Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, ce n'est pas une frat mais deux qui sont ouvertes.
Vous avez donc la possibilité de rejoindre directement
les Beolsae ou les Cheonglyong, sans passer par la propa !
Ils sont attendus
rescue me (euigeon) D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128rescue me (euigeon) Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100rescue me (euigeon) Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100rescue me (euigeon) Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam

rescue me (euigeon)

Choi Eun San
Choi Eun San
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Dim 26 Aoû - 19:54

rescue me ★ ft. euigeon
tu rejettes une mèche blonde par dessus ton épaule, admirant le résultat de ta couleur dans le miroir de ta chambre. c'était tout nouveau, tu avais eu envie de changement, de laisser une eun san derrière toi pour une nouvelle, parfois ça faisait du bien de changer. tu restais la même intérieurement, ce n'était que ton apparence physique, l'image que tu renvoyais au monde extérieur. tu mets une dernière touche de maquillage sur tes lèvres, passant une main délicate dans ta crinière blonde avant de décider que c'est bon tu es prête pour sortir. vous alliez en boîte de nuit ce soir avec quelques amies de ton cursus, ce n'était pas souvent que vous sortiez ensembles mais vous profitiez de la fin de l'été qui arrivait à petit pas. tu fourres dans ton sac tout ce dont tu avais besoin ce soir, les choses essentielles à tes yeux, puis tu enfiles ta veste en cuir préférée par dessus ta robe noire, la coupe te permettant de te sentir bien sans trop en dévoiler. on ne pouvait pas dire que tu portais ça pour allumer les mecs, ce n'était vraiment pas ton style. prenant ton téléphone en main, tu le cales contre ton oreille après avoir lancé un appel, la voix de ton amie qui te répond de l'autre côté de la ligne, tu laisses un sourire fin se dessiner sur tes traits. elle te taquine une dernière fois en te demandant si tu étais certaine de vouloir passer la soirée avec elles plutôt qu'une autre personne et tu te retiens avec peine de rougir, ce n'était pas le moment de parler de ton coup de cœur sur ton aîné du club de basket. tu maudissais encore la fois où vous l'aviez croisé sur le campus, si an avait vu claire dans tes émotions. et dire que tu pensais faire attention, tu ferais une piètre menteuse et espionne. tu rejoins tes amies une vingtaine de minutes plus tard dans une des boîtes huppées de gangnam, tu hausses un sourcil en voyant le bâtiment, te tournant vers si an pour lui demander pourquoi elles avaient choisi ce lieu. « je crois que min young s'est trouvée un jules et il bosse ici. » sa réponse qui te fait rire doucement, effectivement alors ça pouvait expliquer, tu espérais que ça vaudra le coup. attrapant le bras de ton amie, tu la laisses t'entraîner à l'intérieur dans un nouvel éclat de rire, vous ne tardez pas à trouver une place dans un des box, commandant vos premières boissons de la soirée. tu ne sais pas exactement combien de temps passe entre ce premier verre et les autres, tu ne sais même plus si c'est ton dixième ou plus quand tu décides de t'absenter le temps d'aller te soulager. naviguant parmi la foule, tu tentes tant bien que mal de repérer l'endroit, grimaçant quand une main se referme sur ton bras. « c'est que tu es bien jolie, ça te dit de danser ? » ton esprit embrouillé qui te dit que tu devrais te dégager, tu tentes même de le faire mais la personne serre son emprise, t'arrachant une nouvelle grimace. « p-pas intéressée. lâchez-moi. » tu marmonnes avec difficulté, tente de reculer. l'homme insiste un peu plus comme s'il ne comprenait la définition de l'expression espace vital, tu ne peux t'empêcher de jeter un coup d'oeil autour de toi, réitérant ta demande, un peu plus froide cette fois. « fait pas ta prude, on va s'amuser tous les deux tu verras. » ton visage qui se déforme quand il enlace ta taille, tes mains tentant de repousser son torse, cherchant à te séparer de lui.






    i fell in love with him like a little girl opening her heart to magic. it always seemed surreal until the moment it became true.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Jeu 13 Sep - 0:46

rescue me ★ ft. eunsan
sa chevelure blonde détonne au milieu des chevelures brunes et noires des personnes autour d’elle. elle fait écho à ta propre couleur de cheveux. tu passes ta main dedans machinalement alors que tu ne la lâches pas du regard. tu l’as vu entré avec ses amies dans cette boite et depuis qu’elle a fait un pas à l’intérieur, tu gardes un œil sur elle. pourquoi ? tu ne le sais pas réellement. ce n’est pas comme si tu en avais quelque chose à faire de ta petite sœur. et pourtant, tu n’arrives pas à réellement t’amuser alors qu’elle est là. objectivement, elle est belle eunsan et elle attire les regards des autres hommes présents et ça ne te plait qu’à moitié. cependant, tu ne peux rien y faire. ce n’est pas comme si tu avais le droit de t’interposer et de faire en sorte qu’elle passe une bonne soirée. « tu m’offres un verre ? » entends-tu murmurer à ton oreille. tu tournes la tête vers la personne qui s’est permise d’entrer dans ton espace personnel et tes yeux tombent sur une jeune femme pas forcément très belle mais pas non plus un laideron. ses yeux sont légèrement écartés et tu peux clairement déceler une chirurgie esthétique pour ses yeux. tu n’aimes pas ce genre de pratique. tu préfères le naturel comme malia. elle est magnifique elle et naturelle pas comme toutes les filles refaites de gangnam. « vas voir mon pote. il est plus en chaleur que moi. » façon non polie de la renvoyer. mais en même temps tu n’as pas de temps à perdre avec ce genre de personne. tu es là pour t’amuser. enfin, c’était le programme de la soirée. tu devais passer du bon temps avec des amis, faire la fête et apprécier cette soirée. sauf que ce n’est clairement pas le cas depuis que tu as vu ta petite sœur dans la boite. tu pousses la jeune femme pour te lever. tu te fous complètement de ce qu’elle peut penser ou même de ce qu’elle peut dire. si elle n’est pas contente, c’est la même chose. t’es pas intéressé, t’es pas intéressé. tu vas pas faire genre que tu l’es si ce n’est pas le cas. tu laisses ton groupe d’amis pour aller au bar te chercher à boire tout en gardant ton regard diriger vers la blonde. tu ne veux pas qu’il lui arrive quelque chose, surtout parce que si c’est le cas et que daewon apprend que tu étais là avec elle, tu risques de t’en prendre plein la gueule. tu pousses donc un soupir avant de commander. tu détournes la tête seulement quelques secondes. ça suffit pour qu’un mec se rapproche de eunsan. quand tu te retournes à nouveau, tu la retrouves en proie avec un homme. clairement, elle n’aime pas cette situation et tente de s’en sortir. tu ne cherches pas plus loin. tu t’avances à grands pas vers eux, bousculant au passage quelques personnes mais tu t’en moques. tu attrapes sans ménagement le poignet de ce lourd pour qu’il lâche la jeune femme. tu lui tords même un peu, le faisant exprès. quand eunsan n’est plus dans ses bras, tu récupères sa main délicatement, la mettant derrière toi. ton corps devient son bouclier. « je pense que la demoiselle a dit non. » tu le fusilles du regard et tu te moques clairement qu’il soit plus baraqué que toi. il a plus bu que toi et donc tu pourras très certainement le battre si tu t’y mets réellement. « et t’es qui toi d’abord ? jpense pas que t’aies quelque chose à dire. » inconsciemment tu resserres ta main sur celle de eunsan pour lui signifier que tu étais là pour elle. « je suis son grand frère. » c’était peut-être la première fois que tu te présentais de la sorte en sa présence. tu n’étais pas le genre à dire ce genre de chose et pourtant, là tu le faisais. « alors si tu veux pas que je m’énerve, tu laisses ma petite sœur tranquille. » une nouvelle fois, c’est la première fois que tu la définis comme telle.







--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Choi Eun San
Choi Eun San
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Mar 2 Oct - 23:45

rescue me ★ ft. euigeon
juste l'envie de t'amuser qui traverse ton corps alors que tu enchaînes les verres, riant  de bon cœur aux paroles de tes amies alors que vous étiez plongées dans des conversations dont les sujets changeaient aussi vite que les verres s'entassaient sur votre table. tu aimais être possédée par ce sentiment d’insouciance quand tu étais avec elles, sans prises de têtes, sans répliques cinglantes dans l'espoir de faire le plus de mal possible. non vous étiez bien au dessus de ça. votre passion commune pour l'histoire et le passé, c'était cela qui vous avait rapproché au départ, et puis tu avais découvert des jeunes femmes adorables, pleines de vie, avec qui tu te sentais à l'aise. ce n'était pourtant pas souvent que vous décidiez de sortir en boîte, non votre style ordinairement c'était plutôt se retrouver dans un café, au cinéma ou au parc tout simplement, mais c'était bien de changer le habitudes parfois. une de tes amies qui se penche vers toi pour complimenter ta tenue et tes cheveux, tu lui adresses un sourire ravi avant de prendre une nouvelle gorgée de ta boisson. tu étais contente, tout simplement eun san. tu avais décidé que les changements s'imposaient, qu'une toute nouvelle eun san devait voir le jour. une plus libérée, plus joyeuse. tu ne pouvais rester prisonnière d'une peur qui t'habitait depuis de nombreuses années, le combat sera rude mais tu arriveras à le surmonter. au bout d'un moment, tu ne sais combien de temps exactement, une heure ? deux ? peut-être plus encore, tu décides d'aller soulager ton corps qui te crie à l'aide, eh ouais malheureusement c'était l'une des conséquences quand on s'enfilait autant de verres. on ne pouvait pas tout garder. tu préviens si an, échangeant un regard voilé par l'alcool qui coulait dans ton système avec elle, et tu étais partie. tes yeux qui traversent la pièce pour chercher l'endroit de tes désirs, tu accélères le pas quand tu te repères enfin dans la pièce, mais tu es stoppée par un homme qui pensait que tu étais une cible facile vu ton état. et tu l'étais. son emprise se resserrer sur ton bras alors que tu essayes de te dégager, tes yeux bruns qui s'affolent alors que tu regardes autour de toi, mais personne ne semblent remarquer. et on s'étonne après que les femmes n'aient pas confiance... l'esprit embrouillé par le poison liquide dans tes veines, tu sens ton cœur cogner dans ta poitrine. et puis une voix qui s'élève, tu sens quelqu'un te dégager de cet homme, une ombre qui vient barrer ta vision alors que l'inconnu te place derrière lui. tu fronces les sourcils, tes pensées se bousculant, le timbre de la voix qui t'est familier, les mots que prononcent les deux hommes bourdonnent à tes oreilles, tu ne comprends qu'un mot sur deux, tu passes une main tremblante sur ton visage. finalement tu n'aurais pas dû boire autant. si seulement tu avais été sobre, si tu n'avais pas abusé, tu aurais eu le bonheur d'entendre des mots que tu rêvais depuis longtemps, que tu désirais venant de ton sauveur. mais tu étais le contraire de sobre à l'instant, et tu étais dans l'incapacité de réfléchir convenablement. tu ne comprends pas tout, mais tu sais que celui qui te protège, tu lui dois certainement beaucoup, il t'a évité une épreuve qui aurait pu être destructrice. ta main tremblante qui s'accroche un peu plus à la sienne, tu trouves presque un réconfort, un appui dans ce geste. l'homme semble pousser un juron, un flot de paroles incompréhensibles à votre égard avant de tourner les talons, se perdant dans la foule loin de vous. tu laisses échapper un soupir avant de plisser les yeux, tu voyais trouble, incapable de reconnaître le visage du garçon qui t'avait aidé. il avait les cheveux blonds, comme toi. « m-merci... » tu murmures avec difficulté. tu penches la tête, geste qui te fait basculer sur le côté, tu manques de t'étaler par terre. « j-je me sens mal... » tu avais bu plus que de raison, beaucoup trop.






    i fell in love with him like a little girl opening her heart to magic. it always seemed surreal until the moment it became true.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Dim 28 Oct - 16:08

rescue me ★ ft. eunsan
jusqu’à maintenant, tu n’aurais jamais pensé prendre le rôle de grand frère à cœur. ouais eunsan était ta petite sœur parce que sa mère s’était remariée avec ton père, mais c’était tout. tu n’avais pas réellement d’attache avec elle, en moins avec daewon. ils n’étaient que des pièces rapprochées dans ta famille, comme toi dans la leur. tu ne les aimais pas vraiment, mais tu ne pouvais pas dire que tu les détestais autant que tu détestais ton père et leur mère. la plupart du temps, ils te donnaient juste un sentiment d’indifférence et de mépris. mais la haine ? que lorsqu’ils te rappelaient que ta mère était morte et qu’elle n’aimerait pas ton comportement maintenant. ça te foutait en l’air ça, parce qu’au plus profond de toi, tu savais qu’ils n’avaient pas tort. elle n’aurait clairement pas aimé que tu te comportes de la sorte avec eux. pourtant tu ne pouvais pas t’empêcher de les repousser loin de toi, refusant de les laisser entrer dans ton monde. mais ce soir, alors que tu sors en boite, c’est différent. ce soir alors que tu vois un mec embêter eunsan et être très insistant avec elle, alors qu’elle n’est clairement pas en état de se défendre, tu laisses tout en plan pour te diriger vers eux, faisant bouclier de ton corps pour elle. tu la mets derrière toi, alors que tu es déjà prêt à te battre avec lui s’il devient encore un peu insistant. heureusement, ça se termine sans encombre alors qu’il vous insulte allègrement. d’ordinaire, tu n’aurais pas laissé passer, ça. mais là, la sécurité et le bien être de eunsan passe avant tout le temps. alors, tu le laisses vous rabaisser sans rien dire, soutenant juste son regard pour qu’il voit que même si tu ne dis rien, tu n’en penses pas moins. il finit par partir et vous vous retrouvez seuls. tu te tournes vers la jeune femme quand elle te remercie. tu remarques qu’elle ne semble pas t’avoir reconnu. combien de verres avait-elle bu pour se retrouver dans cet état ? ça te faisait grincer des dents, parce que si tu n’avais pas été là pour elle, elle aurait pu se faire encore plus emmerdée par ce mec voir même pire. tu ouvres la bouche pour lui faire la morale, même si ça ne servirait pas à grand-chose avec le bruit autour de vous et son état d’ébriété avancé. rattrapant le corps de eunsan avant qu’elle ne s’éclate au sol, tu entends ses mots et tu ne cherches pas plus loin. ta main vient se poser autour de sa taille, alors que tu te frayes un chemin dans la foule pour atteindre la sortie. tu espères qu’elle ne vomira pas à l’intérieur. t’as pas réellement envie de nettoyer. tu sais que tu ne le feras pas et que tu laisseras quelques billets pour qu’on vous foute la paix. mais ce serait mieux dehors. vous arrivez enfin à la porte et tu l’ouvres d’un coup d’épaule, grimaçant quand ça touche ta cicatrice. ça n’a pas encore guérit et tu n’y as pas pensé. tu te mords la lèvre pour atténuer la douleur sans réellement de succès. « on est dehors eunsan. » tu préviens la jeune femme, alors que tu la fais se pencher en avant, gardant un bras autour de son ventre pour ne pas qu’elle tombe en avant et rassemblant ses cheveux dans ton autre main pour qu’elle ne vomisse pas dessus. « vas-y, si tu veux vomir. ça t’aidera à décuver. » et toi après, tu lui feras la morale parce que tu as eu peur pour elle. sûrement la première fois de ta vie que tu as peur pour ta petite sœur. ça ne te plait pas qu’elle ait bu autant et qu’elle soit incapable de se débrouiller par elle-même. parce que si elle n’avait pas autant ingéré d’alcool, tu sais très bien qu’elle n’aurait pas accepté que tu lui viennes en aide. pire, tu aurais pris des réflexions dans la gueule. en même temps tu n’aurais pas pu lui en vouloir. après tout, tu as toujours été affreux avec elle, son frère et sa mère. pourtant, ce soir, tu es presque un amour avec, la protégeant et la soutenant parce que tu ne veux pas qu’elle se blesse ou qu’elle se tâche. t’espères qu’elle ira quand même bien. de toute façon, si ça ne va pas, tu l’amèneras à l’hôpital.







--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Choi Eun San
Choi Eun San
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Mar 18 Déc - 22:57

rescue me ★ ft. euigeon
t'aurais dû faire attention, tu le savais bien, vous aviez beau être en groupe, cela n'empêcherait pas les gros lourds de venir tenter leur chance. c'est fou à quel point une femme pouvait pas être tranquille même quand elle était venue pour s'amuser avec des potes. tu en avais entendu parler des histoires de filles qui se sont faites insultées, voir pire, tout cela parce qu'un garçon ne savait pas garder ce qu'il avait dans son pantalon pour soit, parce qu'elle n'avait pas montré d'intérêt, certains n'ont pas l'air de vouloir comprendre qu'une femme n'a pas de comptes à leur rendre si elle n'en a pas envie. jusqu'à maintenant, tu avais réussi à éviter tout ça, mais voilà ton état actuel, tu n'étais en mesure de prendre conscience totalement de la situation dans laquelle tu te trouvais. t'es mal à l'aise eun san, il te sert le bras bien trop fort, t'as mal. t'as du ma à tenir debout, tu tangues trop alors que tu essayes de te dégager, de le faire lâcher prise mais il s'accroche encore plus. t'avais peur, tu ne pouvais pas le nier, parce que tu savais pas quoi faire, tu tentes de jeter des coups d'oeil autour de toi, que quelqu'un te vienne en aide mais c'était comme si t'étais invisible. et on se demande pourquoi les femmes ne se sentent pas en sécurité. le regard affolé, voilé par l'alcool qui coule actuellement dans tes veines, qui te rend vulnérable et incapable de t'en sortir seule, tu finis par prier silencieusement comme si ça pouvait t'aider. tout se passe très vite, t'as pas le temps de voir vraiment mais quelqu'un est venu à ton secours, un jeune homme qui te paraît flou, la vision troublée par le poison liquide. t'as la tête qui tourne, ta respiration se fait plus forte alors que tu tentes de te calmer, ton cœur qui cogne dans ta cage thoracique, pour un peu c'est qu'il chercherait à sortir. tu ne suis pas ce que ton sauveur dit à l'autre, mais quand tu vois cet homme horrible partir, tu ne peux retenir un soupir de soulagement, les larmes qui te montent aux yeux discrètement, alors qu'un haut-le-cœur te prend, une main que tu plaques sur tes lèvres avec fébrilité. tu te sentais mal, très mal. tu ne sais toujours pas qui sait, pourtant lui il a l'air de te connaître, tu plisses les yeux le visage tourné vers lui alors que le jeune homme t'entraîne ailleurs, dehors probablement. il faut dire que si tu vidais ton estomac sur la piste, ça ferait pas un beau spectacle. l'air frais qui te frappe au visage, tu ne remarques que maintenant que tu as le visage humide, à cause de la peur que tu as eu ou l'état dans lequel tu trouves ? peut-être un peu des deux. en tout cas, les mots qu'il prononce ont l'effet d'ouvrir une barrière que tu retenais, tes lèvres tremblent alors qu'un nouveau sursaut traverse ton corps, ta main qui vient se plaquer sur un bout de mur, la première chose que tu attrapes, tu sens qu'il te soutient comme s'il ne voulait pas que tu t'effondres. t'as honte eun san, même si t'es pas en état d'être logique, t'as ce sentiment amer qui te monte dans la gorge, et s'en est trop. ce n'est pas classe, c'est même humiliant, les bruits sont horribles à tes oreilles mais pourtant tu sens ton corps devenir plus léger à mesure que tu vides ton estomac. c'était bien la première fois que tu réagissais ainsi à cause de l'alcool, une bonne raison était que jusqu'à présent jamais tu n'avais bu autant, ce n'était pas une bonne idée, tu retiendras ça pour la prochaine fois. tu trembles dans les bras de ce garçon, le ventre plus léger bien que tu sois encore fébrile, la tête tournant encore. « m-merci... » tu parviens à murmure, grimaçant quand l'odeur te parvient, mon dieu c'était horrible. tu te sentais sale, idiote de t'être laissée aller de cette façon. « p-pardon pour t-tout ça. » tu t'excuses parce que tu sais pas quoi faire d'autre, t'oses pas le regarder, t'as trop honte de ce que tu viens de faire. il y avait mieux quand même pour remercier la personne qui nous a aidé que de vomir devant elle non ?






    i fell in love with him like a little girl opening her heart to magic. it always seemed surreal until the moment it became true.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Dim 23 Déc - 0:12

rescue me ★ ft. eunsan
tu n’aurais jamais pensé un jour venir en aide à eunsan. du moins pas en boîte. pourtant c’est le cas et tu la défends comme un grand frère est supposé défendre sa petite sœur. tu te mets entre elle et le mec au gros bras. tu t’en moques complètement si tu dois prendre un coup. ce ne serait pas la première fois que ça t’arrive. dès que tu t’interposes pour aider quelqu’un à cause d’une injustice ou d’un danger, tu te fais blesser. malia avec la balle que tu as dans le bras et samran et les coups que tu as pris en sont les preuves. cependant, aujourd’hui, le mec s’en va s’en faire d’esclandre et tu es un peu soulagé. tu n’aurais pas fait le poids face à lui, clairement pas. tu finis donc par mener eunsan dehors, ne remarquant pas son regard embué et les larmes qui coulent sur son visage. tout ce qui t’importait c’est qu’elle décuve rapidement pour que tu puisses la ramener chez vous sans avoir peur qu’elle ne vomisse dans ta voiture. plus que le fait qu’elle allait salir l’intérieur de ton véhicule, c’était surtout parce que l’odeur serait tenace et ne partirait pas facilement. alors tu lui tiens les cheveux et lui dit qu’elle peut vomir ici si elle en a envie. tu passes un bras autour de sa taille pour la retenir parce que tu ne veux pas qu’elle tombe et quand tu la vois poser sa main sur le mur en face de vous, tu sais que ça va arriver. tu détournes le regard, même si elle ne le voit pas. tu sais l’état de honte dans lequel ça peut mettre quand on vomit devant quelqu’un. alors, tu détournes le regard pour ne pas accentuer ce sentiment pour ta petite sœur. d’ordinaire, les bruits de renvoi et l’odeur t’aurais poussé à te barrer. mais tu ne peux pas concevoir de l’abandonner. tu n’es pas méchant et encore moins cruel, surtout sachant qu’un type a été si insistant avec elle. tu attends qu’elle finisse, qu’elle te remercie et s’excuse et quand c’est fait, tu la soulèves légèrement pour la mener plus loin afin de ne pas être dérangé par l’odeur. tu sors de ta poche un paquet de chewing-gum et tu lui en proposes un en silence. tu les ranges après avant de prendre la parole. « tu vas mieux ? » que tu lui demandes, ne cherchant pas à croiser son regard. si elle le fuit c’est qu’elle a une bonne raison de le faire. « pourquoi t’as bu autant eunsan ? » finis-tu par la questionner. tu t’inquiètes de savoir si elle a un problème quelconque et qu’elle ne veut pas en parler. peut-être qu’avec un peu d’alcool dans le sang, ça lui permettra de se détendre et de te dire si quelque chose ne va pas. il n’y a pas de jugement dans ta voix, parce que tu étais le premier à faire la fête et à te bourrer la gueule. tu te souviens de toutes les soirées avec la psycholeague que vous aviez fait et dans lesquelles tu finissais toujours dans un état lamentable. il y avait aussi toutes les fois où tu avais été mal à cause de ta mère, de ta famille et de narae. tu avais passé de longues nuits, et journées, un verre à la main ou une bouteille pour noyer ta peine. tu n’avais donc aucun droit de juger eunsan parce que tu avais fait pareil ou bien pire et plus d’une fois. tu finis par te décaler de la jeune femme pour qu’elle ne se sente pas oppressée par ta présence et puis parce que tu ne sais pas si elle t’a reconnu ou non. t’as l’impression que ce n’est pas le cas et c’est bien loin de te déranger. elle t’aurait sûrement envoyé chier si tu elle savait que c’était toi qui l’avait sauvé. mais le taux d’alcoolémie dans son sang l’empêchait sûrement de savoir qui tu étais. « tu veux que je te ramène à la maison ? » parce qu’elle ne va pas rester dehors toute la nuit et qu’il était hors de question qu’elle rentre toute seule ou même ne rentre pas.







--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Choi Eun San
Choi Eun San
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Mar 26 Mar - 0:22

rescue me ★ ft. euigeon
t'as perdu notion de toute réalité on dirait, tu te sens comme dans les films là, quand la personne se sépare de son corps, l'impression de ne plus être totalement présent, plus maîtresse de toi-même. c'était bizarre, ce sentiment de vide et de tout en même temps. t'as plus les mêmes réactions que celles que tu aurais eu d'ordinaire, quand cet homme t'agrippe pour t'attirer à lui, malgré ton dégoût apparent, malgré ton envie tu n'arrives pas à te détacher comme tu le voudrais, l'esprit trop embrumé par la dose de liquide qui circulait dans tes veines. l'inquiétude qui vient tirer les sonnettes d'alarme alors que tu jettes des coups d'oeil autour de toi, l'espoir d'attirer l'attention de quelqu'un mais non, ils sont tous dans leur propre monde, ils ne faisaient pas attention à ta détresse et les mains baladeuses de cet odieux personnage. tu sens des fourmillements dans ton corps, déclenchés par le dégoût et la peur qui t'habitent à l'unisson alors que tu tentes toujours de le faire lâcher prise, il fallait que tu partes, que tu réussisses à rejoindre les filles, tu n'aurais pas dû partir seule, pas dans ton état, tu avais été idiote de penser que rien n'allait se passer. c'était triste à dire mais à votre époque, une fille n'était plus aussi en sécurité qu'avant, certains ne connaissaient pas les limites à ne pas dépasser. et pourtant, il y avait des personnes qui encore avait une âme, avait un cœur, le jeune homme qui était finalement venu à ton secours entrait dans cette catégorie, bien que tu ne puisses pas distinguer clairement son visage, tu ne pouvais retenir cette vague de soulagement qui te frappe quand l'homme te lâche enfin, que ton sauveur te cache derrière lui, te garde près de son corps comme pour te protéger du reste de la foule, au cas où il arriverait encore quelque chose. vous arrivez dehors, l'air frais qui déclenche un flot de réactions de la part de ton corps, les larmes qui se mêlent à ce sentiment horrible qui te secoue l'estomac, ce dernier que tu finis par vider, parce que c'était trop tu ne pouvais plus garder tout ça, la peur et l'alcool ce n'était pas un bon mélange. t'as honte eun san, honte que ton sauveur soit témoin de ton état, ça n'avait rien de gracieux, c'était humiliant, sale. mais quand tu as finis, tu te sens légèrement mieux, le ventre soudain plus léger même si ce n'est pas encore parfait, tu sais qu'il faudra du temps pour que ton corps élimine totalement les effets des doses d'alcool que tu avais ingurgité. tu ne résistes pas quand il t'attire plus loin de l'endroit, parce que t'as confiance, tu sais pas pourquoi peut-être que tu devrais pas, mais tu savais au fond qu'il ne te voulait pas de mal. hochant vaguement la tête à sa question, tu gardes les lèvres pincées, ta respiration que tu tentes de maîtriser alors que les battements de ton cœur sont encore forts dans ta cage thoracique mais tu sens un semblant de sourire étirer le bord de tes lèvres. « o-oui, merci beaucoup. » tu dis encore une fois, tu le feras probablement encore d'ailleurs. t'es tellement choquée et embrumée par tout ça que tu captes à peine quand il prononce ton prénom, tu n'as pas le réflexe de te demander pourquoi il le connaît alors que ton esprit n'a pas fait le lien lui. ta tête qui se balance à quelques reprises, tu fronces les sourcils avant de fermer les yeux. « je... je s-sais pas. je pensais pas avoir tant bu. » tu réponds avec difficulté, passant une main sur ton visage comme pour tenter de te réveiller, le contre-coup sûrement, avec tout ça et le poison liquide dans tes veines, ça faisait beaucoup. tu clignes plusieurs fois des yeux quand le jeune homme reprend la parole, ton esprit que tu espères focaliser sur ses mots, sur sa voix. tu la connaissais. tu poses un regard perdu sur lui, ton frère que tu ne reconnaissais pas encore, pas totalement. les traits familiers qui résonnent dans ta tête, sans que tu puisses mettre le doigt dessus. « oui. bonne idée. » des mots prononcés lentement, tes lèvres à peine ouvertes. « tu... je te connais non ? » tu devais le connaître, c'était obligé. il ressemblait à ton frère mais était-ce lui ? t'étais pas certaine, trop embrouillée par la boisson.





    i fell in love with him like a little girl opening her heart to magic. it always seemed surreal until the moment it became true.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Ven 24 Mai - 17:23

rescue me ★ ft. eunsan
prendre soin de eunsan de cette manière est une première pour toi. tu n’arrives pas à croire que tu le fais. mais malgré tout ce que tu dis, tout ce que tu fais, elle reste ta petite sœur et tu ne peux pas la laisser se faire agresser devant tes yeux. encore moins alors qu’elle a énormément bu. sauf que tu n’aurais jamais pensé que ça puisse arriver un jour en fait. t’es tellement catégorique sur le fait de ne pas la considérer comme ta petite sœur que tu te surprends toi-même à être au petit soin avec elle. tu tiens même ses cheveux quand elle se met à vomir alors que si elle n’avait pas bu, tu l’aurais clairement laissé se démerder. est-ce que tu ne devenais pas un peu trop gentil avec elle ? est-ce que tu aurais fait la même chose si daewon et vos parents avaient été là ? sûrement pas. tu le faisais parce que vous étiez seuls et qu’en plus elle ne se souviendrait sûrement pas de tout ça une fois l’alcool dans son sang éliminé. est-ce que tu étais un connard ? oui, mais pas totalement. si tu l’avais été, tu l’aurais laissé se débrouillée seule. hors t’étais venue à son secours et t’avais risqué de te faire frapper pour elle. tu finis par lui demander si elle va mieux et sa réponse te fait sourire légèrement. elle ne te remercierait peut-être pas si elle savait qui tu étais, si elle t’avait reconnu. « ne me remercie pas. c’est normal. » oui c’était normal ce que tu faisais. c’était normal qu’un frère vienne aider sa sœur, c’était normal de le faire, et pourtant pour toi c’était la première fois alors que ça faisait plus de dix ans que la jeune femme était entrée dans ta vie. tu la questionnes sur la raison de cette cuite et tu pousses un discret soupir quand tu l’entends te dire qu’elle pensait ne pas avoir bu autant. tu ne réponds rien parce qu’il n’y a rien à répondre mais clairement tu n’en penses pas moins. tu ne peux cependant pas lui faire la morale, parce qu’il t’arrive aussi de te foutre dans ce genre d’état. tu pousses une nouvelle fois un soupir avant de lui proposer de la ramener chez vous. tu ne savais pas comment elle était venue mais si c’était en voiture, elle viendrait la chercher demain quand elle aura décuvé. parce que là, vu son état, il était hors de question qu’elle prenne la route dans son état. tu es content d’entendre la réponse de eunsan. au moins, elle est pas encore assez bourrée pour prendre la voiture et rouler avec son état. elle reprend la parole et tu souris légèrement. bien sûr qu’elle te connait. vous êtes de la même famille. « oui on se connait eunsan. » lances-tu alors que tu passes ton bras autour de sa taille pour la soutenir alors que tu prends le chemin de ta voiture, la jeune femme dans tes bras. le silence s’installe entre vous et tu pèses le pour et le contre pour savoir si tu lui dis ou non qui tu es réellement. tu pousses encore une fois un soupir, avant de laisser ta voix briser la quiétude de la nuit. « c’est moi euigeon. » tu lâches la bombe et continues ton chemin, en la trainant un peu comme un poids mort. elle semble totalement morte entre l’alcool et le vomissement. « tu veux que je te porte ? » tu pourrais le faire si tu le voulais pour aller plus vite. sauf que tu n’avais qu’une peur, c’était qu’elle te vomisse encore une fois dessus.







--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Choi Eun San
Choi Eun San
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Jeu 17 Oct - 15:24

rescue me ★ ft. euigeon
tu aurais été dans un état plus sobre, tu te serais sentie humiliée de te retrouver dans un tel état, avec quelqu'un que tu connaissais pas – ou plutôt que tu n'arrivais pas à reconnaître, si qui était sûrement une bonne chose parce que l'humiliation aurait été pire encore si tu avais pu comprendre que c'était eui geon qui t'avait sauvé des griffes de cet homme. mais tu n'étais pas sobre, tu étais même loin de l'être, le poison liquide parcourant ton système et embrasant tout sur son passage, demain le réveil sera une horreur à vivre mais à l'heure actuelle ce n'était que le dernier de tes soucis. les mots qui glissent entre tes lèvres, remerciements que tu adresses à ce garçon qui est venu t'aider, ton cœur qui cogne toujours dans ta poitrine comme s'il avait du mal à reprendre une course normale, ou alors c'était toi qui n'arrivais à retrouver ton calme après la peur que tu avais eu un peu plus tôt. car s'il n'avait pas été là, tu ne sais pas comment tu aurais pu t'en sortir toute seule. personne n'était venu, sauf lui. tout est si flou autour de vous, mais tu ne refuses pas quand il te propose de te ramener, dans ton état tu ne devrais pas faire confiance aussi aveuglément à quelqu'un d'autre, surtout quand ton esprit embrouillé n'était pas capable de te dire pourquoi il te semblait si familier, à l'heure actuelle ta raison était endormie par l'alcool, mais ton cœur lui semblait savoir que tu étais en sécurité avec cet homme, même si tu ne pouvais comprendre les raisons qui te poussait à dire oui. tes yeux sombres qui observent longuement son visage, traits que tu avais mémorisé depuis des années mais que l'alcool rendait flous dans ton esprit, la question que tu ne parviens pas à retenir, ta curiosité qui est trop grande même si il y a de grandes chances que tu ne te souviennes de rien demain matin. l'éclat dans ton regard qui change d'émotion quand il te parle, sa voix rauque qui te calme inconsciemment, ses gestes précis et doux qui t'aident à te relaxer contre lui, un silence qui s'installe entre vous sans qu'il ne soit trop pesant alors que ses mots tournent dans ta tête. tu étais en sécurité. petit à petit tu sens ton rythme cardiaque retrouver une allure convenable à mesure que vous vous éloigniez de cet endroit où le pire aurait pu se produire, l'insistance de l'autre homme qui refait naître des frissons le long de tes bras, tu avales ta salive par réflexe, fermant les yeux quelques secondes pour chasser ce sentiment de dégoût. c'est à cet instant que ton frère décide de reprendre la parole, dévoilant son identité alors même qu'il y avait des risques que tu oublies ce détail, ton regard que tu poses brusquement sur lui, aucun son ni mot qui ne quittent ta gorge. tu l'étudies une fois de plus, ne sachant pas si tu avais bien entendu ou si c'était une imagination de ton esprit, cela semblait trop irréel. un rire que tu ne peux garder pour toi, il n'a rien de naturel, c'était un mélange entre l'incompréhensible et l'ivresse qui te contrôlait. « très drôle. » tu souffles du bout des lèvres. « m-mon frère... » tu détournes ton visage de lui, te mettant à fixer un point invisible face à toi, une nouvelle émotion qui te serre le cœur. « il ne m'aime pas, alors pourquoi aurait-il fait ça pour moi ? » tu lâches ces mots avec une incroyable clarté malgré ton esprit empoisonné par l'alcool.





    i fell in love with him like a little girl opening her heart to magic. it always seemed surreal until the moment it became true.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty Sam 9 Nov - 18:41

rescue me ★ ft. eunsan
voir sa sœur dans cet état n’était pas quelque chose qu’il voulait voir souvent. bien qu’il n’avait jamais réellement prêté attention à eunsan, elle restait sa petite sœur et quiconque lui faisait du mal allait avoir son grand frère sur le dos. et c’était ce qui s’était passé. euigeon était venu à la rescousse de sa petite sœur et maintenant il s’occupait d’elle. est-ce qu’il le faisait parce qu’elle était bourrée et qu’elle ne s’en souviendrait probablement pas le lendemain ? probablement qu’il y avait de ça. mais ce n’était pas tout. elle était sa sœur, et il ne la laisserait jamais seule s’il voyait qu’elle avait besoin d’aide. ce n’était pas logique alors qu’il faisait tout pour la repousser pour qu’elle le déteste. sauf que lui, il ne la détestait pas. ce n’était pas de sa faute s’il haïssait son père et la mère de eunsan. c’était parce qu’il était trop immature pour accepter le fait que sa mère était morte à cause de la maladie et pas parce qu’elle se faisait tromper et que son père avait trouvé quelqu’un si rapidement. alors, il est là pour la jeune femme, l’empêchant de se tâcher alors qu’elle vomit. ce n’est pas très ragoutant et heureusement qu’il est immunisé et que lui ne vomit pas en plus parce que sinon, ils seraient bien tous les deux. euigeon finit par lui avouer qui il est quand elle demande s’ils se connaissent après lui avoir proposé de la ramener. il n’allait pas gardé son identité secrète. c’était complètement débile. elle se met à rire et euigeon pose un regard perdu sur elle. pourquoi riait-elle ? il ne se souvient pas d’avoir dit quelque chose d’hilarant. pourtant ça semble le cas pour le jeune femme. il attend donc qu’elle lui donne des explications, qui ne tardent pas à venir. et quand c’est le cas, la lumière se fait dans son cerveau. eunsan est persuadé qu’il ne l’aime pas. or ce n’est pas ça. c’est trop compliqué de lui expliquer maintenant alors qu’elle est complètement sous l’emprise de l’alcool. elle ne comprendrait rien du tout. à la place, euigeon soupire et secoue la tête. « je te déteste pas eunsan… » souffle-t-il avec un sourire triste. il n’avait jusqu’à maintenant jamais évalué les dégâts que son comportement avait pu faire sur la jeune femme. elle n’était qu’une gamine à l’époque, elle avait besoin de son grand frère et de son amour et lui n’avait été qu’aveuglé par la haine qu’il ressentait et l’avait laissé de côté. il réalise à quel point il a été un connard avec eunsan. « je t’aide parce que tu es ma sœur. parce que je pouvais pas te laisser seule avec ce mec… » il marque une pause avant de se rapprocher d’elle. « parce que tu n’es pas en état de rentrer seule, que tu aurais pu te retrouver à nouveau en présence d’un type chelou, mais aussi parce que tu aurais pu te blesser. » il avance encore un peu vers elle et lui tend la main dans l’espoir qu’elle la saisisse. « les parents m’auraient tué si je n’avais pas bougé le petit doigt dans la boite de nuit… » il le savait, s’il n’avait rien fait, il en aurait entendu parler pendant des jours et des jours. plus il aurait sûrement eu le droit à des sermons parce que n’importe quoi aurait pu lui arriver et qu’il aurait mis sa petite sœur en danger.






--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: rescue me (euigeon) rescue me (euigeon) Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !