Revenir en haut Aller en bas



 

Abrutissement à coup de muscles et charisme sur fond musical.

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 2 Oct - 23:47
Tu devrais remercier ta mère de t'avoir fait naître aussi beau.

kim min sang & lee jae hyuk



Des muscles qui s'étirent et qui se contractent, une mèche de cheveux décollée par la puissance du geste, des pieds ne semblant pas respecter le ralentissement de cette scène de film et qui se posent et s'échappent en effleurant à peine le sol, un corps qui ne semble pas vouloir respecter la gravité.  Comme dans un rêve. Et puis ce regard, cette expression. Je suis là, crie sa présence. Je suis seul au milieu de la foule, hurle son charisme. Mais qu'est-ce qu'il se passe ? Jae Hyuk ne se reconnaît plus. Ses mains sont moites, tremblantes. Hop, un mouvement de bassin, de torse, d'épaule. Ce n'est pas de la danse, c'est une transe. Chaque mouvement respire grâce mais précision, finesse mais force. Il s'y connait bien peu, le petit prince, en danse. Cependant, il est persuadé que ce qu'il ressent n'est pas créé par la chorégraphie mais par l'homme qui l'exécute. Il ne cesse de répéter les mêmes pas et les minutes s'écoulent. Il ne se rend même pas compte qu'un autre élève l'espionne sans pouvoir décrocher son regard de lui. Il s'est planté devant cette porte entrouverte mais n'arrive pas à la pousser plus. Par l’entrebâillement, Lee Jae Hyuk obsèrve Kim Min Sang sans bien comprendre ce qui lui arrive. Loin de lui toute idée de briser son intimité, ce n'est pas poli, ce n'est pas bien. Il ne devrait pas rester comme un piquet à voler des coups d’œil de ce parfait inconnu. On l'a éduqué autrement... Pourquoi ses jambes ne veulent elles pas bouger ? Pourquoi son corps ne veut il pas se retourner ? Comment faire pour que ses yeux s'écartent de cette silhouette ? Toute force à quitter son corps, toute volonté son esprit. Voilà un condamné qui ne sera libéré que quand son geôlier sera épuisé de répéter.

Qu'est-ce qu'il venait faire là déjà ? Ah oui, une fille lui avait laissé une lettre anonyme lui disant de la retrouver ici. Encore une confession... Mais Jae Hyuk ne pouvait simplement pas l'ignorer, personne ne méritait un tel traitement. Apparemment, elle lui avait fait faux bond. Où s'était il trompé d'heure ? De la musique retentissait dans le couloir et il s'était approché de cette porte entrouverte. Stoppé net dans son mouvement, comme paralysé. Il n'avait pas réussi à l'ouvrir plus. De peur de le déranger, qu'il arrête ce moment magique. Tous les sens de Jae Hyuk s'étaient mis en alerte, son cœur battait bien plus qu'il ne devrait. Mais bordel qu'est-ce qu'il se passait ? Merde, il était intelligent. Il savait très bien décrypter ses signes vitaux. C'était juste que... juste... l'analyse ne pouvait pas être bonne non ? Mais quoi d'autre alors ? Un mal inconnu n'était pas descendu des cieux comme un éclair pour le frapper ! Saloperie de corps ! Saloperie de sensations ! Pourquoi rien n'était clair ? Chaud, il faisait beaucoup trop chaud. Sa colonne vertébrale trembla, il avait des sueurs froides et ses yeux se remplirent presque de larmes. Sa main lâcha complètement son cerveau et dans un spasme elle tapa avec violence contre la porte qui s'ouvrit brusquement et alla taper contre le mur. Aïe.

"..." La bouche de Lee Jae Hyuk avait pris une grande inspiration, comme pour s'exprimer, mais se refermait et se rouvrait sans un son comme un poisson. Ses joues prirent une jolie couleur propre, qui, honnêtement, lui donnait un air très mignon mais aussi un peu idiot. Il massait sa main endolori de manière un peu nerveuse.

"Je..." il se racla la gorge. "Pardon pour l'intrusion..." articula t-il avec peine. "Je cherche quelqu'un..."

(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
avatar
Kim Min Sang
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 3 Oct - 19:49
Tu devrais remercier ta mère de t'avoir fait naître aussi beau.

kim min sang & lee jae hyuk


outfit - La musique passait en boucle sur mes enceintes bluetooth. Je répétais sans relâche les mêmes pas, encore et encore. Inlassablement les mêmes mouvements, sans permettre une seule fois ma motivation ou moins implication. Je fixais mon reflet dans le miroir, observant le rendu et l’impact que pouvait avoir le moindre de mes gestes. Cette danse, cette chorégraphie, j’avais demandé un petit coup de main à Taehyun pour m’aider à m'entraîner au début, mais malgré tout je continuais de la répéter en boucle. Bien plus que des mouvements parfaitement, je voulais qu’elle fasse passer quelque chose à ceux qui la regarderaient. Je voulais plus de la technique et de la perfection, je voulais créer l’émotion, et faire ressentir toute la sensualité qui sortait des notes de musique, quitte à jouer sur quelques mouvements et attitudes qui frôlaient l’androgynité. Je continuais mon entraînement jusqu’au point de connaître  chaque mouvement par cœur, jusque dans la moindre de mes cellules. Que ça soit imprimé. j’étais transporté dans mon propre univers. La salle d’entraînement avait fini par cessé d’exister. J’étais ailleurs, m’imaginant pendant quelques instants sur scène, faisant face à un public, acclamé et regardé avec des yeux qui transpiraient l’admiration, la reconnaissance. Mon moment à moi. Enfin le rêve sembla de bien courtes durées quand la porte de la salle claqua violemment, me faisant sursauter par la même occasion. Je jetais un coup d’oeil par dessus mon épaule avant de râler tout seul. Y’a pas moyen de répéter en paix dans ce pays ? Je soupirais avant de stopper la musique et de me retourner vers la personne qui avait oser mettre du vacarme en pleine séance de répétition, ce qui était particulièrement impoli. Mais voilà, le type qui était devant la porte, son visage me frappa. Parce que je le connaissais, très bien, voire même trop bien. Le petit prince comme beaucoup l’avaient surnommé. Une personne encore plus exécrable que moi, Lee Jae Hyuk. Je levais un sourcil, il était là, bloqué comme l’imbécile qu’il était, bouche grande ouverte. Je le fixai avant de dire. Qu’est-ce qu’il veut lui ?

Il restait toujours comme un imbécile cherchant ses mots. Déjà que j’étais étonné de voir le fameux Petit Prince à la Yonsei… et avouons-le juste de la savoir dans la même université que moi, ça me donnait de l’urticaire. J’avais fini par m’approcher de lui naturellement. Après tout ça faisait un petit moment que je n’avais pas croisé jae Hyuk et son visage avait changé. Alors que j’étais plus proche de lui je pouvais dire que même si je reconnaissais les traits qu’il avait eu plus jeune, son visage s’était affirmé et… il était assez grand et élancé, en tout cas c’était ce que j’avais vu d’un rapide coup d’oeil. Mais alors que mes iris perçantes revient sur son visage, je pus capter ce délicat coloris carmin sur ses joues. Le grand Petit prince rougissait ? Vraiment ? S’il n’était pas aussi insupportable, il aurait été séduisant, clairement. mais je restais étonné de sa réaction. C’était quoi son problème à ce type au juste ? Alors qu’il commença à parlé, je vins attraper le bas de mon haut large pour m’essuyer le front - sans me rendre compte que je venais de lui offrir une belle vue sur mes muscles abdominaux - avant de m’approcher encore plus de lui, j’étais proche de Jae Hyuk maintenant. Tu cherches quelqu’un ? Par réflexe je m’étais retourné dans la salle de manière plus que de dramatique pour regarder derrière moi avant de reporter mon attention sur le Petit Prince. Eh bien mise à part moi, il n’y a personne ici, mais je doute que c’est moi que tu cherches... sauf si tu cherchais à t’en prendre à une pauvre porte qui n’a rien demandé à personne. Je soupirais avant d’attraper sa main et de constater qu’elle était légèrement rouge. Normal vu le cognon qu’il avait foutu dans la porte. T’as mal ? J’avais passé mon pouce sur la zone plus colorée comme pour jaugée sa douleur, non parce que si cet idiot c’était fait mal, j’avais tout sauf envie de lui faire un bandage. Ca m'aurait fait plus que chier, avouons-le. Je n’avais pas envie de prendre de mon temps pour ce petit con ça aurait été lui donner l'importance qu’il ne méritait pas.

(c) DΛNDELION


I'm a mother fuckin'
starboy
We don't pray for love, we just pray for cars

avatar
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 8 Oct - 17:55
Tu devrais remercier ta mère de t'avoir fait naître aussi beau.

kim min sang & lee jae hyuk



Ses yeux s’écarquillèrent et ses sourcils se froncèrent progressivement. Des mots agressifs. Un ton peu agréable. Une sale manière de parler. C’était qui ce type ? Ses réactions refroidirent quelque peu Jae Hyuk qui réussit à retrouver une carnation normale. Et ceci malgré une vue superbe sur les abdominaux du jeune homme, qui, il est vrai, ne le laissèrent pas indifférent. Ah ha ! Il lui en faudrait plus pour le déstabiliser ! Il eu un mouvement de recul quand l’autre s’approcha. Ce danseur paraissait clairement plus jeune que lui, et il le tutoyait ? Il se prenait pour qui ? D’accord, il l’avait dérangé, mais était-ce une façon de parler ? Il doit venir d’une famille de classe moyenne, épargnons lui ce détail. Il soupira.

« Pardon de t’avoir dérangé, ce n’était pas voulu. » déclara t-il platement.

Pas question de le vouvoyer non plus ! Il n’aurait le droit qu’à des excuses peu sincères. On ne parlait pas avec si peu de discernement à un inconnu, surtout si ce dernier se trouvait être un Lee. Jae Hyuk n’en avait pas conscience lui-même, mais sa fierté était encore grandement influencé par le contexte dans lequel il avait grandi. En d’autres termes : il ne se prenait pas pour n’importe qui. Lui qui cherchait à fuir son ancien lui, il ne pouvait cependant renaître sous un jour nouveau. Il restait Lee Jae Hyuk et il apprenait tous les jours à se reconstruire et à continuer d’aimer l’être qu’il était et qu’il est. Oui, il restait lui-même. C’était sûrement la raison pour laquelle, malgré son excellente mémoire, il ne pouvait se souvenir de ce visage qui se présentait à lui. Kim Min Sang et Lee Jae Hyuk. Leur histoire remontait quelque peu mais seulement un de ces deux là en gardait le souvenir. Parce que c’était un souvenir trop honteux, trop fort pour Jae Hyuk. Un souvenir qui l’aurait amené à se détester encore plus pour ce qu’il avait fait, ce qu’il avait été. Son subconscient avait décidé de supprimer certains éléments de son ancienne vie pour lui permettre un peu de paix intérieure. Si ce souvenir avait pu ressurgir comme il était parti, il aurait sûrement compris le comportement de celui qu’il considérait comme un inconnu. Min Sang ne devait pas avoir de sympathie à donner pour le Lee Jae Hyuk qu’il avait connu. Soudain, il s’approcha un peu plus et lui attrapa la main. Il tâta l’endroit endolori et Jae Hyuk dû réprimer un gémissement de douleur. Son visage se crispa, il retira sa main sèchement. C’était quoi cette sensation bizarre ? Pourquoi revenait-elle ? Pour une raison que j’ignore, ce mec ne me laisse pas indifférent. C’est ça ? Mais pourquoi ? C’est une sorte de jalousie masculine… Non sérieusement j’arrive pas à comprendre. Il planta son regard dans les yeux du beau danseur. Reprends toi Lee Jae Hyuk. Il lui sortit un sourire conventionnel.

« Ah. Une étudiante en arts du spectacle m’a demandé de la rejoindre ici mais je ne connais pas son nom. Tu es aussi en arts du spectacle non ? Je me disais que peut être tu pourrais me renseigner vu que tu es ici à sa place ? » expliqua t-il calmement, faisant attention à ne pas laisser son agacement transparaître dans sa voix.

C’était sa supériorité face à ce petit con. Son comportement était une arme. Je t’agace ? Tu ne me respectes pas ? Pas de souci, je ne vais pas rentrer dans ton jeu. Parce que c’est puéril, non ? C’était la manière de penser de Jae Hyuk.

« Ah et pardon je ne me suis pas présenté. Lee Jae Hyuk en sciences politiques. Ravi de faire ta connaissance. »

Un petit con, d’accord. Mais un petit con séduisant. Il ne pouvait s’empêcher d’avoir envie que ce séduisant inconnu se rappelle son nom. Qui sait ? Les premières apparences sont souvent trompeuses…

(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
avatar
Kim Min Sang
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 10 Oct - 18:04
Tu devrais remercier ta mère de t'avoir fait naître aussi beau.

kim min sang & lee jae hyuk


outfit - Je levais les sourcils qu’il s’était excusé de la manière la moins expressive du moins. Tiens. Voilà qui était étrange de la part du petit prince, il ne me regardait pas haut ? J’avouais que pendant un instant j’étais presque déstabilisé. Jae Hyuk. Son souvenir était parfaitement gravé dans ma tête. Oh bien sûr bien des choses avaient changé. Bien évidement, ses traits étaient devenus plus masculins, sa mâchoire s’était marquée et sa voix plus grave. Je devais même avoué que c’était devenu un beau gars, clairement à mon goût, si seulement ce type n’était pas encore plus détestable que moi je ne l’étais déjà. Sauf que voilà, un détail me sauta très rapidement aux yeux. Le petit prince semblait aussi différent dans sa façon de se comporter. Mais une chose était sûre. Lui ne semblait pas du tout voir qui j’étais. je m’étais approché de lui pour lui parler, il semblait… non il avait l’air différent de la personne que j’avais connu. Certes, il se dégageait toujours de lui cette sorte d’arrogance. Enfin peut-petre que c’était moi qui le voyais toujours comme cet être impertinent. Parce que clairement, je l’avais vu rougir tout à l’heure comme une vraie midinette et chercher ses mots. Rien du Jae Hyuk de mes souvenirs en tout cas. Peut-être qu’il avait perdu son caractère de merde ? Non impossible, ça ne se perdait pas comme ça. Pourtant, en mon fort intérieur j’avais un doute. M’approchant encore de lui, je finis par attraper sa main pour savoir s’il s’était fait mal. Non parce que si ce con avait tapé trop fort et s’était pété un truc, c’était moi qui allait devoir l'emmener à l’infirmerie et clairement, ça me cassait les couilles. Et j’avais encore moins envie de lui faire un bandage. Tout en passant mon pouce sur sa main, il ne put cacher sa réaction de douleur et retira sa main très vite. Ce qui me fit lever un sourcil. Okay, ben débrouille toi mon coco, compte pas sur moi pour m’emmerder pour ta pomme.

Une étudiante en arts du spectacle ? En tout cas, il gardait son calme. C’était presque encore plus agaçant. Mais à la fois surprenant. J’étais dans une état d’esprit particulièrement mitigé. Il aurait pu me regarder de haut, me snober, me balancer des remarques sarcastiques au possible. Mais non. Jae Hyuk gardait son calme. Et dans le fond, ça me perturbait profondément. Oui je suis en arts du spectacle. Je peux toujours essayer de te renseigner. Dis moi son nom. Je me passais la main dans les cheveux pour les remettre en ordre qu’il s’exprima à nouveau pour se présenter, et là. Ca me fit un choc. Il venait de se présenter ? Vraiment ? Attend… Et je compris ce détail qui me sauta aux yeux. Lee Jae Hyuk… ne savait plus du tout qui j’étais. Il m’avait complètement oublié. J’étais un inconnu pour lui. C’était presque vexant de se dire qu’il m’avait oublié. J'étais quelqu’un de marquant putain. Sérieusement un être si beau et gracieux, comme l’oublier ? Non, c’était très vexant. Mais je ne laissais rien paraître sur mon visage. Surtout qu’une autre idée vint se pointer dans mon crâne. Visiblement, je lui plaisais, ça j’en étais sûr. Est-ce que je ne pouvais pas chercher à lui mettre la misère en utilisant son trou de mémoire et son béguin pour moi ? Oui, il y avait quelque chose à exploiter c’était évident. Lee Jae Hyuk... avais-je répété tout bas, plus pour moi-même que pour lui. Enchanté, avais-je dit avec un fin sourire. Kim Min Sang en arts du spectacle, mais ça tu l’as deviné tout seul et trainee. Je continuais de le fixer, scrutant chaque détails de son visage. Avant de finir par rajouter juste après: Et désolé pour… mon impolitesse, ton entrée m’a… déstabilisé, si je le pensais ? Non pas un seul instant, mais je savais mentir comme personne. Et lui faire croire ça, c’était toujours plus agréable. Bon ça m’avait couté d’être agréable avec ce con, mais on avait rien sans rien et souffrir ce n'était pas un soucis pour moi. Je finis par sourire, légèrement séducteur. Il me semble avoir entendu parlé de toi, Jae Hyuk, 6ème année non ? Donc je dois t’appeler… hyung n’est-ce pas ? Je l’avais dit en agrandissant mon sourire, m’approchant encore je posais ma main sur son avant-bras. Hyung, tu es sûr que tu n’as pas trop mal, parce que… je peux m’occuper de ta main, j’ai de quoi faire un bandage dans mes affaires, faudrait pas que tu te sois fait une entorse, j’en profitais pour plonger mon regard directement dans le sien. Encore une fois ça me coûtait, mais je me faisais violence. La récompense pourrait être si belle à la fin. Le rabattre plus bas que terre, oui, ça suffisait me donner la force suffisante pour faire semblant de le draguer. Ma rancune était plus forte que mes principes.

(c) DΛNDELION


I'm a mother fuckin'
starboy
We don't pray for love, we just pray for cars

avatar
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 2 Nov - 13:43
Tu devrais remercier ta mère de t'avoir fait naître aussi beau.

kim min sang & lee jae hyuk


Le comportement de Min Sang changea aussi vite qu’un feux qui passe du rouge au vert. Jae Hyuk observa cette transformation avec beaucoup d’étonnement. Allons bon. Sûrement était-il mécontent qu’on le surprenne dans sa transe. Comme quand on réveille quelqu’un d’un profond sommeil, il s’était montré grognon puis avait changé d’attitude en voyant que le gêneur ne lui voulait aucun mal. S’en était presque trop. Il devenait doucereux et limite attentionné face à un inconnu. Mais Jae Hyuk décida de passer outre cette sensation. Dans un premier temps parce qu’il en connaissait un autre capable de changer d’humeur en deux secondes et demi, son frère. Et puis il était trop content que ce beau jeune homme ne le rejette pas durement et simplement. Qu’on lui laisse croire qu’il avait une chance. Il voulait apprendre à le connaître, entrer dans sa vie. Quelque chose en lui de très égoïste le poussait à vouloir établir un contact, lui susurrait : « Ce mec là c’est pas n’importe qui ». Il le sentait, le ressentait. S’en voulait presque d’avoir enlever sa main de la sienne. S’en voulait également des émotions qu’il éprouvait. Voulait à la fois refermer cette porte, les laissant seul dans cette pièce ; ou fuir le plus loin possible et ne plus jamais le recroiser. Ça aurait été sûrement préférable. Il n’en fit rien, il resta.
Il balbutia un peu au moment de lui répondre. Bordel, qu’est-ce qu’il était beau ! Jae Hyuk ne s’était jamais considéré comme moche ou passable, il savait ce que son physique valait mais là, il se sentait clairement inférieur.

« Ah… Je connais pas son prénom, désolé. On va dire que ce n’est pas trop grave... »

Hyung. Tant de familiarité, aucune gêne chez lui. Pas le temps, ni l’envie d’être trop formel. L’ex-chaebol l’enviait un peu. Il le connaissait ? Comment avait-il dit qu’il s’appelait déjà ? Min Sang. Ce nom semblait quelque peu familier… Il l’aurait déjà rencontré ou… Ah. Il lui avait aussi dit qu’il était trainee. Peut être qu’une de ses amies lui en avait parlé, quelque chose comme ça. Il ne chercha pas plus loin et se fut sa seconde grosse erreur. S’il avait cherché dans sa mémoire, s’il s’était souvenu, il se serait méfié. Il se contenta de lui sortir un grand sourire et d’être parfaitement aimable et sympathique avec le beau Min Sang.

 »C’est gentil mais je ne crois pas que ce soit trop grave. Au pire j’aurais un bleu ! rigola t-il pour ne pas inquiéter le jeune homme.

Il passa sa main sur sa bouche, sa petite manie indiquant qu’il était stressé ou soucieux de quelque chose.

« Excuse-moi de t’avoir dérangé en vain en tout cas. » déclara t-il d’un ton sincère. Je peux toujours me racheter en t'offrant quelque chose ? Je veux dire, maintenant que tu prends une pause. Ton entraînement avait l'air plutôt sérieux !

Il ne s’étonna même pas que Min Sang puisse le connaître. Après tout, il avait une certaine réputation à la Yonsei. Il en était le seul et unique Prince.

(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
avatar
Kim Min Sang
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 4 Nov - 11:04
Tu devrais remercier ta mère de t'avoir fait naître aussi beau.

kim min sang & lee jae hyuk


outfit - Puis si elle t’a posé un lapin, ça doit vraiment être une fille pas très intéressante, je grimaçais. En tout cas les faits étaient devant, le petit prince avait complètement oublié mon existence. Il m’avait parfaitement effacé de ma mémoire et c’était extrêmement vexant. J’étais quelqu’un de formidable, un être marquant. Je m’en foutais bien que les gens que rencontraient venaient à me déteste ou bien me vouer un culte.Mais le fait était que je savais que je marquais l’esprit des gens; Je leur laissais un souvenir gravé dans la caboche. Mais Lee Jae Hyuk avait décidé de faire la terrible erreur de m’oublier. Je m’en offusquais oui. Parce qu’en plus d’être une personne exécrable dans mes souvenirs, il avait eu le culot de m’effacer aussi facilement de ma mémoire. Lui qui m’avait craché insultes et propos rabaissant de son piédestal de petit prince. Est-ce que je comptais laisser passer cet affront ? Non. Et le fait qu’il m’ait oublié était une clé pour me permettre d’accéder à ma vengeance. Surtout que j’avais clairement vu ses réaction, je lui plaisais. Je n’étais pas stupide, j’étais beau. Ce regard je le voyais un bon paquet de fois dès que je sortais de la YG et que des filles venaient me saluer avant de partir en courant comme des vierges effarouchées. Alors oui, je pouvais affirmer que je plaisais à Lee Jae Hyuk. Et c’était vraiment quelque chose que je ne pensais jamais dire. alors Ouais, je faisais ma vile petite pute en commençant lui faire du charme, en le draguant ouvertement, en rendant mielleux en provoquer le contact physique et le eye contact. Tout ce charme qu’on m’avait appris pour faire fondre ces dames, le fanservice qu’ils disaient.

Alors que j’avais posé ma main sur son avant-bras, feignant l’inquiétude pour sa main, lui proposant même de le bander si jamais elle le faisait trop souffrir. Je souris doucement quand il m’annonça que ce n’était pas très grave. Automatiquement ma main glissa de son avant-bras à celle qui n’était pas blessée pour l’attraper. Je suis soulagé, mais fais quand même attention Hyung,je souris en passant discrètement mon pouce sur le dos de la main de mon aîné avant de la lâcher. Je levais les sourcils, étonné de sa proposition. Oh non, non t’inquiète pas, j’ai été exécrable tu es tout pardonné puis…. Mon sourire se fit un peu plus timide avant de dire: ... ça m’a permis de te rencontrer, je souris un peu plus quand il vient même jusqu’à me proposer de m’offrir quelque chose pour se faire pardonner. Je jubilais, oui je jubilais. Je savais que je pouvais faire durer ce petit jeu, au moins jusqu’à envisager de le mettre dans mon lit. oui, j’étais capable d’aller jusque là pour la beauté de la vengeance. Enfin tout dépendrai de la capacité à coucher facile du petit prince, mais je me doutais qu’il ne serait pas facile à avoir. Tu veux que… qu’on sorte toi et moi ? Je me fis encore un fois légèrement timide, me donnant le genre d’être touché par sa demande… putain j’aurais dû être acteur de drama aussi. Peut-être que j’allais parler de l’acting à mon manager en fait. Oui, ça me ferait très plaisir, on pourrait… prendre un café ? Je souris doucement, bon au moins ça c’était fait, le reste il suffirait d’être fin et malin, mais j’en étais capable. Oh, oui, c’est une chorégraphie en duo avec le leader de mon futur groupe, mais je me donne toujours à fond dès qu’il s’agit de danser, mon sourire cette fois était naturel, franc, dès que je parlais de danse j’avais toujours cet air de gamin. Il fallait dire que ça me passionnait aussi. Tu en as pensé quoi JaeHyuk-hyung de ma danse ?

Puis juste après je m’éloignais quelques seconde en précisant à mon interlocuteur. Attend juste une minute je change me change juste, je ne veux t’accompagner avec une odeur disgracieuse, je baissais le regard un peu gêné avant de partir vers mon sac de sport. Je retirais mon top ample, me laissant torse nu à la vue du petit prince, libre à lui ou non de se rincer l’oeil, après tout je n’étais pas du genre à être pudique. Je me penchais pour chercher mon haut de rechange, un tee-shirt de ma marque favorite et par réflexe je remis mes quelques bracelets et mon pendentif que je retirais toujours mon m’entrainer. Je récupérais tout le reste de mes affaires avant de balancer mon sac sur mon épaule. Je revins vers Jae Hyuk en souriant. Je te suis Hyung, on va où tu veux, discrètement je vins passer ma main autour de son bras tout en lui souriant doucement. J’allais mettre le paquet pour toi Lee Jae Hyuk, tu n’imaginais même pas à quel point t’étais dans la merde à l’heure actuelle.

(c) DΛNDELION


I'm a mother fuckin'
starboy
We don't pray for love, we just pray for cars

avatar
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 12 Nov - 21:37
Tu devrais remercier ta mère de t'avoir fait naître aussi beau.

kim min sang & lee jae hyuk


Je ne peux pas. Je ne peux pas faire ça. Je ne peux pas penser ça. Non, ce n’est pas bien. Et pourquoi ce ne serait pas bien ? Chez les autres, il n’y avait aucun problème. Pourquoi ça en deviendrait un pour toi ? Si le père l’apprend... Et alors si il l’apprend ? Vous ne vous parlez plus de toute façon. Tu es parti parce que tu ne voulais plus qu’il t’influence. N’est-ce pas pourtant ce qui est en train de se passer ici ? Ce n’est pas bon pour ma future carrière... N’est-ce pas toi qui voulait changer les choses ? Bouger le monde ? Briser les injustices et instaurer la paix et la sécurité pour tous ? Si. Et bien alors ? Et bien ? Et bien merde alors. Voilà, c’est ça. Rien à faire. Exactement. C’est ma vie et j’en fais ce que je veux !

Jae Hyuk fixait la main accroché à son bras. Elle était grande et massive, bien différente des mains féminines élancés. Les doigts n’étaient pas fins mais puissants. Et pourtant elle s’accrochait aussi aisément à lui que les autres. Étrange ? Mais il aimait ça. Cette main, elle faisait battre son cœur à deux cents pulsations par minute, bien plus que n’importe quelle autre. Elle était douce quand elle attrapait la sienne, quand elle la caressait délicatement. Comme une plume mais pourtant, cette sensation de brûlure, sa peau qui devenait rouge et qui picotait. Elle cachait bien des apparences. Celles qu’il verrait et celles qu’il aurait dû voir. Cette main était une parfaite allégorie de Min Sang. Un corps musclé, puissant, une apparence virile mais soigné et pourtant, bien plus de douceur que ce qu’on attendait d’une personne comme lui. Jae Hyuk n’en avait pas encore bien conscience, il s’en rendrait compte plus tard. Et même s’il se disait que c’était déjà peut être le cas, la vraie douceur du danseur ne se trouvait pas dans le jeu horrible qu’il mettait en place. Cette main, elle était calculatrice. Elle le touchait, pour le sortir de son rêve, elle le caressait pour que ses désirs s’ancrent dans la réalité, elle retirait ce débardeur pour le faire succomber. Il résista un peu, détourna le regard, lança un : « Oui, c’était sympa.  » Évasif. Sobre. Il aurait aimé lui dire bien plus. Il aurait aimé courir vers lui et l’embrasser, le déshabiller bien plus. Mais ce serait ridicule, il n’était qu’un inconnu. Heureusement que son cerveau résonnait toujours ses pulsions, sa violence, son désir. Comme un extincteur éteignant le feu en lui. Oui, il arriverait à lui résister. Car ce n’était pas raisonnable de s’abandonner comme cela, à ce jeune étranger. Il était le plus vieux non ? Il devait aussi être le plus sage. Ne pas se laisser déstabiliser par cette main qui revenait à l’attaque et attrapait son bras. Il devait l’enlever de là. Il devait. Il n’y arriva pas. C’est ma vie et j’en fais ce que je veux... Kim Min Sang… Qu’il redise son nom, il sonnait si doux aux oreilles de notre étudiant Lee. Comme ce Hyung qui sonnait bien différemment. Une impression de fraîcheur, de nouveau, il n’avait pas l’habitude non… Il était le hyung, pourquoi se sentait il d’appeler Min Sang sunbae ? Comme s’il avait bien des choses à lui apprendre, à lui offrir. Ah ! C’était suffisant là, les pensées qui s’égarent. S’il continuait comme ça, il allait vraiment claquer cette fichu porte et déshabiller le jeune homme avant qu’il n’ai le temps d’être surpris. Jae Hyuk tourna sa tête dans sa direction et lui offrit son plus jolie sourire.
« Je voudrais pas te déranger mais si tu es prêt à me suivre alors je connais le coin parfait ! Tu n’as qu’à te laisser guider ! »

Il entraîna le beau danseur à sa suite. Sa main se glissa sur la poignée de la porte, la referma avec douceur, finalement.

(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !