Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Digital City :: Quartier Sud :: Nightclubs Road

Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros]

Lee Jae Hyuk
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty Sam 16 Mar - 17:48
Deux loosers qui savent pas conclure qui boivent pour oublier.

Les deux crétins de frangins Lee


« Hyung, tu es en chemin ? » Message envoyé. Jae Hyuk rangea vite son portable pour fourrer ses mains dans le fond de ses poches. Il sauta d’un pied sur l’autre, rentrant son cou dans le col de son manteau en tweed, frigorifié. Lui et son frère, malgré leurs fortes ressemblances, étaient un peu comme le Jour et la Nuit. S’il aimait venir en avance aux rendez-vous, son aîné était plutôt ne pas se soucier des horaires à quelques minutes près. Il n’allait pas le faire attendre jusqu’à ce qu’il se congèle sur place non plus, mais disons qu’il aimait prendre son temps pour le rejoindre. Au moins, quand il était au dortoir, il suffisait que Jae Hyuk tape à sa porte et le presse pendant qu’il lui jetait des regards consternés en soufflant. Cette époque, aussi courte eut elle été, lui manquait déjà. Il avait même hésité à quitter le dortoir pour s’installer avec lui en ville mais il n’était pas à ce point dépendant. C’était plus parce qu’il s’inquiétait pour son frère. Depuis quelques temps son comportement était plus agressif, impatient. Il paraissait constamment fatigué et nerveux, un peu comme un camé. Ayant désormais connaissance de ses antécédents et le sachant tout seul, il ne serait pas faux de déclarer que le petit frère se faisait bien du mouron. Il ne voulait pas le voir se plonger dans la solitude, loin d’une fraternité qui l’avait sûrement porté vers le haut, loin d’un meilleur ami qui devait lui manquer, et replonger dans ces ténèbres qu’il semblait n’avoir jamais réellement quitté. Son avenir, sa nouvelle vie, ce devait être une grande source de stress pour lui non ? Mais il n’avait pas à s’inquiéter, car il aurait sa seule famille, Jae Hyuk, à ses côtés quoiqu’il advienne. Et il comptait bien lui montrer tout le soutien qu’il avait à lui apporter.

Était-ce la raison qui l’avait poussé à lui proposer d’aller boire un verre ce soir là ? Pas seulement. Lui-même ne se sentait bien que quand il savait son frère à ses côtés. Des amis ? Il en avait certes mais se sentait de toujours mettre son masque de petit prince parfait devant eux pour satisfaire les attentes que le monde entier semblait avoir sur lui. Une famille ? Il en avait une, les sangos, mais au final, il se rendait de plus en plus compte qu’il les connaissait peu. Il ne s’y mêlait que trop peu même s’il pouvait sentir le soutien qui élevait tous les membres de cette fraternité. Et c’était déjà bien assez leur demander. La seule personne à qui il aurait pu montrer sa vraie personnalité était Eun Ki, son ex-meilleure amie avec qui il essayait de renouer contact. Il y avait pourtant encore tant de choses dont il souhaitait la préserver, pour ne pas plus la blesser qu’elle ne l’était maintenant. Il devait se montrer fort pour elle, et au fond il se savait endurant. Mais parfois, il voulait baisser les bras, tout abandonner, vivre insouciamment, inconsciemment. Même si ce style de vie ne lui allait pas -il le savait très bien - il l’enviait de temps en temps. Et c’était dans ses moments qu’il avait besoin de son frère à ses côtés. S’il voulait une bonne relation, ils l’avaient tout deux compris assez rapidement, ils avaient besoin d’honnêteté, de bienveillance et de temps. Alors, il serait incongrue de se faire passer pour le mec parfait devant Jae Sang, il ne voulait pas non plus lui imposer cette version de lui-même que son père avait surélevé en rabaissant son fils aîné. En un sens, il cherchait aussi à ce que sa vraie famille ne le prenne plus jamais pour quelqu’un qu’il n’était pas, qu’ils ne veuillent plus faire de lui l’être humain parfait qu’il ne serait jamais.

La dernière impulsion qu’il avait pour poireauter ainsi dans le froid glacial à respirer l’air poussiéreux de la grande capitale, était qu’il appréciait particulièrement les soirées alcoolisées avec son partenaire de crime. Bien que la plupart du temps, il avait un peu de mal à s’en souvenir… ll savait juste que boire le rendait un peu crétin. Sa politesse polissée s’envolait, ainsi que sa logique. Il s’en réveillait avec des bleus pleins les pieds mais des souvenirs hilarants bien que honteux dans la tête. Ils vivaient vraiment leur meilleure vie.

« Oh bordel, Hyung, grouiille ! » chuchota Jae Hyuk pour lui même en grelottant. Heureusement qu’un bon verre de soju l’attendait dans quelques instants pour le réchauffer.

Cette soirée là aussi avait son lot de promesses...
(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Lee Jae Sang
Lee Jae Sang
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty Dim 7 Avr - 11:35
Deux loosers qui savent pas conclure qui boivent pour oublier.

Les deux crétins de frangins Lee


« J'arrive ! » Pire mensonge de l'univers. A force, les gens qui me connaissaient devinaient forcément que lorsque je disais que j'arrivais, ça voulait dire que je n'étais même pas sorti de chez moi... Et pour le coup, c'était vrai, j'étais en train d'enfiler mes chaussures. Je ne faisais pas exprès d'arriver en retard aux rendez-vous. C'était plus fort que moi. Je ne voyais pas l'heure passer, et là, c'était déjà l'heure d'aller au bar alors que je n'étais que chez moi... Oui, chez moi. J'avais quitté l'université avec quelques larmes versées, bouhouhou... Non évidemment je n'avais pas pleuré, mais j'avais quand même été triste. L'université m'avait accompagné pendant un bout de ma vie, et maintenant... Je ne pouvais plus y rentrer en tant qu'étudiant, mais en tant qu'adulte. Adulte... Ce mot me faisait bizarre. J'étais censé être un adulte depuis que j'avais passé la barre de vingt ans, mais je ne le sentais pas du tout. Cependant, le fait d'avoir un appartement à moi tout seul, d'avoir un travail, un salaire... Ça me faisait un peu plus sentir comme un adulte. Pourtant, mentalement, rien n'avait changé. J'étais toujours le stupide Jaesang que les gens aimaient bien taquiner. Et aussi l'imbécile Jaesang qui ne disait pas ses problèmes aux autres. J'avais beau m'être ouvert à ce sujet à mon frère, il ne savait pas ce que je vivais en ce moment. Fouillant ma poche, j'en sortis le sachet de Crimson. J'en avais constamment besoin. Si seulement ce soir-là, ma boisson n'avait pas été infectée de Crimson... Ma vie ne serait pas si misérable aujourd'hui. J'avais bien dit que j'arrêtais avec la drogue, j'avais bien dit que je n'y toucherais plus jamais. Et voilà que je dépensais des sommes astronomiques pour quelque chose qui me tuait. C'était bien le comble de l'humain ça, hein ? Je soupirai, me déchaussant pour me diriger vers la cuisine. Il fallait que j'en prenne avant d'aller retrouver Jaehyuk. Je ne me sentirais pas bien, sinon. Tant pis si j'aurais l'air un peu trop euphorique : peut-être qu'il ne remarquera rien ? J'étais en train de prier pour ça.

Le verre d'eau imbibé de cette saloperie, son contenu entra dans ma gorge puis enflamma le reste de mon corps. Mon cerveau fut soudainement mis en veille. Une lueur étrange apparut dans mes yeux, un sourire constant et une excitation forcée. Je ne pris pas la peine de laver le verre, et renfilai mes chaussures en tapant des pieds. J'étais redevenu un gamin. Humant une mélodie hasardeuse, j'ouvris la porte de mon appartement et la refermai derrière moi. Je pris mes clés, les fixant comme si elles m'étaient étrangères. Peut-être que c'étaient les clés qui allaient enfermer mon secret à tout jamais. Celles qui feront en sorte que plus jamais, la drogue ne quittera mon corps. Sous l'effet de cette substance rouge, je me mis à rire. C'était drôle. Les clés, c'était peut-être des monstres finalement... Des montres qui en cachaient un bien plus gros. Insérant la clé dans la serrure, je fis tourner le verrou. Une. Puis deux fois. Comme ça, le secret sera bien gardé. Souriant comme les ours en peluche, je tournai les talons. Direction le bar.

Chantonnant une autre mélodie cette fois-ci, ce fut avec un grand sourire et une excitation anormale que je trottinai vers Jaehyuk, silhouette fine qui attendait seul dans ce froid. Pourtant, le froid ne me faisait rien du tout. Au contraire, ça me chatouillait... Et ça me donnait encore plus envie de rire. Arrivé à son niveau, j'explosai de rire. « Oh ça va ! J'suis pas si en retard non plus... » Ceci était clairement un mensonge, mais mon petit frère ne m'en portera pas préjudice. « Allez, entrons ! » Tout content, je me dirigeai vers la porte puis l'ouvris, tenant la porte à mon bro derrière moi avant de m'asseoir à une table. « On prend quoi ? Une bouteille de soju ? Ah, des trucs à manger, aussi ? Pour faire passer l'alcool ! Vas-y, prends ce que tu veux ! J'ai de l'argent maintenant, hehe. » On pourrait croire que j'étais bourré sans une goutte d'alcool dans le sang... Mais en vérité, ce n'était pas de l'alcool qui circulait dans mon sang. C'était de la drogue rouge.
(c) DΛNDELION


+JAE SANG+
l'imbécile heureux jaesang ne possède aucune logique. mais qui a dit qu'une âme humaine ne devait pas être complexe, après tout ?
Lee Jae Hyuk
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty Jeu 30 Mai - 20:59
Deux loosers qui savent pas conclure qui boivent pour oublier.

Les deux crétins de frangins Lee


Quand son frère lui avait répondu par texte J’arrive. Jae Hyuk avait émis une plainte sonore, il allait encore attendre dans le froid un petit moment. Il pouvait très bien s’imaginer son frère en train d’enfiler sa chemise ou de lacer ses chaussures. On ne refaisait pas Lee Jae Sang malgré les nombreuses réprimandes que le plus jeune avait pu faire à l’aîné sur sa ponctualité. Et puis il était ainsi, et puis ça faisait parti de sa personnalité. On l’aimait ainsi. En tout cas, lui l’aimait ainsi, son frangin. Il avait toujours jalousé ce frère qui non-formaté par le paternel, ce frère libre comme l’air, ayant mille possibilités, celui de devenir qui il voulait. Pourquoi pas un raté si l’envie lui prenait, pourquoi pas un mauvais gars, pourquoi pas un super athlète, pourquoi pas un homme prenant revanche sur la vie de merde qu’on lui avait attribué. C’était la manière dont il l’avait vu pendant toutes ces années de rédemption. Et puis il l’avait enfin rencontré, le vrai Jae Sang, pas la version imaginaire qu’il s’était inventé pour combler l’absence omniprésente de ce grand-frère. Et au final ? Pourquoi le jalouser ? Ils avaient tous les deux fait avec ce qu’ils avaient.

Après s’être plaint discrètement, il vu arriver une petite flèche sautillante au loin. Son frère. Tout guilleret, chantonnant, le pas léger. Était-ce l’idée de voir son petit bro – comme il l’appelait tout le temps – qui le mettait en joie ? Ou alors Jae Hyuk se faisait des idées et il allait parfaitement bien, bien mieux que lui, à vivre loin de la fraternité. Les effets secondaires de la vie en solitaire ? Enfin il aurait tout le temps de s’apercevoir des raisons de l’euphorie de Jae Sang pendant leur petite soirée. Il ne pu s’empêcher d’être étonné devant son fou rire et de lui sortir une petite remarque.

« Toi, tu as commencé à boire sans moi ! » Et il rigola à son tour, passant la porte qu’il avait ouvert pour lui.

Un pressentiment alors qu’il l’a passe cette simple porte. Son cœur se serre. Il se retourne vers son frère. Non, il n’a pas rêvé. Il y a une lueur bizarre dans ses yeux. Une lueur qui s’intensifie et qu’il croise de plus en plus souvent ces derniers temps. Elle lui fait peur. Elle est l’inconnu. Il ne sait pas quoi en faire. Il ne sait pas comment en parler. Alors il se tait et il fait une nouvelle fois comme si elle n’existait pas. Pas de mots pour la décrire, pas d’explications à mettre dessus, il ne la sent pas bien et elle la met mal à l’aise. Mais que peut-il y faire ? Alors il se convainc tant bien que mal qu’elle n’est rien, le reflet de son inquiétude infondée. Il doit lui faire confiance, il doit être patient. Une sensation désagréable lui reste. Il fera en sorte de l’ignorer pour le reste de la soirée et d’ailleurs, elle partira rapidement. Il ‘y pensera plus à cette lueur sous les effets de l’alcool. Il ne s’en inquiétera plus, jusqu’à la prochaine fois. Et encore, il l’ignorera. Il ne devrait pas. Pour leur bien à tous les deux. Mais elle lui fait peur, il a l’impression qu’elle lui fera perdre son frère, sa seule famille. Il est terrorisé. Alors il ne peut faire un geste, paralysé.

« Si tu m’invites je ne vais pas me gêner ! » rigola-t-il pour faire passer le goût amère de cette foutu impression.

« Je prendrais bien du tteokbokki avec ! J’en ai une envie dingue depuis plusieurs jours… Pire qu’une femme enceinte ! »
(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Lee Jae Sang
Lee Jae Sang
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty Jeu 27 Juin - 11:39
Deux loosers qui savent pas conclure qui boivent pour oublier.

Les deux crétins de frangins Lee


Petit sourire en coin pour faire comme si c'était vrai, je roulai des yeux, feignant l'innocence. « Mais non, je n'ai pas pas bu ! » Le tout sur un ton jovial, pour qu'on comprenne bien qu'en fait, j'avais bu. Mais c'était un mensonge. Je n'avais pas bu. Je n'avais pas bu un millilitre d'alcool et je n'étais pas près d'avouer à mon frère ce que j'avais bu, en réalité. Quel grand-frère pathétique je faisais. J'avouais à mon frère mes faiblesses, mon passé, le côté de moi que je ne voulais pas assumer. Et voilà que je refaisais les mêmes erreurs. Je m'enfermais sur moi-même, je ne voulais faire part de mes problèmes à personne. Jaehyuk pourrait m'aider. Je savais qu'il le ferait. Mais, bizarrement, dès que je voulais en parler, c'était comme si ma gorge était en feu. Comme si la Crimson m'empêchait de dire le moindre mot, comme si elle serrait ma gorge et coupait mes cordes vocales pour m'arrêter là. « Tu ne dois dire à personne que je te tue à petit feu, Lee Jaesang. » C'était alors qu'elle devenait vivante. La drogue vivait en moi. Elle contaminait chaque millilitre de mon sang, chaque parcelle de ma peau, chaque zone de mon cerveau. Elle vivait en moi, et je vivais en elle. Au moment où je l'avais avalée, j'avais passé un contrat avec elle. Rends-moi heureux comme je l'étais avant. Et elle y arrivait, elle y arrivait merveilleusement bien. Quand elle vivait en moi, je me sentais anormalement heureux. Le monde se comblait de paillettes, les couleurs changeaient de nuance et devenaient belles, chaleureuses, chaudes. Les bouches sur le visage des gens s'étiraient en un sourire, la lumière se faisait plus forte, les rires résonnaient plus fort. Mais quand elle mourrait en moi, tout devenait fade. Les couleurs devenaient noires, les coins des bouches tombaient, la lumière disparaissait et tout ce que je pouvais entendre, c'était le reproche des gens. « Tu es un monstre, Lee Jaesang. » La Crimson me murmurait ces mots dans les oreilles. Pas besoin d'entendre de vraies personnes prononcer ces paroles, pas besoin qu'elle ne me le crie, pas besoin de le répéter en boucle. Une seule phrase de sa part, et voilà que j'avais une irrépressible envie de la faire revivre. Et c'était ce que je faisais. Un seul verre d'eau, et la voilà vivante. Aussi simplement que ça, le monde s'illuminait à nouveau, les gens étaient heureux à nouveau et je vivais à nouveau. Tout redevenait vivant avec moi.

Mais je me berçais d'illusions. Ce moi heureux n'existait pas. Ces voix dans ma tête n'existaient pas. Cette drogue vivante n'existait pas. Mais je faisais comme si de rien n'était. Le mensonge était plus facile à encaisser que la vérité. Et j'avais toujours été un homme trop faible pour accepter la vérité. Souriant à mon frère, les yeux plissés, le sourire fin, c'était comme si je portais un masque de théâtre. Je ne remarquai pas la peur de Jaehyuk. Je ne remarquai pas ma propre lueur inquiétante dans les yeux non plus. Pour moi, tout allait pour le mieux, dans le meilleur des mondes. Nous asseyant à une table, je lui demandai ce qu'il voulait prendre sur ce ton idyllique. J'étais trop heureux pour que ce soit normal. Rigolant trop fort, je montrai un grand sourire étrange à mon frère. « Ce que t'es drôle toi ! » fis-je en secouant de la tête, comme si je ne le trouvais plus si drôle que ça, au final. « Madame, une bouteille de soju et du tteokbokki avec ! Et bien piquant, s'il vous plaît ! » criai-je à la gérante qui acquiesça. Souriant à mon frère, j'appuyai mon menton dans ma paume, beaucoup trop heureux. « Alors, quoi de neuf ? Les sangos se portent bien sans moi ? » J'entamai un nouveau rire fou. Une lueur rouge brillait au lieu d'une lueur blanche, dans mes yeux. Preuve que la Crimson vivait en moi. Et que je vivais en elle.
(c) DΛNDELION


+JAE SANG+
l'imbécile heureux jaesang ne possède aucune logique. mais qui a dit qu'une âme humaine ne devait pas être complexe, après tout ?
Lee Jae Hyuk
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty Ven 2 Aoû - 11:54
Deux loosers qui savent pas conclure qui boivent pour oublier.

Les deux crétins de frangins Lee


Oublier son rire trop hilare. Sa voix trop forte. Son air trop figé dans cette expression joyeuse à en faire peur. Le Joker était passé lui déposer son gaz, comme dans le Batman de Tim Burton, c’était l’impression qu’il lui donnait. Et dans le film, les gens en mourraient. Il se tramait bien quelque chose, il le sentait. Mais quoi que ce fut, il n’arrivait pas à en parler. Devait-il attendre que Jaesang fasse le premier pas ? Un peu comme il s’était confié sur son passé… Pour l’instant, la solution était lâche mais il ne voyait que celle-là. Lui-même emporté par ses propres démons, cette espèce de honte qu’il portait comme une couverture depuis des mois maintenant. Il n’était pas encore prêt à en parler à son grand-frère. Il ne le connaissait pas si bien après tout, il n’avait aucune idée de comment il allait réagir et ça le pétrifiait. Et s’il ne voulait plus le voir ? Et s’il lui sortait ces mots blessants, ceux qui pourraient le détruire de la bouche de la seule personne qui pouvait réellement le blesser ? Il ne voulait pas le perdre. Non, il ne pouvait pas le perdre. Et pourtant, ne s’était-il pas dit qu’il devait être honnête avec son frère ? Il s’était courageusement confié mais voilà que Jae Hyuk n’arrivait pas à faire de même. Pathétique. Lâche. Certes. Mais il lui fallait un peu de temps, c’était déjà assez le bordel dans sa propre tête pour qu’il n’arrive à l’expliquer clairement à son aîné. Pour le moment il allait se l’autoriser, tiens. A fuir. Fuir ce dont ils auraient un jour à parler, tous les deux. Les conséquences de ces paroles. Et sans le savoir, son frère fuyait lui aussi. Bien loin.

La distance entre eux, allait-elle continuer à grandir ? Il pouvait presque la sentir déjà. Pas que celle physique, celle entre leurs cœurs. Ceux qui ne pouvaient accepter de briser celui de l’autre. Si Jaesang était sa faiblesse, il savait qu’il pouvait être aussi la sienne. Cette pensée, avant, lui faisait plaisir. Car il savait qu’ils étaient aussi la force de l’autre. Et puis, cela ne voulait-il pas dire qu’ils étaient une vraie famille ? Mais maintenant, elle l’effrayait.

Oublier toutes ces pensées. Se concentrer sur l’instant présent. Ils étaient tous les deux dans un endroit agréable et allaient passer du bon temps. Se faire de bons souvenirs. Passer outre les sombres idées qui leurs voilaient les yeux. Et ainsi, se réconforter, se rapprocher. Jae Hyuk en avait de plus en plus conscience, à quel point ces simples moments étaient si importants. Il rigola en retour, un peu forcé mais son frère ne s’en rendrait sûrement pas compte. Il décida d’inventer une excuse pour l’état dans lequel se trouvait son frère, ainsi, ils n’avaient pas à en parler.

« Je ne savais pas que tu étais si content de me retrouver dis donc ! A moins que ce ne soit quelqu’un d’autre qui te rende aussi joyeux ? » lui demanda-t-il avec un petit regard pleins de sous-entendus.

Bizarrement, ils n’avaient jamais vraiment parlés de leurs histoires de romance. Peut-être parce que Jae Hyuk en avait peu eu et que celle qu’il avait en ce moment, il ne voulait pas en parler. C’était d’ailleurs un peu stupide de lancer le sujet. S’il n’avait pas menti jusque là, il allait peut-être devoir à présent. Et d’un autre côté, il était soudain curieux. S’il était à peu près sûr que son frère n’avait pas de copine, il se dit soudainement que cela pouvait être une bonne idée. Avec quelqu’un à ses côtés, il ne s’en sentirait pas seul. Il aurait du soutien même quand son petit frère ne serait pas disponible pour lui. C’était une bonne idée, oui. Mais jusque là, Jaesang ne lui avait parlé de personne. Une idée lui fit rater un battement de cœur. Et si lui aussi était...
(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Lee Jae Sang
Lee Jae Sang
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty Ven 16 Aoû - 21:43
Deux loosers qui savent pas conclure qui boivent pour oublier.

Les deux crétins de frangins Lee


Sourire bête, rire stupide, joie idiote. La Crimson me rendait encore plus stupide que je ne l'étais déjà. Mais j'étais devenu dépendant à elle. C'était bien connu qu'être un idiot signifiait être heureux, quand on était idiot, on n'avait pas de souci à se faire. On vivait dans notre monde d'abruti, ne comprenant rien au monde et pourtant vivant avec tant de joie. C'était ce que j'aimerais être, un jour. On m'appelait l'imbécile heureux mais étais-je vraiment un imbécile ? Pas vraiment. Je ne faisais que semblant de l'être. C'était pareil pour mon bonheur. Je faisais semblant d'être heureux. Et à force de l'être, forcément, je dérapais. Cette soirée de Halloween m'avait fait complètement déraper. Il n'y avait plus de marche arrière à présent, c'était beaucoup trop tard. La Crimson était en moi, j'étais en elle. C'était fini.

Retrouvant avec un bonheur extrême mon frère, le sourire ne quittait pas mes lèvres alors que je réclamai de l'alcool et du tteokbokki, snack délicieux dont on ne pouvait pas se passer quand on buvait de l'alcool. C'était bien connu que pour ne pas tomber bourré trop vite, il fallait manger en même temps. Enfin, ce genre d'astuces ne marchaient pas trop avec moi, je tombais bourré très rapidement quoi qu'il arrive. Très mauvaise chose, d'ailleurs. J'avais beau avoir l'alcool heureux, j'avais aussi la fâcheuse tendance à dire la vérité lorsque je buvais. Et la vérité n'était pas toujours bonne à entendre, surtout si l'on possédait des secrets.

Riant de nouveau au sous-entendu de mon frère, je ris si fort que je dérangeai nos quelques voisins, frappant régulièrement des mains à la même vitesse que mon cœur battrait si jamais on découvrait qu'il était plein de Crimson. Des larmes firent leur apparition au coin de mes yeux, chose qui n'aurait pas dû arriver puisque cette phrase n'aurait pas dû me faire rire autant. Les coins de ma bouche me faisant mal à force de sourire, j'essuyai rapidement mes quelques larmes, en fin de fou rire. « Ah, ce que t'es drôle frérot... » déclarai-je, subitement fatigué à force d'avoir trop ri. « Non, non, j'ai personne. Pas encore ! » Et je repartis dans un fou rire inexplicable, tapant encore des mains à nouveau en y ajoutant cette fois-ci mes pieds qui frappaient le sol. Je me sentais si léger, ce soir. Si bien. Et pourtant, je n'étais pas encore bourré. « Oh mais et toi alors ? » demandai-je quand mon fou rire était passé. « Une jolie demoiselle te tournerait-elle autour, en ce moment ? Je suis sûr que t'en as plein ! Mon petit-frère est un type populaire, après tout. Toutes les filles lui courent autour, elles l'aiment tellement ! Yah, jeunes demoiselles, si vous cherchez un petit-ami y'en a un de libre juste ici ! » criai-je la dernière phrase un peu trop fort en le pointant du doigt. Et puis, je repartis dans un fou rire.

J'étais toujours dans mon fou rire lorsque la gérante vint vers notre table avec la bouteille de soju et les tteokbokki. Je remerciai la dame, toujours avec un grand sourire aux lèvres, ce à quoi elle répondit par un aimable sourire. Elle était vraiment gentille, elle aussi ! Tout le monde était gentil. Prenant la bouteille en main, je demandai le verre de Jaehyuk. « Allez passe-moi ton verre, on s'en fiche de respecter les règles, je te sers quand même. Et puis, si en âge t'es plus jeune que moi, en vrai c'est moi le plus jeune ! Je suis un bébé encore ! Un grand bébé ! » Et je me mis à rire de plus belle. Sans explication.
(c) DΛNDELION


+JAE SANG+
l'imbécile heureux jaesang ne possède aucune logique. mais qui a dit qu'une âme humaine ne devait pas être complexe, après tout ?
Lee Jae Hyuk
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty Mar 29 Oct - 17:15
Deux loosers qui savent pas conclure qui boivent pour oublier.

Les deux crétins de frangins Lee


Il avait forcément bu avant de venir. C’est ce dont se convainquait Jae Hyuk au fur et à mesure de la soirée. Son grand-frère avait beau être un énergumène, la plupart du temps il savait se tenir. La plupart du temps parce que dès qu’il avait un verre de soju dans le nez, ça devenait une autre affaire. Ce trait là de sa personnalité devait être lié à leur sang car le plus jeune était exactement pareil. Du moins il s’était découvert ce penchant pendant leurs soirées au bar. Il servit à son tour Jae Sang et se dépêcha d’avaler d’un cul-sec le verre qu’il venait de lui remplir. Rouge comme une tomate, sa honte s’amenuiserait sûrement avec l’alcool.

« Hyuuuuung !! » chuchota-t-il en lui intimant d’un geste de la main de baisser sa voix.

Il jeta des coups d’œil autour de lui aux demoiselles qui les prenaient sûrement pour des fous mais commençaient également à se dire qu’ils étaient plutôt mignons. Il leur rendit un sourire gêné et commença une longue plainte.

« Tu as beau être un bébé, tu es quand même mon grand-frère ! Aaaah, c’est gênant… Je crois pas que ce soit la meilleure manière de me trouver quelqu’un tu sais ! »

Puis il se joint au rire de son frère et bientôt ils rirent jusqu’aux larmes sans bien comprendre d’où venait cette hilarité. Les yeux globuleux de la gérante qui les fixaient en se demandant quels dingues elle venait encore de servir n’arrangeaient en rien leur état. Jae Hyuk se calma en avalant quelques tteobeokki.

« Remarque, tu t’y connais sûrement mieux que moi. » finit-il par soupirer en pensant à Min Sang.

S’ils étaient évident que les deux jeunes gens se plaisaient, il n’avait aucune idée de comment passer à l’étape d’après. Malgré l’excellente popularité que Jae Hyuk avait eu toutes ces années auprès de la gente féminine, il pouvait compter sur les doigts de la main ses ex-petites-amies. Parce qu’il n’en avait qu’une d’ailleurs. Une demoiselle qu’il avait longtemps fréquenté en tant qu’ami et peut-être un peu par pitié, il avait fini par accepter ses sentiments qu’elle avait pour lui depuis leur rencontre. Il serait sûrement resté célibataire si elle ne s’était pas déclarer, il n’avait aucune idée de comment draguer et se retrouvait toujours couleur pivoine et bégayant quand quelqu’un venait flirter avec lui. Ah l’Amour ! Il s’était longtemps dit que ce n’était pas fait pour lui. La seule chose qu’il avait pu faire pour cette pauvre jeune femme était de lui tenir la main. Et puis finalement elle s’était lassée d’attendre et était partie avec quelqu’un d’autre. Premier chagrin d’amour, éternelle ritournelle de moqueries de la part de ses amis qui connaissaient cette histoire. Le si populaire Jae Hyuk se trouvait même incapable d’embrasser sa dulcinée. Ils s’en étaient trouvés rassurés, si en plus il était le parfait copain la concurrence aurait été trop grande pour le garder auprès d’eux ! Déjà qu’ils supportaient assez mal les regards langoureux de leurs copines envers lui. Alors dès qu’ils avaient une occasion, ils ne se gênaient pas pour lui rappeler qu’il allait rester célibataire toute sa vie (ou alors finir dans un mariage arrangé, vu le père qu’il avait).

Mais après tout, si ça n’avait pas fonctionné, n’était-ce pas tout simplement parce qu’il préférait les hommes ? Il ne s’était même jamais posé la question auparavant mais depuis qu’il fréquentait Min Sang – même s’il avait toujours l’impression d’être aussi nul en drague et de devenir rouge pour un rien - il était bien plus à l’aise dans ce jeu du flirt. Ou était-ce parce que c’était Min Sang ? Rien que de repenser à lui fit battre son cœur un peu plus et il resservit son frère avant de lui tendre la bouteille de soju pour qu’il en fasse de même. Il avait besoin d’un remontant.
(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Lee Jae Sang
Lee Jae Sang
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty Jeu 31 Oct - 20:14
Deux loosers qui savent pas conclure qui boivent pour oublier.

Les deux crétins de frangins Lee


Mélanger la drogue et l'alcool, c'était une très mauvaise idée. Mais les mauvaises idées, Jaesang les connaissait très bien. Sa naissance elle-même avait été une mauvaise idée alors c'était sans surprise que sa vie entière avait fini par devenir une mauvaise idée aussi. Toutes les choses qu'il avait décidées de faire étaient des mauvaises idées alors maintenant, il n'y portait plus grande attention. Il était peut-être censé être un adulte déjà parti dans le monde du travail mais il était toujours aussi irresponsable qu'un gosse de deux ans. Et il ne manquait pas de le rappeler, s'appelant lui-même « grand bébé » ce qui lui permettrait d'office de servir son petit-frère plutôt que son petit-frère ne le serve alors que normalement, les plus jeunes devaient servir les plus vieux en premier. Mais entre frères ce n'était pas comme s'il y prêtait très attention, Jaesang n'avait jamais été à cheval sur des stupides règles comme ça. Il avait peut-être été éduqué avec ces règles mais il avait fini par grandir sans.

Avalant cul sec le verre que Jaehyuk venait de lui servir, il poussa un soupir satisfait, sourire aux lèvres. Il éclata de rire lorsqu'il vit le visage pivoine de son petit-frère qui rougissait suite à la scène que son grand-frère venait de faire. C'était vrai, il y avait beaucoup de demoiselles autour d'eux alors autant en profiter non ? Si Jaesang n'avait déjà pas de honte lorsqu'il n'était pas bourré, alors lorsqu'il était drogué et alcoolisé... C'était fini, le petit-frère Lee allait devoir supporter le grand comme il le pouvait. Roulant amicalement des yeux, sourire coincé aux lèvres, il feignit l'innocence alors que son frère le bombardait de reproches. Et puis, lorsqu'il finit sa longue tirade, ils éclatèrent tous les deux de rire jusqu'aux larmes, ne pouvant plus s'arrêter. Pour Jaehyuk ça devait juste être un rire contagieux mêlé à l'alcool mais pour Jaesang ça voulait tout dire, la drogue et l'alcool le rendaient hilare, combiné au visage ahuri de la gérante qui empirait son rire.

Son sourire resta sur son visage même lorsque Jaehyuk se calma, mangeant quelques tteobeokki et soupirant. « Ah bon, tu penses ? » s'exclama t-il, flatté. Il ne prit pas trop en compte le soupir de son petit-frère, étant trop quelqu'un d'autre pour reconnaître que celui-ci était en train de penser à quelqu'un en particulier. « C'est vrai que j'ai eu beaucoup d'expérience en relations amoureuses. Hé, si t'as besoin de conseils, viens me voir ! Moi j'ai pécho beaucoup de filles avec mon beau sourire et mes belles manières. » La réalité était plutôt qu'il en avait pécho une sur dix et qu'en plus, c'était grâce à l'argent qu'il avait avant. Mais ça, il ne l'admettra pas. « Tu penses à quelqu'un en particulier ? Je peux t'aider à la draguer, peut-être même que je la connais ou qu'une de mes connaissances la connaît et je pourrais te donner des infos ! Allez, dis m'en plus. » Il lui glissa un sourire coquin avant de se servir un nouveau verre et de le boire cul sec. Comme il était déjà défoncé, autant s'enfoncer encore plus. Bienvenue dans la logique de Jaesang.
(c) DΛNDELION


+JAE SANG+
l'imbécile heureux jaesang ne possède aucune logique. mais qui a dit qu'une âme humaine ne devait pas être complexe, après tout ?
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Deux tombeurs ratés noyant leur solitude dans l'alcool [Lee Bros] Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !