Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

souvenirs enflammés / hanyul

 :: Digital City :: Quartier Sud
Nishino Mieko
Nishino Mieko
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
souvenirs enflammés / hanyul Empty Ven 8 Mar - 12:04

souvenirs enflammés
ft. hanyul
depuis la dernière fois qu'il avait débarqué chez toi ainsi à l'improviste et le sujet délicat de sa sœur, tu n'avais pas revu han yul dans les parages. en vérité tu ne savais pas si c'était véritablement une bonne chose ou pas, votre dernière conversation te restait en travers de la gorge, parce que tu ne pouvais t'empêcher de penser à ce qu'il t'avait dit. lui qui semblait si détacher de tout habituellement – en tout cas c'était comme ça que tu le voyais, au vu de son attitude – finalement il devait cacher une souffrance interne bien plus profonde qu'il ne laissait voir. alors que tu pensais que peut-être vous feriez un pas en avant, il était parti sans demander son reste, échappant à ce sujet compliqué qui continuait de faire naître de grandes émotions en toi. parler d'elle, ça faisait mal mais en même temps, tu trouvais que ça aidait à soigner les blessures du cœur, parce qu'il la connaissait han ah, elle était sa sœur. ce n'était pas comme si tu parlais d'elle à quelqu'un qui ne l'avait jamais connu. mais il avait fui, encore. lâchant un soupir, tu souris timidement à la serveuse quand elle te donne ta boisson, attrapant le verre en carton dans les mains, tu avais décidé d'aller te balader aujourd'hui, maintenant que le jeu sur lequel tu travaillais depuis des mois, presque une année même si on comptait véritablement tout le travail accompli, tu pouvais souffler un peu. et tu connaissais dans le quartier un petit café fort sympathique, tournant les talons pour trouver une table, tu ne peux cacher ta surprise quand ton regard tombe sur une silhouette bien familière, était-ce le destin qui te jouait des tours encore ? pourquoi est-ce qu'il apparaissait devant toi pile au moment où tu repensais à cette fameuse soirée ? tu hésites mieko, il était avec quelques garçons, sûrement ses amis ou ses camarades du campus tu imaginais, tu n'étais pas certaine que le déranger pour parler serait une si bonne idée que ça. mais au fond, peut-être qu'une part de toi en avait marre de tourner autour du pot, que cette part voulait parler de ce qui vous pesait sur le cœur depuis bien trop longtemps. trouvant le courage d'avancer, tu te racles la gorge pour signaler ta présence, te recroquevillant légèrement quand les regards se tournent vers toi. « bonjour han yul. » tu marmonnes du bout des lèvres, ta timidité maladive qui reprend le dessus. « d-désolée de vous déranger. » tu ajoutes en prenant une inspiration, ce n'était sûrement pas le bon moment et tu espérais sincèrement qu'il ne t'envoie pas bouler. « est-ce qu'on pourrait parler, han yul ? s'il te plaît. » tu concentres ton attention sur lui,  un air hésitant sur le visage.
(c) DΛNDELION


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
Jeon Han Yul
Jeon Han Yul
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
souvenirs enflammés / hanyul Empty Mer 3 Avr - 18:49

souvenirs enflammés
ft. mieko
Un fier sourire marqué sur les lèvres, ma tête bouge naturellement sur le tempo de la musique qui résonne dans le café. Nous sommes installés depuis une bonne demi-heure avec mes amis de l’université. Le cours étant annulé, nous avons trouvé bon de profiter de cet instant pour nous trouver un endroit où squatter et où on pourra également discuter. Pourtant, je ne suis pas la personne la plus bavarde. Il suffit de le voir pour le comprendre. En effet, j’ai pris le siège le plus éloigné de tous et je ne cesse de perdre toute mon attention pour cette playlist, qui me plaît beaucoup. Je ne suis pas un grand féru de musique, je ne pourrais pas en parler pendant des heures mais cet art sait toucher tout le monde. Tendant bien les oreilles, le sujet de la discussion change, et ce, à mon plus grand bonheur. Les derniers scores sportifs animent un débat qui se veut riche, chacun supportant une équipe différente de son voisin. Par chance, nous n’avons pas eu l’audace d’inviter toute la classe. Dans ce cas, le propriétaire aurait été obligé de nous virer à coups de pied au derrière. Sirotant mon Americano, je manque de m’étouffer à l’attaque d’un de mes amis à l’attention d’un autre. Ils y mettent un peu trop de vigueur, ces idiots. Remarque à laquelle ils ne peuvent pas échapper. Un rire éclate au sein du groupe, dérangeant sûrement les clients installés à la table derrière nous. C’est un café où les jeunes étudiants s’y retrouvent facilement, y compris les plus travailleurs. Certains n’aiment pas s’isoler et arrivent à se concentrer malgré le bruit. Dans un sens, je pourrais les envier mais ces dernières semaines, je ne suis pas d’humeur à réviser. Je ne veux pas finir avec un bonnet d’âne sur la tête mais mes pensées se portent encore et encore sur autre chose. J’aimerais pouvoir jouer dans le film avec Jim Carrey où on peut supprimer ses souvenirs. Je ne retiens jamais le nom du film. L’anglais et les longs titres sont deux alliés qui m’usent rien que d’y penser. Voulant briser naïvement les glaçons encore présents dans mon gobelet en plastique, à l’aide de ma paille, je sens comme une présence à mes côtés. Je manque d’échapper un frisson. Han Ah ? Quel con. C’est quelqu’un qui se contente de passer… Ou pas. En effet, j’entends mon prénom sortir de la bouche de la personne qui se tient à côté. J’arque un sourcil et finis par me retourner pour découvrir l’identité de celle-ci. La surprise se lit sur mon visage. Je ne l’avais pas aperçu en débarquant dans le café. Je m’étonne qu’elle vienne m’adresser la parole, non pas qu’on se déteste mais … Qu’est-ce qu’elle me veut ? D’habitude, je suis celui qui a besoin de son aide, pas l’inverse. « Salut. » Dis-je, calmement. Je ne vais pas en vouloir de me couper en pleine discussion, hm. Ce n’était pas réellement le cas de mon côté. Mon regard analyse son visage, et je ne prends pas la peine d’observer la réaction de mes amis. Je n’ai pas besoin de leur autorisation, après tout. « Ah ? Il se passe quelque chose ? » Mais vu ses airs, je me doute qu’elle veut me parler en privé. « Je reviens. » Je quitte l’assemblée. « Tu as besoin de me parler ? Tu sais, on n’est pas vraiment en privé ici. » Ce n’est peut-être pas si grave. Je dois arrêter de m’imaginer le pire.
(c) DΛNDELION



( I shout but I can’t see. I shout but there’s no answer. Where is the truth ? )

Nishino Mieko
Nishino Mieko
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
souvenirs enflammés / hanyul Empty Ven 10 Mai - 22:24

souvenirs enflammés
ft. hanyul
tu trouvais cela idiot, ce sentiment de culpabilité enfoui profond dans ton cœur alors que tu songes à ta dernière rencontre avec han yul. pourquoi tu t'en voulais alors que c'était lui qui avait débarqué chez toi sans prévenir ? avec des policiers qui cherchaient à l'appréhender pour couronner le tout ! plus tu y pensais, moins tu trouvais de sens à tout ça. tu ne devrais pas t'en vouloir parce que le jeune homme était incapable de comprendre ce qu'il faisait de mal, ce qu'il se faisait. et puis ce n'était pas comme si c'était des affaires, tu n'avais pas besoin de te rendre malade pour lui, tu n'étais pas sa mère. ni sa sœur. prenant une inspiration, tu caches cette tristesse soudaine derrière un sourire fin, crispé alors que tu acceptes la boisson que l'on te tend, tu étais sortie pour prendre l'air, respirer et penser à autre chose maintenant que tu n'as plus les pressions du temps et des projets à finaliser. cela ne voulait pas dire que tout était fini, un jeu n'était jamais réellement terminé,en tout cas pas ceux dans lequel tu avais trouvé ta voie. mais disons qu'à présent, tu n'avais pas à te mettre la pression parce que tu prenais un peu de temps pour toi, pour te changer les idées. mais qui aurait pu penser que dans ce café tu allais tomber sur celui qui te faisait ruminer depuis des jours, celui qui sans s'en rendre compte t'avait fait te sentir mal pour lui alors que tu trouvais son comportement égoïste. il savait bien que c'était un sujet douloureux, n'était-ce pas la raison principale des tensions qui existaient entre vous ? c'était lui qui avait abordé le sujet délicat qu'était sa sœur, et comme le brave homme qu'il était, il avait décidé de prendre la fuite. encore une fois. alors pourquoi cette hésitation ? tu ne lui devais rien, tu pouvais tourner les talons et partir  t'asseoir ailleurs, il ne t'avait pas vu, il était trop occupé. prenant ton courage à deux mains avant que tu ne changes d'avis et ne prenne tes jambes à ton cou, tu t'approches de la table où han yul se trouvait avec des amis, faisant tout pour ignorer les regards qui se posent sur toi, te concentrant uniquement sur le jeune homme. tu avais le cœur qui battait à tout rompre dans ta poitrine, la nervosité te gagnant peu à peu, mais il fallait que tu le fasses. il fallait que vous creviez l'abcès une bonne fois pour toute. ça ne pouvait plus continuer ainsi, avoir la présence d'han ah et son souvenir comme une épée de damoclès au dessus de vos têtes. « non... enfin si. je sais pas trop. » tu bredouilles maladroitement, sentant tes joues s'enflammer de honte quand un des amis d'han yul ricane dans son coin. trouvait-il ça drôle ? pensait-il que tu venais ici pour faire ta déclaration ou quoi ? c'était un sujet tellement plus important, plus sombre aussi. mais tu es soulagée quand il accepte de venir avec toi, de parler. « je ne pensais pas tomber sur toi ici, et je ne pense pas être la personne que tu as le plus envie de voir actuellement. » pas après la dernière fois. « on peut aller dehors si tu veux. » tu marmonnes à la suite, indiquant d'un mouvement de la tête l'extérieur du café, ta boisson qui est toujours chaude dans ta main mais tu n'oses pas prendre une gorgée. « s'il te plait ? » l'air devenait de plus en plus étouffant ici.

(c) DΛNDELION


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
Jeon Han Yul
Jeon Han Yul
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
souvenirs enflammés / hanyul Empty Lun 17 Juin - 20:49

souvenirs enflammés
ft. mieko
Sa réponse est évasive et ce n'est pas surprenant. Si la jeune femme tient à me parler, ce n'est pas pour se contenter d'une simple réponse, d'un bref résumé. Ainsi, je commence déjà à prendre mes affaires et à prévenir mes amis de ma sortie imminente. Je ne sais pas trop à quoi m'attendre, surtout que nous avons un passé compliqué Mieko et moi. Le présent n'est pas glorieux non plus, sûrement les conséquences de certains événements. Je tente de détendre l'atmosphère. La japonaise n'a pas l'air très sûre d'elle, ni convaincue de ce qu'elle fait. C'est bien l'une des rares fois où je peux la croiser en étant sobre et avec un esprit relativement léger. Ma sortie avait été utile à moins que je dois remercier ma boisson fraîche ? Tant de questions inutiles, en attendant d'avoir plus d'informations de sa part. « Tu ne m'as pas suivi. C'est un bon point. » Je n'imaginais pas le contraire venant de la jeune femme mais pour une raison que j'ignore, cette plaisanterie m'amuse. Puis, je me concentre et échange un regard silencieux avec elle. Au bout de quelques secondes, elle finit par se lancer et je dois avouer que j'ai l'impression d'être horrible, pour la voir aussi gênée. Je glisse mes mains dans les poches de ma veste et désormais debout, je finis par dire : « D'accord. Je te suis. » Je les salue d'un simple geste de la main et quitte le café en compagnie de la demoiselle. Je vais bien voir ce qu'elle va me dire. Un silence règne encore parmi nous pendant plusieurs minutes alors qu'on vient de quitter l'établissement. Ne sachant pas trop quoi lui dire, à part si j'évoque la météo du jour,  je finis par l'observer dans l'espoir qu'elle puisse prendre la parole sans avoir trop de craintes. Je ne suis pas un homme méchant par nature. Pourtant, je devrais revoir mon comportement vis-à-vis d'elle. Avec mes frasques, je peux la mettre en danger...
(c) DΛNDELION



( I shout but I can’t see. I shout but there’s no answer. Where is the truth ? )

Nishino Mieko
Nishino Mieko
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
souvenirs enflammés / hanyul Empty Jeu 11 Juil - 14:34

souvenirs enflammés
ft. hanyul
tu aurais dû tourner les talons et te tirer quand tu en avais l'occasion, il y avait fort à parier que le jeune homme n'avait aucune envie de te voir, pas après la dernière fois. à moins que si ? tu ne savais jamais vraiment avec han yul, tout avait été toujours si compliqué entre vous. trop de rancoeur, de peine, à chaque fois il fallait que ça parte en vrille, vous n'arriviez pas à communiquer. pourtant au fond tu savais que si vous y mettiez du vôtre, les choses seraient moins tendues entre vous. voilà pourquoi au final tu faisais le premier pas, tu comptais t'excuser pour la dernière fois, si votre relation était si compliquée, vous étiez tous deux responsables, tu n'étais pas du genre à aimer les conflits alors pourquoi c'était si facile de te prendre la tête avec lui ? tu attends anxieuse la décision d'han yul, faisant ton possible pour oublier les regards de ses amis posés sur vous, te concentrant uniquement sur lui, c'était pour lui que tu étais venue leur parler. il était temps de faire ce que tu aurais dû faire depuis longtemps, tendre la main... pour han ah. tu ne peux retenir le soupir de soulagement qui glisse entre tes lèvres à sa réponse, tes épaules qui se détendent légèrement tandis qu'un sourire fin étire le coin de tes lèvres. « merci. » tu réponds dans un souffle, remettant une mèche de cheveux en place, tu hoches la tête en direction de ses compagnons pour leur dire au revoir, sans dire un mot de plus vous vous éloignez jusqu'à vous retrouver dehors, la lumière du soleil qui t'aveugle temporairement. tu clignes plusieurs fois des yeux avant de mettre une main devant ton visage pour cacher les rayons lumineux, un silence qui s'installe entre vous alors que tu cherches par où commencer, te mordant la lèvre. han yul ne dit rien, comme s'il attendait que ce soit toi qui brise le silence, tu peux pas lui en vouloir puisque tu étais celle qui lui avait demandé de venir, c'était toi qui voulait lui parler. « han yul, je... » tu commences, hésitant un instant avant de prendre une inspiration pour te donner du courage. « je suis désolée. pour la dernière fois. » tes yeux que tu plantes dans les siens. « et pour le reste, entre nous ça n'a jamais été facile. et je voulais m'excuser pour ça. » tu en avais besoin, de faire ton chemin pour elle. pour han ah que vous aviez tous deux perdue, elle n'aurais pas aimé vous voir ainsi.

(c) DΛNDELION


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
Jeon Han Yul
Jeon Han Yul
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
souvenirs enflammés / hanyul Empty Jeu 15 Aoû - 20:22

souvenirs enflammés
ft. mieko
quittant le confort offert par mes rares amis, la sortie des locaux est synonyme de conversation sûrement sérieuse. pendant un instant, je me demande si la jeune femme ne m'a pas suivi ou si elle est tombée sur moi par hasard en arrivant dans ce café. toutefois, si la seconde option était la bonne, la japonaise devait avoir songé à cette conversation depuis quelques temps déjà. bien sûr, de mon côté, j'ai beaucoup pensé à mieko mais rien n'aurait pu me faire agir. faire le premier pas avec elle me paraît compliqué car cela voudrait dire que je vais devoir m'excuser sur une série de choses... une très longue série de conneries. je suis conscient de celles-ci mais je suis fatigué d'être vu le fautif. quel caliméro, je fais... si cette histoire me dérangeait tant, j'aurais simplement arrêté mes conneries. en fait, avoir des regrets à ce sujet me pousserait à reconnaître quelque chose que je tends à ignorer: j'adore faire le con. c'est une bouffée d'air frais, emmerder le monde, tourner le dos aux gens, c'est devenu comme une marque de fabrique. une part de moi en a honte. c'est tellement malsain de penser ainsi. je mordille ma lèvre inférieure, étonnamment silencieux comparé au hanyul qui avait squatté une nouvelle fois chez elle, il y a quelques semaines de ça. mieko me prend de court quand elle s'excuse de son comportement de la dernière fois ? je fuis rapidement son regard. les excuses prouvent à quel point les circonstances peuvent être graves ou en tout cas sérieuses. on en revient à mes pensées antérieures à cette prise de parole. " tu... vraiment, mieko, tu n'as pas à t'excuser. " ça m'évitera de devoir lui rendre la pareille bien qu'au fond de moi, je sais que ça serait la bonne chose à faire. " nous sommes différents tous les deux, ça a toujours été ainsi. " embarrassé, je tente de faire une vanne pour échapper à cette conversation. " et puis, j'aime bien quand tu me cries dessus. "
(c) DΛNDELION



( I shout but I can’t see. I shout but there’s no answer. Where is the truth ? )

Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
souvenirs enflammés / hanyul Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !