Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2  Suivant

SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO

Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mar 10 Juil - 23:47

Seo Alana
I'm a child of the moon, for real.
Nom : Seo. Prénom(s) : Alana , c'est un prénom qui a été choisi par la mère, elle le trouvait à la fois doux et remplie de caractère. C'était tout ce qu'elle voulait pour sa fille. Surnom(s) : Ali, Lana. Âge : 24 ans  Date et lieu de naissance : 31 octobre 1993, mais dit à tout le monde qu'elle est née le 12 juin paRce qu'elle déteste fêter son anniversaire et que c'est plus facile pour elle, ce jour là, de faire semblant.  Origines : Coréenne. Nationalité : Coréenne. Cursus universitaire : A été diplômé il y a quelques temps en journalisme. Métier : Journaliste sportive. Elle couvre principalement les événements autour du foot et dernièrement promue journaliste et consultante des Red Devils. Orientation sexuelle : joraehyunsexuel malheureusement. Classe sociale : Riche. Tu veux t'investir dans une fraternité ? Je vous aime mes panthères mais pas cette fois :heart:
IDENTITY CARD
Il parait que...
Alana est une fille de la nuit. Elle préfère dormir le jour et s'amuser la nuit. (V et F : elle est atteinte d'une maladie qui l'a contraint a fuir les rayons du soleil.) Elle ne se souvient pas de sa mère. (F. Elle se souvient très bien de sa mère, d'où ce manque continuel.) Elle adore lire des livres et possède une collection impressionnante d'ouvrage de tout genre. (V, Alana passe le plus clair de son temps à lire quand elle ne travaille pas.) Elle aimerait pouvoir lancer sa propre marque de lingerie. (V, elle s'est découverte une passion pour le design de sous vêtements, mais n'est pas vraiment douée une machine entre les mains.) Elle était promise à un grand avenir de gymnaste mais son corps trop fragile n'a pas supporté les entrainement intensif (V, elle s'est évanouit avant une compétition plus qu'importante la disqualifiant.) Elle adore son père et partage une relation fusionnelle avec elle. (F, malheureusement, et malgré l'être imbuvable que peut être son père, elle n'a de cesse de lui courir après.) Aana est une mordue des films d'horreur (V, bon sang qu'elle adore ça, et des comédies romantique aussi mais ça elle refuse de l'avouer.) La jeune femme s'est facilement fait un nom dans le domaine sportif. (F, encore aujourd'hui elle doit jouer des coudes pour donner du crédit à ses écrits. Elle a d'ailleurs commencé ses articles sous un pseudonyme masculin.) Alana n'a toujours aimé qu'un seul homme bien qu'elle est tenté de l'oublier. (Vrai ...)
Dis nous qui tu es !
Alana a ce qu’on peut appeler un caractère passionné qu’elle exprime le plus souvent par sa volonté, son dynamisme et parfois même son agressivité. Alana se montre combative et déterminée, parfois trop pour la gente masculine et les mœurs de sa société. La jeune femme, surtout dans le monde du travail mais aussi dans sa vie privée peut être sur la défensive car elle tient à ses projets et refusent que les autres s’y interposent. Elle éprouve le besoin de travailler et de tout faire par ses propres moyens. Le travail constitue pour Alana une satisfaction personnelle plutôt qu’une obligation. Elle s’y engouffre aussi pour éviter de penser à cette vie qu’elle ne contrôle pas toujours comme elle voudrait.  Elle se démarque ainsi par sa conscience professionnelle, exacerbée, et sa grande ambition. Quitte à être douée dans un domaine Alana ne se contentera de rien si ce n’est d’être la première.
Alana s’accroche à ses rêves comme on s’accroche à la vie et n’hésite pas à déployer tous les moyens pour atteindre ses objectifs. Elle a appris à encaisser les coups et sait désormais les rendre avec justesse. Caractère fort qui ne se laisse jamais faire, Alana est le genre de femme qui mettrait mal à l’aise n’importe quel homme qui pensait avoir à faire à une jeune fille inexpérimentée et fragile.
Obstinée, Alana entend imposer son point de vue, plutôt que d’adopter ceux des autres. Elle n’est pas de celles qui font des compromis et n’écoute ses comparses que pour démonter chacun de leur argument. Douée de manipulation quand cela lui ait nécessaire Alana sait trouver les mots justes pour faire flancher l’adversaire. Elle démontre ainsi une personnalité affirmée et quelque peu arrogante. Elle tient fermement à ses convictions et ne se laissent ni manipuler, ni marcher sur les pieds. Alana conçoit et voit la vie comme elle se l’imagine et sur ce point, la jeune femme est relativement subjective et se montrent obstinée. Elle ne supporte ni la frustration ni qu’on s’oppose à ce qu’elle désire vraiment …

La possessivité d’Alana est rattachée à sa nature protectrice. Elle s’attache sincèrement et n’hésite pas à prouver son affection quand elle juge la personne en face méritante. Mais au fil des années et de ses histoires, cette confiance et cet attachement a été très largement entaché la rendant craintive et méfiante. A savoir qu’en amour comme en amitié, Alana s’écarte des sentiers battus. Elle s’applique à exprimer ses sentiments à sa façon, ce qui la distingue des autres.
Alana malgré ce que l’on peut penser tend généralement à être de bonne moralité et se réfère à ses préceptes et ses valeurs pour prendre une décision. Réaliste, mais aussi désabusé et amère, Alana préfère aujourd’hui s’en remettre à sa raison plutôt que de suivre son cœur, notamment lorsqu’il s’agit de se lier à quelqu’un. Dans le domaine du travail elle sera plus encline à suivre ses intuitions qui s’avèrent le plus souvent, bonnes.

La volonté que possède Alana la pousse toujours à aller de l’avant et à chercher des moyens pour avancer. Sa passion est une de ses forces motrices. Alana n’a pas réellement besoin d’une cause valable pour entreprendre un projet sa nature curieuse et studieuse lui fait aimer toute forme d’apprentissage, qu’il soit pratique ou théorique. De plus, Alana s’avère être une théoricienne et a des connaissances plus livresques qu’expérimentales. Sa maladie l’empêchant de rendre ses envies d’envole possible. Elle s’est alors jeté dans l’univers des livres jusqu’alors seul source fiable de savoir.  La soif de savoir d’Alana est également liée à son besoin de briller socialement. Son esprit compétitif la pousse à entre en concurrence avec les autres mais aussi avec elle-même. Alana doit pouvoir se démarquer, être remarquée et pas seulement pour cette maladie qu’elle s’efforce de cacher.

Alana fait souvent preuve d’une franchise troublante et tranchante. Séductrice quand elle le souhaite, Alana ne délaisse jamais pour autant ses exigences. Elle adore afficher son mécontentement en restant silencieuse et s’exprime par le non-dit. Originale et créative malgré tout, Alana peut étonner par ses idées quelque peu farfelues. Comme désirer lancer une ligne de lingerie.

Caractère affirmée et vive d’esprit, Alana est une jeune femme qui ne prend pas le non comme réponse et qui se donne les moyens d’aller jusqu’au bout. Cette force de caractère cache de très lourdes cicatrises qu’elle s’emploie de logique à masquer. Alors ne vous fiez pas aux premières impressions. Alana peut être une femme qu’on adore côtoyer comme on peut la détester.
Poupou
Changement de plans pour Bo Sung, je préfère le reboot et faire arriver cette alouette ... :$ :heart:

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>kwak kyeong ae (insta/4x2a)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1468]seo alana[/url]

ps; supprimez le code inutile.
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mar 10 Juil - 23:47

It's my life...
et là une petite citation...

All around me are familiar faces,
worn out places,
worn out faces.
 
Alana se tient sur les genoux de son père quand le diagnostic tombe. Elle est malade, et plus les jours passeront plus elle sa maladie prendra le pas sur elle. Dans un premier temps les médecins ne lui laissent que quelques années à vivre, puis quelques années de plus, jusqu’à finalement se  retrouver incapable de dire quand Alana poussera son dernier soupir au vu de sa maladie stagnante. Son père n’a pas perdu espoir. S’il fallait que sa fille ait le plus cher et le plus lourd des traitements pour la garder en vie alors soit.
 
Une enfant de la lune. C’est ce qu’on a longtemps cru qu’elle était mais la maladie ne dégénère pas autant ses cellules qu’attendu. Une chance ? Alana voyait ça comme une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Petite vivante et pleine de vie Alana ne manquait jamais une occasion pour se faire remarquer. Elle aimait être le centre de l’attention et briller aux yeux des gens. Elle était cette petite fille d’une grande beauté qui faisait la joie et surtout la fierté de ses parents.
 
Avec les années on pensait même pouvoir vaincre cette maladie. Elle jouait dehors, elle respirait la vie. Rayonnante et captivante, Alana suivait sans se plaindre les entrainements intensifs de son père du haut de ses 4 ans. Elle voulait le rendre fière, qu’on la regarde encore plus, elle voulait rester cette princesse qu’elle était à ses yeux. Elle avait la beauté de sa mère et le caractère de son père. Le plus souvent cataloguée comme enfant gâtée Alana ne voyait rien des esprits négatifs qui tournaient d’elle. Elle n’avait d’yeux que pour ce but que son père lui avait mis en tête. La gymnastique serait sa vie, son trophée, le but de sa vie. Et Alana donnait tout ce qu’elle avait, de son temps, de sa sueur.
 
L’arrivée de Seo Jin ne change rien à cette passion,  à cette envie. Alana est fière d’être une grande sœur, de montrer l’exemple et de prendre soin de sa petite sœur. Elle a 4 ans et rêve déjà de courir auprès de Seo Jin. Elle le sait, rien n’y personne ne pourra les séparer. Première désillusion.
 
Mais on ne peut ignorer ce qui nous ronge. Alana est faible, sa faible constitution ne lui permet pas de supporter ces heures de gymnastique et cette maladie que l’on tend à ignorer la dévore, détruit son système immunitaire et cette jeunesse qu’elle aurait pu avoir lui ait volé pour quelques barres asymétriques et quelques saltos. Elle consume sa vie pour le sourire d’un père qui s’efface.
 
Alana n’a que 6 ans lorsqu’elle entend sa mère, dont les années fanent sa beauté, supplier son père de la laisser grandir normalement. Alana ne comprend pas, ne veut pas comprendre, en veut à cette mère qui l’empêche de briller, qui l’empêche de rendre son père fier d’elle. Alana est en colère, refuse d’adresser un seul regard à cette mère qui dépérit de l’intérieure. Mais Alana n’a que 6 ans, que remarque-t-on à cet âge ? Ni la douleur, ni le désarroi d’une femme meurtri par amour … Dieu qu’elle aime ses enfants mais cet homme la tue de ses soupires et de ses infidélités.
 
Alors Alana n’écoute personne si ce n’est son père et se jette dans ses entrainements comme on se jetterait en pâture. Elle suffoque, se meurt à petit feu mais désire plus encore que vivre : être la fierté d’un homme omnipotent. Elle danse, étire son corps, l’assouplit, le tort, lui forge un équilibre parfait. Alana s’évanouit, faiblit, rate ses prises. Son père hurle, la punit, la force à recommencer, lui faisant ignorer la douleur de son corps qui supplie de cesser cette torture. Monsieur Seo forge son enfant de 6 ans à avoir un mental d’acier, lui volant son enfance comme il volait la vie de sa femme : sans regret.
 
Then just set me free
I'm down on my knees
If you're not the one for me
Then just let me be
 
Un soir qu’Alana avait été trop faible pour tenir ne serait-ce que debout sa mère se glisse dans sa chambre et vient embrasser cette petite joue frêle et pâle. Elle s’allonge contre sa fille pour venir la serrer dans ses bras chaud. Alana ne pourra jamais oublier cet instant, cette quiétude qu’elle avait ressentie, et le parfum de sa mère rassurant et familier qui lui chatouillait le nez. La petite fille, perfusée et affaiblie comme jamais, s’était recroquevillée contre sa mère avant de fondre en larme. Ces perles salées et brûlantes roulaient sur sa peau presque translucide. « Il est déçu maman ? » demande-t-elle alors que cette constatation était la pire qui soit pour cet enfant. « Je n’arrive pas à être ce qu’il veut que je sois … » laisse-t-elle éclater dans un sanglot. Sa peine est si tranchante que sa mère souffle le cœur brisé « Oh mon amour … ne pense pas ça … » Elle resserre son étreinte délicate et souffle « Tu es une petite fille si forte et si courageuse … ne laisse personne te dire ce que tu dois être … tu seras merveilleuse quoique tu décides, quoique tu sois … » lui assure-t-elle pleine de conviction … « Tu es une Seo mon amour … Une Seo ne plie jamais … » Son sourire était si doux et confiant …
 
Rien ne laissait présager une telle ignominie.
 
Alana avait repris des forces, tout comme elle avait repris ses entrainements. Sa maladie l’épuisait, et elle devait donner deux fois plus que les autres pour être au niveau, mais elle y arrivait. Elle crut même pouvoir faire de la Gym sa vie. Assidue en cours Alana se devait d’être excellente dans tous les domaines. Elle avait même une classe d’avance. Dotée d’une intelligence qu’elle tenait de sa mère, Alana savait manier les mots comme elle utilisait son corps sur un tatami. Avec justesse et précision. Concentrée au cours de cet examen elle relève la tête lorsque sa nourrice entre dans la classe l’air grave. Elle sut à cet instant que sa vie ne serait plus jamais pareil.
 
De ce souvenir Alana n’en garde que quelques bribes. Elle se souvient de la main de sa sœur qu’elle tenait. Du visage fermé de son père. Elle se souvient de la douleur lancinante qu’elle avait ressentie et de ce visage stoïque qu’elle avait arboré … Elle n’a pas souvenir d’avoir pleuré jusqu’à l’enterrement. Elle fixait dans le vide, voyait à peine ces gens défilés pour lui dire combien ils étaient désolés. Elle se moquait bien de leur empathie et de leur chagrin, sa mère n’était plus. Elle était restée droite, sans ciller, un bras autour des épaules de sa petite sœur qui ne comprenait pas ce qui se passait. Leur avait-on seulement expliqué ce qui s’était passé si ce n’est un simple votre mère ne reviendra plus.
 
Alana avait mis de longs mois avant de comprendre, réellement comprendre ce que cela impliquait. Votre mère ne reviendra plus. Ses terreurs nocturnes ont commencé à ce moment-là. Il lui aura fallu 3 mois avant de pleurer la mort de sa mère, une nuit d’orage. Se précipitant dans la chambre de son père, Alana comprenait enfin qu’il n’y aurait plus personne pour la réveiller le matin, pour soigner ses bobos lorsqu’elle chutait, qu’elle n’aurait plus l’étreinte réconfortante de sa mère et qu’elle n’entendra plus son rire ni sa voix. Sa mère ne reviendra plus. Et cette vérité cruelle venait d’achever ce petit être de 6 ans.
 
And i find it kinda funny, I find it kinda sad
The dreams in which i'm dying are the best i' ve ever had
 
                Alana a grandi ainsi. Manquant d’une mère, manquant d’un père. Ce n’est qu’à l’âge de 11 ans que tomba la nouvelle. Alana ne pourra jamais espérer atteindre son rêve … la maladie prenait de plus en plus d’ampleur. Son exposition au soleil devait se limiter le plus possible. Dans ses cheveux une mèche blanche avait son apparition. Les enfants se moquaient, jalousaient cette beauté et l’attaquaient sur ce qu’ils pouvaient lui trouver comme défaut. Alana s’était endurci avec les années. Elle était une Seo et une Seo ne plie jamais. Le plus souvent Alana apparait comme une garce sans cœur et imbu d’elle-même. Elle marche dans les couloirs de son école comme une reine traverserait son royaume. Quelques sujets loyaux, beaucoup d’ennemi, mais aussi beaucoup d’admirateur. Sa beauté s’accentue avec les années, soulignant ses traits délicats et sa peau naturellement blanche. Privée de soleil, Alana est le stéréotype même de la jeune asiatique parfaite. Des courbes généreuses, une peau pâle et une excellence dans le domaine de l’école. Étudiante émérite la jeune femme tient le journal de l’école et ne laisse personne lui dicter ce que sa plume acerbe doit écrire.
 
                Adolescente caractérielle et froide, Alana ne se lie que très difficilement d’amitié avec les gens. Il leur faut de la patience et une capacité d’observation fine pour comprendre qu’Alana n’agresse pas mais se défends, quand bien même certaines fois la limite est si fine qu’elle parait impossible à départager. Alana est renfermée sur elle-même, ne joue pas les filles populaires. Elle fuit les autres comme on fuit la peste. Sa différence qu’elle s’efforce d’effacer reste un poids qui la sépare du monde. Elle doit fuir le soleil pour être en vie, mais ses ombrelles qui sont comme une armure, sont la risée des autres de son école. Une simple ombrelle et la voilà sous le joug des remarques et des rires moqueurs … Une simple ombrelle mais c’était déjà trop, déjà suffisant pour les gosses de cette écolle.
 
I got no self control
And I don't mean cigarettes and alcohol
because when it comes to you I can't say no
I don't wanna taste, I want it all
 
 
                Et elle s’y était habituée Alana, à la façon dont le monde la voyait. Il y a des rencontres qui bouleversent plus que d’autres, Alana le savait. A l’instant où elle croisa son regard c’est tout ce monde qu’elle connaissait qui s’envola pour laisser place à quelques choses de nouveaux, d’effrayants et de si doux à la fois … Alana réalisa qu’à l’instant où elle le rencontra il y aurait alors une vie avant et une vie après Rae Hyun … Alana était encore si jeune mais la force de ses convictions était féroce, façonnée par ce qu’elle vivait.
 
                Ce n’était qu’une journée de plus, une bousculade habituelle, un jeu de maltraitance banalisé et ignoré.  Rien ne lui avait prédit une telle rencontre. Alana fascinait par sa beauté, mais agaçait par sa froideur. Aux yeux des autres lycéens elle n’était qu’une jeune fille riche et excentrique qui se pensait beaucoup trop bien pour se mêler aux autres. Personne ne se doutait, personne ne voulait voir que derrière cette ombrelle se cachait une adolescente torturée par la maladie qui s’efforçait, jour après jour, de rentrer dans la norme. Oublier que ses jours sont comptés et que le soleil radieux est son bourreau.
 
                Ce qui était paradoxale c’est qu’Alana attirait, captivait, mais n’accordait ses sourires que très rarement, que trop rarement. Les gens s’approchaient d’elle comme on s’approche de la lumière, et c’est à sa froideur qu’il se brûlait. Vexés, blessées, comme des enfants capricieux, ils repoussaient alors Alana. On attendait de nos paires des sourires et une courtoisie partagée mais Alana n’avait que faire de cette politesse factice et ces règles de bienséance. A 18 ans elle avait depuis bien longtemps compris ne personne ne pourrait la comprendre et que cette déception qu’elle était aux yeux de son père serait sa blessure ouverte pour le reste de sa vie. Qui viendrait la soigner ? L’Homme est un animal égocentré qui se moque de ce qui pouvait bien arriver aux autres si cela ne le concernait pas.
 
                Alana prenait donc l’habitude de s’isoler, fuir les foules, leur frustration et leur attente. Comme tous les jours elle traversait la cours pour rejoindre la cabane du jardinier qu’elle avait aménagé par ses soins pour se soins. Les vitres étaient teintées et le mobilier agencé à son goût. Elle ne remarqua pas de suite que son ombrelle était tombée. Plutôt arrachée. Les rayons qui touchèrent alors sa peau la firent grimacer et elle serra les dents face à ses moqueries. Elle avait pris l’habitude de ne pas répondre à leur provocation mais cette fois-ci elle se tourna si vivement vers ses bourreaux que ses longs cheveux noirs jais se soulevèrent en une cascade harmonieuse pour terminer leur course en lui fouettant le visage. Lâches.
 
                Ils sont déjà loin quand elle se voit contrainte de ramasser ses affaires au sol. « Ce sont des idiots… » Surprise, elle relève la tête vers ce garçon, penché sur elle, affichant un sourire doux que sa fossette rendait hypnotique. Il tenait son ombrelle au-dessus de sa tête, sans réaliser à quel point ce geste était salvateur. Alana cligne des yeux, éblouis, et sent une pointe douloureuse dans poitrine. Son cœur n’avait-il pas cessé de battre à la mort de sa mère ? Délicatement elle se redresse, étonnée de ne voir aucune trace de pitié dans son regard. Il se présente, avec cette gentillesse qui sera dès lors son plus gros défaut. Jo Rae Hyun … Sa voix est aussi harmonieuse que les traits de son visage sont fins et délicats. 
 
Il lâche un rire face à son mutisme et Alana comprends. Il vient de lui voler sa tranquillité, sa solitude, son cœur. Elle ne trouve alors que la force d’articuler « Alana … » je m’appelle Alana. Elle le suit du regard quand il s’éloigne et serre son poing contre sa poitrine.  Comme une évidence. De son sourire à son regard, Alana avait succombé à chacun de ses charmes. I fell in love like we fall asleep. Slowly but then suddenly. Elle avait longuement attendu sans réellement en avoir conscience. Alana n’était pas plus différente qu’une autre. Elle rêvait d’amour et de ce prince qu’elle ne pensait jamais trouver.
 
Il était apparu, et tout avait paru bien trop facile. Elle aurait dû se douter que tout finirait mal, que son cœur se briserait et que sa carapace en se fissurant se durcirait. Alana n’a pas compris pourquoi, ni même réellement comment. Le voilà au bras d’une autre, sans afficher le moindre remord, ni once de culpabilité quand il s’est avancé vers Alana. Mais Jo Rae Hyun n’a-t-il jamais remarqué à quel point Alana pouvait l’aimer ? N’a-t-il jamais compris qu’elle ne riait que pour lui ? Qu’elle ne se confiait qu’à lui ? Etait-il idiot ou bien réellement sans cœur ? Avait-il seulement compris la fureur d’Alana de le voir ainsi avec une autre ? L’humiliation que vivait Alana et les faux espoirs qui finissaient de l’achever. Ouvrez votre cœur au bonheur qu’ils disaient. Comprenait-il seulement la détresse de son amour, quand derrière sa colère elle le maudissait d’être toujours malheureux en amour ?
 
La jeune femme ne pourra jamais oublier la douleur suffocante de cet instant et quelques jours plus tard elle avait disparu de l’école. Préférant fuir sans s’avouer que la vision de Rae Hyun aux bras de cette fille était sa véritable torture, qu’elle ne supportait pas la vision de l’homme qu’elle aime, tenant la main d’une autre. Quelle ironie du sort …
 
Sometimes I get so frustrated
I've tried a million times to say it
It's so much easier to fake it
So trust me, don’t get any closer
 
 
                Alana a parcouru son chemin. Mis de côté son cœur et ses rêves. Elle a abandonné depuis bien longtemps l’idée de faire de la gym sa carrière, alors elle s’est jeté corps et âme dans le journalisme, le journalisme sportif. Et Alana n’arrêtera que le jour où elle excellera dans ce domaine. Elle est douée dans ce qu’elle fait, elle doit se battre pour faire entendre sa voix mais Alana ne baisse pas les bras. Elle a trouvé sa voix et une Seo ne plie pas. Jamais.
 
                C’est pendant ces études qu’elle rencontre ce garçon. Il est beau, beau parleur aussi. Il sait aussi bien manier les mots qu’Alana. Elle a 19 ans quand accepte de monter avec lui à l’étage. Les chambres de cette soirée sont pleines de jeunes alcoolisés qui se vautre dans les affres de la luxure. Contrairement à ce qu’elle veut faire croire, Alana n’est pas ivre, loin d’être assez enivré pour supporter ce qui suivra mais elle l’avait décidé, et quand Alana décidait d’une chose elle allait jusqu’au bout. Elle voulait se débarrasser de tout ce qui faisait d’elle une enfant. Elle pensait qu’en perdant sa virginité cela changerait tout pour elle. Elle avait tort, mais ne l’a compris qu’après.
 
Acculée à ce mur, le regard fixé dans le vide, elle serre les dents, de douleur, de dégoût. Elle ne dit rien pourtant, supportant cette intrusion comme une victoire. Son corps sautille et sa tête cogne contre le mur. Rustre et maladroit, son jeune amant ne semble pas beaucoup plus expérimenté qu’elle malgré ce qu’il aimerait lui faire croire. L’affaire se termine en quelques minutes. Alana vacille, descend de ce meuble sur lequel il l’avait assise à milieu de ce couloir, dans cette maison qu’elle ne connait pas. Elle essuie le sang qui coule sur sa  cuisse à l’aide de sa culotte et la remet en silence. Elle lisse sa jupe et se détourne, tente de ne pas trébuché en marchant vers les escaliers. « Bah quoi ?! C’tout ?! Tu ne me dis même pas comment c’était ?! » Grogne ce garçon en secouant la tête. La tête haute, et son estime d’elle plus bas que terre Alana se tient à la rampe de cet escalier pour partir loin d’ici et rentrer chez elle. Oui, c’est tout.
 
These walls are super high
So don't even try To get any closer
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mar 10 Juil - 23:48
mon alouette d’amour
ma casse couille
ma diablesse
te voilà enfin parmi nous et je sens déjà que tu vas m’en faire baver feels mais rien que te voir suffit à me mettre en pls quoi SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO 3693446877
t’es si belle, je m’en remettrai jamais SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO 3693446877
je reviens demain quand j’airai toute ma tête pcke ce n’est pas encore le cas
mais bordel je t’aime déjà comme un jobard
:heart: :heart:
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mer 11 Juil - 0:30
rebienvenue bb :heart:
Yi Kae
Yi Kae
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mer 11 Juil - 7:32
Bon c’est pas shasha mais TES TROP CANON JE TAIME BÉBÉ !
Enfin tu raboules 44 sur le forum !
Elle est de toute beauté , je suis en amour :heart:
Rebienvenue amour !


"i think I can learn to love"

Right from the start you were a thief, you stole my heart and I your willing victim. I let you see the parts of me, that weren't all that pretty and with every touch you fixed them ♛ JUNAE.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mer 11 Juil - 10:26
OEBAOGAORG

edit : FINALLYY :hot: :hot: :hot:  MA SISTAR :han: :han:
Enfin on a cette sisterhood de bellegosses complète :hehe: :hehe:
JTM JUSQU'A CE QUE TU ME BRISES LE COEUR :cry: :cry:
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mer 11 Juil - 10:40
Ouhhhh rebienvenue à toi :han:
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mer 11 Juil - 10:50
HAN MAIS C'EST TOI QUI VA BRISER LE COEUR DE JINHEE :faint: mais :cry:
elle est belle :heart:



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Pavlov Dunyasha
Pavlov Dunyasha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mer 11 Juil - 15:18
trop de sexytude pour mes yeux :han:


SHASHA

My face is kind, but not my attitude, Thin body frames with hidden volume twice as much. We go forward without holding back, no need to be cautious ~
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty Mer 11 Juil - 16:30
AZY MEME PAS TU M'AS ENVOYE TA FICHE EN AVANT PREMIERE :cry: :cry: :cry:

RANAFOUTRE JE VINS QD MM POSER MA PATTE :cute: :cute:
BONNE CHANCE POUR TA FICHE BAE TFACON ELLE VA ETRE G2NIALE COMME D'AB :shy: ♥️ DONC MAGNE TOI DE LA FINIR QU'ON PUISSE METTRE NOTRE LIEN EN JEU SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO 1180617660

BISOUS SUR TES PETITES FESSES ♥️♥️
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO SEO ALANA x JUST LIKE LOVERS DO Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !