Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Viens vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Ouverture des Gumiho
C'est portes ouvertes chez les Gumiho.
N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites !
Ils sont attendus
lee saek // stranger to myself  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100lee saek // stranger to myself  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100lee saek // stranger to myself  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100lee saek // stranger to myself  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2  Suivant

lee saek // stranger to myself

Lee Saek
Lee Saek
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Dim 26 Aoû - 7:55

Lee Saek
strqnger to myself
Nom : lee se prononce yi, comme plus de 50% de la population sud coréenne Prénom(s) : saek, prénom choisis par sa mère historienne, philosophe mais surtout écrivain, qui n'a trouvé rien de mieux que de choisir le nom d'un ancien philosophe et poète pour son fils. Surnom(s) : saek est suffisamment court pour qu'on ne lui invente un quelconque surnom.  Âge : physiquement 25ans mais mentalement il s'est arrêté à l'année de ses seize ans Date et lieu de naissance : 16 avril 1993 dans un hôpital huppé de hongdae. Origines : coréen et un faible chouilla thailandais, sa grand mère étant une immigrante thailandaise Nationalité : coréen Cursus universitaire : il n'a même pas son diplôme du lycée Métier : se référer à la précédente question Orientation sexuelle :  les filles, en bon adolescent en pleine crise de puberté qui découvre le charme des formes féminines Classe sociale : il était aberramment riche; puis du jour au lendemain il s'est retrouvé pauvre  Tu veux t'investir dans une fraternité ? désole je reste chez les citizens ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...
il joue du piano depuis son plus jeune âge, il a d'ailleurs été accepté dans une école de musique en France ⇝ il n'est jamais partis pour la France comme il n'a jamais eu son diplôme de lycée ⇝ il a toujours aimé tagguer non pas seulement pour se la péter devant ses potes mais parcequ'il aimait le dynamisme que cela apportait aux bâtiments désinfectés sur lesquels il apposait son art ⇝ il s'est retrouvé piégé dans un bâtiment désinfecté en pleine démolition de celui-ci ⇝ il a été prononcé mort quelques heures après avoir été extirpé des décombres du bâtiment ⇝ le médecin de service s'est acharné sur lui, incapable d'accepter la mort d'un troisième adolescent en l'espace d'une poignée d'heure ⇝ il est revenus à la vie cinq minutes après avoir été déclaré mort ⇝ mais son état critique la plongé dans un coma ⇝ les médecins ont essayé de le réveiller de ce coma trois fois en cinq ans. après le troisième échec, ils ont abandonnés l'idée qu'il ne se réveille, les risques qu'il ne fasse une hémorragie étant trop élevé  dans le cas d'une quatrième tentative de réveil. ⇝ son père a fait faillite quatre ans après l'incident ⇝ saek s'est réveillé naturellement et sans réellement que le corps médical n'en comprenne les raisons, 9 ans après sa mise en coma ⇝ pour lui, seul une nuit s'est écoulée ⇝ il possède donc la mentalité d'un adolescent de seize ans ⇝ il ne connait d'ailleurs strictement rien à la nouvelle technologie ⇝ il est encore puceau à la plus grande surprise de ses dames ⇝ il a fait six mois de rééducation et doit se présenter à l'hôpital une fois par semaine pour suivre son état cérébrale, les médecins craignant la formation d'un oedème.
Dis nous qui tu es !
1 + impulsif, têtue, hautain, immature, vulgaire, provocant + arrogant + insolent + rebelle + contestataire + indiscipliné + tenace + honnête + sincère 2 + saek est un jeune homme qui dit non pour dire non et ce même si vous avez raison. 3 + il déteste qu'on le prenne de haut. 4 + bien qu'honnête, il a toujours aimé fabulé sur ses sois disant relation avec la gente féminine, saek est un adolescent qui s'intéresse aux demoiselles sans pour autant réellement avoir le courage de les aborder 5 + il est loin très loin d'être responsable, il a toujours compté sur le padre pour réparer ses conneries et n'a clairement aucune honte à faire appel à celui-ci pour réparer les pots cassés. 6 + saek a toujours été un meneur, un adolescent relativement populaire de part la confiance qu'il avait en lui. par foncièrement. bagarreur, il n'a cependant jamais été fan des persécutions qui prenaient place au lycée, se permettant, à de rares occasions d'intervenir 7 + ses mains étant bien trop importantes, il ne se bagarrait que lorsqu'il trouvait la situation réellement injuste ou que lorsqu'il n'était pas trop flemmard. 8 + saek est la représentation même de l'adolescent de seize ans, flemmard, qui passe sa journée entière en caleçon à jouer à la ps2 et qui pourrait passer des mois à se nourrir de nouilles instantanées 9 + derrière son côté je m'enfoutiste et hautain, saek est un adolescent relativement calme et doux, il a toujours eu une certaine attirance, pour les filles discrètes et naturelles et n'hésitait guère à faire des petits cadeaux artisanales à son crush, crush à qui il n'a jamais eu l'occasion de se confier sur ses sentiments 10 + il n'a jamais été studieux, les études ça le faisait clairement chier. saek il est doué de ses mains, ce qu'il aime c'est la musique et le graphisme. il n'a jamais éprouvé le besoin d'apprendre, exprimant toutes ses émotions à travers son piano ou ses bombes de peintures 11 + il admet difficilement ses torts, allant bien plus loin que le simple fait d'être têtu. 12 + Il n'a jamais été réellement fan de la compétition, saek n'y voit clairement aucun intérêt, prouver à autrui que l'on est meilleur, peu pour lui. il fait passer son plaisir personnel avant le reste 13 + détendu, bien trop, il ne se prend que rarement la tête et ne prend pas grand chose au sérieux. saek est un jeune homme qui vit au jour le jour, sans se soucier du lendemain. 14 + il n'a d'un beau parleur que ce qu'un jeune homme de seize serait capable de déblatérer pour charmer une adolescente de son âge. autant dire qu'il ne sait pas s'y prendre avec les filles et est à peine capable de s'en rendre compte 15 + il lui arrive d'être bavard et bout en train, ce qui contraste parfois avec son côté froid et mystérieux. en réalité saek est un jeune homme qui respire la joie de vivre. il lui en faut beaucoup pour s'énerver encore plus pour être triste. 16 + il stocke tous les mauvais souvenirs dans un coin sombre à l'arrière de sa tête, ainsi il n'a pas besoin de s'y confronter et peu continuer à avancer tout sourire. 17 + il n'est pas difficile lorsqu'il s'agit de bouffe, en gros il mange de tout à partir du moment qu'il a faim. 18 + chieur, saek ne supporte pas l'ennui et peut se révéler être une véritable chieur lorsque l'envie lui prend. 19 + Aussi surprenant soit-il saek est une jeune adolescent relativement compréhensif, il écoute sans parler, conscient des émotions d'autrui et lorsqu'il estime celles-ci justifiées et raisonnables, il saura se montrer d'un soutien des plus sincère. 20 + immature, ce qui le caractérise le plus. il rit d'un rien et ses blagues ne sont rarement drôle. il s'offusque pour un rien sans jamais réellement être en colère, tel un gamin qui bouderait dans son coin. mais n'est-ce après tout, pas ce qu'il est ? un gamin de seize ans ?
KALOPSIA
No comment; je m'auto fatigue!
mais c'est l'anniversaire de poupou demain aussi  ♡  :y:

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>kim han bin</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1576]lee saek[/url]

Si ton personnage est un pv, remplis celui-ci :
Code:
<taken>nom de la célébrité</taken>  ⇝ [url=profil]nom du personnage[/url] ⋮ [url=lienduscénario]✦[/url]

ps; supprimez le code inutile.
Lee Saek
Lee Saek
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Dim 26 Aoû - 8:01

It's my life...
et là une petite citation...

S
Si ce qui importe dans la ferveur de l'adolescence, ce n'est pas le sujet de l'émotion, alors c'est bien l'émotion elle-même. Masque sur le visage, casquette sur la tête, il sautait à travers les gravas, bombes en mains. " hé saek, t'es sur que c'est une bonne idée ?! on va finir par se faire prendre un de ses jours. " il pouffait dans son masque, tournant la tête vers ses deux camarades, le regard moqueur alors qu'il abaissait le morceau de tissus qui recouvrait sa bouche. n'était-ce pas le principe même de leur venue en ces lieux, l'excitation du aux risques encourus, les palpitations qui parcouraient chacune des parcelles de leur corps lorsque la bande d'adolescents pensaient avoir entendu la sirène des flics, ou que l'un des gardiens des chantiers et bâtiments dans lesquels ils graphaient finissait par leur courir après une pioche en main ? si sa définition de l'art se résumait à dessiner en toute sécurité, saek aurait sans aucun doute choisit de le faire chez lui, au calme de sa chambre, sur un bureau bien plus grand qu'il ne l'était nécessaire, loin du brouhaha extérieur et de l'euphorie du danger. " arrêtez de faire vos tapettes; ou alors retourne dans les bras de ta maman, elle t'aidera peut-être à faire de l'aquarelle. " il haussait les sourcils, de cet air hautain qui lui sciait à merveille alors qu'il escaladait la moitié d'un mur quasi détruit par les années écoulées. c'est ce dont il avait besoin pour extérioriser toute cette frustration que la puberté avait apportée avec elle, l'imprudence d'une jeunesse fructueuse où le jeune homme vivait loin de toute nécessitée, plus qu'entretenu par une famille abondamment riche. qui avait dis qu'être riche signifiait être comblé ? certainement pas le jeune saek, un jeune adolescent de seize ans à la recherche constante de ses limites. " ce bâtiment est pourris, les murs sont à deux doigts de s'écrouler. c'est vraiment flippant, j'aimerais pas y rester la nuit. " il riait à la réplique de son ami avant de lui lancer l'une des bombes, lui faisant signe de grapher sur le mur adjacent à celui dont il avait d'hors et déjà commencé à apposer son art. en amitié tout était question de complémentarité, l'un donnait le courage à autrui, l'autre la raison. il n'y avait jamais de ressemblance parfaite entre deux êtres, ce que l'on trouvait chez l'autre c'était ce que l'on ne trouvait guère chez soi. trois potes, aux caractères bien différent mais dont les caractéristiques avaient su rapprocher jusqu'à en faire des amis inséparables, dans le bien tout comme dans le mal. " les gars vous entendez ça ? " concentré sur son art, il expirait légèrement tout en se stoppant dans sa lancée, tendant l'oreille à la recherche d'un quelconque bruit qui puisse être alarmant. rien de plus que le brouhaha habituel des engins de chantiers qui s'affairaient sur divers terrains. " arrêtez de faire vos tapettes là ! c'est pas la première fois que vous entendez des engins. péte un bon coup ça va te passer ! ya un chantier à côté de cette bâtisse. relax toi ! " il replace de nouveau son masque sur son visage, haussant les sourcils alors qu'il place cette fois-ci ses écouteurs dans ses oreilles. saek n'avait jamais eu à craindre quoi que ce soit, il était audacieux tout autant qu'il était imprudent, persuadé d'être intouchable, insaisissable, incontrôlable.

A
"Ambulance 74, je répète ambulance 74. Nous avons un survivant, dépêchez-vous d'arriver sur le chantier, nous n'allons pas le maintenir en vie longtemps. Je répète ambulance 74, ambulance 74"

16 JUIN 2008 - Trois adolescents piégés dans les décombres d'un bâtiment désinfecté. Les ouvriers ne se sont guère aperçus de la présence des trois jeunes garçons lorsque la démolition du bâtiment planifié depuis plusieurs semaines a débutée. A l'heure actuelle nous déplorons deux morts et un adolescent dans un état critique.

" un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit. " il posait ses lèvres sur celle du jeune adolescent, expirant de l'air dans ses poumons alors qu'il enchainait pour la cinquième minute consécutive le massage cardiaque. " Kim, arrête, c'est trop tard. arrête ! le petit est partis, il n'a plus de pouls, c'est trop tard je te dis. "le supplie l'une des ambulancière, alors qu'elle lui agrippe le poignet le tirant vers elle, loin de ce corps sans vie, ce troisième corps. " LACHE MOI! NON LACHE MOI! JE NE PEUX PAS LE LAISSER MOURIR. PAS UN TROISIEME! JE T'EN PRIE LACHE MOI! " l'on peut voir la détresse sur les traits du médecin de garde à ce jour, les larmes roulant sur son visage noircis, alors qu'il continue le massage cardiaque avec cette détermination presqu'inhumaine. il ne pouvait pas abandonner, pas après avoir lamentablement échoué à sauver la vie des deux jeunes autres garçons. celui-ci avait encore une chance de survie. il pensait aux parents qui se porteraient responsable de l'incident, aux ouvriers qui n'arriveraient probablement plus à avancer, coupable de ne pas avoir perçu la présence de ses jeunes enfants et à lui, lui qui ne survivrait guère à un énième décès. ne faisait-il pas se métier pour sauver des vies ? alors pourquoi fallait-il qu'il enchaine les échecs, pourquoi ? " j'ai un pouls, Kim j'ai un pouls. on le déplace dans l'ambulance. il faut le mettre sous assistance respiratoire. on a un pouls Kim." C'est une chose étonnante de constater avec quel acharnement nous refusons la fatalité de la vie.

E

Et neuf années s'étaient écoulées telle une poignée de seconde, bien trop vite, bien trop lentement. Le coma : l'errance d'un voyage en équilibre sur la frontière de la vie. deux tentatives de réanimation échouées en cinq ans et une douloureuse décision de prise. les tentatives de réanimation avaient des conséquences si lourdes pour le corps inerte d'un être humain qu'il avait été décidé de mettre fin à celles-ci de crainte que la prochaine ne puisse laisser le jeune homme dans un état végétatif. son activité cérébrale restait encore légèrement percevable. suffisamment pour qu'une chance, aussi minime soit-elle, qu'il se réveille, existe. le corps médical n'avait aucune sureté sur le fait que cela arrive un jour, que ce soit d'ici un an ou d'ici vingt ans. la vie continuait, la société évoluait. sans lui. et rapidement il fut oubliait, déplacer de l'hôpital à un centre spécialisé dans les cas considérés comme sans issus. des personnes dans le coma, dont les familles ne pouvaient ou ne voulaient guère s'occuper, ou encore des patients dont la stabilité mentale ne permettait guère une réinsertion dans la société. 108 mois de sommeil profond, 3285 jours d'absence, 78840 heures de perdu. et pour un petit moment d'imprudence, saek avait disparu de globe terrestre, tombant dans l'oubli. un souvenir, lointain.

K

Karma. Nous sommes comme un patient qui sort d'un coma aussi long que la vie d'une étoile. Ce dont nous ne pouvons nous souvenir, nous devons le redécouvrir. il entrouvrait les lèvres sans que rien ne puisse en sortir, son regard posé sur le plafond jaunâtre de la chambre. qu'est-ce qu'il foutait là, où était les mecs et pourquoi son père n'était pas à ses côtés, à lui remonter les bretelles et lui hurlait dessus, lui rappelant à quel point la réputation de leur famille était importante et les conséquences que sa connerie avait engendrait. il observait les infirmières s'affairer autour de son lit, contrôler son pouls, checker sa vision et pourtant il n'arrivait guère à parler, et encore moins à boucher ses jambes. dans quelle merde il s'était encore foutus.

72heures et la parole lui revenait doucement, bien qu'il fût encore incapable de se déplacer. déplacé dans une nouvelle chambre, le jeune adolescent n'avait guère été autorisé à recevoir des visites. avait-il contracté un virus ? la tête apposée contre son oreiller, assis sur son lit, les jambes tendues, incapable de se mouvoir, il finissait par tourner la tête sur sa droite, alors que son regard croisait celui d'un autre homme. un regard insistant, un regard qui ne semblait pas avoir l'intention de se détacher de lui, un regard sombre et légèrement provocateur. il le quittait du regard,  observant l'infirmière avant de n'entrouvrir les lèvres. " c'est qui lui ? j'suis obligé de partager ma chambre avec ce fdp ? vous pouvez lui dire d'arrêter de me fixer ou je lui fous une patate à ce vioche. " il plissait les sourcils, agacés de ne guère être capable de se lever hors de son lit pour aller confronter ce patient qui bien que plus âgé que lui se montrait arrogant. " Monsieur Lee, mmh, il s'agit de votre reflet. " et en une fraction se seconde son monde s'écroulait, sa gorge se serrant alors que son regard se reposait sur ce patient, ses lèvres se mouvant de sorte à constater qu'il s'agissait bel et bien de lui. il sentait son coeur perdre le contrôle de ses battements, l'air de raréfier dans ses poumons et en l'espace d'un instant il était sujet à une crise de panique. la première parmi tant de prochaines.

SAEK - TWENTY FiVE BUT STILL SIXTEEN




SAEK
Yeah, and last night I think I lost my patience. Last night, I got high as your expectations. Last night, I came to a realization. And I hope you can take it. I don't know how to talk to you
I just know I found myself getting lost with you ~
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Dim 26 Aoû - 8:34
LE VOILÀ L'ILLUMINÉ :hot: :hot: :hot: moi jme languis de voir les cousins à l'oeuvre
JE T'AIME, AMUSE TOI BIEN AVEC CE NOUVEAU PERSO :han:
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Dim 26 Aoû - 8:58
Je t'aime déjà d'amour de passion de de cookies fabu fabu fabu

Bienvenue à ta faiblesse encore une fois :sunmi: :sunmi: :sunmi:
Lim Bo Bae
Lim Bo Bae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Dim 26 Aoû - 10:17
Te voilà enfin mon amouuuuuur :shy:
Jai si hate quon commence nos rps !! 
Je t'aime deja si fort ♡
Et toi je t'aime encore plus :heart:
En plus avec BI ca va être merveilleux ptn lee saek // stranger to myself  1347565382


JE TE FLOOD DAMOUR OKAY. MA FEMME JE TAIME. 
VIVEMENT QU'ON FEELS ENCORE ET ENCORE.  

:heart: :heart: :heart:


i'm not a paper doll


⋆ COME AND SAVE ME.

Saito Irie
Saito Irie
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Dim 26 Aoû - 11:14
la faiblesse te va si bien au teint :shy:
bi quoi :faint: :faint: :faint: mon coeur d'ikonic meurt à petit feu :faint:
rebienvenue :heart:


en cours.
Go Na Kyung
Go Na Kyung
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Dim 26 Aoû - 13:01
je viens avec la meilleure :hot:
faut qu'on organise tout ça, mais elle sera tellement contente de le revoir son bff si on fait comme ça :plz:
et puis contente que mes avatars tombent bien pour toi :mdr:
t'es canon :cute:


    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Dim 26 Aoû - 13:40
mais tu fous quoi meuf
Yi Kae
Yi Kae
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Mar 28 Aoû - 13:22
Vous êtes des amours ! Jvous ferais un message personnalisé dimanche en revenant :heart: par contre je m’y prend en avance mais je veux bien Un délais pour la fiche vu que je suis en voyage d’affaire cette semaine :y: jvous aimes :01:


"i think I can learn to love"

Right from the start you were a thief, you stole my heart and I your willing victim. I let you see the parts of me, that weren't all that pretty and with every touch you fixed them ♛ JUNAE.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty Mar 28 Aoû - 18:41
Je t'ai mis un délai jusqu'au 9 septembre maggle :01:
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: lee saek // stranger to myself lee saek // stranger to myself  Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !