Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2

My life would sucks without you [Indiamond]

 :: Le reste du monde :: Globe-trotter :: Americanair
avatar
Kwon Indiana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 14 Juil - 16:06

C’était la première fois que je le voyais aussi désemparé. Et c’était à cause de moi. J’aurais pu en être fier, mais je n’avais aucune envie qu’il se sente mal par ma faute. Je ne voulais que son bonheur et tout ce que j’arrivais à faire c’était de le faire douter. J’avais beau essayer de le rassurer, je me rendais compte que mes mots ne l’atteignaient pas. Je détestais cette façon qu’il avait de me repousser, mais je ne pouvais pas insister.  « Peut-être que... tu pourrais laisser les choses se faire et voir ce qui se passe, au lieu de te prendre la tête... » J’avais assez souffert et je ne voulais plus me retrouver enfermer dans cette spirale. J’avais été à la place de Damon durant de longues années, à me poser des tonnes de question, mais maintenant qu’il était avec moi, pour de vrai, je voulais juste profiter de sa présence et de tout ce qu’il pouvait m’offrir, avant qu’il finisse par disparaître. Je gardais mes distance cette fois ci, pour le laisser respirer. Peut-être que je l’oppressais sans m’en rendre compte avec mes envies et mes attentes.  « Non j’en sais rien Damon... Je sais pas vraiment ce que je suis parce que... Parce que j’ai aimé qu’une seule personne dans ma vie et j’ai été attiré par une seule personne aussi. Je... J’ai jamais pu regarder ailleurs. Alors non c’est pas facile. » Je jouais avec l’eau, la faisant glisser entre mes doigts. Je regrettais d’avoir aborder le sujet. Cette journée avait pourtant bien commencé. Et comme toujours j’avais tout gâché.  « Je t’ai jamais demandé d’en parler... » Je n’étais pas du genre à exposer ma vie privée. Je n’avais pas besoin de ça tant qu’il me laissait me blottir contre lui.  « Qu’est-ce que tu veux faire alors ? Qu’est-ce que... t’attends de moi ? » Je ne savais même plus si je devais le toucher ou non. J’étais prêt à attendre aussi longtemps qu’il le faudrait, mais c’était une véritable torture de l’avoir sous les yeux sans pouvoir le caresser. Je restais figé. Pas certain d’avoir bien entendu ce qu’il venait de dire. Pour la première fois. Des mots que j’avais toujours rêvé d’entendre et qui me faisait trembler. Je t’aime. Il l’avait dit. Si naturellement. Et sans se poser de question pour une fois. Je nageais jusqu’à lui pour glisser une main dans ses cheveux.  « Je sais... » J’étais vraiment heureux et je me faisais violence pour dissimuler mon bonheur. Je me hissais hors de l’eau pour m’assoir sur le bord et laisser mes jambes dans l’eau. Je baissais le regard sur mon ventre mon tatouage légèrement apparent.  « Je t’ai dans la peau Damon... » Au sens propre comme au figuré.  « Je ferais tout pour toi... alors... ne me tourne pas le dos parce que t’as la trouille. » Je me mordillais la lèvre parce que je n’avais pas l’habitude d’avoir ce genre de conversation avec lui. Pas aussi sérieuse. Non, il ne parlait jamais de ses sentiments. Jusqu’à aujourd’hui.



ever since the first day that we met, I started to miss you already
avatar
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 22 Aoû - 18:46
Le roi du monde ? Il se berçait d’illusion. Damon n’était pas un roi, encore moins du monde … il n’était qu’un gosse merdeux. Qui se croyait au-dessus des lois, de tous mais qui s’était lamentablement ramassé. Un ange déchu. Il aurait pu devenir quelqu’un d’important, se faire un nom, devenir riche et avoir toutes les femmes qu’il voulait … Puis il aurait fini par se calmer, se trouver une femme, lui faire des enfants et avoir une descendance, qui comme lui, se sentirait surpuissant, arrogant et au-dessus des autres … Mais Indiana l’avait littéralement changé, et en Corée il était un étranger, un nouvel homme, un inconnu. Il ne se reconnaissait pas lui-même. Il était constamment ce gosse qu’il était dans cette chambre d’hôpital avec Indiana. Il ne pouvait pas revêtir le Damon qu’il était alors en temps normal. Il avait l’impression de jouer un rôle quoiqu’il puisse être … pourtant il n’était pas faux avec le gosse. Au contraire. Il n’avait jamais été aussi sincère … Il mordille sa lèvre et secoue la tête à ses paroles. Qu’est-ce qu’il attend de lui ? Bon sang il en sait rien … il voudrait tout avoir mais que personne ne le sache. Il veut l’aimer mais ne se sent pas capable de pouvoir … tout lui offrir. La simple notion de couple échappe à Damon, alors l’attrait physique et le sexe avec  un garçon … C’était encore quelques choses qu’il avait du mal à accepter, même si dans le fond, il aimait Indiana pour ce qu’il était. Parce qu’il était un homme, caractériel et soumis à la fois … IL l’aimait pour tout ça … Alors pourquoi se retenir. Pourquoi agir comme il le faisait ? Franchement … mais au moins Indiana savait que Damon l’aimait, qu’il l’aimait vraiment. Parce qu’il ne pouvait pas se passer de lui et qu’il ne se voyait plus du tout rentrer en Amérique alors que c’était son chez lui … Pourtant plus rien n’avait la même saveur sans le plus jeune. il ne se sentait pas à l’aise en Corée, mais loin d’Indiana Damon se sentait apatride. Finalement peu importe l’endroit tant qu’il pouvait rester avec lui. C’est d’ailleurs en lui demander de se taire et d’arrêter de réfléchir que le Pyo vient l’embrasser pour l’apaiser. Damon le repousse doucement dans une grimace. « Non tu comprends pas … » souffle-t-il, ou au contraire il comprenait tout mais Damon avait du mal à l’accepter. « Tu … » il pousse un soupir las, fatigué de se poser toujours autant de questions ... finalement Indiana lui avait dit ce qu’il avait besoin de savoir. Il n’avait pas besoin que la terre entière le sache et il savait que Damon n’était pas prêt à faire un coming out. Alors … alors il n’avait qu’à se laisser aller et juste se contenter de ça. C’était déjà bien suffisant … il fixe le plus jeune et l’attrape par le visage et l’attirant à lui, usant de l’eau pour le soulever plus facilement avant d’encercler ses hanches de son bras et de l’asseoir sur lui. Les jambes encore dans l’eau, mais assis sur le rebord de la piscine, Damon installe Indiana à califourchon sur ses cuisses. « Ok … Ok j’arrête de réfléchir. » après tout le plus jeune venait de lui faire une belle déclaration … il ne pouvait pas le torturer encore plus avec ces questions et ces états d’âme. Il l’embrasse en prenant soin de le serrer contre lui et murmure contre ses lèvres « J’ai envie de toi bébé. »



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
avatar
Kwon Indiana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 30 Aoû - 9:36

Je n’arrivais pas à savoir ce qui pouvait lui passer par la tête, parce que Damon ne parlait pas de ce qu’il ressentait, sinon, c’était passé pour un faible. Mais je n’étais pas n’importe qui, et il avait le droit de flancher avec moi. J’étais patient et j’étais prêt à attendre aussi longtemps qu’il le faudrait, quitte à me briser les ailes. J’avais peur de le brusquer, de le bousculer un peu trop alors qu’il n’était pas prêt pour cette relation. Il n’arrivait pas à être lui-même, et je ne voulais pas de ça pour lui. Il méritait d’être heureux, et je ne voulais pas qu’il se sente obligé de se cacher à cause de moi. Je l’aimais au point de le laisser partir s’il n’arrivait pas à s’épanouir à mes côtés. Et même si je savais que je ne m’en remettrais pas, j’étais capable de le faire pour lui. Damon, c’était pire qu’une dose d’héroïne. Il était la raison qui me poussait à me lever le matin, à respirer, et même à essayer de manger correctement. Il me repoussait encore mais j’essayais de ne rien laisser paraître. J’étais toujours un gamin fragile, mais ça ne m’empêchait pas d’avoir du caractère. Personne ne nous connaissait ici, alors on pouvait se laisser aller non ? J’avais l’impression qu’il se prenait la tête bien plus que moi. Peut-être parce que j’assumais mon attirance pour les hommes, alors que lui venait de découvrir qu’il m’aimait. Et cette pensée me faisait frissonner. « Qu’es ce que…» Je me retrouvais sur lui sans rien comprendre. Damon était un ouragan, et il retournait à chaque fois mon petit monde. Il foutait en l’air mes doutes et mes certitudes. Il ne restait que son sourire et ses beaux yeux. Je souriais légèrement en l’entendant. Arrêter de réfléchir. Durant ces quelques jours loin de tout. C’était parfait.

J’adorais cette façon qu’il avait de m’embrasser. Damon n’était pas doué avec les mots, mais ce baiser me fais ressentir à quel point il avait besoin de moi. Sentir sa peau contre la mienne me donnait chaud, mes reins commençaient à me bruler et je sentais mon excitation s’éveiller suite à ses mots. « Je… euh… Pas ici quand même ? » Je me souvenais très bien de ma première fois et nous avions eu de la chance que personne ne sorte de cette salle de cinéma à ce moment-là. Moi qui avait cru que je ne lui plaisais plus, j’étais rassuré de savoir que je lui faisais toujours de l’effet. Je glissais ma main dans ses cheveux pour les agripper et tirer sa tête en arrière. J’en profitais pour dévorer son cou et y laisser un suçon. Damon m’appartenait et même si personne ne le savait, je voulais qu’on remarque qu’il n’était plus disponible. Je n’avais pas beaucoup d’expérience, mais j’essayais simplement de prendre un peu plus d’assurance. Je ne pouvais pas le laisser faire à chaque fois, parce qu’il était tout ce que je désirais. Mes mains parcouraient son torse avec envie. Il ne m’avait pas touché depuis un moment et j’avais besoin d’évacuer ma frustration. Damon m’avait rendu encore un peu plus accro à lui et j’étais au bord de l’overdose.




ever since the first day that we met, I started to miss you already
avatar
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 1 Sep - 9:52
Et pourquoi pas ? Lui criait son regard avec un sourire complice et amusé. Pourquoi pas ici ? Damon, dès qu’il cédait à son attirance pour Indiana semblait être incapable de se contenir. Comme si le fait de se précipiter l’empêchait de réfléchir et de comprendre ce qui se passait réellement … Parce qu’il avait encore des craintes Damon et que de prendre son temps lui ferait totalement réaliser que c’était avec un homme qu’il couchait. Non, là, c’était avec son petit ami qu’il faisait l’amour. L’idée que deux hommes puissent s’envoyer en l’air le dégoûtait et pourtant quand il en venait à penser à Indiana il se sentait excité, impatient. Il devait faire face à cette dualité dans son esprit et avait du mal à faire face à ce qu’il ressentait vraiment quand il avait passé toute sa vie à entendre des horreurs sur l’homosexualité. Finalement Damon se sentait triste et à sa place nul part si ce n’était dans les bras de son petit ami. Il s’accroche à lui et geint doucement sous les canines pointues du plus  jeune qui s’amuse à rougir sa peau pour le marquer. En temps normal Damon détestait ça mais ce soir c’était avec un sourire fier qu’il laissait son petit ami le marquer. Il frissonne et sent son plaisir se faire douloureux dans son bas ventre … il suffoque doucement et serre Indiana dans ses bras alors qu’il se relève, le gardant contre lui. il porte le plus jeune jusqu’à une salle à part, dans laquelle trônait deux transat et un toit en verre pour pouvoir admirer les étoiles la nuit et bronzer plus facilement le jour. Il referme la porte derrière eux et viens déposer Indiana sur le transat, large et confortable. Assez pour qu’ils puissent s’unir aussi confortablement qu’un lit. Damon vient le surplomber, réalisant qu’il se sentait nerveux à mesure qu’il prenait son temps. il vient embrasser Indiana, masquant parfaitement son état, après tout Damon était le roi du monde pas vrai ? Il caresse les hanches d’Indi et vient embrasser son cou, puis ses clavicules, découvrant son corps à mesure qu’il l’embrasse. Pour le rassurer et parce qu’il le pense, il murmure contre sa peau «  tu es magnifique mon amour … » et il relève même un regard remplie d’assurance et de sincérité pour combler les craintes du plus jeune. « Et tout à moi… » Ajoute-t-il comme un enfant fier, venant doucement tirer sur son maillot de bain pour le dévoiler. Il n’était pas encore certain de ce qu’il ferait une fois en bas, pour l’instant il embrassait les chaires sensibles de son petit ami avec un sourire taquin. IL le voyait rouge, parfois hésitant, comme si luttait contre l’envie de le retenir et celle de le laisser faire. Damon attrape leur doigt pour les entremêler avec un souffle doux. Mordillant son aine il dévoile une tâche d’encre qui le fait se redresser surpris. « Mais qu’est-ce que … » souffle-t-il en voyant le tatouage d’Indiana.



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
avatar
Kwon Indiana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 1 Sep - 18:48

Je ne pouvais pas dire non, ni même le repousser et même si j’étais gêné que ce genre de chose se passe ici, j’allais céder. Parce que Damon avait cet emprise sur moi et que j’avais aussi très envie de lui. Impossible de résister à son regard, ses lèvres, son corps... Pour moi, il n’y avait aucun homme aussi beau que lui, et ce n’était sûrement pas très objectif, mais j’avais toujours été un romantique. J’adorais l’entendre soupirer sous mes doigts. Je savais. Que j’étais le seul homme à pouvoir lui faire autant d’effet. Lui qui avant tant affirmé son hétérosexualité se retrouvait à m’embrasser et je ne lui en voulais pas d’être un peu perdu. Je m’accrochais à lui et me sentais fragile entre ses bras musclés. Il pourrait me briser en quelques secondes s’il me serrait un peu trop fort. Mais ça ne me dérangeait pas. D’être étouffé par son amour. J’étais nerveux, parce que je n’avais fait l’amour avec lui que deux fois et que je ne savais toujours pas vraiment comment m’y prendre. J’avais l’impression que Damon le découvrait en même temps que moi. Mon cœur s’écrasait contre ma poitrine alors qu’il me surplombait. Je gémissais sous ses caresses alors qu’un frisson me traversait. Ses mains sur moi. Il n’y avait rien de plus agréable. Je fermais les yeux, peu habitué à ses mots doux et encore moi à ce genre de surnoms.  « Je...euh... m...merci...»  Est-ce que je lui plaisais vraiment ? Est-ce que mon corps lui suffisait ? Sa possessivité me faisait oublier mes questions et aussi mon tatouage. Je me redressais en à mon tour en remarquant sa surprise. Je n’avais pas prévu qu’il le remarque. Pas tout de suite. Il allait me prendre pour un cinglé. Je remontais mon short immédiatement.  « T’aurais pas dû le voir...» Je n’osais pas le regarder alors que je mordillais ma lèvre pour tenter de calmer mon stress.  « Je l’ai fait quand... quand je suis arrivé en Corée... c’est...» Je n’avais pas vraiment d’explication. J’avais toujours été amoureux de lui et j’avais ressenti le besoin de le graver sur ma peau.  « Je t’aime depuis très très longtemps et... j’avais l’impression de plus pouvoir respirer et ça m’a fait du bien... de l’extérioriser comme ça.» J’avais peur qu’il m’en veuille ou qu’il prenne peur en se rendant compte à quel point j’étais sérieux dans cette relation.  « T’es en colère ? »




ever since the first day that we met, I started to miss you already
avatar
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 30 Sep - 18:33
« Pas le voir ? » répète Damon sans comprendre pourquoi Indiana se cachait d’un tatouage. Il n’était du genre intuitif Damon quand il s’agissait d’amour et de sentiments. Encore moins quand il s’agissait de son petit ami. D’aussi loin qu’il s’en souvienne il avait toujours du mal à le comprendre, il lui avait fallu user de la patience d’Indiana pour finir par le comprendre. Il avait donc du mal à comprendre pourquoi le gosse semblait aussi paniqué à l’idée de lui montrer son tatouage. Damon se redresse et s’assoit sur les pieds du transat, ses jambes de part et d’autres du siège, faisant face à son petit ami. Il fixait le tatouage désormais caché par le tissu du maillot de bain et remonte son regard au visage rougie d’Indiana. Il écoute ses explications avant de se mettre  à rire doucement, affichant un sourire moqueur aux coins de ses lèvres. « Pourquoi je serais en colère ? » il lui attrape les cuisses et le fait glisser jusqu’à lui pour le faire monter sur ses jambes. « Dis-moi d’abord ce que ça signifie et après je t’embrasserais et on pourra reprendre là où on s’est arrêté avant ma découverte … »  Il lui caresse la joue et parce qu’il avait conscience que son immaturité pouvait parfois être pesante il prend un air sérieux et murmure « Indiana … je ne suis pas en colère d’accord, au contraire je suis touchée que tu aies eu envie de marquer ta peau de mon existence … et je le trouve vraiment jolie …. » il marque une pause et ajoute « tu permets … ? » dit-il en tirant doucement sur le haut de son maillot de bain pour mieux pouvoir admirer le petit tatouage. « Il est vraiment beau. Il te va bien … et je trouve ça vraiment sexy » sourit-il d’une voix douce sans se montrer moqueur et taquin pour une fois … Il se redresse doucement et attire Indiana contre lui pour lui caresser le dos tendrement. « Après que tu sois parti … » amorce-t-il en prenant conscience qu’il ne lui avait jamais fait part de son ressenti concernant leur relation « Je me suis sentie super con, et super vide aussi … parce qu’au final j’ai compris que t’étais la seule personne sincère avec moi. Qui me comprenait vraiment avec qui je pouvais être … moi-même. » Avoue-t-il en caressant son dos. « J’ai mis de longs mois avant de prendre ma décision parce que j’étais en colère contre toi … mais j’avais pas compris tout ce que baiser représentait pour toi et pour moi … Je pensais pouvoir t’oublier facilement mais … quoique je fasse, quoique je dis, tout me rapportait à toi … » il l’écarte de lui doucement pour lui caresser le visage et croiser son visage « J’étais plus vraiment le même qu’avant notre baiser, et je détestais cette sensation d’être … seul ? » Oh ça oui il s’était senti si seul qu’il n’avait plus supporté l’absence d’Indiana. « Dis toi que je suis même allez voir une psy qui m’a simplement ouvert les yeux … J’avais besoin de toi plus que je ne pouvais l’avouer et il fallait soit que je prenne mon courage à deux mains pour te faire face, soit que je fasse tout mon possible pour réellement t’oublier et reprendre le cours de ma vie. » il affiche un sourire gêné et ajoute « Mais aussi con que ça puisse paraitre … je me voyais pas passer le reste de ma vie sans toi … » il laisse échapper un rire en secouant la tête mal à l’aise de parler sentiment avant d’ajouter « Je suis pas venu avec l’idée que tout serait merveilleux, mais je me dis qu’on peut pas passer le reste de nos vies à se mentir à nous même … on vivra ce qu’on vivra, le temps qu’on le vivra et on verra après ce qu’on fait … » souffle-t-il avec un sourire doux. C’est à cet instant qu’on put réaliser à quel point Damon avait grandi et le courage que ça lui avait fallu de dire au revoir  à sa vie d’avant …



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
avatar
Kwon Indiana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 8 Oct - 10:19

Je ne savais pas comment j’avais pu être assez naïf au point d’imaginer qu’il ne le verrait pas. Je voulais qu’il me déshabille et pourtant je ne voulais pas me montrer. Damon me rendait bête. C’était un fait. Je n’étais pas du genre à me faire ancrer quoi que ce soit dans la peau, mais j’en avais ressenti le besoin, presque vital. J’étais amoureux de lui et c’était gravé, dans ma chair. Définitif et sans appel. Irrémédiable. Est-ce qu’il allait pouvoir faire face ? A tout cet amour ? J’avais peur qu’il étouffe, que je sois « trop ». Je fronçais les sourcils face à son sourire. Je ne le connaissais que trop bien et il était en train de se moquer de moi intérieurement. « Je sais pas… Tu pourrais trouver ça bizarre…» Et ça l’était. Qui se faisait tatouer le nom d’un homme qui vous avait maltraité durant la plus grande partie de votre vie ? C’était une idée stupide et pourtant je ne l’avais jamais regretté. Une fois sur ses genoux je passais mes bras autour de son cou. J’adorais quand il me dévorait du regard. Et je rougissais. Encore une fois. Parce qu’il avait envie de moi. « Tu vas te moquer je suis sûr… C’est… C’est la lune… Le soleil… Et le D… De Damon… Three things cannot long be hidden. The sun, the moon and the truth… Et la vérité c’est que je suis dingue de toi… Et c’est impossible à cacher.» J’étais transparent, difficile de ne pas remarquer mon amour et mon admiration pour lui. Je n’avais pas honte. Au moins maintenant, il savait qu’il était aimé, et qu’il le serait jusqu’à la fin de sa vie. Damon n’avait jamais été une amourette ou un caprice. Il était l’homme de ma vie et j’avais l’impression qu’il en prenait conscience, à son rythme.  Je frissonnais alors qu’il baissait mon maillot de bain, je guettais chacune de ses réactions. « S…Sexy ? Moi ? »  Il était cinglé et pourtant, je ne l’avais jamais vu aussi sérieux. Mon torse contre le sien, je fermais les yeux sous ses caresses. Je découvrais chaque jour un peu plus sa tendresse, et elle me rendait encore un peu plus accro. Je restais figé. Je ne m’attendais pas à ce qu’il se confie. Damon était trop fier pour avouer ce qu’il ressentait, mais  à cet instant, il le faisait avec une facilité déconcertante. Je n’avais jamais imaginé qu’il puisse avoir autant d’affection pour moi. J’avais cru qu’en partant, il m’oublierait rapidement. Avec une de ces filles sans consistance. . « Je savais pas que… je comptais autant pour toi… A l’époque. Je suis content… que t’ai été en colère… Ça prouve que tu tenais vraiment à moi. Si j’avais su… Je serais pas parti…  » Mais la séparation avait été nécessaire. Je clignais des yeux plusieurs fois, un peu sous le choc de sa révélation. « Toi ? Damon ? T’as mis ta fierté de côte et t’es allé voir un psy ? J’y crois pas… »  A mon tour de me montrer taquin. Je perdais rapidement mon sourire. Est-ce qu’il se rendait compte qu’il était en train de me faire une véritable déclaration d’amour ? Il était tellement vrai. Tellement parfait. C’était soudain. Moi qui croyais que je ne lui plaisais plus, il venait de me donner un coup en plein estomac. C’était trop pour moi, pour mon cœur déjà fragile et je sentais les larmes au bord de mes yeux. Si je me mettais à pleurer, il n’allait pas comprendre. Alors je me contentais d’attraper ses lèvres. Il avait toujours préféré les actes aux paroles et j’avais envie de me montrer un peu plus entreprenant. Mes mains caressaient son torse, dessinaient ses muscles, alors que je sentais l’excitation au creux de mes reins. « T’avoue enfin que t’as traversé la moitié du monde pour moi… » Je souriais, presque vainqueur avant de dévorer son cou. Damon me donnait confiance en moi. « J’ai envie de faire quelque chose pour toi..» Je me mordais la lèvre alors qu’une de mes mains glissaient entre ses cuisses. Je n’avais jamais fait ça avant, et je ne savais pas s’il était prêt à me laisser faire.



ever since the first day that we met, I started to miss you already
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !