Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 18 Oct - 11:19
Le membre 'Zimmer Loïs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
avatar
Goo Ae Cha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 29 Oct - 23:30
au bout du téléphone c’est la consécration. la réceptionniste lui confirme qu’ils ont bien le droit aux services premium grâce à leur sponsor. elle croit entendre la jeune femme bougonner à ses collègues qu’il y a vraiment trop de privilégiés dans ce pays. mais aecha préfère faire comme si elle de rien n’était. parce qu’elle a pas tord mais que aecha s’en moque bien d’être née du bon côté de la confiture avec double dose de confiture. alors elle demande s’ils ont de la confiture pour le petit-déjeuner et profite pour le précommander. il y aura un petit supplément à payer mais ce n’est pas grave. après tout ça fait des mois que loïs lui doit un petit-déjeuner au lit… elle se sent surpuissante alors qu’elle se tourne vers le dit garçon pour savoir ce qu’il veut manger pour ce soir. parce que leur repas est carrément plus important que la montagne de pancakes qu’ils vont pouvoir s’enfiler au réveil aux frais de la princesse. elle rigole face à la demande de l’allemand. surtout de sa confusion. imagine des frites avec du coulis de chocolat façon banana slip un peu dégueu. et ça la fait ricaner. parce que dans le fond aecha c’est une gamine dont les nénés auraient poussés trop vite. « des frites. beaucoup de frites même. et une tablette de chocolat pour le jeune homme. » elle l’enfonce sans gêne aucune en lui lançant un regard entendu. à se demander franchement comment il fait pour la supporter toute seule depuis si longtemps ? une fois la commande faite elle raccroche pour se tourner vers le garçon. « le temps de faire tes frites j’imagines. » parce que c’est meilleur à la sortie de la fritteuse que réchauffées ces choses-là.

aecha lui sourit en prenant la coupe. « santé. » l’un des rares mots en français. elle trempe ses lèvres dans son verre façon grande dame avec d’expirer bruyamment. telle la coréenne satisfaite qu’elle est. elle sent la fatigue la gagner tout doucement. il ne va pas lui en falloir beaucoup pour se retrouver sur le toit ce soir. par réflexe elle se décale sur le lit pour laisser de la place à loïs alors qu’il y a de quoi inviter une troisième personne. mais ce n’est pas nécessaire. non non. elle étend ses jambes à côtés de celles du jeune homme pour comparer la taille. « wow t’as des jambes immenses ! » et bim elle colle leurs membres dénudés sans se douteur une seule seconde de l’effet que peuvent avoir ses gambettes nues sur le jeune médecin. aecha est prise de la même euphorie lorsqu’ils tombent sur une chaîne allemande mais déchante vite en se rendant compte de son contenu. tout de suite moins sexy. elle n’aura qu’à lui demander de lui parler pour la satisfaire. un coup d’œil acéré en sa direction. à se demander qui des deux est le pire ce soir. et puis finalement loïs fini par s’arrêter sur riverdale. « vite fait parfois j’ai regardé quelques épisodes sur netflix. ça occupe quand je n’ai vraiment pas envie de réfléchir. » et de mater cole sprouse. mais ça il n’a pas besoin de le savoir. ni que la jeune femme suit avec un peu plus d’assiduité qu’énoncé la série…

est-ce qu’elle sent les doigts de loïs qui se faufilent dans ses cheveux ? oui. est-ce que c’est grave ? non. au contraire c’est plutôt agréable. elle est étonnée par les geste de – tendresse ? du garçon mais ne dit rien. elle ne voudrait pas qu’il se renferme, encore. elle profite en silence et finit par laisser tomber sa tête sur son épaule. l’air de rien.  

réussite : le room service arrive rapidement parce qu’il y a pire à préparer qu’un semi-remorque de frites avec une tablette de chocolat.

échec : tu sais combien de temps il faut pour éplucher des patates pour satisfaire leurs estomacs ?? longtemps sale ingrat.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
avatar
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 29 Oct - 23:30
Le membre 'Goo Ae Cha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
avatar
Zimmer Loïs
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 4 Nov - 1:01
Finalement la série américaine semble gagner l'attention de la brune, et tu en profites pour glisser tes doigts dans ses cheveux. Ils sont certes un peu mouillés mais ça ne te dérange pas. Ça refroidira la chaleur qui est justement en train de se créer petit à petit à certaines zones de ton corps. Est-ce que c'est nouveau cet effet qu'elle a sur toi ? Pas vraiment, avouons-le. Ça fait un moment que tu la reluques. Ça fait un moment que tu te couches en pensant à elle, et que tu te réveilles avec le même genre de pensées. Même dans tes songes elle vient te hanter. Parfois avec le mauvais rôle, parfois avec le bon. C'est ton esprit qui décide. Mais pour ce soir t'es divisé. Non pas en deux entre le cœur et la raison, mais en trois : le cœur, la raison et le corps. Oui. Le corps. Nouvelle règle du jeu. Le corps peut jouer sa carte joker à n'importe quel moment et vous mettre dans une posture inattendue. D'ailleurs tu déglutis légèrement en observant ses jambes. Tu esquisses d'ailleurs un petit sourire à sa remarque sur la taille de tes jambes. T'as envie de la prendre dans tes bras. Genre vraiment.

Lorsque sa tête finie par se poser sur ton épaule tu te sens plutôt fier. Un bon point pour toi. Maintenant la question reste : Que faire quand une fille pose sa tête sur votre épaule et quelle en est sa signification ? 1) Elle est fatiguée, 2) Elle essaye une toute nouvelle approche , 3) Cette position offre un bon point de vue pour regarder le beau gosse a la télé ? 4) None of the above.

Puis la soif t'offre un dilemme. Aller te désaltérer à coup de bière ou de champagne mais être obligé de quitter votre position, ou rester dans cette même posture et mourir déshydraté alors que tu commences de plus en plus à avoir chaud. Avaler ta salive ne servira à rien. Il faut se décider maintenant. Tu toussote avant de retirer ta main dans ses cheveux pour venir la placer un peu plus bas, au niveau de sa taille, mais au même moment le room service sonne. Tu fermes un instant les yeux, les maudissant d'arriver si vite, puis tu te détaches de la demoiselle pour aller chercher votre plateau. 10 minutes plus tard, lumière tamisée, vous voilà déjà avec une assiette à moitié vide. Faut dire que tu manges sacrément vite quand t'as vraiment faim. Et le champagne aussi tu l'as bien sifflé. «Je t'offre le reste j'en peux plus je vais mourir » dis-tu avant de pousser un soupir en te laissant tomber sur le lit, posant l'arriere de ta tête sur les jambes de Ae Cha. T'attrapes, en allongeant ton bras ,une frite dans l'assiette posée sur le lit et t'amuses à la grignoter petit à petit en fixant le plafond tandis que la jeune femme continue de regarder sa série. « ça te va bien, le maillot... »dis-tu en la zyeutant. Tu as déjà du lui dire mais tant pis tu lui redis. On complimente jamais assez.

Continuant de fixer un peu le plafond tu finis par placer ta montre au dessus de ton nez afin de regarder l'heure. Il est quand même vachement tard. Elle est peut-être crevée. Elle est peut-être crevée mais t'es en as tellement envie. Et si tu le fais pas maintenant quand est-ce que tu le feras ? Jamais ? Ouais. Jamais semble une réponse valable. Tu t'éclaircis légèrement la gorge et te redresse un peu. Well. Faut arrêter de stresser comme ça Loïs. Vingt-quatre ans merde. Certes elles font toutes peur avec leurs deux boules de graisses et leur vagin mais à un moment faut prendre ses couilles et y aller. Allez putain. «Angesichts unsere übliche Gezanke hätte ich nie gedacht, eines Tages das Abend in einem Hotel mit dir zu verbringen. » commences-tu à dire alors que tu rapproches ton visage d'elle. L'Allemand devrait la perturber assez pour qu'elle fasse pas attention à ta tentative maladroite. « Aber heute Abend schlage ich vor, dass wir uns mit einander versöhnen. Außerdem guck mal, wie nett ich bin : » et voilà que tu te confesses en esquissant un petit sourire. Tout est toujours plus simple en Allemand. Surtout après quelques bières. « Morgen kriegst du dein Frühstück ins Bett » Et tu finis par venir poser tes lèvres sur les siennes sans qu'elle puisse vraiment y faire quelque chose. T'espères juste qu'elle va pas te foutre de tarte. T’espères aussi que t'es pas non plus en train de l'écraser. T'espères que tu lui baves pas dessus. T'espères que t'es pas en train d'avoir la trique un peu plus bas. T'espères que tu fais ça bien quand même. T'espères que c'est pas trop tôt. T'espères qu'elle t'en veut pas. T'espères trop de trucs. Tu veux juste qu'elle aime en fait. Petit con.


★ Deutsche Qualität ★

Aus Schaden wird man klug
avatar
Goo Ae Cha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 4 Nov - 3:01
Elle se laisse papouiller sans rien dire. À deux doigts de se mettre à ronronner. La tendresse de Loïs semble sortir de nulle part et ce n'est pas pour lui déplaire. Au contraire. Distraitement Aecha soupire d'aise. De délicieux petits picotements lui parcourir la nuque. Elle a très envie de venir se lover contre lui. Elle sourit en regardant leurs jambes qu'elle a soudainement très envie d’emmêler. Et alors qu'elle approche doucement son pied elle se rappelle à l'ordre. Ça n'a pas de sens. Qu'est-ce que tu fous ma grande ?? Les yeux exorbités la jeune femme regarde le matelas comme s'il s'agissait d'une scène de crime. Un moment d'égarement dont elle refuse de comprendre le sens. Trop bornée pour prêter attention à son rythme cardiaque. Ni à ses oreilles brûlantes. Mensonge éhonté qu'elle arbore fièrement.

Sauvée par le gong. Le room service arrive avec leur repas. Aecha peut enfin souffler et oublier le fâcheux incident des jambes pour se concentrer sur le plateau de frites. Bien qu'elle regrette que papouilles et manger ne soient pas compatibles. C'est lui aussi qui la perturbe en se montrant tout miel. La jeune femme regretterai presque l'époque – pas si lointaine, où ils s’engueulaient à propos d’Harry Potter. Nouveau mensonge. Venu s'ajouter à une liste déjà bien trop longue. A croire que nier et contourner le nœud du problème est devenu une habite. Pour Aecha qui préfère se concentrer se concentrer sur la nourriture. Elle s'immerge totalement dans la série et l'intrigue, quand bien même elle a déjà terminé cette saison.

Elle picore dans l'assiette les yeux rivés sur l'écran. Toute ambiguïté semble avoir disparue entre eux. Si ce n'est quand leurs doigts se frôlent dans l'assiette. Et que d'étranges frissons remontent le long de ses phalanges. Secouée par l'envie inappropriée de lui attraper la main. La voilà devenu bien silencieuse. C'est pour ça qu'elle n'aime pas ça. Ce truc qu'elle ne saurait nommer – refuse catégoriquement, qui l'empêche d'être elle-même. Et Aecha n'aime pas ça. C'est comme perdre le contrôle

Et quand elle devrait faire une remarque, elle se contente de sourire. C'est d'un triste. Elle est prise de court quand Loïs pose sa tête sur ses jambes. Non franchement cette soirée est bizarre. Rien n'a de sens. Ses actions à lui sont bizarres et elle n'est pas en reste. Aecha est presque horrifiée quand elle vient glisser ses doigts dans la chevelure du garçon. MAYDAY. MAYDAY. Il a les cheveux doux. Elle n'a pas du tout envie d'arrêter.

Elle comprend pas qu'il use de l'allemand pour attirer son attention. Mais ça marche. Elle le regarde sans trop comprendre où il veut en venir. Faire la paix ? Alors qu'ils se parlent normalement depuis des mois. Ne sont-ils pas amis ? Ah. La réponse se floute. Aecha aussi voit flou. C'est la deuxième fois qu'il l'embrasse sans prévenir. C'est un pari ? ça n’y ressemble pourtant pas. Elle reste quelque secondes avec les yeux grands ouverts. A la recherche d'une explication logique à ce qui est en train de se passer. Sans penser à la possibilité qu'ils puissent se plaire tout simplement. Non Aecha est trop fière pour que cette théorie ait grâce à ses yeux. Et pourtant.

Pourtant. Sa main se crispe contre les draps. C'est comme si son cerveau était en train de fondre. Obligeant ses yeux à se fermer. Et ses lèvres à en demander plus. A venir butiner avec avidité la bouche du garçon. « verdammt. » elle arrive à jurer entre deux baisers. C'est vrai qu'il fait chier. A être bien comme ça. Il pourrait pas faire l'effort de mal embrasser. Au moins ça.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
avatar
Zimmer Loïs
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 5 Nov - 9:42
Un petit pas pour l'homme un grand pas pour Zimmer Loïs. Comment expliquer tout de suite ce que tu ressens ? Y a peut-être rien à expliquer au final. Tu apprécies simplement ce que vous faites. Vu qu'elle y répond c'est que ça doit pas être trop dégueulasse. Ça doit aussi signifier qu'elle en avait peut-être envie elle aussi ? Ou peut-être bien qu'elle en avait pas envie mais qu'elle a fait un effort et qu'elle se retrouve à finalement apprécier ?

Tu bug un peu lorsqu'elle vocifère entre ses lèvres. Tu te détaches un instant, mais les baisers reprennent bien trop vite. Mauvaise alerte c'était sûrement pas grand chose. Peut-être même que c'est le seul mot qu'elle sait correctement employer en Allemand tiens. Faut dire qu'elle semble comprendre la langue de Goethe mais pour l'accent c'est pas tout à fait ça. Mais pour le moment l'accent on s'en cogne.

Tandis que tes lèvres continuent de découvrir ses jumelles coréennes tu en profites pour tendre ton bras vers l'interrupteur situé près du lit et tu appuies sur ce dernier afin de vous plonger dans une pénombre teintée de lumière seulement grâce à  l'écran encore allumé 《C'est bon comme ça ?》 A vrai dire t'attends pas forcement sa réponse. Tu te redresses un peu pour débarrasser le lit de votre plateau repas. C'est aussi une bonne tactique pour dire à Mr Under the boxer de se calmer parce que clairement vos quelques échanges buccaux ont su provoquer beaucoup trop d'excitation en toi. Et c'est pourtant la seule chose que tu veux recommencer là tout de suite. Soyons honnête c'est sûrement la premiere fois de ta vie que ça t'arrives un truc du genre. Tu peux pas faire semblant que ça ne t'atteins pas. Tu aimes ça point barre. Un scénario se crée soudainement dans ton cerveau. Et si tu allais discrètement prétexter une envie d'uriner pour en fait glisser quelques capotes dans ta main ? Ouais non. Mauvais plan. Ça ferait trop celui qui a pensé à tout. Puis ça se trouve vous aller rien faire. Ça se trouve elle veut juste t'embrasser Loïs. Combien de fois on t'as dis d'arrêter de te faire des films ? On est pas dans Pearl Harbour, on est pas dans Top Gun, on est tout simplement dans la réalité alors stop. Un peu de concentration. Hop. Hémisphère gauche, hémisphère droit. On se calme.

Alors que tu t'appretes à revenir près d'elle tu décides finalement de tirer les jambes de la pyobeom pour l'approcher un peu plus du centre du lit. Tu te marres comme un con. Avec ton vieux rire gras comme s'il s'agissait de la meilleure blague de ta vie. 《J'aime quand les choses sont à leur places》 tu lui annonces alors que tu viens te placer au dessus d'elle pour revenir l'embrasser. Tu bénis les pompes quotidiennes que tu fais parce que rester en suspend au dessus d'elle à l'aide de ton avant bras c'est pas la chose la plus facile au monde.  Ça va que tes genoux eux se sentent bien contre la douce couette. C'est d'ailleurs grâce à eux que t'es pas en train d'écraser la pauvre fille. T'es peut-être pas super lourd mais tu dois bien faire 15 kilos de plus et ça se sent. Encore plus dans un lit. Et ça y est que tu recommences. Sérieux Loïs ? Maintenant tu paniques car t'as peur de l'écraser ? Serieux gars ? Comment tu fais pour supporter du sang et des maladies tous les jours, voir des radios en forme de noix trois fois par semaine et finir en bloc opératoire trois fois par mois alors que tu flippes d'écraser une fille ? Ah pardon our bad. C'est pas n'importe qu'elle fille c'est ça ? Ça se tient. Tu veux pas passer pour une brute blablabla. Ça sert à rien de vouloir que ça se passe bien vu que tu sais déjà que ça va pas se passer comme tu l'attendais. Annonce Loïs je répète : nous ne sommes pas dans un film. T'as peut-être vu ça dans des films mais nous ne sommes pas dans un film.  Tu te souviens ce que ton père a dit ? Ton père a dit que son père à lui disait aux futurs exécutés : inutile de paniquer, la peur n'exclue pas le danger. Alors on y go et on fait pas chier. Damned t'as les couilles en feu. Si c'est pas ce soir gros con c'est jamais.

Je t'écrase pas au moins hein ?》 MAIS GROS CON. on a dit quoi ? Qu'est ce qu'on vient de dire ? Stop se tracasser la tête. Hop embrasse-là. Voilà. Parfait. Comme ça. La langue ? Bah oui tu peux.  Pourquoi ça serait int...non c'est pas interdit. Mets la langue. Voilà. Maintenant faites vos histoires. Voilà comme ça.


Un nuage fin de confiance semble voler au dessus de ta tête. Assez pour que tu décides de glisser tes mains sous le haut de la demoiselle, alors que tes lèvres se baladent dans son cou. Moins tu la regardes dans les yeux moins tu paniqueras. Tu resterais d'ailleurs bien comme ça. Mais t'as soudainement trop chaud. Tu te redresses un peu pour retirer ton propre haut et le balancer un peu plus loin. Ça y est. Le tshirt qui se barre c'est un signe. Tu la veux maintenant. C'est trop tard pour faire marche arrière. Doucement mais sûrement tu décides de soulever à son tour le maillot de la violoncelliste. Et faut croire que plus tu vois sa peau plus ça t'excite. Oh bordel tu veux voir ses seins. Tu les as beaucoup trop imaginé dans ton sommeil. Maintenant ils sont à ça d'être révélés. Oui oui oui tu veux la voir cette fichue poitrine. Ça y est. Tu la sens qui s'est réveillée pour de bon. Pas la poitrine non. Mais la bête.  Et désormais il semblerait que ton boxer en dise long sur la situation. Pitié qu'elle pose pas de questions. Pitié. Pitié.

Reussi : en fait d'un point de vue exterieur ca va on en voit pas trop dans le boxer tu peux destresser. Toute façon avec un peu de chance ton torse fera diversion.

Echec : meme si ton torse de dieu grec fait diversion je te rappelle que t'es encore fuckin puceau et quavoir la trique si vite cest pas concevable la. Surtout que bro on voit tout. Même en voulant faire semblant cest pas possible.


★ Deutsche Qualität ★

Aus Schaden wird man klug
avatar
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 5 Nov - 9:42
Le membre 'Zimmer Loïs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
avatar
Goo Ae Cha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 8 Nov - 19:02
ça va trop vite. son cœur et la tête s’affolent. aecha ne comprend pas ce qui se passe. quand bien même elle aurait du envisager cette possibilité. deux jeunes gens dans une chambre d’hôtel. elle n’est pourtant pas innocente. ou peut-être est-ce l’idée que loïs soit attiré par elle qui la dépasse complètement. elle trouve ça bizarre mais pas désagréable. plutôt cool même. ou alors c’est parce qu’elle se pose trop de questions que la chose est si étrange. elle réfléchie beaucoup trop. beaucoup plus qu’elle ne le ferait habituellement. quand d’habitude elle ouvre la bouche, prend son pied et se déshabille en un claquement de doigt. là elle se demande à chaque seconde ce qu’ils foutent. elle ne sait même pas où poser ses mains qu’elle garde accrochée aux draps. comme une gamine qu’on embrasserait pour la première fois. comme si les rôles étaient inversés. héroïne passive de drama qui se laisse faire par l’homme. ce n’est pas normal. qu’elle laisse quelqu’un – surtout pas un homme, avoir le dessus sur elle et prendre le contrôle de la situation.

les lumières qui s’éteignent sonnent le point de non-retour. elle hoche la tête comme une enfant pour affirmer que tout va bien alors qu’à l’intérieur c’est la panique totale. les miradors crient dans ses oreilles. fais quelque chose aecha. ouvre les yeux. ce n’est pas n’importe quel garçon. et c’est peut-être ça le problème dans le fond. ce n’est pas juste un type mignon et drôle avec qui elle se laisse aller l’espace d’une nuit ou deux. non c’est Loïs. et aecha ne s’imagine pas lui taper la bise au réveil et le remercier pour ses prouesses de la veille. ça ne peut pas marcher comme ça. si ? pourtant une chose est sûre. confirmée par les vibrations dans son bas ventre. elle a terriblement envie de lui. et le problème ? c’est qu’elle se rend compte que ce n’est certainement pas la première fois que ça arrive. qu’elle connait ce sentiment. un peu trop lié avec ces envies subites de le voir à n’importe qu’elle heure de la journée, qu’aecha prend toujours comme une amitié très poussée. vilaine menteuse.  

elle profite du fait qu’il libère ses lèvres pour terminer le champagne d’une traite. pour se donner du courage. essayer d’oublier le bal de pensées et de sentiments étouffés qui luttent en elle. pendant l’espace de quelques secondes elle imagine faire semblant de s’être endormie pour s’échapper. mais sa peau brûle trop pour qu’elle se dérobe. et trouve même qu’il met un peu trop de temps pour débarrasser le lit. paradoxe compliqué. par pitié qu’il ne la laisse pas seule avec ses pensées. avant qu’elle ne se mette à inventer de nouvelles conneries.

aecha est surprise quand il la tire au centre du lit mais ne peut s’empêcher de rire un peu. elle enroule ses bras autour du coup de loïs pour qu’il se taise et vienne l’embrasser. au lieu de dire des conneries. qu’il ne lui fasse pas regretter. ses mains s’accrochent solidement à son t-shirt. elle soulève son buste pour se coller un peu plus contre lui. elle tique lorsqu’il se retire. en plus pour dire une énorme connerie. faut être un génie ou un sacré puceau pour se poser ce genre de question. ça la frustre. elle laisse sa tête retomber sur le matelas en riant. il est vraiment trop bête. mais ça lui ressemble bien de sortir ce genre d’énormité en pleine action. elle étouffe ses éclats de rire contre ses lèvres. sourit contre sa bouche. pourquoi est-ce que tout d’un coup ça ressemble à un échange habituel entre eux deux ? la tension sexuelle en plus. ce n’est pas pour lui déplaire. et si c’est comme ça que ça doit se passer ce n’est pas si mal. et aecha resserre sa prise sur loïs.

elle grogne lorsque ses lèvres viennent chatouiller son cou. quel enfoiré. c’est tellement bon. ses ongles cours griffent le dos du garçon à travers son t-shirt. ça lui échappe. quand elle l’insulte en thaïlandais. elle perd délicieusement la tête. et soupire quand il se redresse. la température grimpe à vue d’œil dans la chambre. et là aecha manque de s’étouffer avec sa propre salive. elle regarde avec de grands yeux ronds le torse nu du jeune homme. la bouche entre-ouverte elle découvre une musculature insoupçonnée. il cachait ça sous ses chemises depuis tout ce temps ? elle hésite à tendre les mains pour toucher. parce que ce serait bête de laisser filer un si joli torse.

oh et puis zut. elle se redresse pour s’assoir sur le lit et retirer complètement le maillot. « tu me feras chier jusqu’au bout. » dans le déni jusqu’au dernier moment. elle ne lui laisse pas le temps de répondre pour venir l’embrasser sur le menton. suit le contour de sa mâchoire avec ses lèvres  jusqu’à venir happer sa bouche et lui mordiller la lèvre inférieure. elle lui caresse le dos du bout des doigts alors qu’elle presse sa poitrine contre la sienne. « c’est le moment où tu proposes de finir de me déshabiller. » lui glisse-t-elle au creux de l’oreille, un brin moqueuse.

Réussite : tel un expert loïs dégrafe son soutien-gorge avec deux doigts experts. comme un grand.
Echec : faut pas déconner ça reste un puceau et les soutif sont des armes diaboliques.



DON'T THINK I DIDN'T NOTICE
ANAPHORE
avatar
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 8 Nov - 19:02
Le membre 'Goo Ae Cha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
avatar
Zimmer Loïs
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 10 Nov - 0:28


★ Deutsche Qualität ★

Aus Schaden wird man klug
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !