Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS C'EST PAR ICI ! :heart:
BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2019 A TOUS NOS SUPER STWIENS ! ON VOUS AIME :cute:
PETIT RECENSEMENT DES FAMILLES PAR ICI ! :heart:

bad meets evil

 :: Le reste du monde :: Séoul
avatar
Choi Aran
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 30 Nov - 13:05




I'm livin' life in the fast lane, movin' at the speed of life and I can't slow down. Only got a gallon in the gas tank but I'm almost at the finish line, so I can't stop now.

Quelle heure est-il, déjà? Après avoir passé la journée enfermée entre les fumées de cigarettes et les verres d'alcool qui ont défilé sous ses yeux. Encore un contrat de signé avec un certain Yoo Jung Shin, un nom à retenir pour la suite, il sera important, Aran n'en doute pas. Combien d'heures a-t-il passé dans ce cabinet d'avocat à magouiller avec ce type pour en venir à un accord commun? Sûrement deux bonnes heures. Quand il sort du bâtiment, le soleil couchant lui perce les yeux, sa lumière est si vive. Il n'a pas besoin de regarder son téléphone pour comprendre l'heure qu'il est. Néanmoins, son téléphone vibre dans la poche de son pantalon noir. Aran le sort: il vient de recevoir un SMS de Moon. Le brun lit le sms, sourcils froncés, avant de lever la tête. Il veut le voir. Ça semble urgent. Le chef de gang descend les marches une à une et s'empresse de retrouver sa Ducati, direction le QG après avoir rangé ces précieux papiers pliés en quatre dans la poche de son pantalon.

Il a choisi la salle du conseil. C'est la plus grande salle du QG, celle qu'ils utilisent pour organiser les rassemblements en temps de crise. Une grande salle, certes, mais quand elle est vide de monde, le silence qui y règne vous transporte dans vos pensées les plus lointaines et profondes. Un silence reposant, qui fait du bien. Assis à une des tables, les jambes croisées, Aran s'amuse à faire pivoter une boite carrée sur la table, entre ses doigts, attendant patiemment l'arrivée de celui qui a demandé à le voir. Il ne devrait plus tarder maintenant.

 
(c) SIAL ; icons sial




you end up finding that

you haunt your own life
ANAPHORE
avatar
Jung Moon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 1 Déc - 11:59




I'm livin' life in the fast lane, movin' at the speed of life and I can't slow down. Only got a gallon in the gas tank but I'm almost at the finish line, so I can't stop now.

Envoyant le message, je fourrais mon téléphone dans mon blouson en cuir avant d’enfiler mon casque pour filer au quartier général des Stags. Il fallait que je vois Aran et que je lui parle de ce type. Ce fameux type qui avait attiré mon attention. Je connaissais sa réputation depuis quelques années déjà. Mais voilà, son retour récent au pays m’était remonté aux oreilles et j’avais déjà commencé à récolter des informations sur ce gosse. Parce que je le visais. Parce qu’en lui il pouvait y avoir un potentiel énorme et ça je ne pouvais pas le rater. Je descendis de ma moto au niveau du QG. Je sortis le dossier dans lequel j’avais trouvé quelques trucs et rangeai mon casque avant de m’engouffrer dans l'hôtel qui nous servait de quartier général. Je devais retrouver Aran dans la salle du conseil et vu l’heure il n’y allait pas vraiment avoir grand monde. Parce que les bureaucrate n’avaient pas de telles horaires. Je pressais le pas. En plus au vue du dernier message que j’avais reçu, Aran avait un truc pour moi. Et j’ignorais complètement ce dont il pouvait faire allusion. Je poussais la double porte battante de la salle dossier dans une main. C’était dingue comme il pouvait sembler grande quand elle était vite. Mon regard tombe vite sur le patron. Sans salutation rien du tout, je me contentais de simplement incliner ma tête en guise de respect. Parce que même si Aran était plus jeune que moi, il restait une de ces rares personnes - pour ne pas dire la seule - à qui je témoignais un vrai respect. Dossier en main, je marchais jusqu’à ses côtés, je me penchais vers le boss, faisant glisser le dossier sur la table vers lui. Les deux main sur la table je le regardais droit dans le yeux.  J’ai p’têtre un gars pour nous. Un gamin prometteur, balançai-je en indiquant le dossier d’un mouvement du menton. mais alors je remarquais cette boîte carrée qu’il faisait tourner entre ses doigts. Le genre de truc à contenir un bijoux précieux. Mon regard se figea sur le mouvement qu’il donnait à l’objet.  C’est quoi ça ? Je remontais mon regarde vers mon ami et j’eus un petit sourire amusé.  Si tu comptes me demander en mariage, je suis très ému mais Miso ne serait pas bien d’accord je crois, et le fait que j’étais un homme pris en théorie. J’eus un rire discret avant de venir m'asseoir sur la chaise à côté de lui, attendant sa réaction.

 
(c) SIAL ; icons sial




to love  is to destroy, and that to love is  to be the one destroyed
avatar
Choi Aran
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 1 Déc - 17:25




I'm livin' life in the fast lane, movin' at the speed of life and I can't slow down. Only got a gallon in the gas tank but I'm almost at the finish line, so I can't stop now.

C'est bien une drôle de vie qu'ils mènent tous, là. Une vie basée désormais sur le danger, le risque. Et pour vivre comme ça tous les jours, il faut du cran, savoir gérer son stress en moment de panique. Il a eu l'entraînement pour ça, Aran. Son père l'a habitué très jeune en le mettant face à des situations d'urgence où il a fini par apprendre qu'il était inutile de s'énerver. Alors, rares sont les fois où Aran s'énerve. Si cela arrive, c'est que la personne l'aura vraiment provoqué. Moon, lui, était à l'inverse un garçon impulsif, qui avait du mal à garder le contrôle sur ses émotions. Après des mois à se fréquenter, Aran n'a pas encore réussi à lui apprendre à canaliser tous ces tas de nerf. Il y a du chemin à parcourir. C'est pourquoi il reste sur ses gardes à chaque fois qu'il reçoit un message de Moon qui demande à le voir rapidement. Pour le coup, il n'y a pas de meurtre à déclarer, ni de bagarre ayant éclaté par sa faute. Apparemment.

Aran lève la tête vers son binôme quand il le voit passer devant pour se mettre face à lui, debout. Il a un dossier dans les mains, ce qui suscite clairement l'intérêt et la curiosité du chef de gang. Il fait glisser le dossier jusqu'à Aran et ce dernier bloque sa trajectoire de sa main droite, cessant de jouer avec la boite. Un gars, dit-il. Un gars prometteur. Aran arque un sourcil et attrape le dossier qu'il ouvre. Il découvre des photos d'abord. Un jeune homme d'environ 1m80, boxeur. L'étudiant en histoire a alors une moue pensive tandis qu'il regarde les photos une à une, concentré. Mais Moon le sort de ses pensées. Il la repéré la boite. Rien ne lui échappe à celui-là. Le chef de gang esquisse un mince sourire en regardant la boite suite à la blague de Moon. Qui sait, peut-être qu'elle serait d'accord. il reporte son attention sur le dossier. Il pose la dernière photo avant de prendre le papier présentant l'individu. Tu as des vidéos de ses combats?

 
(c) SIAL ; icons sial




you end up finding that

you haunt your own life
ANAPHORE
avatar
Jung Moon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 4 Déc - 1:21




I'm livin' life in the fast lane, movin' at the speed of life and I can't slow down. Only got a gallon in the gas tank but I'm almost at the finish line, so I can't stop now.

Je le laissais parcourir des yeux le dossier que je lui avais fait. Pour dire à quel point ce gosse pouvait le tenir à coeur. J’avais même fait un putain de dossier. Fallait vraiment marquer ce putain de jour avec une pierre rouge. Mais assez rapidement mon regard tomba sur cet écrin. Le genre de truc dans lequel on mettait des bijoux et genre pas des bijoux de fête foraine ou un truc comme ça. Je ne pus m’empêcher de le taquiner légèrement. Parce qu’Aran bien qu’il était mon patron et que j’avais un immense respect pour lui, il restait un ami, un de mes plus proches amis. En tout cas assez pour que je fasse une blague avec lui. Parce qu’on va dire que les années dans les rues ne m’avaient pas vraiment donné une réputation de gai luron. A sa réponse j’ai un rire discret. En tout cas je savais bien une chose, Pornsawan elle refuserait de me laisser partir aussi facilement. Tout comme je refuserai toujours de la laisser partir. C’était là notre belle prison de sentiments destructeurs. Je rectifie, c’est ma copine qui n’approuverait pas, je souris légèrement avant qu’il me pose sa question. Je sortais automatiquement mon téléphone portable. Je fermais le message de Porn m’avait envoyé avant de glisser vers lui. Ce que j’avais trouvé étaient les vidéos de ses dernières compétitions. Rien de récent, le gosse est parti un an loin de la compétition, il est revenu récemment et j’ai entendu dire qu’il allait retourner. Je passais ma main sur ma bouche. Mais j’ai un bon feeling. Ce gamin, c’est un impulsif, il a ce qu’il faut dans les tripes. Ce genre d’instinct que j’avais en moi d’ailleurs et je savais que j’étais très similaire à Jiho et c’était pour ça que je voulais le recruter à tout pris. Mais il faudra être malin pour l’attirer, c’est pas un gamin des rues si tu vois ce que je veux dire. Il n’avait rien d’un mauvais garçon même. Il était même fort probable qu’on ait à sortir quelques moyens pour l’alpaguer chez nous. Mais si Aran me donnait son feu vert, je savais que ça serait plus que possible.

 
(c) SIAL ; icons sial




to love  is to destroy, and that to love is  to be the one destroyed
avatar
Choi Aran
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 18 Déc - 19:21




I'm livin' life in the fast lane, movin' at the speed of life and I can't slow down. Only got a gallon in the gas tank but I'm almost at the finish line, so I can't stop now.

Je rectifie, c’est ma copine qui n’approuverait pas Aran penche légèrement la tête sur le côté comme pour montrer à Moon qu'il approuvait un peu ses dires. Pornsawan, du peu qu'il l'avait vu, lui semblait être une fille possessive avec son Moon. Tout comme Miso au final, il était certain qu'elle ne laisserait jamais Aran entre les mains de quelqu'un d'autre qu'elle. Et lui non plus ne ferait jamais ça. C'était simplement pour plaisanter s'il avait laissé entendre l'inverse. Mais pour le contenu de la boîte, ça attendra maintenant. Maintenant qu'il lui ramène quelque chose de bieeen plus intéressant. Un bagarreur semble-t-il. Mais lui, il vient pas de l'underground. Lui, il a brillé et il brille actuellement sous les feux de la rampe, de ce que voit Aran en tout cas. Le chef de gang regarde les vidéos du jeune en question, de ses combats. C'est bien filmé, c'est zoomé quand ça doit l'être, ce qui permet au boss de voir ce dont il a besoin pour déterminer si oui ou non, ils peuvent essayer de recruter ce type. D'après Moon, ce garçon est un impulsif. Aran regarde attentivement la fin du combat où l'on voit clairement le principal intéressé foutre un double kick dans la tête de son adversaire, ce qui arrache un regard étonné de la part de l'étudiant en Histoire. Fin de la vidéo. Il rend le téléphone à Moon, tout en le regardant. Est-ce que t'as déjà eu l'occasion de lui parler? Parce que s'il vient pas de la rue, ça va être une tâche difficile à accomplir pour le ramener chez les STAGS. Et Aran sait de quoi il s'agit. Il hausse les épaules. Je serais pas contre l'idée de le former et de l'intégrer au gang. Mais tu sais le long processus que c'est... Bien sûr qu'il le sait. Il est passé par là lui aussi. En passant de la mise en pratique et l'apprentissage des armes, ça en fait des aspects à étudier avant d'être un véritable membre des STAGS. Et moi, je pourrai pas m'occuper de lui. J'ai fait mon job avec toi. Alors, s'il vient à accepter... Tu seras son mentor. Il adresse un sourire confiant à son coéquipier. En tout cas, je suis content de voir que tu as les yeux partout et que tu es capable de dénicher de tels gars prometteurs. il envoie sa main un peu en arrière pour attraper la boite et la fait glisser sur la table, jusqu'à Moon. Ça confirme bien ce que je pensais de toi. Et il retire sa main, mettant alors la boite à la disposition de Moon, pour qu'il l'ouvre.

 
(c) SIAL ; icons sial




you end up finding that

you haunt your own life
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !