Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Viens vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Ouverture des Gumiho
C'est portes ouvertes chez les Gumiho.
N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites !
Ils sont attendus
out of your mind ((ft. jaesik)) Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100out of your mind ((ft. jaesik)) Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100out of your mind ((ft. jaesik)) Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100out of your mind ((ft. jaesik)) Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps

out of your mind ((ft. jaesik))

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

out of your mind ((ft. jaesik)) out of your mind ((ft. jaesik)) Empty Mar 9 Juil - 23:54

out of your mind
s'il s'attendait à ça, yury. il était arrivé après la guerre ─ comme d'habitude, sans réellement comprendre pourquoi il retrouvait sa fraternité dans un tel état. apparemment, les autres fraternités auraient subi le même sort, mais si seulement il n'y avait que ça. que cette histoire de flic, de cette drogue... non non non. son colocataire, et ami, jaesik, a été embarqué au poste avec quelques autres types de la fraternité, dont le président. ce dernier lui avait téléphoné une heure plus tôt, afin de demander à yury de lui rapporter des vêtements. dieu sait que yury déteste cet endroit, qui lui rappelle bien trop de mauvais souvenirs. mais a t-il le choix ? non, il ne va pas laisser jaesik dans la merde, et puis, il se doit bien de lui tirer les oreilles en parfait colocataire qu'il soit. comment ça, il aurait levé la main sur un flic ? ça ne l'étonne guère de jaesik... mais tout de même, sérieusement ? qu'est-ce qu'il lui a pris ? après s'être fait fouiller de fond en comble, les policiers laissent finalement yury entrer et retrouver jaesik. yury n'est pas à son aise, il tente de mettre tout cela de côté, mais c'est plus fort que lui. ce genre d'endroit, les flics, les barreaux, les menottes... un univers devenu bien trop insupportable pour le dj qui ne cesse de se rappeler de cette foutue année, où son cousin était entre les barreaux, cette terrible année où il a perdu sa sœur jumelle, une année qu'il préférerait oublier mais qui fait désormais partie de sa terrible histoire. suivi de près par un des policiers, yury s'arrête finalement devant la cellule de son colocataire tandis que l'agent reste à une certaine distance. il jette un regard derrière lui, reconnaissant le président qui s'était apparemment endormi, tout comme un autre gumiho. il pousse un soupir, déposant son regard sur jaesik. « tiens... tes affaires. » dit-il, les sortant finalement de son sac à dos et les passant à travers les barreaux, afin qu'il puisse les prendre.  « qu'est-ce qu'il s'est passé ? qu'est-ce qu'il t'a pris ?! » demande t-il, inquiet et bousculé, ne le lâchant aucunement du regard. il avait plus au moins compris ce qu'il s'était passé, mais là, il veut sa version des faits.
feat. @Kwon Jae Sik

code ♡ air de spleen.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: out of your mind ((ft. jaesik)) out of your mind ((ft. jaesik)) Empty Jeu 11 Juil - 0:43

out of your mind
Un frisson parcourut le garçon, qui tentait tant bien que mal de se réchauffer. Depuis qu'ils étaient arrivé ce matin, Jae Sik était torse-nu et maintenant que la nuit était tombé, que la colère était partit et que les autres pensionnaires de la cellule dormait, il avait froid. Il ne l'avait pas volé au fond, son séjour ici. Mais il aurait aimé qu'on lui donne de quoi se couvrir un simple short de sport n’étant clairement pas suffisant. Une voix le tira de ses réflexions, un des flics qui se moquait d'eux depuis qu'ils étaient là. Un connard comme un autre sur cette terre, un mec qui ne pensait pas, un peu comme le père du sportif. « t'as de la visite. Interdiction de crier ou de faire des gestes louches sinon, tu restes une journée de plus. » Un rictus sur les lèvres, il fit signe qu'il avait compris, se demandant qui pouvait lui rendre visite à cette heure-ci.

Ah, Yury. C'est vrai qu'il l'avait appelé en arrivant pour qu'il lui récupère deux-trois trucs pour sa sortie. Il fallait dire que Jae Sik pensait qu'il serait sortit quand l'appel avait été passé. Avec un sourire fatigué, il accueillait son colocataire et ami, sachant que l'endroit était loin d'être rêvé pour lui pour avoir une conversation. C'était dans ces moments là qu'on reconnaissait les vrais amis, ceux sur qui on pouvait se reposer peu importe l’événement bouleversant sa vie. Yury était de ce genre de personne pour le sportif et il en remerciait le ciel.

« Merci mec ! »

Il récupéra le paquet de fringue que lui tendait le garçon, passant immédiatement un T-Shirt et un sweat par-dessus, appréciant la chaleur bienvenue. Mais la question d'après, elle tira une grimace sur les traits de Jae, sa main se perdant dans ses cheveux, signe évident de nervosité pour lui.

« Je sais même pas par où commencé... »

Un soupir, lourd. Il n'aimait pas particulièrement être enfermé le garçon, ne tenant pas en place. Un des flics avait déjà dut le menacer de le laisser plus longtemps dans la cellule s'il n'arrêtait pas de faire des pompes. Baissant les yeux, un peu désolé de son comportement, même s'il ne se savait pas en tort et qu'il en portait la responsabilité, jae sik finit par rouvrir la bouche, pour tout expliquer.

« Tu sais comment je suis, je m'emporte facilement. Ils m'ont viré de la chambre, alors que je faisais mon sport pour fouiller. J'avais la musique à fond dans les oreilles, j'ai pas compris. Puis ils sont descendus avec des affaires, dont mon sac de sport. Ils ont dit que je me droguais, moi ?! Yury, tu sais que je toucherais pas à ces merdes pas vrai ? »

Un regard un peu désespéré vers son colocataire, le sportif espérait qu'il le croit, de tout son être. Plus que d'avoir été en garde-à-vue, pour outrage à un agent, il ne voulait pas qu'on puisse penser qu'il se droguait. Lui... Soupir défaitiste, il recroise le regard de son colocataire et il lui fit un pauvre sourire.

« En soit, si c'était que ça, j'aurais jamais frappé ce con... ce flic. Mais il avait ce sourire suffisant et un des renardeaux, il lui demandait de lui rendre son violon, un objet personnel. Il lui rigolait à la gueule, il se foutait de lui. J'ai pas supporté, et quand il m'a répondu comme une merde j'ai tapé. »

Il était ainsi Jae Sik, entier, sans demi-mesure. Il protégeait comme il donnait : sans compter. Même si ça retombait sur lui après. Enfin, un nouveau soupir quitta ses lèvres alors qu'il attendait les paroles de yury. Est-ce que le garçon allait le détester maintenant ? Est-ce qu'il allait même le croire ?
feat. @Chu Yury

code ♡ air de spleen.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: out of your mind ((ft. jaesik)) out of your mind ((ft. jaesik)) Empty Lun 22 Juil - 1:21

out of your mind
il déteste cet endroit du plus profond de son être, depuis qu'il est entré ici, il a perdu tout aisance, mais s'il est là, c'est pour jaesik. son colocataire et ami de longue date, il parvient à mettre difficilement ses ressentis de côté pour agir au mieux. alors lorsqu'il arrive devant les barreaux, il commence par lui donner les vêtements qu'il lui avait demandé. c'est mieux dans un premier temps, avant de commencer à poser des questions sur le pourquoi du comment, il ne peut pas rester aussi dévêtu. seulement, yury ne perd pas une seconde de plus. jaesik commence à peine à se vêtir, qu'il lui demande ce qu'il s'est passé. le dj a vraiment besoin de connaître sa version des faits, inquiet, il se sent lui aussi concerné par tout ça. après tout, ils sont tous dans la même galère, plus ou moins. mais toute cette histoire concerne son colocataire, alors oui, il veut connaître sa version de l'histoire. jaesik ne sait même pas par où commencer, c’est d’autant plus inquiétant pour yury, qui reste silencieux, en attendant la suite. il lâche un soupir discret, passant une main dans ses cheveux, alors que son ami reprend la parole. oui, il sait comment il est, et qu'il s'emporte facilement, d'ailleurs, le regard que yury lui lance lui répond indirectement. il ne sait pas pourquoi, mais il sent que la suite de ses paroles risque de ne pas lui plaire. jaesik lui explique alors s'être fait viré de la chambre par des flics, venus pour fouiller. ça, il le savait, il avait entendu les renards restant en discuter. mais les traits de son visage s'évanouissent bien vite lorsqu'il lui explique que les flics ont pris jaesik pour un drogué. sérieusement ? jaesik ? yury le connaît bien trop pour savoir que c'est totalement faux. saisi par la surprise, il ne lâche qu'un faible: « quoi... ? » peinant à y croire. il n'a pas le temps d'ajouter autre chose que son colocataire reprend la parole pour lui expliquer, finalement, ce qui l'a conduit ici. un soupir passe la barrière de ses lèvres alors qu'il hoche doucement la tête. il n'est pas étonné, il connaît jaesik et son tempérament, la réaction du flic l'a forcément mis hors de lui, ce qui l'ennuie, c'est que tout ça l'a conduit à rester enfermé ici. « sérieusement, jaesik. » commence t-il. il l'apprécie tel qu'il est, avec ce tempérament, un bon ami se doit bien d'être présent dans les bons comme dans les pires moments. ce bon ami, c'est yury, alors il ne dira qu'une chose. « pourquoi t'as fait ça ?! regarde où ça t'a conduit, t'avais déjà assez d'emmerdes comme ça, tu crois pas ? » remontage de bretelles dans l'unique but de le réveiller. non à prendre comme un jugement, mais il n'a pas envie qu'il se mette dans ce genre de situation. un dernier soupir, extériorisant le reste de son inquiétude, il n'en dira pas plus, il ne veut pas remuer le couteau dans la plaie. tout ce qu'il cherche, c'est l'aider. et c'est ce qu'il fait, en lui assurant que ce n'était pas du tout la meilleure façon de faire.seulement, il y a probablement plus grave. cette histoire de drogue, dont jaesik y est mêlé malgré lui. il reprend alors: « ils ont vraiment trouvé de la drogue dans tes affaires ? » ses sourcils se froncent. comment c'est possible, ça ? « évidemment que je sais que tu n’toucherais jamais à ça... » répond t-il finalement. yury est sincère, il n'en doute pas un seul instant. il regarde autour de lui. seul un flic se trouve dans les parages, présent pour les surveiller. il prend une inspiration, regardant jaesik une nouvelle fois: « qui aurait pu bien pu mettre ça dans ton sac ? » parce que c'est la seule explication à tout ça. comment la drogue aurait pu se retrouver ici, sinon ? est-ce qu'il aurait une piste ?
feat. @Kwon Jae Sik

code ♡ air de spleen.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: out of your mind ((ft. jaesik)) out of your mind ((ft. jaesik)) Empty Mar 30 Juil - 10:44

out of your mind
Jae Sik, un pauvre sourire sur les lèvres, il regardait Yury en face de lui. Le garçon avait été assez gentil pour accéder à sa requête et le sportif bénissait tous les Dieux possible que ce soit lui un de ses colocataires. Parce qu’avec Jinyoung, il serait mort d’hypothermie et avant que Raehyun ne décroche, il fallait un peu de temps. Mais Yury rattrapait tout et c’était le plus important. Néanmoins, sa question était inévitable et le garçon il lui doit bien ça. Alors il raconta, tout, sans chercher à mentir, sans chercher à cacher quoique ce soit. Il n’a rien à se reprocher dans cette histoire. Même ce poing donné à un enculé de flic, il ne le regrette pas.

Un dernier passage de sa main dans les cheveux, avant que le garçon ne regarde de nouveau son colocataire. L’air sérieux dans ses yeux et l’air excédé lui font comprendre qu’il allait avoir le droit à une légère remontrance. Comme d’habitude. Des deux, Yury est certainement le plus posé, et heureusement. Rentrant la tête dans les épaules, une grimace d’excuse sur les lèvres, Jae Sik laissa passer les mots de son colocataire en silence. Il savait que le garçon de l’autre côté des barreaux, mais ça n’empêchait rien.

« Ouais, je sais. Mais je pouvais pas le laisser parler comme ça. On protège toujours la famille. »

Il était plus que sérieux quand il parlait le sportif. Les gumihos, c’était plus qu’une simple fraternité et tous ses membres vous le diront. On ne leur faisait pas du mal impunément. Plus posé maintenant que la soufflante de Yury est passé, il ne put empêcher la nouvelle grimace sur ses lèvres.

« Ouais. Je sais vraiment pas comment ça se fait. Franchement Yury… Me droguer. Moi ? »

Il était dépité, désespérer. Cette histoire était incompréhensible pour lui, c’était surtout ça qui l’avait énervé à la base. Le reste n’avait fait qu’en rajouter et avait conduit à l’explosion qui l’avait conduit là. Heureusement, son coloc le connaît assez pour comprendre qu’il y a méprise et un vrai soupir soulagé quitta les lèvres du sportif. Jae Sik, il pensait toujours qu’on ne le croirait pas, à cause de son passif avec les autres, pour ceux qui le connaissait. Mais Yury, il le croyait, et le garçon ne peut que respirer.

La question qui suivit, elle lui fit froncer les sourcils. Une colère sourde menaçait de gronder en lui, à la mention de QUI pourrait faire ça. Pour éviter de s’énerver, Jae Sik se mit presque aussitôt à marcher de long en large, sur le faible espace de la cellule.

« Je ne sais pas. Vraiment pas. Y’a des gens qui m’aime pas, c’est certains. Mais pourquoi en arriver-là ? »

Il était excédé, fatigué le garçon. Il ne demandait rien à personne, juste qu’on le laisse tranquille. Mais même ça, il n’avait pas le droit.
feat. @Chu Yury

code ♡ air de spleen.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: out of your mind ((ft. jaesik)) out of your mind ((ft. jaesik)) Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !