Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

There's nothing like us w/ No Ah ♡

 :: Le reste du monde :: Séoul
avatar
Lee Mi Young
❝ VICE-PRESIDENT ✌ FOLLOW OUR LEAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 2 Juil - 12:52


there's nothing like us
'cause nothing can ever, ever replace you. nothing can make me feel like you do, yeah. you'd know there's no one i can relate to, i know we won't find a love that's so true... there's nothing like us, there's nothing like you and me, through the storm. there's nothing like us, there's nothing like you and me, together, oh.

 
Mi Young & No Ah #noyoung

outfit ϟ Mi Young n’avait pas fait attention à sa santé durant deux semaines. L’appétit lui avait clairement manqué, chose qui n’arrivait jamais chez elle. Mais sans No Ah, elle n’avait eu goût à rien. Baissant légèrement la tête, le garçon ne lui laissa pas l’occasion de la garder ainsi, venant lui relever le visage en attrapant son menton entre ses doigts. Elle se pinça les lèvres en l’écoutant, avant de doucement sourire. « Je sais que tu es sérieux mais… » Elle s’interrompit, soufflant, avant de le regarder dans les yeux, le laissant ajouter qu’elle risquait de se blesser. « Je sais ça aussi, mais, je n’avais pas faim. » Confia-t-elle avant qu’il ne lui propose de s’entraîner tous les deux. La jeune femme ne put s’empêcher de le taquiner, lui rappelant qu’elle l’avait mis par terre la dernière fois. « On verra ça. » Répondit-elle en haussant les épaules. Ses lèvres retrouvèrent ses jumelles pour un baiser plus avide. Ça lui avait tellement manqué… Lui tout entier lui avait manqué, et plus jamais elle ne voulait être séparé de lui, qu’importe les raisons, qu’importe si sa vie était en danger. Elle ne pouvait pas vivre sans lui. Ça avait été si dur… Elle avait été une coquille vide durant deux semaines, si méconnaissable… « Arrête de t’excuser. » Dit-elle en le regardant. Elle savait qu’il était désolé, et qu’il allait s’en vouloir encore longtemps. Mais maintenant, tout ça, ça faisait partie du passé. Elle ne voulait plus en parler, et juste aller de l’avant, le retrouver pleinement. Aux yeux de Mi Young, le garçon était l’élément le plus important de son équipe. Et elle ne disait pas ça seulement parce qu’elle l’aimait. Non, elle savait être objective, surtout avec ses études en STAPS qui lui permettaient d’avoir des critères pointus. « Forcément que oui ! » Répliqua-t-elle, esquissant un sourire. Son coach ne pouvait pas se voiler la face sur le potentiel du garçon. Certes, il était impulsif, mais Mi Young savait que ça se travaillait. Elle accepta son invitation à dormir avant que Mowgli n’aboie pour se faire voir. La jeune femme le menaça d’aller le mettre dans le bain. Elle frémit en sentant les lèvres du garçon sur son cou. Ça aussi, ça lui avait manqué. « Trop de bonté en toi… » Souffla-t-elle, incapable de ne pas se remémorer ces moments-là et ne pouvant s’empêcher de sourire. Mi Young accepta volontiers de se promener avec lui, tout en sortant le rottweiler qui n’attendait que ça. Proposant de cuisiner ce soir, pour se faire pardonner de s’incruster sans même prévenir en avance, la sango sourit en l’entendant. « Tu devrais peut-être les prévenir, non ? Je suis toujours sage, moi. Et, je ne comprends pas pour la farine. » Pouffa-t-elle en se rappelant la petite blague qu’elle lui avait fait. La sango posa son regard sur le rottweiler qui était tout excité de sortir. « Je n’ai pas eu la force de le sortir beaucoup. » Confia-t-elle en se pinçant les lèvres. Sa main retrouva celle du garçon, et elle le suivit à l’extérieur, déposant la fleur avant de quitter la maison. Elle était vraiment heureuse de pouvoir le retrouver. « Je t’aime aussi. » Répondit-elle en le regardant, venant embrasser sa joue. Arrivée au supermarché, la sango leva les yeux vers le garçon. Il lui laissa bien comprendre que la négociation n’était pas possible. « Euh… J’ai envie de faire des ramens au bœuf, des gyozas, des kimbap et aussi… des tteokbokki. » Lista-t-elle. Elle sourit. « Tu es certain de vouloir tout payer ? » Tenta-t-elle tout de même. Sa liste était longue et rien qu’en énumérant, elle s’était donnée faim mais ça faisait deux semaines qu'elle n'avait pas mis les pieds dans une cuisine et elle avait envie de préparer un véritable festin pour leurs retrouvailles.






-- you're the cause of my euphoria
avatar
Vassiliev No Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 6 Juil - 21:51


there's nothing like us
'cause nothing can ever, ever replace you. nothing can make me feel like you do, yeah. you'd know there's no one i can relate to, i know we won't find a love that's so true... there's nothing like us, there's nothing like you and me, through the storm. there's nothing like us, there's nothing like you and me, together, oh.

 
Mi Young & No Ah #noyoung

outfit ϟ Il n'aurait jamais cru un jour l'entendre dire qu'elle n'avait pas eu faim durant deux semaines. Mais vu sa corpulence actuelle montrant à quel point elle avait maigri, il s'en serait douté. Et en plus, elle s'était entraînée presque tous les jours. Il allait veiller à ce qu'elle se réalimente correctement et ils s'entraîneront même tous les deux. Et si possible sans qu'elle n'arrive à le remette au sol, sinon il allait en entendre parler pendant encore vingt ans. Après un nouveau baiser, le garçon ne put s'empêcher de s'excuser encore une fois, il lui avait fait tellement de mal et à ses yeux, toute une vie entière ne suffirait pas pour se faire pardonner. Mais Mi Young était la gentillesse et la douceur incarnée et s'évertuait à lui dire qu'il n'avait pas besoin de le faire. No Ah allait devoir mettre cette épisode de côté, un moment du passé à ne plus ressasser. Il allait falloir reprendre sa vie en main et retourner à l'université. Ça ne l'enchantait pas plus que ça de retourner en cours, mais il appréciait beaucoup de jouer au handball et espérait que son coach serait compréhensif. Sa petite-amie semblait assurée qu'il serait repris et il lui sourit, elle était toujours positive, surtout le concernant. Après s'être décidés à rester ensemble jusqu'au lendemain, Mowgli avait signalé sa présence et le garçon en avait profité pour rappeler à la jeune femme des moments passés bien agréables. Ses lèvres virent se glisser dans le cou de la sango avant d'aller jusqu'à sa joue, y déposant un baiser. « Je sais, je serais même capable de me sacrifier de nouveau. » No Ah accepta immédiatement que Mi Young cuisine ce soir, il n'allait certainement pas refuser ça. Depuis deux semaines qu'il n'avait pas goûté à ses plats. « S'tu veux oui, j'vais envoyer un message à mon oncle. » dit-il, vu qu'ils s'étaient quand même incrusté pour le dîner sans prévenir. Il leva les yeux en l'air aux dernières paroles de la jeune femme. « Bien  sur ouais, tu comprends pas. » marmonna-t-il avant d'aller récupérer la laisse de leur chien qui était tout excité à l'idée de sortir faire une balade. Autant l'emmener avec eux vu qu'ils vont aller acheter de quoi préparer le repas de ce soir. « C'est pas grave, j'sais que mon oncle l'sort de temps en temps. » dit-il avant de prendre la main de Mi Young dans la sienne, direction le supermarché non loin. Il était si heureux de la retrouver, marcher à ses côtés, tenir sa main dans la sienne, lui dire qu'il l'aime encore et encore. Une fois devant, il s'enquit de savoir ce qu'elle comptait préparer, lui annonçant qu'il paierait pour les courses. Rien qu'en entendant ce qu'elle listait, il avait faim. « Ça m'convient tout à fait, dommage que j'doive partager. » grommela-t-il avant de hocher la tête. « Oui, aucun marchandage n'est possible. » rajouta-t-il avant qu'ils ne rentrent dans le supermarché. Le temps qu'elle trouve les ingrédients, le garçon envoya un message à son oncle, échangeant rapidement avec lui, tout en veillant à ce que Mowgli reste sage dans le magasin. En une dizaine de minutes, la jeune femme eut tout ce qu'elle avait besoin et ils passèrent à la caisse, le garçon payant les courses avant qu'ils ne ressortent. « Mon oncle est prévenu et il est tout autant ravi qu'moi qu'tu cuisines. » la prévient-il avant qu'ils ne reprennent le chemin de la maison. Libérant leur chien qui alla s'affaler dans son panier, ils rejoignirent la cuisine et le garçon croisa les bras, jaugeant la scène du regard. « Alors, on commence par quoi ? » demanda-t-il. Le « on » étant plutôt un « tu » avec une pointe de « je », vu qu'il comptait surtout regarder et peut-être tenter de goûter pendant qu'elle préparait.







When I look at you.
i see forgiveness, i see the truth. you love me for who I am, like the stars hold the moon, right there where they belong. and I know I'm not alone. and when my world is falling apart, when there's no light to break up the dark, that's when I look at you.
avatar
Lee Mi Young
❝ VICE-PRESIDENT ✌ FOLLOW OUR LEAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 25 Juil - 18:33


there's nothing like us
'cause nothing can ever, ever replace you. nothing can make me feel like you do, yeah. you'd know there's no one i can relate to, i know we won't find a love that's so true... there's nothing like us, there's nothing like you and me, through the storm. there's nothing like us, there's nothing like you and me, together, oh.

 
Mi Young & No Ah #noyoung

outfit ϟ Mi Young était heureuse de retrouver, enfin, No Ah. Les deux semaines qu’elle avait passé, loin de lui, avaient été vraiment horribles, les pires de toute sa vie. Elle n’avait été qu’une loque, une coquille vide, déprimée, anéantie. Et maintenant qu’il était de retour dans sa vie, qu’il était de nouveau à ses côtés, la sango souriait. Peut-être qu’elle balayait trop vite ce qu’il s’était passé, peut-être qu’elle le pardonnait trop vite aux yeux des autres, mais pas aux siens. Elle avait besoin de No Ah. Il était sa vie, son oxygène. Elle ne pouvait pas vivre sans lui, c’était inconcevable et les deux semaines sans lui lui avaient fait réaliser à quel point elle ne pouvait pas se passer de lui, et qu’il était l’homme de sa vie. La sango le regarda longuement, un sourire aux lèvres. Le regarder n’était plus douloureux. Ça lui avait manqué de pouvoir voir son sourire, de pouvoir admirer ses yeux, ses fossettes, la légère cicatrice qu’il avait sur la pommette. Alors elle ne le quittait pas des yeux. Ses lèvres s’étirèrent encore un peu plus dans un sourire quand les lèvres du garçon vinrent de perdre sur son cou, remontant jusqu’à sa joue. « Je n’en doute pas. » Répondit-elle, se retenant de ne pas prendre d’assaut ses lèvres et que ses mains se baladent un peu trop. Il accepta immédiatement sa proposition, ce qui ne l’étonna aucunement. D’ailleurs, la sango se souvenait encore parfaitement de la petite blague qu’elle avait fait à son petit-ami avec la farine mais fit semblant de rien. « Non, vraiment, je ne comprends pas. » Ajouta-t-elle, réprimant un sourire et un rire. Son regard se posa un instant sur Mowgli. Elle n’avait pas eu la force du tout de le sortir régulièrement et elle esquissa un sourire, rassurée d’entendre No Ah lui dire que son oncle le sortait de temps en temps. Main dans la main, ils prirent la direction du supermarché. Mi Young était vraiment aux anges de pouvoir remarcher aux côtés du garçon, de pouvoir tenir sa main, le regarder, lui sourire, l’embrasser, lui dire à quel point elle l’aime. Arrivée devant l’épicerie, l’étudiante lista tout ce qu’elle souhaitait préparer. Et rien qu’en s’entendant, elle commençait à avoir faim. Elle leva les yeux vers le brun. « Parfois, je me demande si tu ne serais pas capable de me voler ma part, rien que pour tout avoir pour toi. » Dit-elle en riant légèrement, sachant parfaitement qu’il ne ferait jamais ça. Elle se mit à la recherche des ingrédients, n’y passant qu’une dizaine de minutes avant d’aller à la caisse. Une fois les achats effectués, ils reprirent le chemin vers la maison de l’oncle et la tante de No Ah, rejoignant rapidement la maison. La sango posa les sacs sur le plan de travail de la cuisine avant de lever les yeux sur le garçon. Ce n’était qu’un petit mot, on, mais ça lui faisait tellement plaisir de l’entendre de nouveau. Ils reformaient ce nous qu’elle aimait tant. Elle se pinça les lèvres tout en réfléchissant. « Il faudrait commencer par les gyozas. On les prépare, et on les laisse dans le frigo le temps de s’occuper du reste. Ça cuit rapidement, on peut le faire au dernier moment. Et après… Les kimbap. On peut les servir frais. » Dit-elle, s’arrêtant un instant. « Tu vas m’aider, hein ? » Demanda-t-elle avec son plus beau sourire, prête à lui faire les yeux doux si nécessaire.






-- you're the cause of my euphoria
avatar
Vassiliev No Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 2 Aoû - 1:26


there's nothing like us
'cause nothing can ever, ever replace you. nothing can make me feel like you do, yeah. you'd know there's no one i can relate to, i know we won't find a love that's so true... there's nothing like us, there's nothing like you and me, through the storm. there's nothing like us, there's nothing like you and me, together, oh.

 
Mi Young & No Ah #noyoung

outfit ϟ No Ah retrouvait petit à petit ses marques, se réappropriant sa petite-amie, ses lèvres, sa peau, ses formes, son odeur, tout en douceur. Elle lui avait tant manqué et quand elle lui proposa de cuisiner après qu'il l'ait invité à rester pour la nuit, il n'hésita pas une seconde : sa cuisine lui avait manqué aussi. Il avait mangé son premier vrai repas depuis deux semaines hier soir chez Ki Yong, mais il était tout aussi impatient de retrouver la cuisine de la jeune femme. Par contre, il ne comptait pas se laisser avoir comme la dernière fois et allait tâcher de l'aider dans ce qu'il était le plus doué : goûter ce qu'elle préparait. Il excellait là-dedans. Partant tous les deux en direction de l'épicerie, il n'oublia pas d'embarquer Mowgli avec eux rassurant Mi Young au passage, lui précisant que son oncle le sortait régulièrement et qu'elle n'avait pas à s'en faire. Il se doutait pertinemment qu'elle n'avait pas eu la tête à sortir ces derniers temps. Devant le petit supermarché, No Ah sentait son estomac s'impatienter en entendant la jeune femme lister ce qu'elle comptait préparer pour le repas de ce soir. Dommage que son oncle et sa tante soient de la partie, ça lui en fera moins pour lui. Il regarda Mi Young, faussement offusqué par ce qu'il venait d'entendre. « Quoi ? Pas du tout ! Par contre voler la part des autres, ça m'dérange pas. Et j'pourrais même t'en donner, preuve d'ma grande générosité non ? » dit-il avant de la suivre dans le magasin, s'évertuant à garder sagement leur chien pendant qu'elle faisait les courses. Le chemin du retour fut rapide et ils retrouvèrent la maison familiale en un rien de temps. Libérant Mowgli de sa laisse, il rejoignit la jeune femme dans la cuisine, lui demandant la suite du programme. No Ah hocha la tête en l'entendant lister l'ordre des préparatifs avant de croiser son regard. Comment résister à un pareil regard hein ? « J'rêve où tu m'fais du charme pour obtenir quelque chose d'moi ? » demanda-t-il avant de secouer la tête, les yeux en l'air. « J'déteint beaucoup trop sur toi. » soupira-t-il avant d'aller s'installer près d'elle. « Je t'aide, je t'aide, mais un truc pas trop difficile hein ? » concéda-t-il. Genre couper des légumes ou de la viande, manier un couteau c'était son domaine, ça devrait pas être trop difficile. « J'aurais l'droit d'goûter ? » demanda-t-il en la regardant dans les yeux, usant lui aussi de son charme naturel (et d'un peu de malice) pour la faire craquer.




When I look at you.
i see forgiveness, i see the truth. you love me for who I am, like the stars hold the moon, right there where they belong. and I know I'm not alone. and when my world is falling apart, when there's no light to break up the dark, that's when I look at you.
avatar
Lee Mi Young
❝ VICE-PRESIDENT ✌ FOLLOW OUR LEAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 3 Sep - 19:44


there's nothing like us
'cause nothing can ever, ever replace you. nothing can make me feel like you do, yeah. you'd know there's no one i can relate to, i know we won't find a love that's so true... there's nothing like us, there's nothing like you and me, through the storm. there's nothing like us, there's nothing like you and me, together, oh.

 
Mi Young & No Ah #noyoung

outfit ϟ Mi Young aimait énormément sentir la chaleur de la main de No Ah dans la sienne, et pouvoir la serrer doucement entre ses doigts. Sourire aux lèvres, l’étudiante lista ce qu’elle comptait préparer ce soir, au dîner. Elle se donnait faim à elle-même et le menu semblait bien plaire à son petit-ami. Elle ne se priva pas pour le taquiner, reprenant ses habitudes, reprenant ses marques. Sa réaction la fit doucement sourire. « Ce n’est pas de la générosité. » Lâcha-t-elle, le regardant, tandis que sa main vint se glisser sur la joue du garçon pour qu’il la regarde. « Ça, c’est une belle preuve d’amour. » Ajouta-t-elle avant qu’il ne puisse ouvrir la bouche et répliquer. Elle déposa un baiser sur ses lèvres, tendre, avant de se mettre à chercher les différents ingrédients. Il n’en avait sûrement pas conscience mais toutes ces petites attentions qu’il avait pour elle montraient à bien à quel point il l’aimait. Elle n’avait pas besoin de l’entendre lui dire dix milles fois qu’il l’aimait, même si c’était toujours plaisant à entendre. Les achats effectués, ils reprirent le chemin vers la maison familiale et y arrivèrent assez rapidement. Aussitôt la porte dépassée, l’étudiante se dirigea vers la cuisine, y déposant les sacs sur le plan de travail. Elle commença à énumérer le programme de préparation avant de s’arrêter, levant les yeux vers No Ah pour le regarder. Elle lui fit les yeux doux, lui demandant s’il allait l’aider. Pas question de tout faire toute seule. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire satisfait. « Non, tu ne rêves pas. » Répliqua-t-elle avec un léger rire. Elle regarda les différents ingrédients, réfléchissant un court instant. « Hm, il y aura des trucs à couper. Ça te va ? » Proposa-t-elle en commençant à sortir les aliments. Elle s’arrêta pour le regarder et déglutit face à son regard. Ça réveillait pas mal de choses en elle. « Si t’es sage. » Bafouilla-t-elle un peu. « Ne me regarde pas comme ça. » Ajouta-t-elle, le fard aux joues, avant de se focaliser de nouveau sur les ingrédients dans les sacs. Elle les sortit un à un, les répartissant en fonction du plat.






-- you're the cause of my euphoria
avatar
Vassiliev No Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 18 Sep - 22:28


there's nothing like us
'cause nothing can ever, ever replace you. nothing can make me feel like you do, yeah. you'd know there's no one i can relate to, i know we won't find a love that's so true... there's nothing like us, there's nothing like you and me, through the storm. there's nothing like us, there's nothing like you and me, together, oh.

 
Mi Young & No Ah #noyoung

outfit ϟ Si ce n'était pas de la générosité de voler la nourriture d'autres pour la lui donner, il ne savait pas ce que c'était. Mais Mi Yong avait le don d'ajouter de la gentillesse à toute ses viles actions. Un sourire étira ses lèvres en l'entendant avant qu'il ne disparaisse sous les lèvres de la jeune femme. Il redevenait accroc à ses lèvres, il en avait été privé trop longtemps et leur douceur lui avait manqué. Restant à ses côtés du début jusqu'à la fin de leur petite escapade à l'épicerie du coin, il la suivit jusqu'à la cuisine une fois de retour à la maison. No Ah était impatient de regoûter à la cuisine de sa petite-amie, lui qui n'avait mangé qu'un vrai repas hier après deux semaines à se nourrir rarement ou comme le sans-abri qu'il avait été. Il l'observait, le regard rempli de tout l'amour qu'il lui portait alors qu'il l'écoutait énumérer tout ce qu'elle comptait préparer. Ça lui mettait l'eau à la bouche, mais il râla comme à son habitude quand il se fit avoir, acceptant de lui servir de commis. Tant que les tâches restaient sommaires. « Tant qu'c'est pas des têtes, ça m'va … quoi que ... » Un regard envers Mi Young et « On va en rester à couper des aliments, ça m'va. » Il savait manier un couteau alors ça ne devrait pas être catastrophique. Vu qu'il allait l'aider, il aurait bien le droit à une petite récompense, non ? Comme goûter par exemple. Il lui fit son regard charmeur, sourire aux lèvres en la voyant flancher tout en tentant de rester droite dans ses bottes. « J'suis l'plus sage dans cette pièce. » Comparé à Mowgli, c'était même un ange. « Oh, et je te regarde comment ? » demanda-t-il, taquin en se rapprochant d'elle, posant sa tête contre celle de sa petite-amie alors que ses mains s'accrochèrent à sa taille. « On commence par quoi, madame la cheffe ? » demanda-t-il, toujours collé à Mi Young.





When I look at you.
i see forgiveness, i see the truth. you love me for who I am, like the stars hold the moon, right there where they belong. and I know I'm not alone. and when my world is falling apart, when there's no light to break up the dark, that's when I look at you.
avatar
Lee Mi Young
❝ VICE-PRESIDENT ✌ FOLLOW OUR LEAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 21 Oct - 10:54


there's nothing like us
'cause nothing can ever, ever replace you. nothing can make me feel like you do, yeah. you'd know there's no one i can relate to, i know we won't find a love that's so true... there's nothing like us, there's nothing like you and me, through the storm. there's nothing like us, there's nothing like you and me, together, oh.

Mi Young & No Ah #noyoung

outfit ϟ Mi Young avait prévu un véritable festin pour ce soir. Ça faisait deux semaines qu’elle n’avait pas mis un bien dans une cuisine, que ce soit pour s’alimenter ou préparer un plat. La faim lui avait été coupé durant tout ce temps, mais, de nouveau auprès de No Ah, l’appétit lui revenait. Et puis, elle avait envie de faire plaisir à son petit-ami. Elle savait son adoration pour ses plats, et elle était toujours ravie de cuisiner pour lui. Listant les étapes, l’étudiante s’arrêta de parler et leva finalement les yeux vers le garçon, lui faisant les yeux doux pour obtenir son aide. Depuis qu’elle lui avait fait la blague avec la farine, il refusait la plupart du temps de lui donner un coup de main. Ou alors, elle devait abuser un peu plus de ses charmes. Mais pas cette fois-ci, il craqua presque aussitôt et un sourire naquit sur les lèvres de Mi Young. Satisfaite, elle lui proposa de s’occuper de couper. Ce n’était pas une tâche trop difficile. « Quelles têtes tu veux couper ? » Demanda-t-elle en retenant un sourire rieur. « Oui, des aliments, c’est très bien. » Ajouta-t-elle en secouant doucement la tête, amusée. Bien évidemment, No Ah lui demanda s’il pourrait goûter. Levant les yeux vers lui, l’étudiante bloqua quelques secondes face à son regard. Elle déglutit discrètement et bafouilla quelques mots avant de se focaliser sur les aliments devant elle, les triant en fonction des plats à préparer. Mais, il n’était pas décidé à s’arrêter là. « Le plus sage ? » Répéta-t-elle en riant, n’osant pas le regarder. « Hm, tu me regardes avec tes pieds s’il te plaît. » Dit-elle, les joues toujours rosies. Elle sentait son regard sur elle, et sa façon de la regarder faisait battre un peu plus vite son cœur. L’étudiante le sentit se rapprocher, ses mains se posant sur sa taille. Elle le regarda et se perdit dans ses yeux, comme hypnotisée. « Par ça. » Souffla-t-elle en venant joindre ses lèvres aux siennes, ne pouvant s’empêcher de coller son corps au sien. Elle détacha délicatement ses lèvres des siennes, et le regarda longuement. Ses doigts glissèrent lentement le long de sa joue. « Tu m’as tellement manqué… » Souffla-t-elle, proche de sa bouche. Elle ne se lasserait jamais de le contempler.







-- you're the cause of my euphoria
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !