Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo O1jeLet's talk about strong women feat. Ryeo Théo O1jeLet's talk about strong women feat. Ryeo Théo O1jeLet's talk about strong women feat. Ryeo Théo O1je
-35%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – Noir/Blanc
81 € 125 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo

Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Ven 12 Juil - 19:30

Let's talk about strong women
OOTD | Yoo Him le savait déjà depuis longtemps, mais comme s’il avait besoin d’une preuve de plus, l’échange que sa mère était en train d’avoir avec Théo lui montrait à quel point les femmes pouvaient être fortes. Pour lui, les femmes étaient le sexe supérieur. Surprenant pour un coréen, mais il avait eu avec sa mère et les femmes du foyer de tels exemples de force, qu’il ne remettrait jamais en cause le fait que ce que le « sexe fort » était bien le sexe féminin. « Est-ce que tu veux que je te parle de ma vie aujourd’hui ? Je voyage souvent avec mes amies du centre. Il y a deux semaines on est allée en voyage à Jeonju. » Yoo Him sourit, en la voyant aussi souriante, difficile de deviner l’enfer que sa mère avait vécu. Ce n’était pas pour rien qu’elle était son héroïne. « Tu préfères peut-être que j’en parle pendant l’interview ? » La femme aux cheveux à peine grisonnants se tourna vers son fils. « Je vais être interviewée. » Lui dit-elle comme si elle n’en revenait pas et en même temps, avec un air légèrement fier. Yoo Him eut un sourire attendri à cette réaction. « C’est mérité. » Dit-il simplement, regardant Théo comme pour bien confirmé ce fait. « Tu voudrais faire l’interview avant ton reportage dans le centre ou après ? » Si Yoo Him avait tout suivi, les interviews se caleraient avec le reste d’un reportage durant lequel Théo présenterait le foyer, son rôle, ses employés/bénévoles et surtout ses pensionnaires, enfin c'était ce qu'il lui semblait. De ce qu’il avait compris, ce serait quelque chose de vraiment complet et Yoo Him appréciait que cela ne soit pas traité comme du sensationnel. « Je ne sais pas si tu as besoin de choses en plus pour te préparer ? » Il se tourna vers le Sango, jouant avec son verre vide (ils s’étaient posés dans un café proche du foyer pour se rencontrer tous les trois). « Si tu veux faire un tour des lieux pour savoir quels plans tu pourrais faire, ou si tu as d’autres questions ? » C’était une grande première pour lui. Autant il avait vu Hye Sun jouer, prendre des photos de ses créations, il avait même posé en portant certaines d’entre elles, mais jamais  il n’avait assisté à un tournage vidéo. Et le fait que le sujet traité soit les violences faites aux femmes lui tenait vraiment à cœur.  

( Pando )


and she shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Jeu 15 Aoû - 15:54

Let's talk about strong women
Un nouveau tournage se présente, et une nouvelle excitation règne sur mon esprit tout de même concentré. Pendant plusieurs jours, j'ai réfléchi à la tournure de mes questions, de ce que je souhaitais valoriser. Ce centre est une aubaine et je ne tiens pas à pointer du doigt les auteurs de ces crimes. Le mot peut paraître fort mais combien de femmes meurent chaque jour sous les coups de leur conjoint ? Je ne veux pas être fataliste, je veux juste montrer à ces personnes en détresse que l'on peut s'en sortir, et qu'on peut trouver du soutien quelque part. Bien sûr, de nombreuses avancées sont encore à réaliser mais peut-être qu'ouvrir une nouvelle fois le débat peut provoquer une réaction de nos hommes politiques. Et même si ma vidéo ne prendra certainement pas tant d'ampleur, j'espère que le public visé se sentira concerné et pourra peut-être fuir les démons. D'ailleurs, j'ai ressenti comme une certaine appréhension en demandant aux femmes plus ou moins âgées si elles voudraient bien témoigner. Je ne veux pas les mettre en danger. Sait-on jamais si leur ancien conjoint ou autre est tenace et rancunier. J'ai longuement réfléchi à cette question mais je suis encore nerveux quant à mes choix. Je n'ai pas la science infuse et je n'ai pas vécu leurs expériences. Etre entouré de personnes connaissant le sujet me rassure quelque peu. Se renseigner plusieurs semaines ne vaut rien comparé à une victime, témoin ou un professionnel. En tout cas, pour le moment, je règle juste l'image de ma caméra. Je n'ai pas engagé de cadreur aujourd'hui. Les locaux restent petits et je veux une ambiance plutôt intime bien que je n'ai pas l'allure d'un psychologue. Certaines limites ne doivent pas être franchies en tant que créateur de vidéos. C'est vraiment un art à ne pas sous-estimer. Trêves de réflexion. Je décroche un sourire quand je peux m'emparer de la caméra dans son habitacle pour me balader dans les couloirs. Le matos est accroché à mes épaules. " Non, j'ai pris tout ce qu'il faut. Mais merci. " Je gratifie mon aîné d'un sourire. " Ce n'est pas de refus. Si je ne veux pas être radin sur les rush, je voudrais bien me faire une idée de comment je peux filmer les lieux. Je n'ai pas eu trop le temps jusqu'à présent. " Puis, je me tourne vers comment dire la star du jour ? " Je voudrais bien filmer les lieux et poser quelques questions au personnel... J'ai préparé une série de questions et je voudrais que vous puissiez en prendre connaissance. Si certaines ne vous inspirent pas ou vous n'avez pas forcément envie d'y répondre, on pourra faire un debrief juste après. Ca vous convient ? "   Je me tourne une nouvelle fois vers Yoo Him. " Je te suis. "  

( Pando )




Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Jeu 29 Aoû - 21:06

Let's talk about strong women
OOTD | La mère de Yoo Him était tout excitée à l’idée d’être interviewée et les responsables du centre plutôt contents de voir une lumière se faire sur les violences conjugales. Yoo Him, lui, était plutôt perplexe puisqu’un tel tournage était une première pour lui. Mais il devait avouer qu’il était plutôt content de voir le sérieux avec lequel Théo préparait sa vidéo. Le sujet n’était pas abordé comme un phénomène de société ou de foire mais un réel problème. Et sa mère était aux anges de pouvoir apporter sa pierre à l’édifice de cette lutte. A sa façon, Yoo Him essayait d’en faire de même, c’était bien pour ça qu’il avait parlé à sa mère de ce projet mais aussi qu’il essayait d’aider le jeune youtubeur du mieux qu’il le pouvait, bien que c’était un terrain complètement inconnu pour lui. En tout cas, sa proposition semblait être juste puisque Théo était d’accord avec l’idée. « Okay je vais t’emmener dans les pièces les plus importantes pour que tu choisisses tes plans. » Honnêtement, Théo l’impressionnait, au-delà de vouloir des informations concrètes et des moyens d’agir face à des maltraitances, il prenait aussi en compte le ressenti des personnes à qui il allait poser des questions. Sa mère hocha vivement la tête, lui faisant un geste de la main pour lui dire de lui donner sa liste de questions. « Je vais lire ça tranquillement pendant que vous vous promenez. » Yoo Him était certain que ça voulait dire autour d’une tasse de thé avec quelques biscuits. Voyant Théo revenir vers lui, l’aîné lui fît un signe de tête pour l’inviter à le suivre dans le foyer. « On peut commencer par la salle commune ? C’est là que les pensionnaires mangent ou passent du temps ensemble pour des loisirs, regarder la télé... » Il se frotta l’arrière de la tête en réfléchissant. « Ensuite il y a des chambres vides pour montrer comme elles sont installées. Ah et les salles de consultations. » Il se tourna vers Théo pour lui expliquer un peu plus en quoi consistaient ces salles. « Tu te souviens, je t’avais dit qu’elles pouvaient rencontrer des conseillers, des avocats et mêmes des psychologues ? Ça se passe dans une de ces deux salles-là. » Il lui adressa un léger sourire avant de s’arrêter dans le hall au centre du foyer. « Dis-moi où tu veux te poser, ou si il y a autre chose que tu veux voir ? »  

( Pando )


and she shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Ven 25 Oct - 19:17

Let's talk about strong women
Ce sujet peut entraîner de nombreuses controverses. Je ne veux commettre aucune erreur pour heurter la sensibilité des victimes et de leurs proches. Avoir Yoohim avec moi est un avantage mais c’est également d’une source d’inquiétude alors qu’il fait preuve d’un calme olympien. Sommes-nous plus sensibles aux remarques de nos proches ou des inconnus ? La seule chose à faire, c’est respecter les avis constructifs de chacun, peu importe leur identité. Après avoir remis le document à mon binôme du jour, je suis l’étudiant qui me décrit les lieux en temps réel. De son discours, je puise quelques idées pour des nouvelles questions. Toutefois, je les garde dans un coin de ma tête car je suis déjà occupé avec le matériel pour prendre mes plans : la salle commune, les chambres vides… Je suis convaincu par ses propositions. Avec un sourire sur les lèvres, je lui réponds : « Je pense faire l’interview dans la salle commune. Le bureau me paraît trop strict et je n’ai pas la position de. » Il faut être honnête dans la vie. « Mais je vais prendre des plans de l’ensemble des salles pour illustrer mes propos. » Je lui souris et enchaîne. « Juste avant, tu parlais de loisirs ? Est-ce que certains intervenants viennent jusqu’ici ? Ou alors c’est simplement en interne pour créer ou pour renouer avec les autres, qu’ils soient résidents ou non ? » Pourquoi pas mettre en valeur des partenariats ? « On peut commencer par la salle de consultation si elle est libre ? » Et finalement, j’ai encore des questions : « Combien de temps, en moyenne, elles restent ici ? Vous avez des chiffres ? »

( Pando )




Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Dim 3 Nov - 22:00

Let's talk about strong women
OOTD | Yoo Him n’était peut-être qu’un bénévole dans ce foyer, mais son investissement était bien plus important que du simple bénévolat. Sans doute parce qu’il était reconnaissant au foyer de ce qu’il avait pour sa mère, et sans doute aussi parce qu’il savait à quel point des lieux comme celui-ci étaient importants, il voulait que cette vidéo soit parfaite. Il était donc, pour le coup, au total service de Théo et il était prêt à répondre à la moindre question et à la moindre demande si ça pouvait l’aider. Le coréen n’était pas familier avec le monde de YouTube mais il savait l’impact que cela pouvait avoir. Il hocha donc la tête aux idées de Théo, aimant l’idée qu’il voulait que cela soit sérieux mais pas trop solennel avant de répondre à sa question. « Oh des personnes viennent parfois pour des interventions culturels, des activités sportives ou des moments de détente. » Il pensa soudainement à quelque chose. « Oh et puis il y a des sorties qui sont aussi organisées. Certaines femmes ont peur de sortir parfois, peur que leurs maris ou compagnons les retrouvent. C’est un moyen de leur rendre une vie sociale petit à petit. » Il se souvenait de l’angoisse que sa mère avait eu les premières semaines, elle n’avait pas quitté le foyer, pas même pour s’acheter de quoi se laver, c’était Yoo HIm qui s’était occupé de tout ça. Hochant la tête, le coréen guida le vidéaste jusque la salle de consultation. La salle était assez petite, cosy avec des couleurs chaudes et une atmosphère chaleureuse. Il y avait un petit sofa, des coussins, des plaids et de quoi se faire du thé, les consultations se devaient de ne pas être trop solennelles non plus. Yoo Him lui ouvrit la porte aussi grand que possible pour le laisser entrer avec son matériel. « Je peux t’aider à installer quoique ce soit ? Dis-moi juste quoi faire. » Parce que sans indication, il allait juste rester les bras ballants, ce qui était le cas dans l’immédiat en fait. « Combien de temps en moyenne ? Mmmh je sais pas trop. » Il se gratta la nuque en réfléchissant. « C’est assez aléatoire selon les femmes et surtout l’emprise qu’il y a sur elles... Certaines vont parvenir à se remettre sur les rails en quelques mois, d’autres auront besoin de plus de temps. » Il poussa un petit soupir. « Celles qui ont des jeunes enfants ont tendance à partir plus vite. Ils marchent comme un moteur pour elles. » Pour les autres, trouver une raison pour se remettre sur les rails ou pour ne pas retourner dans cette maison où elles ont vécu l’enfer était plus compliquée. Alors que Théo semblait filmer, Yoo Him commença à lui expliquer à quoi servait cette salle. Il lui expliqua que les consultations étaient autant pour les psychologues, les avocats, les coachs de vie et même parfois des sophrologues, tous les soins qui pouvaient aider les femmes à laisser leurs passés derrière elles. De nouveau il pensa à quelque chose et claqua des doigts. « Les enfants peuvent être reçus ici aussi. Souvent ils ont été témoins des violences subies par leurs mères ou eux-mêmes victimes. » Et pour le coup, Yoo Him savait de quoi il parlait, il était surpris d’ailleurs que Théo ne lui ait pas posé de questions jusque-là. Il ignorait que le jeune homme n’avait pas encore fait le rapprochement.

( Pando )


and she shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Dim 8 Déc - 20:51

Let's talk about strong women
La réponse pourrait paraître évidente mais, comme je n'ai pas énormément de moyens de comparaison, je ne peux pas deviner si ce centre d'accueil dispose d'aides financières suffisantes. Ainsi, faire intervenir des tiers personnes ici peut s'avérer coûteux et donc impossible. Par chance, l'étudiant me répond par la positive. Annotant ces quelques précisions sur mon carnet, nous avons des progrès à faire en la matière. J'en suis convaincu. La cause de ces femmes est un peu oubliée bien qu'elle soit connue. Nous avons tendance à la banaliser car les violences domestiques arrivent qu'aux autres, et encore, quand elles existent. J'entre dans la salle dédiée aux rencontres avec les psychologues ou autres professionnels de la santé. J'installe le matériel et prends quelques plans alors que je continue d'interroger Yoo Him. J'ai peut-être préparé une bonne partie du programme, il reste quelques points à préciser. Je suis étonné de voir autant de maîtrise de la part du sango. " Ne t'inquiète pas, tu fais déjà beaucoup. " Je suis habitué à jouer avec le poids et la taille du matériel bien qu'il ne soit pas vraiment lourd. Comment dire, il est difficile à manier par moment, du moins, quand nous sommes encore des novices. Si je ne me juge pas expert en création de vidéos, je n'ai pas non plus l'impression d'être un grand débutant. " Ma question était un petit peu stupide... Et je suppose que c'est le cas pour les enfants. L'amour d'une mère peut être sans limite. " Puis, je me mets en place, laissant la voix de Yoo Him rythmer ma tâche. Au moins, en filmant, je n'aurais pas de difficulté à retenir tous les détails qu'il me donne. Je coupe au bout de quelques minutes avant de me tourner vers lui. " Je suis plutôt surpris de te voir aussi impliqué. Non pas que ça soit dans ton tempérament mais tu as l'air de connaître énormément de choses sur ce centre. " C'est une bonne chose en tant que bénévole mais... Peut-être que je me trompe mais j'ai l'impression qu'il cache quelque chose. " Depuis quand tu es bénévole ici ? Et sans être indiscret mais qu'est-ce qui t'a poussé à venir ici ? "

( Pando )




Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Sam 15 Fév - 16:52

Let's talk about strong women
OOTD | C’était sans doute parce que ça lui tenait à cœur, mais Yoo Him aurait voulu pouvoir faire plus pour aider à la création de cette vidéo. Il n’était pas un professionnel, mais cette thématique, il voulait la défendre corps et âme, c’était si important pour lui. Alors il se mettait un peu en quatre pour Théo, essayant d’anticiper ce dont il pourrait avoir besoin, mais c’était compliqué lorsqu’on ne savait pas comment fonctionnait la vie et le travail d'un youtubeur. Dans tous les cas, il tentait ce qu’il pouvait et donnait les informations qu’il possédait. En tant que bénévole, il se doutait qu’il n’était pas au courant de tout et il savait aussi que connaissant son passé, il était lui-même préservé de certains aspects du foyer par les professionnels qui y travaillaient. Amusé par le fait que l’étudiant était aussi intéressé que prudent (vue la thématique), l’aîné afficha un mince sourire en faisant un léger « non » de la tête. « Ce n’est pas une question stupide. On parle des femmes qui sont ici depuis tout à l’heure, on a pas parlé du fait que les enfants pouvaient vivre ici aussi. » Ne pouvant rien faire de plus, Yoo Him resta bêtement à regarder Théo continuer à installer son matériel et à tester des plans et des angles pour avoir le meilleur rendu en vidéo. Le temps aurait pu sembler long au coréen, mais heureusement pour lui, il y avait encore des questions auxquelles il pouvait répondre. Il ne doutait pas qui'l serait bientôt complètement inutile. Il eut un petit rire à la remarque du Sango. En effet, Yoo Him avait l’air froid et avait aussi un peu l’air d’un ours ou d’un loup solitaire parfois. Alors qui aurait pensé qu’il puisse être aussi impliqué dans une telle cause ? Il n'avait pas l'air d'être aussi altruiste, il en avait bien conscience. « Ça fait un moment que je suis bénévole ici... Depuis 2013 ou 2014 je crois... » Peu de temps après que sa mère ait quitté le foyer en fait. « Pour la raison... Tu l’as rencontré tout à l’heure. » Voyant que Théo ne semblait pas comprendre, un fin sourire vint de nouveau étirer les lèvres de Yoo Him. « La star de ta vidéo, c’est ma mère. » Finit-il par avouer, car selon lui, le youtubeur n’avait pas encore fait le rapprochement. « Filer un coup de main ici ça aide les pensionnaires autant que ça m’aide... » Ajouta-t-il sans s’éterniser davantage, parce que le tournage d’aujourd’hui n’avait rien à voir avec lui. « Surpris ? »  

( Pando )


and she shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Mer 19 Fév - 20:32

Let's talk about strong women
Pour des vidéos précédentes, j'ai eu le droit de bénéficier de quelques témoignagnes, de victimes, de leurs proches et de témoins. Interroger était presque devenu une activité secondaire pour construire ma chaîne. Cette fois-ci, ce n'est pas réellement différent sauf qu'il s'agit d'une de mes connaissances, d'un type que je croise bien souvent dans le dortoir de la fraternité. Ainsi, je ne voudrais pas commettre d'erreurs en allant trop vite en besogne. Mon indiscrétion ou devrais-je dire ma curiosité pourrait être mal interprétée. Il est difficile de prévoir les réactions de chacun. Nous n'avons pas les mêmes expériences, ni la même histoire... Restant silencieux après ce risque pris, j'installe mon matériel sans non plus me déconnecter de l'étudiant. Pourtant, un mot fait céder cette fameuse barrière du silence : " Wow. " C'est vraiment honorable. Au fond, nos hobby peuvent changer du jour au lendemain. Notre vie évolue aussi à son rythme, et parfois, nos objectifs personnels prennent le dessus sur le reste. Ainsi, savoir que Yoo Him les assiste depuis toutes ces années prouve sa générosité... Toutefois, j'aurais peut-être dû prévoir la chute de l'histoire. C'est un excellent représentant et pendant plusieurs secondes, je me demande si je devrais peut-être le filmer à son tour. Est-ce qu'il accepterait ? Je ne peux pas réfléchir plus longtemps, l'effet de surprise m'y empêche."A t'entendre, j'aurais dû deviner depuis longtemps. " Je le gratifie d'un sourire. " Mais je n'aime pas me faire des idées sur les gens. En tout cas, je fais tout pour. Je doute que tous les bénévoles sont dans le même cas de figure, non ? " C'est que je cherche à défendre ma débilité en matière de réflexions. " Ta mère doit être fière d'avoir un fils comme toi. " dis-je, en m'installant sur le fauteuil, ayant soudainement envie d'en savoir plus sur Yoo Him.  

( Pando )




Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Mer 4 Mar - 18:06

Let's talk about strong women
OOTD | Lorsque Yoo Him racontait son histoire, enfin une petite partie, celle du survivant et pas celle du criminel, il n’aimait pas vraiment qu’on le regarde avec admiration. Il détestait entendre qu’il avait été fort, qu’il avait eu du courage. Non, c’était faux ! La preuve, il avait été un homme comme son père, il avait reproduit exactement les mêmes choses. Certes il s’était senti coupable, à la différence de son géniteur, certes il avait eu des regrets, à la différence de son géniteur, certes il s’était repenti, à la différence de son géniteur... Mais Yoo Him avait du mal à voir ces aspects-là de lui, et voyait plus l’aspect négatif que positif. Alors lorsqu’il vit le regard relativement admiratif de Théo face à son engagement auprès du foyer, et le regard qu’il eut après qu’il ait raconté une partie de son passé, l’aîné était légèrement mal à l’aise. Il gratta l’arrière de sa tête en haussant les épaules pour finir par répondre à la question du jeune youtubeur. « Non tous les gens qui travaillent ici ne sont pas dans la même situation. Mais pour être sensible à ce sujet, il y a souvent un passif, proche ou lointain. » Parce que sinon, les gens avaient tendance à ignorer les femmes dans ces situations, ou alors, bien que révoltés, ils ne pensaient pas à s’investir dans la cause parce qu'ils ignoraient l’existence de ce genre d’établissement. « Oh ça... » Il poussa un soupir avant de s’appuyer contre le mur à côté duquel il se tenait. « C’est une mère. » Dit-il avec un sourire tendre mais sans joie. « Elle m’aime et est fière de moi quoique je fasse. Que tu commettes un crime ou manque de tuer quelqu’un, elle est ce genre de mères qui trouvent des excuses, aiment, pardonnent et restent fières. » Ce qu’il lui avait reproché d’ailleurs. Comment avait-elle pu le prendre dans ses bras après ce qu’il avait fait ? Il avait espéré qu’elle lui en veuille à une période, il pensait que ça l’aiderait, mais c’était l’amour et tous les espoirs qu’elle avait porté en lui qui l’avaient aidé au final. Il haussa une nouvelle fois les épaule en riant d’un rire rauque. « Une mère tout simplement non ? » Il eut un petit sourire et regarda Théo puis son matériel. « En tout cas, elle est super contente de participer à ton projet. Elle espère que des jeunes femmes qui sont peut-être dans sa situation vont voir ta vidéo. Ou que des personnes apprennent à repérer les signes d'alerte pour venir en aide à d’autres. » Il se passa une main dans la nuque d’un air un peu gêné. « Même si je t’avoue, elle a pas trop compris le principe de youtubeur. Du coup, elle pense que tu es journaliste. » Avoua-t-il en riant légèrement.  

( Pando )


and she shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty Jeu 5 Mar - 11:41

Let's talk about strong women
je ne peux pas contredire mon aîné. nous sommes souvent plus impliqués dans certains mouvements après son expérience ou celle vécue par un de ses proches. ce n'est pas une généralité mais ça reste un fait. yoohim n'aurait pas approché ce centre si sa mère n'avait pas été une victime. il aurait sûrement été touché par l'injustice connue de ses femmes sans pour autant être acteur de leur bien-être. nous avons désormais des outils à disposition comme les réseaux sociaux pour expliquer certains éléments à des publics méconnus. toutefois, je ne tiens pas à banaliser les situations rencontrées par ces femmes, ces hommes ou ces enfants. ce n'est pas le but de ma vidéo mais j'aimerais qu'on puisse avoir plus de connaissances en la matière. peut-être que certains gestes ou actions auraient sauvé des vies de ces personnes mortes sous les coups de leur conjoint. rien que d'y penser, j'en ai froid dans le dos. j'arque un sourcil, me demandant sincèrement la relation qu'il peut entretenir avec cette mère. apparemment, mon commentaire semble avoir gêné yoohim plus qu'autre chose. pourquoi ? " toutes les mères ne se comportent pas ainsi. elles n'ont pas toutes le même instinct maternel si je peux le dire ainsi. " comme d'habitude, je ne généralise pas et cela peut devenir vite agaçant. du coup, j'échappe un rire légèrement forcé avant qu'il devienne plus sincère à la réflexion de yoohim.  " c'est ce que j'espère aussi. je suis content qu'elle apprécie ce projet et qu'elle s'implique autant. ce n'est pas facile comme tâche. et je ne sais pourquoi mais l'impression que seule mère pourra réussir cette mission avec brio ! " puis, j'affiche une grimace exagérée. " oh non, journaliste. je ne peux pas lui laisser penser ça... tant d'espérance ! " je rigole encore plus fort. " j'aurais dû lui montrer ma chaîne. ça aurait été plus simple pour comprendre ? " je secoue la tête et reprends mon sérieux. " je vais commencer à tourner un segment. tu n'es pas obligé de rester là. ça reste d'être rébarbatif. " trêves de bavardage. pendant facilement une demie-heure, je filme certains plans et commence à m'exprimer dans mon micro-cravate pour travailler une introduction sur le centre. quand je suis plutôt satisfait du résultat, je rejoins yoohim. : " je corrigerais certainement quelques éléments au studio. est-ce que je pourrais t'envoyer un premier jet pour avoir un avis neutre ? " ce n'est pas quelque chose que je fais normalement. or, avoir un sango dans les parages et une connaissance est une aubaine pour mon travail. " je ne voudrais pas abuser mais est-ce que tu aurais quelque chose à boire ? " à force de parler, ma salive a besoin d'être renouvellée. ah ah.   

( Pando )




Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Empty
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !