Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
sweet little precious memories ft bomchan Q58rsweet little precious memories ft bomchan Q58rsweet little precious memories ft bomchan Q58rsweet little precious memories ft bomchan Q58r
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur Noir
0.99 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé

sweet little precious memories ft bomchan

Eo Dan Ha
Eo Dan Ha
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty Lun 17 Juin - 17:42
sweet precious little
memories
Elle était jeune et talentueuse Danha, promise à poursuivre des études supérieures à la yonsei. elle avait déjà sa petite idée sur la chose, collégienne de 12 ans, elle rêvait de s’enfuir loin, découvrir le monde, différentes cultures et ethnicités, devenir quelqu’un d’autre. elle rêvait de parler anglais, chinois, français, espagnol, russe et plus encore. elle voulait ouvrir ces nombreuses portes qui jusque là lui étaient resté fermées, les ouvrir pour les refermer derrière elle, ne plus jamais se retourner et avancer encore et encore vers un avenir brillant où seul son bien être importerait. lissant sa jupe d’un geste de la main, elle pénétrait dans une petit boulangerie de quartier, son uniforme de collégienne d’occasion contrastant avec les uniformes flambant neuf des autres enfants. elle fait miroiter quelques pièces dans sa main, observant les différentes pâtisseries. si la plupart des enfants n’avaient guère conscience de l’inflation des prix, danha, elle, en avait pleinement conscience. il lui suffisait de poser son regard sur ce chausson aux pommes pour grimacer en y découvrant un prix supérieur à celui qui lui était offert il y a de cela moins d’un mois. soit, elle n’avait pas suffisamment d’argent pour ce précieux chausson aux pommes, pas si elle voulait en plus de cela prendre une autre pâtisserie et deux bouteilles d’eau. elle se contenterait donc de deux petit croissant et d’une bouteille d’eau. la bouteille d’eau une fois vide pourrait toujours être remplie de nouveau via les fontaines d’eau potable du métro. sourire aux lèvres elle payait donc son du avant de ne quitter la boulangerie, s’aventurant dans une petite ruelle, sautillant tout en chantonnant, son sac de pâtisserie en main alors qu’elle le cherchait du regard. c’était ici qu’elle l’avait rencontré la première fois et les fois qui avait suivis. parfois il s’avérait absent, d’autre fois il changeait de place mais au final elle finissait toujours par le retrouver au coin d’une rue. « devines ce que j’ai ramené aujourd’hui, attention il va te falloir parler français si tu en veux. » chantonnait-elle tout en le cherchant encore du regard, persuadé qu’il pouvait l’entendre. s’arrêtant un instant, elle prenait le temps de le chercher, plissant les lèvres et les sourcils d’hors et déjà contrarié à l’idée qu’il puisse ne pas être présent aujourd’hui. ne lui avait-elle pourtant pas dis qu’elle lui réservé une surprise ? « Chaaaaaaan ! » hurlait-elle de joie lorsqu’elle apercevait la silhouette du jeune homme à l’ombre d’un arbre, courant vers lui avant de ne venir poser son petit cul à ses côtés. « j’ai cru que tu avait élus domicile ailleurs .. » souffle t-elle rassurée quand bien même elle ne le devrait guère. chan, son ami, ne pourrait guère resté sdf indéfiniment, elle ne le lui souhaitait guère, même à son pire ennemi elle n’aurait su le lui souhaiter.
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


DANHA

❝ Oh, I hope some day I'll make it out of here Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near Wanna feel alive, outside I can fight my fear ❞
Lee Bom Chan
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty Mar 3 Déc - 21:30
sweet precious little
memories
Bom Chan était un jeune garçon buté et emplie d’une colère sourde. Il venait de perdre sa mère adoptive et n’avait eu plus rien à quoi se raccrocher. Il avait perdu sa maison, puis son emploie. La seule famille qu’il avait toujours eu s’était évaporé et sa famille biologique lui avait dès lors tourné le dos. Il avait lentement sombré dans une folie qu’il aurait été dangereux de côtoyer trop longtemps. Il ne lui restait plus que la forge de son défunt maitre d’apprentissage mais elle tombait en ruine et l’état avait décidé de la raser. Il dormait là-bas la plupart du temps, mais l’endroit était vétuste, insalubre. Il se lavait dans les spas publics et portait les mêmes vêtements depuis de semaines qu’il tentait de laver. Mais quand on vivait dans la rue, on abandonnait autant notre confort que notre fierté. Bom Chan avait tellement sombré dans sa honte qu’il ne levait plus jamais les yeux et se contentait de se perdre dans ses pensées, sans jamais réfléchir. Pourquoi les gens restaient-ils assis sur un bout de trottoir à attendre que le temps passe ? Parce qu’ils n’ont que leur souvenir pour leur donner un peu d’importance. Ici ou ailleurs quelle différence cela faisait-il ? Ils n’étaient plus rien ni personnes. A quelques exceptions près … il relève son visage en l’entendant l’appeler. Il ne sourit plus, mais s’il le pouvait un rictus aurait ourlé ses lèvres. Bom Chan avait une barbe qui mangeait la moitié de son visage. Il avait l’air épuisé, mais il était surtout pensif. Il relève le visage vers l’enfant qui arrive. Elle est rayonnante, comme toujours. Elle ne possède pas beaucoup d’argent mais lui offre toujours quelques choses. Il la laisse s’asseoir à côté de lui. Cela fait bien longtemps – qu’avec elle seulement – il n’a plus honte d’une telle proximité. Il tire sur son haut pour cacher le trou naissant sur le haut de son pantalon. Il s’adosse un peu mieux à l’arbre, il l’avait entendu arriver, mais avait manqué d’enthousiasme à l’idée de lui signaler sa présence. Leur rencontre était toujours étrange, mais Bom Chan avait de l’affection pour cette gamine. Elle ne le voyait pas comme un monstre ou un homme qui lui faisait peur. Elle souriait, riait, et avait finalement réussis à lui arracher quelques sourires ainsi que des grognements similaires à des rires. Il avise la poche de viennoiserie et son ventre gargouille. Il serre les dents et secoue la tête en la regardant pour se changer les idées. Il serre ses jambes contre lui l’air de rien, comme si ça pouvait camoufler le bruit de son estomac affamé. « T’es pas à l’école ? » dit-il pour détourner l’attention. Il était content de la voir, c’était certain, sinon il n’aurait pas pris la peine de la regarder. Leur image, lui et elle assis côte à côté, dénotait. Comme un je ne sais quoi qui n’allait pas. Il glisse une main dans sa poche pour s’assurer que le bracelet était toujours là et retira sa main l’air de rien. Il se mit alors à gratter le noir sous ses ongles pour le cacher. Il abandonne finalement devant cette tache irréalisable et serre les poings qu’il glisse dans les poches de son hoodie. C’était plus facile de les cacher ainsi. Il renifle légèrement et pose sa tête en arrière contre le tronc pour profiter des rayons du soleil. L’air était doux bien que les nuits soient fraîches. « T’as eu combien au fait ? » demande-t-il en faisant allusion au contrôle qu’il l’avait aidé à réviser. Il était intelligent Bom Chan, il était juste dans une phase où l’envie de se battre le fuyait … il se relèverait un jour et quitterait son arbre pour affronter la vie et vivre celle qu’il méritait vraiment. Il avait envie de croire qu’il pourrait aller loin lui aussi …

J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


king of
hurt

Eo Dan Ha
Eo Dan Ha
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty Mer 4 Déc - 10:19
sweet precious little
memories
Elle n’était qu’une enfant que la vie avait décidé de ne pas gâter, une enfant pourtant bien trop déterminée à profiter de la vie pour se laisser abattre face aux difficultés que, malgré son jeune âge elle ne cessait de rencontrer. du haut de ses douze ans, la jeune collégienne était déjà bien plus responsable que la majorité des étudiants de la yonsei qui dépendait fièrement de l’argent de papa et maman. danha elle, elle ne dépendait que de l’argent qu’elle gagnait illégalement en faisant des petits boulot. des petits boulots que les adultes du quartier acceptaient de lui donner conscient du sérieux de la jeune gamine. la plonge, la sortie de poubelles et le recyclage étaient les activités qui lui rapportaient le plus. surtout le recyclage, les bouteilles plastiques qu’elle récupérait pouvait lui rapporter jusqu’à 150 wons par bouteilles soit près de 75000 wons les bons jours. la jeune enfant pouvait cependant toujours compter sur la générosité des commerçants, qui en plus de lui donner des fruits, plats tout juste périmés et snacks avaient la bonté parfois de lui tendre un billet, pour l’encourager ou peut-être bien par pitié. mais danha préférait voir le bon côté des choses, et prendre cela pour une récompense, celle de son dur labeur.

de sa bouille joyeuse aux joues généreuses, elle tournait la tête vers son ami un sourire agrandissant ses lèvres. « ma prof de sport est malade du coup j’ai finis plus tôt mais chut! » elle faisait un petit signe silencieux comme si il y avait la moindre chance qu’il en informe qui que ce soit. mais ce genre de moment libre était d’une telle rareté qu’elle se refusait à en informer ses parents. si ils la savaient libre, ils exigeraient d’elle, sans aucun doute qu’elle aille aider sa mère à l’épicerie. la cadette de la famille était soit disant encore trop jeune pour aider, et madame eo ne pouvait se permettre de surveiller un gamine de plus lorsqu’elle portait sur son dos, le petit dernier de la famille. il n’y avait donc que danha pour venir en aide à sa pauvre mère, une mère qu’elle aurait aimé plaindre si celle-ci ne tolérait guère les excès de son mari aux détriments de ses enfants. « ah oui le devoir d’anglais ! i’m in the top three ! » proclamait-elle heureuse alors qu’elle balançait son cartable d’occasion devant elle, l’ouvrant rapidement pour en sortir sa copie. « tu vois j’ai eu A -, sans le moins j’aurais été première » elle plissait les lèvres légèrement quoique refusant d’être déçue, l’erreur venait d’elle, la prochaine fois elle ferait mieux. « du coup j’ai ramené des croissants pour fêter ça. j’ai pas trouvé de patisseries anglaises. » elle secouait le sachet de croissant devant le visage de son aîné avant de le poser sur les genoux de celui-ci. « tiens j’ai aussi ramené de l’eau, faut rester hydrater puis ça te donnera meilleure mine. » prendre soin d’autrui ça lui permettait d’oublier que personne ne prenait soin d’elle, ça lui occupait l’esprit et le coeur. au fond danha ne demandait qu’à être apprécié d’autrui pour ce qu’elle était et non pas pour la somme d’argent qu’elle était capable de ramener à la maison. fallait-il encore que cela suffisse à couvrir les dettes de son père.
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


DANHA

❝ Oh, I hope some day I'll make it out of here Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near Wanna feel alive, outside I can fight my fear ❞
Lee Bom Chan
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty Mer 22 Avr - 16:21
sweet precious little
memories
« C’cool, j’doutais pas de toi. » souffle-t-il peu expressif et pourtant sincère. La jeune fille ne s’en plaignait jamais mais elle détestait cette façon que ses parents avaient de toujours lui demander de l’aide. Elle le faisait toujours, sans rechigner, mais Bom Chan pouvait deviner qu’elle rêvait de liberté cette princesse. Qu’elle rêvait d’autre chose que d’obéir à ses parents. Mais il ne s’inquiétait pas pour elle, elle avait du potentiel. Elle était capable de beaucoup de choses. Elle avait un avenir brillant devant elle si elle faisait les bons choix et qu’elle saisissait les mains qu’on lui tendrait. Plus encore, qu’elle aille chercher ce qu’elle voulait. Parce que ça demandait du courage ça. De la hargne qui vous plaquait parfois au sol. Douloureusement. Il avait faim rien qu’en sachant qu’elle avait un sachet remplie de nourriture avec elle. Mais il se forçait à fixer le reste du parc. Il ne voulait pas paraitre … pathétique. Même l’eau lui donnait soif, et on voyait à l’état de ses lèvres sèches qu’il en avait besoin. Elle prenait soin de lui, comme personne ne le faisait, à croire que son cœur d’enfant lui laisser voir que la pureté de l’homme qu’il avait pu être fut un temps. Bom Chan souffrait encore de la mort de sa mère adoptive, de ces dettes qui l’ont mis à la rue et de cette famille biologique qui, pourtant croulant sous l’argent, n’avait pas levé le petit doigt. Il les détestait tellement. La haine le rongeait, lentement mais sûrement. Il frémit, et quand elle pose le sachet de viennoiserie sur ses genoux il plonge ses mains dans sa poche pour attraper le petit bracelet. Et quand elle dépose la bouteille à côté de lui il attrape brusquement son poignet. D’un point de vu extérieure il pouvait faire peur, mais il voyait bien qu’elle s’était habitué à ces gestes brusques et pas toujours maitrisé. D’un geste vif et rapide il lui glisse le bracelet autour du poignet en marmonnant simplement un « C’pour toi. » il déglutit et la lâcha tout aussi rapidement, conscient d’être sale. Il ne voulait pas l’importuner ou dégouter. Il voulait simplement lui offrir ce bracelet qu’il avait fait … il renifle et attrape le croissant dans lequel il croque. « M’rci. » souffle-t-il en lui jetant un regard en biais. Il fixe à nouveau devant lui. Il se fait violence pour ne pas engloutir la nourriture mais malgré tout en trois bouché le croissant est avalé. Rapidement il recache ses mains dans ses poches et ramène ses jambes contre lui. 


J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


king of
hurt

Eo Dan Ha
Eo Dan Ha
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty Sam 2 Mai - 15:48
sweet precious little
memories
Elle était encore très petite danha, à deux doigts de la puberté mais pas réellement encore, ses joues de bébé encore bien présentes et son regard naivement curieux ne la quittait toujours pas, et ce malgré la vie qu'elle semblait mener. sa relation avec le jeune sdf aurait pu alarmer plus d'un parent, mais pour cela aurait-il fallus que les parents de la jeune enfant se soucie des aller et venus de celle-ci. personne ne se souciait réellement de savoir où se trouver danha, le plus important étant qu'elle revenait toujours, que ce soit pour aider à la maison ou pour rapporter les quelques pièces qu'elle avait gagné en faisant du recyclage ou des ménages. danha n'était qu'une source de revenue, qu'une aide de plus mais surtout et malheureusement, une bouche à nourir en plus. sursautant lorsque son ami bien plus agé qu'elle lui attrapait son tout petit poignet, elle clignait des yeux y observant le bracelet qu'il venait d'y glisser. " c'est pour moi ? " question rhétorique et idiotement mignonne mais danha n'était pas habitué aux cadeaux, elle n'était pas de ces enfants à en espérer pour son anniversaire, pour noël ni même pour le nouvel an chinois. pourquoi espérer quelque chose dont on n'avait guère réellement besoin lorsque l'on pouvait se contenter de l'essentiel ? " tu ne l'as pas volé hein ? " question peut-être déplacé mais l'intention n'y était guère, la jeune fille voulait simplement s'assurer que son aîné ne se mettait pas en danger juste pour le plaisir de la voir sourire. " il est magnifique et il brille avec les rayons du soleil. je vais devoir le cacher. " elle parlait pour elle même tout en parlant à voix haute, mais danha ne connaissait que trop bien son père, et un tel bracelet finirait par être revendu afin de payer une part, ne serait-ce que minime des dettes de celui-ci. " merci merci merci ! j'ai l'air nulle avec mes croissants moi. " elle faisait mine de bouder vaguement avant de ne reporter son regard sur le bijou, un sourire dessiné sur ses lèvres. danha ne possédait rien de matériel qui lui tienne réellement à coeur, elle avait appris à ne pas se montrer matérialiste et pourtant, elle savait d'hors et déjà que ce bracelet l'aiderait à surmonter les moments difficiles qui l'attendaient.


J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


DANHA

❝ Oh, I hope some day I'll make it out of here Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near Wanna feel alive, outside I can fight my fear ❞
Lee Bom Chan
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty Dim 31 Mai - 14:12
sweet precious little
memories
Bom Chan n’était pas un homme à l’aise avec ce genre de chose. Offrir des cadeaux n’étaient pas un exercice dont il avait l’habitude. Bien au contraire. Faire acte de bonté, ou témoigner d’un attachement certain n’était pas un geste pour lequel il était à l’aise. Faire un cadeau représentait beaucoup à ses yeux. Il fallait prendre le temps de penser à la personne, de connaitre ses goûts, de réfléchir à un cadeau qui saurait faire plaisir. Trouver l’argent, le temps d’aller l’acheter. Davantage dans sa condition. Mais ce bijou ne valait pas grand-chose à vrai dire, pas en terme d’argent. Mais il y avait mis tout son cœur, y avait laissé ses derniers wons et avait gardé le petit bijou précieusement jusqu’à la retrouver. C’était une enfant avec un grand cœur. Elle méritait qu’on lui accorde de l’attention, chose que sa famille semblait manquer cruellement de faire. Bom Chan avait l’impression de se voir en elle parfois et se demandait à quel moment il avait oublié de se battre. Surement à la mort de sa mère adoptive. Il fixait sa réaction, esquissa même un sourire en coin. Elle aimait son cadeau, de toute évidence. Ça lui faisait plaisir, enfin c’est ce qu’il pensait. Il aurait pu s’offusquer de sa remarquer mais il ne dit rien, sourit en coin et acquiesce. Oui il l’avait acheté. Il ne pouvait décemment offrir quelque chose en l’ayant volé. Cela rompait, à ses yeux, toute la magie du moment. Il mord dans un croissant et lui dit alors, de sa voix toujours posée, distrait et lointain. « Tes croissants sont parfaits … ne t’en fais pas … » puis marquant une pause il ajoute « T’es la seule qui fait ça pour moi. Alors merci … » c’était la première fois qu’il la remerciait ainsi. Merci de lui parler, de ne pas le voir différemment. Merci de lui donner a manger, et de prendre le temps de discuter avec lui … Bom Chan retrouvait un peu d’humanité avec cette enfant et c’était un détail important à ses yeux. Il savait qu’il devrait prendre exemple sur elle et affronter la vie, cette gamine de 12 ans avait plus de force de caractère que lui … Il savait qu’il changerait, mais il était temps qu’il se remette en marche. Qu’il avance. « Reste toujours toi-même, ok ? » souffle-t-il. « N’abandonne jamais princesse. » c’était important. Vraiment. A ses yeux cela valait tous les conseils du monde. Reste forte, reste fière de toi et t’iras loin … il ne doutait pas d’elle. Mais il ne se doutait pas de ce que l’avenir leur réservait comme surprise. 


J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


king of
hurt

Eo Dan Ha
Eo Dan Ha
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty Sam 6 Juin - 15:05
sweet precious little
memories
Glissant le bout d'un croissant entre ses lèvres, elle observait le bracelet, le faisant délicatement étinceler sous les doux rayons du soleil. danha n'avait jamais reçu de cadeaux du moins pas de ce que ses souvenirs d'enfants ne lui permettaient de se remémorer. elle n'était d'ailleurs pas de ces enfants à espérer en recevoir, cela tachait de son point de vue tout le charme même d'un cadeau. n'était-ce après tout pas similaire à une légende, un conte de fée. ce genre de surprise, d'événement qui n'arrivait que si rarement que lorsque cela était le cas l'on en restait bouche bée ? c'est un peu ainsi que la jeune enfant ce l'était imaginé, au travers de quelques dessins animés qu'elle regardait en cachette soit à l'école soit dans l'arrière cuisine du restaurant pour lequel il lui arrivait parfois de faire la plonge. et c'était bel et bien ainsi qu'elle le vivait. telle une cendrillon des temps modernes qui le temps d'un instant, d'une heure avait le bonheur de se transformer en princesse. " tu es surement le seul qui le mérite! les autres trouveraient ça normal. " ce genre de geste avait été banalisé par leur société et personne ne se montrait à présent reconnaissant pour un croisant, une bouteille d'eau ou quoi que ce soit qui ne possédait guère de valeur sur le plan financier. danha ne savait que trop bien de quoi elle parlait pour avoir tenté vainement par le passé d'offrir un bouquet de marguerites cueillis sur le chemin à sa mère. rien n'était plus important que l'argent qu'elle ramenait à la maison, rien. " c'est toi qui ne doit pas abandonner. tu sais le regard des gens est facilement manipulable mais si il y a bien une chose qui ne changera pas facilement c'est ce que tu es au fond. " elle ne faisait que répéter ce que de veilles ajhumas lui avaient dis, saluant le courage et la détermination de cette gamine qui trainait bien trop souvent dans les rues malfamés de la capitale. " j'ai rencontré beaucoup de sdf mais tu sembles être le seul qui n'ai pas causé sa propre perte, les autres puent tous l'alcool et la cigarette. " elle haussait les épaules, lèvres plissaient avant de ne croquer un nouveau morceau de la pâtisserie. son ami méritait bien mieux que la rue, et la jeune enfant avait encore du mal à comprendre pourquoi son père avait un toit sous lequel dormir et non son ami. le monde était injuste et ce qui l'était encore plus c'était d'en avoir conscience aussi jeune.


J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


DANHA

❝ Oh, I hope some day I'll make it out of here Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near Wanna feel alive, outside I can fight my fear ❞
Lee Bom Chan
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty Dim 28 Juin - 12:12
sweet precious little
memories
Honnêtement Bom Chan attendait leur rencontre avec impatiente quand bien même il ne le montrait pas. Cette gamine avait une maturité qui dépassait l’entendement. Il savait qu’elle aussi n’avait pas eu d’enfance, qu’elle n’en avait pas et qu’aujourd’hui on comptait sur elle comme on compte sur un adulte. Elle méritait une autre vie. Il le voyait à son regard qu’elle pouvait faire de grandes choses mais que sa famille gâchait son talent, sa force. A quoi bon tenir une supérette si cela signifiait gâcher la vie de son enfant ? L’injustice était si féroce dans cette situation et la reconnaissance si pauvre, que Bom Chan se sentait toujours en colère quand il apprenait les nouvelles frasques de ses parents. Les siens n’avaient pas été beaucoup, peut-être même pire, et finalement ce qu’ils avaient tous en commun c’étaient l’argent. L’argent, toujours l’argent, jusqu’à lui donner envie de vomir. Ce n’était pas l’argent qui rendait heureux, car on passait sa vie à courir après à s’épuiser sans remarque tout ce que la vie avait à offrir. Quand il regardait cette enfant Bom Chan arrivait à se souvenir qu’il pouvait encore y arriver. Il se relèverait, il le savait, peut-être qu’aujourd’hui il prendrait encore une pause, mais il se relèverait, parce que cette gamine lui donnait le courage de le faire. Il sourit en coin à ses mots. Elle avait raison, répétait sûrement ce qu’on lui avait déjà dit mais il trouvait ça adorable. Elle avait une force de caractère admirable pour son jeune âge et il espérait que personne ne vienne briser ça. Il la regardait manger et la trouvait belle. Belle de cette lumière qu’un petit ange éclairerait ses nuits sombres. Elle était belle parce qu’elle était forte, et Bom Chan se surprit à vouloir briller comme elle. Son cœur était noirci par la vengeance et sans qu’il ne le sache, d’ici quelques jours son déclic viendra le mettre au sol. Dans quelques jours il croisera son jumeau et sa mère biologique, et aucun des deux ne le reconnaitra. D’ici quelques jours il mettra en place ce plan sombre qui fera de lui cet homme professeur à la Yonsei. Il lui faudrait encore de nombreuses années pour mener à bien son projet - dont il n’avait toujours pas conscience – et devenir un homme qui pourrait offrir à cette enfant l’avenir qu’elle mérite. Mais laissons l’innocence à leur jour et le temps se faire. Il tend la main et vient ajuster une barrette qui tombait de ses cheveux. « Elle est jolie. » dit-il simplement avec un sourire doux. Elle était toujours bien apprêtée bien que certaine de ses affaires soient troués ou abîmés, mais elle était toujours coquette et qu’importe la suit sur ses joues ou le bout de son nez, elle souriait. Toujours. C’est pour ça, lorsqu’il avait vu ce petit bracelet, il s’était senti mu par l’envie de le lui prendre. Il était encore un peu grand pour elle mais au moins, l’idée qu’elle puisse le garder longtemps lui réchauffait le cœur. 


J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


king of
hurt

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: sweet little precious memories ft bomchan sweet little precious memories ft bomchan Empty

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !