Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

Le vilain petit canard ft. Yu Kwan Sun

 :: Digital City :: Quartier Nord :: Cyber Café
avatar
Byun Gi Dae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 4 Aoû - 22:58
The Black cat
When this world is no more The moon is all we'll see I'll ask you to fly away with me
Il y a des jours avec et des jours sans, on pouvait supposer que c’était un jour sans pour Gi Dae qui comme à l’accoutumé profitait de la salle d’arcade pour décharger ses émotions les plus négatives sur les touches du clavier. Il ne lui arrivait pas grand-chose simplement il repensait à sa vie et comme à son habitude, il broyait du noir car elle ne lui semblait pas suffisamment rempli. Il n’y avait pas assez d’action, il ne ressentait aucune explosion des sens et des sentiments et il n’avait pas non plus expérimenté la passion que l’on voit seulement dans les films. Il se disait que peut-être que c’était lui le problème, qu’il n’avait jamais de chance et qu’il finissait toujours par être déçu et notamment parce que les autres ne l’estimaient pas à sa juste valeur et ça l’énervait. C’est donc sur ce pauvre Paul (Tekken) que Gi Dae déversait toute sa hargne après avoir bien pris soin de noter ses états d’âmes sur les réseaux sociaux, de quoi amener la compassion de ses pairs et l’attention dont il avait besoin. Il entrevoyait Kwan Sun au loin, il ne savait pas qu’il était du genre à fréquenter ce genre d’endroits il s’approcha donc furtivement de lui, peut-être que sa présence réussira à apaiser sa mélancholie.
« Toi aussi, c’est pas ta journée ?... »
Myrddin ♕ Epicode




( crawling back to you )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


avatar
Yu Kwan Sun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 6 Aoû - 1:14

   
Le vilain petit canard (outfit)
Je n’étais pas vraiment du genre à me morfondre sur ma condition, loin de là. De manière générale, j’étais plutôt le genre de personne à prendre tout de bon côté et à garder le sourire, même - surtout - quand ça n’allait pas. C’était même parfois mon plus grand défaut, quand quelqu’un me foutait un coup qui m’ébranlait, j’avais clairement tendance à faire comme si ça ne m’avait pas atteint. Alors je me cachais sous un beau masque de sourire, et faire celui qui n’était pas touché. Oui, mon sourire c’était mon plus grand défaut et ma plus grande qualité à la fois. On disait de moi que j’étais toujours de bonne humeur, toujours d’attaque et agréable. Et même si je ne passais pas ma vie à m'apitoyer sur mon sort, clairement j’avais des jours sans moi aussi. Eh oui les enfants, j’étais bien loin d’être un type parfait, j’en étais même très loin. Ca m’arrivait de me lever du pied gauche, d’être d’une humeur massacrante et d’avoir juste envie de me poser et de ne rien faire. Sauf que voilà, la vie de m’avait pas donné l’occasion de rien foutre aujourd’hui. Pire que ça, j’avais enchaîné les cours à domicile avec les élèves. Parce que clairement après trois semaines de vacances à Hawaii, le retour il cassait le dos et tous les cours que j’avais décalé, il fallait bien que je les donne. Alors cette journée était juste exténuante et la seule dont j’avais envie, c’était juste de me défouler. Parce que clairement, tous les élèves n’étaient pas des gentils petits bout de choux… que voulez-vous, le lycée c’était l’âge ingrat. Sauf que clairement, pour certains les cours d’anglais n’étaient pas leur priorité. Y’a quelques claques qui s’étaient perdu pour sûr. Mais moi je n’étais pas un type violent, j’étais zen, calme et je réglais tout par la discussion. Ca n’allait pas ? Okay on prend une pause on parle. Comme ça avait pu être looooooong, surtout usant au niveau mental. J’aurais pu clairement foutre des tartes, ça m’aurait évité de me casser le cul, mais j’étais presque sûr que les parents n'allaient pas vraiment apprécier. Et autant que je préférais éviter que ma source de revenus se fasse la malle on va dire. Puis j’avais 24 piges maintenant, je devais me montrer encore plus sage. Alors comme un bon adulte, j’avais préféré passer la porte de la salle d’arcade… quoi comment ça c’est un comportement de gosse ? Pas du tout ! C’était un moyen comme un autre de se détendre. Je n’étais pas un énorme geek, mais comme tout bon jeune de ma génération, j’avais tâté du clavier et des manettes. Je n’eus pas vraiment le temps de penser qu’on m’adressa la parole et je sursautais légèrement. Après cette surprise je me retournais pour voir qui m’avait adressé la parole. Gi Dae. Ah lui, il faisait partie de ma fraternité et c’était tout un personnage. Têtre qu’il allait me donner de quoi m’amuser, vu sa personnalité. Un léger sourire se traça sur mes lèvres. Salut Gi Dae, avais-je commencé poliment. J’ai connu mieux J’avais répondu en levant les yeux au plafond avant de lâcher un long soupire. Et toi, pas ta journée non plus ? Je croisais les bras sur mon torse, je savais que ce n’était pas souvent la journée de Gi Dae, d’ailleurs avait plus des journées sans que avec. Ce type c’était quand même un sacré personnage, mais dans le fond je l’aimais bien. J’attendis sa réponse avant de dire rapidement. Vu que ce n’était vraiment notre journée, et si on se faisait un partie Gi Dae ? Une partie de ce que tu veux je te laisse choisir.


All of this is not
a coincidence
Because, we both have found our destiny