Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS DU MOIS C'EST PAR ICI ! ♡ | NOUS AVONS BESOIN DE TON AVIS ALORS CLIQUE ICI
Petite pluie du matin en juillet est bonne pour le vin !

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

My lovely past...[Sunah x Sori]

 :: Digital City :: Quartier Ouest :: Dortoirs Pyobeom
Nan Sori
Nan Sori
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Sam 19 Jan - 14:43

La fumée s'échappait des lèvres noires de Sori. Elle fumait paisiblement, appuyée contre le mur du dortoir. Sa grosse veste jaune lui permettait d'avoir chaud, supportant le froid de l'hiver. Ses pensées virevoltaient de partout, elle se demandait toujours pourquoi elle était ici. Bien que c'était intéressant. Mais elle était différente des autres, il suffisait de la regarder et de voir son corps tatoué pour le comprendre. Sori n'était pas dans la « norme » physique comme on dirait mais elle s'en moquait. Et surtout, elle avait mieux à pensé à l'heure actuelle qu'à tout ça. Surtout à l'instant même. Son regard s'était accroché à du mouvement. Un mouvement qu'elle aurait probablement préféré ne jamais voir. Elle regardait cette personne qu'elle connaissait si bien. Sori pouvait la dessiner les yeux fermer. Et ce constat l'énerva encore plus vu le temps qui était passé entre eux deux. Son visage était inexpressif alors que ses yeux étaient toujours fixés sur elle. Sunah. Son ex. Celle qui lui avait brisé le cœur en partant. Bien qu'elle comprenait son geste. Mais Sori avait besoin d'elle à ce moment-là et elle était partie, l'abandonnant dans ce gouffre sans fin qui était sa vie.
Cho Su Nah
Cho Su Nah
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE DES PYO
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Sam 19 Jan - 18:39

En tant que présidente des Pyobeom, Su Nah s’occupe de l’arrivée de tous les petits nouveaux. Elle les accompagne, leur fait le tour du propriétaire, leur explique le règlement, et les invite à faire comme chez eux … elle voyait les dossiers et les profils passer devant ses yeux, toujours ravi d’accueillir de nouvelles panthères parmi eux … Mais il fallait avouer qu’elle s’était attendu à tout sauf à elle … Sori. Sa Sori. Son passé, son regret le plus amer … Elle ne s’était jamais pardonné le mal qu’elle lui avait fait, comme son frère ne lui avait jamais pardonné d’être sortie avec sa petite amie. Il l’aimait toujours autant mais Su Nah savait que malgré les années, la trahison se lisait toujours dans le regard de son frère. Comme une maladie latente qu’on aurait tendance à oublier … Elle s’était dérobée à son arrivée. Elle avait fui, lâchement … elle avait demandé à Tan Jiu de s’occuper de Sori et de la prendre en charge totalement, parce que Su Nah n’était pas certaine de pouvoir lui faire face sans se mettre à pleurer, sans avoir envie de se jeter à son cou, sans avoir envie de lui demander pardon … Les émotions qu’elle pensait enfoui depuis longtemps refaisait surface et elle craignait le pire. Cela faisait presque un mois qu’elle l’évitait, lui disait bonjour sans jamais s’arrêter. C’était plus facile de faire croire à Sori qu’elle était devenue un fantôme du passé plutôt que d’affronter la douleur qu’elle pouvait voir dans son regard … Bon sang … quelle femme cruelle elle était là. Elle revenait des courses ce soir-là, elle avait fini tard et avait décidé de faire un tour à la supérette pour s’acheter de quoi manger ce soir. Il fallait encore qu’elle tri les dossiers des étudiants présents dans la fraternité et qu’elle rende deux trois comptes à leur sponsor. En somme sa soirée risquait d’être longue et la jeune femme se sentait épuisée d’avance. Mais après un bon repas elle savait qu’elle retrouverait l’énergie nécessaire. Elle relève son regard à l’instant où Sori tourne son visage vers elle. Su Nah ne peut plus faire semblant, ne peut plus faire marche arrière. Elle marche jusqu’à elle et souffle « bonsoir … » sans pour autant s’arrêter. Elle entre rapidement dans le dortoir et se réfugie dans la cuisine, comme l’idiote qu’elle était … elle soupire et pose ses mains tremblantes sur le plan de travail, repoussant ses sacs avant de se détourner doucement et de ressortir dehors … elle marque une pause et vient se glisser en face d’elle. « Salut … » souffle-t-elle d’une voix plus audible affrontant enfin son regard …


I know you, I walked with you once upon a dream
I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam and I know it's true that visions are seldom all they seem. I know what you'll do. You'll love me at once, the way you did once upon a dream
Nan Sori
Nan Sori
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Sam 19 Jan - 19:34
Son regard était ancré dans le sien. Un sourire méprisant avait déformé les lèvres noires de Sori quand elle l'avait vu flanché, se dire qu'elle ne pourrait plus fuir. Et la coréenne ne lui faisait pas se plaisir d'avancer, de dire quelque chose ou bien tout simplement de partir. Non, elle restait là, sa cigarette à la main. Sori la regarde lui souffler un bonsoir digne d'un souffle de fantôme, insignifiant et mort. Sori laissa tomber sa cigarette, dans un souffle, l'écrasant violemment contre la semelle de sa cuissarde. La situation l'énervait. Voir Sunah l'énervait. Ses sentiments enfermés au plus profond d'elle qui voulait ressortir, revenir. Elle qui pensait que toute sa rancœur, sa tristesse, sa colère s'étaient dissipées avec le temps, voilà que ça lui revenait en pleine face. Elles étaient loin d'être innocentes toutes les deux, deux pécheresses. Et pourtant, Sori n'avait rien regretté. Rien jusqu'à la fin, cette cassure si soudaine. Elle ruminait ses pensées dans sa petite tête quand cette voix si douce, mélodie de ses démons se fit de nouveau entendre. Sori remonte doucement son regard, parcourant son corps avant de tomber sur ses deux billes, ses yeux qui la regardaient enfin. Un rire jaune traversa ses lèvres alors qu'elle regardait sur le côté avant de l'affronter de nouveau. "Tu sais toujours parler apparemment" commença Sori, plus sec et froide que prévu. Je commençais à avoir un doute. Est-ce que je voyais un fantôme ou non?" Elle n'avait pas décidé à être gentille, douce ou clémente. Non, c'était au-dessus de ses forces, tout simplement. N'était-elle pas surnommée la reine des glaces?
Cho Su Nah
Cho Su Nah
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE DES PYO
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Sam 19 Jan - 20:19

La colère de son ex petite amie était légitime mais blessante. C’était pour cette raison que Su Nah l’avait fui si longtemps, qu’elle avait laissé les semaines filer, prétextant un emploi du temps beaucoup trop chargé pour prendre le temps de discuter avec elle. Tout ça n’était que des mensonges habiles, des leurres de façades qui avaient fini par s’étioler et s’effriter. Tout ça n’était qu’une preuve de plus de sa lâcheté … Su Nah avait quitté la femme qu’elle aimait pour sauver sa famille. Encore aujourd’hui elle pensait à elle et l’avoir sous ses yeux, sous ses mains, sous son toit … quelle torture. Su Nah n’aurait jamais vraiment pu l’oublier, comme on oublie jamais un premier amour, on n’oublie jamais un amour interdit et réfuté. Un goût d’inachevé lui torturait le cœur. Pourtant aujourd’hui elle avait de nouveau laissé son cœur à un homme. Un homme qu’elle ne pourrait jamais avoir. A croire que Su Nah n’apprenait jamais. Elle ne cille pas devant son regard de glace et pose son regard sur ses lèvres noires, comme son cœur. Sori mangeait souvent seule à la fraternité et ne semblait pas vraiment se lier avec les autres. Su Nah la connaissait par cœur, tout du moins l’avais connu, suffisamment pour savoir que Sori souffrait. Elle avait envie de s’approcher, de la prendre dans ses bras et de lui dire, rappeler combien elle est merveilleuse … Mais elle n’avait ni le droit ni l’audace de faire ça. Elle frotte ses bras doucement pour lutter contre le froid et réponds de sa voix douce et calme « J’ai été lâche de te fuir comme je le fais … pardonne moi Sori … J’ai manqué de courage pour te faire face. » au moins elle était franche … Et craignant que la jeune femme ne se méprenne et ne pense que Su Nah la fuyait parce qu’elle la dégoutait ou qu’elle ne voulait plus la voir elle précisa « Parce que je ne me suis toujours pas pardonné ce que je t’ai fait … » sa voix tremblotant légèrement sur la fin mais elle resta droite devant son ex petite amie qu’elle trouvait toujours aussi belle.


I know you, I walked with you once upon a dream
I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam and I know it's true that visions are seldom all they seem. I know what you'll do. You'll love me at once, the way you did once upon a dream
Nan Sori
Nan Sori
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Dim 20 Jan - 21:44

Sori ne comprenait pas pourquoi elle avait changé d'avis, pourquoi elle avait arrêté de fuir. Ça aurait été sûrement mieux qu'elle continue de fuir. Pour le bien de Sori, pour son mental, c'était parfait. Elle avait toujours quelqu'un à haïr, quelqu'un sur qui se lâcher. Mais si elle venait devant elle, douce et tremblotante. Douce et aimante. Sori ne pouvait rien faire. Ce cœur de glace, ce corps froid rempli de noirceur entrant en collision avec son cœur noir et pourtant si aimant en-dessous. Elle claqua sa langue contre son palais, comme si elle n'approuvait pas ses paroles, ses actes. En réalité, elle ne savait plus comment agir, réagir. Sori était perdue. Jamais dans son esprit elle ne s'était jouer cette scène de retrouvailles. Pour elle, Su Nah aurait fui toute sa vie. Et elle serait restée dans son coin, à ruminer. Un rire amer sortit de ses lippes alors qu'elle se penchait vers son ex petite amie. Et surtout véritable premier amour. « Et donc ? Merci, je vais mieux dormir maintenant. Si tu le vis mal, ça me fait plaisir. » Son ton était cassant, froid. Égoïstement, ça lui faisait mal de savoir qu'elle l'a blessé encore. Même en étant loin d'elle. Car oui, Sori était un poison mortel dont il ne fallait pas  être proche, elle le savait. Elle aurait juste détruit la vie de Su Nah en restant avec elle. Mais ce n'était pas pour autant que la douleur était amoindrie. « Te pardonner ? Pardonne toi avant de venir me demander un pardon que tu ne penses même pas. ». Egoïste. Monstre. Voilà ce qui tournait dans la tête de Sori. Elle n'avait aucunement le droit de lui infliger tout ça. « Tu as choisi ton camp, ton frère. Assume tes choix après tout ce temps. ».  
Cho Su Nah
Cho Su Nah
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE DES PYO
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Sam 23 Fév - 17:59

Su Nah aurait aimé que Sori puisse la comprendre dans le fond …mais elle n’avait de cesse d’essuyer sa colère et sa rancœur … ce que la jeune femme comprenait aussi, mais c’était dur de voir tant de déception et de rage à son encontre dans le regard de cette femme qu’elle avait tant aimé, et qu’elle aimait encore et qu’elle aimerait encore. Su Nah avait si longtemps détesté ses ex de lui avoir brisé le cœur … elle leur en voulait, encore, toujours, et pourtant elle avait fini par oublier. Mais Sori, elle serait bien incapable de l’oublier. Le jour où elle lui avait brisé le cœur elle avait brisé le sien aussi. Elle ne l’avait pas quitté parce qu’elle ne l’aimait plus, mais parce qu’elle avait brisé le cœur de son frère. Elle n’avait pas supporté son regard, ni la façon qu’il avait eu de se détourner d’elle. Les semaines qui ont suivis ont été un véritable enfer pour tout le monde et Su Nah pensait être la seule capable de tout arrêter … alors elle a fait la seule chose qu’elle pensait être juste, et dieu que ça lui avait coûté. Elle avait fini par ne plus adresser la parole a son frère, pas par colère, mais parce que c’était beaucoup trop dur. Il était aussi soulagé que triste de la situation et finalement tout ça n’aura servi à rien … Sori sera dévasté, Su Nah déchirée et son frère ne lui aura pas accordé son pardon. Pas encore. Les mois ont passés et Su Nah s’est habitué à son absence, bien que ce soit dur de ne plus la voir, pire encore de la croiser. Sa relation avec son frère commence à aller mieux et Su Nah prend soin de ne plus être en colère contre lui … contre elle-même. Pourtant l’amertume de Sori est un poignard dans son cœur. Su Nah pince ses lèvres elle détourne son regard et décide de rentrer. A quoi bon parler ? Elle ne supporterait pas l’ironie de la jeune femme. Mais l’instant où elle passe à côté d’elle son cœur rate un battement et elle souffle vivement en se tournant vers elle « Ne vient pas me dire que si notre relation n’avait pas fait de mal à Chang Min, ou Lyvan ou ton jumeau tu aurais continué ! Je sais que je t’ai brisé le cœur mais le jour où j’ai rompu avec toi j’ai brisé le mien aussi ! Et si ça peut te consoler de savoir que je n’ai jamais été aussi dévasté de perdre quelqu’un sache que je le suis encore et que je pense toujours à toi ! Si tu veux me punir d’avoir choisi ma famille alors fait le Sori ! Mais arrête de me donner le mauvais rôle ! Traite moi d’égoïste ou de monstre ou de femme cruelle mais j’ai toujours, toujours, été sincère avec toi ! Jusqu’à chacun des je t’aime que je t’ai dit, et jusqu’au dernier ! » sa voix se brisait dans un sanglot qu’elle contenait. « Je sais que t’es en colère et que tu me détestes … Mais … Mais je n’ai jamais dit que je le voulais. » elle s’éloigne rapidement avant de revenir un papier pour elle dans les mains qu’elle avait gardées dans sa poche « Je me suis arrangée pour que ta sœur et toi soyez dans la même chambre. J’ai appris qu’elle arrivait à la rentrée. » souffle-t-elle en évitant son regard le bras tendu vers elle.
 


I know you, I walked with you once upon a dream
I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam and I know it's true that visions are seldom all they seem. I know what you'll do. You'll love me at once, the way you did once upon a dream
Nan Sori
Nan Sori
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Dim 24 Fév - 19:09
Une relation amoureuse, c'était à la fois beau. Et à la fois triste. Pour Sori, elle avait surtout l'impression que la beauté n'était qu'une façade pour que la tristesse, déguisée, se cachant, puisse venir en véritable reine, reigner sur leur cœur déchiré, déchiqueté. C'était ce que le cœur de Sori avait. Une plaie béante que Su Nah avait créé avec ses paroles, ses actes. Juste en étant elle et en prenant une décision qui avait bouleversé sa vie.
Oui, ce n'était pas moral de tomber amoureuse de la petite sœur de son petit ami. Mais est-ce que ça se contrôlait ? Est-ce qu'elle pouvait dire à cet organe qui la maintenait en vie de rester tranquille devant une telle beauté ? Devant celle qu'elle avait aimé. Et qu'elle aimerait toujours ? Car oui, Sori était certaine d'une chose, Su Nah resterait à jamais dans son cœur. Et pour le moment, la jeune tatoueuse ne pensait pas qu'elle pourrait en sortir. Elle ne pourrait probablement plus aimé après elle. Non. Elle l'aurait dans la peau, encré au plus profond, plus que cet encre qui noircissait déjà sa peau, la cachant derrière un masque et un tissu de mensonge. Sori était une toile libre qui se remplissait en fonction de sa vie. Elle la laissait dicter sa peau, la colorant à sa guise. Avait-elle fait quelque chose suite à leur rupture ? Absolument, elle s'était fait un tatouage rien que pour la jeune femme, au niveau de sa nuque. Mais jamais elle ne lui dirait, jamais elle ne lui dira que c'était et resterait pour elle.
Les langues se déliaient, les mots se déversaient et le résultat apparut sur le visage de la jeune femme. Su Nah ne supportait pas les paroles et le cynisme de Sori. Et mine de rien, ça lui faisait mal au cœur à la tatoueuse. Mais plutôt mourir que le dire. Elle allait soupirer quand elle la vit repartir. Faux. C'était pour mieux lui hurler dessus. Sori écarquilla des yeux, ne comprenant pas d'où cette fureur sortirait, de ce petit corps, corps qu'elle avait tant enlacé, tant de fois. Elle resta muette jusqu'au bout avant de voir le bout de papier et le nom de sa sœur avec elle pour sa chambre. Sori perdit la raison, attrapant le visage de la  jeune femme entre ses doigts pour qu'elle puisse la regarder. « J'aurais continué ! Je le sais ! Car je peux être égoïste quand je le veux ! Je leur aurais fait comprendre que c'était toi et seulement toi ! » Hurla à moitié Sori, la regardant. « Je ne te donne pas le mauvais rôle ! Tu te le donnes toute seule à t'apitoyer ! Sincère ? Sincère ? En ne me regardant aucunement dans les yeux ? En évitant mon regard ? Tu appelles ça de la sincérité Su Nah ? J'appelle ça de la fuite ! » Elle lâche la jeune femme, se mordant les lèvres, en colère, perdue. Cette femme lui faisait toujours ressentir milles et une émotion. Alors elle fit une chose folle. Complètement tarée. Elle l'embrassa avec toute la ferveur de la colère, des sentiments qui l'habitaient. Sori se décolla en réalisant ce qu'elle faisait. « Fuck ! » Elle partit rapidement, ne voulait pas croiser le regard de Su Nah. La, c'était elle la fuyarde.
Cho Su Nah
Cho Su Nah
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE DES PYO
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Jeu 9 Mai - 21:15
Su Nah ne sait même plus quoi en penser. Si elle a bien fait de choisir sa famille, ou si au contraire, elle aurait dû choisir l’amour. Elle aime l’idée d’avoir sauvé sa relation avec son frère, mais elle mentirait si elle disait qu’elle avait totalement oublié Sori. C’était sa came. Elle était son amour, comment aurait-elle pu l’oublier aussi facilement. Sori était le genre d’amour qu’on oublie pas, remplie de première fois qui restera à jamais gravé en Su Nah. Sori avait été tellement … soudaine et bouleversante, elle avait aimé l’aimer, elle avait aimé être à elle et aujourd’hui, parfois, souvent, quand elle s’endormait elle repensait à elle. Mais elle avait été celle qui avait pris la décision de tout laissé derrière elle, alors elle n’avait pas le droit d’être en manque d’elle. Elle déglutit. Elle a peur. Peur de souffrir davantage. De retomber dans l’état dans lequel elle avait été après sa séparation avec Sori. Dire qu’elle avait été déprimé était un euphémisme. Elle avait passé des jours entiers à ne plus rien faire de pleurer en silence, repensant à elle. Quelle gamine stupide elle était. D’avoir sans cesse tout donné à ses amants … elle finissait toujours par le regretter, mais pas avec elle. Pas avec Sori … Elle n’a jamais rien regretté. Elle l’a aimé avec une sincérité rare, c’était sûrement pour ça que leur séparation avait été si douloureuse … Elle sursaute presque au mot de son ex petite amie et sent son cœur se briser un peu plus. C’est vrai, ça aurait été plus simple de se retrouver dans un film ou comédie romantique… Mais là c’était leur vie, sa vie, et sa décision … Elle n’a d’autre choix que de la regarder, de voir son visage remplie de colère. Elle la détestait autant alors … ? C’était douloureux ça aussi, et jamais, jamais Su Nah n’aurait pu imaginer la suite des événements … sentir les lèvres de Sori sur les siennes lui frappa le cœur de pleins fouets. Des souvenirs d’antan, d’une époque révolue et pourtant si familière lui revinrent soudainement. C’était à la fois trop brusque, trop court et trop soudain. Su Nah regrettait presque de ne pas avoir le temps d’en profiter, malgré la force de leur baiser. Quand elle réalise qu’elle répond à son baiser Sori est déjà en train de se reculer en jurer. Su Nah reste sonnée à la regarder s’éloigner ne sachant quoi faire … qui fuyait maintenant ? Elle ne lui en voulait pas, de toute évidence, mais s’en voulait de lui faire de la peine comme ça … Elle décida de la suivre malgré tout et se mit à la chercher dans la fraternité. Pourtant ses lèvres lui manquaient-elles ?


I know you, I walked with you once upon a dream
I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam and I know it's true that visions are seldom all they seem. I know what you'll do. You'll love me at once, the way you did once upon a dream
Nan Sori
Nan Sori
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Ven 10 Mai - 21:49
Une fois dans notre vie on vivait un véritable amour. Sori l'avait vécu avec Sunah. Et elle aurait voulu pouvoir le poursuivre, continuer à aimer cette femme, embrasser sa peau laiteuse et douce, embrasser chaque parcelle de son corps qui ne demandait qu'à être aimé, choyé. Et Sori, ô grande généreuse qu'elle était, elle l'aurait fait avec plaisir. Elle l'a fait, tant de fois, tant de fois qu'elle ressentait toujours cette sensation de sa bouche sur son épiderme, ses lèvres sur les siennes, la pulpe de ses doigts remontant sur ses bras. Tout. Elle aimerait pouvoir tout oublier. Absolument tout oublier. Un bonheur qu'elle n'avait plus maintenant. Ô non.
Elle voyait cette femme devant elle, lui hurler dessus, la fuir. Des paroles qu'elle n'aurait jamais pu penser entendre. Tout était à l'envers, tout était flou. Faux. Rien n'était correct.
Mais une chose n'était pas correct. Encore moins que le fait d'aimer la petite sœur de son petit-ami. Embrasser Su Nah. Soudainement. Sans retour. Sans un warning géant pour crier à l'alerte. Juste elle. Qui embrasse la femme qu'elle aime. Qui goûte de nouveau à ses lèvres cerises, si douce. Et pourtant, son baiser était furieux, dur, brute. Une chance que leurs dents n'avaient pas claqué entre elles. Alors oui. Sori avait fui. Comme une petite souris qui voulait se cachait, une autruche qui cachait sa tête dans le sable. Elle fuyait. Assumait-elle ? Non. Et encore, le pire fut de voir la silhouette de ses sentiments se dessinaient derrière elle, la suivait-elle ? Apparemment. Mais la tatoueuse voulait fuir, son cœur était déchirée, il cherchait à retrouver un rythme normal alors qu'il était blessé, mort. Elle se cacha dans un coin dans la fraternité, cherchant à retrouver son calme. Évidemment, il fallait qu'elle fasse du bruit et elle tomba dans le regard de Su Nah qui se trouvait juste devant elle. Elle la vit s'approcher et elle leva sa main devant elle. « N'approche pas. Su Nah, n'approche pas » Son regard était moins sombre, tueur, plus mélancolique...Triste. « Je n'ai qu'une envie, c'est de te hurler de dégager. Et en même temps, je veux sauter sur tes lèvres et les embrasser. Alors Su Nah, n'approche pas. »
Cho Su Nah
Cho Su Nah
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE DES PYO
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty Ven 10 Mai - 22:25
Dieu que Su Nah s’en voulait d’être ainsi, à lui faire du mal, à la blesser. Comment sa simple présence pouvait-elle faire autant de mal ? Elle qui n’avait jamais voulu que le bonheur de Sori. N’avait-elle dont pas compris que le bonheur de la jeune femme portait ses traits et son nom. Jamais Su Nah n’aurait cru possible d’être aussi importante dans la vie de quelqu’un. Elle qui avait passé sa vie à aimer les mauvaises personnes, celles qui finissaient toujours par l’abandonner, la voilà aujourd’hui à infliger ça à quelqu’un. A quelqu’un qu’elle aimait. Mon dieu, mais qu’elle cruelle femme elle était. Les larmes coulent sur ses joues sans qu’elle ne le réalise. Elle aimerait lui dire qu’elle est désolée. Qu’elle s’en veut, qu’elle ne voulait pas tout ça mais chacun de ses mots restent coincée dans sa gorge et plus encore, ils sont là, à faire plus de mal qu’autre chose … Su Nah fait un pas de plus malgré les protestations de Sori … Elle est attirée par elle comme un aimant. Là encore elle fait le mauvais choix. Elle est avec quelqu’un, quelqu’un pour qui elle a des sentiments. Et la voilà à marcher vers son ex. elle s’agenouille à sa hauteur et tombe à genoux devant elle en attrapant son visage entre ses mains délicates. « Regarde-moi … » murmure-t-elle avec cette tendresse dont elle a toujours su faire preuve. Ça va aller … Lui criait son regard alors qu’elle séchait ses joues en l’attirant à elle pour la serrer dans ses bras espérant que sa féroce lionne ne la repousse pas.


I know you, I walked with you once upon a dream
I know you, that look in your eyes is so familiar a gleam and I know it's true that visions are seldom all they seem. I know what you'll do. You'll love me at once, the way you did once upon a dream
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
My lovely past...[Sunah x Sori] Empty
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !