Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Concours de header
Viens participer au concours de header pour l'anniversaire
de Shake The World ! Ça se déroule par là !
Ils sont attendus
(( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Aahb(( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Aahb(( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Aahb(( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Aahb
-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

(( taste of freedom )) - khaliyan & yohan

Byun Il Kwon
Byun Il Kwon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

(( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Dim 5 Mai - 8:07
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

ootd// Le cliquetis des portes métalliques qui se referment derrière toi. Bruit sourd, qui t'arrache encore et encore des frissons. Qui laisse ce cauchemar prendre fin. Tes cheveux longs encore ébouriffés, vieilles fringues sur le dos. Un simple sac plastique contenant le peu d'affaires qu'il te reste. Un porte-feuille, un paquet de clopes, ton zippo et un téléphone. Rien de plus. Comme une misère nouvelle qu'il va te falloir découvrir. Affaires que tu t'empresses de glisser dans les poches de ton pantalon. Comme pour cacher là d'où tu viens, comme pour laisser s'échapper ces longs mois enfermé. Un soupir qui se glisse vers ce dernier regard que tu lances à ces murs. Ceux qui t'ont vu sombrer un peu plus. Ceux qui t'ont vu te détruire davantage encore. Qui t'ont entouré bien trop longtemps, malgré toi. Et ce retour à la réalité, cette liberté retrouvée qui te fait peur, que tu vas devoir affronter. La solitude ayant fait oublier les gens qui t'entouraient, avant. Tes yeux qui se posent sur cette chevelure que tu reconnaîtrais parmi des milliers d'autres, qui glisse un sourire faussement heureux sur tes lippes rosées. "Srey ?" que tu souffles, laissant tes pas te guider vers la demoiselle non loin. Toi qui pensais être seul te retrouve face à celle qui a toujours eu cette place particulière dans ton coeur. Celle qui a causé tant de maux, mais qui a su rester à tes côtés. Malgré tout ce que tu as fait. Malgré tes mauvais côtés. "J'pensais pas t'voir ici..." ajoutes-tu, encore fébrile. Ayant bien trop peur de devoir affronter ce monde. Certainement changé. Différent à sa manière. Qui t'effraie autant qu'il te réjouit. Et comme un vieux réflexe, un bâton de nicotine se glisse entre tes lèvres. Premier plaisir d'homme libre. Premières heures à l'orée du soleil. Finalement.
© LOYALS.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
white shirt now red, my bloody nose. sleepin', you're on your tippy toes, creepin' around like no one knows. think you're so criminal. ☾☾
Im Khaliyan
Im Khaliyan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Jeu 30 Mai - 11:03
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

ootd// Srey était nerveuse, pas franchement certaine qu’Il Kwon soit content de la voir, lui qui lui avait demandé de ne pas venir en prison. Elle avait respecté sa demande et s’était contenté d’attendre que les jours défilent pour le retrouver. Elle souffrait tout autant que les garçons de cette situation. Mais elles les aimaient tellement que si elle devait s’effacer pour qu’ils puissent se retrouver c’était ce qu’elle ferait. Ils étaient sa famille, mais elle avait bien conscience que l’amitié que se portait les deux garçons était une relation forte, sanguine et qu’ils étaient plus deux frères que deux étrangers. Elle avait pourtant grandi avec eux, ils étaient tous les deux une part d’elle, même si se serait sacrifiée pour Yohan. Elle posa d’ailleurs son regard sur le jeune homme assis à côté d’elle dans la voiture. « C’est bien que tu sois là … » lui murmure-t-elle en prenant la main de Yohan qu’elle vient embrasser avant de caler sa paume sur sa joue. « Ça va aller … » assure-t-elle d’une voix douce, posant un regard tendre sur le garçon. Elle se penche vers lui pour lui embrasser la joue et déglutit un peu nerveusement bien qu’elle ne veuille pas le montrer. Quand les portes de la prison se mettent à s’ouvrir Srey descend de la voiture. Elle souffle un bon coup et s’avance alors vers l’ancien prisonnier qui retrouve enfin sa liberté … Elle a le cœur qui tambourine et la nausée au bord des lèvres. Elle est émue de la revoir mais tente de reste maître de ses émotions. Elle n’est pas certaine que sa présence puis plaire au garçon mais elle se persuade que venir le chercher restait la meilleure chose à faire. Ils s’étaient fait du mal, tous les trois, ils s’étaient blessés, plus qu’on ne pourrait le vouloir, mais ils restaient une famille et la famille – bien qu’on puisse les détester – restait toujours. Elle tenait, au moins pour eux, que leur relation puisse se rétablir. Une bourrasque de vent fait voler ses cheveux cachant un court instant son visage, lui laissant une seconde de répits. Elle reprend souffle qu’elle retenait sans s’en rendre et laisse échapper un rire nerveux, presque triste de la réaction du garçon. Elle ne se démonte pourtant pas et l’attire dans ses bras, conscient du risque que représente son geste. Mais Il Kwon … Il Kwon c’est un frère, davantage pour Yohan elle le savait, mais ça restait un frère pour elle aussi et s’arrangerait pour s’éclipser de cette relation. Pourtant aujourd’hui elle était là. Elle se serre contre lui, faisant tomber sa cigarette alors qu’elle murmure la voix cassée par l’émotion « Ça fait du bien de te revoir … » après quelques secondes pour ne pas être égoïste elle se redresse et attrape son visage entre ses mains « Ton frère est là aussi … » dit-elle alors que la voiture se découpe derrière elle comme un mirage qui apparait. Ton frère. Khaliyan savait, se doutait, se persuadait, qu’en les appelant ainsi elle contribuerait à la reconstruction de leur lien. Se rappeler des évidences, et de la force que représente ce lien. Tout du moins … elle l’espérait.

© LOYALS.
Byun Yo Han
Byun Yo Han
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Mar 18 Juin - 8:17
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

il était là, stoïque, le regard perdu dans le vide, dossier de son siège abaissé et ses jambes posés sur le volant de sa caisse. silencieux, pensif, perdu dans les méandres d’une colère qui s’était rapidement métamorphosé en désarroi. il observe au loin les fils barbelés de la prison, songeant qu’il aurait pu lui aussi s’y retrouver plus d’une fois et qu’il n’était toujours guère à l’abris de s’y retrouver à l’avenir. cela aurait pu être une solution, être enfermé pour ne plus être nocif à quoique ce soit. mais Yohan était un lâche, il savait pertinemment qu’il ne tiendrait pas en prison et finirait pendu aux draps de son lit. il expire lorsqu’elle tente de le rassurer, se mordant l’intérieur des joues lorsqu’elle embrasse sa main dans un geste qui se veut tendre. il avait décidé de pardonner, de tourner la page mais cela ne signifiait pas qu’il oubliait et ne rendait pas la trahison moins douloureuse.

elle s’extirpait de la voiture et il l’observait s’avancer vers l’entrée de la prison, vers cette silhouette qui s’en détachait. une vision qui lui arrachait un pincement au coeur, déglutissant difficilement alors qu’il glissait entre ses lèvres une cigarette, ses mains tremblant devant l’aisance à laquelle il avait de céder au stress. au fond il savait qu’il ne faisait pas cela que pour srey mais bel et bien aussi pour ilkwon et surtout pour lui même, lui et sa santé mentale. il avait beau lui en vouloir, la haine n’était pas le contraire de l'amour, c'en était l'envers, il haissait le jeune homme parceque justement, il l’aimait bien trop pour se contrefoutre de son devenir. et c’était ça le plus dur, être incapable de tous laisser tomber, de ne plus rien éprouver, de réduire en pièce ces sentiments qui faisaient de l’être humain un être faible. il tirait sur le tabac, serrant les dents lorsqu’il apercevait srey enlacer l’ancien prisonnier, comme si elle était incapable de l’accueillir sans contact physique. ô dieu ce qu’il haissait cet aspect de sa personnalité tout autant qu’il l’aimait. son regard noir fixant les deux jeunes gens, il expirait la fumée avant de venir frapper le volant d’un coup de pied, faisant retentir le klaxon de la voiture, abrégeant ainsi cette étreinte qu’il n’aurait su tolérer bien plus longtemps. il était prêt à changer, mais aucun changement ne se faisait en une nuit. Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l'ancien.
© LOYALS.


YOHAN
We're broken people now; We're burning out; So cold I'm bleeding now now now; Gonna let you down ! Tell me I won't ever be nothin', ain't that somthin'? I've risen from the bottom, I got 'em eyes on the prize and inside 'em. Damn right I overcame, y'all know the name. We similar but never been the same. Everybody, yeah they know the name. Right now, we'll make it some how; We'll make it some way...
Byun Il Kwon
Byun Il Kwon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Dim 14 Juil - 6:08
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

ootd// Une année coupé du monde, de ces proches qui faisaient autrefois ton quotidien. Une seconde dans l'univers, mais une éternité à tes yeux, embués par la peur qui te saute au cou. Peu sont ceux que tu as accepté voir dans ce lieu si lugubre. Peu sont ceux que t'as autorisé à te soutenir pendant cette traversée du désert. Et maintenant, tu te rends compte que ce n'était peut-être pas suffisant. Que les cicatrices qu'ont créé cet endroit sont indélébiles et qu'il faudra continuer ton chemin avec. Pensées éparses, sentiment d'inconnu qui t'effraie alors que tu te sens finalement incapable de pouvoir reprendre ce quotidien que tu rêvais tant de retrouver. Et la vue de Srey n'est qu'une façon de plus de te souvenir, de tout ce mal que t'as causé. Des relations que t'as détruites, de ces abysses dans lesquelles t'as sombré. Ta clope qui s'écrase au sol alors que ton visage mime désormais la surprise. Il te faut quelques longues secondes avant d'entourer finalement tes bras autour d'elle. Fébrile, comme le gamin que tu es, qui n'a jamais connu de geste tendre. Tes paupières qui se ferment un bref instant, avant d'être perturbé par ce klaxon qui retentit, te laisse te redresser et te raidir. Le simple contact de la demoiselle te ferait frissonner, toi qui a été privé d'attention pendant tout ce temps. Tu ne sais pas comment réagir, comment accepter le simple fait que tu es dehors à présent. Ton regard se perd dans celui de Srey, alors que ses simples mots résonnent à ton esprit. Ton frère est là aussi. Celui que tu as brisé, celui que tu as trahi en succombant à la tentation. Yeux qui s'ecarquillent, qui laissent ton regard observer tout autour de toi, avant de le voir. Là, au loin, dans cette voiture. Et il te faut un moment avant d'assimiler tout ça. Avant de te rendre compte de l'effort qu'il a dû faire pour venir jusqu'ici. Tu t'en mord les doigts intérieurement. Ne saurait quoi penser. T'avais eu le temps de penser à ce jour, mais t'étais loin d'imaginer tout ça, au contraire. Tu te souviens de la dernière fois que tu l'as vu, de cette discussion houleuse que t'as ressassé des mois durant, sans jamais réussir à savoir ce que tu pourrais bien lui dire le jour où tu sortirais. "Yohan." souffles-tu, d'un soupir marqué par l'appréhension, la douleur qui se réveille. Tu n'as pas trouvé de solution pour résoudre la situation dans laquelle tu t'es foutu. Pense simplement au fait que si tu pouvais revenir en arrière et tout recommencer, tu le ferais. "J'pensais pas vous voir ici..." À vrai dire, tu n'as averti personne, ayant appris la nouvelle quelques jours en arrière seulement. Tu mords l'intérieur de tes joues par nervosité, ne saurais pas où te mettre tellement la pression est forte pour toi. Mais fuir les problèmes n'est pas la solution, tu l'as bien compris à travers ces murs. D'un geste rapide, tu te détaches de la demoiselle. Tu sais au fond de toi que ce n'est pas une bonne idée d'être trop proche d'elle, autant pour Yohan que pour toi. Pour vos sentiments respectifs et tout ce que tu vas devoir reconstruire. Tu récupères cette cigarette au sol, t'empresses de l'allumer. Comme si tout ça pouvait t'aider à mieux appréhender la situation. Comme si cela marquait une liberté certaine que tu avais perdu depuis bien trop longtemps. "Comment il va ?" finis-tu par demander. Comme s'il fallait t'assurer de ne pas sombrer à peine sorti. Comme pour préparer au mieux ce trajet à partager jusqu'à l'inconnu. Ton regard lui, reste posé sur ce véhicule, la peur au ventre. Les démons toujours présents. Et comme pour rythmer ces sentiments, la fumée de ce tabac qui fait disparaître et réapparaître l'image de ce frère que t'as mis en pièces.
© LOYALS.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
white shirt now red, my bloody nose. sleepin', you're on your tippy toes, creepin' around like no one knows. think you're so criminal. ☾☾
Im Khaliyan
Im Khaliyan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Dim 25 Aoû - 15:33
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

ootd// Khaliyan se sent démunie dans le fond. Elle ne sait pas comment réparer leur relation. Elle ne sait même pas si cela leur est encore possible bien qu’il soit impensable pour la jeune femme de perdre les deux hommes de sa vie. Elle aime Yohan et l’a toujours aimé, dès la première seconde, mais Il Kwon fait tout autant partie de sa vie. Elle s’est le plus souvent effacé dans cette relation qu’il avait parce qu’elle savait que les deux garçons étaient importants l’un à l’autre. Elle s’était contenté de les aimé en gardant une place dans un coin. Elle ne pourrait jamais leur avouer à quel point elle tenait à l’un l’autre ni qu’elle considérait Il Kwon comme un frère (aussi douloureux que ces mots seront pour le plus vieux) et qu’elle considérait Yohan comme l’amour de sa vie. Elle n’osera jamais se mettre entre les deux, quémandant l’envie de former un trio unis et fort. Non Khaliyan et les garçons ne formaient pas un trio, ni n’avait cette image particulière, mais elle avait une place unique que les garçons lui avaient offert à leur façon. Il y avait eux, puis il y avait Khaliyan, Srey. Cette gamine qu’ils ont prise sous leur aile et qu’ils défendent quoiqu’il leur en coute. Elle était Khaliyan, elle était sur un genre de piédestal. Intouchable. Finalement elle se sentait toujours isolée. Et le seul pas qu’elle avait franchi, pour elle, uniquement pour elle, entre les deux garçons avait tout gâché. Chacun était responsable du carnage d’aujourd’hui. Chacun, par leur choix, leur action, leur décision, avait finalement détruit ce trio quasi inexistant. Khaliyan n’était que l’enfant qui s’était glissé entre eux plus jeune pour un peu de protection. Elle le savait, le vivait en conséquence et aujourd’hui, elle avait tout fait foirer. Elle voyait bien à quel point Il Kwon prenait le blâme sur ses épaules de ce qui s’était passé. Parce que LUI avait brisé SON frère et qu’il savait qu’avec SON choix il avait tout fait exploser entre EUX. Khaliyan avait juste été la mauvaise décision. Une mauvaise décision. Tout avait tourné dans sa tête si longuement qu’elle en était arrivée à un point où elle comprenait qu’elle était un maillon important entre les deux garçons mais qu’elle n’avait plus sa place. Elle n’aurait su leur traduire sa pensée sans paraitre idiote. Elle savait que les deux l’aimaient mais … elle secoue la tête et mordille sa lèvre. « Mal ? Comme toi. » elle ne pouvait mentir, tout comme elle n’était pas aveugle en voyant son visage creusé. « Monte dans la voiture … on va te ramener. » souffle-t-elle. Khaliyan était triste. Egoïstement elle aurait aimé pouvoir lui dire moi aussi je vais mal mais elle se contentait d’afficher un sourire de circonstance en l’entrainant doucement vers la voiture. Le klaxon avait été suffisamment claire. Elle gardait ses distances cette fois et s’avança vers la voiture espérant que le plus vieux la suive. 

© LOYALS.
Byun Yo Han
Byun Yo Han
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Mar 5 Nov - 15:52
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

La chose la plus triste à propos de la trahison est qu'elle ne vient jamais d'ennemis, elle vient de ceux en qui vous avez le plus confiance. pieds sur le volant, tête penchée sur le côté, il observait leur étreinte se défaire, la gorge serré et la culpabilité ancrée dans son coeur. il avait mal yohan. chacune de ses respirations était une véritable torture, ce qui fut un temps ne l’aurait guère alarmé lui causait à présent maux et douleurs. comment trois pauvres gosses avaient pu en arrivés là après tout ce qu’ils avait traversés ensemble ? comment leur doigts entrelacés si durement  avaient pu se délier si facilement ? il voulait se accepter l’idée que tout cela n’était arrivé que pour une seule et unique raison: son incapacité à aimer. et pourtant au fond, il se savait incapable d’oublier, incapable de tourner la page, incapable de ne rien imaginer lorsqu’il les saurait ensemble sans lui. alors pourquoi tous ces efforts, pourquoi venir, pourquoi feindre une maturité qu’il ne possédait guère? parce qu’il voulait essayer, il voulait se prouvait qu’il avait tort sur toute la ligne. malgré la douleur, malgré la souffrance, malgré la peine, yohan voulait croire en un avenir plus doux.

laissant ses jambes tomber au sol, il inspirait péniblement, les battements de son coeur s’intensifiant impitoyablement dans sa poitrine meurtrie alors qu’il posait son regard sur son frère, ses dents venant mordre l’intérieur de sa joue, se faisant violence pour ne pas craquer. depuis quand cachait-il ses émotions à celui qui avait été le tout premier à donner un sens au mot famille ? " ça fait longtemps" soufflait-il comme à bout de souffle, comme si son coeur allait lâcher, son visage crispé par la frustration. parceque les émotions étaient bien trop nombreuses pour qu'il ne soit capable de les définir, parcequ'il aurait pu, même voulu, étendre son bras, le prendre par le col et lui affliger ce coup de poing qui n'aurait guère effacé le passé ni même sa peine. parcequ'il était bien trop dur, trop douloureux d'admette qu'il lui avait manqué, et qu'aussi mielleux cela pouvait sonner, yohan n'était rien sans ilkwon, rien sans srey. mais tout était bien trop dur à exprimer. la colère, la peine, le désarroi. " t'as perdu du poids. ça ne te va pas. " lachait-il en le quittant du regard, son visage faisant à présent face à la route. depuis quand était-ce devenu aussi étrange entre eux. eux trois. " ça va mieux ? " quel étrange question, question qui comble le vide, le temps d'un instant, d'un souffle. quand avons-nous cessé d'être nous ?
© LOYALS.


YOHAN
We're broken people now; We're burning out; So cold I'm bleeding now now now; Gonna let you down ! Tell me I won't ever be nothin', ain't that somthin'? I've risen from the bottom, I got 'em eyes on the prize and inside 'em. Damn right I overcame, y'all know the name. We similar but never been the same. Everybody, yeah they know the name. Right now, we'll make it some how; We'll make it some way...
Byun Il Kwon
Byun Il Kwon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Lun 11 Nov - 19:59
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

ootd// Tu te souviens, quelques jours en arrière, l’annonce de cette nouvelle. T’entends encore la voix du gardien, lâchant par la même occasion cette lettre entre tes mains. « Félicitations Byun, tu t’barres d’ici. » Tu te souviens de l’impact que ces mots ont eu sur toi. D’abord l’excitation, la délivrance. L’idée même que t’allais retrouver ta liberté. Le monde extérieur qui s’ouvre à nouveau à toi, ta vie que tu vas pouvoir reprendre. Puis l’appréhension, le désarroi. La peur qui s’est faufilée à travers tes muscles pour remonter jusqu’à ton esprit. L’inquiétude marquée par les souvenirs du passé. T’as repris en pleine gueule toutes les erreurs que t’as commises. Tes souvenirs sont venus écraser cette victoire absurde. T’as repensé à Yohan, à Srey. A la façon dont t’allais les retrouver. Les mots que t’aurais pu exprimer. Ça a tourné en boucle dans ta tête, à tel point que tu n’as pas su dormir correctement, manger convenablement. T’as trop de choses à dire, trop de choses sur le coeur, mais tu ne sais plus comment t’exprimer. Tu ne saurais savoir quels mots poser sur ces maux. Ces actes marqués à jamais dans vos esprits. T’as pas pensé un seul instant les retrouver aussi rapidement. T’as pas pensé qu’ils pourraient venir te chercher. Et là, devant le fait accompli, tu ne sais plus comment réagir. Un soupire, une main qui passe sur ce visage marqué par ces derniers mois d’enfer. Des semaines entières à te battre pour ta propre vie. A combattre les plus acharnés pour espérer un peu de respect, pour ne pas sombrer. Pour ne pas te retrouver avec une lame plantée dans l’estomac. Pour ne pas te retrouver dans un coffre en bois. Maintenant, il va falloir mettre tout ça derrière toi, et affronter le monde. Monde qui a continué de tourner sans toi. Monde qui se découvre alors que t’as cette sensation absurde qu’il s’écroule sous tes pieds. T’as beau avoir passé ces derniers jours à y penser, les mots te manquent désormais.
Et t’avances, tu suis Khaliyan. Ton coeur qui se serre, ta poitrine qui s’enflamme. Le visage de ton frère qui se dessine devant toi, et cette appréhension, omniprésente. Sa voix qui résonne dans le véhicule semble provoquer une tornade en toi. T’oses pas répondre, t’as cette peur qui te bloque. De répondre quelque chose qu’il n’aurait pas envie d’entendre. D’utiliser les mauvaises paroles, déclencher de nouvelles colères. Tu t’installes en silence, ta tête déjà tournée vers la fenêtre. Tes lèvres qui se pincent, le regard déjà perdu. « Ca va. Ca ira mieux quand j’serais loin d’ici. » Ta voix est faible, presque tremblante. Surprenante lorsqu’on te connaît. Troublante, lorsqu’on sait, les vérités qu’elle peut annoncer. « Et toi ? » oses-tu à peine répliquer. T’as la boule au ventre, tu te sens comme paralysé. Incapable de ressembler à cette bête féroce qui hurlait dans ces cages. Ce silence autour de toi qui devient trop lourd, presque insupportable. T’as besoin d’un nouvel air. T’as besoin d’un nouveau départ. Mais ça, tu n’es pas sûr d’y avoir droit.
© LOYALS.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
white shirt now red, my bloody nose. sleepin', you're on your tippy toes, creepin' around like no one knows. think you're so criminal. ☾☾
Im Khaliyan
Im Khaliyan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Sam 30 Nov - 14:37
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

ootd// Khaliyan pose son regard sur la route et décide de monter à l’arrière à de la voiture. Elle s’était trop longtemps interposé entre les deux. Depuis toute petite en fait, en avait-elle conclu. Ils avaient été deux. Puis elle. Ça avait toujours été ce schéma. Elle n’était qu’un plus à cette équation. Un jolie plus, mais un plus quand même. Elle ne pourrait plus jamais avoir la même relation avec Il Kwon, et ne serait dans cette histoire que la petite amie de Yohan. Elle perdait un ami. Et ça la rendait triste mais elle n’aurait pas le droit de s’en plaindre. De toute façon Srey ne leur dirait jamais ce qu’elle ressent, ni même ce qu’elle pense réellement de toute cette histoire. Elle ne regrette rien. Pas même d’avoir couché avec Il Kwon aussi douloureux que cette info pourrait être pour Yohan. Parce que ce n’est pas l’acte qu’elle chéri, mais c’est le soutient et la douceur qu’Il Kwon lui a donné ce soir-là. Qui pourrait lui en vouloir d’être tombé amoureux ? Personne ne peut contrôler ses sentiments. Ils ont agi avec le besoin du cœur, de deux âmes en perdition et triste. Ils se sont guérit à leur façon, ils ont mis un pansement éphémère, le temps d’une nuit, sur les blessures bien trop douloureuse. Il était bien facile de la part de Yohan de leur en vouloir et de les détester quand lui n’assumait en rien ses sentiments pour Srey et qu’il ne cessait de la tromper, parfois sous son nez, parfois sans en avoir quelque chose à foutre (d’apparence). Mais leur lien, de frère … ça ne se fait pas. Oui c’est vrai, ce n’était pas quelque chose qui puisse être pardonnable. Mais le contexte ? L’amour ? Les liens … la trahison est douloureuse mais le temps efface toutes les peines … Il était important dans leur histoire que chacun puisse reconnaitre ses torts, accepter ses torts, et accepter les excuses … Sincère, désireux de tout réparer … le temps se chargerait d’alléger leur cœur … Srey en était certaine. Elle était certaine que dans quelques mois, quand bien même tout ne redeviendrait pas comme avant aussi facilement, ils pourraient à nouveaux se retrouver tous les deux sans se détester, sans culpabiliser. Mais peut-être était-ce là une utopie un peu trop prononcée. Srey voulait tellement que ça aille mieux … L’arrivée d’Il Kyang n’arrangerait en rien leur relation mais elle refuserait que ce jumeau sortie d’on ne sait où puisse ruiner les chances de réconciliation des deux garçons. Elle ferait tout pour qu’ils se retrouvent. Vraiment. Yohan avait réussi à lui pardonner à moitié, peut-être seulement parce qu’il avait été le premier a fauté, mais il avait réussi à trouver assez de courage pour ne voir qu’elle et non plus son acte. Elle le savait blessé, et perdu, dans une vie qui tourbillonnait trop vite pour lui. Aussi la jeune femme se persuadait que pour retrouver son calme il lui fallait ses deux piliers. Elle et Il Kwon. Et que sans l’un de ses deux piliers il finirait par s’effondrer. Il fallait qu’il retrouve ses bases pour avancer. Elle regarde son téléphone qui se met à vibrer et voit le nom de son homme de mains principales. « Je dois répondre. » dit-elle, y voyant là une chance de les laisser seuls pour qu’ils puissent parler. Elle marque une pause en sortant de la voiture et leur souffle « Je sais que vous souffrez tous les deux et qu’il y a beaucoup de colère … mais parlez-vous. Parlez-vous sincèrement si vous voulez qu’on se sorte de cet enfer. » sa voix était douce, ne soufflant là qu’un conseil délicat. Ils ne pourraient rien régler maintenant, pas vraiment tout en tout cas, peut-être même qu’ils finiront par s’engueuler mais il fallait que les mots sortent. Et s’ils ne s’en chargeaient pas d’eux-mêmes elle interviendrait. Elle quitte alors la voiture et s’éloigne en répondant à son téléphone. Elle s’avance vers le capot et décide de continuer pour s’asseoir sur un rebord de béton. Au moins de là où elle était, elle pouvait zieuter un coup d’œil vers eux et voir si ça dégénérait ou pas. Elle avait demandé à Yohan de ne pas être trop dur et qu’elle comprenait sa colère … mais elle lui avait rappelé tout ce qu’ils avaient traversé et que ça ne pouvait être ça qui brise leur vie, aussi intolérable que la pensée de cette trahison pouvait-elle être … 


© LOYALS.
Byun Yo Han
Byun Yo Han
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Jeu 9 Avr - 11:11
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

L'égoïsme ne nous occupe que de notre bien-être, sans songer à celui des autres, et ce principe fait le mal commun en mentant à la fois aux autres et à nous-mêmes. les doigts posés sur le volant du véhicule, il observait l’horizon sans aucun intérêt pour celui-ci. il n’osait pas. il craignait de recroiser ce regard dépité, fatigué et anéanti que lui adresserait ilkwon. les émotions succinctes étaient toutes plus contradictoires les unes que les autres le chagrin, la frustration, le soulagement, la crainte. difficile de s’y retrouver et de ne guère risquer d’envenimer les choses. à son plus grand désarroi, yohan savait pertinemment qu’une conversation entre les deux hommes n’aurait su avoir lieu en la présence de srey. il n’était encore que trop peu capable de contrôler ses émotions et la moindre intervention de la jeune femme risquerait, fortement pour ne guère dire irrémédiablement, par le brusquer, le braquer, le pousser dans ses retranchements. elle voulait leur bien, ça yohan en avait pleinement conscience mais égoïstement, il avait encore du mal à accepter cette attitude neutre qu’elle avait décidé d’adopter et qu’il savait être la meilleure. contradictoire.

the past is in the past. tapotant sur le volant, dérangé par ce début de conversation morne et superficiel, il sentait ses épaules se détendre lorsque la jeune femme s’extirpait du véhicule pour passer un appel téléphonique. il y avait des moments qu’ils ne pourraient plus partager tous les trois, pour le bien être des uns comme des autres. yohan ne les empêcherait pas de se voir sans lui, ce n’était pas comme si il en était en droit, srey n’était pas un objet, ilkwon non plus et ce qu’en bien même le jeune homme avait passé ces dernières années à les traiter comme tel. « ça va mieux maintenant que tu es là. » soufflait-il tout en osant finalement tourner la tête vers son frère, lui adressant un sourire timide, le premier depuis de longs mois. ils avaient tous les deux fait le tour de leurs erreurs, yohan bien plus fautif que ne le serait jamais srey et ilkwon. il n’y avait aucune raison de revenir là dessus. yohan était à présent suivis par un psychiatre, en pleine rémission et avait récemment fait la connaissance de son frère jumeau. les choses étaient en marge pour leur offrir un meilleur avenir, un nouveau départ, dont ils avaient tous tout autant besoin les uns que les autres. la jalousie, l’égoïsme et le narcissisme prendraient du temps à s’évaporer, ce serait mentir que de dire qu’il n’avait craint n’éprouver que haine et colère à la vue de son frère mais il était bien obligé d’avouer que le manque de sa présence s’était révéler bien plus important que la colère. « on dirait vraiment deux bouffons à un blind date, depuis quand c’est aussi tendus entre nous. » depuis bien plus longtemps qu’il ne pouvait l’imaginer mais ça, yohan avait été bien trop égoïste pour s’en rendre compte. « t’as besoin de te remplumer, tu ressembles à un squelette. t’as envie de quoi? » conversation irréaliste, mais il s’agissait là du seul moyen de lui montrer qu’il voulait passer au dessus de tout ça, qu’il voulait faire table basse, repartir sur de bonnes bases. peut-être craignait-il aussi la réaction de ilkwon lorsqu’il apprendrait que le jeune homme était rentré en contact avec un membre de sa famille qui plus est son frère jumeau. il n’était pas prêt à gérer autant d’aspect dans sa vie. sa priorité restant à l’heure actuelle, leur bien être à eux trois. après tout n’étaient-ils pas sa seule famille ? « dis, on peut pas faire comme si il n’avait s’agit que d’un putain de bad trip ? » finissait-il par souffler entre ses lèvres semi closes, se mordant l’intérieur de la joue alors qu’il s’emparait d’une nouvelle clope. il ne s’autorisait à présent que le tabac, à défaut d’être addictif celui-ci n’altérait guère ses sens. c’était déjà ça.
© LOYALS.


YOHAN
We're broken people now; We're burning out; So cold I'm bleeding now now now; Gonna let you down ! Tell me I won't ever be nothin', ain't that somthin'? I've risen from the bottom, I got 'em eyes on the prize and inside 'em. Damn right I overcame, y'all know the name. We similar but never been the same. Everybody, yeah they know the name. Right now, we'll make it some how; We'll make it some way...
Byun Il Kwon
Byun Il Kwon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty Mar 12 Mai - 16:56
taste of freedom
khaliyan & ilkwon

ootd// C’est étrange, cette faculté qu’on peut tous avoir, à tout détruire, tout saccager, au point de croire que nos erreurs sont finalement irréparables. T’as cette pensée qui te vient, à observer cette prison, celle dans laquelle t’as passé cette dernière année. Et si t’as été condamné pour une bagarre de plus, tu sais au fond de toi, que t’as payé pour plus que ça. Pour toutes ces erreurs que t’as commis jusque là, tous ces mauvais choix. Cette agression, ce n’était que la partie immergée de l’iceberg, qui t’a fait plonger dans ce monde carcéral que tu pensais naïvement ne jamais connaître. Et ce, malgré le monde dans lequel tu continues d’évoluer. Un coup d’oeil vers Yo Han aux mots qu’il peut avoir à ton égard, tu vois ce sourire, et déglutit. Le mérites-tu réellement ? As-tu véritablement réussi à passer outre tout ce qui s’est passé entre vous ? T’en es pas encore là. T’as encore ces regrets qui te rongent, ceux que t’as inlassablement remués derrière ces murs. Et même si tu voudrais désormais mettre tout ça derrière toi, tu sais que ça ne se fera pas en un claquement de doigts. « J’pense que tu l’sais aussi bien qu’moi. » réponds-tu, simplement, comme une évidence. T’as cette lassitude dans la voix, cet air désabusé alors que tu t’enfonces un peu plus dans le siège, sort finalement une cigarette de ton paquet pour l’allumer rapidement. Un filet de fumée opaque que tu laisses échapper d’entre tes lèvres, t’oses toujours pas te retourner totalement vers ton frère. T’appréhendes, tu sais que vous allez devoir discuter, c’est indéniable. Mais es-tu réellement prêt pour ça ? T’en doutes, malgré tout ce temps que t’as passé seul. Sans accorder un appel, leur laissant simplement le loisir de continuer leur vie, sans toi. « Dans l’immédiat ? Me barrer d’ici. » Oublier ces mois d’enfer, cette cage dans laquelle tu t’es foutu tout seul. Gamin abusé par la vie qui ne sait pas quoi faire. Qui avait imaginé ces retrouvailles différentes, sûrement. Si seulement t’avais pas déconné, vous en seriez pas là, tu le sais. Soupire que tu ne retiens pas, tu finis par poser ton regard sur Yo Han, un instant. Tu te doutes, que ce serait certainement la meilleure chose à faire. Mais t’as pas totalement réussi à te pardonner tes tords. T’as eu trop de temps à ruminer pour ça. Alors tes yeux dévient à nouveau vers ce bâtiment, observent de loin cette liberté qu’on t’a arraché, et qui n’aura plus jamais la même saveur. « Ca dépend. T’es prêt à passer au dessus c’qui s’est passé ? » Parce que s’il a réussi, alors peut-être que t’y arriveras aussi. A te détacher de ces regrets, d’avoir osé trahir ton frère de la sorte. Même si tu n’arriveras jamais à te le pardonner totalement. Plus rien ne sera jamais comme avant, et même si pendant ces derniers jours, tu tentais de te raccrocher à l’idée que tout sera plus simple une fois dehors, maintenant que t’es face à lui, tu doutes. Te frottant les yeux d’un geste nerveux, tu tournes la tête vers la fenêtre. Tes lèvres se pincent, alors que tes pensées t’obsèdent. Cette simple question qui tourne encore dans ton esprit : que vaudra la suite de cette vie ?
© LOYALS.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
white shirt now red, my bloody nose. sleepin', you're on your tippy toes, creepin' around like no one knows. think you're so criminal. ☾☾
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan (( taste of freedom )) - khaliyan & yohan Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Rejoins les dragons !
Les Cheonglyong sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !