Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

you'll burn the light too. ft naochaton

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
you'll burn the light too. ft naochaton Empty Mar 24 Juil - 23:45

Alana marchait dans les couloirs, comme à son habitude ses consultations avaient lieu le soir. Tout semblait s’être précipité dans sa vie ces derniers jours mais elle gardait la tête haute malgré son cœur douloureux. Alana ne montrait jamais ce qu’elle ressentait, ni sa peine, ni ses joies. Elle en gardait sur son sourire qu’un sourire polie et parfois froid. Les gens la prenaient encore pour une jeune femme arrogante, distante. Mais Alana était simplement éteinte. Elle souffrait, comme une plaie béante qu’on ne pourrait jamais refermer. Elle avait aimé Alana, chercher le bonheur. Elle avait donné. Beaucoup, sans jamais demander en retour. Parce qu’elle était comme ça Alana, quand son cœur s’était mis à battre elle était devenu naïve, vulnérable et on l’avait utilisé. On avait joué avec sa confiance, avec sa candeur. On lui avait volé chacun de ses rires et brisé ce peu d’assurance qu’elle avait finalement réussit à se forger. Elle passe une main dans ses cheveux, pince ses lèvres quand elle avise l’ascenseur qui se ferme sans qu’elle n’ait le temps de l’attendre à temps. Elle n’accélère pas le pas. Alana ne se presse jamais, vit les choses comme elle doit les vivre avec une certaine fatalité.
 
Elle avait longuement lorgné sur ces pilules. La mort la berçait d’une douce illusion, d’une promesse d’un avenir meilleur, mais Alana n’était pas prête à abandonner, pas maintenant. Elle avait encore des choses à prouver. Des vengeances à assouvir. Pourquoi les gens mauvais de ce monde, ces gens qui la brisaient encore aujourd’hui, auraient le droit de vivre et pas elle ? Déjà condamné par sa maladie, la vie était suffisamment injuste avec elle pour qu’elle se décide de perdre la partie maintenant. La lune dans le ciel était pleine ce soir et elle frissonna. Elle avait toujours trouvé un certain charme à ce ciel meurtrier, la lune comme seule confidente, elle s’était mise à imaginer qu’elle était voué à autre chose que la lumière, mais que baignée dans son ombre elle y trouverait son aube.
 
S’arrêtant finalement devant une chambre, Alana prit quelques secondes avant de pousser le battant en bois. Naoya était allongé dans ce lit, plus pâle que les draps qui reposaient sur son corps qui semblait endormi. Elle quitte ses talons, les glisses dans sa main en s’approchant de lui, craignant de le réveiller. Ce n’était pas juste un ami qu’elle voyait étendu là, c’était – égoïstement – une part de son avenir. C’était leur faiblesse, celle que la lumière du soleil brûlait. Ils n’avaient pas le droit de briller eux, et se contenter de se fondre dans la masse, de raser les murs et de se complaire dans le sombre. Elle passe une main dans ses cheveux, elle ne posait jamais sur un regard remplie de pitié. Elle était désolée qu’il se soit retrouvé dans un lit d’hôpital ce soir, mais son empathie secrète n’aurait jamais d’impact sur ce qu’elle devait ressentir. Elle retire délicatement sa main et grimpe dans ce lit pour venir s’allonger contre lui. Comment tu vas ? Se demanda-t-elle. Elle pose délicatement sa tête sur son torse, elle pouvait entendre son cœur battre et sous cette douce mélodie elle se rassurait. Si son cœur battait, c’est qu’il vivait. Et s’il vivait c’est qu’il y avait encore de l’espoir.
 
Elle veillait à ne pas pousser ce masque à oxygène sur la bouche de son ami et lui offrit un peu de sa chaleur. Il semblait si froid, si frêle ce soir. Elle attrape sa main et vient la serrer contre elle. Etaient-ils destinés à finir ainsi ? Dans l’ombre et oublié. « Parfois j’oublie qu’on n’est pas invincible. » murmure-t-elle, elle qui s‘était convaincu qu’elle n’était pas plus faible qu’une autre, elle qui s’était toujours convaincue que la nature s’équilibrait et qu’à sa faiblesse s’opposait une force que personne ne pouvait concevoir. Elle vivait, et si elle vivait il y avait encore de l’espoir.
Hwang Sora
Hwang Sora
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
you'll burn the light too. ft naochaton Empty Sam 11 Aoû - 2:23
you'll burn the light too
alana & naoya ♡

naoya pouvait parfois s’avérer être tête en l’air, ce qui n’est pas une très bonne chose quand on est sous traitement, pas vrai ? sauf qu’en ce moment, naoya en avait beaucoup trop dans la tête. il faisait partie de ces personnes qui détestaient ne pas comprendre les choses, ne pas avoir d’explication, alors quand ce double a fait son apparition, son jumeau caché, et qu’il n’avait reçu aucune explication que ça soit par son grand frère que par ce type en question (de toute façon, tout ce qu’il avait reçu de lui, c’était un gros coup de poing dans la tronche), naoya vivait perturbé. ça lui restait dans un coin de la tête, et ça prenait de plus en plus de place quoi qu’il faisait, tellement que pendant plusieurs jours, il en avait oublié son traitement. la chose à ne pas faire par cette chaleur, si ç’a commencé par des irritations, ç’a fini par un manque total d’oxygène. une crise. il ne parvenait plus à respirer. alors il a fini dans ce lit d'hôpital, branché à des machines. c’est impressionnant à voir, ça fait même peur, mais naoya a traversé bien pire que ça. ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne sorte d’ici et revienne à sa vie normale, en faisant plus attention cette fois. sa maladresse l’a perdu, sur ce coup là. une simple erreur et voilà où est-ce qu’il se trouve. il ne savait même plus depuis combien de temps il était là, tout ce qu’il savait, c’est qu’il était fatigué. une énorme fatigue qui l’avait frappé en pleine face, ce masque à oxygène sur le visage bien qu’il pouvait le retirer, on était jamais trop prudent, pas vrai ? et il en avait besoin. il en avait eu besoin. son allergie est handicapante, c’est sûr mais il ne se plaint pas. premièrement parce que naoya n’est pas le genre de personnes à se plaindre, c’est d’ailleurs la dernière chose qu’il ferait, et parce qu’il a pire que lui. pour lui, il suffit de faire attention, de ne pas provoquer le soleil, d’être vigilant, d’appliquer des crèmes et prendre son traitement, mais pour d’autres, le soleil pouvait être un réel ennemi. non, naoya n’était pas le genre de garçons à se plaindre, même pas sur ce coup là. et puis de toute façon, c’était aussi de sa faute.

doucement, il ouvrit les yeux, papillonnant d’abord des paupières, sa vision trouble devient rapidement plus claire. il la sentait près de lui, elle avait son visage collé contre son coeur, il savait qu’il s’agissait d’alana. il avait reconnu son odeur, et il était rassuré qu’elle soit là. de ne pas s’être réveillé seul. c’est idiot, mais il savait que akiya ne serait pas à son chevet, il ne se faisait plus d’espoir depuis bien longtemps. son frère devenait un parfait inconnu… pourquoi ? parfois, il se demandait si son grand frère avait déjà ressenti de l’affection à son égard, lui qui l’avait souvent défendu, lui qui répondait toujours présent auparavant. il a changé akiya, beaucoup trop changé. pour naoya, la famille est quelque chose de très important, mais sa famille est éclatée. cela a d’abord commencé par la mort de ses parents, puis son frère qui a cassé la dernière branche de l’arbre qui liait cette famille. plus rien n’allait, sa famille n’était plus, et ce type, son double, son jumeau, le détestait. il ne connaissait rien de lui, il ne savait même pas qui il était, comment tout ça était possible, mais il savait qu’il le détestait. il l’avait vu dans ses yeux. il ne le connaissait pas mais ça le blessait, allez savoir pourquoi. doucement, le japonais vint attraper la main de son amie pour l’avertir de son réveil, et lorsqu’elle redressa le visage, il déposa son regard sur elle, son masque brouillait la vision de son doux sourire. parce qu’il avait le mérite de garder son sourire, naoya, même quand il avait toute les raisons de le perdre. il prit tout de même la décision de retirer son masque à oxygène. était-ce vraiment une bonne idée ? il n’en savait rien, mais il parvenait à respirer sans. « alana... » il ne lâchait pas sa main, il la gardait dans la sienne. comme ça lui faisait du bien qu’elle soit là, près de lui. naoya savait qu’elle venait souvent ici voir une personne proche, il ignorait cependant beaucoup de choses.  « j’ai merdé, hein? » dit-il dans sa langue natale, d’un ton un peu plus amusé bien que la situation ne convenait pas. seulement, il gardait le sourire. ce n’était pas si grave, il allait s’en remettre malgré son oubli. mais il était bien plus fort qu’il ne le laissait paraître naoya.

Made by Neon Demon



world in my eyes
in the heat of the moment, when you're all alone and out of breath. what's keepin' you goin'?
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
you'll burn the light too. ft naochaton Empty Lun 24 Sep - 21:18
you'll burn the light too
alana & naoya ♡

« Évidemment. » Souffle-t-elle la tête toujours posée sur son épaule. Elle ferme les yeux toute fois soulagée de le voir se réveiller. Elle craignait pour son ami, et aussi égoïstement, qu’elle puisse un jour se retrouver à sa place. Alana ne supportait pas l’idée que leur maladie, bien que légèrement différente, puisse un jour les emporter. Elle ne supportait pas l’injustice de cette maladie, pourquoi eux ? Alana était frustrée d’avoir le sentiment de ne pas profiter de la vie comme les autres. Elle était pourtant en vie, en bonne santé malgré ça, elle pouvait librement aller la nuit comme si rien de tout ça n’existait et pourtant … elle se sentait enfermée dans un monde qui ne voulait pas d’elle. Cantonner à l’ombre, obligé de se cacher.  Elle n’a jamais compris pourquoi le soleil leur était si meurtrier. Elle était toute fois rassurée de savoir que son ami avait une maladie moindre mais qu’il pouvait au moins sortir et prendre un traitement efficace. C’était comme le voir lui raconter une belle histoire qu’elle pouvait savourer dans son obscurité. Elle ne lui avait jamais clairement avoué qu’elle était malade, et qu’elle était tout autant privé du soleil que lui lorsqu’il faisait l’erreur de ne pas prendre ses cachets … Elle pourrait lui confesser qu’elle aussi était malade et qu’elle ne venait pas seulement pour visiter quelqu’un … mais c’était comme se définir par sa maladie et Alana n’avait pas envie qu’il la voit faible à son tour … elle voulait rester ce roc sur lequel Nao s’appuyait. Elle voulait être là pour lui quand il en avait besoin. Mais elle savait aussi qu’elle pourrait partager avec lui toute la peine que lui causait cette maladie, les frustrations, les discriminations … elle n’était pas faites pour ce monde, elle était différente et cela suffisait à l’exclure … Pourtant la jeune femme s’employait à être la plus commune possible et que ses sorties en pleins jours impossible passent inaperçu.  Elle s’était battue pour obtenir la place de rédactrice qu’elle avait à ce journal sportif. Elle savait que le nom de son père avait pesé dans la balance mais elle préférait se convaincre que c’était son talent inné pour le journalisme et sa langue affutée qui avait séduit. Elle voulait croire en elle quand plus personne ne le faisait et c’était sûrement cette force de caractère qui la poussait vers le haut. « Comment je vais faire si tu te laisses avoir par le soleil hein … » souffle-t-elle en japonais en relevant son visage vers lui en caressant sa joue doucement. « Comment tu te sens ? » elle ne doutait pas qu’il allait aller mieux rapidement mais elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter. Elle replace correctement son oxygène et pose son menton sur son torse. Elle observe le visage pâle et légèrement creux de son ami. « T’as l’air si fatigué en ce moment … » murmure-t-elle avec douceur cachant pourtant son inquiétude. 

Made by Neon Demon
Hwang Sora
Hwang Sora
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
you'll burn the light too. ft naochaton Empty Dim 4 Nov - 23:38
you'll burn the light too
alana & naoya ♡

il était malheureusement habitué aux hôpitaux. naoya avait toujours eu cette santé fragile, c'était loin d'être la première fois qu'il se rendait ici, seulement là, c'était de sa faute. il faisait pourtant attention, il veillait à prendre correctement son traitement mais il ne pouvait pas se permettre d'être tête en l'air, la preuve, voilà ce qu'il se passait quand c'était le cas. il avait déjà vécu pire, il avait déjà vécu ça, alors son sourire, il ne tarda pas à le retrouver. naoya allait s'en remettre, et il le savait, il s'en voulait d'avoir oublié son traitement mais il savait également qu'il allait faire attention la prochaine fois, et savoir qu'alana se trouvait à ses côtés l'aidait grandement. il ne s'était pas réveillé seul. à sa réflexion, il baissa quelque peu la tête. ce n’était pas évident d’avoir cette allergie, il ne s’en plaignait pas, ça ne l'empêchait pas de sortir ni même de profiter de la vie, seulement, il devait veiller à prendre son traitement tous les jours, il devait aussi faire attention à ne pas rester très longtemps exposé au soleil afin de ne pas le provoquer. ce n’était vraiment pas évident à gérer. son fin sourire ne le quitta pas, encore moins face à la douceur que dégageait son amie au moment où elle caressa sa joue. comment il se sentait ? bizarre... ouais, il se sentait fatigué, mais son moral était étrangement accroché. d'ailleurs, naoya n'avait même pas le temps de répondre à sa question qu'alana se chargea de replacer son masque à oxygène correctement. « oui.. je suis fatigué.. » lui avoua t-il, il disait vrai, mais ce n'était pas si grave que ça. « mais je vais me reposer, et ça ira mieux. » et puis, c'est fatigant tous ces soins, ça ne l'a clairement pas aidé. et puis, naoya voulait rassurer son amie, il ne voulait pas qu'elle s'inquiète pour lui, surtout qu'il avait été tête en l'air, s'il avait pris ses médicaments, il ne serait pas dans ce lit d’hôpital aujourd'hui. « ça me fait plaisir que tu sois là. » lui dit-il, le plus sincèrement du monde. son sourire le prouvant. si elle savait comme ça lui faisait un bien fou de ne pas s'être réveillé seul dans cette chambre d’hôpital, mais d'ailleurs, comment savait t-elle qu'il était ici ? « comment tu as su... ? » sa curiosité qui frappa encore, mais il avait envie de savoir. c'était tout de même étrange, mais il y avait sans doute une explication. « tu es venue voir ton amie? » il savait que alana venait souvent à l’hôpital, elle lui avait expliqué qu'elle venait rendre visite à une amie, il n'en savait pas plus, c'était peut-être pour ça...

Made by Neon Demon



world in my eyes
in the heat of the moment, when you're all alone and out of breath. what's keepin' you goin'?
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
you'll burn the light too. ft naochaton Empty Dim 18 Nov - 16:07
you'll burn the light too
alana & naoya ♡

Ce qu’elle aimait par-dessus tout c’était sa force de caractère. Le jeune homme ne se laissait jamais abattre. Même dans l’adversité de sa maladie il trouvait toujours le courage de rester fort et rien que pour ça elle l’admirait. Combien de personne serait encore capable de sourire allongée dans un lit d’hôpital. Son tuyau dans le nez il rayonnait comme le soleil qu’ils étaient censés fuir … il était la chaleur qu’elle ne connaissait pas et la lumière qu’elle aurait aimé pouvoir côtoyer. Alana s’était souvent demandé si la noirceur de son âme ne venait pas du monde de la nuit dans lequel elle vivait uniquement. Mais quand elle prenait le temps d’observer son père elle réalisait que le mal qu’elle ressentait ne venait que de lui … son égoïsme, son arrogance … son manque d’amour et de considération l’avaient détruite. Elle vivait dans une bulle avec l’impression que personne ne pouvait la comprendre, davantage à cause de sa maladie qui l’excluait qui la rendait faible aux yeux du monde …. Pourtant quand elle était avec Nao elle savait, elle savait que personne ne pouvait les égaler. Qu’ils étaient fort et qu’il méritait le monde à leurs pieds … elle caresse son torse doucement pensive,  se sentant étrangement coupable à l’idée de continuer de lui mentir. Les premiers jours ça n’avaient été qu’un mécanisme de défense, un pieu mensonge pour se protéger, pour éviter les questions … puis les jours avaient passés et elle s’était sentie de plus en plus idiote à l’idée de lui dire la vérité. Un accord tacite avait été passé, il posait que peu de questions et elle ne parlait pas de la maladie … elle relève son visage vers lui et lui sourit tendrement. Ça lui faisait plaisir d’être ici aussi, surtout à son réveil. Elle peut entendre son cœur battre dans sa poitrine et cette douce mélodie la rassure. Elle tapote de son index le rythme sans y réfléchir et ferme les yeux à sa question. Comment lui dire sans le blesser. Elle marque une pause, pèse ses mots, cherche les bons et finit par souffler « Non … » elle prend son temps, finit par se relever sur un coude en le regardant avec un sourire fin. Quel étrange duo faisait-il là, elle qui semblait d’ordinaire si froide et si féline, face à ce doux chaton au regard satiné. « Je suis malade. » souffle-t-elle doucement relevant ses yeux vers les siens. « Je suis atteinte d’une forme nouvelle de xeroderma »  souffle-t-elle. « Je ne l’ai développé qu’à partir de l’adolescence, une forme rare de la maladie dégénérative. » elle ne détourne jamais le regard pour voir sa réaction et termine « Je suis désormais interdite de soleil au risque de … » et bien de mourir ? D’attraper un cancer incurable ? « Je suis condamnée à vivre la nuit, et si je suis ici ce soir c’est pour une consultation de routine, s’assurer que tout va bien … » elle baisse une seconde les yeux avant de murmurer « tu m’en veux de t’avoir menti … ? » dit-elle soudain vulnérable, ce qui était rare chez elle. 


Made by Neon Demon
Hwang Sora
Hwang Sora
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
you'll burn the light too. ft naochaton Empty Jeu 13 Déc - 22:10
you'll burn the light too
alana & naoya ♡

et pourtant, il aurait pu être triste. son frère n'était même pas à son chevet, ce qui résumait parfaitement l'état de leur relation, mais est-ce que ça changeait quelque chose ? non, naoya en espérait pas moins de lui, et il était content et rassuré d'avoir alana à ses côtés. cependant, une question lui brûlait les lèvres. comment avait-elle su ? l'idée qu'elle était là pour son amie, était la première chose qui lui était venu à l'esprit. qui aurait pu la prévenir ? elle était forcément tombé par hasard sur lui, et naoya savait qu'elle se rendait souvent à l'hôpital pour rendre visite à son amie, c'était ce qu'elle lui avait dit. lorsqu'elle lui répondit que non, il fronça doucement les sourcils. elle avait l'air hésitante, comme s'il venait de s'aventurer sur une pente dangereuse. pourquoi était-elle ici alors ? son coeur se serra à sa révélation. elle était malade ? en ce moment ? qu'est-ce qu'elle avait ? il espérait rien de grave, mais l'attitude de la jeune femme ne le rassurait pas vraiment. il opta pour le silence, attendant des explications pour pouvoir être rassuré mais lorsqu'il pût enfin en avoir, c'était bien pire encore. l'avantage de s'intéresser et fouiner partout, il était là, il comprit aussitôt. les traits de son visage tombèrent face à ses révélations. son regard resta planté dans le sien, alana ne le fuyait pas de regard, et lui non plus. la jeune femme ne tarda pas à lui expliquer les risques qu'avait cette maladie, bien qu'il les connaissait plus ou moins. il ne trouvait même pas ses mots, il en avait le souffle coupé. s'il s'attendait à ça... alana, atteinte de cette maladie. si pour le jeune japonais, ce n'était qu'une allergie, il savait que c'était bien plus grave pour elle, qu'elle risquait gros. il resta silencieux un court instant, avant de reprendre la parole à sa question, il ne voulait pas qu'elle pense qu'il lui en voulait, parce que ce n'était pas le cas. « non... non, jamais de la vie. » reprit-il, attrapant doucement sa main dans un geste de tendre. il voulait la rassurer, mais il était beaucoup trop surpris par cette annonce. « tu... tu n'as pas d'amie hospitalisée ? » elle aurait pu ne pas lui mentir sur ça, il voulait seulement en être certain. encore une fois, il s'en fichait, il n'allait certainement pas lui en vouloir, mais cela voulait dire que toutes ces fois où il avait pu la croiser ici, c'était pour elle. et cette pensée lui faisait du mal. « j'suis désolé alana... c'est horrible... » il comprenait à cet instant qu'alana pouvait encore plus le comprendre, malheureusement, parce qu'il aurait préféré ne jamais apprendre une telle chose. il aurait préféré la savoir en bonne santé. « pourquoi tu ne m'as rien dit? » sa voix était douce, ne sous-entendant aucun reproche. il voulait seulement comprendre.

Made by Neon Demon



world in my eyes
in the heat of the moment, when you're all alone and out of breath. what's keepin' you goin'?
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
you'll burn the light too. ft naochaton Empty Dim 30 Juin - 19:01
you'll burn the light too
alana & naoya ♡

Alana craignait surtout d’avoir froissé son ami, de l’avoir blessé, de lui avoir faire croire qu’elle ne lui faisait pas confiance. Peut-être que dans le fond au début c’était le cas. Alana détestait parler d’elle et préférait éluder les questions quand elle le pouvait. Elle n’était pas certaine de savoir à quel moment elle avait eu envie de lui dire la vérité, mais à force de mentir et de se cacher, elle n’avait plus oser faire face à ses mensonges. Elle s’était surprise à apprécier la compagnie du garçon, à s’inquiéter pour lui … elle avait fini par réaliser qu’il pouvait être un véritable ami et que de lui cacher sa présence à l’hôpital commençait à lui peser. Elle n’avait que peu de scrupule Alana, et n’avait pas d’état d’âme la majeure partie du temps. Mais plus le temps passait et plus elle se sentait redevable auprès de Naoya. Il avait toujours été sincère avec elle, ne pouvait-elle pas l’être en retour rien qu’une fois ? Il fallait l’admettre, plus il y avait des enjeux et plus la jeune femme était inquiète, aussi, craignait-elle de perdre son ami après sa confession. Elle affichait un air désolé mais tentait de lui faire comprendre que sa décision n’était pas contre lui, mais surtout pour se protéger elle. Elle avait besoin de temps avec les gens et la plupart d’entre eux finissaient par disparaitre de sa vie de toute façon donc jusqu’au garçon elle n’avait pas eu à s’en soucier. Elle le fixe et se sent presque soulagée, mais tout aussi coupable face à sa réaction. Pourquoi ne lui en voulait-il pas ? Comment pouvait-on être aussi doux et empathique avec les autres ? C’était un trait de caractère qu’Alana appréciait chez lui et qu’elle admirait, elle qui avait du mal à se mettre à la place des autres. Comment le voudrait-elle quant à ses yeux la terre entière n’était remplie d’être abjecte et infecte. Nao était différent, c’était différent … elle déglutit et soupire « Tu ne devrais pas être aussi compatissant avec moi … » parce qu’elle ne pensait pas le mériter. Vraiment pas. Pourtant elle lui lance un regard reconnaissant avant de sourire en coin. « Horrible … ? Non c’n’est pas horrible … c’est … ma vie … » souligne-t-elle avec un sourire doux. Elle s’adosse au lit en tournant son visage vers lui « parce que je n’aime pas parler de moi, parce qu’au début … je ne fais confiance à personne. Disons qu’avec le temps … tu as fait exception à la règle. » ajoute-t-elle un peu gênée. La vie, les autres, l’avaient tellement marqué, blessé, certains avaient employés toute leur énergie pour la détruire qu’elle avait fini par se blinder. « Et ne soit pas désolé … tu n’as pas à l’être. » souffle-t-elle pour le rassurer avant de tourner son visage vers lui. « C’est moi qui le suis de t’avoir caché ça et t’avoir menti … » 

Made by Neon Demon
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
you'll burn the light too. ft naochaton Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !