Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Lim Orion
Lim Orion
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 0:19

Lim Orion
les violettes sont bleues, les roses sont rouges et ses mains ont la couleur du sang
Nom : sur sa fausse carte d'identité il y a écrit Lim mais il s'agit en réalité d'un nom d'emprunt, son véritable nom de famille étant Duncan Prénom(s) : Orion est le prénom que lui a donné sa mère à sa naissance, celle-ci étant astronome elle avait pour souhait de nommer ses fils selon les astres ornant les cieux.Surnom(s) : Il n'est pas du genre à accepter de quelconques surnoms de la part des personnes qu'il côtoie ainsi la seule personne qu'il un jour autorisé à le doter d'un surnom était son frère jumeau qui n'avait de cesse de le surnommer Orini Âge : Il vient tout juste de fêter ses 19 ans. Date et lieu de naissance : l est né à New York le 3 novembre 1999.Origines : Il possède du sang irlandais du côté de son père alors que sa mère lui a légué ses origines coréennes Nationalité : américain. Cursus universitaire : Il a décidé de suivre les pas de son grand frère en se laçant à ses côtés dans des études de psychologieMétier : il exerce le métier assez spécial de tueur à gage au sein d'un gang du nom de STAGS . Mais officiellement Orion n'est qu'un simple serveur au Starbucks du coin, après tout, tout est bon pour arrondir les fins de mois et brouiller les pistes.Orientation sexuelle : bisexuel assumé qui aime se faire désirer et jouer de ses charmes Classe sociale : Orion n'est pas très riche, non il est même assez pauvre tout l'argent qu'il avait mis de côté s'étant retrouvé dans les soins médicaux de son jumeau Tu veux t'investir dans une fraternité ? Mes gumi d'amour je ne vous abandonne pas ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...
☆ Orion souffre de trouble explosif intermittent, une maladie mentale qui se caractérise par des expressions extrêmes de colère, souvent au point de violences disproportionnées par rapport à la situation qui survient.
☆ Lors de ses crises il ne se contrôle pas alors qu'il s'agisse d'une femme ou d'un homme, Orion n'hésitera pas à frapper lorsqu'il est dans cet état. Mais ne pensez pas qu'il n'éprouve pas de remords juste après ...
☆ Il suit un traitement pour contrôler ses humeurs et a donc toujours un boite de pilule dans son manteau. Il ne supporte pas l'idée que quelqu'un puisse être au courant de son état mental, et même lui en tant qu'étudiant en psychologie a tendance à refouler l'idée que quelque chose ne tourne pas rond chez lui.
☆ Il souffre aussi de stress post-traumatique depuis plusieurs années, celui-ci étant souvent accompagné de crise de panique, de cauchemars et de flashback parfois violents sur les tortures et autres sévices que son père lui a assené.
☆ Orion possède une mémoire dite absolue ou eidétique, ainsi son cerveau fonctionne à peu près comme une disque dur qui emmagasine tout ce qu'il a un jour vu, vécu, entendu, lu ou même sentit. Entre autre, sachez que grâce à ça il n'oublie jamais un visage et qu'Orion est un petit gars assez rancunier, du coup espérons pour vous que vous ne faites pas partie de sa liste noir.
☆ Grâce à sa mémoire extraordinaire Orion aurait pu facilement terminer ses études avec de nombreuses très nombreuses années d'avance, mais il a toujours pris soin de cacher un maximum ce "don"aux yeux des autres. Ainsi, durant son enfance il n'a sauté qu'une seule et unique classe qui aurait pu lui permettre d'intégrer la faculté un an d'avance. mais ayant été de nombreuses années en fuite Orion a perdu cette chance.
☆ En réalité Orion n'a rien d'un élève en psychologie, il déteste ça et il n'a absolument pas envie de faire sa vie autour de ça. Orion n'est pas un bon élève mais plutôt un bon artiste, il aime dessiner et il collectionne les carnets de croquis. Parmi eux, un est entièrement constitué de dessins représentant Corvus son frère jumeau.
☆ Orion fume énormément il est donc assez rare de ne pas le voir avec une cigarette aux lèvres; c'est limite si celle-ci ne lui est pas greffée immédiatement à la bouche.
☆ Lors de leur cavale les jumeaux ont dû à plusieurs reprises se teindre les cheveux pour tenter de brouiller les pistes. Depuis, il change de couleur assez régulièrement par habitude.
☆ Plus jeune, Orion a souvent passé la nuit au poste de police pour divers méfaits (vol à l'étalage, bagarre ...) de ce fait il possède un joli casier judiciaire aux États-Unis, un casier qui n'attend plus que de le retrouver pour y ajouter le mot "meurtre"
☆ Il garde toujours un couteausur lui, alors n'essayez pas de le surprendre au risque de vous faire transpercer.
☆ Il possède plusieurs tatouages notamment le symbole du cerfsur ses côtes, un tatouage faisant référence au gang qu'il a rejoint à son arrivée en Corée du Sud. Outre ce tatouage, il y a aussi la rose qu'il a de tatoué sur l'avant bras interne, et pour finir un corbeau et la constellation qui lui est associée hommage à son frère sur son pectoral gauche côté cœur.
☆ Orion est percé à la langue et sur sa lèvre inférieur.
☆ Il a une attraction malsaine pour le sang, une attraction qui l'oblige même à se mutiler non pas pour en subir la douleur mais pour voir couler le sang et ainsi lui permettre de se calmer et de s’apaiser.
Seul, Orion est extrêmement minutieux dans ses contrats prenant soin de tuer ses victimes le plus proprement possible car monsieur n'est pas amateur de ménage. En duo par contre il laisse libre court à ses envies, et bien souvent ceci s'avère être un véritable carnage.
☆ Il parle cinq langues différentes qui sont le coréen, l'anglais, le chinois, le japonais et le français.
☆ Information inutile mais il a un éternuement de chaton, chose qu'il déteste car tout le monde à tendance à trouver ça "mignon"
En règle générale il tient très bien l'alcool, sauf problème lorsqu'il atteint ses limites Orion a l'alcool triste et bien souvent il éclate en pleure en baragouinant des paroles à propos de son frère.
☆ Il a déjà passé la nuit en cellule après avoir tabassé quasiment à mort un garçon ayant osé toucher un peu trop son frère jumeau.
☆ Il ne rate jamais sa cible et a déjà à son palmarès un nombre incalculable de contrat malgré son jeune âge. Mais Orion n'est pas idiot il sait très bien qu'il finira par en louper une et peut-être se faire choper par les flics plus tard.
☆ Il déteste l'odeur du café et malgré son image de bad-boy il est plus du genre chocolat chaud et marshmallow, ainsi que le lait à la fraise qu'il affectionne énormément.
☆ Orion est un véritable coureur de jupon, ainsi il ne passe que très rarement la soirée en solitaire. Mais sachez qu'Orion ne laisse personne dormir avec lui, et à la seconde même où il a terminé sa petite affaire celui-ci s'empresse de virer la personne avec qui il a partagé du "bon temps".
☆ Il adore marquer son partenaire lors des actes sexuels, à contrario il déteste que celui-ci le fasse sur son propre corps.
☆ Il dort avec un sweat ayant appartenu à son jumeau, sans celui-ci il lui est impossible de fermer l’œil car l'odeur de son frère le rassure et l'apaise.
Dis nous qui tu es !
Orion, c’est un jeune homme solitaire au premier abord, qui semble préférer vivre seul plutôt qu’au sein de ce que l’on pourrait appeler une « communauté ». Ainsi, rares sont ceux qui ont un jour réussit à percer cette carapace qui recouvre son être depuis tant d’années déjà, le rendant froid, pour ne pas dire glacial avec le monde qui l’entoure. Orion c’est aussi un jeune homme qui peine à donner pleinement et entièrement sa confiance à qui que ce soit, méfiant il aura tendance à préférer ce la jouer solitaire en refusant tout contact avec ce monde qui l'a tant fait souffrir. Torturé, il lui arrive souvent de faire ces mêmes cauchemars qui le rendent souvent nerveux et instable dans sa vie de tout les jours.

Orion c'est aussi un jeune homme rongé  par un mal qu'il ne se connaît pas, ou refuse de connaître. Mais pourtant Orion il n'était pas avant comme ça, il n'était pas ce jeune homme que tout le monde évite et que certains craignent. Non, avant, il n'était pas cette homme. Parce qu'avant, il était là, avant il n'était pas seul, mais maintenant sa moitié à disparu et là ... Il n'est plus le gamin qu'il était.  souriant, drôle et généreux. Aujourd'hui il n'est plus que l'ombre de lui même, il n'est plus que la partie sombre d'un monstre qui n'aurait jamais dû voir le jour. vulgaire, violent, manipulateur et  sadique ... Mais pourtant discret et habile, le parfait mélange pour un tueur pas prêt de rater sa cible. Fou, il aime faire souffrir et voir souffrir, obsédé par le sang il aimerait le faire couler pour son propre plaisir mais pourtant il se contient. Parce qu'au fond, il est là pour le retenir, lui et ses pulsions. Parce qu'il le voit encore et encore, sans cesse, dans ses rêves et dans sa vie, à ses côtés il le sent et heureusement Corvus le retient et l'apaise, l'éloigne du chemin qu'il ne devrait jamais prendre; celui de tuer pour uniquement jouir d'un plaisir malsain.

Mais honnêtement, même si Orion possède tous les défauts du monde il n'est pas que ça. Déterminé il ne lâche jamais rien, sportif il sculpte son corps et sa santé, bosseur il lutte pour sa survie, intelligent il ne dit jamais rien au hasard.

[/i]
Après tout n'est-ce pas dans la folie, que naissent les plus belles roses ?

PAPARK
Coucou :hehe: petit reboot pour bébé Orion

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :

Code:
<taken>lee jaehyeong>/taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1667]lim orion[/url]


Lim Orion
Lim Orion
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 0:19

It's my life...
la vie n'a jamais de fin heureuse ...

Naissance


Orion est né une nuit où l'orage était tombé sur la grosse pomme, le 3 novembre 1999, quelques minutes à peine après que son jumeau Corvus ait lâché son premier cri. Ces enfants avaient été tant désiré, tant attendu par les deux parents qu'ils ne pouvaient que pleurer de joie à la vue de ces deux petits êtres au visage bouffi, rouge et fripés. Ils étaient moches comme tous les nouveau-nés mais à leurs yeux ils étaient déjà si beaux, si fragiles, si doux. Ils étaient parfaits et rien n'aurait pu leur retirer le sourire que tous les deux avaient aux lèvres alors que les petits étaient profondément endormis dans leurs bras. Ils étaient heureux, mais malheureusement le bonheur ne durera guère longtemps, mais ça ils n'auraient jamais pu le prévoir ... Parce que Dieu seul sait à quel point la vie était imprévisible

six ans

Six ans s'étaient déjà écoulés depuis que les jumeaux étaient nés et avaient illuminé la vie de leurs deux parents de tant d'amour et de tant de joie. Six ans, ça passait vite et les jumeaux n'avaient pas tellement vu le temps passer tout comme leurs parents qui n'avaient de cesse de les choyer et de les aimer plus que tout au monde. Mais ce qu'ils ne savaient pas, c'est qu'ils auraient dû profiter un peu plus de ces moments d'amour, et de ses instants de joie parce que malheureusement le bonheur ne reste pas longtemps. Et ce soir allait tout faire basculer, toute leur vie allait changer du tout au tout lorsque leur père passera cette porte pour annoncer d'une voix vide de toute émotion.

« On vient de me licencier. »

huit ans

« Duncan Corvus ! » s'élève à travers la maison la voix du père de famille qui venait tout juste de rentrer après avoir retiré le courrier. « Ramènes ton cul inutile tout de suite petite merde !. » hurle-t-il de plus belle, la rage se faisant entièrement ressentir dans sa voix, tandis qu'à l'étage l'enfant était assis sur le lit le corps tremblant et les larmes aux yeux.

Devant lui, Orion était là le regard triste, celui-ci ne quittant pas des yeux son grand frère qui tremble en entendant d'ores et déjà les pas de l'adulte dans le couloir se rapprochant inexorablement de leur chambre. Les yeux clos il inspire bruyamment tentant de se donner du courage tandis qu'il quitte le lit sans un regard pour son jumeau, mais alors qu'il allait passer le pas de la porte il sent son corps être bousculé en arrière. Surpris, il écarquille les yeux et observe incrédule Orion qui reste quelques secondes silencieux avant de murmurer.

« Il ne te touchera plus jamais Corvus. Je te le promets. » lui dit-il alors avec un tendre sourire alors qu'il relâche la main de son frère pour le pousser sur le lit et quitter précipitamment la pièce afin de rejoindre leur père et de là où il est il peut l'entendre crier alors que les coups fusent un à un sans s'arrêter une seule fois ... puis plus rien. Le silence. Et rien d'autre.

dix ans

« Aie aie ... ça pique !. » hurle l'enfant les larmes aux yeux alors qu'il est assis sur le rebord de la baignoire, son frère tapotant maladroitement sa lèvre ouverte dans le but de la désinfecter. « Par ... Pardon. Je suis désolé. » murmure alors Corvus, le visage triste et pâle tandis qu'il appuie un peu plus fort arrachant des gémissements de douleur à son jeune frère et ceux-ci finalement eurent raison de lui et il se mit à pleurer à chaudes larmes sous le regard perdu d'Orion qui l'observe sans un mot.

« Corvus ? Pourquoi tu pleures ? » ose enfin demander l'enfant en quittant le rebord de la baignoire pour venir essuyer du mieux que possible les larmes de son grand frère. « Par ...  Parce que c'est encore de ma faute, si ... si je n'avais pas fait de bêtise il ... il ne t'aurait pas fait mal. » sanglote le coréen; peinant à terminer ses mots alors que devant lui Orion se met à sourire doucement « Ne dis pas de bêtise. Ce n'est pas de ta faute Corvus, tu n'as rien fait de mal. » tente alors de le rassurer le plus jeune des deux tandis que devant lui son frère renifle bruyamment « Tu ... Tu mens. Je sais que c'est de ma faute. » rétorque alors le garçon, ses mots ayant pour conséquences de faire lever les yeux au ciel à Orion qui reprend calmement t « Tu te rappelles, le soir où papa est revenu en colère car il avait reçu ton bulletin ? » questionne le garçon, obtenant alors pour unique réponse un hochement de tête de la part de son frère « Ce soir là je t'ai promis qu'il ne te toucherai plus jamais, tu te souviens ? » lui demande-t-il le regard sérieux t « Ou...Oui je m'en souviens mais ... » commence-t-il avant d'être subitement interrompu par le plus jeune  « Il n'y a pas de mais qui tienne. Je te l'ai promis et je vais tenir cette promesse. Maintenant sèches moi tes larmes et continu à me torturer avec ton truc d'accord ? » lui dit-il en se réinstallant d'ors et déjà sur le rebord de la baignoire, arrachant un maigre sourire à son frère qui revient tapoter la lèvre du garçon, celui-ci se remettant très vite à couiner.

quatorze ans

« Orion ... Tu ... Tu m'aimes n'est-ce pas ? » demande timidement l'adolescent de son lit où il peut observer son jeune frère réviser à la lueur de sa lampe de bureau. Surpris, celui-ci arrête alors tout mouvement se tournant vers Corvus avant de froncer les sourcils « Bien sûr que je t'aime, pourquoi penses-tu le contraire ? » questionne l'adolescent en abandonnant son stylo pour tourner sa chaise vers son vis-à-vis « ¨Parce que papa dit que je n'ai pas le droit d'être aimé ... Que je ne suis qu'un bon à rien ...  » murmure alors tristement Corvus, les yeux vide de toutes émotions alors que son frère soupire, quittant son bureau pour se rapprocher de lui et l'obliger à lui laisser une place sous les couvertures. A sa demande, l'adolescent se recule ouvrant le drap alors qu'Orion vient s'y loger et la seconde suivante le voilà bercé par la douce étreinte de son frère qui murmure contre son cou « Tu n'es pas un bon à rien. Tu es Duncan Corvus, un garçon intelligent, drôle et excellent patineur. Tu es sportif, et tu excelles en histoire-géographie, puis tu es beau et toutes les filles tombent folles amoureuses de toi. Alors ne l'écoutes pas, parce que papa n'est qu'un gros con bon à rien » lui avoue alors le jeune homme alors que son étreinte se resserre contre le corps de son jumeau qui se met alors à pleurer de joie « Merci Orion ... Tu es vraiment le meilleur ... » lui dit-il en souriant doucement alors qu'il peut clairement entendre son frère rire avant de lancer « Je sais bien que je suis le meilleur, je ne suis pas ton jumeau pour rien. » lui dit-il avant de le lâcher entièrement, prêt à retourner réviser, du moins ce ne fut sans compter sur l'intervention de Corvus qui vient attraper son poignet et demander d'une toute petite voix « Tu veux bien dormir avec moi cette nuit ? » et bien sûr, il ne put refuser et c'est donc dans les bras l'un de l'autre que les deux jeunes gens s'endormirent paisiblement.

seize ans

Ce soir-là les deux adolescents étaient tous les deux allongés sur leur lit, des paquets de chips ouverts un peu partout et des cannettes de soda jonchant le sol. Voilà déjà quelques années qu'ils avaient établi ce petit rituel, profitant du fait que leur père passait ses soirées dans un bar il avait établi l'habitude de jouer tous les deux à des jeux vidéo jusqu'au retour du patriarche. C'était une façon pour eux d'oublier un peu l'enfer constant dans lequel ils vivaient, même si les blessures encore fraiches du plus jeune des deux frères ne pouvaient pas tellement leur permettre de tout oublier. Mais ils essayaient, jouant des heures entières à divers jeux avant de s'endormir l'un contre l'autre et cette nuit-là ne dérogea pas à la règle. Entamant une énième partie qu'Orion était sur le point de gagner pour la troisième fois il se fit subitement couper la vue, par son idiot de jumeau qui n'avait rien trouver de mieux que de s'installer à califourchon sur son ventre. Surpris, l'adolescent tenta de retrouver la vue, bougeant à droite et à gauche avant de s'écrier « Corvus ! Tu triches ! » hurle-t-il en commençant à secouer la manette dans tous les sens alors que devant lui le plus vieux des deux était hilare, se mettant à rire alors qu'il hausse les épaules l'air peu concerné « tu gagnes toujours c'est pas drôle.. » lui avoue alors le jeune homme alors que devant lui Orion l'observe les yeux écarquillés avant de rire « C'est pas faux. » lui dit-il semblant hésiter quelques secondes avant de balancer sa manette sur le lit et rapidement inverser les positions à la grande surprise de Corvus qui se retrouve sous le plus jeune qui semblait avoir une idée derrière la tête à en croire par l'immense sourire ornant ses lèvres. Et effectivement c'était le cas, car la seconde suivante ses doigts virent se faufiler sur les côtés de Corvus qui terriblement chatouilleux se mit à rire aux éclats sans pouvoir s'arrêter. Bougeant dans tous les sens l'adolescent essaya de s'extirper de la douce torture qu'était en train de lui infliger son frère et ils étaient tant absorbés par leur jeu qu'aucun des deux n'entendit la porte d'entrée claquer. Tous deux essoufflés, les cheveux débraillés ils se regardèrent un instant dans les yeux avant de sourire, Orion venant déposer son nez contre le cou de son frère inspirant sa douce odeur qui rapidement lui fit fermer les yeux. Du moins jusqu'à ce que la porte de leur chambre ne s'ouvre à la volée dévoilant leur père une bouteille à la main.

« J'en étais sûr ... Vous n'êtes qu'un bande de petites tafioles de merde ! » hurle-t-il faisant sursauter les deux jeunes gens qui se redressent légèrement le regard empli de peur, alors que l'adulte s'avance envoyant subitement son pied dans les côtés d'Orion qui se retrouve à projeter loin de son frère. L'instant suivant l'adulte avait refermé ses doigts sur la chevelure du plus vieux le forçant à se lever et à quitter le lit. Gémissant de douleur l'adolescent n'ose même pas affronter le regard de son géniteur alors que celui-ci abat violemment son poing sur son visage, commençant à le ruer de coups sous le regard noir de haine du plus jeune des frères qui se redresse en couinant de douleur ... Il lui avait encore cassé les côtés, songe-t-il alors qu'il se dirige vers le tiroir de son armoire, l'ouvrant rapidement pour en sortir quelque chose qui allait leur sauver la vie ce soir.

« Lâches le fils de pute ! » hurle alors l'adolescent, alors que son père arrête tout mouvement pour se tourner vers lui et écarquiller les yeux à la vue du révolver que son fils tient entre ses doigts « Mon ... Mon fils devient un homme. » murmure alors le trentenaire les larmes aux yeux alors que devant lui, les bras tendus l'adolescent met en joug son géniteur sans la moindre hésitation. « Je te le répète une dernière fois ... Lâches le où je tire. » dit-il sous le regard à la fois effrayé et surpris de son frère dont la tignasse était encore solidement agrippé par les doigts de leur père. « Tu es sûr de toi mon fils ? Tu ne risquerais tout de même pas la vie de ton ... Qu'est-ce qu'il est pour toi ? Un frère ? Ou ton petit amoureux ? » questionne le père d'un ton moqueur tandis qu'il attire un peu plus Corvus contre lui, l'utilisant alors comme bouclier tandis que son fils l'avait toujours dans son viseur bien que ses membres tremblaient légèrement. « Ne viens pas me dire que je ne t'avais pas prévenu ! » hurle alors Orion en appuyant sur la gâchette, la balle se logeant dans l'épaule de l'adulte qui se retrouve obligé de lâcher Corvus. Son père titube, porte sa main à son épaule en marmonnant « Petite merde. » et alors qu'il s'apprête à lui foncer dessus, un deuxième coup part dans l'autre épaule cette-fois ci. Un sourire germe alors sur les lèvres de l'adolescent qui tend une fois de plus son bras pour cette fois-ci viser directement le cœur de son père et la balle part, tandis qu'Orion l'observe s'écrouler au sol à genoux, et enfin la quatrième balle part l'atteignant en plein milieu du front mais alors que le corps s'effondre sans vie au sol Orion ne s'arrête pas là. Non, il s'approche du corps dont le sang coule à flot pour le retourner sur le dos et viser cette fois-ci l'appareil génital du mort alors qu'il murmure « Tu n'as jamais été un homme papa, maintenant on peut dire que tu n'as absolument pas de couilles. » dit-il avec un fin sourire aux lèvres alors qu'encore sous le choc Corvus observe son petit frère avant de difficilement se redresser, pour se diriger tant bien que mal vers lui et se jeter à son cou. « J'ai ... J'ai eu si peur. » murmure-t-il en se mettant à pleurer tandis que Orion vient passer maladroitement ses bras autour de son corps tentant de le rassurer tandis qu'il murmure au creux de son oreille « Prépares tes affaires, on se tire d'ici grand frère. » lui dit-il alors que sur le pas de la porte une jeune femme pousse un cri de terreur à la vue de la scène macabre se déroulant devant ses yeux et cette fois-ci Orion n'hésite pas une seule seconde, il se tourne vers sa mère un petit sourire aux lèvres alors qu'il repousse gentiment son frère, le forçant rapidement à lui tourner le dos, l'attirant contre lui il lui demande de se boucher les oreilles tandis que lui s'occupe de lui cacher la vue de sa main et l'instant suivant il a le bras tendu en directement de le jeune femme qui folle de peur n'avait pu se résigner à s'enfuir. Et là ... La balle part, venant se loger parfaitement au milieu du front de leur mère qui s'effondre au sol. Il relâche ensuite son frère lui interdisant de se retournant tandis qu'il annonce « Prépares le sac et ne regarde surtout pas par terre.» lui dit-il en l'abandonnant pour se rapprocher du corps de leur mère dont il observe un instant le visage avant de sourire, tirant deux balles ... Crevant les yeux de celle-ci sans plus de cérémonie. « ça c'est pour avoir regardé sans rien dire. Maintenant tu as une bonne excuse pour ne rien avoir dit ... maman. »

C'est donc après avoir préparé à la hâte deux sacs avec le nécessaire que les deux frères quittèrent précipitamment main dans la main, la maison dans laquelle ils avaient tous les deux grandis sans un dernier regard vers celle-ci. Maintenant ils étaient libres, et tous les deux et ça, ça suffisait à les rendre heureux. Ils étaient loin de cet enfer et une nouvelle vie allait s'offrir à eux. Une vie plus calme, du moins c'est ce qu'ils ont naïvement cru. Durant les premiers jours les deux jeunes hommes trouvèrent refuge dans un studio abandonné, ils avaient de quoi dormir, une simple couverture où une fois la nuit venu ils s'endormaient l'un contre l'autre. Ils avaient aussi de quoi se nourrir, mais pas assez pour survivre, mais ils étaient ensemble et ça c'était le plus important. Très vite, le meurtre des parents Duncan fit la une des journaux et désormais la police était à leur suite. Ils ne pouvaient plus sortir ou que très rarement et leurs visages étaient sur toutes les télévisions, tous les journaux et toutes les affiches. Ils restèrent alors cloitrés quelques jours de plus dans ce studio, avant que lorsque la nuit fut tombé la porte s'ouvrit dans un grand fracas. Et les jumeaux l'un contre l'autre étaient terrifiés à l'idée d'être séparé, mais celui qui s'offrait à leurs yeux était leur porte de sortie. Leur sauveur.

dix-sept ans

Un an s'était déjà écoulé depuis cette nuit macabre où Orion avait abattu ses parents de sang-froid, un an était passé durant lequel la police n'avait eu de cesse de les chercher jour et nuit avant de s’essouffler doucement. Mais surtout, aujourd'hui ça faisait un an que le plus jeune des frères se battait pour obtenir ce billet de sortie vers une toute nouvelle vie. Cette nuit-là, lorsque l'homme s'était présenté à lui Orion ne s'attendait pas à tomber dans un gang, et plus encore à devenir leur tueur à gages personnel. Non, il s'attendait à tout sauf à ça. Ayant été impressionné par son geste le gang le plus connu de New York l'avait traqué durant toute sa cavale pour l'engager dans ses rangs, après tout quel gamin aurait pu tuer ainsi ses géniteurs avec une précision sans failles et une haine si intense . Personne, sauf lui et ce gosse n'était très vite devenue leur toute nouvelle recrue. Son contrat n'était pas compliqué, il devait tuer et éliminer les personnes problématiques en échange de quoi le chef se devait au bout d'un an à leur faire sortir tous les deux du territoire sans encombre. Et aujourd'hui était le grand départ, main dans la main les deux jeunes hommes avaient sur leur visage un masque de coton cachant leurs visages respectifs alors qu'ils se faufilaient accompagnés de quelques autres hommes sur le tarmac d'un aéroport privé. Le plan était simple, ils montaient dans l'avion pour la Corée du Sud et tous les deux disparaissaient de New York comme s'ils n'avaient jamais existé. Alors que Corvus était déjà à bord de l'avion vide du monde, Orion était encore sur le tarmac le visage recouvert tandis que le chef du gang s'approcha de lui pour lui tendre leur billet pour une nouvelle vie. Deux nouveaux passeports, deux nouvelles cartes d'identité, un nouveau nom, et de quoi louer un appartement une fois sur Séoul. Là-bas personne ne pourrait les reconnaître et ça, ça n'avait pas de prix.

« Je sais que vous tenez énormément à vos prénoms respectifs, alors j'ai veillé à ce qu'ils ne soient pas modifiés. Même si je reste sur ma position qu'il aurait été préférable de les changer ... » annonce alors son chef, arrachant un sourire au coréen qui n'étant pas du genre à faire part de ses sentiments ne put se retenir et vint étouffer le new-yorkais dans une douce étreinte.  « Merci pour tout. Je t'en serais éternellement reconnaissant. » murmure alors le jeune homme tandis que la tête du gang vient tapoter amicalement son dos, un petit sourire aux lèvres. « De rien gamin ... J'ai été heureux de te compter parmi nos rangs. Si tu as besoin de quoi que ce soit une fois là-bas, n'hésite pas. Tu sais comment me contacter. Maintenant tu devrais filer ton frère semble impatient de quitter le sol américain. » s'exclama l'américain avec un sourire aux lèvres, tandis qu'il relâcha son étreinte saluant une dernière fois l'adolescent qu'il avait pris sous son aile durant cette longue année l'observant monter à bord de l'avion vers une toute nouvelle vie.

dix-huit ans

Voilà déjà un an que les jumeaux avaient posé les pieds sur les terres du pays du matin calme, et un an déjà qu'ils partageaient un appartement le week-end et durant leurs vacances (Celui-ci étant situé non loin de la faculté où ils avaient tous les deux entreprit des études, l'un étant plus impliqué que l'autre. ) ainsi qu'une chambre rien que tous les deux. Mais ils étaient ensemble et ça, c'était tout ce dont ils avaient besoin. Ensemble ils avaient refait leur vie, loin de leur passé du moins pour Corvus. Orion ... C'était une autre histoire. Dans le dos de son frère il avait intégré les STAGS en tant que tueur à gages, sous les recommandations de son ancien boss. Mais ça Corvus ne l'apprit que bien plus tard, cette découverte ayant entrainé de nombreuses disputes au sein de la petite fratrie. Mais après tout ils s'aimaient et finalement Corvus s'était résigné, parce qu'il avait confiance en son frère et qu'il savait qu'il faisait ça pour eux; pour leur permettre de vivre une belle vie.

Mais un soir tout dérapa ... et à nouveau leur vie bascula du tout au tout. Ce soir-là, Corvus attendait son frère emmitouflé sous des plaids un film passant à la télé qu'il ne regardait même pas inquiet de ne pas voir Orion franchir le pas de la porte. Très vite, minuit passa, puis une heure ... deux heures, mais rien. Il n'était pas de retour et le plus vieux des frères avait peur. Peur qu'il lui soit arrivé quelque chose. Alors lorsque la porte s'ouvrit, il n'attendit pas une seconde et sauta sur ses pieds pour rejoindre la porte d'entrée, mais ce qu'il vit lui glaça le sang. Son frère était là, devant lui, la main sur l'épaule tentant de contenir le sang qui s'en échappait, et cet idiot ne trouva rien de mieux à dire que « Désolé du retard. » Fou de peur et de rage Corvus l'avait alors observé un instant avant de l'obliger à s'asseoir sur le canapé, son petit frère gémissant de douleur alors qu'il tenait son épaule blessé de sa main libre. Son frère se dirigea alors vers la salle de bain et s'empressa de découper le haut du garçon qui grogna de mécontentement tandis que Corvus s'attela à la dure tâche de retirer la balle. Il n'avait pas de quoi atténuer la douleur ou endormir Orion, alors il lui avait simplement offert de quoi mordre et sa main en guise de réconfort. Cette nuit-là, ce fut des cris qui emplirent la pièce et Corvus se sentait mal ... Mal de voir son frère se tuer pour lui.

Les jours qui suivirent aucun des deux n'alla en cours, même si Orion était loin d'être un bon élève. Celui-ci avait passé ses journées dans le lit récupérant doucement de sa blessure sous les soins de son frère qui ne lui avait presque pas parlé de la semaine et finalement lorsque celui-ci lui adressa la parole, ce fut pour murmurer ces mots « Arrêtes ce que tu fais Orion.» et ces simples mots avaient déclenchés une dispute sans précédant, le ton était monté ... Les mots étaient crus, et méchants et finalement il avait hurlé des mots qu'il aurait préféré ne jamais avoir prononcé, car sans le savoir il venait d’amener son frère vers sa propre mort. « Alors casses-toi et ne reviens plus jamais ! Dégage d'ici ! Dégage putain !  »


quelques mois plus tard

« Grand-frère ... Pourquoi ... Pourquoi tu me fais ça à moi ? Je t'en prie ouvres les yeux ... Ouvres-les ... Ne me laisse pas ... Ne me laisse pas. » murmure-t-il en caressant délicatement les cheveux de son frère inconscient, retenu vivant par de simples fils et machines. Doucement, il vient retirer les mèches de sur son front, sanglotant misérablement alors que ses mains ne cessent de caresser tendrement les cheveux de son frère « Ils disent que tu ne te réveilleras pas ... Mais moi je sais ... Je sais que tu vas te réveiller et que l'on recommencera tout, tous les deux. Je sais que tu vas ouvrir ces jolis yeux qui sont les tiens ... Mais je t'en prie, ne dors pas trop longtemps ... Tu me manques grand-frère ... Tu me manques tant et si seulement tu savais à quel point je m'en veux. Je n'aurais jamais dû te dire ces horreurs ... je suis désolé ... Je suis tellement désolé. Mais je t'en prie, réveilles-toi ... Réveilles-toi et je te promets que j'arrêterais tout ça ... Je te le jure ... Je quitterai les STAGS ... Mais je t'en conjures réveilles-toi ...  »

dix-neuf ans

Corvus ne s'était jamais réveillé après l'énième visite de son frère, malgré ses supplications celui-ci n'avait point ouvert les yeux et quelques mois plus tard son cœur avait arrêté de battre sans raison valable. Corvus était mort, et Orion n'était plus que l'ombre de lui-même. Sans son frère, il était devenu instable, plus qu'à l'accoutumée mais surtout ... Il avait soif de vengeance . Debout devant la tombe de son jumeau, Orion n'avait pas encore pris la parole, observant la pierre funéraire d'un regard vide tandis qu'un soupire s'extirpa de ses lèvres rosées et qu'il vient s'installer sur un banc non loin avant de sortir de sa poche un paquet de cigarettes avant d'en allumer une et de la porter à ses lèvres.

« Pourquoi tu fumes Orion ....Je déteste ça...» s'élève alors la petit voix de Corvus aux côtés du jeune homme. Un petit sourire se dessine alors sur les lèvres du fumeur, qui se tourne vers son frère assit à ses côtés alors qu'il lance froidement « Je sais...C'est fait exprès » lui dit-il en recrachant sa fumée au visage de son jumeau, qui se met à tousser peu habitué à ces relents toxiques. Corvus reste alors quelques secondes muet ne sachant que dire, avant de demander timidement, d'une voix tremblante « Tu m'en veux ? » . Devant lui la mâchoire de son frère se contracte signe de son agacement, et il se tourne alors vers lui, le regard noir. « Ferme là...Laisse moi tranquille » dit-il froidement, et alors qu'il aspire une nouvelle fois la fumée de sa cigarette il se rend compte qu'il est toujours là à ses côtés. Alors, il ne fait que soupirer bruyamment avant de dire « Je ne rigole pas. Lâches-moi. J'ai besoin d'être seul. » lui dit-il tandis la seconde suivante la présence du plus vieux des frères disparait ... Et lorsqu'il se tourne vers lui. Il n'est plus là. « Tu me manques imbécile ... » murmure alors tristement le jeune homme avant de jeter sa cigarette au sol et déposer une rose sur la tombe de son frère. Il reste alors quelques secondes à observer la pièce tombale, avant d'afficher un maigre sourire et de tourner les talons pour quitter le cimetière ... Sans savoir qu'il était là, non loin de lui et qu'il avait entendu la moindre de ses paroles et entraperçu le moindre de ses gestes, parce qu'il serait toujours là ... Pour toujours et à jamais ...

.
Myung Min Jae
Myung Min Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 0:48
FIIIRST



Lie is my way to keep my secret. Should i hate myself for that?

Ahn Yibo
Ahn Yibo
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 0:51
MON DOUX BOURREAU D'AMOUR :shy:

Je t'aime :shy:


YOU TASTE LIKE SUNSHINE, YOU SHINE SO BRIGHT

ANAPHORE
Byun Siyeon
Byun Siyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 1:03
Je suis plus grand que toi maintenant :cute:


because i could watch you for a single minute and find a thousand things that I love about you. #sihan.
Matsuo Kuma
Matsuo Kuma
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 1:15
reeeeee :cute: bon reboot :plz:
amuse toi bien :han:




tell me all the things
that you wanna say.
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 1:54
Bon reboot petit coeur :heart: jtm :han:
Jung Yo Han
Jung Yo Han
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 8:34
bon reboot ! :hi:


je ne sais pas où mène mon chemin, mais je n'ai peur de rien quand ta main serre la mienne. #sihan.
Matsuda Akira
Matsuda Akira
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 14:06
BON REBOOT :plz: :plz:


there are no men like me

only me.
Lee Ha Young
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty Mar 14 Mai - 14:34
bon reboot :heart:


     
    because my superpower is the love that i have for you. it’s out of this world, an extraordinary, incomprehensible kind of love. and no one and nothing on this earth comes close to it. ☾
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lim Orion ☆ La tête dans les étoiles et les mains couleur vermeilles Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !