Revenir en haut Aller en bas



 

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

Paradise Lost |#|BOBAE&JAEHYUN

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Les alentours de la ville
avatar
Kwon Jae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 17 Juin - 19:27
PARADISE LOST
Bobae & Jaehyun


Des parents assassinés, une bien triste histoire qu’on ne devait sans doute pas oublié. Jae Hyun n’avait jamais vraiment réalisé cela, songeant qu’à l’époque de son adoption, on ne l’avait tenu informé de rien, juste de quelques détails assez vagues. Il savait que ses parents étaient morts, il savait qu’il avait été séparé de son frère et de sa sœur, sans jamais poser trop de question pour autant. Désormais, ces questions tournaient dans sa tête, souvent quand il ignorait royalement les appels et messages de Jae Won. Il n’avait de toute façon pas envie de parer à cette mauvaise copie de Tyrion Lannister.

Ses yeux suivaient les paysages en dehors de la ville, lâchant un soupir face à la verdure qui lui rappelait les paysages de la petite ville où il avait grandi. Une ville qu’il ne risquait pas de revoir, ce n’était pas comme si ça le dérangeait. Ses seuls échanges avec eux ne se faisaient que lorsqu’ils « oubliaient » de verser l’argent qu’ils lui avaient promis jusqu’à la fin de ses études. Une base tout à fait honorable, si on prenait en compte qu’ils avaient de toute façon promis de ne pas le déshériter, ça ferait un trop grand scandale pour des chrétiens comme eux. Pas autant que s’il ouvrait sa gueule pour dire ce qu’il avait fait avec leur fille adorée. Un éternel sourire fier se dessinait sur son visage quand il y pensait.

Descendant du bus, il leva les yeux vers ce bâtiment qui ne lui rappelait qu’un vague souvenir. Il se souvenait le quitter, sa main tenue par son père pour aller vers la voiture et retrouver sa « famille ». Ce qu’il y avait fait, combien de temps il y était, il n’en avait pas la moindre idée. Où était le reste de sa famille ? Ses grand-parents biologiques ? Des oncles, des tantes ? On ne lui avait jamais rien dit, jamais rien expliqué. Il sonna à la porte sans même un semblant d’hésitation, faisant rapidement face à une femme, un peu plus âgée que lui, sans doute plus de vingt-cinq ans, pas encore trente. Taille moyenne. Elle était plus le genre de femme qu’on décrivait comme étant « belle » et non « mignonne ». Le constat principal était qu’elle ne lui disait rien, ce qui ne devrait pas le surprendre. A l’époque, elle ne devait pas encore travailler ici.

« Bonjour, je m’appelle Kwon Jae Hyun. » Il se courba poliment devant elle, un sourire effleurait ses lèvres en la regardant. « J’étais là durant quelques mois entre 2002 et 2003. » Il n’avait pas le temps exacte, le notaire n’avait pas fourni plus d’information et il ne pouvait pas aller chez ses parents pour demander les papiers d’adoption. « J’aimerais avoir plus d’information sur cette époque-là. Je ne sais pas si vous tenez des archives ? » Il parlait trop ? Sans doute un peu trop. Pinçant les lèvres, feintant l’embarras, il reprit : « Je peux vous montrer mes papiers d’identité si vous voulez ? » Histoire de prouver qu’il était bien celui qu’il prétendait être et ne tentait pas de venir kidnapper un enfant pour il ne savait quel plaisir pervers. Il n’en était pas encore là.



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
avatar
Lim Bo Bae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 19 Juin - 21:53
PARADISE LOST
Bobae & Jaehyun


Il n’était pas rare pour Bae de voir des enfants devenu adulte revenir des années plus tard. Elle avait longtemps fuis cet orphelinat quand on l’avait laissé partir. Mais on revenait tous à nos racines. Qu’importe le nombre de jours, de mois, d’années que l’on avait pu passer entre ses murs, on revenait tous un jour ou l’autre … c’est une pièce du puzzle manquant, comme si cet endroit refermait tous les questions ... et pourtant. Cette bâtisse qui se faisait vieille ne faisait que prendre la poussière. Elle renfermait plus de questions que de réponses et laissait le plus souvent ses visiteurs déçus et plus perdus encore. Il n’y avait que trois réponses qui revenait le plus : pourquoi, comment, et où sont mes parents. Il était troublant de voir à quel point toutes les personnes qui se présentaient à eux reproduisait le même schéma, parce que l’Homme a besoin de savoir d’où il vient pour savoir où il va. Des repères dont manquaient terriblement tous ces enfants de l’orphelinat. Les plus chanceux étaient ceux qui savaient que savait que leur parents ne reviendraient plus et qu’aucune famille ne pouvait prendre soin d’eux … et les autres tentaient vainement de se convaincre, dans une quête douloureuse et périlleuse, qu’aucun vide ne troublait leur vie. Certains le comblait en fondant leur propre famille, d’autres en s’empêchant de penser, d’autres encore en attirant l’attention sur eux … Bo Bae, pour sa part, avait décidé de dédier sa vie aux autres. Elle n’avait de cesse de faire passer ses protégés avant ses propres besoins et elle savait, en faisant ça, qu’elle répondait à un besoin malsain d’autodestruction. Mais cela semblait tellement … salvateur pour elle.


Elle n’aurait jamais cru qu’à cet instant elle venait de rencontrer son plus grand bourreau.
 

Elle pousse la porte du portail les bras chargés de courses et esquisse un sourire à mesure qu’il parle. Encore de nombreuses questions qui attendent des réponses qui seront de toute évidence morcelées et incomplètes. Elle secoue la tête et sourit « Suivez-moi … on saura rapidement si c’est vous. » Pas vraiment besoin de papiers d’identités. Elle lui tient le portail du pied et lui fais signe de le suivre jusqu’à l’intérieure. Il traverse une cours calme à cette heure-ci les enfants étant à l’école. « Je suis Lim Bo Bae, j’ai vécu ici … toute ma vie je crois. »  C’était presque devenu facile pour elle de le dire à présent. Elle zieute vers lui tentant de ne pas être trop inquisitrice et cherche dans ses traits une quelconque ressemble avec ses souvenirs. Elle entre dans un bâtiment donnant directement sur un grand couloir. Elle fait un léger détour par la cuisine où elle pose son sac et lance « Est-ce que les lieux vous parle … ? C’est parfois de simples odeurs ou des pièces qui peuvent paraitre familière … Si tu y étais ici en 2003 j’avais … » elle fait un rapide calcul et conclut «  11 ans. » elle avait donc dû s’occuper de lui …  Bo Bae a rapidement était la plus vieille de l’orphelinat, elle avait en charge les plus jeunes. Mais elle avait tenté de réfléchir, pour l’instant le jeune homme en face d’elle ne lui disait rien. Elle attache ses cheveux en une longue queue de cheval qui se balance à mesure qu’elle remonte le couloir pour l’emmener au mur des souvenirs. C’est ainsi qu’il appelait le mur qu’il gardait pour accrocher toutes les photos les enfants qui venaient ici.
 

Elle est douce Bo Bae et d’un calme rassurant. Elle sait qu’ici est sa maison même si elle y a vécu les pires années de sa vie, elle sait aussi qu’elle y a vécu les plus belle. Pensive et concentrée elle longe le mur avant de finalement décrocher une photo. « Juin 2002. » souffle-t-elle en lui tendant une photo « La ressemblance est plutôt flagrante. » maintenant qu’elle l’avait sous les yeux. Elle réfléchit un instant en l’observant avec un peu plus d’insistance à la dérobé. Il lui semblait qu’il était avec une fille et un garçon aussi … mais pour ce genre de questions elle préférait prendre le temps d’apprendre à le connaitre, au risque de déclencher de nouvelles questions et troubles sur une simple supposition hasardeuse pour l’instant … 

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


i'm not a paper doll


⋆ COME AND SAVE ME.

avatar
Kwon Jae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 21 Juin - 23:52
PARADISE LOST
Bobae & Jaehyun


C’était à peine croyable, de se dire que Jae Won avait pu oublier son adoption, sa vie d’avant. Jae Hyun s’en était toujours souvenu, quand bien même les souvenirs devenaient toujours plus flous, qu’il oubliait des détails. La voix de son père, le sourire de sa mère. Au fond de lui, il espérait oublier. Il avait ce vieil album photo qu’on lui avait remis, il n’y avait pas touché, ne l’avait pas ouvert. Il ne voulait pas se souvenir davantage, il ne voulait pas revoir leurs visages, les traits de ses parents, ni les quelques vieilles VHS regorgeant de souvenir de famille. Un jour, il devrait les visionner avec Jae Won et Na Eun, mais pour le moment, c’était exclu. Ce n’était pas le genre d’émotion qu’il voulait retrouver, quand bien même l’enquête les mènerait dans cette direction. Vers des souvenirs de famille, vers des indices quelconques dans ces documents abandonnés, poussiéreux, que personne n’avait consulté depuis bien des années, qui n’était à l’époque, que le présent donc n’avait aucun intérêt. Personne ne les a encore jamais visionnés avec nostalgie.

Face à cet orphelinat, il songea à tous les enfants qui étaient passés par là. Que seraient-ils tous devenus s’ils avaient pu vivre auprès de leurs vrais parents ? Lui, que serait-il devenu ? Une toute autre personne, sans doute. Ils seraient tous différents, meilleurs ou pires, bien qu’il était persuadé qu’ils seraient pour la plupart, bien meilleur. Ce n’était pas un développement normal, il n’avait jamais accepté sa famille d’adoption, ne les avait jamais aimés, les considérant comme des manipulateurs, des personnes intéressées par ce qu’il pouvait éventuellement représenter. Un signe de bonté, d’amour, quelque chose de matériel. Maintenant, ça n’avait plus d’importance, à ses yeux, ils n’étaient plus liés, faisaient partis de fantôme du passé.

Avant eux, il y avait eu cet endroit. Il tenta de se présenter à cette jeune fille, un petit sourire collé sur les lèvres, il la remercia quand elle lui proposa de la suivre, répétant mentalement son nom. Il détestait oublier et devoir redemander. Lim Bo Bae. C’était original. Jae Hyun resta interdit. Elle avait vécu ici toute sa vie ? Donc elle avait probablement été là en même temps que lui ? Intéressant. En silence, il observait les lieux. Non, rien ne lui parlait en réalité. Il ne se souvenait plus de ces lieux, il ressentait néanmoins un sentiment de malaise. Au fond de lui, il se souvenait juste qu’il avait détesté cet endroit. « Je me souviens vaguement… » Elle avait 11 ans à l’époque, ça devait être une des plus âgées. Il était rare de passer son adolescence dans ce genre d’endroit.

Dans ce couloir qui lui semblait froid, il suivait Bo Bae en silence, s’arrêtant devant quelques photos sur un mur, fixant les visages d’enfants souriant, un bien grand mensonge quand on considérait que beaucoup avaient déjà connu le pire. Il attrapa la photo qu’elle lui tendit, posant son regard sur le petit garçon qu’elle désignait. « J’ai pas changé, je suis toujours aussi mignon, non ? » Son sourire se fit malicieux en regardant la photo, tentant de retrouver un souvenir, n’importe quoi. Fronçant les sourcils, il désigna tour à tour les deux enfants à côté de lui. « C’est ma sœur et là mon frère. Je les ai retrouvé il y a quelques mois seulement. » Des gueux comme on en fait plus. Laissant son doigt glisser sur la photo, il s’arrêta plus loin, sur celle qui semblait être de toute évidence Bo Bae. « Et là, c’est vous, n’est-ce pas ? Je me souviens je crois. » Pas vraiment, mais sauf avec de la chirurgie très prononcé, il ne voyait pas qui elle pourrait être d’autres. « Vous vous occupiez de nous parfois, non ? » Son sourire se fit mi-amusé, mi-pensif. « Je crois que j’étais un peu amoureux de vous ! La plus grande et la plus jolie, j’étais un enfant précoce. » Il avait toujours aimé les femmes plus âgées, on ne pouvait pas le blâmer, on pouvait juste le blâmer de mentir sans ciller, sans raison particulière. Il la fixa longuement, songeant qu’il ne devait pas oublier son but premier, mais il pouvait bien faire les deux en même temps. « Est-ce que vous auriez des informations sur notre arrivée ici ? Les dossiers d’adoption ? »



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


'cause you’re like a fireworrk

Nothing can be compared to that
Do you know this feeling ?
When you realize you've win the battle

♡ ♡ ♡
avatar
Lim Bo Bae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 22 Juin - 12:11
PARADISE LOST
Bobae & Jaehyun


La jeune femme sourit doucement. Des rires lointains se font entendre et des bruits de pas d’une cavalcade suivent rapidement.  Les enfants de l’orphelinat donnent vie à ses murs. On les entend, les voit, mais le plus souvent ils sont comme des murmures ici et là dans les couloirs vides du bâtiment. Bo Bae s’obligeait à ne pas venir trop souvent à l’orphelinat pour se préserver. C’était la maison et elle avait passé sa vie entière à s’occuper des gosses ici quand on s’occupait à peine d’elle. Elle avait fini par dédier sa vie aux autres attendant que quelqu’un puisse un jour lui rendre la pareille … mais elle avait fini par abandonner l’idée que ça puisse un jour arriver. Elle perdait tous ceux qui essayaient. Elle s’épuisait à leur courir après, à faire les mauvais choix. Elle voulait reprendre sa vie à 0, recommencé … tenter tout du moins. Bae était trop jeune pour finir déjà seule. Sans amis, sans famille, elle n’avait finalement que son protéger et Shi An pour rendre sa vie monotone. Elle avait son bar et son club. Elle se noyait dans le travail, dormait à peine quand les nuits devenaient douloureuses. Elle passait son rare temps libre ici et finalement, à suivre ces différents chemins, cela l’aura conduit à Jae Hyun. Il était évident que sa présence ne sera que fugace et qu’il disparaitra dès qu’il aura eu ce qu’il voulait. Alors peut être que la jeune femme pourra l’aider à obtenir ce qu’il veut … ?

Elle esquisse un sourire amusé à sa remarque. Ça oui, on ne pouvait pas nier qu’il était beau, et plus encore mignon petit. Mais Bae n’osait ainsi approuver, pourtant son regard pétillant de malice et son sourire complice la trahissait. Elle fouillait dans ses souvenirs, cherchant ce que ce petit garçon qui tenait fermement son doudou dans ses mains à son arrivé aurait pu gagner en lui parlant. Elle voulait vraiment l’aider mais savait pertinemment que les dossiers d’adoptions étaient cruellement vides d’information capitale.  On avait les informations de bases des enfants. Mais dans son cas il lui semblait que leur dossier était plus important, placé ici par l’état les trois frères et sœur avait débarqués dans une grosse berline noire. « C’est une bonne chose que tu aies pu retrouver ta fratrie. » Ce n’était pas toujours le cas quand on séparait des enfants à l’adoption.  Elle rit légèrement en se penchant sur la photo « Oui c’est moi … » elle non plus n’avait pas changé. Pas tant que ça. Un peu quand même. Elle relève les yeux, surprise, vers lui et rougit timidement. « Ne dit pas n’importe quoi » elle secoue la tête et ajoute « Mais oui je me suis souvent occupez de vous. Ton frère ne me quittait jamais … » ça en elle s’en souvenait très bien. Elle acquiesce à sa demande de dossier et lui fait signe de le suivre « Je te ferais une photocopie de la photo si tu veux la garder. » Sourit-elle avec douceur en remontant le couloir. « Tu détestais cet endroit petit. T’étais remplie de colère et d’amertume. » Ce qui n’était pas rare pour les enfants de l’époque qui arrivait.
 
« Mais ce que tu détestais par-dessus tout c’était qu’on puisse te dire que tu ressemblais à ta mère … » à mesure qu’elle parlait les souvenirs revenaient. Elle entre dans le bureau des archives et sort la clé de sa poche pour ouvrir les casiers de l’année 2003. Elle cherche son nom et le trouve enfin, sort aussi les dossiers de Jae Won et Na Eun. Elle lui pose sur la table et souffle « Je ne peux pas te laisser partir avec mais tu peux les consulter ici si tu veux … » marquant une pause elle gratte sa nuque et lance «  Je m’apprêtais à faire le goûter des enfants, est ce que tu veux te joindre à moi dans la cuisine, tu y seras au calme pour lire les dossiers et si tu as des questions je pourrais te répondre autant que je peux. » demande-t-elle un sourire doux et accueillant aux lèvres. 

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


i'm not a paper doll


⋆ COME AND SAVE ME.

avatar
Kwon Jae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 3 Juil - 23:28
PARADISE LOST
Bobae & Jaehyun


A une époque lointaine, Jae Hyun avait frôler ces murs, pourtant il n’en gardait aucun souvenir. Pas assez marquant ou oubli volontaire, il ne saurait dire. Il méprisait Jaewon pour avoir oublié tout son passé, avoir oublié sa propre famille au point de penser qu’il n’avait pas été adopté. Oublier des choses de son côté ne l’aidait pour autant pas à le comprendre. C’était un idiot, un bon à rien. Quelque part, il ne comprenait pas les personnes comme lui, ne comprenait pas toute cette histoire. Comment pouvaient-ils vraiment être frère ? C’était comme s’il était d’un autre univers. Rien que d’y penser, l’aîné était perplexe, plein de désarroi qu’il noyait tant bien que mal entre ces murs froids qu’on avait tenté de colorer pour leur donner plus de vie.

Lim Bo Bae commettait une terrible erreur dans tout ce qu’elle faisait. Il la contemplait, la fixait en silence. Elle était gentille, faisait preuve de sympathie à son égard, dégageait une douceur indéniable. Il était comme un félin repérant sa proie, un chat remarquant une souris un peu trop téméraire, avec laquelle il voulait jouer, qu’il voulait torturer avant d’en finir totalement avec elle. Il avait toujours été comme ça, il ne se posait même pas de questions. Le bien, le mal, qu’en avait-il à faire, au fond. Il avait ce besoin de dominer, de détruire toutes personnes possédant un peu trop de bienveillance, se montrant trop ouvert, trop généreux. Curieusement, il avait ses critères. Des femmes. Seulement si elles étaient belles, sinon, qu’en avait-il à faire ?

« On a surtout eu de la chance d’être convoqué pour l’héritage. Je ne sais pas si on se serait retrouvé. » Jae Hyun se souvenait d’eux, mais il n’avait cherché à les retrouver, pas même sur les réseaux sociaux. Pourtant, il avait pensé à eux, effaçant immédiatement ces images de son esprit. C’était le passé. Il avait souvent répété ça, pourtant, n’était-ce pas ce qu’il essayait de retrouver désormais ? Son passé ? C’était idiot, il s’en rendait bien compte. Son regard se baissa sur la photo qu’elle montrait. Un mensonge, si spontané que lui-même aurait pu penser que c’était vrai. Elle rougissait. Bingo. « Ah, ça m’étonne pas de lui ! » Toujours aussi stupide, malgré les années en plus. Sa révélation sur l’enfant qu’il avait été le laissa un instant interdit. Certaines choses ne changent pas, visiblement. « Je veux bien la copie ! » Il lui sourit, ignorant la remarque qu’elle avait fait ensuite.

Celle d’après le laissa davantage interrogateur. « A ma mère ? » Pourquoi ? Il n’en avait plus la moindre idée. Peut-être devrait-il ouvrir cet album photo, retrouver le visage de sa mère et les souvenirs qui y étaient liés. Il blâmait Jae Won mais sa petite enfance représentait un ensemble flou qu’il ne parvenait à distinguer. Il n’essayait pas vraiment. Prenant les trois dossiers, il hocha la tête, la remerciant. « Merci. » Il sourit. « Je te suis. » Soigneusement, il évita les enfants. Il détestait les enfants, presque autant que les adolescents qu’il haïssait un peu près autant que les adultes. S’installant dans la cuisine, il s’installa à une petite table, épluchant les dossiers, notant discrètement les noms et adresses des familles ayant adopté Naeun et Jae Won pour pouvoir enquêter sur ce qu’ils étaient devenus. Dans l’ensemble, pas plus d’information. Il leva les yeux vers Bo Bae, la contemplant en train de préparer les goûters. « Pourquoi est-ce que tu fais ça ? Continuer à venir ici ? »

Oui, c’était étrange. Lentement, il posa les dossiers, sans la lâcher des yeux, il souriait légèrement. Sans la contrainte, il ne serait pas revenu ici. « Tu ne voulais pas reconstruire une autre vie ? » Loin de cet orphelinat, de ces pauvres malheureux qui attendent d’être adopté ou qui espérait ne jamais l’être. « Personne ne t’a adopté ? » Pourquoi, d’ailleurs, alors qu’eux avaient trouvé si rapidement une famille malgré leur âge ? Demander cela n’était pas innocent, il tâtait les faiblesses, cherchaient la corde sensible. Tout ce qui pourrait être à son avantage.




✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


'cause you’re like a fireworrk

Nothing can be compared to that
Do you know this feeling ?
When you realize you've win the battle

♡ ♡ ♡
avatar
Lim Bo Bae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 15 Juil - 16:09
PARADISE LOST
Bobae & Jaehyun


Bo Bae s’était mise à éplucher les fruits, assise sur son haut tabouret en face de lui. Elle avait pris soin de tout installer devant elle avant de commencer son labeur.  Elle cherchait d’un même coup les souvenirs du garçon plus jeune. Il était resté si peu de temps qu’il lui était difficile de réellement se souvenir de beaucoup de choses. Elle le savait juste remplie de colère et distant, parfois agressif. Mais qui ne l’aurait pas été à leur place. C’était une réaction courante chez les enfants qui arrivaient à l’orphelinat.  Surtout ceux en âge de comprendre qu’ils étaient désormais abandonnés ou orphelins. Bo Bae avait eu cette chance, si on pouvait dire ça, d’arriver bébé, à seulement quelques jours de vie. Elle n’avait ni connu sa famille, ni eu de vie avant et après l’orphelinat. Elle ne sait pas ce qu’elle manquait, ce qu’elle n’avait pas, ni ce qu’elle n’aurait jamais vraiment … Elle ne savait rien de sa mère ou de son père, ne savait pas si elle avait des frères et sœurs, des oncles et tantes qui l’attendaient quelques part … elle avait forcément tout ça, mais est-ce qu’ils connaissaient son existence ? La cherchaient-ils ? Malgré les années qui ont passé Bae se posait toujours les mêmes questions … On rêve toujours de famille même si apprend à vivre sans. « Pourquoi est-ce que tu fais ça ? Continuer à venir ici ? » Bae se fige dans un premier temps à sa question soudaine, comme si elle-même se demandait pourquoi elle continuait de venir ici. Elle prend le temps de réfléchir, laissant les questions du garçon, toutes plus indiscrètes les unes que les autres, faire écho à ses pensée. « Non. » souffle-t-elle avec un petit sourire qui se veut amuser mais teinté de tristesse. « Je n’ai jamais eu cette chance … ou cette opportunité dirons-nous. » Parce qu’elle plus quiconque savait à quel point l’adoption n’était pas toujours une chance …
 

Elle fait tomber les pommes dans le saladier avant de reprendre en posant ses avants bras sur le plan de travail pour s’installer confortablement. Elle croise les jambes et lève les yeux vers lui. « Je ne vis plus ici, je viens parfois pour donner un coup de main et saluer les enfants de l’orphelinat. » commence-t-elle « J’ai changé de vie, mais ça ne m’a pas réussis … » avoue-t-elle. « J’ai la fâcheuse tendance à vouloir aider tout le monde et m’oublier. » Elle esquisse un petit sourire dépité et soupire « Apprendre à vivre seule n’est pas chose facile, même du haut de mes 26 ans … disons que ça fait du bien quand ma vie devient trop chaotique de retrouver un certain refuge ici … » Elle relève les yeux vers les murs de la cuisine en ajoutant « C’est ce qui se rapproche le plus de mon foyer ici … » Et c’était pourtant ce foyer qui l’avait précipité plus bas que terre. Mais elle apprenait à se relever. Elle avait décidé de sortir ces relations toxiques de sa vie, sauf Min Kyung qu’elle ne pourrait jamais abandonner, et tentait de faire un bout de chemin toute seule. Elle verra bien où tout ça la mène … Elle se redresse avec un sourire qui se veut encourageant et ajoute « Mais la vie n’a jamais été facile pour personne, je suppose qu’on a tous nos tests à passer. » Elle se met alors à faire un gâteau, assez simple mais toujours bon, que les enfants adoraient. « Et toi, c’était comme la vie après que tu aies été adopté ? Surtout sans ton frère et ta sœur. » Elle mélange les différents ingrédients puis mélange dans le saladier assez grand pour contenir beaucoup de pâte. « Tu voudras manger avec nous ? » demande-t-elle avec un sourire doux, suçotant son doigt couvert de pâte. 

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


i'm not a paper doll


⋆ COME AND SAVE ME.

avatar
Kwon Jae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 3 Aoû - 22:34
PARADISE LOST
Bobae & Jaehyun


N’avoir jamais quitté cet endroit, un dénouement triste. Dramatique. Jae Hyun contemplait Bobae, en silence alors qu’elle confiait avoir passé sa vie ici. Ce n’était sans doute pas plus mal, même s’il se montrait hypocrite. Il avait détesté sa famille adoptive de bon cœur, de son plein chef. Au fond, il n’était pas stupide, c’était lui qui avait gâché tout cela, qui s’était montré ingrat, malhonnête, mais il ne regrettait pas. Il ne regrettait rien de ce qu’il avait pu faire, de la perversion dont il avait fait preuve, quand bien même la réaction avait été excessive du côté des Kang. Ce n’était pas vraiment sa sœur. Peu importe désormais, il n’était pas là pour penser à cette famille-là, ni à tout ça. Son sourire s’accentua un peu, il le fit compatissant, hochant la tête, comme s’il était vraiment désolé pour elle. Elle n’avait connu que ça, des enfants partout, qui venaient, qui partaient, tout comme une partie des employés. Aucune stabilité en somme. « Je suis désolé. » Ses mots sonnaient sincères, bien qu’il ne parvînt pas à les penser. Il n’était jamais parvenu à réellement ressentir de l’empathie pour qui que ce soit. Parfois, il se demandait si c’était pathologique. Parfois, il se disait qu’au fond, ce n’était pas un sentiment si important.

Installé face à elle, il feuilleté les dossiers, levant parfois distraitement les yeux pour voir ce qu’elle faisait, un sourire étirant son visage quand ses yeux croisaient les siens. Jae Hyun l’écoutait parler, hochant parfois la tête pour indiquer qu’il était attentif, notant mentalement tout ce qu’elle disait. Elle ne vivait plus ici, besoin d’aider les autres, tendance à s’oublier, parcourt chaotique… Tant de choses qui lui plaisaient, il en éprouvait presque des difficultés à se concentrer sur les dossiers. « Oui, je comprends. Je pense que c’est aussi l’influence d’avoir toujours vécu ici. » Son regard se tourna vers l’embrasure de la porte où l’on pouvait voir des enfants jouer. « Tu n’as jamais été seule, ce n’est pas le genre d’endroit où tu peux trouver du temps pour toi. » Il hocha la tête, souriant malicieusement. « Tu ne penses pas que c’est être autant attaché à cet endroit qui envenime la vie que tu pourrais avoir ? » Il était du genre à briser tous liens pouvant le stopper ou le garder prisonnier. Ou du moins, il tentait de s’en convaincre, naïvement. « Il faut apprendre à vivre. » Arrêter de vouloir survivre. Il ponctua sa phrase d’un haussement d’épaule.

Certains tests étaient plus difficiles que d’autres. Il n’y avait qu’à voir les parcours de Naeun, Jaewon et lui. Ils étaient nés avec les mêmes chances, la même famille et pourtant, en se séparant, ils avaient connu des vies totalement différentes, avec plus ou moins de chance. C’était injuste, mais ça lui donnait un petit aperçu de ces « tests ». Il observa Bo Bae préparer un gâteau, fixant ses gestes experts. « J’ai été adopté par une famille de catho, près de Busan, ils avaient déjà une fille. J’ai pas vraiment à me plaindre. » Il sourit, sachant bien au fond de lui que c’était la réalité. « J’ai jamais vraiment pu les considérer comme ma famille donc j’ai peu de contact avec eux. » Peu importe de toute façon. Sa question suivante décrocha un grand sourire sur son visage, charmant, maitrisé alors qu’il la contemplait. « Vraiment, je peux ? Ça a l’air délicieux ! » Il n’aimait pas vraiment les choses sucrées mais une partie de lui-même lui faisait savoir que le sacrifice était nécessaire. « C’est peut-être malvenu, je pense à ce que tu m’as dit. Tendance à t’oublier. Ça te dirait de passer une journée avec moi ? Faut que tu sortes un peu d’ici ! » Et de sa vie chaotique. Pour la rendre plus chaotique encore, comme il savait si bien le faire ? Ce n’était pas la question. « Pas de trucs bizarres, promis, mais après tout ce que tu as fait ici, tu mérites bien qu’on s’occupe de toi. Une journée, je m’occupe de tout, promis ! » Une proposition bien ambitieuse, sans doute, mais y aller au culot, c’était sa marque de fabrique. « Ce sera pour te remercier pour l’accueille. Et les gâteaux. Et ça. » Il désigna les dossiers, accentuant son sourire. Elle ne pouvait pas lui refuser !




✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


'cause you’re like a fireworrk

Nothing can be compared to that
Do you know this feeling ?
When you realize you've win the battle

♡ ♡ ♡
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet
Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !