Revenir en haut Aller en bas



 
Viens vite voir les nouveautés du mois !
Ce mois-ci c'est portes ouvertes chez les Gumiho ! N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites ! Et tout ça sans passer pas la case propagande, n'est-ce pas génial ?
Au mois de Septembre, souviens-toi de filer !

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros]

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Bâtiment Sejong
Lee Jae Hyuk
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Jeu 4 Avr - 20:47

Entre convaincre et persuader.
ft. Mi Ok et Hyung
Lee Jae Hyuk n’était pas dans son assiette. Comment avait-il pu oublier ce dossier si important chez son frère ? Il n’avait plus que lui pour le lui ramener dans les temps s’il ne voulait pas se taper un beau zéro pointé qu’il ne pourrait jamais accepter dans son dossier scolaire parfait. Heureusement, il prévoyait un minimum et avait demandé au frangin de passer quelques jours avant la date limite pour rendre ce fameux travail. Ceci-dit, il ne pouvait s’empêcher de quand même stresser comme un dingue en constatant le retard - pourtant habituel – de Jae Sang. Ses pieds foulaient le sol des couloirs avec plus d’autorité que sa démarche habituel. Les étudiants se retournaient sur le passage charismatique du Petit Prince qui ne pouvait rien faire d’autre que de se balader en assurant de grands gestes pour laisser le stress qui montait s’échapper. Allez, ce n’était pas comme s’il ne lui faisait pas confiance ou qu’il ne le connaissait pas. Mais, il était bizarre ces temps-ci. Comme s’il se laissait plus aller que ce qu’il ne devait. De quoi se ronger un peu les ongles, même si sa manucure était toujours soignée. Le problème, c’est qu’il n’arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui n’allait réellement pas. Et son cerveau aux capacités supérieures à la moyenne ne pouvait supporter cette énigme. Il sentait bien que quelque chose ne tournait pas rond, qu’il lui cachait quelque chose. Il était clairvoyant, et pour une fois, il aurait préféré ne pas l’être. Que son frère ne se confie pas à lui sur les difficultés qu’il traversait était une véritable torture. Que pouvait-il faire pour lui dans ses conditions à part lui montrer son incommensurable soutien ? Ou alors était-ce de sa faute ? Ferait-il mieux de disparaître à nouveau de sa vie ? Non. Il avait du mal à croire à cette option là mais le silence que lui imposait son grand frère lui faisait imaginer les pires scénarios. Et dans un sens, c’était aussi un peu de faute… Il n’osait pas demander. Il avait peur de la réponse.

Perdu dans ses pensées, il faillit percuter de plein fouet une jeune silhouette frêle pas si inconnue que ça. Il s’arrêta net devant le jappement et s’écarta in extremis. De la bave était tombée sur ses chaussures italiennes. Mi Ok. Et son horrible toutou ! Hruum. Adorable et très serviable chien-guide. Une lueur d’intelligence brillait dans les yeux du canin qui le dissuadait même d’oser l’insulter dans sa tête. Et puis, il venait de lui éviter un accident bien fâcheux.

« Oh, pardon Mi Ok ! J’étais perdu dans mes pensées, j’ai failli te percuter... » s’excusa-t-il en gardant ses distances avec la jolie aveugle. Il était encore assez mal à l’aise suite à leur première rencontre. Il n’osait l’approcher plus, de peur de fendiller à nouveau sa carapace et de déclencher une nouvelle crise de larmes. Dans un couloir rempli d’étudiants, qu’un bel homme comme lui fasse pleurer une femme lui apporterait une sacré mauvaise réputation. Et les apparences, il y tenait.

D’ailleurs, il avait eu beau s’excuser, il ne savait pas comment se comporter avec elle. Il sentait qu’il devait régler des petits différents qui traînaient peut être encore. Quitte à réitérer ses excuses, il ne savait toujours pas ce qu’il avait fait de si grave pour la mettre dans un état pareil mais il ne pouvait pas laisser passer ce malentendu. Le jeune homme avait dans la tête que partageait leurs pensées autour d’un bon café pourrait améliorer leur relation. Non, vraiment, il détestait être, ne serait-ce que supposément, en mauvais termes avec quelqu’un.
« Hum… Je suis Jae Hyuk, au cas où tu ne te rappellerais pas de moi… Tu sais la salle de musique… Tant que je te tiens, est-ce que je pourrais te proposer de... » Il ne finit pas sa phrase, une silhouette familière et un peu perdu venait d’apparaître dans son champ de vision.

« Hyung ! Je suis là ! » cria-t-il à son égard en agitant les bras et sourire au visage.

Le voir balayait toutes les inquiétudes qui s’étaient emparés de lui. Tant qu’il était là, le reste, on s’en foutait.
Sauf de Mi Ok bien sûr. Cela lui ferait une occasion de rencontrer son frère.
(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Leukova Mi Ok
Leukova Mi Ok
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Sam 6 Avr - 17:14

Entre convaincre et persuader.
ft. Les deux frères Lee
Oh mon dieu ! Que ce fut long et pénible. Il y a encore plein de choses donc j’ignore de ce pays...

Perdue dans ses pensées, Mi Ok suit machinalement Kala. La jeune femme rentre chez elle après un cours interminable sur une tradition peu comprise par l’occidentale. Elle avait cru que son professeur n’allait jamais s’arrêter de parler.
Le jappement de Kala ramène notre jeune lunaire sur la terre ferme. Papillonnement des yeux par la surprise de ce cris rare, elle s’arrête brusquement dans sa marche automatique. Kala l’avertit d’un danger.

— Oh, pardon Mi Ok ! J’étais perdu dans mes pensées, j’ai failli te percuter...

Rien qu’au son de cette voix, elle reconnaît le jeune homme de la salle de piano du club, Jae Hyuk. Elle n’a pas oublié son nom. Par peur, lui, se représente. Mi Ok a un sourire au coin. Elle lui trouve un côté un peu comique mais, elle n’oserait jamais lui avouer.
La couleur rouge sang lui colle toujours à la peau. Son aura se répand tout autour de la jeune femme ce qui eut pour effet de la faire frémir. Elle ferme un instant les yeux pour se calmer. Elle n’arrive toujours pas à comprendre cette lueur très particulière que dégage le jeune homme. Il doit jouer un rôle qui l’empêche d’exprimer son être intérieur. Mais que cache-t-il ? Et vu la tristesse qui s’en dégage, ce n’est pas tout rose.

Pour l’heure, Mi Ok ne veut pas embarrasser Jae Hyuk comme la dernière fois. Elle qui veut passer inaperçue, harceler quelqu’un qu’on ne connaît pas, n’est pas la meilleure chose à faire. Et l’idée de s’initier dans la vie de quelqu’un ne l’enchante guère. Elle se voit mal commencer à lui poser des questions sur son passé.

Revenant à la réalité, Mi Ok se rend compte que le jeune homme lui propose de faire quelque chose. À cette suggestion, le rouge lui brûle les joues. Elle déteste cette facilité qu’ont ses joues de la trahir ainsi.
Au moins, elle peut cacher cet inconfort. Jae Hyuk vient d’interpeller une autre personne.

Hyung ! N’est-ce pas le terme pour désigner un frère en coréen. Jae Hyuk, ne vient-il pas de lui demander de les rejoindre ?

Une bouffée de stress entreprend de grignoter toutes les parcelles du corps de la jeune femme. Sentant l’angoisse de sa maîtresse, Kala vient se frotter contre les jambes de celle-ci.

J’espère qu’il n’a pas la même aura sordide que son frère ! Ou voire pire...
(c) DΛNDELION
Lee Jae Sang
Lee Jae Sang
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Ven 17 Mai - 20:09

Entre convaincre et persuader.
ft. Miok et Jaehyuk
Ah là là, mon frère était un vrai tête-en-l'air, hein ? L'air confiant et le nez allongé par une fierté mal placée, je revenais à l'université, le fameux dossier dans mon sac. Sac de cours qui avait bien vieilli avec le temps, et que j'avais arrêté de porter sur mon dos depuis que je n'étais plus un étudiant. Que cela faisait du bien de ne plus avoir un poids qui traînait derrière mon corps ! Mais malheureusement, si la présence matérielle avait disparu avec la fin de mes études, une présence invisible pesait toujours sur mon dos. Pression de l'argent, du métier, du futur... Grandir était toujours un véritable plaisir. Maintenant que je revenais à l'université non pas en tant qu'étudiant mais en tant qu'adulte, j'avais l'impression d'avoir encore vieilli. Vingt-six ans cette année, le quart de siècle déjà atteint, je prenais de l'âge de jour en jour. De l'autre côté, mon frère semblait toujours se porter aussi jeune qu'avant. Enfin, qu'avant. Notre avant, disons-le. J'avais raté une bonne dizaine d'années de sa vie. Cependant, comparé à notre première rencontre en tant qu'adultes... Il n'avait pas l'air d'avoir pris une ride du tout. Certes, ça ne faisait que deux ans, mais deux ans quand même. Moi à côté, j'avais l'impression d'avoir pris dix ans. Mais est-ce que je n'avais pas pris ces dix ans seulement en l'espace de quelques mois ? Notamment avec le retour d'une chère ennemie que j'aurais aimé ne jamais revoir. Oui, elle était actuellement dans mes veines, en train de pourrir tout mon sang et de me rendre complètement fou. Et pourtant, à la fois, elle me rendait si heureux. Je me sentais comblé, avec elle. Entier. Unique. Étrange, quand je savais qu'elle ne me faisait que du mal. Définitivement, être responsable, ça ne venait pas avec l'âge ou avec le fait de devenir adulte. J'étais la preuve même. D'ailleurs, j'étais en retard. Jaehyuk me tuera affectueusement pour ça.

Ne pressant nullement mon pas (après tout, si j'étais déjà en retard, pourquoi le ferais-je ?), je me rendis enfin au bâtiment qu'il fallait. Bâtiment que je ne connaissais pas tant que ça, comme moi, j'étais en sports. Mon frère et moi étions vraiment opposés dans ce qu'on faisait... et pourtant, on se ressemblait quand même. Ce bâtiment, je pourrais toujours facilement m'y perdre, malgré les cinq années passées en l'enceinte de l'université. C'était que je n'avais jamais eu le besoin de venir ici pour aller en cours. Heureusement, je n'avais pas à le retrouver devant une salle spéciale, il avait eu pitié de moi et m'attendait directement dans les premiers couloirs. M'attendre devant le bâtiment aurait été encore plus pratique, mais je devais bien braver quelques efforts pour pouvoir voir mon frère. Toujours avec cette fierté, je commençai à fouler le sol du bâtiment, entrant à l'intérieur de celui-ci. J'avais cette sensation d'être plus vieux que tout le monde alors que j'avais sûrement le même âge que certains étudiants. Être coach donnait cette sensation, cette sensation d'être quelqu'un de plus expérimenté que les autres et de plus âgé. J'aidais actuellement l'équipe de volley à donner le meilleur d'elle-même, et le faisais aussi pour d'autres groupes à l'écart des écoles, dans des clubs plus spécifiques. J'aimais beaucoup ce travail, je n'étais pas le plus doué pour enseigner mais on semblait me comprendre quand même. Probablement parce que les gens qui faisaient du volley comprenaient le langage passionné que j'employais. Du moins, j'imaginais ?

Arrivant finalement au bout d'un couloir rempli d'étudiants, j'entendis soudainement une voix familière. Oh, mon petit-frère. Sourire carnassier sur les dents, je m'approchai de lui, ayant la grande envie de l'embêter. Après tout, ce n'était pas tous les jours que mon frère faisait ce genre de bêtises. Oublier quelque chose, c'était plutôt de mon ressort. Prenait-il exemple sur moi ? Il ne devrait pas. Je n'étais clairement pas un très bon modèle à suivre. C'était plutôt le contraire. On devrait faire tout le contraire de ce que je faisais. A commencer avec mon rapport avec la drogue.

Une fois devant lui, je mis les deux mains sur ma taille, levant légèrement la tête pour le toiser du haut de mon mètre quatre-vingt-trois. Pas très utile puisque mon frère faisait à peine un centimètre de moins que moi, mais je faisais de mon mieux pour me sentir un peu supérieur. Parce que j'avais bien envie de jouer la carte du grand-frère lourd. « Alors comme ça, ça oublie son super devoir, hein ? » demandai-je avec un ton blagueur. Je lâchai un petit rire avant de finalement remarquer qu'il y avait quelqu'un d'autre avec lui. Une jeune femme avec un chien. Un chien ? On avait le droit d'amener des animaux ici ? Je clignai plusieurs fois des yeux, perturbé, avant de sourire malgré tout. « Oh, bonjour ! Tu es une amie à mon frère ? Je m'appelle Jaesang, enchanté ! Je suis le grand-frère de ce petit poisson rouge. » dis-je en tapant sur l'épaule de mon frère, grand sourire naïf. Mais ça ne servait à rien de jouer à la comédie face à des gens qui savaient lire dans les esprits, Jaesang.
(c) DΛNDELION


+JAE SANG+
l'imbécile heureux jaesang ne possède aucune logique. mais qui a dit qu'une âme humaine ne devait pas être complexe, après tout ?
Lee Jae Hyuk
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Sam 1 Juin - 18:18

Entre convaincre et persuader.
ft. Mi Ok et Hyung
Il n’eut pas le temps de voir la rougeur qui apparaissait sur les joues de la belle Mi Ok. L’apparition soudaine de son frère accapara toute son attention. Un grand sourire apparut sur son visage, son cœur se sentit en paix. Quel drôle de pouvoir avait-il ce Lee Jae Sang pour toujours le rendre heureux par sa simple présence ! Son petit-frère aimait à penser que ce serait toujours l’effet qu’il lui ferait, il découvrirait bientôt qu’il pouvait être la source de bien grandes inquiétudes et tristesses. De son mètre quatre-vingt trois, il le toisa avec un sourire carnassier. Il aimait particulièrement le taquiner. Lui faire sentir que le grand-frère, c’était lui. Il n’avait jamais pu se comporter ainsi quand ils étaient plus jeunes, c’était toujours Jae Hyuk d’abord et l’enfant de trop. Maintenant c’était eux deux, les frères Lee. Un père trop sévère, une mère absente, ils n’en avaient pas besoin. Mais les deux jeunes qui avaient vécu la plupart de leur vie dans une forme de solitude ne s’en trouvait mieux qu’à se retrouver. On pouvait en dire ce qu’on voulait, une famille était importante pour un bon développement. Pas étonnant que Jae Sang ai autant mal tourné quelques années auparavant. Il voulait croire que maintenant qu’il était là, il n’avait plus de raisons de retomber dans ses anciennes conneries. Il se trompait.

Il avait l’air normal, il souriait, se présenta à Mi Ok. Jae Hyuk qui sentait que depuis quelques temps quelque chose ne tournait pas rond, n’avait pas de raisons de s’inquiéter en cet instant présent alors même que la Crimson tournait encore dans ce sang si similaire au sien. Il fit les présentations.

« Hyung, je te présente Leukova Mi Ok, on s’est rencontré l’autre jour dans la salle de musique et Mi Ok, je te présente mon grand-frère, Lee Jae Sang, il vient d’être diplômé. Il était aussi à la Yonsei avant. »

Il récupéra le précieux document de son frère. Il le retourna dans tous les sens pour s’assurer que son travail était complet et n’avait pas été abîmé par le trajet. Il l’épousseta, le feuilleta et son sourire s’agrandit tandis que son stress disparaît.

« Oh ! Merci Hyung, tu me sauves la vie là ! Qu’est-ce que je ferais sans toi... » commença-t-il puis il se perdit dans une relecture intensive, ne prêtant plus trop d’attention à ce qui l’entourait. Une mauvaise habitude, ses capacités de concentration impressionnantes affectaient bien souvent ses capacités d’attention. Au bout d’un moment, il se rendit compte de son attitude et releva la tête. Il avait l’impression que ceux qui n’étaient que deux inconnus avaient échangés quelques mots.

« Oh pardon, j’avais la tête ailleurs. Je voulais proposer à Mi Ok de lui payer un café pour le dérangement que je lui au causé l’autre jour. Tu te joins à nous ? » demanda-t-il en direction de son frère, ne laissant pas vraiment le choix à Mi Ok de refuser son offre.
(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Leukova Mi Ok
Leukova Mi Ok
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Sam 22 Juin - 14:22

Entre convaincre et persuader.
ft. Les deux frères Lee
À l’approche du deuxième frère Lee, une immense lourdeur affaisse les épaules de la jeune femme. La respiration coupée, elle observe de ses autres sens le jeune homme. Kala, à ses pieds, s’agite. Les soupçons de la jeune femme sont tout à fait fonder. Quelque chose ne tourne pas rond avec ce grand frère Lee. Comme pour Jae Hyuk, elle ne demande rien.

De tout manière, le mutisme l’habite sous la tension de nouvelle rencontre. Déjà que la présence de plus jeune n’est pas encore naturelle pour la métisse, se retrouver face à deux n’arrange rien. Elle bégaye un petit bonjour tel un brise quand Jae Hyuk la présente.

Par rapport à lui, l’aura de son frère ne se manifeste pas rapidement. Un soulagement bien éphémère pour Mi Ok, un sensation émoustille son intuition. Une odeur étrange emplit ses narines sensible. Chatouillant sa conscience, elle recule par réflexe.

Mal à l’aise, la belge ne sait comme briser le silence qui prend place entre eux trois. Ne pouvant voir, elle ne sait pas que font ses deux interlocuteurs.
Caressant la tête poilu de son amie, elle hésite sur la posture à suivre. Jae Hyuk semblait avec la rencontre vouloir lui proposer quelque chose. Mais maintenant son attention est ailleurs. Une opportunité pour la jeune femme qui a encore du mal en sa présence. La gêne qu’elle ressent près de lui fait référence à sa première rencontre catastrophique. Elle s’en veut toujours de sa réaction excessive.

Jae Hyuk, je vais y aller vous laissant entre frère.

Mais très vite, l’intéressé reprend conscience. Sortant de sa lecture, il lance l’invitation qui cloue la jeune femme sur place. Ne lui lançant pas l’option de refuser, elle se sent coincer pour le jeune homme. D’instinct, la chienne se place devant se maîtresse. Le poil redressé, les babines légèrement retroussé, elle ne rigole pas.

Oppressée, l’air lui manque.  Que puis-je répondre pour refuser à cette demande ? Le cerveau en ébullition, le coréen lui manque. Le français prend le dessus :

Ça n’est pas possible !

Ses neurones se réveillent de leur léthargie. Elle doit trouver une excuse valable pour s’enfuir à toute jambe. Seule option plausible :

Mes parents m’attendent. Je dois rentrée...
(c) DΛNDELION
Lee Jae Sang
Lee Jae Sang
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Ven 28 Juin - 15:16

Entre convaincre et persuader.
ft. Miok et Jaehyuk
Regardant avec curiosité la jeune femme aux côtés de mon frère, j'appris son nom par l'intermédiaire de Jaehyuk. Miok, hein ? Je lui fis un grand sourire, content de rencontrer une amie de mon frère. Ou bien, est-ce que ce n'était qu'une connaissance ? Je n'en étais pas sûr, mais ils semblaient bien s'entendre alors ça me comblait de joie.

« Enchanté Miok ! » m'exclamai-je un peu trop fort, plein de joie.

Mais elle semblait très distante. Elle ne m'avait pas répondu, ne me regardait même pas. Étrange. Peut-être était-elle juste timide. Bah, c'était pas grave. Chacun son caractère. Tant qu'elle ne faisait pas de mal à mon frère. M'intéressant à ce dernier, je lui donnai ce fameux document qu'il avait oublié chez moi. Perfectionniste, il examina chaque parcelle du document, ce qui me fit rouler des yeux en souriant. Il était pas croyable, mon petit-frère. Même pas capable de me faire confiance, hein ! Bon, il avait pas tort, si j'étais lui, je ne me ferais pas confiance non plus. Je n'étais pas le plus doué pour prendre soin des affaires... Mais là, c'était bien parce que c'était lui que j'y avais fait attention !

« Eh oui, qu'est-ce que tu ferais sans moi, hein ? » répliquai-je, tout content avec un grand sourire dévoilant mes gencives.

Mon frère plongea dans une concentration excessive, ce qui lui ressemblait bien. Me contentant de sourire, je reportai mon attention sur la jeune femme.

« Dis, il est adorable ton chien ! Ou ta chienne. Vraiment trop chou ! » fis-je remarquer, tout heureux de voir un chien.

Il était tout mignon, ça me rappelait Agha... Je voulais déjà la retrouver. Elle aussi, elle était adorable. J'adorais les chiens, les animaux... Ils faisaient fondre mon cœur et révélaient ma douceur. Elle ne me répondit pas, et préféra nous annoncer qu'elle allait nous laisser. Alors que j'ouvris ma bouche pour lui répondre, Jaehyuk fut plus rapide que moi... Enfin, il ne lui répondit pas. Au lieu de lui répondre, il proposa un café. Un café ? Bien sûr que j'étais partant ! Mais ce ne fut pas ma voix qui s'éleva, mais celle de Miok. Surpris, je la regardai, perplexe. … Hein ? Ça n'est ? C'était quoi ces mots ? Je ne reconnus même pas la langue. De l'allemand peut-être ? Ou de l'espagnol. J'en avais aucune idée.

Je vis que le chien de Miok sauta pour se mettre devant sa maîtresse, comme s'il voulait la défendre. Cela me fit papillonner des yeux alors que moi-même, j'avais levé légèrement mes mains pour me défendre, par simple mécanisme de défense. La Crimson brouillait mes sens, je me sentais juste heureux et concentré. Alors l'excuse de Miok ne me laissa même pas triste. A la place, je lui fis simplement un grand sourire.

« Allez, viens avec nous ! Je suis sûr que Jaehyuk sera super content que tu viennes avec nous. N'est-ce pas, bro ? »

Je le regardai, lui demandant du regard d'affirmer ce que je disais.

« Tes parents t'attendent pour quoi ? Ils ne peuvent pas patienter le temps d'un café ? Allez, on promet que le café sera rapide. Viens avec nous ! »

J'avais envie de connaître cette jeune femme mystérieuse qui avait attiré l'attention de mon frère. J'avais aussi de m'amuser, de faire de nouvelles connaissances. Et là, c'était l'occasion parfaite. Alors je ne la laisserais pas filer comme ça.
(c) DΛNDELION


+JAE SANG+
l'imbécile heureux jaesang ne possède aucune logique. mais qui a dit qu'une âme humaine ne devait pas être complexe, après tout ?
Lee Jae Hyuk
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Lun 8 Juil - 16:07

Entre convaincre et persuader.
ft. Mi Ok et Hyung
Sorti de sa rêverie, il avait repris son enthousiasme et son leadership en main, s’apprêtant déjà à partir pour le premier café qu’il trouverait, talons presque tournés quand la réponse négative de la jeune femme le surprit en plein mouvement. Il n’avait même pas envisagé un probable refus de sa part, puisque se défiler ainsi n’était pas tellement dans les habitudes coréennes, et il se sentit stupide de ne même pas lui avoir demandé son avis alors qu’il l’avait fait avec son grand-frère. Petit choc culturel qui le laissa pantois le temps que Jaesang, visiblement enjoué à l’idée de rencontrer une nouvelle amie, s’occupait déjà à sa place de la convaincre.

Mauvais relent de son enfance en petit prince, il n’aimait pas qu’on lui refuse quelque chose. Il fonctionnait encore ainsi, s’il voulait quelque chose, il l’aurait. Mais comme la vie ne fonctionnait pas toujours dans son sens, quand il ne l’avait pas, il pouvait se montrer très caractériel. Pas tellement devant les gens, il avait une image à laquelle il tenait. Aussi, prit-il la réponse de Mi Ok comme un coup de couteau dans son égo. Elle ne voulait pas devenir son ami et quand il y pensait deux minutes, il pouvait la comprendre. Leur première rencontre avait été loin d’être agréable pour elle comme pour lui. S’il voulait absolument arranger leur relation, dans son idéal un peu égoïste de s’entendre avec tout le monde et de ne jamais laisser de mauvaise impression de lui-même, elle pensait sûrement différemment. Dans les faits, elle pourrait même vouloir ne jamais le recroiser ou lui reparler et il l’avait embarrassé en revenant vers elle. Où se faisait-il des idées ? Il se sentait stupide de ne pas avoir pensé à ce qu’elle voulait elle et juste à ce que lui avait prévu. Il s’y accrochait à son désir, voulant changer le sien.

Son frère était là, et s’il ne trouvait pas un moyen de le retenir, il allait sûrement repartir un peu plus vite que prévu. Quelque chose ne tournait pas rond chez Jaesang dernièrement et quoique ça puisse être, Jae Hyuk avait du mal à mettre la main dessus. S’il ne refusait pas leurs rendez-vous il semblait quelque fois… ailleurs. Était-ce encore le cas si une tierce personne les accompagnait ? Était-ce leur relation qui se dégradait ou Jaesang qui n’allait pas bien ? Il avait besoin d’avoir une réponse, car, dans les deux cas, il ne pouvait pas se laisser le doute de perdre son frère. Si Mi Ok venait avec eux, il pourrait rester plus longtemps avec lui. Il ne pouvait pas la laisser repartir ainsi et il se sentait en même temps mal d’insister.

« Pourquoi ? » lui répondit-il en français, sourcils froncés, s’ajustant aisément au soudain changement de langue.

Elle répondit que ses parents l’attendaient. Oui, effectivement, si elle était attendue ce n’était pas une bonne idée que de la retenir ainsi et déranger l’organisation d’autres personnes. Le mieux était encore de s’excuser et la laisser filer… Heureusement, son frère ne pensait pas de la même manière. Il insista sans plus se poser de question sur la manière la plus polie de répondre à ce contexte. Après tout, pourquoi pas ? Ce n’était peut-être pas une mauvaise idée ? Il ne la connaissait pas plus que ça mais déjà avait-il l’impression que cette Mi Ok était une grande solitaire. Elle avait du mal avec les interactions sociales, y réagissant parfois exagérément, se baladant toujours seul avec son chien, parlait de ses parents qui l’attendaient – même si la phrase pouvait paraître anodine, elle pouvait aussi signifier qu’elle en était pas mal dépendante - et puis elle était étrangère. Lui forcer un peu la main pour qu’elle se sociabilise un peu plus n’était pas nécessairement une mauvaise chose. Il se doutait bien que son handicap puisse la mettre à l’écart de ses camarades, qu’elle éprouvait sûrement plus de difficultés à se faire des amis. Il rebondit sur l’enthousiasme de son frère.

« Ah… Je n’ai pas envie d’insister si on t’attend mais je t’avoue que ça me démange… Mon frère ne vient plus souvent à l’université et puis j’en connais trop peu sur toi pour qu’on se recroise facilement et j’ai vraiment envie de me faire pardonner pour la dernière fois… Je te promets aussi qu’on fera vite ! Juste histoire de discuter un peu et puis on te relâche ! C’est trop beau qu’on se croise ainsi tous les trois pour ne pas profiter de ce moment, n’est-ce pas ? » essaya-t-il de la persuader en utilisant son frère comme d’une excuse pour titiller les bons sentiments de la jeune femme qui lui avait paru être de nature sensible.

Puis, il n'insista pas plus. Le regard fixé sur le chien qui une nouvelle fois défendait sa maîtresse. Il n'en avait pas un bon souvenir...
(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Leukova Mi Ok
Leukova Mi Ok
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Mar 9 Juil - 21:08

Entre convaincre et persuader.
ft. Les deux frères Lee
Dans la dernière tirade de Jae Hyuk, quelques mots font tiquer la jeune femme ... envie de me faire pardonner pour la dernière fois…Elle ne comprend pas. Bien que rentrer dans la salle du club lui était interdit, il s’est déjà excusé pour ce désagrément. Un café n’est pas nécessaire pour cela. Mi Ok se sent honteuse. Cela devrait être l’inverse. Elle avait réagit de façon impulsive et exagérée face à cette intrusion.

Les derniers mots du jeune homme marque le coup final. C’est la première fois depuis son arrivée en Corée que quelqu’un s’intéresse à elle, veut apprendre à la connaître. Tout le monde la regard étrangement et la fuit comme la peste. Lui, il insiste pour l’avoir autour d’un café. Même son frère s’y met. Que lui trouvent-ils donc ?

Bien que l’excuse que ses parents l’attendaient est en parti bidon. Elle n’a pas tort. Elle aurait dû être depuis une heure déjà chez elle. Vérifiant sur sa montre, elle se rend compte qu’il est bien plus tard qu’elle ne le pense. Ses parents lui laissent une liberté mais la crainte les rongent toujours. Elle reste leur petite fille fragile.

Et pour prouver, son gsm sonne. Sursautant par la vibration de son sac, paniquée par la situation, elle fouille maladroitement son sac. Sortant le smartphone, l’écran lumineux indique « Papa ».
Mi Ok dans sa panique, voulant vérifier son appelant, fait une fausse manœuvre et son gsm lui glisse des mains. Tombant à terre, la jeune fille est incapable de le retrouver. Entendant la vibration, elle tâtonne le sol. Un déjà vu, enfin, un déjà ressenti de cette scène. Pestant contre sa maladresse, elle se sent ridicule.

Quand elle attrape enfin l’engin vibrant, une main chaude semble faire de même. Crispée, complètement perdue, Mi Ok retire sa main en vitesse. La situation lui échappe totalement. Le noir total de ses yeux la terrifie. Elle qui habituellement y est comme un poisson dans l’eau, elle perd tous ses repères durement acquis.

Sentant la panique de sa maîtresse, Kala commence à grogner. Le bruit caractéristique de défense de sa chienne est une douche froide pour la jeune femme. Elle n’aime pas que son amie à poil réagisse si violemment envers des gens qui ne lui veulent aucun mal. Ils n’en peuvent rien si la jeune femme est aussi timide et peu sûre d’elle pour paniquer dans ces situations. Par réflexe, elle attrape la peau du cou de Kala. D’un ton sec, en français autoritaire, elle lui intime le calme. Sous la menace de sa maîtresse, la chienne couine, baissant les oreilles pour marquer sa soumission.

Réalisant la scène qu’elle vient de jouer, Mi Ok se sent gênée. Jae Hyuk va vraiment la prendre pour une folle. Et en plus, son frère a assisté lui aussi. Rouge comme une pivoine, elle ne sait plus comment se montrer. Son seul souhait est de s’enterrer complètement dans les méandres de la terre.
(c) DΛNDELION


La Musique donne une âme à nos cœurs, des ailes à la pensée, un essor à l’imagination.
Elle est un charme à la tristesse, à la gaieté, à la vie, à toute chose.
~ Platon ~

S’en doute, le plus grand risque, que l’on peut prendre dans la vie,
est de se montrer tel que l’on est !
Lee Jae Sang
Lee Jae Sang
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Ven 2 Aoû - 16:10

Entre convaincre et persuader.
ft. Miok et Jaehyuk
J'étais absolument convaincu qu'un café ne ferait de mal à personne. Ses parents comprendront bien qu'elle soit un peu en retard, surtout si c'était pour prendre un café avec des amis. Enfin, des « amis ». Moi je n'étais pas vraiment son ami, juste le frère de son ami. Mais peut-être que je réussirais à devenir son ami grâce à un café ? J'avais bien envie qu'elle vienne, pour connaître les amis de mon petit-frère, ou les connaissances, en tout cas. Et puis, pour une autre raison cachée, je ne voulais pas rester seul avec lui. La Crimson me rendait différent, j'en avais conscience. Mon frère commençait à bien me connaître maintenant. J'avais peur qu'il découvre la supercherie... Si Miok se joignait à nous, au moins son attention ne sera pas que sur moi et il aura moins de chances de remarquer quelque chose.

Hochant frénétiquement de la tête aux paroles de mon frère, j'approuvais silencieusement ses mots même si elle ne pouvait pas le voir – et n'ayant pas l'habitude d'avoir affaire à des malvoyants, j'avais omis ce détail. Il fallait absolument qu'on profite d'un moment à trois ! Je ne disais jamais non à une occasion de me faire de nouveaux amis, de toute façon. Je n'avais donc pas du tout envie de la laisser filer, mais bon... Si elle était vraiment si attendue que ça, j'imaginais qu'on aura pas le choix et que je devrais me retrouver seul avec lui. Avec ma Crimson dans le sang.

Quelque chose vibra soudainement dans son sac. Quelqu'un devait l'appeler. La laissant faire, elle sortit son téléphone pour répondre à l'appel... mais son téléphone lui glissa des mains. Surpris par cette chute brusque, elle ne perdit pas plus de temps pour tenter de le retrouver par terre, tâtonnant du sol avec ses mains pour savoir où son téléphone était tombé. Je devrais sûrement l'aider...

Ni une ni deux, je me baissai pour attraper le téléphone pour le lui donner. Enfin, le souci c'était qu'on venait de l'attraper en même temps. Ce serait une scène ridicule et romantique de drama si on n'était pas dans la vraie vie et que je ne portais, pour l'instant, pas d'intérêt romantique à son égard. Cependant, elle sembla rapidement paniquée, retirant sa main avec une expression de terreur. Ouh là, avais-je fait quelque chose de mal ? Peut-être n'aimait-elle pas les contacts physiques.

« Oh désolé ! Je voulais juste- »

Sa chienne se joignit immédiatement à la conversation, commençant à grogner contre moi. Reculant à tâtons, je levai une nouvelle fois mes mains pour montrer mon innocence alors qu'un chien ne comprenait sûrement pas ces gestes. Avant que je ne puisse réagir et dire quelque chose pour tenter de calmer l'animal, ce fut Miok qui se bougea la première en grondant sa chienne dans une langue que je ne connaissais pas. Elle se calma tout de suite, baissant ses oreilles ce qui lui donnait un air de chien battu. Elle ne me semblait vraiment plus intimidante, tout à coup.

Regardant à nouveau la supposée amie de mon frère, je remarquai le teint rouge qu'elle abordait sur ses joues. Elle était sûrement gênée par la situation... Pour détendre l'atmosphère, et aussi parce que moi aussi j'étais parfaitement détendu, je me mis à rire.

« Elle te protège vraiment bien ta chienne ! » fis-je remarquer. « Tu devrais répondre à ton appel, maintenant. »

Je lui tendis son engin électronique que j'avais pris puisqu'elle avait préféré retirer sa main. Pendant un instant, je me demandais pourquoi est-ce qu'elle ne le prenait pas avant de me rendre compte qu'elle ne voyait rien. Oups. Je touchai alors son bras avec son téléphone pour qu'elle sache où il est. Une fois qu'elle l'avait récupéré, je me relevai, regardant mon frère avec un petit sourire. Ce qu'on pouvait dire, c'était qu'il avait des amis intéressants.
(c) DΛNDELION


+JAE SANG+
l'imbécile heureux jaesang ne possède aucune logique. mais qui a dit qu'une âme humaine ne devait pas être complexe, après tout ?
Lee Jae Hyuk
Lee Jae Hyuk
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty Sam 7 Sep - 23:44

Entre convaincre et persuader.
ft. Mi Ok et Hyung
Mon dieu. Il devait trouvé un moyen de la retenir. Il ne savait pas pourquoi. Il sentait que son frère ne voulait pas non plus rester seul avec lui. Qu’ils avaient besoin d’un peu d’une compagnie différente. Ils s’adoraient, toujours, mais ils étaient ensemble, toujours. Et même s’ils avaient quelques années à rattraper ensemble, parfois, ne se voir qu’à deux, pouvait vite être redondant. N’était-ce pas pour cette raison qu’il ramassait son téléphone… Ah non, il le ramassait simplement. Jae Hyuk lui lança un air étonné. Il ne le savait pas aussi galant – d’habitude c’était plutôt lui – mais bon, après tout, ils avaient eu la même éducation. Un petit sourire se forma sur ses lèvres en voyant la détresse de son frangin et l’attention qu’il porta à Mi Ok pour l’aider au mieux. Ils se ressemblaient. Ils étaient tous les deux aussi maladroits dans ce genre de situation. Il lui rendit son sourire et le plus jeune laissa échapper un gloussement. Avant de se retourner vers Mi Ok. Il tendit la main vers la sienne, toucha l’écran du portable mais ne s’avança pas plus, l’œil fixé dans celui du chien.

« Tu me permettrais de parler à ton père ? Si je lui parle, il acceptera peut-être que tu viennes avec nous non ? Je peux même lui parler en français si tu veux ! rigola-t-il.

Il retira sa main.

« Oh non. Je me sens mal. J’insiste beaucoup trop. On se reverra une autre fois si vraiment tu ne veux pas… Hum… Dis moi, au fait, tu es dans quelle fraternité ? Ce sera plus facile pour te retrouver ! » lui demanda-t-il.

Il jeta un air inquiet vers Jaesang. Aussi peu sociable qu’il était chez les Sangos – puisqu’il étudiait trop pour vraiment parler à ses camarades sélachimorphes – il était bien capable de ne pas reconnaître l’une de leurs. Mais non, en y réfléchissant un peu, son grand-frère avait parlé à Mi Ok comme à une inconnue, c’était bien qu’elle ne faisait pas partie de leur fraternité !
(c) DΛNDELION




le petit princeJe ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre. C'est tellement mystérieux, le pays des larmes.  
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Si je ne peux te convaincre, je te persuaderais. [Mi Ok x Lee Bros] Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !