Revenir en haut Aller en bas



 

COME CLOSER MY LOVE ft KINBAE ♥

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Bang Elio
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 20 Aoû - 19:29

Okay Elio, soit pas nerveux tu peux le faire. S’encourage le garçon en soufflant doucement. Il avait eu envie de surprendre Kin avec cette surprise mais n’était pas sûre que ça puisse lui plaire. Quoique si c’était certain que ça lui plairait. Un spectacle de magie à 1H de la ville. Comment cela ne pouvait-il pas le ravir ? Elio était nerveux, toujours aussi incertain d’être à la hauteur … il faut dire que leur relation était compliquée tout comme elle était simple. Il s’aimait, et même si aux yeux des autres ils n’étaient que des gosses, Elio savait que Kin était l’amour de sa vie. Ils se faisaient toujours discret en public, même si parfois, la façon qu’avait Elio de lui effleurer la joue, et les doigts pouvait laisser entendre qu’ils étaient plus que de simples amis … Parfois le jeune italien se surprenait à penser que tout serait plus simple si tout le monde savait pour eux. Après tout que faisait-il de mal ? L’amour n’était pas une mauvaise chose et encore moins quelques choses dont ils devraient avoir honte … Alors Elio l’attend à la sortie de sa salle de cours avec le cœur battant à tout rompre. Il ressentait ce mélange d’impatience et d’excitation à mesure que les aiguilles tournaient … il mordille sa lèvre et compte même les secondes avant que la sonnerie ne libère son petit ami. Alors quand la porte s’ouvre d’un coup il ne peut s’empêcher d’afficher un sourire qui le trahi. Kin arrive, dépassant la foule facilement de sa grande taille. Bon sang qu’il l’aime son géant, dans ce corps maladroit et parfois trop grand. « Salut … » souffle-t-il en arrivant près de l’adolescent et viens frôler ses doigts discrètement. « J’ai un truc pour toi. » dit-il en tirant doucement sur la cravate de son uniforme tentant de se faire discret aux yeux des autres. « On va sur le toit ... ? » propose-t-il avec un sourire doux qui lui criait tu m’as manqué depuis hier. Il se détourne le premier et prend les devants pour monter les marches jusqu’en haut. Parfois il fait exprès de ralentir, juste pour sentir les doigts de Kin chercher sa main, et ce qu’il préférait par-dessus tout c’était de traverser les couloirs bondés d’étudiants, quand il pouvait à loisir coller son dos au torse de Kin prétextant la foule pour mieux se blottir contre son petit ami à l’insu de tous … Arrivé en hauteur sur les toits, il s’étire et pousse un petit soupire d’aise avant de regarder autour d’eux. A l’abris des regards il se rapproche de lui et glisse sa main dans sa nuque pour l’attirer à lui et l’embrasse enfin … bon sang qu’il lui avait manqué. Il sourit contre sa bouche dans un rire et saute à son cou en l’embrassant de plus belle.



( crawling back to you )
Perhaps we were friends first and lovers second. But then perhaps this is what lovers are #kelio


avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 22 Aoû - 21:24
qu'y avait-il de mieux que d'apercevoir le visage de celui que tu aimais à peine sorti de la salle de cours, la sonnerie annonçant la fin de la journée venant de sonner ? rien, à tes yeux qui s'étaient illuminés à voir le visage d'elio sur le pas de la porte de ta salle de cours. l'ennui de ces dernières heures venait de s'échapper d'un coup de baguette magique. le simple fait de croiser son regard faisait battre ton coeur un peu plus vite, perdre un peu de ton souffle. c'était ça l'amour véritable, à tes yeux. tout ce qu'elio pouvait bien te faire ressentir. dieu que tu aurais aimé pouvoir le prendre dans tes bras immédiatement, sentir son parfum, sa peau contre la tienne. mais comme une éternelle habitude, seules vos mains se frôlaient dans un geste amoureux, enivrant, alors que tes yeux s'écarquillaient aux paroles de celui que tu aimais. une moue surprise, mais aucun son qui ne sortait d'entre tes lèvres, un simple geste de la tête et tu t'étais mis à le suivre, à travers la foule dans ce couloir bien trop étroit. et ce sourire ne te quittait pas. oh tu te foutais bien qu'on puisse le remarquer. qu'on puisse lire sur ton visage à quel point tu étais heureux. parce que tu étais fier de cet amour que tu portais à elio. même si personne ne le savait. après tout, c'était votre petit secret. secret d'adolescent qui avait trouvé le bonheur. secret d'adolescent amoureux. et tu l'avais suivit sans un mot, jusqu'à arriver sur ce toit, ce sourire sur tes lèvres bien plus étiré. vous n'aviez pas besoin de parler, tant cet amour était naturel entre vous. un simple regard pour se comprendre. un simple baiser pour effacer le manque de sa présence à tes côtés. et tu t'étais laissé faire, de ta main passant dans ses cheveux à tes yeux qui s'étaient clos pour profiter de ces retrouvailles, à l'abri du monde. le temps semblait s'arrêter lorsque vos lèvres se scellaient, et tu te laissais porter par l'instant. oubliant les tracas du quotidien, les tracas d'un gamin trop grand pour ce monde. et tu sentais ce sourire contre tes lèvres, amoureux, qui faisait battre ton coeur plus fort dans ta poitrine. tu l'aimais tellement elio, que tu aurais parcourus le monde pour lui, pour l'un de ses baisers.
avatar
Bang Elio
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 23 Aoû - 16:12

Cet amour adolescent n’en resterait pas un bien longtemps. Parce qu’Elio comptait grandir, vieillir, et être l’homme que Kin mérite d’avoir. Il le voulait pour l’éternité même si ce n’était ni suffisant, ni à la hauteur de leur amour. Elio savait, jusqu’au plus profond de son cœur de jeune garçon, que l’amour qu’il portait à Kin était loin de pouvoir se tarir un jour. Ce n’était pas juste un flirt, ou une passion d’été, c’était l’amour de sa vie et quand bien même il n’était pas bien familier avec les choses de l’amour, il apprenait avec Kin. C’était si naturel entre eux, si doux aussi … Il caresse sa nuque tendrement avant de l’attirer un peu plus à lui, toujours en manque de son touché, de ses lèvres, de ses baisers … il sourit contre ses bouches et laisse échapper un rire quand Kin tente de lui mordre la lèvre inférieure. « Hé… » Proteste-t-il faussement boudeur avant de tirer sur la cravate de son petit ami pour l’attirer encore plus à lui … il recule jusqu’au mur et s’y adosse en l’enlaçant pour venir le coller contre lui. « Tu m’as beaucoup manqué … » souffle-t-il sincère. Et pourtant … ils en passaient du temps ensemble, ils s’appelaient souvent, s’endormant le plus souvent au téléphone l’un avec l’autre. Quand leur professeur n’était pas trop regardant ils arrivaient parfois à s’envoyer des sms. S’en était cliché et ridicule, mais l’amour ne change pas, les premiers émois sont les plus importants et les plus beaux. Surtout aux yeux d’Elio. Il rompt le baiser à bout de souffle et vient enfouir son visage dans son cou pour respirer son parfum. Il caresse son torse, soudain un peu nerveux et mordille sa lèvre pour se donner un peu de courage. Il sort l’enveloppe de sa poche et la lui tend « C’est pour toi … enfin pour nous techniquement. » rit-il doucement. Il avait fait des extras tous les dimanches matin pour se faire un peu d’argent et pouvoir leur offrir ces deux places pour le spectacle de magie, ainsi que payer le taxi pour aller jusqu’à là-bas tranquillement. Il laisse ses doigts courir sur les bras de son petit ami et ajoute « Mes parents ne seront pas de toute la semaine alors … si tu veux tu pourras venir dormir chez moi après et … » il s’éclaircit la voix, nerveux à l’idée même de prononcer ces mots « Et on pourra dormir ensemble … ou faire … faire autre chose si … t’en … as envie … » Jamais il ne s’était senti aussi maladroit, mais c’était la première fois qu’il osait parler de sexe aussi ouvertement. Ils n’avaient jamais encore rien fait mais … mais chaque fois que leur baiser dérapaient Elio sentait au fond de lui qu’il en voulait plus … beaucoup plus … ce spectacle n’était pas une excuse, il voulait vraiment le voir avec lui mais l’idée de pouvoir rentrer avec lui n’était pas déplaisante …



( crawling back to you )
Perhaps we were friends first and lovers second. But then perhaps this is what lovers are #kelio


Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !