Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] O1jeFamous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] O1jeFamous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] O1jeFamous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] O1je
Le Deal du moment : -46%
-365€ sur le Smartphone Huawei P30 128 Go
Voir le deal
434 €

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi]

Jeong Caïn
Jeong Caïn
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Lun 1 Juil - 22:01
Love your enemies, Luc 6:35Qu’est-ce que ça fait d’être célèbre ? Une question à laquelle Jeong Caïn avait du bien trop souvent répondre, la plupart du temps évasivement. Pas grand-chose... Peut-être parce qu’il s’était toujours imaginé l’être, il s’y sentait à sa place. Il n’était pas non plus le chanteur populaire ou l’acteur reconnu dans tous les pays mais sa popularité qui tenait à son faciès et ses manières s’était étendue à travers la Corée se projetant parfois même dans des pays dont il ne pouvait comprendre les langues – si on enlevait sa terre natale, l’Allemagne, où il se réjouissait d’avoir étonnamment une certaine popularité – et où il avait du mal à expliquer un tel engouement envers sa simple personne. Il ne jouait d’aucun instrument, ne pratiquait aucun art, ni sport, ni danse, et n’était pas non plus un homme politique. Sa carrière de mannequin avait débuté après qu’il soit passé dans cette fameuse télé-réalité qui avait fait son succès. Pourtant, il n’en avait pas fait un métier, se contentant de cette simple aventure pour donner une autre tournure à sa vie professionnelle. Pour dire, il était même plus un homme de l’ombre qu’une personnalité publique. Et curieusement, c’est ce qui faisait son succès. Jeong Caïn, au visage reconnaissable, était mystérieux. Il apparaissait dans quelques émissions radios, parfois télévisés, dans des magasines et sur quelques podiums. Il semblait être celui qu’on avait connu des années auparavant, drôle, excentrique, intelligent, charismatique. On se satisfaisait toujours de le voir réapparaître mais on n’en découvrait jamais plus sur sa personnalité. Quel genre d’homme était-il dans la sphère privé ? En vérité, il n’était pas sûr que quelqu’un le sache réellement. Il avait trop d’amis et de connaissances pour être réellement proche de quelqu’un. Ses deux anciens meilleurs amis auraient sûrement pu répondre à cette question, mais aussi dès que Cameron s’était entichée d’Abel avait-elle arrêté de creuser du côté du frère conservant leur amitié telle quelle, mais aussi Kazuya ayant perdu sa fiancée, il avait été trop occupé à se lamenter et se laisser consoler pour découvrir d’avantage qui était la personne qui l’aidait toujours à se relever. Pour son propre frère qui avait vécu avec pendant des années, il devait sûrement être l’humain le moins compréhensible. Avoir « imprévisible » pour trait de caractère n’aidant pas non plus à le cerner.

Il avait beau être toujours entouré, il était un grand solitaire. Il parlait beaucoup, mais peu de lui. Si on le croisait dans la rue, on évitait de lui parler. De son aura se dégageait un charisme à la fois intriguant mais effrayant. Il aurait pu finir par être toujours mis à l’écart, mais ses traits physiques et son caractère le faisaient passer pour le « cool kid » plutôt que le paria. Il se faisait des amis, beaucoup d’amis, et tout un petit monde tournant autour de lui, les gens venaient par eux-même vers Caïn pour faire partie de son cercle. La popularité engendrait la popularité. Ça a ses avantages.C’est comme ça qu’il était devenu si connu, c’est comme ça qu’il avait construit son business. C’est comme ça que par ce chaud jour d’été, sous une canicule insoutenable, il était encerclé par un groupe de cinq petites minettes entre la lycéenne et l’étudiante, qui lui avait sauté dessus alors qu’il était sorti acheter un café glacé et qu’il n’avait qu’une envie : remonter dans sa voiture climatisée. Ça a ses inconvénients.

Un sourire un peu forcé s'empara de son visage tandis qu'il commença à discuter avec les demoiselles. Elles étaient plutôt jolies, il pourrait soutirer un numéro... Non. Il n'en avait pas envie. Depuis quelques temps, les silhouettes graciles de ces dames ne valaient plus rien face à celle de Janggok Hye Mi. Il aurait dû profiter de leur première rencontre pour lui soutirer ses coordonnées mais il n'avait pas imaginé vouloir la revoir autant...
:copyright:️ 2981 12289 0


- suis moi, je te fuis
- fuis moi, je te suis
Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Mar 9 Juil - 19:46
Do you know Je passe une assez bonne journée. Oui, je passe, vraiment, une très bonne journée entourée de mes amies, les plus proches. Comme prévu, nous sommes allées en cours, respectivement. Chacune d'entre nous a pu apprendre et profiter de sa filière pour augmenter ses connaissances et son évolution. Le programme de fin de journée est assez simple, quant à lui. Nous devons nous rejoindre au coin de la rue de la Yonsei et nous diriger, ensuite, toutes ensemble, au restaurant " Les îles de Payret ". Notre préféré pour ce qui est des restaurants étrangers. J'ai tellement hâte. De quoi finir la journée sur les meilleures notes possibles. Tellement excitée que je n'ai, même, pas vu le temps passer;

Je suis la première à avoir terminé mes cours. Et je n'avais aucune autre activité de prévue si ce n'est celle d'attendre mes chères compagnes de vie. Tout en surveillant l'heure défiler sur mon téléphone, je me suis mise à observer les petits événements qui se produisaient tout autour de moi. C'est, très certainement, à cause de cela que je n'ai pas vu le temps changer et virer au gris. Très vite, une averse aussi rapide qu'intense s'est abattue sur moi. Y compris sur tous ceux qui m'entouraient. Elle fut si brève que je n'eus même pas le temps de réfléchir et de décider de me mettre à l'abri. Quand je dis abri, je parle d'un véritable abri, un bâtiment par exemple. Car la seule chose que j'ai réussi à faire, c'est de me réfugier sous un arbre le temps que cela se tasse.

C'est alors que mes amies m'ont rejoint. Elles, aussi, ont été surprises par la pluie soudaine. Nous étions tout de même un peu mouillées, au final, mais ce n'est rien du tout comparé à l'orage de la semaine dernière. Nous nous sommes regardées puis nous avons ris. Il faut dire que notre état physique était des plus déplorables. Certaines avaient des amoureux et elles espéraient ne pas les croiser. Je ne comprenais pas ce sentiment. Pourquoi ? En quoi se montrer ainsi, trempée, pouvait altérer les sentiments d'un homme envers une femme ? Bien que je ne comprenne pas ce qu'une femme puisse trouver d'attirant chez un homme, en temps normal.

Nous étions destinées à passer une très bonne soirée toutes ensembles, nous rapprocher davantage, parler un peu de tout et de rien à la fois. Même si c'est encore un peu, parfois, distandu entre nous, du fait que nous ne partagions pas cette attirance qu'elles semblent toutes avoir pour la gente masculine. Qu'importe. Pour moi, le principal est d'être ensemble. Avec ma famille, je ne dis pas assez que je les aime. Je n'étale pas mes sentiments et c'est dommage. Ma soeur me le reproche. Mes amies aussi, désormais. Pourtant, je les adore. Je leur montre, leur prouve, par des gestes mais les paroles sont encore difficiles. Pourtant, ce sont des femmes. Alors, je n'ose imaginer les efforts que je dois faire pour, un jour, fréquenter de nouveau les hommes.

Alors que j'entends mes amies rire aux éclats, je profite de la vie, de ce qu'on me donne et qui se présente à moi, en ce moment même. Un moment tendre, joyeux, doux. Comme je les aime si bien. Mais il a fallu qu'une mauvaise étoile vienne à nouveau jusqu'à moi. C'était si fréquent depuis quelques années. Alors, pourquoi est-ce qu'à chaque fois, cela me surprend ? Lorsque je commence enfin à ressentir du bonheur, un événement se produit, une personne intervient et  cette joie s'en va. Comme si tout ceci m'était interdit depuis le décès soudain et brutal de ma mère. Comme si tout ceci n'était que ma punition amplement méritée pour ne pas l'avoir sauvé. Et, aujourd'hui, cette mauvaise étoile porte un nom que je commence, un peu trop, à reconnaître.

Jeong Caïn.

Mon regard s'arrêta sur lui et cela me stoppa, même, dans ma marche. Je ne peux expliquer ce que j'ai pu ressentir à ce moment-là. Pourquoi est-il ici ? Si près de mon lieu d'études et de mon lieu de vie. Pourquoi à cette heure-ci ? Pourquoi aujourd'hui ? Le jour et l'heure à laquelle nous avions décidé de sortir avec mes amies. Elles qui sont si fan de lui. Le fait-il exprès ? A-t-il enquêté sur moi comme je l'ai fait ? Pour se venger ou pour remettre les compteurs à zéro ?

Jeong Caïn.

Je n'ai jamais rencontré d'homme comme lui. Aussi perturbant que lui. Aussi désagréable que lui. Et pourtant, je hais les hommes. Je peux, même, assurer qu'il y a pire que lui sur cette Terre et dans cette ville. Mais je ne peux m'empêcher d'être méfiante et de le rayer de ma carte de bonnes personnes. Est-ce de la jalousie ? Parce qu'à cet instant précis, par exemple, mes amies m'ont lâchement abandonné pour aller l'encercler et lui exprimer tout l'amour qu'elles possèdent pour lui. Je soupire, me retrouvant seule, les bras ballants, comme à mon habitude. Comment peuvent-elles se comporter ainsi alors qu'elle ne connaissent rien de lui ? Suivre quelqu'un sur les réseaux ne suffit pas mais il faut croire que je suis la seule à penser de la sorte.

- Tsss... lâchais-je, avec une mine de dégoût.

Elles sont ridicules. Depuis ma rencontre avec lui ce soir-là, elles n'ont que son nom à leur bouche. Elles m'ont envié, m'ont posé des tonnes de questions. J'aurais, bien volontiers, laissé ma place à l'une d'entre elles. Mais non, il a fallu que l'on m'accuse, moi. Et depuis, je suis condamnée. Elles ne parlent que de lui. Elles m'obligent même à suivre cet homme et à regarder chaque post et chaque photo postée. C'est limite si elles actualisent sa page toutes les heures. Pourvu que je ne devienne jamais comme elle. Car, moi, au moins, je sais qui il est. Ce qu'il cache. J'ai découvert des choses. C'est pourquoi je m'étais rendu à sa petite fête et même si je suis sortie quasi bredouille, je n'abandonnerais pas. Cet homme n'est pas quelqu'un de bien et je ferais éclater la vérité au grand jour.

Jeong Caïn.

Je continue de le regarder, encore quelques secondes. Je soupire longuement, ensuite. Mes yeux se posent, un instant sur chacune de mes amies avant que je ne les ferme. J'essore mes cheveux et regarde tout autour de moi. Que dois-je faire, maintenant ? Je n'ai pas envie qu'il me voit ni même qu'elles ne m'appellent pour que je les rejoigne. Mais d'un autre côté, je n'ai pas non plus envie de les attendre, cachée quelque part, ou de partir sans elles... Pourquoi a-t-il fallu qu'il vienne gâcher mon moment de bonheur, celui-là ?
:copyright:️ 2981 12289 0



If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar
Jeong Caïn
Jeong Caïn
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Mer 7 Aoû - 22:28
Love your enemies, Luc 6:35Plus il y repensait et plus il se disait que Janggok Hye Mi tenait davantage du rêve que de la réalité. Comment une femme comme elle pouvait exister et par quel coup du destin s’était elle retrouvé, tremblante de peur et enragée par un drôle instinct de survie, dans son bureau ? Et d’ailleurs, il y repensait souvent, à la raison pour laquelle elle se sentait en danger à ses côtés. Et ça l’amusait et ça l’ennuyait profondément. Il n’aimait pas tellement être accusé à tort, même s’il en avait l’habitude. Un vieux caprice d’enfant mal-aimé, il avait toujours été le fautif à la place de tout le monde et son existence entière paraissait parfois être une totale injustice. S’il faisait la sourde oreille pour les autres, qu’une aussi jolie fille se méfie autant de lui sans raison le faisait, au fond, un peu souffrir. Si elle se méfiait réellement autant. Peut-être était-elle ainsi avec tous les hommes qu’elle croisait, peut-être l’un d’entre eux l’avait brisé et elle ne pouvait que sortir les griffes autour des autres désormais ? Et puis, il savait bien que l’image qu’il renvoyait n ‘était pas tout à fait mensongère, c’était un grand joueur. Il n’était pas sérieux dans ses relations et il en avait eu en quantité, il ne pouvait le réfuter. Si on entendait ses excuses, il dirait sûrement que c’est parce qu’il n’avait jamais trouvé quelqu’un qui lui donne l’envie d’être sérieux, que s’il enchaînait les conquêtes c’était à cause du manque d’affection dont il avait souffert toute sa vie, de son besoin de se sentir validé par ceux qui l’entouraient. Cependant Jeong Caïn ne s’expliquait que rarement, il ne s’embarrassait pas d’excuses faciles que personne n’écouterait. Surtout pas elle. La voilà, encore, qui débarque dans sa vie alors qu’elle avait promis que plus jamais leurs chemins ne se recroiseraient.

Janggok Hye Mi est un rêve. Elle apparaît, un peu à l’écart, et le soleil semble occuper à faire briller sa peau en éclatant les milliers de gouttelettes qui ruissellent et sèchent lentement sur son épiderme refroidi en millions de petits diamants. Lui, redevient un mythe comme le porte son prénom, enchaîné par un groupe de jeunes filles floutées de sa vision comme dans un film quand le protagoniste rencontre pour la première fois la fille de ses rêves ; hypnotisé, il est enchanté par cette sirène qui se tient là-bas. Elle lui chante de le rejoindre et il en meurt d’envie. Mais aussi sait-il que s’il s’en approchait, elle disparaîtrait aussitôt. Et ce serait terrible. Il ne veut surtout pas briser ce moment. A quoi pense-t-elle ? Elle le regarde. Caïn aimerait en cet instant avoir des super-pouvoirs et tellement améliorer sa vue qu’il pourrait scruter chaque tressautement des muscles de son visage. Puis les décrypter. Pourquoi le regarde-t-elle ? A-t-elle toujours peur ? Mais elle essayerait de fuir dans ce cas, non ? Ça le rend malade. Hye Mi, sale fille. Elle joue avec ses nerfs, il trépigne. Elle ne s’approche pas, elle le défie protéger par la barrière humaine qu’il a autour de lui. Le juge-t-elle ? Peut-être. Soudainement, il a un peu honte de toutes ses petites minettes bien plus jeunes que lui. Il avait ainsi l’air d’un mec peu scrupuleux, et ce n’était pas ce qu’il était. Elle allait se faire des mauvaises idées, elle allait penser, elle allait penser… Et lui, il ne pouvait pas, non. Il devait l’empêcher de penser. Il devait la détourner de tous les clichés qu’elle était en train de lui affliger.

Parce qu’il était différent, il le savait, il l’avait toujours su. On ne naissait pas Jeong Caïn pour être comme les autres. Ca l’énervait. Elle l’énervait. Elle le faisait exprès. Elle devait le faire exprès. Il devrait se venger. Il allait se venger.

« MADEMOISELLE HYE MI ! » hurla-t-il en agitant les bras devant ses fangirls surprises. « Ne faites pas la timide, approchez ! Je sais que vous avez beaucoup à me dire. » continua-t-il en utilisant son ton théâtrale pour que sa voix résonne dans tout cet espace vide.

Un sourire bien trop grand et presque carnassier s’affichait sur son visage. Il était beaucoup trop enjoué par la connerie qu’il venait d’accomplir. Dans les yeux des étudiantes à ses côtés, s’il ne décelait pas l’animosité qu’il avait supposé, la quantité de jalousie qu’il y lisait suffisait à ce qu’il se sente soulagé. Voilà ce que cela faisait que d’être jugé injustement, qu’elle le ressente et que plus jamais elle ne repose ce même regard sur lui.

Même s’il se doutait qu’elle le haïssait désormais d’autant plus. Il ria bêtement à cette idée.
:copyright:️ 2981 12289 0


- suis moi, je te fuis
- fuis moi, je te suis
Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Sam 17 Aoû - 22:29
Do you know La chose que je redoutais le plus vient d'arriver. Je priais, intérieurement, pour que la chance soit de mon côté mais une fois, encore, elle m'a quitté. L'homme que je tenais à repousser vient de me remarquer et de m'appeler devant tout le monde. Enfin, plus exactement, devant mes amies. Je le hais pour ça. Je le déteste du plus profond de mon être. Car mes chères copines se retournent et me fixent toutes d'une drôle de manière. Je déglutis, alors. Il ignore totalement qu'il vient de me mettre dans de sales draps. L'une d'elles décide de renchérir et je me vois dans l'obligation de céder.

- Allez Hye Mi, rejoins-nous !!

Je soupire longuement et marche, donc, jusqu'à ce petit groupe. Je souris faiblement, gênée et très mal à l'aise, à mes amies puis fixe l'homme de mes tourments d'un oeil très noir et très rancunnier. S'il m'était possible de le faire, je l'aurais déjà assommé. Cependant, je me dois de couper ce contact visuel loin d'être amical car une autre de mes amies m'interpelle, à son tour. Discrètement, ceci dit. Murmurant à mon oreille :

- Tu ne nous l'avais pas dis que vous vous connaissiez mieux, tous les deux ! Tu pourrais au moins partager la bonne nouvelle et nous présenter, sinon on pourrait croire que tu souhaites le garder pour toi !

Je fais, direct, une mine de dégoût. Non mais est-elle en train de devenir folle ? Qu'est-ce qu'elle raconte ? Moi, vouloir le garder ? Lui ? Pour moi ? C'est vraiment n'importe quoi. Voilà ce que je redoutais. Que mes amies croient des choses nous concernant lui et moi. Et c'est chose faite. Alors que tout n'est que mensonge. Je déteste cet homme. Je leur laisse volontiers. A-t-il fait exprès de m'appeler ? Impossible qu'il sache que ces filles soient mes amies. Il ne l'a donc pas fait exprès. Quoi qu'il en soit, comment vais-je me sortir de là ? Je décide, alors, de les présenter chacune leur tour à cet homme qui les fait tant rêver.

Elles m'ignorent, alors, de nouveau. Une fois de plus, il n'y a plus que lui qui compte et je soupire de nouveau. J'ai la sensation d'être un petit objet de décoration, ici, auprès d'eux. Elles lui posent des tas de questions et essaient toutes de se dépasser et de se démarquer les unes des autres. C'est à qui sera la meilleure et la plus intéressante. D'un côté cela me fait rire. Qui va-t-il choisir ? Je commence les pronostics et attribuent mes propres points et mes propres notes à chacune d'entre elles. Je me retiens de rire, pas qu'elles croient que je me moque d'elle ou de la situation. Elles qui en ont tant parlé, tant rêvé, tant souhaité.

Discrètement, je surveille les réactions faciales de ce cher monsieur Jeong Caïn. Peut-être que je vais pouvoir deviner son choix avant même qu'il ne le déclare verbalement. Mauvaise habitude, je passe ma langue dans le coin de mes lèvres tout en me questionnant. Penchant légèrement ma tête sur le côté, je réfléchis intensément et plisse légèrement les yeux comme pour mieux lire en lui. J'aurais presque envie de parler, moi aussi. De leur montrer que je suis là et qu'en attendant, c'est moi qu'il ait appelé tout à l'heure. Mais je ne veux pas me disputer avec elles. Alors pourquoi est-ce que je commence à être en colère ? Serais-je jalouse ? De qui ? De lui ? Ou d'elles ? Je sais que je suis quelqu'un de compliqué. Je sais que je ne réfléchis pas toujours avant de parler ou d'agir. Je sais que les ennuis me suivent sans cesse. Et qu'il est le type de gars que les femmes veulent. Même si je ne comprends pas bien pourquoi. Et il y a beaucoup de filles cool autour de lui, actuellement. Mais sait-il qu'il n'en trouvera jamais d'autres comme moi ?

Je secoue la tête. N'importe quoi. Je mériterais de m'en mettre une pour me remettre les idées en place.
:copyright:️ 2981 12289 0



If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar
Jeong Caïn
Jeong Caïn
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Sam 30 Nov - 22:52
Love your enemies, Luc 6:35Elle arriva, toute gênée qu’elle était, dans le cercle déjà formé par Caïn et ses groupies. Son sourire de prédateur se fit plus éclatant au fur et à mesure que sa proie se rapprochait et tombait dans son piège. Quoique la plupart du temps, entre eux deux, il n’arrivait pas bien à distinguer qui était le chasseur et le chassé. Après tout, à sa manière, elle avait bien juré de lui faire la peau. Il la fixait dans les yeux, conscient qu’il venait probablement signer son arrêt de mort. Son regard noir réussit à le faire se sentir mal à l’aise à son tour. Heureusement qu’elle n’était pas armée… Elle devait en ce moment même le haïr et le traiter de tous les noms. Mais pourquoi n’était-elle pas partie ? Pourquoi s’était-elle jointe à eux si elle le détestait tant ? Elle piquait sa curiosité mais il eu bientôt sa réponse quand elle s’attela à lui présenter toutes les filles qui l’entouraient une par une.

« Ah ! Je n’avais pas compris qu’il s’agissait de vos amies, Mademoiselle Janggok ! » s’exclama-t-il avec enthousiasme.

Cela expliquait leur regard envieux dénué de haine. De vraies amitiés. en conclut-il.

« J’aurais dû m’en douter, on dit que les jolies filles ont tendance à traîner entre elles. » ajouta-t-il à l’attention des groupies qui commencèrent à glousser.

Puis en regardant Hye Mi dans les yeux, il ajouta :

«  Und du bist sehr schön, mein Schiatzi. »

Elle allait encore vouloir l’assassiner. Qui sait ? A force, elle en viendrait peut-être à prendre des cours d’allemand ?

Les pintades le regardèrent d’un air un peu curieux puis l’une s’exclama :

« C’est vrai que tu as vécu en Allemagne ! Oh, ça doit être génial d’être bilingue ! »

« Oui c’est ça, c’est génial. «  répondit-il sans grande conviction trop absorbé par Hye Mi.

Surtout pour rendre dingue cette jeune demoiselle. pensa-t-il. Et pour pouvoir insulter son abruti de frère sans que personne ne remarque leur mauvaise relation. Combien de fois s’étaient-ils violemment disputer tout en arborant des sourires polies à souhait ?

Elle le scrutait, le défiait, il aima ça parce qu’elle le regardait justement. Pourquoi aimait-il autant ce sentiment ? Janggok Hye Mi se transformait peu à peu en le plus grand mystère de son existence. Elle l’obsédait depuis leur première rencontre pour une raison ou pour une autre. Il ne chercha pas à rationaliser ses émotions. Pour l’instant il les laissait courir. Un jour il les rappellerait.

Son attention était sans cesse détourné par ses jeunes femmes aux somptueuses formes mais qui paraissaient si fades quand une sirène se tenait face à lui. Elles essayaient de l’impressionner, à qui aurait la remarque la plus intelligente, le compliment le plus flatteur… Il s’emmerdait sévère. Des paroles comme celles-ci il en avait par centaines qui l’attendaient dans ces dms, il les voyait partout dans les commentaires de ses photos. Bizarrement celle qui changeait le plus la donne était celle qui était la plus silencieuse, occupée à regarder leurs petits jeux. Il ne pouvait s’empêcher de lui jeter des coups d’œil entre deux phrases, les autres ne tardèrent pas à le remarquer.

« Vous devez être plutôt proches vous et Hye Mi ! » lâcha soudainement quelqu’un alors qu’il prenait une pause pour se désaltérer avec son café glacé.

Il s’étouffa. Il essaya tant bien que mal d’arrêter sa soudaine quinte de toux et se racla la gorge. Génial Caïn. Quel prestance ! Ce n’est absolument pas totalement la honte!

« Pas tellement. Disons que nous ne sommes que des connaissances… Mais ce serait avec plaisir que j’en apprendrais plus sur elle et ses merveilleuses amies ! Vous ne me refuseriez pas ce plaisir, n’est-ce pas Mademoiselle Janggok ? » lui sourit-il.

Encore une fois elle se trouvait dans ses filets. Qu’elle essaye de refuser devant toutes ses fans pour voir !
:copyright:️ 2981 12289 0


- suis moi, je te fuis
- fuis moi, je te suis
Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Dim 1 Déc - 16:13
Do you know- Si vous l'aviez compris, est-ce que vous m'auriez interpellé ?

Pourquoi est-ce que je viens de lui poser une telle qustion ? Qu'est-ce qu'il me prend ? On aurait presque l'impression que je suis jalouse de la place que prennent mes amies auprès de lui. Cela m'énerve de plus en plus. Mon coeur et mes émotions changent. Je ressens de toutes nouvelles choses depuis que j'apprends à le connaître. Au fil de nos rencontres. Je soupire et je détourne le regard. Je dois me reprendre et arrêter ce cinéma. Ce jeu qu'il a commencé à créer entre nous doit prendre fin. Mais il semblerait qu'il n'en a pas envie. Il semblerait qu'il aime ce jeu. Qu'en est-il de moi ? Je ne l'avouerais jamais à personne mais je l'apprécie aussi. J'apprécie que cet homme occupe mes esprits et mon temps depuis plusieurs semaines. J'apprécie qu'il me fasse démentir. J'aime sa façon d'être avec moi. Bien entendu, mes amies ne le sauront jamais. Sinon, elles pourraient se faire des idées et me dire que je commence à tomber amoureuse. J'en ris toute seule. Au même moment qu'il parle de la beauté de mon groupe de filles. J'arrête, alors, de rire, petit à petit, en plongeant de nouveau mon regard dans le sien. C'est ainsi que je me mis à lui adresser le plus grand sourire qu'il n'ait jamais vu de ma part.

- Cessez de parler en allemand ! dis-je, en perdant, alors, très rapidement mon sourire.

Je ressens comme une sorte de connexion, tout à coup, entre lui et moi. On entend que les filles continuent de parler entre elles mais aussi à lui. Moi ? On m'ignore. Mais qu'importe. Lui, il s'occupe de moi. Lui, il s'intéresse à moi. Je vois bien qu'il fait surtout attention à moi. Son comportement a fini par me faire sourire et lorsqu'il me regarda à nouveau et qu'il me vit sourire ainsi, cela me figea sur place. Mon sourire s'efface peu à peu, c'est vrai. Mes lèvres s'entrouvrent, en effet. Et je perds mon esprit à travers le regard qu'il me lance. Jusqu'à ce qu'on entende une phrase, une remarque, qui nous fit redescendre sur Terre immédiatement. Je détourne, alors, le regard le plus vite possible. Non mais qu'est-ce qu'elles ont ? Je les fixe et les vois glousser entre elles. Je soupire. Je déteste ça. Je ne veux pas être comme elles juste pour un garçon et décide donc de me détacher du groupe.

- Pourquoi me demander mon avis ? Apprenez à connaître toutes les filles que vous voulez. Elles sont là pour ça et elles n'attendent que ça !
Je me racle un peu la gorge. Quant à moi... Eh bien... vous n'avez rien à apprendre davantage à mon sujet. Je ne m'ouvre pas aux hommes qui souhaitent connaître plusieurs femmes.

Je sens alors le poids de tous les regards se poser sur moi. Qu'est-ce qu'elles ont, encore ? Est-ce que j'ai dis quelque chose qu'il ne fallait pas ? Je viens d'annoncer que je leur laissais l'homme dont elles rêvent alors pourquoi est-ce qu'elles me fixent ainsi ?
:copyright:️ 2981 12289 0



If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar
Jeong Caïn
Jeong Caïn
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Sam 21 Mar - 12:03
Love your enemies, Luc 6:35Il se délectait de la pointe de jalousie qui émanait de ses paroles, de l’agacement dont elle faisait preuve face à ses attitudes. Honnêtement ? Elle le faisait un peu chier, alors il lui rendait la pareil. La torturer, c’était un peu son châtiment pour autant se méprendre sur le genre d’homme qu’il était. A ses yeux, elle n’était encore qu’une fillette inconsciente qui avait besoin d’ouvrir les yeux sur le monde qui l’entourait. Qu’il en soit plus beau ou plus sombre. Sérieusement, c’était quoi son problème ? Il ne pouvait la comprendre alors il essayait à tout prix de la faire réagir, et il réussissait à chaque fois. S’il devait se prendre quelques claques verbales à chaque fois, il réussirait à faire sortir la jeune femme du trou de souris dans lequel elle ne cessait de se réfugier, mordant chaque inconnu qui ose s’y aventurer trop près.

Mais de son terrier, elle l’observait. Lui rendait son regard, mais ne le laisserait pas s’approcher davantage pour l’instant. Ils s’apprivoisaient. Et puis d’un coup elle disparaît ? Ah non ! Ça ne va pas ! Il ferait autant de bruit que nécessaire pour la faire reparaître.

Un sourire gêné se dessina sur ses lèvres tandis qu’il observait ses amies la foudroyer du regard. Bordel, qu’est-ce qu’elle foutait ? Elle venait de les insulter tout en sous-entendu devant lui. Et elle n’était clairement pas à l’aise. Enfin, les regards n’étaient pas si hostiles, plutôt étonnés, choqués et curieux. Oui, chez quelques unes, beaucoup de curiosité. Comme dans le sien. Pourquoi une telle réaction ? Était-elle jalouse qu’il s’approcha d’autres femmes qu’elle ? Et si elle savait Ô combien, en ce moment même, il en fréquentait ! Parce que c’était lui. Il aimait s’amuser, aller d’une femme à un homme, se détendre. Et ne jamais s’attacher. Il en était incapable. Du moins, c’est ce dont il s’était convaincu toutes ses années. Pour elle, ferait-il l’effort d’essayer ?

« Quel mal il y a ça ? Me feriez-vous de la discrimination Mademoiselle Janggok ? Parce que j’aime me faire de nouveaux amis ? Tous genres confondus je préciserais même. Je crois que vous vous méprenez sur mes intentions. Ou sur le genre d’homme que je suis. Très louable à vous de vouloir protéger vos amies, mais je n’ai vraiment aucune arrière-pensée. » déclara-t-il calmement en la fixant.

Aucune arrière-pensée en ce qui concernait ses jeunes femmes, ce n’était pas comme s’il couchait avec toutes les demoiselles avec qui il échangeait. La plupart du temps, ils passaient juste du bon temps à boire, discuter ou chanter. Mais avec elle ? Il avait peut-être quelques arrières pensées, il ne savait juste pas encore lesquelles.
:copyright:️ 2981 12289 0


- suis moi, je te fuis
- fuis moi, je te suis
Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Sam 21 Mar - 18:19
Do you knowJ'avais la sensation qu'il jouait avec moi. Sa façon d'être. Son petit sourire gêné. Les regards qu'il me lance. Tout était faux. J'en étais persuadée. Je le fixe, tandis qu'il tente de s'expliquer et de me faire passer pour la méchante. Une fois de plus. De la discrimination. J'aurais tout entendu. C'est vraiment n'importe quoi. Il se dit être un homme bien et que je me trompe sur lui mais je suis certaine du contraire. Oui, il vient de me prouver qu'il n'est pas du tout l'homme qu'il me fait croire depuis notre toute première rencontre. Comment peut-il agir ainsi ? Interrompre mon quotidien, ma vie, comme il le fait si souvent depuis des semaines pour finalement m'annoncer qu'il aime se faire de nouveaux amis. Alors, il me suit et agit ainsi avec moi pour devenir mon ami ? Il se laisse aborder et draguer par ces débiles pour devenir leur ami ? Oui. Elles sont débiles de le voir autrement qu'il ne l'est. Et moi, je suis en colère. Car sans le vouloir, ou pas, il vient de me rabaisser devant toutes mes amies.

- Vous ne devriez pas faire attention à elle. Elle ne se fait jamais d'amis. Mais nous serions ravies de devenir les vôtres !

Je les regarde. Certaines continuent de me regarder et semblent mal à l'aise. D'autres ne font même plus attention à moi et se mettent même entre lui et moi. Comme si j'étais insignifiante. Transparente. Je savais qu'elles aimaient profondément cet homme. Elles le suivent toutes sur les réseaux. Mais de là, à me repousser pour juste... ses beaux yeux ?! Je sais que je suis loin d'être marrante. Que je suis loin d'être une amie dont on aime se vanter. Bien au contraire. Mais leur réaction me blesse.

- C'est ça. Je ne me fais aucun ami.
Dis-je, avant de fixer celle qui m'a accusé d'un tel comportement. Elle se contente de sourire et ne me réponds même pas. J'ai compris le message. Je fixe donc celui qui vient de gâcher ma journée pourtant si belle. Je sais quel genre d'hommes vous êtes. Et je le redis, je n'ai aucunement envie de devenir votre amie. Alors, il n'y a aucun problème. Elles sont toutes à vous.

Et sur ces derniers mots, je m'éloigne. En colère. Vraiment furieuse. Mais aussi et surtout vexée. Blessée. Une de mes amies essaie de me retenir mais je repousse son bras avant de m'éloigner pour de bon.

- Laisses-la... Elle finira bien par revenir. Comme à chaque fois. Elle nous fait toujours le même coup quand on aborde un homme...
:copyright:️ 2981 12289 0



If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar
Jeong Caïn
Jeong Caïn
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Sam 21 Mar - 20:25
Love your enemies, Luc 6:35La situation le rendait… confus. Il ne comprenait pas bien ce qu’il se passait. Il ne comprenait pas pourquoi les soi-disant amies de la jeune femme la rabaissait plus que ne l’aidait. Des tensions se créaient et il se sentait mal à l’aise de savoir qu’il en était la cause. Mais pas entièrement, n’est-ce pas ? Il n’osa pas intervenir, il observa simplement et chaque tirade, chaque réaction lui fit froncer un peu plus les sourcils et intensifia les rides sur son front.

C’était en rapport avec les pressentiments qu’il avait sur Janggok Hye Mi. Elle n’avait pas que quelque chose contre lui, mais contre les hommes qu’elle ne connaissait pas. Pourquoi ? Il pouvait y voir deux ou trois raisons, jamais très belle. Elles se résumaient toutes en une seule : un homme avait brisé sa confiance. Et donc elle n’avait pas confiance en lui. Et à cause de ses airs, elle était d’autant plus persuadé qu’il était un homme mauvais. Et ça le faisait chié.

Il soupira en la voyant s’éloigner, espéra que son amie puisse la retenir mais en vain. Il n’aimait pas ses mots. Se rendait-elle compte qu’elle pouvait le blesser ? Il n’était pas non plus fait de pierre, il n’avait pas le cœur si froid que ça. Plus que jamais, il voulait comprendre cet aversion et y mettre un terme. Janggok Hye Mi était probablement victime d’un empoisonnement appelé « masculinité toxique » et si elle le laissait faire, il pourrait être son antidote.

Mais allait-il donner autant de son temps et de son énergie à une presque inconnue ? Et pourquoi ? Et puis merde, il ne suffit pas que je tourne les talons pour qu’elle quitte mes pensées.

Il ignora le groupe de jeune femme autour de lui, certaines piaillaient en sa direction, d’autres étaient devenues parfaitement muettes, gênées et confuses par la situation.

« Excusez-moi mais j’aimerais parler un peu avec Mademoiselle Janggok, je crains qu’il n’y ai un malentendu... » s’excusa-t-il en s’écartant d’elles et en rejoignant celle qui partait d’un pas décidé et furieux.

« Mademoiselle Janggok, attendez! » lança-t-il en sa direction.

Il arriva devant elle, lui barrant le passage par sa carrure pour lui intimer de s’arrêter et de parler avec lui.

« Je peux savoir d’où ça vous vient cette idée que vous savez quel homme je suis ? Je ne pense pas que l’on soit si proche que ça. Et quel genre d’homme, suis-je, je vous prie ? » lui demanda-t-il agacé.

Il n’avait montré que gentillesse et courtoisie envers elle mais elle continuait à le rabaisser ainsi. Jeong Caïn ne pouvait plus laisser passer un tel comportement.  
:copyright:️ 2981 12289 0


- suis moi, je te fuis
- fuis moi, je te suis
Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty Sam 21 Mar - 21:18
Do you knowPlus je m'éloignais et mieux je me sentais. Mais, très rapidement, j'entendis la voix de cet homme que j'aurais aimé ne plus entendre. Du moins, pour aujourd'hui. Il m'appelle et je soupire. Je décide de ne pas répondre et de continuer ma marche. Mais il me rattrape et vient se poster devant moi, me bloquant ainsi la route. Je relève légèrement la tête et le fixe. Que me veut-il encore ? Je l'écoute me parler et le ton caché derrière ses mots m'énerve un peu plus.

- Mais parce que vous lui ressemblez ! dis-je, en criant limite.

Je me rends, alors, compte de ce que je viens de dire et mes mains tremblent. Je recule d'un pas. Puis de deux. Ais-je vraiment dit ça ? Je déglutis et regarde ailleurs. Je suis mal à l'aise, d'un coup. J'ai répondu ainsi à cause de ma colère et je le regrette. Non pas parce que je ne le pense pas, mais parce que ça ne le regarde pas. Je ne veux pas qu'il me pose des questions plus poussées. Je ne veux plus y penser. Jamais.

- Vous avez tout. Vous êtes célèbre, riche, connu et admiré. Vous êtes bel homme et toutes les femmes vous courent après.

Je me pince la lèvre. Il faut que ça sorte. Je n'en peux plus.

- Alors... laissez-moi tranquille. Pourquoi est-ce que vous continuez d'être là ? Je le regarde, à nouveau, les yeux mouillés. Vivez votre vie parfaite et n'apparaissez plus jamais devant moi. Arrêtez de me faire croire que vous êtes un homme bien.

Mes mains ne tremblent plus. Je sers mon sac, à la place. Fermement. Fortement.

- Je ne veux pas de vous dans ma vie. Parce que je me méfie continuellement des hommes. Et encore plus des hommes qui sont comme vous. J'ai enquêté sur vous. Sur ce que les journaux ont dit sur vous. L'histoire à Busan. Je n'avais qu'une obsession. Me convaincre que vous étiez bien quelqu'un de mauvais. Qu'aucun homme ne mérite la confiance qu'une femme a à donner. Je voulais vous rabaisser et me sentir moins misérable. Je voulais que mes amies arrêtent de penser à vous sans arrêt. Mais elles ne me croient pas. Elles sont persuadées que vous êtes l'homme parfait. L'homme à marier. L'homme de leur vie.

Un rictus. Un silence. Puis un deuxième rictus.

- Je vous déteste parce que vous êtes en train de me voler ma vie. Tout ce que je possède. Vous envahissez tout. Vous n'en avez pas assez ? Vous voulez plus d'amis ? Prenez-les. Elles m'ont bien prouvé qu'elles ne me méritaient pas, de toute façon. J'avais envie de vous détruire mais aujourd'hui, j'ai surtout envie de vous voir disparaitre. Peu importe ce que je peux trouver sur vous, vous continuez votre cinéma. Vous continuez à être gentil et aimable avec moi. Arrêtez. Je ne suis pas dupe. Je ne suis pas l'une de vos fans.

Je fais un pas sur le côté et dans un soupir prolongé, j'essaie de le fuir. Je n'ai plus rien à dire et je ne veux pas qu'il me réponde.
:copyright:️ 2981 12289 0



If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Famous people are either hated or adored. [Caïn x Hye Mi] Famous people are either hated or adored.  [Caïn x Hye Mi] Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !