Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Viens vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Ouverture des Gumiho
C'est portes ouvertes chez les Gumiho.
N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites !
Ils sont attendus
Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 0:13

Yun Pornsawan
She told me stories to make me blush
Nom : Yun, son père est coréen et a rencontré sa mère au cours d'un voyage d'affaire en thailande quand il avait tout juste la vingtaine. Prénom(s) : Pornsawan, mais à force de blague et de remarques déplacée, la jeune fille ne donne plus que Sawan, comme prénom. Rare sont les personnes qui connaissent son véritable prénom.  Surnom(s) : Porn, pour les chanceux qui connaissent son véritable prénom. Sinon Sawa, Sawan ou Wan, Wany parfois.  Âge : 22 ans Date et lieu de naissance : 12 décembre 1996 Origines : Coréenne, mais sa mère est thailandaise, d'où le prénom. Nationalité : Coréenne, évidemment. Cursus universitaire : Sciences de l'éducation, sociologie, psychologie Métier : Parfois mannequin pour une marque de vêtement underground. Orientation sexuelle : Elle aime les monsieur Classe sociale : Aisée, son père un scientifique reconnu qui gagne extrêmement bien sa vie, et sa mère une ancienne mannequin à la retraite et tombée dans l'oublie. Tu veux t'investir dans une fraternité ? mes bébés panthères me revoilà ! ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...
✦ Personne, ou presque, ne connait son véritable prénom. Elle se fait appeler Yun Sawan la plus part du temps pour éviter les jeux de mots indélicats.

✦ Sa mère vit dans un asile, elle ne lui rend que très peu visite, une fois tous les deux mois environ et supporte difficilement d’y aller.

✦ Connait les chansons de Zeus par cœur, son préféré est Kwang Min, elle sait d’ailleurs faire la différence des jumeaux assez facilement.

✦ A un compte netflix qu’elle utilise tout le temps, elle s’est d’ailleurs regardé toutes les dernières séries sorties dessus.

✦ Adore sauter dans les flaques d’eau quand il pleut, et peut rester des heures sous la pluie sans être gênée.

✦ Elle aime d’ailleurs tirer la langue quand il neige pour manger les flocons. Sawan reste une enfant dans l’âme bien qu’elle se montre caractérielle et exigeante.

✦ La nuit est un moment compliquée pour Sawan qui fait souvent des insomnies. Elle ne dort que 4h par nuit et se retrouve souvent obligé de faire des siestes. Elle a déjà fait des malaises à cause de ça.

✦ Fan de mode Sawan aimerait être une influenceuse sur instagram, elle s’est récemment créé un compte.

✦ Vous la verrez souvent avec un casque ou des écouteurs, elle ne peut pas vivre sans musique et cherche souvent celle qui collera le mieux à ses émotions.

✦ La chirurgie qu’elle a fait (nez, seins) ont été faites sous la pression de sa mère. Devenu accroc Sawan ne se supporte plus dans le miroir.

✦ Amoureuse Sawan n’a pas de limite mais l’amour qui la détruit est comme une drogue.

✦ Sawan rêve de liberté, de s’enfuir loin de ce qu’elle est.

✦ Elle aime trier les bonbons par couleurs, chanter et danser en faisant la cuisine, dormir en sous-vêtements, trouver de nouvelles tenues sur internet, faire des vlogg …
Dis nous qui tu es !
Sous des dehors altiers et parfois glacés, Sawan cache une sensibilité et une émotivité au-dessus de la moyenne. Son intuition est considérablement développée et elle s'en sert avec maestria dans ses rapports humains. En effet, plutôt passive, parfois paresseuse et souvent rêveuse, elle sait observer. À l'écoute des autres, effacée, elle saura aisément émouvoir autrui mais elle saura aussi se montrer redoutable. Elle est discrète et pudique, au point d'apparaitre souvent froide et distante. Elle a le goût de l'intimité et cultive le secret. Voilà pourquoi Sawan est souvent une énigme pour son entourage ! Elle tend aussi à se protéger car elle est sensible et vulnérable. En cas de problème affectif, elle se retranche du monde, et peut même vivre des périodes de dépression. Pourtant, elle sait aussi faire preuve de courage et de détermination lorsqu'elle est sensibilisée par une cause qui la touche. En fait, elle demeure complexe car elle partagée entre deux vibrations opposées. Celles qui la poussent à une certaine spiritualité, un intérêt pour les autres, et l'incitent à faire partie d’un groupe, d’une fraternité et celles qui la mènent vers un certain scepticisme, vers un égocentrisme plus ou moins développé et la poussent à fuir le monde et à vivre en ermite, même dans son milieu familial ou amical. Sawan est une jeune femme manipulatrice, et derrières cette impressions de sagesse, de réserve et de gentillesse qu'elle donne, elle peut vous réserver des surprises ! Elle est par ailleurs souvent lunatique, oscillant entre sa colère contre le monde a celui d’un grand besoin d'affection. Elle aime le magique, le merveilleux, l'étrange ou le fantastique. Sawan adore aussi les contes et les légendes. En cas de déception affective, elle s'évadera dans ses rêves. Parfois même en voudra aux autres de ne pas la comprendre. Coté cœur, elle est plus tendre qu'elle n'en donne l'air, mais, au moindre chagrin, elle adoptera rapidement une attitude glaciale. Gérant difficilement la frustration, la jeune femme peut se montrer caractérielle et dure avec ses proches.
Poupou


it's me again :shy:

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>park da hyun (model)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1615]yun pornsawan[/url]

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 0:13

It's my life...
et là une petite citation...

❝ YOU LIED. I BELIEVED IN YOU. YOU PAID FOR IT.

Elle était belle, si belle que je pouvais passer des heures à la regarder se coiffer et s’apprêter. Il lui suffisait d’un rien pour la sublimer. Une touche de maquillage, un regard noir et profond, des lèvres rouges et une chevelure soyeuse. Elle était de ces beautés sauvages à laquelle les hommes ne résistaient jamais … Une femme, si belle, si généreuse. Un sourire si chaud et si bienveillant. Ma mère était la plus belle reine du monde. De son caractère de feu à son sourire doux, il n’y avait aucun défaut chez cette femme. Si ce n’est peut-être sa beauté. Sa beauté si parfaite qui attisait jalousie et envie. Ma mère était une femme libre, qui avait épousée mon père par amour. Dès l’instant où leur regard se sont croisé ils ont su qu’ils seraient fait l’un pour l’autre.
 
Pourtant mon père est ce qu’on pourrait qualifier d’homme lambda, ni trop beau, ni pas assez, un père dévoué et aimant, qui aurait tout fait pour sa famille et ce jusqu’au bout. Le pardon. La douleur. J’étais bien trop jeune pour comprendre ce qui se passait sous mes yeux. Une femme comme ma mère n’était pas une femme que l’on pouvait contenir. Elle était fantasque et vivifiante. Un courant d’air qui vous filait entre les doigts. Elle avait ce rire si cristallin et si communicatif. Elle était si douce et si pleine de vie. Trop de vie. Elle avait besoin de voir le monde, de le découvrir. Elle aura fait tous les continents et m’aura emmené partout avec elle. Je passais mes vacances à courir le monde avec elle, sûrement les plus beaux moments de ma vie … Mais cette femme n’aurait jamais pu lutter contre les démons qui vivaient en elle.
 
Les premiers symptômes sont apparus quelques jours avant mon 5ème anniversaire et ce  que je prenais pour une nouvelle lubie de ma mère n’état que le début de sa maladie. Elle parlait seule, parfois assise devant sa coiffeuse à brosser cette longue chevelure. Elle souriait à son miroir mais ce n’était pas elle qu’elle voyait, c’était un autre monde, un autre reflet. Je l’observais sans réellement comprendre, sans réellement me méfier. Rapidement mon père à prit les choses en main et a préservé la santé de ma mère et nos doutes. Pendant près de 3 ans mon père s’est chargé de masquer la maladie avant qu’elle ne revienne plus sauvage encore, frustrée d’avoir été contenue par ces cachets que ma mère prenait quotidiennement. Elle voyageait, elle vivait sereinement, elle était heureuse et nous avec. Ils se pensaient à l’abri, ils pensaient tout contrôler … Mais sa maladie a repris le dessus et elle n’a jamais été aussi violente que les mois qui ont suivi mon 10ème anniversaire.
 
Je porte encore la cicatrice de cette nuit-là. Rare état les fois où j’étais seule avec ma mère à la maison, mon père préférant garder un œil sur elle. Elle s’est infiltrée dans ma chambre tranquillement, elle s’est assise sur le bord de mon lit en me murmurant des mots doux. Elle a caressé mes cheveux, m’appelant son petit ange, me rappelant combien j’étais belle, combien j’étais à son image … « et c’est pour ça qu’il faut que je te protège … le monde te volera ta beauté ma fille … si je la garde pour moi personne ne te fera du mal … » Elle a dans un premier temps commencé à couper les mèches de mes cheveux tombant une à une sur la couverture de mon lit. Tétanisée et incapable de reconnaitre ma mère, celle qui n’était pas en crise, celle aimante, je me sentais incapable de bouger. Ce n’est que lorsqu’elle ouvrit le ciseau avec l’intention de me découper le visage que je me suis mise à hurler, me débattant pour ne pas que cette femme qui fut un jour celle qui aurait porté le monde pour moi puisse me défigurer. Elle était persuadée d’agir pour mon bien et c’était en ça qu’elle était dangereuse. La plus dangereuse de toute …
 
Ma mère semblait aller mieux alors ils ont décidé de la faire sortir, qu’elle rentre à la maison, régulièrement puis de plus en plus longtemps … quand j’ai eu 16 ans ma mère m’a forcé à faire de la chirurgie pour me retirer mes doubles paupières, puis à l’âge de 19 ans mes seins, trop petits selon elle. Sombrant sous le bistouri j’ai décidé de moi-même de refaire faire mon nez à l’âge de 20 ans. J’avais fini par ressentir un dégoût profond pour mon apparence.
Commence alors les séjours en maison de repos – comme ils appelaient ça – mais ce n’était rien de moins qu’un asile dans lequel elle allait quand ses crises se faisaient trop violentes. On la bourrait de médicament, elle me reconnaissait à peine. Je n’étais plus personne dans le méandre de son esprit malade, pourtant les médecins insistaient pour que je vienne, régulièrement, pour faire travailler sa mémoire … Alors je les écoute, je viens, mais plus je la vois, plus je sombre dans un état dépressif. Je déteste ça. Je déteste vraiment ça. Puis il y a cette fois, celle où elle me saute dessus et qu’elle m’étouffe, assez pour que je tombe dans les pommes. Une force surhumaine … suite à cet incident j’ai décidé d’entrer dans un groupe de paroles de jeune adolescent traversant la même chose … c’est là que je l’ai rencontré. Moon.
 
Moon … ma lune, mes nuits, mon poison, mon souffle toxique.
 
Mon père détestait quand Moon venait à la maison, non pas qu’il ne l’aimait pas, mais parce qu’il n’aimait pas l’idée que sa fille ait un petit ami. Il avait peur que l’on fasse des bêtises, du genre à finir nu dans le même lit. Aujourd’hui avait été une journée compliqué pour moi … fêter mes 17 ans me paraissait idiot alors que toute ma vie m’échappait … Je descends lentement les marches qui menaient à ma chambre et mordille ma lèvre guettant le moindre bruit dans la maison … Mon père obligeait toujours Moon à dormir dans le canapé et je suis persuadée qu’il descendait régulièrement pendant la nuit pur s’assurer qu’il soit toujours au même endroit. Ce soir je n’ai pas envie de dormir seule. J’entre dans le salon, simplement vêtu de mon débardeur et de ma culotte. Ce soir j’ai envie d’être avec lui, dans ses bras, et me sentir forte. Je tremble, j’appréhende, je n’ai pas peur mais je suis nerveuse. Parce que ce soir je voulais être à lui … Je sais qu’il ne dort pas, parce que ça a toujours été comme ça entre lui et moi, un lien qu’on ne pouvait pas expliquer. « Moon … » soufflais-je et il sut. Peut-être au son de ma voix, peut-être à la façon qu’elle avait de trembler, il comprit. Il se redresse lentement et me fixe, l’air de dire t’es sûr de toi … Je déglutis et acquiesce en lui tendant la main … On a 17 ans, on est des gamins, des gamins amoureux et moi j’ai envie de régner sur ce monde avec lui … je l’attire à moi et l’embrasse en caressant son torse doucement avant de rompre ce baiser qui faisait naitre en moi de nouvelles sensations chaudes et plaisantes. Sans un mot j’attrape sa main et l’entraine à l’étage …
 
Depuis ce jour ma relation avec Moon est aussi intense que toxique. On s’aime, on s’obsède, on s’accroche l’un à l’autre parce qu’on sait que personne ne pourrait nous comprendre. On s’appartient et pourtant … S’il suffisait d’amour et d’eau fraîche … 
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 0:14
MINE.
HE’S COMING LATER FOR YOU :y:

t’es belle :heart:



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 0:14
FIRST,

j'edit après

EDIT> MARION JE TE HAIS :bago:
Ahn Yibo
Ahn Yibo
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 0:14
PORN.


YOU TASTE LIKE SUNSHINE, YOU SHINE SO BRIGHT

ANAPHORE
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 0:15
Tous ces mecs pour toi, dis donc!
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 0:32
rebienvenue à la maison :heart: :heart: :heart:
Lee Saek
Lee Saek
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 0:42
je t’aime sous toutes tes formes :heart:


SAEK
Yeah, and last night I think I lost my patience. Last night, I got high as your expectations. Last night, I came to a realization. And I hope you can take it. I don't know how to talk to you
I just know I found myself getting lost with you ~
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 10:31
ça sent la beauté par ici :han:
Lee Jae Sang
Lee Jae Sang
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty Dim 4 Nov - 10:43
rebienvenue :plz:


+JAE SANG+
l'imbécile heureux jaesang ne possède aucune logique. mais qui a dit qu'une âme humaine ne devait pas être complexe, après tout ?
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces Yun Pornsawan x With human bodies I make masterpieces  Empty
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !