Revenir en haut Aller en bas



 
Viens vite voir les nouveautés du mois !
Ce mois-ci c'est portes ouvertes chez les Gumiho ! N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites ! Et tout ça sans passer pas la case propagande, n'est-ce pas génial ?
Au mois de Septembre, souviens-toi de filer !

Demons are lurking in the shadows (ft. Aran)

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Demons are lurking in the shadows (ft. Aran) Empty Jeu 29 Nov - 1:09
Demons are lurking in the shadows
ft. artémis, le cadavre et le big boss
La nuit était tombée depuis plusieurs heures sur Séoul et les oiseaux de nuit commençaient à pointer le bout de leurs nez dans l'obscurité grandissante. Artémis faisait parfois partie de ces personnes-là, lorsque les dernières lueurs du jour tombaient, elle se mettait au travail. Un travail qui ne lui procurait que du dégoût et de la haine de soi, mais après tout ce n'est pas comme si elle avait le choix. Plus tôt dans la soirée, son patron lui avait passé un coup de fil et lorsqu'il appelait elle savait pertinemment ce que cela voulait dire : une personne était sortie des lignes toutes tracées pour elle par le gang et pour cela, il fallait l'éliminer. La "proie" de ce soir était quelqu'un d'important qu'il fallait éradiquer avant le lendemain, pour qui ou pour quoi, Artémis ne le savait pas, de toute façon son travail ne nécessitait pas qu'elle sache qui a fait quoi. Elle devait juste faire disparaître de la circulation les personnes gênantes. Son rôle consistait uniquement à ça, faire disparaître complètement l'existence d'une personne. Elle ne devait pas juste tuer et s'en aller, non, il fallait toujours se débarrasser de toutes les preuves, même du corps de façon à ce que personne ne saches jamais ce qui s'est produit.

Après avoir accosté dans une ruelle cet homme qui semblait vivre dans le luxe elle s'était assurée que personne ne les avait vus et s'était arrangée pour que celui tombe dans ses filets et la suive dans un endroit plus adéquat à sa disparition. Son numéro de charme avait fait effet plus rapidement qu'elle ne l'imaginait, sa longue robe noire fendue sur le côté droit, ses cheveux élégamment attachés en un chignon et son regard dévastateur n'y avaient sans doute pas été pour rien. Elle aimait que les choses se déroulent rapidement et sans encombres alors tout cela lui avait facilité la tâche. Elle avait entraîné le coréen rondouillard, bien trop serré dans son costume à l'abri des regards vers une petite impasse ou personne n'allait jamais, sachant qu'ici, il serait plus aisé de s'en débarrasser discrètement. Les hommes étaient tous les mêmes, si faibles et si facilement manipulables, c'en était presque lassant pour la jeune femme aux cheveux de feu. Alors que cet homme écœurant l'avait sans la moindre douceur plaquée contre un mur froid et malodorant de la ruelle cherchant à profiter de quelques plaisirs charnels, Artémis avait glissé doucement ses mains vers son cou pour lui planter dedans une seringue avec une dose suffisante de strychnine concentrée. Elle avait regardé l'homme se convulser quelques instants, tout en lui tenant la main pour le rassurer.

Adossée au mur, elle regardait son téléphone portable jetable en respirant doucement, un acte criminel de plus à ajouter à son compteur, dieu qu'elle haïssait ce qu'on l'obligeait à faire. Sans plus attendre la jeune femme composa le numéro de son boss, comme il le lui avait demandé. Il voulait voir le cadavre, sans doute pour vérifier que le travail était bien fait. Elle ne savait pas ce que cet énergumène sans vie avait fait, mais pour que le patron se déplace ce n'était pas rien. Une voix lui répondit alors au travers du téléphone. « C'est moi, j'ai fini le travail. Dépêchez-vous de venir, je n'ai pas spécialement envie de me faire attraper, ça serait dommage de perdre un si bon élément comme vous dites. » Evidemment, elle savait que personne ne pointerait le bout de son nez ici, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de lancer des piques à Aran qu'elle haïssait au plus haut point. Si seulement lui et son monstre de père pouvaient aller en enfer elle en serait soulagée.
BY CΔLΙGULΔ ☾
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Demons are lurking in the shadows (ft. Aran) Empty Mar 22 Jan - 16:18
Demons are lurking in the shadows
ft. artémis, le cadavre et le big boss
Quoi de mieux qu'une soirée calme et un QG presque vide pour s'entraîner? Passer des heures à la salle de musculation, c'était ce que préférait Aran. C'était sa façon à lui de passer ses nerfs et son stress. C'était son secret pour garder son calme légendaire face aux situations qui, pourtant, pourraient avoir raison de son self control. Son portable professionnel posé au sol non loin de lui, il guette que l'écran ne s'allume pas. Artemis est en mission à l'heure qu'il est et il attend son appel d'une minute à l'autre pour aller jeter un oeil à son boulot. Cette fille, il faut la garder à l'oeil, Aran ne lui fait pas confiance. La seule chose pour laquelle il la garde, c'est le contrat qui la relie au gang. Ni plus ni moins. Et c'est grâce à ça qu'il sait qu'elle n'osera pas les trahir.

Installé sur le banc du développé couché, il a déjà fait une série de 10 répétitions quand le téléphone sonne. Il pose la barre à son emplacement, se redresse doucement pour se pencher et attraper le téléphone qu'il décroche. Artemis a fini son boulot. Au lieu de rester humble, elle la ramène encore. Il a bien envie de lui dire de la boucler, mais puisqu'il va la voir en personne, il profitera de l'occasion pour le lui dire. Il attrape une serviette pour essuyer la sueur de son corps et la balanc sur le banc de muscul avant d'enfiler son t-shirt, puis son blouson de moto avant de disparaître du QG dans la nuit noire, sur sa ducati, direction les petites rues du centre-ville où l'attend Artemis.

Arrivé sur les lieux, Aran jette un oeil à l'accoutrement de la tueuse à gage. Plutôt bien habillée pour tuer. remarque-t-il avant de regarder le cadavre du mec à ses pieds. Il s'accroupit à côté et glisse un doigt dans le cou de la victime pour prendre son pouls: RAS, le mec est bien mort. Aran lève les yeux vers Artemis. Tout s'est bien passé?
BY CΔLΙGULΔ ☾
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Demons are lurking in the shadows (ft. Aran) Empty Mer 20 Fév - 16:59
Demons are lurking in the shadows
ft. artémis, le cadavre et le big boss
Et voilà, encore un meurtre, l'irréparable une nouvelle fois commit. Oh, elle ne comptait plus Artémis, elle n'en était plus là. Ce qu'elle redoutait le plus serait le jour où elle ferait ça machinalement sans le moindre remords, cela semblait impensable et pourtant... Elle s'en approchait de ce stade de zombie sans volonté. Autrefois, un seul regard vers le cadavre suffisait à lui donner la nausée, mais aujourd’hui elle restait là, inerte à fixer avec pitié et dégoût le corps sans vie de cet homme dont elle ne savait pas grand chose. Son estomac tenait désormais la route face à toutes ces atrocités et ça, ça l'effrayait. Chaque acte impardonnable lui faisait se craindre un peu plus. Elle tentait de ne plus trop se lier d'amitié avec les autres, elle ne voulait pas avoir un jour à les tuer sous les ordres de son tyran de boss pour x raison, parce qu'elle savait qu'elle n'en serait pas capable. Ne pas en être capable se résumerait à condamner sa mère, sa famille, souiller son nom. Elle ne pouvait pas le permettre. Ô combien elle pouvait haïr son père de lui avoir laissé tout ça sur les épaules en mourant... Pourtant, il lui manquait aussi terriblement.

Un coup de fil au jeune Choi et voilà qu'il rappliquait sur les lieux, certainement incapable de lui faire confiance ce qui n'était pas si étonnant vu sa condition. Elle ne prit même pas la peine de relever le commentaire qu'il fit sur sa tenue, n'ayant aucune envie de traîner ici avec lui. Accroupi aux côtés de l'homme, il vint prendre son pouls provoquant un froncement de sourcils de la part de la rouquine. « Il est mort. » Dit-elle dédaigneuse, entre ses dents. Elle n'en doutait pas un seul instant vu la dose létale qu'elle lui avait balancé dans le corps. S'il était encore en vie ça ne pouvait que relever du miracle et puis il la prenait pour bleue ou quoi ? Elle avait elle-même vérifié s'il était bel et bien en train de bouffer les pissenlits par la racine. « Je sais faire mon travail. » Évidemment que tout s'était bien passé, ce bureaucrate n'avait même pas eu le temps de se rendre compte de ce qu'il lui arrivait. Il pensait être tombé sur une fille qu'il pouvait payer pour passer une nuit de rêve, pas une tueuse. « Aucun témoin, je me suis arrangée pour faire ça discrètement. Maintenant faut se débarrasser du corps, le poison injecté n'est pas indétectable. » Quelle plaie, il allait falloir rendre visite au savant fou et ses produits une nouvelle fois. Seul lui avait de quoi faire aisément fondre le corps dans une baignoire et le faire disparaître. « A moins qu'il vous ait donné de quoi faire ça ? Parce que moi, il ne me fait absolument pas confiance. Obtenir la strychnine n'était déjà pas facile. » Ce manque de confiance était réciproque, elle ne se fiait à personne dans ce gang.
BY CΔLΙGULΔ ☾
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Demons are lurking in the shadows (ft. Aran) Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !