Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS C'EST PAR ICI ! :heart:
BONNE SAINT VALENTIN A TOUS NOS AMOUREUX :cute:

Un contact peut en cacher un autre (feat. DO LEAP)

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Bâtiment Kojong
Park Eun Ki
Park Eun Ki
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 10 Fév - 0:27
Un contact peut en cacher un autre
DO LEAP & PARK EUN KI

Immergée dans sa nouvelle université, Eun Ki n’avait pas eu beaucoup de temps libre. Elle était occupée toute la journée entre les cours et les balades au sein de ce campus aux proportions gigantesques. Elle n’avait pas un mauvais sens de l’orientation, mais il lui était arrivé assez souvent de se perdre dans un couloir. Le temps filait à une vitesse incroyable, et les soirées qu’elle prenait la peine de se libérer, elle les passait en compagnie de ses amis qui partageaient la même vie de débauche qu’elle, ou qui en abusaient encore plus. Fumer, boire, chanter faux était devenu un réel besoin pour calmer ses crises d’angoisse qui s’étaient encore plus accentuées depuis quelques temps. Certainement causée par un nouvel environnement dans lequel elle s’était retrouvée plongée seule. Enfin, seule mais pas trop puisqu’elle savait qu’elle y connaissait une tête.

Qu’elle connaissait, au passé seulement. Elle avait connu un petit garçon, plus âgé et qui prenait toujours soin d’elle à une période de leur vie, et qui l’avait ensuite détruite, une première fois, puis complètement anéantie la seconde fois. Il était la source de ses angoisses ici, elle ne l’ignorait pas mais se voiler la face en se disant juste qu’elle était juste déstabilisée par l’unicité de l’endroit était plus facile à admettre aux autres et pour éviter de broyer du noir. Les coups de blues, elle en avait assez comme ça, alors si elle pouvait éviter d’y repenser, pour se retrouver une nouvelle fois dans un état léthargique, allongé seule dans la noirceur de sa chambre, recouverte d’une épaisse couverture qui lui donnait des bouffées de chaleur, en ne faisant rien d’autre que de regarder le vide, elle le faisait bien.

Cette sensation de vide, elle la connaissait bien. Quand elle n’avait plus plaisir à rien, que ses passions les plus profondes ne lui redonnaient plus le sourire, qu’elle se répétait sans cesse tout ce qu’elle était ou ce qu’elle ne pourrait jamais être, quand elle faisait la liste de tous ses défauts et ses regrets, la seule chose qui pouvait la faire sortir de cette situation n’était que la perspective de noyer la pauvre personne qu’elle était dans des breuvages qui lui brûlaient la gorge, qui coupaient son cerveau dysfonctionnel et qui la faisait complètement disjoncter. Surtout que les compléments alimentaires qu’elle prenait en plus d’anxiolytiques légers ne faisaient pas bons ménages. Ils la faisaient planer d’autant plus. Les lendemains étaient toujours très difficiles pour elle, non pas qu’elle ait la gueule de bois - elle n’avait jamais connu vertiges, nausées ou migraines - mais elle reprenait le cours de la réalité. De sa pauvre existence. Et elle recommençait à s’en excuser. De vivre, d’être née, d’être là, de tout de même faire partie de ce monde.

Elle était sortie l’avant-veille, alors elle était en plein dans cet état d’esprit. Demander pardon, à tous et pour tout. Et la personne à qui elle avait le plus envie de présenter ses excuses était une de ses amies qu’elle n’avait pas revu depuis qu’elle avait débarqué dans cette université. Juste un message le jour de sa rentrée, et depuis, plus rien. Alors, dans l’espoir de pouvoir la voir, ou au moins de lui parler, parce qu’elle ne méritait pas plus finalement, elle attrapa son téléphone pour l’appeler, quand elle quitta l’amphithéâtre de son dernier cours de la journée, pour tenter de rattraper cette amitié dont elle n’était pas digne. Un soupir pour se donner du courage, et elle appuya sur l’icône de téléphone verte en implorant de toute son âme pour que la personne de l’autre côté ne la rejette comme tant d’autres l’ont fait.
(c) DΛNDELION

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Concours d'écriture
Suite à l'engouement qu'a suscité le concours d'écriture du mois de janvier, nous avons décidé d'en mettre en place un deuxième. Alors viens vite nous faire profiter de ta jolie plume et de ce que lui inspire un thème comme la Saint Valentin !

Pour en savoir plus, clique ici !