais pas quelle heure il est quand tu entends sa voix dans le couloir. « je suis dans la cuisine taeyang. » que tu dis avant de le voir arriver devant toi. un léger sourire s’affiche sur tes lèvres. d’ordinaire tu lui aurais demandé s’il avait bien dormi, mais là t’as pas vraiment besoin de le demander pour voir que ce n’est pas le cas. « j’ai fait pas mal de choses… t’as qu’à choisir. » t’as demandé à la personne qui s’occupe de votre maison de faire quelques courses pour les quelques jours que vous alliez passer ici et tu as cuisiné pour trop de monde. « tu veux boire quoi ? » vous avez de tout et tu préfères qu’il te dise ce qu’il veut avant que tu prépares quelque chose qu’il ne boira pas. un peu plus et on penserait que tout va pour le mieux. mais ce n’est pas le cas, vous essayez juste de ne pas montrer à l’autre que ça vous atteint que vous soyez ici.




youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Oh Taeyang
Oh Taeyang
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 10 Sep - 18:43





back home




taeyang est presque surpris par sa propre voix. écho malheureux, le prénom de son frère. il n'y a personne d'autre à appeler. dure réalité, ils ne sont plus que deux. impossible de se tromper sur l'auteur de bruits, le propriétaire d'une voix. ce sera toujours taewoong, toujours lui qui reste. son frère lui a souhaité bonne nuit mais le sommeil n'a pas été continu. taeyang a pensé, trop pensé. mais de retour à jeju, il ne pouvait pas faire autrement. chaque pas dans cette maison le relie à eux. parents disparus; partis trop tôt pour un gamin de dix-sept ans. taeyang essaie de masquer sa nuit agitée, se demande si son visage le trahira. rapide regard dans le miroir et il file à la cuisine rejoindre taewoong. il n'a pas regardé l'heure, il sait juste qu'il fait jour. peut-être aurait-il plus dormi sur le soleil n'avait pas pénétré dans sa chambre. retrouvant son frère, il réciproque et lui sourit aussi. « tu n'as pas bien dormi non plus on dirait. » l'évidence même. il n'y avait pas besoin de le dire mais ces mots avaient fait leur chemin hors des lèvres de taeyang. ses yeux dérivent, quittent l'image d'un taewoong peu reposé pour la table. plats abondants, cuisine qui avait été utilisée. son frère avait du se vider l'esprit et cela se voyait. odeur agréable qui se dégageait dans la pièce. « je vois ça. on pourrait presque inviter les voisins mais il est un peu tôt. » il s'essaie à quelques notes d'humour mais il est encore un peu tôt. il n'ose pas penser à leurs parents, au fait que s'ils avaient été quatre - tous les plats auraient été dévorés. « ça a l'air bon. » compliment lancé alors qu'il s'avance un peu plus dans la cuisine. « un jus de fruits s'il y en a. » mais en même temps qu'il parle, taeyang fait signe à son frère. il l'entraîne vers la table, même s'ils ne sont pas à forces égales. « assieds-toi, je vais nous servir les boissons. » taewoong avait déjà tout préparé, ce n'était que logique qu'il vienne lui aussi s'affairer. après lui avoir demandé ce qu'il voulait, taeyang ramena tout sur la table et s'assit à ses côtés. le cœur serré, il s'efforce tout de même de sourire légèrement. il n'a pas envie de dire qu'ils lui manquent. atrocement parce qu'il les revoit assis avec eux. qu'il a presque failli sortir deux autres verres pour les poser devant des chaises vides. non, taeyang préfère ignorer tout cela. parler d'autre chose est la meilleure solution. ses pensées voguent, encore et les restes d'hier soir lui reviennent. lumineuse idée, probablement pas mais il allait tout de même le dire à taewoong. les midnight thoughts avaient leur importance. « c'est une idée stupide mais on pourrait peut-être aller à la plage. enfin, avant d'aller les voir...» silence, mais il poursuit. « si ça te dit bien sûr. » il est incertain de ce dessein un peu naïf. il ne sait pas pourquoi mais peut-être que le bruit des vagues pourrait leur changer les idées. si seulement.


Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 26 Sep - 23:35





back home




tu le savais que tu ne dormirais pas aussi bien que lorsque tu étais à séoul. c’était quelque chose que tu avais prévu et donc tu préfères mettre à profit ce temps pour préparer le petit déjeuner pour quand taeyang sera réveillé. t’essaies de faire le moindre bruit possible mais il finit par te rejoindre dans la cuisine. sa remarque te tire un regard blasé dans sa direction. ce n’est pas dirigé contre lui, mais plus contre la situation. ça te fait carrément chier de ne pas avoir dormi. cependant, tu ne peux rien faire. tu ne dis rien et tu secoues la tête. à ta tête, ton petit frère voit bien que tu n’as pas dormi et lui non plus. vous avez des cernes sous les yeux. tu changes donc assez vite de sujet pour ne pas rester trois plombes sur ça en lui présentant ce que tu as fait pour le petit déjeuner. sa touche d’humour arrive à te faire sourire. « oh je suis sûr que madame kim est debout. elle viendrait avec plaisir et ferait des réflexions sur tout ce que j’ai fait et sur notre façon de vivre nos vies maintenant. » madame kim c’était la petite vieille au bout de la rue. la commère de la rue depuis des années. même quand tu étais un gamin, tu la connaissais parce que dès que tu passais en vélo devant chez elle, elle te regardait faire jusqu’à ce que tu disparaisses de sa vue. elle a toujours été comme ça et ce depuis des années. t’es surpris de savoir qu’elle est encore en vie. ça te fait bizarre parce que lorsque tu étais enfant, elle était déjà vieille. enfin, tu préfèrerais encore manger tout seul qu’en sa compagnie parce qu’en plus d’être vieux jeu, elle critique tout et tout le temps. votre façon de vivre à toi et taeyang, elle ne l’approuverait pas parce que vous êtes seuls et que vous n’avez plus de parents. tu pousses un soupir en pensant à ça avant de le cacher derrière un sourire quand ton petit frère te fait un compliment sur ta cuisine. tu te tournes même pour attraper un verre et lui servir un jus de fruit. sauf que taeyang ne le voit pas de cette manière et t’oblige à aller t’asseoir à table. « mais j’aurai pu le faire tu sais. je suis pas handicapé et j’avais déjà presque tout fait. » tu souris cependant, face à ce geste. tu sais qu’il essaie à sa manière de te faire comprendre que tu peux te reposer sur lui aussi. mais c’est toi le plus âgé, le plus grand. c’est à toi de t’occuper de ton frère. « je veux bien un café alors avec deux sucres et du lait dedans, ainsi qu’un verre de jus de pomme. » tu lui passes la commande et tu l’observes vous servir avant qu’il ne vienne prendre place à tes côtés. le silence vous enveloppe et tu regardes avec un œil éteint la place que tes parents occupaient avant leur mort. ta mère était en face de toi, ton père à ses côtés et toi tu avais taeyang à ton côté. rien à changer dans votre façon de vous asseoir à table, si ce n’est que les sièges en face de vous sont vides. tu sens les larmes monter et tu remercies silencieusement ton frère d’avoir brisé le silence. tu essuies rapidement l’eau salée qui menaçait de couler avant de te tourner vers lui. « c’est une bonne idée effectivement. » ta voix se brise un peu parce que vous allez voir vos parents, mais tu es quand même heureux de passer du temps avec taeyang même si c’est pour cette raison. « après, on pourrait aller dans notre restaurant favoris ? » celui où vous alliez souvent avec vos parents. ça serait bizarre d’y aller que tous les deux, mais ça pourrait vous faire du bien.

[/quote]


youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Oh Taeyang
Oh Taeyang
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 28 Sep - 17:24





back home




sourire esquissé mais est-il vrai ? question qui résonne dans l'esprit de taeyang alors que son frère lui sourit, note d'humour facilement perçue. « tu veux que j'aille la chercher ? ses critiques me manquent aussi. » il laisse à son tour un sourire se dessiner. femme âgée, fouineuse invétérée. la critique qui s'échappait facilement de ses lèvres peintes de rose trop vif. madame kim, figure emblématique de cette rue. taeyang a l'impression d'entendre sa voix résonner; souvenirs du passé. il avait évité la vieille femme le plus souvent possible. il ne savait pas pourquoi mais tout jeune, il ne l'avait pas appréciée. taeyang avait toujours détesté la façon dont elle fixait les gens. ce regard imperturbable, assez pour lui faire peur et qu'il n'appelle son frère à la rescousse. cette femme avait toujours tout regardé, observé avec attention - ses yeux restant sa cible sans ciller. sorcière, avait-il pensé. toujours était-il qu'elle devait certainement être levée, se préparant à la critique dès que le soleil pointait le bout de son nez. elle aurait beaucoup à dire si elle se trouvait à leurs côtés, surtout qu'ils étaient devenus les enfants ayant perdu leurs parents. la famille décimée. et les pensées de taeyang s'envolent, retour à la réalité. il veut aider. « justement, laisse-moi faire. » ils peuvent compter l'un sur l'autre, se compléter. taeyang n'est plus un adolescent, encore moins un enfant. taewoong peut s'appuyer sur lui, il n'est pas obligé de tout supporter seul. ils sont ensemble. ensemble mais seuls, attablés ici. et le vide frappe, le silence naît. mais taeyang le tue, parle parce que ses yeux brillent autant que ceux de son frère. mais il chasse les larmes, les envies d'exploser parce que ce n'est pas le moment. ils ne peuvent pas s'effondrer maintenant. enfin, peut-être que si. la voix brisée de taewoong lui parvient, ses yeux rencontrent les siens. « ça me paraît bien. » endroit connu, familier. surtout pour eux; ils y allaient avec leurs parents. cette journée semble placée sous le signe du souvenir. chemin du passé qu'ils comptent arpenter, la belle jeju leur a manqué. taeyang a le cœur aussi remué qu'apaisé d'être ici. il y a son frère mais ses parents lui manquent, il y a son enfance mais il veut penser au futur. il est comme en train de flotter entre deux rives et il ne sait pas vers où aller. heureusement, taewoong sera là. il est toujours là, heureusement. « on peut déjeuner tranquillement et y aller ? » aller à la plage et puis ensuite là-bas. mais avant toute escapade, il faut finir ce qu'il y a devant eux, essayer d'atténuer les cernes sous une douche revigorante. il faut vivre. et malgré son cœur serré, taeyang sait qu'ils peuvent le faire. ils restent une famille.



Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 24 Oct - 16:38





back home




tu laisses un sourire s’afficher sur tes lèvres alors que taeyang parle de ramener la petite vieille qui fait la commère dans toute la rue pour qu’elle vienne. tu secoues quand même la tête parce que ça a beau te manquer pour faire comme si de rien était, tu préférais quand même rester seul avec ton petit frère. « on va pas l’embêter. elle serait capable de faire des réflexions sur ma cuisine. » et t’as pas tellement envie de t’entendre dire que tu cuisines mal alors que c’est toi qui t’occupe de la cuisine dans ton café à chats. t’as déjà du mal à ne pas craquer alors si elle vient en plus pour te dire que tout est à refaire, tu serais capable de tout envoyer en l’air et d’être désagréable avec elle, vraiment désagréable. heureusement, elle ne pointera pas le bout de son nez ici et c’est pas plus mal. vous restez tous les deux, taeyang et toi, et il veut t’aider. t’as pas l’habitude de le laisser faire, parce que c’est ton rôle d’être là pour lui et de le soutenir du mieux que tu peux. après tout, vous aviez perdu vos parents assez jeunes et c’était toi qui avait, selon ton souhait, élevé ton frère jusqu’à ce qu’il devienne un adulte. tu ne regrettais pas ton choix et tu ne le regretteras jamais même. avoir ton petit frère près de toi et vois ce qu’il était devenu te faisait toujours sourire. tu étais fier de lui et de ce qu’il accomplissait et ce même si finalement, il n’avait pas débuter avec les zeus. mais du coup, c’était difficile pour toi de le laisser faire les choses que toi tu faisais normalement. pourtant, aujourd’hui, tu le laisses faire, autant parce qu’il en a envie et le demande, que parce que tu veux et tu dois laisser un peu de leste à ton frère. tu passes donc ta commande, observant ce qu’il fait avec un sourire avant que vous ne preniez place à table, où deux chaises restent vides. tu essaies de ne pas trop y penser, mais tu ne peux pas t’empêcher de te sentir nostalgique et triste. les larmes s’accumulent au creux de tes yeux alors que tu chasses ces pensées de ton esprit. tu auras tout le temps de pleurer quand vous irez les voir. tu finis par proposer d’aller manger dans votre restaurant préféré après avoir été voir vos parents et taeyang accepte. un sourire triste s’affiche sur tes lèvres tandis que tu rebaisses la tête vers ton petit déjeuner. tu as le ventre noué et très peu faim, mais tu vas te forcer pour ne pas laisser voir que tout cela t’affecte. ton frère n’a pas besoin de le voir. tu relèves les yeux à ses mots, croisant une nouvelle fois son regard. « oui c’est bien. » faudrait encore que vous vous habillez et vous pourrez y aller. « tu veux faire quelque chose tant qu’on est là ? » reprends-tu parce que vous n’allez pas rester ici longtemps. autant en profiter.




youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Oh Taeyang
Oh Taeyang
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 3 Nov - 22:20





back home




taeyang ressent l'atmosphère, chaque mot qui n'est pas prononcé - chaque larme qui n'est pas libérée. ils retiennent les perles salées, les mots tristes car ils savent qu'ils les diront plus tard; lorsqu'ils seront face à leurs géniteurs, eux enterrés six pieds sous terre. taeyang se demande souvent s'ils les regardent depuis le ciel. les paroles disant que les morts veillent sur les vivants, ne sont-elles que mensongères ? il aimerait croire qu'ils sont là, qu'ils observent chacun de leurs pas. qu'aujourd'hui, ce matin même ils sont assis avec eux. attablés, des sourires esquissés - de la joie sur leurs visages creusés. il aime penser qu'ils les guident, continuent de le faire même sans être là. il aime juste les aimer, se souvenir du temps où ils étaient à leurs côtés. peut-être est-ce immature, stupide mais taeyang ne peut pas se résoudre à les voir comme les autres. ce sont ses parents, il reste leur éternel enfant. taewoong et lui échangent quant au programme, se proposent des changements. peut-être qu'ils ont besoin de penser à autre chose avant que le deuil ne leur revienne. la plage a toujours été un endroit paisible. le bruit de l'eau, le contact avec le sable fin. les rayons du soleil qui glissent sur la peau, l'écho de l'océan qui paraît si immense; si bleu et qui peint mille nuances. à seoul, la mer manque à taeyang. tableau de son enfance, de son adolescence - il aimera toujours jeju pour ses paysages à couper le souffle, petite île perdue - un coin de paradis. comme taewoong, il se force un peu à manger. ne veut pas gâcher ce que son frère a fait. ils doivent donner le change, faire bonne figure et c'est un premier pas. taeyang écoute, les yeux dans ceux de son frère. « pas spécialement, toi ? »  il avait envie de tout et de rien à la fois. taeyang se contenterait juste de ce qu'ils feraient. rien ne semblait lui venir à l'esprit, du moins pas pour le moment. finissant son assiette, il se leva pour aller se préparer. une main passée dans le dos de taewoong. « je vais à la salle de bain. je t'aide à ranger après. » son sourire est léger mais vrai. il avait hâte de passer du temps avec lui, cela malgré les circonstances.

douce revigorante, faisant taire toutes les pensées dont il ne voulait pas. taeyang se prépare sans aucun empressement. taewoong et lui ont le temps. ses cheveux blonds sont mis comme il faut d'un geste de la main. et après un tour dans sa chambre pour s'habiller, il retourne au salon. vient retrouver son frère. il n'a pas vu l'heure passer. « dis-moi quand on y va. » il lui sourit encore, venant ranger les quelques bricoles qui traînaient là. il est prêt.





we're meant to be please don't go where i won't follow
Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 30 Nov - 23:16





back home




les souvenirs revenaient par vagues tous plus douloureux les uns que les autres alors qu’il manquait les deux personnes les plus chères à vos yeux, vos parents. tu aurais aimé qu’ils soient encore là, que vous puissiez partager tous ensemble ce petit déjeuner. mais il n’y avait que taeyang et toi dans cette pièce et tu avais beau prier le plus possible, les chaises de tes parents restaient désespérément vide. tu ressentais encore plus leur absence aujourd’hui parce que tu étais sur ton île natale. dans la capitale, ce n’était pas la même chose, pas du tout même. mais là tu avais les larmes aux yeux rien qu’en pensant à eux et tu ne voulais pas craquer, pas devant ton petit frère. tu te devais d’être fort pour lui, tu ne pouvais pas t’effondrer. alors, tu ravales tes larmes. tu essaies même de faire la conversation à taeyang sans grand succès. tu secoues la tête quand il te renvoie la question. tu n’as envie de ne rien faire ici parce que tout te rappellerait tes parents. « j’irai sûrement dire bonjour aux parents de hayoung. » souffles-tu cependant. tu ne veux pas qu’ils pensent que tu es mal élevé et que tu ne veux pas les voir. tu ne resteras pas spécialement longtemps, mais tu as envie de les voir, un peu. le reste du repas se passe dans le silence et quand ton petit frère a fini, il se lève de table pour aller dans la salle de bain se préparer. une larme unique et solitaire coule sur ton visage alors que l’essuie précipitamment. non tu ne pleureras pas. tu dois être fort. tu te lèves pour débarrasser et tes gestes deviennent automatiques. tu ne réfléchis plus et tu fais comme un robot. tu ne veux pas penser au fait que vous n’êtes plus que tous les deux, seuls contre le monde. taeyang revient après quelques minutes et t’aide à finir de ranger ce qu’il reste sur la table. « j’ai juste besoin de passer dans la salle de bain et j’arrive. » tu le laisses dans le salon pour aller dans la salle de bain. tu te laves les dents en vitesse, passe un peu d’eau sur ton visage et pose ton regard sur ton reflet. « tu peux le faire taewoong. » tu te donne du courage pour affronter cette journée avant de t’essuyer la figure et de sortir pour retourner près de taeyang. « allez on y va. » tu enfiles tes chaussures et prends une veste au cas où il fasse un peu frais en bord de mer. « prends une veste au cas où. » lances-tu à ton frère avant d’ouvrir la porte pour sortir, le laissant te rejoindre dehors avec un léger sourire sur les lèvres. tu fermes la porte et mets les clés dans ta poche avant de prendre la direction de la plage. aucun de vous ne parle et apprécie simplement la promenade. de toute façon, tu ne saurais pas quoi dire et tu ne veux pas vraiment parler pour ne rien dire.





youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Oh Taeyang
Oh Taeyang
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 14 Déc - 20:27





back home




il disparaît de la vue de son frère. l'abandonne pour une douche qui fera taire ses pleurs, effacera les vilaines pensées qui se logent dans son esprit. la peine qui revient le hanter, lui comme taewoong. il retourne vite dans le salon, retrouve son aîné. tout est presque trop parfait, trop bien rangé. taewoong part à son tour. taeyang se dit qu'il peut ordonner les quelques objets qui traînent encore. il déteste être seul, du moins ici dans cette pièce. ce n'est pas lorsqu'il était plus jeune; il sait que ce vide ne sera jamais comblé. que ses parents ne passeront pas le seuil de la porte. que le visage de sa mère ne lui sourira plus depuis le plan de travail. il déteste être mis face à l'évidence. au silence trop pesant; il voudrait mettre de la musique mais il est encore trop tôt. il retient l'envie de pleurer, elle lui était pourtant passée sous la douche. du moins, il le croyait naïvement. il remercie taewoong d'apparaître. de venir à sa rescousse sans même le savoir. il n'a pas envie de s'effondrer. il veut juste aller à la plage, faire cette promenade dont ils avaient parlé. taeyang acquiesce, aurait presque dit merci maman mais ce n'était pas le moment de s'anéantir. il attrape le plus chaud blouson qui traîne et l'enfile. il sourit légèrement alors que la porte se referme. et puis le silence règne. quelques banalités s'échappent des lèvres de taeyang mais il finit par ne plus rien dire. il se laisse bercer par les rayons du soleil glissant sur son visage. il aime la brise marine qui vient les frapper. le bruit des vagues efface tout, fait la conversation. taewoong et lui n'ont qu'à se laisser porter. et ils le font, s'apaisent de la situation. malheureusement, ils arrivent à la fin de l'étendue. ils ne peuvent que rebrousser chemin. aller voir leurs parents, il n'y a que ça de possible. « tu es prêt ? » laisse t-il finalement échapper. question qu'il se pose aussi à lui-même. il a une idée sur la réponse mais ce n'est pas la meilleure.

taeyang sait que son frère a dû autant penser que lui. que son cerveau a probablement repassé des images d'eux quatre. c'est toujours difficile d'aller les voir, encore plus pour cet anniversaire. ce jour où la vie leur a volé leurs géniteurs. date gravée en eux. taeyang aurait voulu que ce soit un jour heureux mais la vie est cruelle. apprend des leçons qu'on préférerait ne jamais connaître. ils continuent leur route, s'en vont au cimetière. et taeyang voudrait parfois que la route soit plus longue. il n'a pas envie de poser les yeux sur eux, de les voir sous cet amas de terre. il ne peut pourtant plus s'attendre à ce qu'ils se tiennent à ses côtés. il n'y a et n'y aura plus que taewoong. ils sont seuls face à cette douleur, à cette perte qui ne s'estompera pas.





we're meant to be please don't go where i won't follow
Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 6 Jan - 13:34





back home




tu pensais qu’avec le temps, la douleur de leur absence s’estomperait. sauf que ce n’était pas le cas. c’était toujours aussi vif et tu n’arrivais pas à faire taire la plaie béante de ton cœur. tu avais mal mais tu ne pouvais pas le montrer, pas devant ton petit frère. tu devais te montrer fort devant lui parce qu’il n’avait pas besoin de voir que tu étais totalement brisé de l’intérieur. tu voulais être fort à ses yeux, la personne qu’il venait voir quand il avait besoin de réconfort. tu ne pouvais donc pas craquer. pas aujourd’hui et encore moins devant taeyang. alors, tu fais tout ce que tu peux pour que ce ne soit pas le cas, te gardant occupé le plus que tu peux. tu pousses un soupir en voyant ton frère disparaitre pour finir sa toilette pendant que tu ranges le petit déjeuner. avoir les mains prises et penser à autre chose t’évite de trop te rappeler que c’est l’anniversaire de la mort de tes parents. une larme unique s’échappe de tes yeux alors que tu continues de nettoyer. puis vous finissez par sortir et le silence s’installe entre vous. tu ne cherches pas à le briser parce que tu ne saurais pas réellement quoi dire à ton petit frère. alors, tu marches sur le sable le regard au loin. tu aimerais que cette plage soit infinie, qu’elle ne s’arrête jamais. pourtant, comme la vie, elle finit par se stopper et tu tournes la tête vers taeyang à sa question. non je ne suis pas prêt. je ne le serai jamais. c’est ce que tu voudrais lui dire, mais à la place, tu hoches simplement la tête. tu as une boule dans la gorge et si tu ouvres la bouche pour parler, tu sais que tu vas pleurer. alors vous rebroussez chemin pour revenir devant la maison. « on y va à pieds ? » tu n’as pas le permis et tu ne voudras jamais le passer à cause de l’accident de tes parents. tu n’es pas à l’aise dans les transports motorisés. sauf que tu sais que parfois tu n’as pas d’autre choix que de les prendre. mais pour aujourd’hui, tu voudrais bien éviter d’avoir à monter dans un taxi ou un bus. en plus le mémorial n’est pas tellement loin. quelques dizaines de minutes à pieds. rien de bien méchant quand vous voyez le nombre de kilomètres que vous faisiez avec vos danses. certes, ce n’était pas la même chose, mais c’était presque comme. « ou tu veux prendre le bus ? » en y allant à pieds, vous mettrez plus longtemps qu’en bus. tu n’avais pas réellement envie d’y arriver trop vite. tu voulais avoir le temps de te faire à l’idée. sauf que ça faisait cinq ans maintenant, tu ne te ferais jamais à l’idée de les voir comme ça. tu pousses un discret soupir pour ne pas que taeyang l’entende et tu attends sa réponse. tu espères qu’il sera comme toi, à ne pas vouloir y aller trop vite.





youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux y prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Shark Attack !
Après avoir sué pendant 12 longs mois et fait preuve d'un travail d'équipe admirable, nos p'tits requins s'imposent en tête du classement et remportent la coupe des fraternités, pour la troisième année consécutive. Un trophée, ma foi, bien mérité. Alors, bravo à vous, les Sango ♡

La team animation, la
radio et la TM recrutent
Pour en savoir plus, clique ici !