sombre
Le Deal du moment : -43%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.71 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam

my family ? so problematic (jinah)

Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Lee Su Ah
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim hyuna.
Crédits : kerushirei (avatar) violent delights (signature).
Messages : 21672
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t26284-lee-su-ah-when-i-say-it-s-lohttp://www.shaketheworld.net/t156p80-lee-su-ah#992699http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905102
Re: my family ? so problematic (jinah) | Sam 26 Sep - 16:55
Citer EditerSupprimer
my family ? so problematic
jinhyun, mon amour

✻✻✻ interrogeant ses parents sur leur rencontre, le discours de la mère Park me fait sourire de tendresse. cette façon de parler de son mari, après toutes ces années, est mignonne à souhait. je me demande si je pourrais aussi tenir un tel discours dans trente cinq ans à l'attention de jin hyun. alors que tous les regards étaient braqués jusqu'à présent sur l'hôtesse de la soirée, le mien dévie quelques instants sur l'homme qui occupe toutes mes pensées. cette situation le démontre une nouvelle fois et c'est sans compter sur son regard attendri en direction de son fils. cette femme est tellement aimante que j'en serai presque jalouse. heureusement ou non, l'un d'entre nous semble vouloir se concentrer sur mon cas avec beaucoup de rigueur. moi qui aime parfois être le centre de l'attention, le père de jin hyun me pousse à me contredire. pourtant, poser des questions à la petite-amie de son fils est monnaie courante lors de ce genre d'occasion. il a juste le chic pour ne pas mettre les gens à l'aise. après, pour être honnête, je n'ai pas beaucoup d'éléments de comparaison. aucun de mes ex ne m'avait présenté à ses parents. l'inverse est tout aussi vrai. je soupçonne son père de l'avoir deviné. en attendant, cette question manque de me faire grimacer. je n'aime pas spécialement parler de mes parents. leur réputation les précède et je ne serai jamais en mesure de les défendre. ils sont une vraie cause perdue. m'apprêtant à répondre à ce qui s'apparente à un entretien d'embauche, je suis coupée par l'intervention de jin hyun. le comportement de son père l'irrite et je peux le comprendre mais pour l'instant, il n'a pas été désagréable. il a simplement de la chance : la curiosité n'est qu'un vilain défaut et non un délit. je glisse ma main sur le genou de jin hyun afin de lui faire comprendre que je ne suis pas dérangée. le jeune homme est mignon à vouloir m'aider mais on devrait pouvoir y arriver, non ? " ma mère ne travaille pas et mon père a pris sa retraite depuis deux-trois ans environ. " bizarrement, je n'ai pas envie de rentrer dans les détails mais à laisser planer un tel mystère, je lui offre une occasion inespérée de frapper là où ça fait mal. pour l'instant, il se contente de m'écouter avec beaucoup d'attention. " je n'ai ni frère, ni soeur. " ou alors, je ne suis pas au courant. les secrets sont une habitude chez les lee. ce n'est pas perturbant de cacher l'existence de son propre frère, par exemple. " quant à mon projet professionnel, j'aimerais faire partie d'un conseil économique et social de la ville mais je ne me ferme aucune porte. " combien me donnerait-il sur dix ? e reprends la parole. si je continue de parler, il va finir par ne plus trouver des questions. de plus, je peux choisir le sujet de conversation, ce qui limitera les dégâts. être directive est un avantage dans de telles situations. c'est en tout cas mon point de vue. " je suis en train de faire ma thèse. je suis en sciences politiques mais ne me demandez pas mon sujet, je ne voudrais pas qu'il soit divulgué parmi mes camarades de promo. " je feins un sourire, réfléchissant à une nouvelle question à leur poser à mon tour. parler travail est une mauvaise idée.

l'entrée est entre temps servie. je ne me fais pas prier pour goûter ce plat qui me paraît très alléchant, à première vue. " votre visage me dit quelque chose. " dit-il alors que les couverts se font entendre. je me tourne alors vers jin hyun. " c'est possible ? " sait-on jamais. avons-nous croisé son père lors d'un gala ? la fois où on s'était croisé là-bas, jin hyun était le représentant des park. je dois avouer que je n'ai du mal à comprendre le pourquoi du comment. je compte sur mon voisin de table pour m'éclairer. " vous m'avez dit que votre père était à la retraite. c'est un ancien militaire ? " j'aurais dû le voir venir. dans une famille aussi conservatrice, le statut de nos parents compte énormément. si seulement... " du tout. il était dans la politique. " je finis par prendre une nouvelle bouchée de l'entrée. " c'est délicieux, tu ne trouves pas, jin hyun ? madame park, je vais devoir vous demander une de vos recettes, à nouveau. " elle se met à rire. " ah oui ? et votre galbitang, il s'est amélioré depuis ? " je mets un léger coup de coude sur la côte de jin hyun. " pff. vous pensez ? il continue de préparer la nourriture de maman. " je lui lance un clin d'oeil. nous entendons ensuite le soupir de son père. " vous vous êtes donc inspirée de votre père. c'est bien. les chiens ne font pas des chats. " quel compliment pour moi.. et une nouvelle pour jin hyun. dans un jeu vidéo, ce combo lui vaut combien de points ?

© LOYALS.

________________________________

My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Park Jin Hyun
Pseudo, pronom(s) : kerushirei / she.
Célébrité : im jaebeom.
Crédits : me (ava & signa).
Messages : 11353
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t67-park-jin-hyun-you-know-what-to-http://www.shaketheworld.net/t158-park-jin-hyunhttp://www.shaketheworld.net/t20725-kerushirei-unleash-the-dragon
Re: my family ? so problematic (jinah) | Sam 1 Mai - 21:42
Citer EditerSupprimer
my family ? so problematic
su ah ♡ jin hyun

✻✻✻ J'y peux rien... A chaque fois que mon père ouvre la bouche, je sens mon sang se glacer instantanément. Parce que je le connais bien. Beaucoup trop bien... Et je sais qu'il ne fait jamais rien sans arrières pensées. C'est dans sa nature. Il a toujours été comme ça... En tout cas, d'aussi loin que je m'en souvienne et même les récits de ma mère sur ce qui a été, d'après elle, un jeune homme gentil et attentionné ne me feront changer d'avis à son sujet. Parce que ces questions qu'il pose à Su Ah, d'apparence si anodines, je sais très bien qu'elles ne le sont pas. Tout comme ce sourire qu'il arbore et qui me fait légèrement serrer le poing, tandis que je commence à bouillonner intérieurement. D'ailleurs, ni le rappel à l'ordre de ma mère ou le geste se voulant rassurant de Su Ah ne réussissent à m'apaiser et je finis par me dire que s'il arrive déjà à me mettre dans un tel état alors que nous n'avons même pas entamé l'entrée, la soirée risque de très mal se terminer. Pour autant, je tente de prendre sur moi. Jusqu'à quand ça durera ? Je ne sais pas. Mais je vais faire tout mon possible pour tenir. Pour Su Ah. Et pour ma mère. Parce que je n'ai pas envie de gâcher cette soirée qu'elle a, semble-t-il, mis tout son coeur à organiser. Je compte d'ailleurs sur l'arrivée de l'entrée pour me changer les idées, ne serait-ce que le temps d'un instant, et quand je vois les différents mets être disposés sur la table, un sourire prend possession de mon visage. Goinfre un jour, goinfre toujours comme on dit... Je ne me fais d'ailleurs pas prier pour commencer à manger et, alors que mon père continue son interrogatoire, je me contente d'hausser légèrement les épaules à la question de Su Ah. Allez savoir... Il passe sa vie à arpenter les galas et autres remises de prix en tout genre dans le seul but de se faire voir, alors qu'il ait déjà croisé la famille de Su Ah dans un de ces événements est une chose qui ne me surprendrait pas. Je finis d'ailleurs par perdre le fil de la conversation, préférant de loin me concentrer sur mon assiette, bien plus intéressante à mes yeux, et ce n'est que lorsque Su Ah m'interpelle à propos de la nourriture - sujet, somme toute, bien plus passionnant - que je me décide à relever la tête, laissant alors échapper un rire quand la jeune femme m'administre un coup de coude. « Ce qu'elle ne te dit pas, maman, c'est qu'il pourrait difficilement en être autrement vu que le dernier galbitang qu'elle a fait remonte à... » Feignant de réfléchir, je me tourne vers ma petite amie, l'oeil rempli de malice. « Il remonte à quand déjà ? » Comprenez par là que cela fait un bail et que, depuis, j'ai largement eu le temps d'en oublier le goût. Lâchant d'ailleurs un nouveau rire, je suis rapidement rejoins par ma mère. Cependant, une énième intervention de mon père vient définitivement brisé ce petit moment et je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel, excédé, comprenant bien évidemment que la pique m'était adressée. « Mais, Dieu merci, il y a parfois des exceptions... » que je lâche alors, sur un ton quelque peu sarcastique, avant de finalement ajouter, le regard défiant celui de mon père : « Je connais d'ailleurs pas mal d'enfants qui préféreraient mourir plutôt que ressembler à leur paternel. Et ça se comprend... » 1 partout, c'est ça ? À en croire l'expression sur le visage de mon père, je dirais que oui... Un silence vient d'ailleurs envahir la pièce plusieurs longues secondes pendant lesquelles je m'attends bien évidemment à ce qu'il réplique. Mais finalement, et heureusement, il n'en a pas le temps, ma mère ayant décidé de prendre les devants en changeant de conversation. « Bon, tout le monde a terminé son assiette ?! Dans ce cas, je pense que nous pouvons passer au plat de résistance ! » Et, sur ces mots, ma mère se lève de sa chaise, avant de se tourner vers moi. « Jin Hyun, tu veux bien venir m'aider ? » Ce qui me fait arquer légèrement un sourcil mais, d'un geste discret, je la vois ensuite faire signe aux deux domestiques de ne pas bouger de leur place lorsque ces derniers s'apprêtent pourtant à prendre la direction de la cuisine pour récupérer nos plats, et je comprends alors sans mal qu'elle cherche à mettre un peu de distance entre moi et mon père, espérant certainement que la tension retombe. Me levant donc à mon tour, un peu à contre coeur de laisser ma petite amie seule avec mon paternel, je lui murmure un « J'en ai pas pour longtemps. » avant de déposer un furtif baissé sur sa tempe et de prendre la suite de ma mère. 
© LOYALS.

________________________________


this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Lee Su Ah
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim hyuna.
Crédits : kerushirei (avatar) violent delights (signature).
Messages : 21672
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t26284-lee-su-ah-when-i-say-it-s-lohttp://www.shaketheworld.net/t156p80-lee-su-ah#992699http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905102
Re: my family ? so problematic (jinah) | Mer 14 Juil - 15:29
Citer EditerSupprimer
my family ? so problematic
jinhyun, mon amour

✻✻✻ des hommes de pouvoir, j'en ai fréquenté depuis ma tendre enfance et ils ont cessé de m'impressionner depuis plusieurs années. je n'étais plus une enfant où l'art des mots pouvait influencer mes choix. mon père, contrairement à celui de jinhyun, ne m'a jamais demandé de suivre cette voie. une femme dans la politique, c'est certainement un concept qui le dépasse encore aujourd'hui même si les moeurs tendent à changer. l'ancien ministre nous a toujours convié ma mère et moi pour sublimer sa réputation qu'il a lui-même détruite. combien de fois a t-il fermé la porte devant nous pour parler affaires ? j'ai cessé de les compter depuis bien longtemps au même titre que ses scandales. désormais, on retient de lui ses frasques au détriment d'une politique étrangère bien menée lorsqu'il était en poste. je ne pouvais pas mentir à ce sujet mais les gens s'intéressent de plus en plus aux ragots et l'homme en bout de table ne doit pas faire exception. il m'inquiète. je ne peux pas deviner ses objectifs même si jin hyun s'est évertué à me donner des détails sur cet homme plus d'une fois. au fond, vu la relation qu'il entretient avec lui, je ne peux pas dire que mon avis est impartial. ceci complique la situation en plus de la prise de parole du danseur. je cherche à détendre l'atmosphère après une série de réponses mais c'est au tour de jin hyun qui ne me laisse aucun répit. depuis quand ? " t'exagères. " dis-je en rigolant avant que l'acteur principal du film d'épouvante refait son apparition. un nouveau round s'enchaîne suivi d'un long silence. impossible pour moi de rebondir, pensant simplement que la soirée risque d'être très longue. je le regrette surtout pour la mère park. la pauvre a dû se préparer mentalement à cette joute verbale. je me demande sincèrement comment il se comporte avec elle. pourtant, quand elle s'exprimait sur son couple, elle ne semblait pas dérangée. j'ai vraiment du mal à comprendre cette famille mais je ne comprends pas la mienne non plus, depuis toutes ces années. je me sens juste impuissante que je me contente d'esquisser un léger sourire quand le jeune homme dépose un baiser sur ma tempe.

désormais coincée avec le gourou. je ne peux même pas faire semblant d'avoir la bouche pleine, ni jouer avec ma fourchette comme jin hyun vient de débarrasser nos assiettes. je devrais reprendre la parole, histoire de mener la conversation vers le sujet que je souhaite mais quand je m'apprête à parler de la pluie et du beau temps, sa voix vieille et masculine bouscule mes intentions. " beaucoup de lee sont dans la politique. quel est son domaine de prédilection ? " décidément, c'est à se demander s'il ne connaît pas déjà la position de mon père. le contraire me paraît impossible. je capitule, sans un seul sourire. " il était ministre des affaires étrangères lors du précédent gouvernement. " une part de moi est vexée. ses questions me rappellent celles qui m'ont été posées une bonne partie de ma vie. lui qui est censé s'intéresser à la petite-amie de son fils, il préfère découvrir l'identité de mon géniteur. j'aurais dû venir avec mon livret de famille, si j'avais su. il tente d'afficher un air surpris. " oh lee ki moon ! comment l'oublier. sa fin de mandat n'a échappé à personne. "  même un ours polaire pourrait m'entendre rire jaune. un sourire forcé se dessine sur mes lèvres. " un homme comme vous... je ne vous imaginais pas lire les magazines à potins. " s'il pensait que j'allais rien dire alors qu'il aborde l'un des sujets les plus sensibles au monde pour moi, c'est mal me connaître. " pas besoin de les lire ma chère su ah. tout se sait encore plus quand on dirige un royaume comme le mien. " arg. il m'énerve. " mais je comprends pourquoi vous êtes si indulgente envers mon fils et son métier de clown. " qu'est-ce que cette remarque ? j'arque un sourcil et serre les dents mais la voix pétillante de ma belle-mère nous signale leur retour. " on ne vous a pas fait trop patienter ? " je peux enfin détourner le regard de ce psychopathe et dévoile une expression légère de détresse à l'attention de jin hyun. ce n'est pas la meilleure idée du siècle sachant qu'il vient de prendre une pause. " si beaucoup trop, madame park. votre sourire chaleureux m'a manqué. " c'était le service le plus long de ma vie. d'ailleurs, je me demande à un serveur de remplir mon verre de vin, ça ne me fera pas de mal.
© LOYALS.

________________________________

My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Park Jin Hyun
Pseudo, pronom(s) : kerushirei / she.
Célébrité : im jaebeom.
Crédits : me (ava & signa).
Messages : 11353
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t67-park-jin-hyun-you-know-what-to-http://www.shaketheworld.net/t158-park-jin-hyunhttp://www.shaketheworld.net/t20725-kerushirei-unleash-the-dragon
Re: my family ? so problematic (jinah) | Lun 13 Déc - 19:04
Citer EditerSupprimer
my family ? so problematic
su ah ♡ jin hyun

✻✻✻ Quand ma mère me demande de la suivre dans la cuisine, je sais très bien qu'elle ne le fait pas sans raison. Car si son but premier est certainement de m'éloigner quelques minutes de mon géniteur afin que je puisse retrouver mon calme, je sais également que je n'échapperai pas à un petit sermon de sa part. Et ça ne loupe pas... A peine ai-je franchi la porte de la cuisine que cette dernière se retourne vers moi, les bras croisés sur la poitrine et les sourcils légèrement froncés. Levant alors les yeux au ciel, quelque peu blasé, je finis toutefois par m'exclamer, sachant pertinemment qu'il ne servirait à rien d'essayer d'argumenter : « Excuse moi, maman... Je n'aurais pas dû m'emporter comme ça… » Mais c'est plus fort que moi. Sa tête me donne envie de tout casser. « Tu sais très bien comment est ton père, Jin Hyun... Et tu sais aussi que vous êtes tous les deux aussi têtus l'un que l'autre... » Effectivement. Et ça me tue d'avouer que nous puissions avoir ne serait-ce qu'un point en commun, tous les deux... « Je n'ai pas envie de vous entendre vous disputer toute la soirée. Si je vous ai invité, toi et ta petite amie, c'est pour que l'on passe un bon moment tous ensemble. » Peut-être aurait-il donc fallu y réfléchir à deux fois avant de nous réunir, moi et mon père ?! « D'ailleurs, pense un peu à Su Ah aussi ! Il ne t'est pas venu à l'esprit que cela puisse également la mettre mal à l'aise de vous voir vous prendre la tête comme vous le faites ?! » Et je mentirais si je disais que je ne l'avais pas vu venir... Ce moment où l'on tente de me faire culpabiliser... J'ai d'ailleurs beau adorer ma mère de tout mon cœur, c'est une chose que je n'aime vraiment pas chez elle. En témoigne le léger sourire forcé qui recouvre à présent mon visage, et alors que je me dirige finalement vers le plan de travail sur lequel nous attendent les assiettes déjà prêtes, je m'empare de deux d'entre elles, avant de me tourner de nouveau vers ma mère. « Justement, en parlant de Su Ah, j'ai pas forcément envie de la laisser seule trop longtemps avec lui alors si on pouvait y retourner... » Et, sans même attendre de réponse de la part de ma mère, je me dirige vers la porte, suivi de près par cette dernière. D'ailleurs, à peine ai-je franchi la porte, que mon regard se pose instantanément sur ma petite amie. Et lorsque je remarque cette expression de détresse sur son visage, je regrette aussitôt d'avoir suivi ma mère dans cette cuisine. Reprenant place aux côtés de la jeune femme, je lui glisse d'ailleurs un faible « Désolé... » à l'oreille et ma main vient doucement serrer la sienne sous la table.

Le repas reprend ensuite et, pendant plusieurs minutes, celui-ci est de nouveau rythmé par la voix de ma mère, tandis que de son côté mon père ne semble plus avoir grand chose à dire. Pour l'instant, tout du moins... Celui-ci est d'ailleurs obligé de s'absenter quelques minutes lorsque son portable se met à sonner. Et si, d'ordinaire, je m'offusquerais certainement d'un tel manque de respect, pour le coup, cela me réjouit bien plus de savoir que pendant un instant, certes très court, sa présence ne me sera pas imposée. Et, apparemment, il semblerait que je ne sois pas le seul à vouloir profiter de ce petit moment de répit. « Et sinon, comment se passe ton nouveau travail, mon poussin ? » Évidemment, cela me fait sourire. Certainement qu'elle se retient de me poser la question depuis que nous avons passé le pas de la porte d'entrée... « Ça va, ça se passe bien... » Plus que bien, à vrai dire. « Tu te rends compte, Su Ah ?! Mon petit Jin Hyun, professeur ? Quand il m'a dit ça, la première fois, j'ai eu beaucoup de mal à y croire ! » Amusé, je laisse échapper un rire. Après tout, il est vrai que je n'avais pas tellement la fibre pédagogue, avant ça, et qu'il aurait été très difficile de m'imaginer dans un tel rôle. Pourtant, on peut dire que je me plais assez bien dans ce que je fais. « Mais, finalement, à bien y repenser, cela n'est pas si étonnant que ça. Mon Jin Hyun a toujours aimé partager sa passion avec les autres alors, qu'il finisse par l'enseigner, cela me semble être dans l'ordre des choses... » Si mon père l'entendait, pour sûre, il en ferait une syncope. « Malheureusement, tout le monde ne partage pas ton avis... » que je finis d'ailleurs par m'exclamer. Et pas besoin d'être Einstein pour comprendre que c'est à mon géniteur que je fais allusion. « Oui, malheureusement... Mais il changera d'avis, un jour, tu verras... » Haussant les épaules, je souris légèrement. « Bizarrement, j'en suis pas aussi convaincu que toi... » Mais peu importe. C'est pas comme si j'avais besoin de son aval pour faire ce que je veux de ma vie...
© LOYALS.

________________________________


this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Lee Su Ah
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim hyuna.
Crédits : kerushirei (avatar) violent delights (signature).
Messages : 21672
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t26284-lee-su-ah-when-i-say-it-s-lohttp://www.shaketheworld.net/t156p80-lee-su-ah#992699http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905102
Re: my family ? so problematic (jinah) | Dim 9 Jan - 17:08
Citer EditerSupprimer
my family ? so problematic
jinhyun, mon amour

✻✻✻ Le retour de mon petit-ami provoque une vague de soulagement. Les questions de son paternel sont communes mais elles me frustrent voire me blessent. Je ne sais pas pourquoi j'ai voulu donner du crédit à cet homme. Jin Hyun m'a averti mais je pensais qu'il serait en mesure de faire l'hypocrite au moins au début du dîner. Mais, apparemment, ce repas de Noël ne sera pas festif. Comme quoi, les opposés s’attirent. Je ne veux pas critiquer les affaires de la mère Park mais je me demande sérieusement comment elle peut vivre avec lui au quotidien. Est-ce que le cas ? Qu’est-ce qui se cache derrière cette histoire ? Ne souhaitant pas rentrer dans l’intimité du couple, je suis heureuse d’avoir pu rencontrer cet homme à mes côtés. Il n’hésite pas une seule seconde à me montrer son soutien, à me rassurer que ça soit par les mots ou par les actes. Avec lui, j’ai appris à partager mon fardeau comme je serais toujours là pour l’aider à mon tour. Je ne suis clairement pas à la place la plus dangereuse ce soir. Sa mère doit avoir conscience qu’il fait uniquement des efforts pour elle. D’ailleurs, quand il est obligé de s’absenter et donc de quitter la table, je me permets de faire une prière pour qu’il ne puisse y revenir. L’observant partir, mes pensées se concentrent de nouveau sur sa mère. Elle interroge Jin Hyun sur sa nouvelle profession avec ce sourire qui fait sa réputation. C’est triste de devoir en arriver-là, d’attendre que le loup s’en aille pour discuter plus librement. Après, je tire peut-être des conclusions hâtives. Détournant finalement mon regard de cette femme, je ne voudrais pas attirer son attention, que mon comportement soit déplacé vis-à-vis d’elle. “ C’est vrai... Professeur Park Jin Hyun. C’était un peu perturbant au début... “ Je lui offre un sourire et tourne la tête vers Jin Hyun. “ Tu es une figure d’autorité après tout. “ Il doit imposer le respect mais à mon avis, il n’a pas besoin de faire d’efforts à ce sujet. Jin Hyun a fait son petit bout de chemin et est un excellent danseur. Néanmoins, je me ne fais pas d’espoir quant au point de vue de son géniteur. Depuis que j’ai rencontré mon petit-ami, son comportement à cet égard n’a jamais changé une seule seconde. Il serait peut-être bon d’éviter les faux espoirs bien que c’est tout le mal que je lui souhaite. Pourtant, j’échappe presque dans un murmure en total contradiction. “ C’est parce qu’il ne t’a jamais vu danser. “ Au passage, je le complimente. Je reprends ensuite la parole d’un ton léger. “ Peut-être que tu devrais apprendre quelques mouvements à ta mère après le repas. “ Je me mets à rire, ne voulant pas non plus achever ma belle-mère avant l’heure. D’ailleurs, celle-ci rebondit aussitôt. “ Oh poussin... Je ne suis pas capable de suivre ta cadence. Mais je ne dis pas non à une petite valse ! “  

Puis, le diable en personne décide de revenir dans la pièce commune. Il range son téléphone dans la poche de son pantalon, les sourcils légèrement froncés. Je me demande bien ce qui peut le mettre dans cet état et nous ne risquons pas de le découvrir. Un silence s’installe à table et il est le premier à y mettre fin avec une remarque toujours assez agréable à entendre. “ Mon charisme vous impressionne si tant ? “ Seule la mère Park est prête à échanger avec lui. “ Ah ah ! Nous étions en train de discuter du travail de notre fils. “ Il attrape les couverts et affiche un sourire. Tiens, voilà l’hypocrisie que je recherchais. “ Ça tombe bien. J’avais une question à te poser. “ Allez savoir pourquoi mais j’ai la voix d’une pilote d’avion en tête, nous signalant que nous sommes actuellement dans une zone à turbulences. Attachons nos ceintures ! “ Qu’est-ce que tu vas faire quand tu seras fatigué de tes singeries ? Ce n’est pas comme si ton corps allait pouvoir endurer ce truc toute une vie. “ Au moins, il est direct. Finalement, c’est plutôt sa stupidité qui m’impressionne. D’ailleurs, agacée par son comportement, je surenchéris d’un ton trop enjoué. “ Il n’aura qu’à faire de la politique. C’est les meilleurs dans ce domaine. “ Cette autodérision est presque déconcertante. Je croise le regard de Jin Hyun et plaisante. “ C’est peut-être pour cette raison qu’on se comprend si bien toi et moi. “ Mais apparemment, mon humour ne l’amuse guère. “ Jeune fille. Votre père aurait honte de vous entendre parler ainsi. C’est ce genre de discours que vous tiendrez à vos futurs confrères ? “ Je pourrais hausser les épaules de façon désinvolte mais je sais que je dois garder mon sang-froid face à l’ennemi. “ Sous votre respect, vous étiez le premier à souligner sa fin de mandat et ça avait l’air de beaucoup vous amuser tout à l’heure. Ma mère n’aurait pas aimé vous entendre parler ainsi non plus. “ Je pensais qu’on pouvait tout se permettre en famille... Quel dommage. “ Le respect mutuel n’est pas une notion abstraite. En ces temps modernes, parler ainsi de la passion et son métier de votre fils ne vous aidera clairement pas. “ C’est plus fort que moi. Ses provocations sont ridicules et j’ai besoin de lui donner son conseil, qu’il ne mettra jamais en pratique. Je le vois rapidement vu l’expression agacée sur son visage. Il commence à monter légèrement le ton. “ Pour qui vous vous prenez à me parler ainsi ? Je ne m’adresse pas à vous à ce que je sache. Vous allez tirer mon fils encore plus vers le bas. “  

© LOYALS.

________________________________

My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Contenu sponsorisé
 
Re: my family ? so problematic (jinah) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas