Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Mine. Only mine | Delana +18 O1jeMine. Only mine | Delana +18 O1jeMine. Only mine | Delana +18 O1jeMine. Only mine | Delana +18 O1je
-30%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 30% sur les chaussures Nike Air VaporMax 2019
133 € 190 €
Voir le deal
-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
109 € 170 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: le cristal de l'avenir
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mine. Only mine | Delana +18

O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Mer 20 Fév - 22:14

Il voyait rouge. Le jeune homme voyait totalement rouge. Declan n'était pas réputé pour être un cœur tendre. Ni encore moins une personne patiente. Non, il n'était pas cet homme doux et romantique dont chaque femme rêvait. Il était fougueux, impulsif, sanguin. Et surtout très possessif. Peut-être un peu trop. Il n'y regardait pas franchement. Mais ce qui lui appartenait, lui appartenait. Et Seo Alana lui appartenait. Elle était sienne, elle était à lui. Et pourtant, il l'avait laissé filé quelques secondes, juste quelques secondes le temps de garer cette foutue bagnole, ses yeux ne se posant plus sur sa déesse qu'elle jouait déjà avec sa nerf. Declan ne comprendrait jamais pourquoi la jeune femme s'amusait toujours à le pousser dans ses derniers retranchements, toujours à chercher à l'énerver, à montrer cet émotion primaire de lui, animal. Voulait-elle entendre qu'elle était sienne ? Voulait-elle plus d'attention de sa part ?
Il n'en savait complètement rien. Mais il allait devenir fou. Elle était là, à quelques mètres de lui, proche d'un homme qui n'attendait qu'une chose, qu'elle le suive dans une pièce privée et qu'elle s'occupe de lui. Sa première erreur était qu'Alana ne s'occuperait pas de lui mais lui s'occuperait d'elle. Et sa deuxième erreur mais pas des moindres, il voulait la personne dont Declan ne laisserait jamais touché. Le regard de fouine de sa petite amie le faisait encore plus contracter sa mâchoire alors que les femmes s’agglutinaient autour de lui. De véritable papillons de nuit attirés par la lumière. Mais les yeux sombre de l'irlandais ne guettait que la coréenne qui le fixait, jouait avec ses nerfs. Voulait-elle le voir buter quelqu'un tout de suite ? Dans cette soirée qui était censé être agréable, rien que pour eux deux. Non. Tout serait trop simple. Leur couple n'était pas aussi facile et léger que ça. Declan tourna la tête, fermant les yeux avant de soupirer pour se calmer. Il fendit la foule, attrapa le poignet d'Alana avant de tourner la tête vers l'homme. « She is mine. Mine ». Il surplombait cet homme qui n'était aucunement sous l'emprise de l'alcool, malheureusement pour lui alors que ça aurait pu le sauver. Pendant juste quelques secondes seulement. Il semblait se montrer plutôt entreprenant et il voulait défendre sa proie. Il baissa son regard vers Alana, la mâchoire crispée. « Tu veux que je bute quelqu'un ? Si c'est oui, tu sembles partie sur la bonne voie Nana ».Sa voix était posée, grave, il essayait de se contrôler un minimum. Il se perdait dans le regard de sa belle pour ne pas laisser son poing rencontrer le visage de l'énergumène qui rouspétait à côté. Il la touchait une dernière fois et il l'étalait par terre, il le savait. Et il savait parfaitement qu'Alana le savait. Et il avait toujours peur de ses réactions. Le jeune homme ne savait jamais comment traduire ses actions et encore moins comprendre ce qu'elle cherchait dans ses réactions.  
Seo Alana
Seo Alana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Dim 24 Fév - 17:29

Alana aimait jouer avec le feu. Plus encore depuis que Declan et elle s’était mis officiellement en couple. Leur relation était ponctuée d’engueulades et de moments torrides. Ils s’aimaient mais ne pouvaient se le montrer qu’au travers la violence et la provocation. Ils avaient pourtant de longs moments de tendresses, des moments qui n’appartenaient qu’à eux, dans leur bulle, là où personne ne viendrait les déranger mais leur caractère de feu n’aidait en rien et leur relation était aussi conflictuel que douce. Pourtant Alana ne la changerait pour rien au monde. Declan était le seul qui savait la dominer et qui savait se faire dominer. Il tombait à genoux devant sa femme et c’était tout ce qu’elle avait espéré d’un homme. Elle n’était ni une remplaçante ni un trophée à exposer, cette fois elle était aimée pour elle et désirée pour ce qu’elle était. Declan ne se souciait guère de son côté garce, et de la façon qu’elle avait de prendre les gens de hauts. Il aimait la voir féline et dur avec le reste du monde quand il la savait docile et doux chaton avec lui. Elle n’était pas des plus soumises et le provoquait, le poussait la plupart du temps dans ses retranchements, mais elle aimait la voir s’énerver sur elle et perdre son calme, parce que Declan n’allait jamais trop loin, ne lui faisait jamais aucun mal, mais devenait fou, fou de sa femme … Et ce soir n’était qu’un jeu de plus pour Alana. Elle savait qu’elle plaisait, elle aimait en jouer. Elle laissait entendre qu’un homme pouvait l’approcher sans jamais rien leur donner. Aimait son pouvoir mais plus encore elle aimait voir la jalousie sur le visage de Declan. Elle savait, lorsque que les traits de son visage se durcissaient, qu’il craquait et cédait à sa colère. C’était sûrement ce Declan là qu’elle préférait. Alana ne craignait jamais de voir ces femmes s’approcher de lui et lui tourner autour. Au contraire … elle les trouvait terriblement ridicule à essayer d’attirer l’attention de l’homme qu’elle avait réussis à emprisonner dans sa poigne. A croire que leur relation n’était qu’une question de domination mais ce n’était là que le mensonge confortable dans lequel Alana et Declan se complaisait pour s’éviter de penser à leur sentiment et à l’amour qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre et qui était beaucoup plus effrayant pour eux. Elle le cherche, le fixe, l’attire à elle juste pour qu’il voit que cet homme la convoite et elle sait qu’elle a gagné quand son visage se ferme et qu’il fend cette foule avec ses yeux de tueurs. Elle mentirait si elle disait qu’elle n’était pas excitée de le voir ainsi mais plus encore, elle aimait le voir aussi possessif. Ça gonflait son égo, et son cœur plus encore. Elle se laisse trainée par Declan qui l’attire à elle en serrant son poignet et rit malicieuse, provocante, comme une enfant avant de lui souffler en venant mordiller le lobe. « Il m’a proposé de boire un verre chez lui, t’as quoi de mieux à me proposer ? » le taquine-t-elle en caressant son torse, détournant son attention de cet homme alors qu’elle creuse les joues de son amant de ses doigts félins. Sa poigne est aussi douce que pénible. Elle affiche un sourire que ses lèvres rouges sang rendent félin. Elle soupire contre sa bouche « et qui a dit que j’étais à toi ? » ses onglés blanc nacré laissent des traces de demi-lune rouges sur les joues de Declan alors qu’elle se détache.  Elle voulait le provoquer, le rendre dingue, parce qu’elle savait que dans leur intimité, Declan serait le titan qui la mettrait à genoux et qui la dominerait, elle, son cœur, son corps, son âme …
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Mar 26 Fév - 17:21

Un Declan en couple, c'était comme un miracle. Quelque chose qui ne pouvait jamais arriver, se passer. Declan ne laissait son cœur à personne sauf à sa mère. Seule femme qui avait le droit d'avoir la main mise sur son organe vital. Mais cette fois-ci, il avait accepté de le donner à une autre, de le mettre dans les mains aux ongles parfaitement manucurés. Alana. Seo Alana. Son pire cauchemar. Cette femme qui cherchait à tout détruire autour de lui. Comme à tout reconstruire. Elle était sa perte comme sa réussite. Declan le savait parfaitement.
Mais il savait aussi qu'ils n'étaient pas un couple dit normal, non, ils étaient comme ils étaient. Dominant. Doux. Possessif. Tendre. Ils mêlaient le plaisir charnel au plaisir d'aimer comme une boisson alcoolisé parfaitement dosé. Et Declan savait une chose. Elle adorait jouer avec lui, adorait jouer avec ses nerfs. Il ne comprenait jamais mais il savait aussi une chose, cette facette de sa personnalité avait un effet immédiat sur sa reine. Un effet qui lui plaisait, lui, cet homme qui dominait. Mais Declan oubliait très souvent cet effet-là, bien trop embourbé dans sa possessivité et sa jalousie maladive.
Son regard le cherchait, le trouvait. Et Declan savait qu'elle avait gagné cette première bataille. Son minois réjoui ne lui laissait aucun doute sur le déroulé de la soirée. Elle allait jouer avec lui jusqu'à ronger l'os. Et lui, il allait traîner et sûrement blesser quelqu'un dans la soirée avant de dompter son félin de petit-ami. Le rire de la jeune femme atterrit doucement dans ses oreilles, le faisant encore plus froncer des sourcils. L'irlandais grogna en entendant sa phrase et surtout en sentant son geste. Ses mains se placèrent rapidement à sa taille, signe d'appartenance alors qu'il jetait un coup d’œil à l'homme toujours présent. « On est venu ici pour que tu boives, ici. Tu pars Nana, tu vas le regretter ».  C'était une menace, légère mais présente. Il se défait de sa poigne sur son visage, attrapant son poignet. Et alors qu'elle commençait à se détacher de lui, Declan la colla contre lui, ne laissant qu'un espace minime entre leurs lèvres. « Nana...ne joue pas avec moi. » Son regard sombre s'ancra dans celui de la jeune femme alors qu'il dégagea sa nuque avant de venir la mordre. « Tu es à moi. Et à moi seul Alana. Et tu le sais parfaitement » souffla-t-il à son oreille. Il mordilla son lobe d'oreille avant de reprendre de plus belle. « Je sais ce que tu veux...portes tu une culotte Nana ? » Il se décolla d'elle, un sourire mutin avant de la lâcher et de se diriger vers le bar. Ils étaient deux à jouer mais il savait comment ça allait finir. Dans les bras l'un de l'autre.   
Seo Alana
Seo Alana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Mar 26 Fév - 18:57
Nana. La première fois qu’il l’avait appelé comme ça elle avait ri. Un peu moqueuse, le jaugeant du regard pour savoir s’il était sérieux. Quelle idée de l’appeler ainsi ? Elle n’avait, dans un premier temps pas vraiment aimé le surnom. Mais il était unique. Il venait de Declan et ça lui suffisait pour l’aimer. Elle qui avait l’habitude qu’on l’appelle Aly, Lana, avait trouvé en ce surnom un petit plus plutôt agréable. Puis il fallait avouer qu’elle adorait le côté unique du surnom, tout comme elle aimait le fait de l’appeler Lan quand les choses devenaient brûlantes entre eux. Puis Declan était devenu ce qu’on appelait officiellement son petit ami, ils avaient pourtant commencé par se détester. Mais c’est bien connu que de la haine à l’amour la barrière est fine. Alana s’était même longuement demandé s’il était possible d’aimer un homme que l’on détestait aussi et chaque fois qu’elle posait son regard sur lui elle savait. Bien sûr qu’elle le pouvait. Jusqu’à ce que l’amour ait complétement remplacé la haine. Elle s’endormait et se réveillait dans les bras de cet homme sans s’être encore lassé, et ce dernier point représentait un exploit pour la jeune femme. Elle avait peur, parfois, qu’arrive ce jour, et que leur bulle de bonheur n’explose. Elle craignait qu’il puisse un jour lui dire qu’il n’avait plus envie d’elle, pire encore, qu’elle le trouve avec une autre … Que pourrait-elle faire à par le comprendre et le laisser partir ? Le problème c’est qu’Alana ne voyait plus sa vie sans lui et c’était si mièvre et ridicule qu’elle en avait la nausée de penser ça. Alana était allergique à toute forme de bonheur et d’amour. Elle se complaisait dans les relations de courtes durée bien qu’elle n’en ait connu que très peu et surtout depuis qu’on lui avait brisé le cœur. Elle s’était refusée à toute relation sérieuse, bien que sa dernière en date l’ai littéralement broyé. Ce n’était qu’un homme qu’elle utilisait comme trophée mais qui l’avait très largement abîmé en faisant quelques dégâts qu’elle avait su cacher habilement. Son masque froid et sa dureté n’avait d’égal que le trou béant dans sa poitrine. Alana ne s’était jamais remise de la mort de sa mère et de la responsabilité de son père dans cette histoire. Pourtant, malgré tous ses efforts Alana n’avait su repousser Declan … sa gueule d’ange, sa détermination, et cette damnation qu’elle ressentait entre ses bras l’avait séduite … Il était doux quand il le voulait et violent quand il le fallait. Un équilibre parfait pour dompter la jeune femme. Jouer avec ses nerfs n’était devenu qu’une habitude, un moyen de se rassurer. Tant qu’il serait jaloux et possessif Declan l’aimerait. C’était un raisonnement aussi bête qu’illogique mais rassurant pour la jeune femme qui sourit innocemment à sa question. Il connaissait la réponse et elle n’avait qu’à papillonner du regard vers lui pour qu’il comprenne. Elle aimait sentir ses doigts s’enfermer autour de son poignet tout comme elle aimait le fait qu’il la tire à part. quand il la lâche, elle soupire d’aise et le cœur fou. Ouais elle l’aimait et ce petit jeu la rassurait. Elle le suit de sa démarche assurée et chaloupée. Elle ne laisserait à personne d’autre l’occasion de voir sa fragilité, tout ce qui faisait d’elle ce bout de femme qui se recroquevillait contre son amant quand il avait fini de marquer son corps. Elle passa machinalement une main sur la trace de morsure de sa nuque et grimpe sur l’un des tabourets du bar en croisant délicatement ses jambes, au côté de Declan. Elle se penche vers lui et pose sa joue contre son bras pour susurrer « Prends moi un cocktail, Lan » Le jeu était lancé et Alana avait bien envie de le gagner. Elle dépose un baiser à la commissure de ses lèvres et se redresse non sans croiser le regard du barman à qui elle sourit sans gêne.
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Mer 27 Fév - 19:16

Le jeu était ce qui alimenté leur relation. C'était ce qui les liait et surtout, prouvait l'amour l'un pour l'autre. Même si à l'heure actuelle, Declan faisait l'autruche et ne s'avouait pas réellement qu'il aimait Alana. Car oui, il l'aimait. Il en était fou. Elle était sa kryptonite, son oxygène. Alana était devenue peu à peu son univers, et fou comme il était, il savait qu'il ne supporterait pas de ne plus la voir. De l'avoir. De savoir qu'elle allait se réveiller dans ses bras, que quand il rentrerait du boulot, elle serait là, dans son appartement, s'étirant tel chat. Car oui, sa femme était un véritable félin, aussi féroce qu'une lionne et fière qu'une tigresse. Mais si douce et ronronnante qu'un chaton. Il aimait ses deux façades et pour rien au monde il ne voudrait qu'elle change. Non. Lana était parfaite ainsi et le resterait. Mais elle était encore mieux dans ses bras, son sourire innocent et de gamine sur les lèvres alors qu'elle croquait la vie à pleine dent. Ces sourires qu'il avait appris à découvrir, à faire naître sur ce doux visage. Ça la rendait tellement adorable et craquante aux yeux de Declan. Il ne pensait pas pouvoir la voir ainsi. Et encore moins l'aimer. Et pourtant, c'était chose faite. Il était prisonnier de ses expressions.
Et à l'heure actuelle, son expression d'innocence n'annonçait qu'un jeu de séduction des plus torrides. Et ça faisait vriller Declan, elle savait comment le rendre fou. Il savait lire en elle. Et savoir que la jeune femme jouait avec le feu maintenant, ça l'amusait, l'excitait. Elle savait se jouer de lui. Et surtout, il savait lui répondre. Son regard descendit sur ses cuisses, là ou sa robe noire s'arrêtait. « Tu vas perdre ce soir et tu le sais... » murmure-t-il contre ses lèvres face à ses yeux papillonnants. « Tu veux juste que je te brise Nana...car tu aimes que je te domine ». Declan lui sourit taquin avant de s'éloigner au bar, sentant rapidement la présence de sa dulcinée juste à côté. Il n'avait même pas le temps de tourner la tête qu'il la sentit sur son bras, prononçant son surnom. Lan. Seulement Alana le surnommait ainsi. Au début, il l'avait trouvé bizarre, il savait parfaitement que son prénom ne laissait aucunement place à des surnoms affectifs. Et ça ne le dérangeait aucunement. Et pourtant, elle était venue avec ce surnom. Ce surnom qu'elle utilisait tout le temps pour jouer. Un regard en biais, il grogna doucement en la voyant sourire, sa mains se plaçant directement sur sa cuisse, ses doigts se faufilant sous sa jupe comme un premier avertissement. « N'oublie pas Nana...tu joues mais il y a des conséquences ». Et il se tourna vers le barman, commandant deux cocktails pour eux. Son attention se porta sur des gloussements alors qu'il sentait son bras entrer en contact avec un corps, il regarda les deux jeunes femmes à côté de lui, l'une poussant l'autre sur Declan. Son sourire de séducteur se faufila sur ses lèvres pleines, juste pour faire râler Nana alors que la jeune femme s'excusait. « Ce n'est rien, surtout quand la jeune femme en question est belle ». Il savait qu'Alana allait sûrement broncher. Mais une chose qu'il aimait par-dessus tout, c'était quand elle aussi, elle marquait son territoire. Et alors qu'il glissait sa main, discrètement, un peu plus sous sa robe, il discuta tranquillement avec les jeunes femmes.  
Seo Alana
Seo Alana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Sam 9 Mar - 19:33

Bien sûr qu’elle aimait jouer. Alana n’était pas de celle qui reste sage, encore moins quand il s’agit de plaisir. Ce qui était nouveau pour elle c’était les sentiments, c’était la complicité, c’était d’être avec un homme qu’elle désirait, un homme qu’elle voulait et plus encore qui la voulait, et qui ne voulait qu’elle. Elle avait assez joué avec ces hommes qui ne rêvait que de baises et de libertés. Ce genre immature qui l’avait rendu si malheureuse par le passé. Elle avait besoin d’un homme, d’un vrai, de ceux qui ose l’aimer, qui ose assumer sa relation avec la tigresse qu’elle était. Elle avait besoin de quelqu’un qui soit fier d’être avec elle, et qui la trouve belle … si belle que même son corps tacheté trouvait de la grâce à ses yeux. Aussi brusque et parfois brutal que pouvait être Declan, il restait un homme bon qui cherchait à faire le bien autour de lui, il n’était ni aidé par son patriarche, ni par son nom, et pourtant … malgré toutes les horreurs qu’elle avait pu écrire sur lui … il lui avait prouvé le contraire. Le jour où Alana a su que leur histoire n’était pas qu’une histoire de fesses éphémères fut le jour où il lui montra son appartement. Cet appartement qu’elle avait si souvent visité de nuit et qu’il avait fait mettre à jour pour supporter la lumière. Il a changé tout le vitrage de sa demeure, dans l’unique but qu’Alana puisse s’y sentir chez elle et en sécurité. Il a changé de voiture, ainsi que les fenêtres de son bureau. Il avait tout prévu, tout, pour que la jeune femme ne soit jamais mise en danger à ses côtés. Il s’était rué à l’hôpital, le jour où elle avait failli toucher la lumière pour lui prouver combien elle tenait à lui. Il avait tout fait. Tout fait pour la garder près de lui … c’était un homme comme lui dont elle avait besoin. Un homme qui l’aime. Réellement. Ils avaient été effrayés de leur sentiment tous les deux. Encore aujourd’hui il fallait l’admettre, mais à travers leur jeu malsain et le plus souvent sexuel ils apprenaient à se connaitre et se comprendre. Elle observe la scène sans un homme, n’appréciant que peu l’idée que cette femme puisse tenter de lui voler son homme. Pourtant Alana savait que Declan ne flancherait jamais pour une autre. Elle avait cette assurance parce que c’était une jeune femme qui refusait de laisser quiconque la blesser. Elle se pencha vers lui et souffla « Mon amour… » appela-t-elle de sa voix grave et suave. « Tu es à moi. » Ce n’était ni une menace, ni une question. C’était un fait qu’elle énonçait avec un petit sourire. Elle glissa de sa chaise et embrassa sa nuque toisant cette jeune femme qui fronça les sourcils. Alana ne se laissait que rarement impressionner et elle s’éloigna, son verre à la main avec l’unique but de danser. Danser pour plaire à son homme, danser pour s’amuser. Declan était à elle et elle était à Declan, mais ça lui plaisait de laisser croire aux autres qu’ils pouvaient encore leur mettre la main dessus. Quelle idée. Franchement … quelle idée ridicule. Elle se met à danser en ondulant sur la musique, fermant les yeux et profitant de la sensation.
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Jeu 28 Mar - 18:04

Avait-il tout fait pour elle ? Probablement. Tous pleins de changement. Des futiles et des plus importants. Tout le monde lui envoyait des signaux. « Pauvre fou », « elle t'a dans sa paume », « t'es fichu ». Il le savait. Alana pouvait faire ce qu'elle voulait de lui. Et pourtant, il en était serein. Complètement serein. Justement parce que c'était elle. Il avait arrêté de se poser des questions après un mois de cohabitation tendu dans son bureau ou elle était arrivée, la bouche en cœur, comme si c'était sa place, son droit de poser ses affaires sur son bureau et de l'épier comme elle voulait. Hors non. Enfin, c'était sa façon de penser avant de savoir. Savoir qu'il allait l'adorer la voir sur ce bureau, concentrée sur ses articles, ses recherches, à le faire râler et perdre ses moyens quand elle prenait l'initiative de contacter ses clients. Et pourtant, jamais il ne chercherait à lui faire du mal. Et ça malheureusement pour lui, elle le savait parfaitement et en jouer comme jamais. Tout comme elle lui vouait une confiance inébranlable.
Leur couple avait déjà subit des crises, dont une particulièrement violente, une qui aurait dû le faire partir, quitter directement ses bras et ses lèvres, si enivrantes soit-elle. Il avait été d'un manque violent pour elle. Son corps, son âme, son cœur, tout réclamait la présence de la jeune femme contre lui, devant lui, à côté de lui. Sa place était dans ses bras, dans son lit, sur le siège passager de sa voiture, sur son bureau, ses cheveux s'étalant en une véritable couronne autour d'elle. Elle était à lui et simplement à lui. Alana lui faisait toujours ressentir ce sentiment de possessivité bestiale, il devenait un véritable homme des cavernes, prêt à dire « Femme. Mienne. Pas touche. Mort. » Et la journaliste le savait parfaitement, elle en jouait très souvent, cherchait à le voir faire son King Kong a tapé sur son buste. Rien que le début de la soirée le montrait parfaitement. Mais il lui faisait confiance. Il savait qu'elle n'irait pas voir ailleurs. Leur relation était claire. Declan était à Alana. Alana était à Declan. Point. Il ne fallait pas chercher midi à quatorze heures quand c'était clair.
Et diantre qu'il aimait quand elle faisait elle sa possessive. Comme à l'heure actuelle alors que son attention était focalisée sur la jolie jeune femme à côté de lui. Mais celle de l'autre côté était encore plus captivante. Il tourna légèrement la tête à son appel alors qu'un sourire joueur et supérieur se dessina sur ses lèvres pleines. À elle. Voilà ce qu'elle lui rappelait et qu'elle faisait comprendre aux jeunes femmes par la même occasion. Un rire grave s'échappa de sa gorge alors qu'elle l'embrassait dans la nuque, possessive comme jamais. Mais toujours pas assez à son goût. Il la sentit s'éloigner alors qu'il se penchait vers les jeunes femmes perdues. « Excusez-moi, je dois surveiller ma reine avant qu'elle ne décide de détruire son royaume. » Il leur fit un petit clin d’œil, les décontenançant un peu plus alors qu'il pivotait, toujours assis sur sa chaise pour regarder sa femme danser.
L'irlandais la regardait, suivait des yeux ses mouvements plus hypnotiques les uns que les autres. Oui. Sa place était dans ses bras à lui et nulle part ailleurs. Il but une gorgée de son verre, ne la quittant pas des yeux, sa reine qui brillait de milles feu. Ce démon aux lumières d'anges qui enivrait, empoisonné chaque homme présent autour d'elle. Elle l'avait empoisonné lui. Et il n'avait plus aucun remède pour se défaire de sa prise. Et oui, il n'en chercherait aucun. Il se décida de se lever quand un homme plaça ses mains sur les hanches de sa femme. Le monstre de possessivité fendit la foule alors qu'il attrapa la taille d'Alana, la collant à son torse, stupéfiant le jeune homme. Et comme pour lui faire comprendre, sa deuxième libre releva le menton de la jeune femme alors qu'il abattit durement ses lèvres sur les siennes, la dévorant totalement sans ménagement. Il ne se décolla qu'une fois à bout de souffle, heureux de voir l'autre déguerpi, son bras glissa dans le dos de la jeune femme dans un étau de possessivité maladive. « Range ton venin Alana...tu as déjà assez attiré de personne, seulement sur moi tu dois le déposer ». Sa voix grave un brin menaçante n'était que le fruit de cet avidité à lui montrer qu'elle était sienne et seulement sienne. Il la retourna finalement, collant son bassin à ses fesses superbement bien moulé, son torse à son dos alors qu'il commença à danser avec cette pécheresse. « Tu veux juste que je te détruise Nana... » Ses lèvres mordillèrent le lobe de son oreille avant de descendre dans son cou. « Tu veux quoi Nana? ».  
Seo Alana
Seo Alana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Dim 30 Juin - 17:45
Les deux amants aimaient jouer avec le feu. Comme s’ils avaient ce besoin constant de se tester, de se rappeler qu’ils s’appartenaient et que personne ne pouvait se mettre entre eux. C’était troublant, étrange comme relation. Certains diront que ça n’avait rien de sain d’ainsi être avec la personne qu’on aimait mais … à leurs yeux ce n’était qu’une façon de se rassurer. Quand bien même les hommes pouvaient la regarder aucun d’entre eux ne pourrait l’avoir. Alana n’avait pas besoin de se tatouer le prénom de Declan sur la peau pour prouver qu’elle était à lui. Quand bien même dans leur jeu ils pouvaient laisser les autres approcher, jamais aucun ne céderait à la tentation d’aller voir ailleurs. Quelle idée monstrueuse pour ces deux amants, une trahison qui serait bien trop douloureuse pour être pardonnée. Elle caresse son torse en levant un regard vers lui avant de docilement se laisser tourner dans l’autre sens. Elle lâche un petit rire d’enfant joueuse et se blottit contre lui en dansant. Alana ferme les yeux savourant sa présence. Comment pourrait-elle s’en passer maintenant ? Elle l’aimait. Alana l’aimait, elle avait réussi à lui faire confiance, il avait abattu chacune de ses barrières une à une, parfois avec violence, parfois avec force mais toujours avec cette rage d’amour. Ils se sont détesté si fort qu’ils ne pouvaient à présent que s’aimer. Ils avaient traversé des déserts ensembles, ils s’étaient blessés plus encore qu’on ne pourrait le souhaiter à son pire ennemi mais ils avaient trouvé la force de surmonter tout ça. Finalement leur amour aussi fragile soit il regorgeait d’une force certaine. Ils étaient capables de tenir bon et depuis des mois maintenant ils s’enfermaient dans leur bulle. Il n’existait plus rien autour d’eux, ils avaient ce besoin primaire d’être l’un avec l’autre et uniquement l’un avec l’autre. Les gens autour d’eux n’étaient qu’une farce, une façon de ne pas perdre contact avec la réalité. Mais ils n’étaient rien. Rien. Pourtant Alana se montrait toujours possessive. Parce qu’elle aimait lui prouver ainsi qu’elle l’aimait. C’était sûrement pour ça que lorsqu’il lui susurra ses mots Alana laissa échapper un gémissement. Il savait comment lui parler, comment attiser son envie de lui, mais Alana savait se montrer tout aussi imprévisible. Elle déglutit et alors que son corps danse lascivement contre lui, elle tourne son visage vers le sien et n’a l’audace que de lui murmurer ces quelques mots « Je veux que tu m’aimes devant les autres … » son regard est brillant, de désir, d’amour, d’envie … c’était si bon de le sentir contre elle. Bon sang qu’elle l’aimait. Elle ferme les yeux et vient l’embrasser en se tenant à sa nuque. Ses fesses bougeant sensuellement contre son bassin.
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Lun 1 Juil - 19:10

Perdra-t-il goût à ce jeu de séduction récurrent ? À ce jeu de chat et la souris avec Alana ? Jamais. Car il le savait que c'était ainsi qu'ils s'aimaient, qu'ils se disaient des mots doux qui avaient du mal à sortir de leurs lèvres, écorchant leurs gorges à chaque parole prononcé. Mais ils se soignaient mutuellement. À chaque aveu d'amour oral, ils pansaient leurs blessures une à une, redonnant espoir et avenir à l'autre. Sa phrase était une preuve d'amour. Une preuve d'amour que seule Seo Alana pouvait prononcer. Et que seul lui pouvait comprendre.
Il contemplait son regard brillant, réunissant mille et une étoile, milles et une promesse. Un sourire taquin, cachant un amour inconditionnel pour cette femme étira ses commissures. Il ne se cachait pas, il savait qu'elle comprendrait ce sourire. Là ou d'autre voit un jeu de séduction, un démon arborant un air d'ange. Il savait qu'Alana y verrait une déclaration d'amour muette. Une promesse éternelle imprononçable encore pour le moment. Mais palpitante entre eux. Un jour, un jour il le savait, il lui demanderait de se lier à vie avec elle. Pour le meilleur. Et pour le pire. Surtout le pire. Car leur couple n'était pas de ses amants stables. Leurs amours si puissant pouvaient devenir toxic. À force de déverser leur poison, ils finiraient sûrement à leur tour touché. Mais Declan n'abandonnerait jamais sa petite reine de cœur à l'apparence de vipère. Car il le savait, elle avait beau être un félin, avec lui, elle n'était qu'un chaton en demande d'attention.
Il s'humecta doucement les lèvres. « T'aimer devant les autres...n'est-ce pas ce que je fais déjà ? » souffla-t-il avant de sentir ses lèvres contre les siennes. Une main agrippée à sa hanche, la deuxième se dirigeant dans ses cheveux, tirant doucement sur ses légères boucles brunes. « Languis-toi Alana... » souffle-t-il contre ses lèvres. « Pense juste à tout ce que je pourrais te faire, peux te faire, vais te faire... » Il la maintient un peu plus contre lui, la température décollant entre eux. Tout le monde autour pouvait sentir la tension se dégageait d'eux. Mais en avait-il quelque chose à faire ? Non. Cela montrait une fois de plus qu'Alana était sienne. Et que seul lui pouvait jouer avec son corps, pouvait jouer avec son cœur, pouvait jouer avec son âme. Et par jouer, il entendait évidemment se soumettre à la seule femme qu'il acceptait.
Il la retourna vers lui, attrapant sa cuisse, la soulevant doucement contre son corps alors qu'il regardait la jeune femme. « Veux-tu jouer Alana ? Cherchons à savoir qui de nous deux craquera en premier et amènera l'autre dévorer totalement son corps... » Il voulait la voir s'enflammer, la voir jouer avec lui comme elle avait l'habitude de le faire...mais aussi le supplier d'en finir avec elle, le supplier d'être avec lui. Il aimait la voir se soumettre à lui. Elle qui ne pliait jamais et pourtant. Elle n'aimait que la violence tandis que la douceur l'amenait au septième ciel plus rapidement. Quelque chose qu'il partageait en commun suite à leur maladie d'amour.   
Seo Alana
Seo Alana
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty Lun 19 Aoû - 22:28

Ils en ont traversé des choses. Des choses horribles qui auraient pu faire éclater leur relation déjà bien bancale et la réduire au néant. Mais Alana et Declan c’était quelques choses de beaucoup trop fort, de beaucoup trop intense. Ce n’était pas juste une histoire d’amour passionné. Ce n’était pas juste une histoire d’amour. C’était quelque chose de puissant, qu’on considère souvent de déjà écrit. Alana en est persuadé, parce que jamais un homme ne lui avait fait vivre de telles émotions ni avec une telle intensité, ni avec autant de passion. Declan l’aimait, mais il l’aimait plus que sa propre vie, plus que son empire. Il aurait tout abandonné pour elle et Alana le savait, le voyait, le devinait et jamais, Ô grand jamais elle n’aurait eu l’audace et la cruauté de lui demander de le faire. Ils étaient devenus un roc solide l’un pour l’autre, leur petit jeu de séduction avec les autres n’avaient pour but que de les rapprocher et de leur rappeler combien ils s’appartenaient. Combien ils s’aimaient. Alana n’avait jamais réellement peur des autres filles, elle n’y voyait aucune concurrence, ni ne craignait que Declan ne la laisse … Il n’irait jamais voire ailleurs. Leur relation était bien trop forte et unique pour que tout soit gâcher ainsi… ils ont tellement de choses contre lesquelles lutter au quotidien pour ruiner leur histoire pour une nuit. Le choix de se battre pour rester avec Alana n’aura aps été sans conséquence pour Declan. Le diurne devait se faire à l’idée que sa beauté ne vivrait plus que la nuit et que s’il voulait pouvoir la posséder et l’aimer avec légèreté il devrait sacrifier la lumière. Accepter l’idée qu’Alana pouvait mourir jeune. A tout moment. Accepter l’idée que leur avenir soit court … Elle ne réalise pas encore, Alana, l’ampleur de la situation et que sa vie pouvait s’achever à tout moment. Depuis qu’elle était avec Declan elle se sentait pleine de vie, forte et robuste. Capable de tout affronter. La mort ne lui faisait pas peur parce qu’elle était en vie. Et que sa vie valait bien plus que tout ça. Elle était immortelle avec l’homme qu’elle aimait et se moquait bien de ce qui pourrait lui arriver demain puisqu’à cet instant elle était avec lui. Et ça valait toutes les craintes du monde ça. Elle sourit, rit, enivrée, jamais d’alcool, toujours de lui et inspire son parfum comme une droguée en manque. Dieu qu’elle l’aime, lui et son regard flamboyant. Lui et son attitude désinvolte mais Ô combien délicieuse. « On sait qui va perdre » rit-elle malicieuse tout en continuant de danser contre lui, la sueur qui perle sur son corps ne la rend que plus désirable et les regards se font nombreux sur ce couple. Des regards parfois dégoutés, outrés, ou même envieux. Delana plaisait ou rebutait, mais il ne laissait jamais indifférent. Elle sourit en fermant les yeux pressant ses fesses contre le bassin de son petit ami. Qui aurait pu prédire que ces deux la soient aussi unis … la musique latino qui leur vient aux oreilles ne fait qu’accentuer plus encore la passion entre eux. Alana n’aime pas utiliser les mots et préfère les actions. Elle veut jouer, elle jouera. Elle danse contre Declan avant de se tourner face à lui. Son minois de chaton sauvage est remplie de malice et d’un désir certain pour le garçon. La sueur rend ses cheveux mouillés et se colle à sa joue. Alana est heureuse et ça se voit. Elle irradie de bonheur.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Mine. Only mine | Delana +18 Mine. Only mine | Delana +18 Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !