Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Jeu 13 Sep - 2:06
 
ootd ϟ la main de yibo dans la tienne, tu caresses inlassablement ses doigts pour le calmer. tu commences à le connaitre ton chéri. tu sais qu’il a peur et qu’il stresse comme à chaque fois que quelque chose de nouveau arrive dans sa vie. sauf que cette fois, il ne sera pas seul dans cette nouvelle étape de sa vie. cette fois, tu seras avec lui. tu lèves le regard vers lui et vos yeux se rencontrent. un sourire tendre et affectueux s’affiche sur tes lèvres. « ça va aller mon ange. je suis là. » tu serres tes doigts sur les siens tandis que tu continues de lui sourire. c’est un grand pas ce que vous allez faire autant dans votre vie que dans votre couple et c’est toi qui a initié les choses. depuis tout petit, tu rêves d’une famille unie et aimante comme celle qu’on t’a donné et tu voulais pouvoir donner autant d’amour que tu en as reçu à des orphelins comme toi. alors, quand tu as été sûr de toi et de tes sentiments pour yibo, tu lui as parlé de ton rêve de famille. tu sais que ce ne sera pas simple autant parce que ce changement risque de faire peur à ton chéri, que parce que tu as peur de ne pas être à la hauteur de la tâche. tu as beau être sûr de toi en apparence dans le fond ce n’est pas trop ça. tu as peur de ne pas être un père idéal, de faire de travers et de ne pas le rendre heureux. pourtant, quand tu observes le visage de l’homme que tu aimes, tu te dis que tu pourrais déplacer des montagnes pour lui. pourquoi serait-ce différent pour votre enfant ? tu tires légèrement sur la main de yibo pour qu’il se penche vers toi et tu viens plaquer tes lèvres doucement sur sa joue. vous êtes en public, tu ne veux pas qu’il se mette à paniquer parce que tu l’as embrassé sur la bouche. « je t’aime yibo. » que tu dis dans sa langue natale. tu n’as pas appris le chinois parce que c’est trop compliqué pour toi mais tu sais dire quelques mots, juste les basiques. « messieurs hong et ahn. » tu te lèves toujours la main de yibo dans la tienne et ton regard se retrouve presque à la hauteur du sien. tu lâches ses doigts pour prendre son visage en coupe avec un sourire. « tu es prêt ? » demandes-tu pour lui comme pour toi. vous avez tous les deux besoin de courage pour y arriver.

adoption
© patr.onus



 we’ll get lost together, let me fall

for you, I could pretend like I was happy when I was sad. for you, I could pretend like I was strong when I was hurt. i wish love was perfect as love itself. i wish all my weaknesses could be hidden. i grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true.
Ahn Yibo
Ahn Yibo
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Mar 18 Sep - 21:09
 
ootd ϟ Il est stressé Yibo, assez pour ne pas réussir à le cacher. Sa lèvre inférieure est nerveusement assaillie par ses canines qui ne cessent d'en mordiller la pulpe, son talon cogne rapidement contre le sol carrelé, son regard se promène partout dans la pièce, incapable de rester fixé sur quelque chose, de concentrer son attention sur un seul élément précis. La dernière fois qu'il était dans un tel état de nervosité remonte probablement au jour où il a fui la Chine avec son petit frère, cependant cette fois c'est différent. Cette fois sa vie n'est pas en danger, cette fois il ne fait pas ça pour lui-même. Non, cette fois il se prépare à être responsable de la vie de quelqu'un d'autre, d'un enfant qui, comme lui, n'a pas de parents, pas de famille biologique. Et Yibo n'a jamais pensé qu'il pourrait un jour être père, convaincu que puisqu'il n'a pas eu de figure paternelle dans son enfance, il ne saurait pas comment s'y prendre. Et puis il est encore lui-même pas assez mature, un peu trop gamin. Pourtant lorsque son petit ami lui a parlé de ses rêves de familles, il n'a pas pu s'y opposer bien longtemps. Parce que Donghun a le pouvoir de lui donner l'impression qu'il peut tout faire, tout réussir. Qu'ensemble ils peuvent fonder quelque chose de beau, quelque chose qui concrétise en quelque sorte leur amour. Mais il reste malgré tout nerveux, se demande encore maintenant dans la salle où ils attendent leur tour si c'est une bonne idée, s'il sera capable d'être un bon père, si son ainé ne se retrouvera pas débordé de travail, obligé de gérer l'enfant et Yibo. Mais le coréen s'applique à le rassurer, même si cette fois ça ne fonctionne pas aussi bien que d'habitude et le mannequin hoche simplement la tête, tentant de se convaincre qu'en effet, ça ira. Et il sursaute lorsque Donghun l'embrasse sur la joue, rougissant à sa déclaration d'amour sortie de nulle part « Je t'aime aussi doudou » répond-il naturellement en chinois lui aussi. Et c'est tout son corps qui se crispe lorsque la dame appelle leurs noms et il s'empresse de verrouiller son regard dans celui de son homme comme pour l'appeler à l'aide. Est-il prêt ? Il n'en est plus vraiment certain. « Je... » il joue nerveusement avec ses mains, papillonne des cils pour chasser l'angoisse « Je sais pas... » avoue t-il, et lorsqu'il remarque du coin de l'oeil que la femme les regarde bizarrement, il stresse un peu plus « Et si finalement ils refusaient à cause de moi ? Si ils disaient que je serai pas un bon papa ? »

adoption
© patr.onus


YOU TASTE LIKE SUNSHINE, YOU SHINE SO BRIGHT

ANAPHORE
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Dim 21 Oct - 0:26
 
ootd ϟ tu vas réaliser un de tes rêves et ce auprès de l’homme que tu aimes. tu vas créer une famille avec yibo et c’est l’achèvement de toute ta vie. dès que tu as compris que ce serait le chinois et pas quelqu’un d’autre, tu as fait des projets de vie avec lui. tu sais que c’est compliqué pour yibo d’accepter de prendre soin d’une autre vie que la sienne, parce qu’il n’est sûrement pas prêt, mais pour toi, il a accepté et c’est la plus belle preuve d’amour dont il pouvait faire preuve à ton égard. c’est pour ça que tu lui dis que tu l’aimes dans sa langue natale, parce que tu es heureux d’être là avec lui. il te répond, et tu caresses un peu plus sa main qui est dans la tienne. tu sens sa nervosité qui augmente quand on vous appelle et tu te lèves pour lui faire face, prenant son visage dans tes mains. tu aimes son visage parce qu’il a un visage enfantin alors que son corps et ses mains particulièrement sont celles d’un adulte. tu aimes aussi énormément ses grands yeux qui se mettent d’ailleurs à papillonner à cause du stress. tu fais des ronds de tes pouces sur ses joues avec un sourire tendre en attendant qu’il te donne sa réponse. tu ne brises à aucun moment le contact visuel avec lui et ton sourire continue de s’agrandir quand il commence à paniquer un peu plus. tu viens déposer ton front sur le sien, te moquant bien qu’on vous regarde bizarrement. « yibo tu seras un papa formidable. je le sais. » tes lèvres embrassent son nez délicatement avant que tu ne reprennes. « et tu sais comment je le sais ? » tu marques une pause pour chercher tes mots et la meilleure façon de lui dire. tu ne veux pas non plus qu’il pense qu’il sera parfait, mais tu ne veux pas qu’il se dénigre et trouve qu’il sera nul ou pas à la hauteur. « parce que tu es mon ange et que je sais que tu seras un papa génial. tu seras pas parfait parce que personne ne l’est, pas même moi. mais même si on fait des erreurs, on l’aimera fort et ce sera notre bébé. » tu déposes une nouvelle fois tes lèvres sur son nez pour le rassurer comme tu peux. tu as les mêmes angoisses que lui, parce que vous n’êtes que deux gamins et que même si yibo gagne bien sa vie, toi, ton boulot de serveur ne t’aide pas à avoir un salaire décent pour élever un enfant. tu as arrêté la prostitution parce que tu ne voulais plus de ça après que yibo soit entré dans ta vie, mais ça te rapportait beaucoup plus. « tu sais, on peut toujours revenir un autre moment… ou même annuler. si tu veux pas, je t’en voudrais pas si tu me le dis. »

adoption
© patr.onus



 we’ll get lost together, let me fall

for you, I could pretend like I was happy when I was sad. for you, I could pretend like I was strong when I was hurt. i wish love was perfect as love itself. i wish all my weaknesses could be hidden. i grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true.
Ahn Yibo
Ahn Yibo
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Ven 26 Oct - 12:55
 
ootd ϟ Yibo n'est, de toute évidence, pas prêt pour tout ça. Certes il a progressé depuis son arrivée en Corée, mais il reste malgré tout très en retard et trop immature pour pouvoir s'occuper d'un enfant. Adopter représente un ensemble de responsabilités trop complexes pour lui, mais il n'a pas pu refuser quand Donghun lui a parlé de ses rêves de famille. Tout d'abord parce que dire non est encore quelque chose de difficile pour lui, il y arrive avec plus d'aisance qu'avant mais n'est jamais parfaitement détendu lorsqu'il refuse quelque chose. Ensuite parce qu'il voyait bien que c'était important pour son petit ami, qu'il rêvait de fonder une famille, d'en fonder une avec lui, de bâtir quelque chose ensemble. Et puis surtout, il s'est vu lui, gamin orphelin obligé de travailler dans une usine. Il aurait aimé avoir une famille, rester avec ses parents biologiques ou au moins se faire adopter par des personnes aimantes. Il y a des enfants qui, comme lui et comme Donghun n'ont pas de maison, pas de parents. Comment pourrait-il refuser d'en sauver un après être passé par là lui-même ? Alors il avait accepté, mais aujourd'hui il prend pleinement conscience de ce que tout cela signifie, des responsabilités qu'ils vont avoir s'ils sont jugés aptes à l'adoption, de la vie qui leur sera confiée. Yibo pourrait-il être un bon père ? Il en doute, craint de ne pas comprendre son bébé, de ne pas lui offrir une vie heureuse, parfaite, de ne pas savoir l'éduquer, l'aimer comme il faut. Alors il fait part de ses angoisses à son aîné, lui avoue ses doutes, ses craintes alors qu'ils sont invités à entrer. Et Donghun sourit, armé de son incroyable douceur et de sa patience sans failles pour le rassurer. Il lui assure qu'il fera un bon père avec une telle conviction qu'il est difficile de ne pas le croire sur parole. Il semble si sincère, comme s'il le pensait réellement et ne disait pas ces mots simplement pour le rassurer. Mais ça ne suffit pas à apaiser le chinois qui se mord nerveusement les lèvres. Des erreurs ça il va en faire, c'est certain. Il n'est pas prêt. Pas capable. Et quand son petit ami lui assure qu'il ne lui en voudra pas s'il renonce, Yibo est prêt à lui demander de rentrer chez eux, incapable d'aller plus loin, les paupières déjà gorgées de larmes. Pourtant il y a ce mouvement à sa droite qui attire son attention, et sa tête se tourne pour se retrouver face à un garçon si petit, un garçon qui ne doit pas avoir plus de trois ans qui les fixe. Et le mannequin se revoit en lui, s'imagine à sa place. Et il ne réfléchit pas lorsqu'il se relève, s'avance lentement, s'accroupit devant l'enfant qui tend alors les bras, et Yibo l'imite, le serre doucement contre lui. Il n'arrive pas à comprendre comment un petit être si fragile, si adorable a pu être abandonné. Alors il le garde contre lui, complètement assis par terre à présent. « Je veux le faire doudou »

adoption
© patr.onus


YOU TASTE LIKE SUNSHINE, YOU SHINE SO BRIGHT

ANAPHORE
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Ven 2 Nov - 22:00
 
ootd ϟ tu sais que c’est égoïste, que tu as forcé ton rêve à être aussi le rêve de yibo. si tu étais objectif, tu te rendrais à l’évidence qu’il n’était clairement pas prêt. ça se voyait à sa façon d’être. il avait peur de ce qui allait arriver et si tu étais honnête avec toi-même, tu dirais que toi aussi tu avais peur. parce que tu devras t’occuper de yibo et de votre bébé. mais tu étais prêt à le faire. tu savais que tu y arriverais, que ton chéri n’aurait rien d’autre à faire qu’aimer de toutes ses forces cet enfant que vous alliez adopter. alors, tu le rassures comme tu peux en essayant de trouver les mots juste pour qu’il n’ait plus peur. t’espères que ça l’aidera parce que sinon, tu seras à court d’arguments. tu lui dis même que s’il veut partir, tu ne lui en voudras pas et que vous pourrez le faire sans soucis. après tout, tu sais bien qu’il n’est pas prêt et toi, tu penses l’être mais l’es-tu vraiment ? tu l’observes et tu vois les larmes s’accumuler dans ses yeux. il va te demander de partir, tu le sais. tu le connais ton ange. tu sais que c’est trop pour lui et que même s’il a accepté pour toi, il ne le veut pas réellement. pourtant, tu le vois tourner la tête vers ta gauche et tu suis le mouvement, posant ton regard sur un petit garçon qui vous regarde sans réellement comprendre ce qui lui arrive. yibo se lève et tu es surpris de le voir faire encore plus quand il se baisse pour se mettre à la hauteur de l’enfant avant de le prendre dans ses bras. tu sens ton cœur battre un peu plus force face à cette image. tu te sens ému et tu pourrais presque verser une larme, mais à la place tu laisses un sourire tendre s’afficher sur tes lèvres. ton rêve va enfin se réaliser et ce que tu vois à l’instant est mieux que tout ce que tu avais imaginé jusqu’à maintenant. tu t’avances donc vers eux, toujours ce sourire sur les lèvres et tu passes affectueusement ta main dans les cheveux de l’homme que tu aimes. « tu seras un père génial mon ange. » tu t’accroupis ensuite à côté de ton chéri et tu tends la main vers ce gamin seul et perdu, caressant délicatement sa joue. « je m’appelle donghun et lui c’est yibo. » tu continues de sourire tout en remontant ta main dans ses cheveux. « et toi mon bonhomme, tu as un prénom ? » il te sourit, ses bras toujours autour du coup de yibo. « sihoo. » tu souris un peu plus heureux d’avoir une réponse malgré que tu ne sois pas aussi avenant que ton chéri. « on va à l’intérieur avec la dame ? » que tu demandes, autant pour sihoo que pour yibo.

adoption
© patr.onus



 we’ll get lost together, let me fall

for you, I could pretend like I was happy when I was sad. for you, I could pretend like I was strong when I was hurt. i wish love was perfect as love itself. i wish all my weaknesses could be hidden. i grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true.
Ahn Yibo
Ahn Yibo
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Sam 10 Nov - 14:50
 
ootd ϟ Donghun a toujours été d'une patience et d'une douceur absolue avec Yibo, si bien que le plus jeune ne sais même plus comment lui exprimer sa gratitude et son amour. Suivi pendant de longues années par une psychologue, le réfugié a plus d'une fois entendu qu'il serait très difficile pour lui de recevoir de l'amour, autant que d'en donner. Qu'à cause de son manque cruel de sentiments affectueux et de l'absence de parents durant son enfance, sa capacité à ressentir de telles émotions ne s'était pas développée. Puis il a rencontré Donghun, et bien que les conditions ne présageaient en aucun cas un tel avenir pour eux, ils sont tombés amoureux l'un de l'autre, et à présent Yibo est certain de la définition de ce terme, et il sait que sa psychologue s'est trompée. Mais fonder une famille, c'était une autre étape, une de celles auxquelles Yibo ne s'était jamais préparé, et à laquelle il n'était pas prêt, pas capable. Qu'il a accepté par amour sans réaliser l'importance de cette décision. Décision qu'il est prêt à abandonner lorsque Donghun lui laisse la possibilité de rentrer, du moins jusqu'à ce qu'il voit ce petit garçon. Le chinois a toujours aimé les enfants, mais celui-ci à quelque chose de différent. Celui-ci est comme lui, comme son petit ami aussi, il est orphelin. Ses paupières se chargent de larmes, son coeur se charge d'amour et bat un peu plus vite lorsque son petit ami lui répète encore qu'il fera un bon père et se baisse pour parler à l'enfant. Le chinois observe alors Donghun en écoutant leur discussion et se crispe un peu face à sa question. Peuvent-ils vraiment y aller ? Il hésite un instant, observe le petit garçon et hoche finalement la tête avant de se relever, prenant la main de Sihoo d'un côté, et celle de son homme de l'autre, faisant signe à la dame qu'il est prêt. Ils entrent dans une salle où ils sont invités à s'asseoir d'un côté du bureau tandis que l'orphelin va de l'autre avec la directrice. « Merci d'être venus. Nous vous avons appelé suite à la réception et l'analyse de votre dossier et comme vous pouvez le voir, cet enfant pourrait correspondre, mais je suppose que vous savez que les procédures prendront du temps » Elle continue de parler, d'énumérer des obligations administratives, des lois et d'autres choses que Yibo ne comprend pas. Il l'écoute à peine, concentré sur le petit garçon face à lui qui lui fait de grands sourires et des signes de la main que le chinois lui rend. « Quand est-ce qu'il pourra venir chez nous ? » c'est sa seule question lorsque la femme termine de parler. « On... on a déjà préparé sa chambre, tout est prêt à la maison, il peut venir pas vrai ? » Face au silence qui s'installe, Yibo se tourne vers son petit ami « Doudou... Je veux pas rentrer sans Sihoo »

adoption
© patr.onus


YOU TASTE LIKE SUNSHINE, YOU SHINE SO BRIGHT

ANAPHORE
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Mer 12 Déc - 17:18
 
ootd ϟ tu sais que ce n’est pas une bonne idée d’adopter dans votre situation. yibo comme toi, n’êtes pas prêts à devenir père. pourtant, c’est ton rêve de fonder une famille, de donner un foyer à un enfant qui comme yibo et toi n’en avait pas. sauf que ce n’était pas raisonnable et ça ne le serait pas avant plusieurs années. encore une fois, ton ange a accepté de faire quelque chose que tu voulais par amour et parce qu’il ne sait pas dire non. c’est pour cette raison que tu lui laisses une chance de partir et de refuser cette responsabilité. mais il veut rester, encore plus quand il voit le petit sihoo. tu observes ton petit-ami et même s’il n’a pas les épaules pour devenir père, il lui donnera tout l’amour qu’il mérite et c’est le principal. le reste ? tu t’en occuperas. tu commences déjà quand vous vous installés face à la femme et qu’elle prend la parole pour énumérer tout ce que vous avez à faire pour avoir sihoo chez vous. tu vois bien que yibo a décroché et que son attention est totalement focalisée sur le gamin. ça te fait sourire tendrement alors que tu discutes avec celle qui décidera si vous êtes aptes ou non à le recevoir dans votre maison. tu ne sais pas pendant combien de temps vous échangez et quand vous finissez de parler, yibo prend la parole pour la première fois depuis de longues minutes. tu te mords l’intérieur de la joue parce que tu sais ce qui va se passer. il va se mettre à pleurer parce que vous ne pourrez pas rentrer avec sihoo. tu pousses un léger soupir alors que ta main s’accroche à la sienne. « ça ne fonctionne pas comme ça yibo. on pourra pas le ramener aujourd’hui. » tu serres tes doigts contre sa paume pour lui montrer que tu étais là mais tu le connaissais ton ange, il allait se mettre à pleurer et tu ne voulais pas parce que tu n’aimais pas ses larmes, elles te rendaient tristes et te comprimaient le cœur. « effectivement, cela ne va pas être possible. nous avons plein de papiers à vous faire signer, des enquêtes à mener. une adoption ne se fait malheureusement pas comme ça. » la femme prend une pause vous regardant tour à tour dans les yeux avant de reprendre. « je ne peux pas vous donner de date exacte, mais ça peut varier de trois à un ou deux ans. » aussitôt ton regard se tourne vers yibo, effrayé à l’idée que ces mots achèvent de le rendre encore plus triste. tu attrapes son visage dans tes mains pour qu’il te regarde toi et tu lui souris tendrement, te foutant pas mal de la présence de la femme et de l’enfant dans la pièce. « ne t’en fais pas, ça ne durera pas autant de temps. mais on ne peut pas le ramener ce soir. c’est la loi. tu comprends ? on peut pas faire autrement. » toi aussi ça t’énerve mais c’est comme ça, tu peux pas accélérer les choses malheureusement.

adoption
© patr.onus



 we’ll get lost together, let me fall

for you, I could pretend like I was happy when I was sad. for you, I could pretend like I was strong when I was hurt. i wish love was perfect as love itself. i wish all my weaknesses could be hidden. i grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true.
Ahn Yibo
Ahn Yibo
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Mar 26 Mar - 23:18
 
ootd ϟ Il aime les enfants Yibo, s'entend très bien avec que puisqu'après tout, il n'est rien de plus qu'un très grand enfant. Il peut passer des heures devant des dessins animés, est fasciné lorsqu'il lit des contes pour enfants avec des illustrations, même si aujourd'hui il ne fait plus de fautes de coréen, sa façon de tourner les phrases est parfois enfantine, il a une affection toute particulière pour les peluches, et même physiquement il parait bien plus jeune qu'il ne l'est vraiment. Mais il y a un monde entre bien s'entendre avec les enfants, et en adopter un. Être père n'a jamais été considéré comme une possibilité pour lui, sa tutrice ou même sa psychologue. Pas assez responsable, pas assez mature, indépendant, objectif, autoritaire, bref il n'a aucune des compétences requises, si ce n'est le fait qu'il est capable de donner énormément d'amour, d'attention et d'affection. Et ce n'est pas assez. Mais Donghun est si convaincu qu'il pourra gérer à lui seul tout le reste, et bien que le chinois ne doute pas un instant des capacités de son petit ami, il craint surtout que la charge de travail soit trop lourde pour lui à porter seul. Mais il a accepté pour lui faire plaisir, et maintenant qu'ils sont dans ce bureau et qu'il communique par sourires avec ce petit garçon, il accepte aussi parce qu'il le veut lui-même. Tellement qu'il ose parler, demander quand Sihoo pourra venir chez eux. Mais le silence se fait lourd, et les mots de Donghun les brisent tous les deux -le silence, et Yibo. Alors évidemment ses paupières se chargent de larmes, sa respiration s'accélère, d'autant plus lorsque la responsable de l'orphelinat appuie ses paroles, donne des dates si éloignées. La panique monte en flèche et son petit ami le sent probablement puisqu'il s'empresse d'emprisonner le visage du mannequin entre ses mains pour le pousser à se concentrer sur lui, chose qu'il fait avec peine. « Mais doudou... » Il ne veut pas le laisser ici, pas tout seul, pas sans parents, sans maison. Lui a passé toute sa vie orphelin, certes dans des conditions bien plus désastreuses que Sihoo, mais le simple fait que cet enfant puisse partiellement vivre ça, c'est impensable pour lui. « Je veux pas le laisser tout seul... » il fait de son mieux pour contenir son sanglot, on lui a dit de paraitre fort et adulte pour cet entretien, au risque de voir ses chances d'adoption diminuer s'il ne l'était pas. « Il n'est pas seul, Sihoo a des petits camarades ici, et toute une équipe pour s'occuper d'eux » Mais ce n'est pas assez, ce n'est pas une famille. Yibo prend une grande inspiration pour se calmer, prenant les mains de Donghun dans les siennes pour les poser sur la table. « Il y avait d'autres enfants aussi là où je vivais quand j'étais petit... c'est pas comme une famille » Il essuie rapidement ses yeux, observe l'enfant « Il faut faire quoi pour aller plus vite ? »

adoption
© patr.onus


YOU TASTE LIKE SUNSHINE, YOU SHINE SO BRIGHT

ANAPHORE
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Dim 5 Mai - 0:28
 
ootd ϟ une adoption ne se fait pas en un claquement de doigts. tu sais que ce sera long et dur pour yibo et toi. pourtant, tu es prêt à être père et à l’être avec l’homme que tu aimes plus que tout au monde. tu n’es pas idiot, tu sais que le chinois n’a accepté que pour toi parce que s’il avait été seul, jamais il ne serait passé par la case adoption. et il veut même arrêter, tu le vois dans ses yeux, jusqu’à ce qu’il voit le petit garçon, sihoo. tu te doutes qu’il se revoit petit dans cette usine en chine et qu’il ne peut pas l’abandonner. cependant, vous ne pouvez pas le ramener ce soir. il vous faudra plusieurs mois avant que sihoo ne devienne votre fils et tu sens déjà que yibo perd pied avec la réalité. sa respiration se fait plus irrégulière. tu as appris avec le temps à reconnaitre les signes des crises de ton petit ami et là c’est le cas. tu essaies donc qu’il évite d’en avoir une maintenant en le forçant à te regarder et à se concentrer sur ton visage et ta voix, et uniquement sur ça. il geint et tu hoches la tête lentement. « je sais mon ange. » que tu murmures alors que tu imagines déjà ce qui se passe dans sa tête. il ne veut pas le laisser seul parce qu’il ne veut pas que sihoo vive la même chose que lui a vécu. et quand le chinois reprend la parole, ça te confirme ce que tu pensais. il ne veut pas le laisser seul. mais ce n’est pas la même situation que celle dans laquelle yibo était. lui était dans des conditions déplorables alors que sihoo est aimé dans cet orphelinat. cependant, comme le dit ton amoureux, ce n’est pas vraiment une famille. tu le sais, et pourtant tu ne peux rien faire. il demande même comment faire pour aller plus vite et tu resserres ta prise sur ses mains. qu’importe la réponse de la directrice de l’orphelinat, tu connais déjà d’avance la réaction de ton petit ami, parce que vous ne pourrez pas le ramener ce soir chez vous. ce ne sera jamais assez rapide pour yibo. « il n’y a pas de solution miracle. je ne peux pas vous promettre que ça ira rapidement alors que je ne sais pas si vous êtes aptes à être parents. » tu pousses un discret soupir alors que tu lances un regard en coin au chinois. ne pleure pas maintenant, crient tous tes pores alors que tu serres encore un peu sa main. « est-ce qu’il y a la possibilité d’avoir les rendez-vous très rapprochés les uns des autres ? » demandes-tu peu sûr de toi. tu ne sais pas si c’est possible et tu espères que c’est le cas. tu ne le montres pas forcément, mais tu n’as pas envie de laisser sihoo ici. toi aussi, tu veux le ramener avec vous, ce soir. « je vais voir si c’est possible. mais je ne peux pas promettre que je pourrai le faire. » tu hoches la tête en signe de remerciement avant de te retourner vers yibo. « mon ange, ça t’irait si on fait tous les rendez-vous très vite ? »

adoption
© patr.onus



 we’ll get lost together, let me fall

for you, I could pretend like I was happy when I was sad. for you, I could pretend like I was strong when I was hurt. i wish love was perfect as love itself. i wish all my weaknesses could be hidden. i grew a flower that can’t be bloomed in a dream that can’t come true.
Ahn Yibo
Ahn Yibo
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty Jeu 25 Juil - 20:37
 
ootd ϟ Quand on lui a expliqué à quoi servaient les orphelinats, Yibo s'est d'abord dit qu'il aurait aimé grandir dans un de ces endroits, que puisqu'il ne pouvait pas vivre avec sa famille biologique, la meilleure option pour lui aurait été d'être placé dans un de ces centres, avec des hommes et des femmes présents pour s'occuper des enfants, pour leur apporter une éducation, un toit, des jouets, des amis, assez de nourriture. Pour l'opinion générale, grandir en orphelinat semble être quelque chose de difficile, de douloureux et de triste, pour le mannequin, c'est un luxe qu'il aurait rêvé d'avoir. Car lui n'avait pas de chambre, aucun jouet, aucun bien lui appartenant, il n'était pas éduqué, pas aimé, pas nourri. Lui vivait dans la pauvreté, dans le froid, la faim, il vivait dans la peur, sans jamais rien apprendre de la vie en dehors de l'usine. Alors oui, il aurait aimé grandir en orphelinat. Seulement voilà, maintenant qu'il est entré dans l'un de ses lieux avec son petit ami dans l'espoir d'adopter un enfant, tout semble différent. Tout correspond bien à ce qu'on lui a expliqué, pourtant il y a une chose qui a immédiatement sauté aux yeux de Yibo en entrant : certes, cet endroit est infiniment mieux que celui dans lequel lui a grandi, mais ce n'est pas un chez soi. Au final, c'est un peu comme le dortoir universitaire où il vivait plus jeune, à la différence que les enfants ici ne rentrent pas chez eux le week-end. Ils n'ont pas de parents. Pire, on leur donne l'espoir qu'ils en auront lors de rencontres pour qu'au final les adoptants en choisissent un autre. Alors Yibo veut rentrer avec Sihoo. Ce soir. Il ne veut pas que le petit reste encore enfermé ici, qu'il se demande si quelqu'un voudra un jour de lui, si les deux hommes qu'il rencontre actuellement vont revenir pour lui ou le laisser là et en choisir un autre. Il ne veut pas que Sihoo n'ait pas de parents. Il veut être son papa, et que Donghun le soit aussi. Alors l'angoisse monte progressivement, et il appelle presque son compagnon à l'aide, justifiant son état de panique en expliquant pourquoi l'enfant doit absolument venir avec eux dès maintenant. Mais les mots de la femme face à eux le brisent. Elle a raison, ils ne sont peut-être pas aptes à être parents. Donghun l'est. Mais Yibo ? Impossible. Et c'est à cause de lui si Sihoo ne pourra pas venir avec eux. La suite est un enchainement abstrait pour le chinois qui a totalement déconnecté de la réalité, mordant fort dans sa lèvre pour ne pas pleurer, si bien qu'il lui faut quelques instants pour se rendre compte que son petit ami lui parle   « Je...   » Il le regarde lui, puis la femme, puis le petit. Il n'est pas apte.   « Je...toilettes   » c'est tout ce qu'il parvient à souffler entre deux respirations irrégulières avant de se lever et quitter le bureau sans même écouter la femme qui lui indique le chemin. De l'air, il lui faut de l'air. Il regarde autour de lui, le souffle court, pense d'abord à quitter ce lieu mais il gâcherait tout. Alors il se laisse glisser contre un mur, face à une baie vitrée qui laisse entrevoir les enfants qui s'amusent dehors   « Je suis pas apte...   »

adoption
© patr.onus


YOU TASTE LIKE SUNSHINE, YOU SHINE SO BRIGHT

ANAPHORE
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
adoption (dongyi ♡) Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !