Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Le reste du monde :: Les mondes parallèles
Aller à la page : Précédent  1, 2

remember you (memory!AU - hakjiu)

Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: remember you (memory!AU - hakjiu) remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Empty Mar 7 Aoû - 12:15
remember you
hakjiu

 ✻✻✻ la vie ne fait pas toujours de cadeaux. tu l’as appris avec le temps ou du moins c’est ce que tu penses. parce que pour le moment, tu ne te souviens pas de ce que tu as fait avant de te retrouver sur ce lit d’hôpital. c’est comme si quelqu’un avait écrit un livre avant d’appuyer sur supprimer au lieu d’enregistrer. alors, tu te retrouves avec cette sensation affreuse de ne pas savoir qui tu es, qui tu étais et qui tu seras. mais le pire tu crois, c’est la souffrance de celui qui a été ton mari. tu le vois bien qu’il souffre avant même qu’il n’explose en sanglots parce qu’il ne supporte pas que tu sois là et en même temps pas là. tu n’es plus l’homme qu’il a connu et pourtant, tu es encore lui. c’est bizarre pour toi et tu te doutes que ça doit aussi l’être pour lui en plus d’être difficile à gérer. il te repousse même et tu sens ton cœur se serrer, t’oppressant. est-ce que c’est un réflexe parce que même si toi tu as oublié, ton corps lui se rappelle ? est-ce que c’est parce que tu n’aimes pas être rejeté ? tu n’en sais rien, mais ça te fait mal. tu pleures aussi, mêlant tes sanglots aux siens avant de réfléchir à voix haute sur ta mort. c’est sûr qu’en l’état actuel des choses, il aurait mieux fallu que tu meures. tanjiu n’aurait pas eu à souffrir autant. il aurait fait ton deuil et aurait peut-être choisi de refaire sa vie. tu ne lui en aurais pas voulu. comment tu aurais-pu ? et si maintenant il veut tout arrêter, tu ne pourras pas l’en empêcher. tu n’es plus rien pour lui comme il n’est plus rien pour toi. tu finis par mentionner que tu devrais très certainement te tuer pour qu’il aille mieux. cependant, ça a l’effet inverse et il relève la tête vers toi. tu vois alors dans ses yeux toute la souffrance que tu lui infliges et t’as l’impression de prendre un coup dans l’estomac tellement ça te coupe le souffle. tu l’observes lever la main sur toi et tu t’attends à ce que le coup parte, fermant les yeux et attendant l’impact sur ta joue. sauf que rien ne vient et tu ouvres les yeux pour le voir pleurer encore plus, te supplier de ne pas le laisser et te répéter inlassablement qu’il t’aime en te broyant la main. tu pousses un soupir alors que ton autre main vient se placer délicatement sur sa joue et que tu effaces les traces de ses pleurs. c’est inutile parce que de nouvelles larmes les remplacent, mais c’est un réflexe, comme un automatisme même. comme si c’était ce que tu avais fait des dizaines de fois pour lui. « ne pleure pas tanjiu. » ta voix est douce comme si tu parlais à un enfant. « tu es neurologue. tu as sûrement déjà lu mon dossier… » les mots se coincent dans ta gorge. c’est encore plus dur de le dire à voix haute que de le penser. tu laisses retomber ta main sur le matelas, récupérant l’autre doucement. « j’ai encore des morceaux de balle dans le cerveau. ça a endommagé ma mémoire. je pourrai ne jamais me souvenir. je suis désolé tanjiu. » et tu souris tristement, parce que c’est la réalité de ta vie. 29 ans partie en fumée. 29 ans de vide.

© LOYALS.


† i look at you, and see the rest of my life in front of me. because, you're the one.
Meng Tan Jiu
Meng Tan Jiu
❝ VICE-PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: remember you (memory!AU - hakjiu) remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Empty Dim 12 Aoû - 22:04
remember you
hakjiu

 ✻✻✻ Lorsque Tanjiu a compris que son mari avait perdu toute sa mémoire, il s'est d'abord demandé si ce n'était pas pire que la mort, si le fait que son corps existe toujours, mais que tous ses souvenirs et son esprit aient été réduits en cendre n'était pas bien plus affreux pour tout le monde. Pour les proches de Haknyeon qui le verraient sans vraiment le voir lui, pour l'amnésique qui se retrouverait à vivre une vie qui ne lui appartient plus. Et il est fréquent pour le médecin de voir ses patients en quête de souvenirs envolés, mais ces derniers finissent par revenir au fil du temps. Or pour l'homme qu'il aime, rien n'est sur. Le chinois n'a jamais eu affaire à une blessure si sérieuse, conscient même que le réveil de l'alité tient presque du miracle. Pourtant, dès l'instant où le policier souffle qu'il aurait mieux fait de mourir, un frisson d'horreur le secoue et lui donne presque envie de vomir. La simple idée que Haknyeon quitte ce monde pour de bon lui broie le coeur, et pire encore le fait qu'il pense que ce serait mieux s'il mourait lui donne l'impression que n'importe quelle torture serait moins douloureuse que de tels mots. Il est totalement désespéré Tanjiu, terrifié à l'idée de le perdre même physiquement, incapable d'imaginer une vie dans laquelle il n'est pas à ses côtés, une vie dans laquelle son mari, l'homme de sa vie n'est pas là. Et il a peur, si peur que son vis à vis décide d'abandonner. Haknyeon ne l'aurait jamais fait, mais cet homme n'est pas vraiment lui, cet homme n'a plus rien, alors qu'est ce qui l'empêcherait de tout arrêter ? Et il désespère, souffre bien trop d'entendre son vis à vis parler de sa perte de mémoire comme d'une fatalité, comme si tout était perdu à tout jamais. Alors il se jette un peu brusquement sur ses lèvres, l'embrasse avec tout l'amour mais aussi tout le désespoir du monde. Il n'y a que dans les films que ce genre de geste a un effet miraculeux, mais Tanjiu espère malgré tout, perd son objectivité de médecin. Il a raison Haknyeon, il connait son dossier par coeur, sait que les chances qu'il retrouve sa mémoire sont minces. Le docteur Meng sait que c'est presque impossible, mais le mari Jiu veut y croire. « Je t'en supplie Hak tu dois te souvenir de moi, de nous... on s'est rencontrés dans cet hôpital y'a six ans, on a commencé à sortir ensemble un peu après, et puis on a commencé à vivre ensemble, on a adopté des animaux, on a voyagé, et... et tu m'as demandé de t'épouser. Tu m'as demandé en mariage parce que même si je suis malade tu voulais faire ta vie avec moi. Tu te rappelles de ça ? Tu dois t'en rappeler, il faut que tu t'en rappelles Hak pitié... Je t'aime, je t'aime plus que tout au monde et tu m'aimes, tu me le répétais tous les jours souviens toi, tu peux pas oublier ça... tu te souviens pas vrai ? Dis moi oui je t'en supplie »

© LOYALS.


You're my nepenthe
you fill the spaces between my heartbeats
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: remember you (memory!AU - hakjiu) remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Empty Jeu 13 Sep - 2:22
remember you
hakjiu

 ✻✻✻ tu voudrais tellement te souvenir de ta vie avant ton réveil dans cet hôpital, autant pour toi, que pour effacer la détresse que tu lis dans le regard de celui qui est ton mari. pour toi parce que tu angoisses à l’idée de ne rien te souvenir. c’est comme si tu te retrouvais devant une feuille d’examen et que tu ne te souvenais plus des réponses. sauf que ce genre d’oubli est temporaire, toi tu ne sais pas combien de temps ça durera. t’as peu d’espoir de retrouver un jour la mémoire et tu n’arrives pas à te faire à l’idée. tu détestes cette sensation de vide et d’inconnu. tu n’aimes pas ne pas savoir qui tu es, ce que tu es et où tu vas. tu n’as plus conscience de tout ce que tu as aimé un jour ou détesté. tu dois tout réapprendre et ça t’effraie. tu ne sais même pas ce que tu devrais faire pour rassurer tanjiu, l’homme que tu as aimé dans une autre vie. parce que c’est ça que tu ressens, c’était une autre vie, un autre temps. et tu as beau vouloir de tout ton cœur te souvenir, tu sais que ce n’est pas possible. tu lui dis, essayant de lui faire comprendre avec des faits médicaux puisqu’il est médecin. mais t’as à peine le temps de finir ta phrase qu’il se jette sur toi et tes lèvres. il t’embrasse comme si sa vie en dépendait et toi, tu ne réagis même pas. tu ne ressens rien du tout. pas de papillon dans le ventre, pas de dégoût, pas d’amour, pas d’affection… rien que le néant. l’eau salée s’accumule au coin de pupilles et une seule larme, une larme orpheline quitte tes yeux pour s’écraser sur ta joue. tu sens ton cœur se serrer face aux mots de tanjiu, face à la peine que tu peux lire dans ses yeux. il est désespéré, ça s’entend à sa voix et toi, tu ne peux rien faire pour l’apaiser, parce que tout ce qu’il te dit sonne faux à tes oreilles. tu baisses la tête, jouant avec tes doigts dans l’espoir de ne pas craquer. « je suis désolé tanjiu. » que tu répètes encore une fois sachant très bien que tes excuses ne règleront pas le soucis et que tu n’es pas responsable de tout ça. « je voudrai vraiment me souvenir, je te jure. mais c’est impossible. y a rien qui me vient. pas même un bout de mon enfance ou de mon temps passé avec toi… c’est vide là-dedans, » tu pointes ton doigt sur ta tempe avant de relever ton visage vers lui, les larmes roulants sur ta peau. « comme ici. » rajoutes-tu en tapant contre l’emplacement de ton cœur. tu essaies de lui faire comprendre que tu n’as rien ressenti à son baiser, en douceur. tu ne veux pas lui faire plus de mal que tu ne lui as déjà fait, mais tu ne veux pas lui mentir non plus. ce serait trop cruel de lui faire croire que tu te souviens alors que ce n’est pas le cas et au fond de toi, tu sais que tu t’en voudrais énormément si tu le faisais. « désolé. » dis-tu encore une fois tandis que tu baisses de nouveau la tête. tu voudrais mettre fin à votre douleur à tous les deux et ce que tu disais plus tôt n’était pas des paroles en l’air. tu es capable de mettre fin à ta vie pour qu’il puisse être heureux et refasse sa vie.

© LOYALS.


† i look at you, and see the rest of my life in front of me. because, you're the one.
Meng Tan Jiu
Meng Tan Jiu
❝ VICE-PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: remember you (memory!AU - hakjiu) remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Empty Ven 2 Nov - 23:08
remember you
hakjiu

 ✻✻✻ Qu'allait-il faire maintenant ? Et surtout, qu'allaient-ils faire maintenant ? Tanjiu avait beau refuser d'accepter que son mari ait bel et bien perdu la mémoire, dans le fond il ne peut s'empêcher de se demander ce qu'il va advenir de lui, d'eux. Haknyeon ne va pas vouloir rester avec lui, non ? Pourquoi resterait-il en couple, qui plus est marié avec un homme qu'il ne reconnait pas, un homme qu'il n'aime pas, c'est absurde. Mais le médecin n'est pas prêt, pas préparé à le perdre, à s'imaginer une vie sans lui. Sa rationalité et ses collègues le poussent pourtant à s'y préparer, mais l'homme amoureux qu'il est refuse purement et simplement d'accepter une telle fatalité, se répète que Haknyeon finira forcément par se souvenir de lui, de tout ce qu'ils ont vécu tous les deux ensemble, des épreuves qu'ils ont traversé, de leur rencontre, leur mariage. Et il sait aussi que s'il y a une mince chance que ce dernier retrouve ses souvenirs, c'est avec son aide. Seulement voilà, dans l'état actuel des choses, Tanjiu est incapable de lui décrire précisément des souvenirs. Il va bien trop mal et sait que s'attarder sur leur passé commun le ferait craquer bien trop facilement, craint surtout que ce soit inefficace. Monstre d'égoïsme qui pense à son bien être avant celui de son mari. Mais il essaye pourtant, l'embrasse comme il en avait l'habitude avant -si ce n'est avec un peu plus de désespoir-, énumère les grandes lignes de leur relation dans l'espoir vain qu'un élément sonne familier aux oreilles de l'alité, le supplie même de se souvenir comme s'il avait un quelconque pouvoir là dessus. Les larmes qui roulent le long des joues du policier lui crèvent le coeur, ses excuses réduisent ses espérances à néant, et le reste termine de l'achever. Il ne se souvient toujours pas, pire encore, il ne ressent rien. Haknyeon n'est plus amoureux de lui, ils sont des étrangers l'un pour l'autre. Cet homme n'est pas celui que le docteur a épousé, et ce dernier ne connait rien de lui en dehors de ce qu'il vient de lui raconter. Son mari est comme mort, il a disparu le jour où ce type lui a tiré dessus. Et Tanjiu le fixe totalement désespéré, les larmes inondant son visage avant de se relever rapidement. « Faut que j'y aille » Il s'avance vers la porte de la chambre, prêt à partir mais s'arrête finalement devant, la main sur la poignée. Il ne peut pas partir, il en est incapable. Alors il se laisse glisser contre la porte jusqu'à se retrouver assis au sol, le visage contre ses genoux pour pleurer bruyamment. C'est beaucoup trop difficile, beaucoup trop douloureux.

© LOYALS.


You're my nepenthe
you fill the spaces between my heartbeats
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: remember you (memory!AU - hakjiu) remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Empty Dim 25 Nov - 15:26
remember you
hakjiu

 ✻✻✻ tu n’as que peu de chances de retrouver la mémoire. elles sont proches de zéro. tu t’étais fait à l’idée alors que les médecins se succédaient dans ta chambre d’hôpital pour te parler de ton dossier. pourtant, quand tu vois tanjiu, l’homme que tu as épousé, l’homme que tu as aimé dans cet état, tu refuses de laisser ta mémoire partir en fumée de cette manière. mais tu n’as rien qui te vient. pas plus quand il te parle que lorsqu’il t’embrasse. tout est vide. c’est le néant. rien ne te vient et ça te serre le cœur parce que tu peux voir la détresse du médecin en face de toi. il a perdu son mari, la personne qui comptait le plus au monde à ses yeux et il ne récupère que son enveloppe vide. parce que c’est ce que tu es. tu restes bae haknyeon, le même que celui qu’il a connu, mais simplement physiquement. tout le reste est parti, sûrement à tout jamais. tu lui fais donc comprendre, essayant de mettre les formes alors que tu pleures aussi. tu vois bien que tu lui fais du mal à tanjiu. mais tu ne peux pas faire autrement. ce serait encore plus cruel de lui faire penser que tu te souviens alors que c’est totalement faux. tu sursautes quand il se lève précipitamment prétextant qu’il doit y aller. ton cœur se serre à nouveau et tu essuies précipitamment tes larmes observant son dos. tu te fais la réflexion que tu as du aimer le câliner parce qu’il a la taille parfaite pour que tu puisses poser ta tête dessus. t’as à peine le temps de penser ça que déjà son corps se retrouve au sol et que tu entends les larmes. tu hésites quelques secondes avant de sortir du lit et d’avancer dans la direction de tanjiu. tu viens t’asseoir à ses côtés en silence, ne le touchant pas mais n’étant quand même pas trop loin de lui. tu restes comme ça quelques secondes, minutes, le temps que le jeune homme se calme un peu, tu ne sais pas vraiment avant de prendre la parole. « je veux me souvenir. » tu ne veux et ne peux pas accepter de ne plus rien avoir à l’intérieur de ton cerveau. c’est comme si tu n’étais personne et tu refuses que ce soit le cas. tu as des souvenirs et tu n’es pas personne. « est-ce que tu te sens capable de m’aider ? » tu finis par te tourner légèrement vers lui, déposant ta main sur son bras. « je ne t’obligerai pas à le faire si tu ne veux ou ne peux pas… je veux juste que tu saches que je renonce pas. je peux pas renoncer. » si tu avais su comment tu étais avant la fusillade on aurait pu croire que tu étais redevenu le même qu’avant.

© LOYALS.


† i look at you, and see the rest of my life in front of me. because, you're the one.
Meng Tan Jiu
Meng Tan Jiu
❝ VICE-PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: remember you (memory!AU - hakjiu) remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Empty Lun 20 Mai - 23:43
remember you
hakjiu

 ✻✻✻ Il avait essayé Tanjiu, pendant des années il avait tenté de convaincre son mari de changer de métier. Policier, c'est bien trop dangereux. Évidemment il en faut, évidemment les personnes qui exercent ce métier sont fortes, courageuses, dévouées à la sécurité des citoyens de leur pays, mais les risques qu'ils prennent au quotidien sont bien trop élevés. Puis le médecin n'est pas idiot, il sait bien que Haknyeon ne lui raconte même pas la moitié de ce qu'il lui arrive, justement pour ne pas l'inquiéter, chose qu'il fait malgré tout. Et chaque fois qu'il est appelé au bloc pour opérer un agent de police blessé, l'angoisse lui tord les tripes, lui compresse le coeur. Bien sûr il aimerait qu'aucun ne soit en danger, mais s'il doit y en avoir, pitié que ce ne soit pas l'homme qui l'aime. Qui pourrait le blâmer pour ce raisonnement après tout ? Certes toutes les vies sont équivalentes d'un point de vue objectif, mais l'amour est bien plus fort que ce genre de notions dénuées de sentiments. Seulement voilà, malgré les maintes tentatives, les suppliques désespérées, les colères parfois, Haknyeon n'a jamais voulu renoncer à l'uniforme. Prêt à protéger les autres au péril de sa vie. Au péril de sa mémoire à présent. Tanjiu voudrait lui en vouloir, se dire que si son homme l'avait écouté ils n'en seraient pas là, mais comment pourrait-il ? Après tout, il comprend mieux que quiconque ce désir de vouloir sauver autrui. Et voilà où ça les mène, voilà où ça a mené Haknyeon. Le plus grand ne peut le supporter, lui qui a toujours été faible mentalement, qui a d'autant plus de raisons de l'être aujourd'hui. Il a mal, tellement tellement mal quand l'homme qu'il aime lui répète qu'il ne se souvient de rien, qu'il ne ressent plus rien. Comment a-t-il pu ? Comment oublier cette myriade de souvenirs, les émotions qui les accompagnent ? Bon sang, comment a-t-il pu l'oublier, lui ? C'est beaucoup trop. Il veut s'en aller Tanjiu, fuir cette situation trop douloureuse, reste pourtant bloqué devant la porte, laisse aller son chagrin dans des sanglots bruyants, désordonnés, peinant à respirer normalement. Les minutes s'écoulent, il sent la présence de son ex mari près de lui, respire un peu trop rapidement à cause de son coeur fragile. Le médecin rêverait presque qu'il s'arrête maintenant, pour ne plus souffrir. Mais il y a ces mots qui brisent le silence, cette main qui le touche d'elle même, cette intonation tellement... Haknyeon. Le plus grand relève ses yeux rougis vers lui, silencieux quelques secondes, puis essuie ses larmes, lutte pour reprendre contenance. « Je... c'était pas pro de réagir comme ça... pardon » il n'a pas le droit de craquer ainsi, pas devant lui. « Tu dois retourner dans ton lit, t'es pas en état de te balader comme ça » sa voix se brise un peu tandis qu'il se relève, la main sur la poignée de la porte « Si t'avais pas tout oublié... tu saurais que j'suis pas assez fort pour ça, j'suis qu'un faible. C'est peut-être mieux comme ça pour toi, t'as plus à avoir quelqu'un comme moi en mari... t'as une seconde chance » C'est sans doute la chose la plus douloureuse qu'il ait eu à dire.
© LOYALS.


You're my nepenthe
you fill the spaces between my heartbeats
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: remember you (memory!AU - hakjiu) remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Empty Lun 28 Oct - 23:06
remember you
hakjiu

 ✻✻✻ ne plus se souvenir de quelque chose était quelque chose d’horrible que haknyeon ne souhaitait à personne. il avait complètement oublié toute sa vie, que ce soit ses parents, comme sa sœur et comme l’homme qu’il l’aimait. il ne savait pas ce qui était le pire entre le fait de ne se rappeler de rien, ou voir tanjiu aussi mal que ça parce qu’il n’arrivait pas à se souvenir. le policier avait beau essayer de faire remonter les souvenirs à la surface, il se heurtait à un mur tellement haut qu’il n’arrivait pas à l’escalader. sauf qu’il ne voulait pas abandonner. c’était totalement impensable pour lui d’abandonner. il n’en était pas question. alors il essayait encore et encore en vain. il n’y avait rien à faire. cependant, il refusait de laisser tomber, d’abandonner comme ça. ce n’était pas dans son caractère et il lui semblait qu’il était comme ça avant de voir sa mémoire partir en fumée. c’est pour cette raison que hak a besoin de jiu dans le processus de retrouver les morceaux manquants de sa vie. y en a beaucoup, il en a conscience, comme il a conscience qu’il ne pourrait jamais les retrouver, mais il ne veut et ne peut pas abandonner. il s’assied donc près du médecin et lui demande de l’aide, même s’il comprendrait qu’il ne puisse pas le faire. le plus vieux observe son cadet avec un pincement au cœur. ses yeux reflètent le mal être et la tristesse qu’il ressent. haknyeon voudrait lui faire un câlin, mais il ne sait pas s’il l’accepterait. à la place, il l’écoute parler et sans savoir pourquoi, il ressent une profonde colère aux mots que tanjiu prononce, comme si son lui d’avant refaisait surface. « je t’interdis de dire ce genre de choses. » qu’il gronde, se levant à son tour. il aurait voulu lui faire face avec force, mais ses jambes peinent à le tenir. obligé de se retenir au mur, il se sent encore plus petit qu’il ne l’est. cependant, ça n’empêche pas le patient d’avoir plus de contenance que le plus jeune. « si je t’ai épousé c’est que je le voulais, que je t’aimais et que tu étais le meilleur choix pour moi. ne doute pas des sentiments que j’ai pu avoir parce que t’es le plus à même de savoir qu’ils étaient vrais… j’ai pas l’impression d’être quelqu’un qui fait semblant. » et il n’était pas quelqu’un qui faisait semblant. il était quelqu’un de sincère dans tout ce qu’il faisait. hak pose finalement sa main sur celle de jiu pour l’empêcher de partir. « si tu ne veux pas m’aider, parfait j’accepte. mais ne remets pas en question les choix que j’ai pu prendre par le passé parce que c’est blessant pour la personne que tu as épousé… » il enlève sa main avant de tourner les talons pour retourner dans son lit. seulement, il est trop faible et ses jambes le laissent tomber tandis qu’il s’écrase au sol dans un bruit sourd. un gémissement de douleur s’échappe de ses lèvres alors qu’il essaie tant bien que mal de se relever en vain.

© LOYALS.


† i look at you, and see the rest of my life in front of me. because, you're the one.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: remember you (memory!AU - hakjiu) remember you (memory!AU - hakjiu) - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !