Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS DU MOIS C'EST PAR ICI !
En Mai, fais ce qu'il te plaît (mais on évite quand même les bêtises, petit coquin :perv: ) !

Ivresse & chaleur humaine (feat. Park Hoon)

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae
Park Eun Ki
Park Eun Ki
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ivresse & chaleur humaine (feat. Park Hoon) Empty Jeu 14 Mar - 22:20
Ivresse & chaleur humaine
PARK HOON & PARK EUN KI

Les lèvres recouvertes d’un gloss rouge dont elle ne se lassait pas depuis sa découverte, une tenue soigneusement choisie pour n’être pas trop mal - avec l’espoir secret que certains la trouveraient jolies - mais qui ne demanderait pas beaucoup d’attention pendant sa soirée. Elle n’avait pas envie de surveiller la longueur de sa jupe toute la nuit, elle avait d’autres projets, et elle ne s’en voudrait pas si un verre se renversait malencontreusement sur elle. Malheureusement, cela arrivait assez fréquemment, et on ne parlait pas encore des résidus de choses infâmes que les moins tolérants à l’alcool auraient renvoyés. Glamour ? La réalité, tout simplement. Elle s’était retrouvée face à ce genre de situations beaucoup trop souvent pour ne pas prendre ce détail en compte.

Tout en marchant, elle passa une main dans ses cheveux corbeaux pour rejeter une mèche qui retombait inlassablement sur ces cils noirs maquillés de mascara. Elle n’était plus très loin du point de rendez-vous maintenant, et elle se félicitait pour ne pas avoir de retard. Ou pas trop en tout cas. Le restaurant semblait très sympathique et accueillant, Hoon l’avait bien choisi. Assez simple, mais chaleureux. Manger des udon ici lui paraissaient une excellente idée, et le fait qu’elle ait faim ne changeait absolument rien à ce constat. De toute manière, il la connaissait maintenant suffisamment bien pour paraître effrayé ou désabusé.

L’impatience était marquée quand elle passa enfin la porte du restaurant en jetant un oeil à la salle pour regarder s’il était déjà arrivé. Un restaurant, dans lequel elle mangerait de délicieux mets, accompagnés de quelques verres pour bien commencer la soirée, avant d’en rejoindre une. Son adhésion pour ce plan était infaillible, et l’hésitation ne s’était pas présentée une seule seconde quand la proposition avait été soumise.

Manger, boire, et certainement fumer plus tard. Rien ne pouvait concurrencer un tel week-end, surtout en compagnie de personnes qu’elle appréciait autant que Hoon. Cet ami de quelques années déjà, elle n’avait pas vu le temps passé. Ils s’étaient rencontrés durant la dernière année de lycée, et ils avaient réussi à garder contact même en entrant à l’université. Le partage de cette dernière aidait peut-être, mais elle s’en réjouissait. Il ne restait maintenant plus qu’à savoir où il était, s’il était déjà arrivé.
(c) DΛNDELION
Park Hoon
Park Hoon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ivresse & chaleur humaine (feat. Park Hoon) Empty Sam 16 Mar - 18:47
Ivresse & chaleur humaine
PARK HOON & PARK EUN KI
Ce n’était un secret pour personne, Hoon aimait les filles, il aimait séduire. Si c’est encore vrai maintenant, ça l’était encore plus du temps du collège et du lycée. Né dans une famille dominant l’économie coréenne, adoré par sa mère depuis son plus jeune âge, il n’avait jamais manqué de rien, ni d’argent, ni d’amour, ni de confiance en soi. Ainsi, il avait toujours su qu’il était beau, attirant et il avait su en tirer profit très rapidement, se prenant au jeu de la séduction, n’hésitant pas à devenir le petit-ami de nombreuses filles, qui pour une grande partie, n’étaient pas non plus vraiment amoureuses de lui. Le couple ne durait jamais longtemps et une fois séparé, Hoon gardait souvent de bonnes relations avec ses ex. Ainsi, ironiquement, il était bien plus entouré de filles que de garçons.

Eun Ki était une des nombreuses ex de Hoon, mais elle avait su se démarquer. Il ne savait pas trop pourquoi, ni comment, mais elle était sans aucun doute celle avec qui il s’entendait le mieux. Leur relation ne datait pas de si longtemps : ça faisait à peine trois ans qu’ils étaient sortis ensemble, et à peu près autant de temps qu’ils avaient rompu. Mais ils n’avaient jamais perdu contact, se retrouvant souvent pour faire la fête ensemble, n’hésitant pas à se taquiner mutuellement. Certains les prenaient parfois pour un couple et peinaient à croire qu’ils étaient des ex.

Ce soir-là fut une soirée comme tant d’autres où ils avaient prévu d’aller à une fête ensemble. Ses cheveux décorés par un gel, et habillé qu’avec des vêtements de marque, Hoon était fin prêt pour démarrer. Il hésita quelques secondes à prendre les clés de sa voiture pour se rendre à Hongdae mais se résigna. Il allait sans aucun doute boire et, même s’il tenait l’alcool, il ne voulait pas conduire en ayant bu.

Appelant un taxi pour s’y rendre, il finit par arriver au restaurant de udon qu’il avait conseillé à son amie. Il s’y rendait assez régulièrement avant de partir en soirée, histoire de ne pas avoir l’estomac vide. Il trouvait que les udon étaient un plat qui se mariait bien avec l’alcool, aussi bizarre cela soit-il. Assis à une table, il n’eut à attendre que quelques minutes avant de voir la silhouette de Eun Ki rentrer. Il se leva et lui fit signe de la rejoindre, avant de la saluer avec un grand sourire. « Hello ! » s’exclama t-il. Puis il se rassit, sans prendre la peine de déplacer la chaise de Eun Ki pour qu’elle s’y assoit. C’étaient des choses de gentleman qu’il faisait quand il draguait, et qu’il avait fait à Eun Ki du temps de leur couple, mais maintenant il ne prenait plus la peine de le faire. « Comment tu vas ? Prête pour la soirée ?! » Question stupide : qui n’était pas prêt pour faire la fête ?
(c) DΛNDELION



- L.O.V.E you -
Park Eun Ki
Park Eun Ki
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ivresse & chaleur humaine (feat. Park Hoon) Empty Jeu 21 Mar - 22:39
Ivresse & chaleur humaine
PARK HOON & PARK EUN KI

Elle parcourait la salle du regard à la recherche d’une silhouette connue quand des odeurs attrayantes vinrent lui titiller les narines. Le plus tentant à ses yeux était cette odeur de viande. Depuis enfant, elle avait un odorat développé, alors il n’était pas rare qu’elle réussisse à reconnaître ce que sa mère cuisinait à peine rentrée chez elle. Peut-être qu’elle connaissait trop bien la cuisine maternelle aussi, mais qui pouvait-elle quand sa mère était un véritable cordon bleu. Elle était heureuse d’avoir hérité de son goût pour la cuisine, contrairement à son frère qui ne savait même pas faire cuire des oeufs. Eun Ki était impatiente de pouvoir goûté à ses plats, en espérant que la saveur répondrait aux promesses de l’odeur.

Quelques petites secondes seulement après avoir arrêté de respirer ses bonnes odeurs, elle vit un peu plus loin une silhouette debout faisant des signes dans sa direction. Si elle avait pu avoir une aussi bonne vue que l’était son odorat, peut-être qu’elle n’aurait pas été obligée de faire confiance à sa logique, en se disant qu’elle était la dernière personne entrée dans les lieux, et donc que les signes étaient pour elle. Mais ce n’était pas le cas, alors instinctivement elle fit quelques pas, histoire de mieux voir les traits du visage et d’être sûre qu’il s’agissait de son ami. Quel soulagement quand elle reconnut enfin. Elle accéléra donc le pas, pour ne pas le faire attendre trop longtemps.

« Coucou, le salua-t-elle en retour, en enlevant sa veste pour la poser sur son dossier et de se débarrasser de son sac par un petit coup de pied rapide et efficace sous la table, tandis qu'il s'était déjà rassit. Je vais toujours bien avant une soirée, mais ça ira encore mieux bientôt. Et toi ? Je vois que tu t’es fait beau ce soir en plus… »

Elle baissa un instant la tête pour rejeter la mèche qui tombait devant ses yeux vers l’arrière, pour enfin le regarder et lui sourire malicieusement. Elle savait à quel point il aimait plaire, et elle comprenait bien. C’était très agréable de savoir que l’on plaisait, mais elle ne le cherchait pas forcément elle. Et puis, elle avouait sans mal qu’il avait tout pour plaire lui aussi. La gentillesse et la sympathie, mais surtout ce qui compte le plus pour une première impression, une belle gueule d’ange. Hoon était un bel homme, elle ne pouvait pas mentir, pas même à lui. Après tout, s’ils avaient eu une histoire - certes très courte - c’est qu’elle l’avait trouvé charmant.

Ils étaient amis maintenant, il était donc étrange de se dire qu’il était attirant. Surtout qu’ils avaient plus été amis qu’amants, d’un côté comme de l’autre. Cela avait donc facilité la rupture et ils étaient restés très facilement en contact. Cela la mettait presque plus à l’aise qu’avec d’autres, puisqu’il n’y avait plus aucune ambiguïté à présent. Elle se permettait aussi plus facilement de lui faire des compliments puisqu’elle n’avait plus peur d’une mauvaise interprétation. C’est pourquoi, le petit sourire en coin qu’elle portait ne voulait pas quitter ses lèvres même si elle essayait de l’estomper. Elle était vraiment à l’aise à ses côtés, cela faisait un bien fou. Elle pouvait être véritablement elle.  
(c) DΛNDELION
Park Hoon
Park Hoon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ivresse & chaleur humaine (feat. Park Hoon) Empty Mer 10 Avr - 14:23
Ivresse & chaleur humaine
PARK HOON & PARK EUN KI
Hoon répondit au sourire malicieux de Eun Ki par un autre sourire. « Je te corrige mais je n’ai pas besoin de me faire beau, c’est naturel. Disons que j’ai rajouté des facteurs ? » Ça pouvait paraître arrogant et peut-être que ça l’était un peu mais l’intention n’était pas mauvaise. Hoon savait qu’il était beau, dire le contraire ce serait de la fausse modestie, voire de l’hypocrisie. Il mettait avec facilité son physique en avant mais ça n’avait jamais été un critère pour discriminer les autres, loin de là. Il avait toujours été très social et son amour-propre ne l’avait jamais rendu élitiste, même si c’était vrai qu’il n’était sorti quasiment qu’avec des belles filles populaires. Néanmoins, sortir avec elle ne voulait pas dire en tomber amoureux et la jeune femme qui partageait sa table en était l’exemple parfait.

Il détailla du regard la jeune femme quelques secondes. « Tu es bien habillée aussi, cela dit. » répondit-il naturellement. Hoon savait que tout le monde essayait de bien s’habiller pour des soirées mais il y avait toujours un écart entre essayer et y parvenir. Eun Ki avait bien choisi ses vêtements, même s’ils étaient toujours plus sobres que les siens. De nature, elle se faisait moins remarquer que lui, en tout cas pas des mêmes façons.

Il tendit la carte qu’on lui avait donnée à Eun Ki, sans jamais perdre son éternel sourire. « C’est plus rapide que tu regardes sur ma carte, ils pensaient que je mangerais seul alors ils ne m’ont donné qu’une carte. De toute façon, j’ai déjà choisi ce que je voulais. » Il prenait toujours le même plat avant de partir faire la fête, c’était une vieille habitude. « Comment ça va depuis la dernière fois ? » Ça ne faisait pas une éternité qu’ils ne s’étaient pas vus mais même en l’espace de quelques jours, de nombreuses choses pouvaient arriver. Du moins, en théorie, parce que Hoon avait une vie assez simple, avec de très rares rebondissements – ce dont il ne se plaignait pas. Il aimait sa vie telle qu’elle était et pour rien au monde il ne la changerait.
(c) DΛNDELION



- L.O.V.E you -
Park Eun Ki
Park Eun Ki
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ivresse & chaleur humaine (feat. Park Hoon) Empty Sam 4 Mai - 2:28
@Park Eun Ki a écrit:
Ivresse & chaleur humaine
PARK HOON & PARK EUN KI

Elle le retrouvait bien là, ces petites remarques qui la faisaient doucement rire, et qu’elle admirait. Elle, elle n’aurait jamais osé prétendre un dixième de ce qu’il disait. Chacun ses défauts. Enfin, peut-être que si sa beauté à elle égalait la sienne à lui, elle pourrait s’autoriser quelques compliments à son propos de temps à autre. Seulement, la différence était bien là. Et en y réfléchissant un peu plus, elle aurait pu être élue Miss Corée, elle ne se serait pas sentie mieux. La beauté, on peut l’avoir à vingt ans, avec l’aide de maquillage, de beaux vêtements, bien coiffé. Mais quand on sort les poubelles, possède-t-on encore toute la beauté ? Elle avait plusieurs fois songé à avoir recours à la chirurgie esthétique, mais elle ne savait pas où commencer, ni ce qu’elle voulait changer. Elle était une éternelle insatisfaite qui se rabaissait toujours, alors même si elle était née dans le corps de Hoon - ce qui lui paraissait vraiment horrible - elle aurait envie de se changer des pieds à la tête. Dans sa peau à elle, elle ne lui changerait rien. Pas même replacer une mèche de cheveux.

Et pour le peu qu’on la complimentait elle, elle ne savait pas comment réagir, quoi répondre. Elle se contenta d’un petit sourire léger et de baisser la tête. Elle avait arrêté de remercier, elle se sentait trop hypocrite dans ces moments-là, et elle ne voulait plus se rabaisser, beaucoup pensaient alors qu’il s’agissait de fausse modestie. Si elle avait eu les joues sensibles, elle aurait peut-être rougi, mais ce n’était pas le cas. Le seul signe de son malaise, s’il l’on pouvait appeler ça comme cela, était ses mains avec lesquelles elle jouait.

« Tu es un habitué alors ? Quoique, peut-être pas s’ils s’imaginaient que tu mangerais seul. »

Elle se fit taquine. Histoire de tout faire pour oublier ses critiques qu’elle se faisait à elle-même. Personne ne devait savoir ce qu’elle pensait. Imaginer un jour qu’une tierce personne puisse connaître toute l’envergure de ses angoisses, ça l’angoissait justement. Un engrenage sans fin, qu’elle ne savait pas arrête. Et pourquoi arrêter ? Pour trouver quoi ensuite ? Ce qu’il lui resterait, ce ne serait qu’un grand vide finalement.

Réveil.

Jamais personne ne devait savoir.

Comédie.

Avec un grand sourire éclatant, elle se redressa et planta son regard dans celui de son ami. Un semblant d’assurance. Un faux sourire qui dégage suffisamment d’hormones pour pouvoir sourire sincèrement.

« Je suis vraiment contente de sortir ce soir ! J’ai l’impression que ça fait une éternité depuis qu’on s’est pas retrouvé comme ça ! Et puis, je vais pouvoir penser à autre chose qu’à Jae Hyuk… Je t’ai dit que je l’ai croisé il y a quelques jours ? »

Jae Hyuk. Elle voulait éviter d’y penser, c’est pourquoi cette soirée tombait vraiment bien. Pourtant, elle en parlait encore. À nouveau. Tu es à nouveau entré de ma vie. Alors, sors de ma tête, au moins ce soir.
(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ivresse & chaleur humaine (feat. Park Hoon) Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux y prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !