Revenir en haut Aller en bas



 

avatar
Byun Yo Han
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 20 Aoû - 19:27
Nos chagrins et nos déceptions sont, au fond, notre œuvre ; le fait vient du dehors, l'effet vient de nous. Chaque vie se construit son tombeau, chacune de nos actions engendre un démon ou un ange chargé de la punir ou de la récompenser. il frotte ses mains sur son costard froissé, le regard sombre, les cheveux mal coiffés. puis il lève les mains en l’air, permettant aux agents de police de le fouiller minutieusement. il est stoïque, c’est à peine si il se sent de force à faire preuve de résistance. il ne sait pas réellement pourquoi son aîné se trouve derrière les barreaux de cette prison, pour tout dire il n’a guère cherché à le savoir. tout ce qui l’important c’est que cela n’avait rien à voir avec leur affaire à la fleur blanche, le reste relevait entièrement de la responsabilité du plus vieux. qui y avait-il que yohan puisse faire qu’ilkwon ne puisse guère achever. au feu vert des officiers, le jeune asiatique est conduit dans un couloir, censé le guider vers le parloir. yohan avait une sale gueule, les cernes qui soulignaient ses yeux étaient si profondes qu’on en serait venus à se demander quand est-ce qu’il avait dormis pour la première fois ou bien si le jeune homme était en pleine crise de manque. sa lèvre fendue et enflée quant à elle n’inspirait pas plus confiance et laissait aisément à penser que la place du jeune délinquant se trouvait du côté prisonnier plutôt que du côté visiteur. il avait pourtant fait l’effort de porter un costard.

il prend place, le regard vide, ses coudes disposés sur le monceau de bois qui lui fait face, ses yeux se posant sur la vitre qui le séparera d’ici une poignée de secondes de son frère. il aurait probablement du s’abstenir de venir, en quoi sa présence arrangerait les choses ? yohan n’était bon qu’à une seule et unique chose : envenimer les situations. à croire qu’il y prenait un plaisir vicieux et sadique. il n’était même pas sur d’être prêt à affronter le regard de son aîné ni d’être psychologiquement assez fort pour engager la conversation avec celui-ci. On peut tout pardonner dans la vie, hormis la trahison et l'hypocrisie. il rit pour lui même, un rire voilé qui prend fin lorsqu’il se met à tousser, l’ombre de son frère apparaissant lentement alors que celui-ci prend place en face de lui. « la prison te réussit plutôt bien. » lâche t-il un sourire sur les lèvres alors que ses doigts tapote la table mécaniquement. pourquoi avait-il fallut qu’ils gâchent tout. avaient-ils pris leur pied dans son dos ? la jouissance en avait-elle valus la peine ? était-ce là leur manière de lui donner une bonne leçon une fois pour toute? de le secouer, de lui faire comprendre que rien n’était acquis et ne le serait probablement jamais. leur fallait-il le bouffer jusqu’à la moelle pour cela, lui arrachait les deux seules personnes qu’il aimait le plus au monde, avaient-ils réellement eu besoin de le détruire de la sorte? « alors pourquoi t’es là ? » yohan était dans un état lamentable, si pitoyable qu’il n’avait même pas pris la peine de chercher à savoir les raisons derrière l’emprisonnement d’ilkwon. il s’était contenté de percevoir cela comme un signe, le retenant d’éclater son poing sur la gueule d’ange de celui qu’il avait toujours considéré comme sa moitié. une vitre entre eux, des officiers et le jeune mafieux était sur de ne pas commettre l’erreur de défoncer ilkwon. il pourrait extérioriser sa haine de bien d’autres manières et quand bien même les actes du jeune homme avait emporté avec eux le peu d’espoir qu’avait le cadet de devenir quelqu’un de meilleur pour srey, yohan restait incapable de blesser celui qui il y a encore une poignée de semaines, représentait tout pour lui. « elle était bonne? » il n’était pas triste. mais il y avait un vide à l’intérieur de lui. il en devenait inconnu à lui même, absent à lui même.


YOHAN
We're broken people now; We're burning out; So cold I'm bleeding now now now; Gonna let you down ! Tell me I won't ever be nothin', ain't that somthin'? I've risen from the bottom, I got 'em eyes on the prize and inside 'em. Damn right I overcame, y'all know the name. We similar but never been the same. Everybody, yeah they know the name. Right now, we'll make it some how; We'll make it some way...

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !