Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

le rose ne va pas à tout le monde (soyi)

 :: Digital City :: Centre Ville
Bae Ri An
Bae Ri An
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
le rose ne va pas à tout le monde (soyi) Empty Mar 5 Fév - 15:58
le rose ne va pas à tout le monde ☾ #soyi #rian ♢ une envie de changer un peu, de laisser derrière le brun sombre et triste de l'hiver pour un peu plus de fraîcheur, tu ne savais pas encore quoi exactement mais une couleur plus clair devrait bien faire l'affaire pour apporter le changement que tu voulais. tu sors de la station de métro, les pieds qui avancent droit devant sans que tu prennes le temps de t'arrêter un instant, tu étais pressée à cause d'un idiot qui avait cru bon de s'amuser avec les portes du métro, tu étais presque en retard pour ton rendez-vous et c'était bien trop important pour que tu le loupes. tu allais partir sur une couleur caramel ? ou peut-être du blond ? ou du rouge aussi pourquoi pas ? les idées qui fusent dans ta tête à la vitesse de la lumière, tu secoues la tête un instant, non toi qui représentait la maison bleu et argent à la pâtisserie si tu arrivais avec la chevelure couleur écarlate, ce ne serait pas sérieux. un léger sourire en coin quand tu pousses les portes du salon de coiffure, tu es accueillie avec chaleur il faut dire vu depuis le temps que tu viens ici, la patronne devait te connaître depuis une bonne dizaines d'années maintenant. « bae ri an, quel plaisir de te voir. » sa voix qui te ramène un peu en arrière, tu lui fais un signe de tête amical. « madame kim, vous êtes toujours aussi enjouée, en cette saison ça fait chaud au cœur. » certains diraient que tu en fais trop, que tu fais trop gentille, que tu joues la comédie devant les autres, c'est pourtant pas le cas. le monde est déjà suffisamment rempli de cons, si en plus maintenant on devait se retenir d'être gentil avec les autres. t'étais une bonne vivante, tout simplement. « tu viens pour quelle couleur alors, tu as réussi à te décider ? » tu n'avais pas su lui dire quand tu avais pris rendez-vous, et tu n'étais même pas encore certaine. décidant finalement de tirer au hasard, tu sors ton téléphone pour aller sur un site de tirage au sort, entrant tes choix avant de laisser la roue du destin décider pour toi. tu hausses un sourcil intrigué face au choix final avant qu'un sourire satisfait étire tes lèvres. « on va partir pour une couleur caramel cette fois-ci. » ce ne serait pas la première fois que tu en fais une de toute façon, la porte qui s'ouvre sur une nouvelle cliente, tu tournes machinalement la tête vers la nouvelle venue, tes yeux qui s'écarquille en voyant la couleur de ses cheveux. rose, très rose. « oh mon dieu, on dirait de la barbe à papa. » tu peux pas t'empêcher de commenter au risque de t'attirer les foudres de la jeune femme.
stellaris


    - - to the stars who listen — and the dreams that are answered.
Hong So Yi
Hong So Yi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
le rose ne va pas à tout le monde (soyi) Empty Mar 5 Fév - 18:26
le rose ne va pas à tout le monde ☾ Je pourrais tuer quelqu'un. Si Xiyeon était encore là je pourrais la tuer de mes propres mains que sa petite bouille de gamine sans défense ne me ferait rien. "J'ai besoin d'un rendez-vous." Je patiente calmement au bout du fil, un euphémisme quand on voit mon état. "Je suis désolée madame, tous les créneaux sont réservés aujourd'hui. Je peux vous proposer un rendez-vous vendredi proch-" Elle est folle ? "J'en ai besoin aujourd'hui. Ce matin. C'est une urgence. Je me fiche du prix, trouvez moi un rendez-vous maintenant." Ce n'est pas l'autoritarisme qui me rendra aimable à ses yeux mais je suis presque sûre qu'à l'instant où elle me verra franchir les portes de son salon, elle oubliera mon manque de respect flagrant et me pressera dans l'un des sièges près des lavabos. Attends un peu que je m'occupe de ton cas, Xiyeon.

Je regarde l'heure sur mon téléphone. Je suis tellement fichue, Ji Hwan risque de m'étrangler la première si je ne reviens pas avant l'heure à laquelle la réunion est prévue et j'ai beau avoir tout préparé sur son agenda qui télécommunique avec le mien, j'ai beau être en contact permanent avec lui depuis ce matin, il ne semble pas comprendre un traître mot de la définition de l'urgence personnelle quand, après une douzaine d'appels rejetés (qu'on me pardonne mon dieu), je me décide à décrocher, prête à craquer moi aussi sous le coup de trop d'émotion, aux abords du salon de coiffure. Je dispense mes derniers conseils, passée maître dans l'art de répondre à toutes ses questions avant même qu'il ne les pose, mais depuis le temps, je suspecte qu'il fasse ça dans le seul but de garder un contrôle sur tout ce qui l'entoure.

Je pousse la porte du salon de coiffure, tirant sur mon bonnet avec l'expression de la fille qui en a presque terminé avec les dialogues à sens unique de son patron, quand soudain "oh mon dieu, on dirait de la barbe à papa" je me crispe sur place, au bout du fil un million de nouvelles questions "urgence personnelle" je tire une nouvelle fois sur ma seule et unique carte et lui raccroche au nez. Je mourrais sans doute, mais jamais avec les cheveux roses. Je fusille du regard la jeune femme installée sur l'un des sièges près des miroirs. "Fleur de cerisiers" je rectifie sur un air condescendant "même si j'avais simplement demandé une teinte plus claire sur les pointes." Et me voilà à me balader avec les racines brunes sur dix centimètres puis une décoloration sur laquelle on avait prétendument confondu le tube de rose avec celui de deep honey brown. Je pivote sur la pointe de mes escarpins, prête à appeler la propriétaire du salon lorsque je tombais nez à nez avec une petite dame pas plus grande que la plante verte sur le côté de l'accueil, la bouche grande ouverte et les yeux vitreux comme si elle s'apprêtait à tourner de l’œil. "Je dois assister à une réunion à quatorze heures avec les représentants de pas moins de dix pays d'Asie. Est-ce que vous pouvez faire ça pour moi ?" Je pointe du doigt le dégradé affreux qui imprègne ma longue chevelure (autrefois) totalement brune, étouffant un cri de soulagement lorsqu'elle se redresse pour me donner sa promesse.

De retour dans la salle principale, les cheveux mouillés et tenant la blouse et la serviette de bout de mes ongles, je m'installe à côté de la femme de tout à l'heure sans lui décrocher un mot, observant nerveusement dans le miroir la couleur rose pâle qui ne me manquera certainement pas.

stellaris


I feel like everything in my life has led me to you. My choices, my heartbreaks, my regrets. Everything. And when we're together my past seems worth it. Because if I had done one thing differently, I might never have met you.
Bae Ri An
Bae Ri An
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
le rose ne va pas à tout le monde (soyi) Empty Mer 27 Fév - 22:12
le rose ne va pas à tout le monde ☾ #soyi #rian ♢ t'étais une adepte des changements de couleurs de cheveux, parfois tu te demandais si ils allaient garder la santé vu ce que tu pouvais faire. bien que tu ne sois pas une fan des couleurs trop voyantes non plus en ce qui concernait tes cheveux – une mauvaise expérience d'un violet clair qui a presque abîmé toute ta chevelure, plus jamais tu ne laisserais une débutante s'occuper de toi sinon tu lui colles un procès au cul. mais avec madame kim, tu savais que ta tête était entre de bonnes mains, tu ne risquais rien avec elle. tu la connaissais depuis longtemps, des années où vous aviez eu le temps de devenir comme des amies, tu étais une cliente fidèle après tout, tu ne venais pas que lorsque tu voulais changer de couleurs, tu venais pour tout le reste aussi. alors que tu lui réponds, te décidant finalement pour quelque chose que tu connaissais quand le porte s'ouvre sur une tête claire, très claire d'ailleurs à en voir les mèches qui paraissent comme blanches éclairées ainsi par le soleil à l'extérieur. t'avais beau avoir une personnalité décalée, c'était toujours amusant de voir ce que les autres étaient capables de faire, et quand tu observais la tenue de la jeune femme qui venait de pénétrer dans la salon, tu te demandais bien comment elle avait eu l'idée de faire ça. ce n'était pas beau de juger, mais il fallait l'avouer, la tenue et la couleur, c'était pas la combinaison habituelle. elle avait perdu à un pari ou quoi ? ton commentaire qui ne tombe pas dans l'oreille d'une sourde, tu hausses un sourcil curieux à sa réponse, tes yeux sombres qui vont de son visage à ses boucles plusieurs fois. « original en tout cas. » tu constates en penchant la tête légèrement sur le côté, tu l'étudiais comme si elle était un spécimen de laboratoire, t'étais comme ça ri an, tu pouvais pas t'en empêcher, une des raisons sûrement pour lesquelles tu passais pour une tarée par moment tu supposes. la jeune femme qui reprend la parole, tu pinces les lèvres, un nouvel haussement de sourcil qui ne manque pas de s'inscrire sur ton visage, décidément cette demoiselle était pleine de surprises, qui l'aurait cru ? tu la perds de vue quand chacune de vous est prise en charge par les employées du salon, tu échanges quelques paroles avec celle qui s'occupe de toi, ta passion retrouvée, t'aimais l'ambiance ici, c'était toujours un délice de papoter avec les autres femmes. la demoiselle aux cheveux roses qui est installée à tes côtés, un coup d'oeil que tu lui jettes à nouveau, tu souris doucement en tournant ton visage vers elle. allait-elle t'envoyer bouler comme avant ? « à qui nous devons cette couleur particulière, si ce n'es pas trop indiscret ? » tu demandes, pleine de curiosité. « il ou elle – sans vouloir vous vexer - a légèrement abusé sur la dose. » tu ajoutes, simple constatation de ta part, elle ne te demandait rien mais ça te rendrait mal à l'aise d'avoir quelqu'un d'aussi fermé à côté de toi tu le savais.
stellaris


    - - to the stars who listen — and the dreams that are answered.
Hong So Yi
Hong So Yi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
le rose ne va pas à tout le monde (soyi) Empty Sam 6 Avr - 21:48
le rose ne va pas à tout le monde ☾ Je n'aurais jamais dû confier mes cheveux à Xiyeon. Ses grands yeux ronds et ses joues rebondies avaient annihilé mon sens des responsabilités. Je ne confiais mes cheveux à personne mais je les avais confiés à la pire d'entre toutes. De longues mèches roses filaient dans ma couleur brune. J'étais sur le point de faire une crise de nerf conjuguée à une crise de panique. Peu importe comment je les stylisais, comment je les attachais, le rose était si criard qu'il n'y avait pas la moindre chance qu'il s'harmonise avec la sobriété d'une tenue de travail.

Je regarde mes cheveux dans la glace en poussant un énième soupir. "Vous pouvez m'arranger ça ?" Je devrais remercier la gérante de l'établissement d'être en mesure de se montrer aussi patiente avec moi malgré mes phrases courtes et mon intonation plutôt dure. "Les pointes ont été abîmées, je vais devoir les couper mais vous garderez une bonne longueur. Et on fera la couleur que vous avez demandé sur tout le cheveux, ça ne prendra pas plus de deux heures." Deux heures. Je ravale un flot d'insultes que je n'oserais jamais proférer en public, ces lèvres étant trop douces pour s'autoriser ce genre d'écart. Cela dit, ce n'est pas l'envie qui manque. Je m'en voudrais de paraître encore plus rustre que je le suis déjà. "Parfait." Je garde en réserve un merci que mon état de nervosité m'interdit d'accorder tant que ce bordel n'est pas parfaitement réglé.

Des papillotes en plastique dans les cheveux, je me retrouve à pianoter nerveusement sur mon téléphone pour espérer coordonner à distance les derniers détails de la réunion. Je n'entends même pas la voix qui s'adresse à moi, redressant le menton une fois que j'ai compris qu'il n'y avait qu'elle et moi dans un rayon de trois mètres et ses grands yeux fixés sur moi avec intérêt. Je n'ai rien écouté à ce qu'elle m'a demandé mais je pense pouvoir deviner sa question rien qu'en écoutant attentivement la seconde portion de sa phrase. "J'ai appris une chose hier. Au-delà de deux verres de vin rouge, il ne faut jamais rien accepter parce que statistiquement, 90% du temps, on le regrette." Et ici, mes regrets s'accompagnent d'une tignasse rose qui ne résistera pas longtemps aux effluves du peroxyde. "Pas de problème, il en faut plus pour me vexer. Mon appartement est dans Séoul, ça fait un bon quarante minutes que j'ai passé à être jugée alternativement par mes voisins, le chauffeur de taxi et les étudiants qui sortaient de cours juste à côté." Pour dire que, je n'étais plus à ça près. "Vous semblez relaxée. Vous connaissez bien ce salon ? Je pourrais apprécier quelques feedbacks positifs le temps que la décoloration prenne." Ce n'est pas un appel au mensonge, simplement je serais sans doute plus rassurée de savoir que mes cheveux ne subiront pas leur deuxième flop en moins de douze heures. Douze heures.

stellaris


I feel like everything in my life has led me to you. My choices, my heartbreaks, my regrets. Everything. And when we're together my past seems worth it. Because if I had done one thing differently, I might never have met you.
Bae Ri An
Bae Ri An
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
le rose ne va pas à tout le monde (soyi) Empty Sam 11 Mai - 23:24
le rose ne va pas à tout le monde ☾ #soyi #rian ♢ tu ne devrais pas rire de la situation, et pourtant tu n'arrives pas à ôter ce petit sourire qui s'est formé sur ton visage en voyant la détresse palpable de la jeune femme. détresse à laquelle se mélangeait une sorte de fureur au fond de ses pupilles sombres, tu ne savais pas qui était responsable de cette couleur si voyante, si rose, mais tu aurais presque de la peine pour elle. la nouvelle venue semblait prête à commettre l'irréparable pour ce qu'on avait osé faire subir à ses cheveux, et dans un sens tu ne pouvais pas l'en blâmer, il était vrai que c'était une couleur on ne peut plus criarde. mais tu avais confiance en madame kim, et en ses employées, elles feront en sorte de rattraper ce carnage capillaire et redonner à la jeune femme l'envie de se montrer en public sans se cacher sous un bonnet. l'attitude froide de la demoiselle te faisait tout autant rire, parce que ça se voyait qu'elle cherchait à se retenir autant qu'elle pouvait. séparées lorsque vous êtes prises en charge par les coiffeuses chacune votre tour, tu la retrouves au niveau des fauteuils, face aux miroirs, ton étude qui recommence alors que tu l'observes, tu ne t'en caches pas, tu n'avais pas honte de la personne que tu étais, tu t'en moquais bien de passer pour une folle, et puis c'était trop tentant les questions te brûlaient les lèvres pour que tu ne passes à côté. tu sembles l'interrompre dans ce qu'elle était en train de faire, tu ne t'en excuses pas pour cela, tu hausses à nouveau un sourcil à sa réponse avant de hocher la tête doucement, comme si c'était la raison la plus naturelle du monde pour se retrouver à concurrencer la couleur des flamants roses. « oui généralement l'alcool et les bonnes décisions ne sont pas vraiment de bonne compagnie ensembles. » tu réponds avec amusement, les yeux pétillants, tu ne voulais pas te moquer d'elle loin de là, mais comment ne pas ressentir une pointe de malice quand on voyait tout ça ? « ça va, vous auriez pu tout aussi bien passé le reste de la journée ainsi et ne venir qu'une fois votre travail terminé. » tu dis alors avec douceur, n'osant imaginer dans quel état elle aurait été à la fin. ses dernières paroles te font sourire un peu plus, tu croises les mains sur tes genoux alors que tu t'installes un peu plus confortablement sur ton siège. « je viens au salon de madame kim depuis des années maintenant, il n'y a qu'en elle que j'ai confiance pour s'occuper de ma couleur pour être honnête. » tu susurres du bout des lèvres avant de porter à nouveau ton regard sur elle. « vous êtes entre de bonnes mains avec elle, ou avec les filles qui travaillent ici, elles ont des doigts de fées. » tu ajoutes en espérant que cela la mette en confiance, tu n'avais pas de raison de lui mentir. « votre téléphone n'arrête pas on dirait, votre travail je suppose ? » tu commentes quand l'objet vibre pour au moins la vingtième ou trentième fois depuis qu'elle était arrivée.
stellaris


    - - to the stars who listen — and the dreams that are answered.
Hong So Yi
Hong So Yi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
le rose ne va pas à tout le monde (soyi) Empty Dim 16 Juin - 0:36
le rose ne va pas à tout le monde ☾ Je suis si proche du mental breakdown. Chaque fois que mon téléphone vibre dans ma main, je prie pour que ce soit un faux numéro, un gars du service technique à l'abonnement internet ou un démarcheur prêt à me refourguer sa gamme de radiateurs écologiques absolument révolutionnaires. C'est dire à quel point j'ai envie de décrocher quand je vois qu'une fois de plus, à ajouter aux trente appels précédents que j'ai délibérément snobés, c'est la tête de Ji Hwan qui s'affiche sur mon téléphone. "Impossible." Je la fixe d'un regard imperceptible, une réponse froide et qui ne s'est pas faite attendre tant je n'aurais pas pu imaginer pire scénario que de me pointer avec cette tête au travail. Sans y ajouter que mes horaires sont trop peur conventionnels pour espérer me dégager un créneau coiffure avant, peut-être, deux ou trois heures du matin ? Aucun salon ne serait assez fou.

Elle fait du bon travail à me rassurer. Mon caractère sceptique se dissipe au son de ses expériences réussies. D'ordinaire, je ne laisse jamais mes cheveux à n'importe qui mais pour avoir fait n'importe quoi avec, je dois avouer ne plus être en position de faire la fine bouche, du moment que l'on peut me débarrasser de cette couleur. "Je crois que je me suis trompée de tube..." Sa voix, douce et coupable alors que pourtant je pouvais déceler un peu de sadisme en fond, un petit son nasillard qui me laissait penser que ça l'amusait, pire, que ce n'était peut-être pas une erreur comme elle le prétendait. "Vos cheveux ont l'air en bonne santé." Je fais remarquer en jetant un œil à sa chevelure. Disons plutôt que pour des cheveux colorés, ils ne sont pas trop abîmés. D'après ce qu'elle me dit, elle semble être une habituée.

C'est sans compter sur une conversation entrecoupée de vibrations effrénées que mon téléphone lui-même commence à avoir du mal à supporter. Elle le remarque et très vite, je soupire en posant le téléphone sur la tablette en face de moi, face écran (de sorte à voir le visage angélique de Ji Hwan, comme si j'étais capable de l'oublier de toute façon.) "Le président de la société, pour être plus précise." Je persifle d'un rire moqueur en médisant sur la photo du jeune président. "C'est mon jour de chance." Je poursuis, sarcastique et encore, je mords ma langue pour ne pas en révéler davantage. "Ok c'est assez." J'attrape le téléphone et le programme sur silencieux avant de le retourner complètement. "Dis-moi pour quelle couleur t'as opté ?" J'ai besoin d'un échappatoire, une discussion stress free qui ne me donnerait pas complètement envie de me frapper la tête contre le premier mur qui vient. "Un café ? Un thé ?" Je me retourne, surprise vers l'une des coiffeuses du salon. "Un thé, bonne idée." Et je soupire en essayant de détendre mes épaules crispées par la spirale de stress qui m'engouffre et que je réverbère de façon hautaine et désagréable un peu malgré moi. Mon visage se tourne à nouveau vers ma voisine de siège. "Je t'ai tutoyée, ça te dérange pas j'espère." Je lui parle depuis vingt minutes mais j'ai l'impression d'avoir traversé tellement d'émotions que je pourrais jurer la connaître depuis des semaines.
stellaris


I feel like everything in my life has led me to you. My choices, my heartbreaks, my regrets. Everything. And when we're together my past seems worth it. Because if I had done one thing differently, I might never have met you.
Bae Ri An
Bae Ri An
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
le rose ne va pas à tout le monde (soyi) Empty Dim 7 Juil - 19:03
le rose ne va pas à tout le monde ☾ #soyi #rian ♢ tu ne dis rien de plus alors que tu regardes la jeune femme fixer son portable comme si c'était un appareil dont elle ne comprenait pas le fonctionnement ou bien que c'était le diable en personne qui avait décidé de gâcher son moment de détresse émotionnelle en voyant ce que ses cheveux étaient devenus. tu ne savais pas qui était la personne si impatiente d'avoir la jeune femme au téléphone mais en tout cas, toi tu aurais déjà piqué une crise à l'heure qu'il est, tu étais admirative de la patience et de la contenance de la demoiselle – cela ne devait pas être la première et probablement ni la dernière fois qu'une telle scène arrivait. mais ne voulant pas la déranger ou montrer ta curiosité, tu détournes les yeux pour te concentrer sur ce que tu avais devant toi, le miroir qui te renvoie ta propre image, tu admets sans mensonge ton côté narcissique, tu ne voyais pas pourquoi c'était mal de s'aimer et de se trouver belle. tapotant sur le petit bout de table que tu avais à disposition, de ton autre main tu jouais avec les bords de la tasse de thé que l'une des filles t'avait servie un peu plus tôt, ici on prenait toujours soin de vous, que ce soit une tasse de thé ou de café, vous aviez de quoi vous désaltérer en attendant que l'on finisse votre mise en beauté. la voix de ta voisine qui s'élève, tu clignes des yeux avant de sourire. « merci, je dois tout cela à ce salon, j'ai été à bonne école avec madame kim, elle m'a donné de nombreux conseils. » tu lui dis, une manière encore de la rassurer, au cas où si jamais elle avait encore des doutes par rapport à son choix de venir ici. un court silence qui s'installe, avant d'être interrompu par un nouvel appel ou un message de plus tu n'arrives plus à savoir, la pauvre demoiselle soupire avant de poser l'appareil devant elle, tu fonces les sourcils en espérant ne pas avoir dépasser une limite invisible, tu avais peut-être poser une question indélicate et si jamais c'était un petit ami plutôt que son travail ? tu t'apprêtais à t'excuser pour cette question quand elle reprend la parole, tu laisses un « oh » glisser entre tes lèvres, un sourire fin mais compréhensif étirant tes lèvres, tu étais bien contente de ne pas avoir à vivre ça toi. tu ne sais pas si tu aurais eu autant de liberté si tu avais décidé de devenir psychothérapeute comme ton père aurait voulu. tu aimais trop ta liberté pour t'ancrer à une relation professionnelle aussi imposante, tu ne voulais pas juger sans savoir toute l'histoire mais rien que de voir ce qu'il se passait, ça te hérissait le poil. « il a l'air d'être charmant. » tu commentes d'une petite voix. enfin les nerfs de la malheureuse semblent craquer et elle manipule son portable, le silence de l'appareil est un cadeau pour les oreilles. un sourire qui étire une fois de plus tes lèvres. « caramel pour accueillir l'arrivée prochaine du printemps. » tu réponds avec douceur avant de faire un geste de la main. « non pas du tout, je suis pas à cheval sur l'étiquette. t'en fais pas. » tu te mets toi-même à la tutoyer, comme pour le prouver que c'était pas grave. « je ne me suis même pas présentée, je suis ri an. » tu lui présentes ta main, ne sachant pas si elle allait te rendre le geste ou pas.
stellaris


    - - to the stars who listen — and the dreams that are answered.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
le rose ne va pas à tout le monde (soyi) Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !