Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 S43aQ9Pc_oLet's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 S43aQ9Pc_oLet's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 S43aQ9Pc_oLet's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 S43aQ9Pc_o

 :: Le reste du monde :: Séoul
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo

Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Ven 6 Mar - 22:52

Let's talk about strong women
OOTD | Est-ce que c’était courant de se demander comme cela serait avec d’autres parents ? Yoo Him s’était souvent demandé ce qu’aurait été sa vie si son géniteur n’avait pas été ce qu’il était mais, étrangement, il ne s’était jamais posé la question vis-à-vis de sa mère. Parce qu’il savait très bien qu’avec une autre, il n’en serait pas là aujourd’hui, il aurait sombré, il n’aurait jamais trouvé la force pour essayer d’être quelqu’un de mieux (à défaut d’être quelqu’un de bien). Si sa mère n’avait pas été sa mère, avec sa force et son amour indéfectible, il ne serait pas le Ra Yoo Him d’aujourd’hui mais une ébauche encore plus ratée du dessin qu’il était. « Je t’avoue que j’ignore un peu comment sont les autres mères, la plupart des femmes ici sont aussi des louves mais je reconnais avoir de la chance. » Au milieu de tout ça, il savait reconnaître qu’il avait au moins une chance, c’était cette femme avec qui ils étaient un peu plus tôt. « Si elle n’avait pas été elle, on serait peut-être mort tous les deux aujourd’hui. » Car qui sait jusqu’où la violence de son père aurait pu aller ? Par son témoignage, sa mère espérait insuffler ce petit surplus de force qui permettrait à d’autres victimes de violence domestique de partir et sauver leur peau. Ce projet n’était pas important seulement pour Théo. Yoo Him vint s’asseoir sur le bord de table, en face du youtubeur. « Oh même avec ta chaîne ! » Il eut un léger rire. « Tu sais, elle a du mal à imaginer comment ça marche, pour elle c’est plus simple de se dire que cet interview va paraître dans un gros journal en ligne. » Il se gratta doucement la joue en réfléchissant. « Mais finalement c’est mieux. Youtube a ce côté longue durée que les journaux n’ont pas forcément. » Il poussa un petit soupir, presque triste en imaginant dans quelle situation cela pourrait être utile. « Imaginons qu’une personne recherche en ligne des conseils pour survivre, j’espère que cette vidéo sera l’une de celles qui lui sera proposée en premier.” Il remit ses mains dans ses poches. « Des havres de sécurité comme ici sont précieux. » Ces personnes savaient qu’elles pourraient se cacher, trouver un refuge et panser leurs plaies. « Si jamais tu reçois des appels au secours après la parution, n’hésite pas à les mettre en contact avec nous. » Conclut-il, et il espérait que ce serait le cas, si tout ça permettait au moins à une personne de se mettre à l’abri, c’est que la mission était accomplie non ? Il se relava finalement pour laisser Théo travailler et alla vaquer à ses occupations dans le foyer. Cela consista surtout à aller étendre les draps propres qui avaient été lavés un peu plus tôt dans la journée, les chambres devaient toujours être prêtes, au cas où. Le vidéaste finit par le rejoindre presqu’au même moment où il revint dans la salle commune. Il hocha la tête à la demande de Théo. « Evidemment. » Il avait commencé à l’aider, ce n’était pas pour s’arrêter en cours de route. Souriant faiblement, il lui fit un signe de tête, l’invitant à le suivre dans la cuisine. « Qu’est-ce que tu veux ? » Lui demanda-t-il en regardant un peu ce que les frigos communs contenaient. « Tu as café et thé évidemment. Et là on a... » Il se pencha un peu plus. « Jus de fruits et... Soda. » Il sortit la bouteille et en dévissa légèrement le bouchon, aucun son n’en sortit. « Je te garantis pas qu’il soit hyper frais. » Il fît une petite moue dubitative en regardant la bouteille. Quand l’étudiant fît son choix, Yoo Him sortit le nécessaire pour le servir. Tout en faisant, il pensa à quelque chose. « Il doit te rester pas mal de plans et de choses à tourner avant de commencer les interviews non ? » Il déposa sa boisson devant lui. « Si tu veux, je commande à manger pour qu’on se fasse livrer ? Tu as une préférence. » Et il pointa du doigt le tableau où tous les fascicules de restaurants qui livraient étaient accrochés.

( Pando )


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Sam 7 Mar - 11:33

Let's talk about strong women
ce métier réunit plusieurs de mes passions : l'enregistrement, le montage et surtout le contact avec les gens. cela peut paraître stupide car la plupart des échanges se fait en ligne mais nous sommes en 2020. nous ne pouvons plus sous-estimer le pouvoir d'internet et surtout, le contenu de ma chaîne m'invite obligatoirement à échanger avec des experts, des professionnels ou des personnes qui partagent leur savoir pour le bien de tous. j'apprends des choses, j'apprends aussi à découvrir des personnes comme yoohim alors que je le croise dans ma vie de tous les jours. après tout, nous sommes colocataires lui et moi. il est vrai que je ne passe pas mon temps au dortoir, préférant squatter chez athéna où je possède mon propre studio et tout mon équipement. je suis content qu'il puisse partager son histoire avec moi. je serais presque honoré. je le gratifie d'un sourire alors que sa façon de parler de sa mère me touche beaucoup. ce n'est pas forcément de la pitié mais cet élan d'affection me rappelle à quel point nous n'avons qu'une seule mère. si les souvenirs de son père sont bafoués, il reste un être cher, peut-être même son héroïne. " et ton père ? il a été emprisonné ? " la réponse pourrait paraître évidente vu les crimes qu'il a commis mais certaines personnes arrivent à se faufiler entre les mailles du filet. je compte bien parler des peines qu'ils peuvent prendre. je ricane légèrement quand yoohim me parle de la vision de youtube pour sa mère. " au fond, c'est à peu près ça. " je hausse les épaules et continue d'avoir toujours ce sourire sur mes lèvres. " tu me mets une sacrée pression à parler ainsi. je vais mettre toutes les chances de notre côté. " j'emploie la première personne du pluriel car maintenant, nous devons défendre ensemble une cause. ma vidéo serait minable si le sango ne m'avait pas laissé l'occasion de venir ici. " bien entendu ! j'ai prévu de mettre les numéros d'urgence et des centres comme celui-ci dans l'espace commentaire ou même dans la vidéo. je verrais selon le rendu de mon montage. " il vaut mieux des hyperliens que des champs de texte. c'est nettement plus accessible pour les victimes ou témoins.

vient ensuite le moment de travailler sérieusement. il me faut facilement une demie-heure pour ne pas dire le reste pour finir mon introduction. j'ai encore plein de sujets à travailler, à filmer avant d'interroger sa mère. malheureusement, je commence à perdre ma voix, ce qui est plutôt une malchance pour ce que je compte faire. du coup, je retrouve yoohim en bas pour lui demander à boire. je le suis jusqu'à la cuisine et m'installe alors qu'il m'annonce presque la carte du pseudo restaurant. " je vais te prendre un thé s'il te plaît. celui qui te tombe sous la main. " c'est que son soda ne me fait pas vraiment envie. je retiens un rire devant cette vision. yoohim me sert rapidement et je peux calmer ma soif et ma gorge. " oui ! il y a pas mal de choses à faire encore. heureusement, pour les interview, j'ai prévenu tout le monde que je pourrais m'en charger que cet après-midi. " d'ailleurs, heureusement qu'il est là pour me rappeler le déjeuner. je me lève pour rejoindre le fascicule des divers restaurants situés non loin d'ici.  " hum pourquoi pas japonais ? j'avoue que je peux fondre pour des yaki udon. enfin si ça te dit ! " dis-je, en pointant du doigt le document d'un restaurant japonais figurant sur le tableau. " après c'est toi l'expert. parmi tout ça, j'ai peut-être un plat que je dois absolument découuvrrrriiiir ? " ça réveille sérieusement mon appétit au secours mais je ne peux pas prendre du retard. " par contre, je te préviens, c'est moi qui offre ! "  

( Pando )




Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Dim 8 Mar - 13:54

Let's talk about strong women
OOTD | Révéler ce qu’il avait vécu et révéler ce qu’il avait fait n’était pas la même chose pour Yoo Him. Et quand bien même il parvenait à parler de son enfance, il n’allait jamais dans les détails, parce qu’ils le menaient à des flashbacks trop douloureux et aussi parce que c’était trop lugubre, trop violent... Il espérait que Théo ne lui demande pas de témoigner. Sa mère en était capable, mais c’était une femme, elle était bien plus forte que lui. Lui ne s’en sentait pas capable tout simplement. Et il ne voulait pas que qui que ce soit fasse le rapprochement entre tous les événements de son passé. Néanmoins, le youtubeur posa une question importante qui révélait un point faible de tout ce système. « Non il est toujours libre... Il vit peut-être même toujours dans la même maison, on ne cherche pas à savoir. » Il n’imaginait pas ce qu’il pourrait se passer si sa mère ou lui venait à le croiser, que ferait son géniteur ? Que ferait-elle ? Et lui, que ferait-il ? « Ma mère n’a jamais porté plainte, moi non plus... Alors il est resté libre. » Et ils ne pouvaient qu’espérer qu’il n’avait pas essayé de refaire sa vie. Au fond, Yoo Him se sentait complice à n’avoir rien fait pour le mettre derrière les barreaux. Il sorti de ses pensées bien sombres pour parler du positif de ce projet, et constatait une nouvelle fois qu’ils étaient nombreux à avoir de forts espoirs. Il sourit doucement au jeune homme. « Je compte sur toi alors. » Répondit-il simplement, autant pour la qualité de la vidéo que pour le fait de les contacter. Cinq mots seulement, mais qu’il pensait réellement et qui pesaient lourd au final.

Mais ce n’était pas en parlant sans cesse que le travail allait se faire, et les deux étudiants s’attelèrent à leurs propres missions. Yoo Him en bossant pour le foyer, Théo en filmant sa vidéo. Ils ne se retrouvèrent qu’un moment plus tard dans l’espace commun du foyer dans lequel l’aîné prépara le thé demandé par le Sango. Il se servit un café pour lui avant de s’appuyer sur le plan de travail où se trouvait la cafetière et la théière. « C’est vraiment un sacré boulot. Ma copine a un compte instagram où elle poste pas mal et déjà prendre ces photos c'est une préparation, mais youtube est un autre level... » Il comprenait mieux pourquoi c’était un travail à part entière. Du coup, pour leur donner des forces, enfin surtout à Théo, il valait mieux manger. « Japonais, okay. » Yoo Him se redressa et regarda les différents menus accrochés. Il détacha trois feuilles, un restaurant de sushi, un restaurant de curry et un autre offrant différents plats japonais. Il les déposa devant Théo. « Je te laisse choisir. » Il se gratta l’arrière de la tête. « C’est plutôt les résidentes qui pourraient nous renseigner, je mange pas souvent ici. » Il pointa du doigt le troisième flyer. « J’crois que c’est sur celui-là que t’auras le genre de plats que tu voulais. » Il sourit doucement. « Et merci pour l’invitation. » Il n’allait pas la refuser, il imaginait que débattre là-dessus les mettrait plutôt tous les deux mal à l’aise. « Mais j’avoue qu’un katsu-don ne se refuserait pas. » C’était qu’il s’était levé tôt pour cette journée particulière et qu’il ne refuserait pas un bon repas plutôt que les snacks qu’il avait eu jusque-là. Il sortit son téléphone de sa poche, prêt à dégainer lorsque Théo lui aura dit ce qu’il voulait.  

( Pando )


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Sam 21 Mar - 10:41

Let's talk about strong women
les mots de yoohim passent en boucle dans ma tête lorsque je me prépare à filmer. je n'avais pas osé poser la question car je comprends ou du moins, j'entends leur besoin de se sentir libre. ils avaient certainement peur des représailles. nous ne pouvons pas malheureusement prévoir les sanctions ordonnées par les juges. la justice se pose principalement sur la manipulation des mots et surtout une telle procédure demande beaucoup de temps. qui sait ? son père aurait pu préparer un plan pour détruire la motivation de sa mère. il avait sûrement un ascendant sur elle avec la violence dont il avait fait preuve. dans ce type de cas, elle n'est pas seulement physique. elle est surtout morale. avoir eu la force de fuir est déjà admirable. ne pas se retourner l'est tout autant. après avoir pu mettre des mots sur mes pensées, je parviens à me concentrer totalement sur mon travail.

puis, j'achève ma première longue mission. je descends pour rejoindre mon camarade sango qui propose de commander quelque chose. je ne saurais me faire prier. j'esquisse un sourire, ne sachant pas qu'il était en couple. parfois, je me sens vraiment déconnecté mais même si j'adore les gens, je suis souvent perdu dans mes réflexions. c'est ce que font généralement les artistes. alors, je n'ai pas dû prêter attention quand yoohim se trouvait en excellente compagnie. " vraiment ? qu'est-ce qu'elle fait principalement sur son instagram ? " gérer les réseaux sociaux, c'est épuisant. je suis heureux de ne pas faire partie de ces créateurs de contenus qui doivent poster tous les deux jours. mon rythme est nettement plus lent vu la longueur de mes vidéos et de la préparation à réaliser. comme aujourd'hui d'ailleurs. entre trouver le parfait timing pour que tout le monde soit présent et puis, être certain d'avoir bien préparé mon sujet pour éviter des loupés... cela fait plusieurs semaines que je prépare ce projet. heureusement, mes abonnés le comprennent plus que quiconque. des abonnés qui proviennent de n'importe où d'ailleurs. l'avantage de pouvoir sous-titrer mes vidéos en anglais et en français. " tu vois que tu le sais un petit peu... au fond de toi ! " je regarde ce troisième flyer alors que nous nous mettons d'accord sur les plats. lorsque yoohim s'apprête à les contacter, je lui fais part de mon envie de yaki udon au poulet avec sauce teriyaki. rien d'original mais je me régale. " le livreur arrive dans combien de temps ? " cette question traduit déjà mon impatience. je pose ensuite mon dévolu sur le thé chaud que yoohim vient de me servir. " merci pour le thé ! " je le gratifie d'un sourire et bois une gorgée. j'échappe ensuite un soupir de satisfaction. " ma gorge te remercie aussi. j'ai beau mettre une multitude de sous titres dans mes vidéos, les gens ne sont pas encore prêts pour une vidéo de la part d'un futur muet ! " je ricane. " ça me donne une idée maintenant... je vais tâcher d'apprendre la langue des signes ! " après mes bêtises, je reprends mon calme. " en dehors de ton investissement ici, c'est quoi tes passes-temps ? t'es en quelle filière déjà ? "

( Pando )




Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Sam 21 Mar - 20:43

Let's talk about strong women
OOTD | Tout en travaillant en attendant que Théo le rejoigne, le Sango avait été légèrement perturbé. Parler de son père n’était jamais un sujet facile pour lui. Il détestait cet homme, du plus profond de son être. Il était son pire cauchemar, tout ce qu’il exécrait au monde. Et le pire dans cette histoire, c’était qu’une partie de cette haine était également contre lui-même. Parce que, malheureusement, il était persuadé de ressembler à cet homme. Avant qu’il ne puisse s’abîmer davantage dans des réflexions du genre, le vidéaste était revenu à temps, prenant une pause après avoir commencé son tournage, profitant de cette pause pour discuter davantage et boire quelque chose. Ça ne paraissait pas si physique, mais Yoo Him se disait que trimbaler tout ce matériel et se concentrer autant devaient être fatigants. Il avait vu un peu le temps que demandait la préparation de certaines photos que Hye Sun faisait pour son instagram, et il avait été surpris, sujet qu’il aborda d’ailleurs avec le jeune homme. « Oh il n’y a pas de style particulier. » Répondit-il en haussant légèrement les épaules. « Plus du lifestyle, je crois que c’est comme ça qu’on dit ? » Il n’était même pas sûre en réalité. Il avait du mal à comprendre le fonctionnement des réseaux, sans doute parce qu’au moment où ils ont commencé à prendre de l’essor, lui était en détention. Son téléphone lui servait donc plutôt à envoyer des messages et passer des appels, comme pour commander leur repas, ce qu’il fît une fois qu’ils eurent tous les deux choisi. Il revint ensuite vers Théo et reposa son téléphone sur la table. « D’ici 30 à 45 minutes, tu pourras tenir jusque-là ? » Son ton était légèrement taquin alors qu’il prit place en face de l’étudiant en déposant leurs deux tasses sur la table. « Une multitude de sous-titres ? Tes vidéos sont regardées par des étrangers aussi ?” Ses yeux étaient légèrement écarquillés, il n’avait pas imaginé que ce reportage pourrait aller bien au-delà de leurs frontières. « Tu veux du miel dans ton thé ? » Demanda-t-il plus sérieusement, désireux d’aider Théo du mieux qu’il pouvait. Il porta sa tasse à ses lèvres buvant une gorgée de sa boisson chaude en appréciant le goût brûlant. « Oh hum... » La question du vidéaste le prit un peu au dépourvu, c’était vrai qu’au fond, ils ne se connaissaient pas plus que ça. « Psycho. » Répondit-il simplement, ils en avaient déjà parlé ensemble mais il n’en voulait pas au jeune homme de ne pas s’en souvenir. « Toi c’était socio c’est ça ? Mais tu fais autre chose aussi non ? » Une option particulière, qui n’allait pas du tout avec la sociologie s’il se souvenait bien. Il reprit une gorgée de sa boisson et garda sa tasse en main, réfléchissant quelques instants. « Sinon hum... » Yoo Him trouvait sa vie plutôt ennuyeuse, mais elle lui convenait comme ça. Il avait besoin d’une certaine routine, d’une continuité, ça lui permettait d’avoir l’esprit plus apaisé. « Et sinon tu sais, ma vie est plutôt tranquille. On va dire que là où c’est le plus animé c’est quand je boxe. » Et le rythme-là n’était pas des plus paisibles, surtout lorsqu’une compétition approchait. « J’en fais depuis que je suis ado. » Il anticipa la question de Théo puisque c’était souvent celle qui suivait. « Et toi ? Bien que la vidéo doit déjà être assez chronophage non ? » De ce qu’il voyait, c’était un investissement énorme en temps rien que pour filmer, alors avec le montage et tout le reste... Avait-il le temps de faire autre chose ?   

( Pando )


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Dim 22 Mar - 10:29

Let's talk about strong women
" oui ! je crois que c'est ça le nom. " je devrais pourtant être au courant des thèmes abordés sur les réseaux sociaux, et pourtant, je passe tellement mon temps à réaliser mes propres vidéos que j'en oublie le reste. je partage essentiellement quelques messages pour ma communauté et zieute le contenu des autres. mais pour être honnête, instagram n'est pas mon réseau social préféré. bien sûr, je dois voir un contenu similaire à celui proposé par la copine de yoohim mais je m'y attarde rarement. c'est joli mais de là à suivre une multitude de comptes à ce sujet, il existe un monde. enfin, je suppose que cela doit être compliqué aux vues de la concurrence qu'il doit y avoir sur ce marché-là. faire preuve d'originalité dans un tel phénomène, franchement, je leur souhaite bien du courage. retournant à mes tracas de gourmand, je manque de laisser tomber mon corps sur la table. 45 minutes ? c'est trop loin pour mon estomac. " je crois que mon estomac préfère ta première option. " je me mets à rire alors que je devrais cesser de me plaindre. je ne voudrais pas passer pour un gros lourd, surtout que j'ai clairement la chance de faire ce que j'aime. " oui, je parle français et anglais également. j'en profite si cela peut permettre certaines personnes à découvrir notre pays. et puis au fond, certains problèmes que je traite dans mes vidéos sont des phénomènes mondiaux. " puis, je fais du contenu plus léger aussi. " non merci. " le thé devrait suffire. j'esquisse ensuite une grimace, réalisant que je n'avais pas retenu son cursus. oh zut. c'est un loupé pour le jeune théo. " oui, socio et je suis des études en arts du spectacle aussi. je n'ai pas réussi à choisir entre les deux. " c'est ce qui m'anime quotidiennement. j'ai une surcharge de travail supplémentaire mais lorsque j'aurais terminé mes études, j'en serais d'autant plus satisfait. " oh cool ! et du coup, ça t'arrive de faire des compétitions ? " depuis qu'il est adolescent, il a dû deviner un expert. après, chacun est libre de s'engager dans des compétitions ou non. " tu dois avoir un excellent cardio. je ne te mettrais jamais au défi. " je lui fais un clin d'oeil. " hmm, j'ai une multitude de passions. les vidéos bien sûr. j'ai toujours rêvé de faire du montage et j'aimerais pouvoir bosser sur des projets liés à des réalisations plus importantes. je suis un grand fan de cinéma. j'ai en tête de faire des courts métrages et du coup, avec ces histoires de copyright, j'ai envie de faire mes propres musiques. je me suis inscrit au club de musique de la yonsei pour ça... mais bon sang, je regrette que mes parents ne m'aient pas poussé à jouer d'un instrument quand j'avais cinq ans. " je prends une bouffée d'air, toujours aussi bavard. " je crois que mes parents m'ont appris à apprécier l'art sous toutes ces formes. ma mère est une acrobate et a travaillé dans des cirques connus mondialement. quant à mon père, il possède plusieurs galeries d'art. j'ai beaucoup voyagé durant mon enfance et adolescence. je suis content de pouvoir me poser un peu alors je voyage autrement maintenant. "

( Pando )




Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Sam 18 Avr - 21:48

Let's talk about strong women
OOTD | Si Yoo Him n’était pas des plus bavards, il semblait avoir trouvé tout son contraire en Théo. Mais de ce qu’il avait vu des youtubeurs, c’était plutôt important de parler et de parler beaucoup. Le jeune Sango semblait donc plutôt au point sur cette compétence qui lui était demandée, mais autant dire que l’aîné n’arrivait pas forcément à suivre. Yoo Him s’était rendu compte que les gens très énergiques avaient tendance à absorber beaucoup de son énergie, peut-être parce qu’il s’appliquait à se concentrer (ce qui n’était pas son fort) sur leurs propos et cela finissait par l’épuiser ? Dans tous les cas, il faisait de son mieux pour maintenir son attention à flot et faire que les quarante-cinq minutes d’attente ne semblent pas interminables à Théo. « Français ? Ton prénom est français non ? » Maintenant ça faisait sens. Il s’était souvent demandé d’où venait ce prénom et le jeune homme en général, il avait enfin la réponse. « Sacrée chance de parler trois langues comme ça ! » Et il le pensait vraiment. Yoo Him parlait anglais mais pas couramment et parce qu’il faisait beaucoup d’efforts. Avoir la possibilité de parler deux langues dès l’enfance, c’était presque tricher, mais c’était une réelle chance. Hochant doucement la tête, l’aîné sembla comprendre quelque chose quant au jeune homme qu’il avait en face de lui. « Je comprends un peu mieux la pluralité de tes études, de ton caractère... Mais socio et arts du spectacle, sacrés extrêmes ! » Et aussi, il admirait le fait qu’il puisse suivre deux cursus. Yoo Him avait déjà du mal avec ses études alors qu’il n’était que dans un cursus... Théo n’avait sans doute pas les mêmes difficultés cognitives liées à des traumatismes, ce qui était une bonne chose. Ne pouvant se vanter d’être polyglotte, l’étudiant en psycho pouvait au moins se vanter de ses compétences en boxe. « De temps en temps. » Il afficha un petit sourire. « Quand tu commences à me voir traîner dans les dortoirs avec des bleus et des cocards c’est que je sors d’une compet’ ou d’un entraînement pour une compet’. » C’était sur ces périodes là que les entraînements étaient plus rudes et que le visage du coréen se retrouvait marquer. Mais Yoo Him ne sourit pas très longtemps. Pas que Théo avait dit quelque chose qui ne lui plaisait pas, mais il se retrouva noyé sous un flot de paroles qu’il eut du mal à suivre. C’était là qu’il se rendit compte qu’il ne se ressemblait pas vraiment sur ce point-là. Théo était vif, curieux et vu tous ces centres d’intérêt c’était à se demander comment il faisait pour tout cumuler sur des journées de seulement vingt-quatre heures et sur des semaines de seulement sept jours. Quand il eut terminé, avant de répondre Yoo Him reprit son souffle. « Whoah... » Pour ce flot de paroles autant que ce flot de passion. Il regarda le jeune homme d’un air un peu circonspect pendant quelques secondes avant de reprendre. « Okay, attend. » Il commença à décompter sur ses doigts, essayant de reprendre depuis le début les choses qu’avait énuméré Théo. « Vidéos... Cinéma... Musique... Art... Voyage... » Il le regarda en écarquillant légèrement les yeux. « T’as pas assez de 24 heures en une journée pour tout ça. » Mais au moins, Théo avait de nombreuses échappatoires et pas le temps de s’ennuyer, c’était enviable au fond. En ayant l’esprit toujours aussi occupé difficile de laisser de la place aux angoisses et à tout le reste. « Tes parents ont vraiment influencé ton regard et ta curiosité c’est plutôt chouette. Une mère acrobate ? » Il afficha un air admirateur. « C’est classe à dire. » Tout en pianotant de ses doigts sur la table il regarda le jeune homme. « Mais du coup toi pas d’acrobaties ou de déguisement de clown ? » La seconde option était évidemment une touche d’humour. « Je serais curieux d’en entendre plus sur tes autres projets. » Dit-il sincèrement avant de quand même nuancer. « Juste si tu peux parler en respirant un peu plus, j’ai peur de te voir t’évanouir. » Et surtout, il craignait de ne plus pouvoir suivre au bout d’un moment.    

( Pando )


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Ven 8 Mai - 11:21

Let's talk about strong women
Si les personnes victimes de violences domestiques sont à l'honneur aujourd'hui, je profite tout de même de cette pause avec Yoohim pour apprendre à le connaître. Vu mon débit de paroles, on pourrait penser le contraire, racontant ma vie comme si le jeune homme en face de moi se déciderait d'écrire une biographie à mon égard. Mais au fond, il n'y a pas grand-chose à raconter sur ma vie. Je ne la trouve pas si passionnante. Je n'ai pas vécu de moments fort riches en émotions.Cela peut paraître idiot mais pour moi, si on considère que ma vie est intéressante, c'est qu'ils ne me connaissent pas réellement. La seule chose qui peut attirer le regard, c'est ma dévotion à découvrir les choses autour de moi et célébrer leur existence. " Il l'est. Mes parents ont choisi un prénom français qui peut se prononcer facilement en coréen. " Histoire de combiner leurs deux cultures pour le fruit de leurs entrailles. J'échappe ensuite un rire quand Yoo Him ne parvient pas à trouver le lien entre mes deux cursus. Je n'avais pas envie de choisir entre ce que j'aime. Et puis si l'un ne marche pas, je pourrais toujours me rattraper avec l'autre. " Bien. Je ferai le lien la prochaine fois mais je ne suis pas encore sûr de t'avoir vu dans le passé, dans de telles... dispositions ? " Un sourire s'illustre une nouvelle fois sur mon visage. " Tu as déjà remporté l'une d'entre elles ou tu te contentes des médailles en chocolat ? " Puis, vient le moment de l'ultime monologue. Yoo Him me pose une question et il attend une réponse. Et comme d'habitude, je n'aime pas faire les choses à moitié. Tout ceci est naturel pour moi mais apparemment aux vues de la réaction de mon interlocuteur, je me demande si je suis allé trop loin. Je n'ai pas l'impression d'avoir exagéré... Je mordille doucement la lèvre inférieure, soucieux. " C'est pour ça que j'ai retiré le voyage de la liste ! " dis-je, d'un ton faussement innocent. Je me doutais où il voulait en venir mais c'était une question de tempérament. Quand on n'a jamais eu le temps ou appris à ne rien faire, eh bien, on déborde d'énergie. " Je manque de souplesse et d'humour. " Je hausse les épaules. " Oh moi ça va aller... C'est juste que tu n'arrives pas à suivre le rythme. Question d'habitude, crois-moi. " Je gratte ensuite mon cuir chevelu furtivement. " Je te dirais alors. Pour l'instant, il s'agit de brouillon de projets. J'avais déjà beaucoup à voir pour aujourd'hui, je n'ai pas eu le temps de m'y attarder. Je ne suis pas pressé de toute façon. " Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. " Et toi ? Il y a quelque chose qui t'intéresse ? Un domaine dans lequel tu voudrais te lancer, qui te rend curieux ? " Je pose mes mains sur la table. " Ca te dit pas de jouer faux avec un instrument ? Je me sentirai moins seul. " dis-je dans un rire.

( Pando )




Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Lun 11 Mai - 22:54

Let's talk about strong women
OOTD | Des gens bavards, Yoo Him en avait rencontré. Sa propre mère d’ailleurs était une vraie pipelette, c’était quelque chose qu’il admirait chez elle. Si lui s’était replié sur lui-même et dans le silence, elle avait toujours été tournée vers les autres et arrivait à connecter avec eux. Mais des personnes qui parlaient autant et aussi vite que Théo, c’était probablement une première. Et le pire, c’était qu’il ne parlait pas pour ne rien dire. Yoo Him apprenait pas mal de choses à propos du vidéaste, et il espérait toutes les retenir, ce qui n’était pas forcément gagné avec sa mémoire qui lui jouait parfois des tours. Suivre la conversation était donc un peu particulier pour l’aîné, mais il ne dirait pas que c’était désagréable, Théo avait une énergie assez positive. « Pour le moment des médailles en chocolat. » Dit-il en riant doucement. « Enfin le dis pas à mon entraîneur, il me reprocherait de pas suivre le régime qu’il m’impose. » Pas qu’il en ait réellement besoin, Yoo Him était naturellement sec et ne risquait pas vraiment de changer de catégorie. « Je ne suis pas haut dans les classements mais je n’avais jamais fait de compétition avant. » C’était sans doute pour ça que son entraîneur le poussait autant, et une fois qu’il aurait pris le pli, les choses ralentiraient un peu, du moins il espérait. Ce qui ne ralentissait pas, par contre, c’était le flot de paroles de Théo. Si Yoo Him posait une question, même très brève, il était certain que la réponse qui suivrait serait longue avec un débit presque proche du rap. D’ailleurs son cerveau, pas très utile pour le coup, se disait que c’était peut-être un nouveau passe-temps à lui proposer. S’accrochant à sa tasse comme si cela allait l’aider à ne pas perdre le fil, il fixait le métis en espérant tout retenir, hochant la tête de temps en temps pour montrer qu’il écoutait toujours attentivement. « Tu es très... occupé et productif. » Conclut-il enfin, non sans une légère admiration. « Tu arrives à faire tout ce que tu veux avec tes deux cursus en plus ? » Un léger sourire soulevait le coin de ses lèvres. « Si tu manques d’occupation, tu devrais essayer le rap, je pense que tu pourrais tenir quelque chose avec ça. » Dit-il de sa voix grave, sans réellement sourire. C’était, lui disait-on, ce qui rendait souvent ses propos drôles, le fait qu’il arrive à les dire avec autant de sérieux. Finalement, il se décida à répondre à Théo. « Et non pas vraiment. La boxe... De temps en temps je gribouille sur un coin de papier mais c’est histoire de m’occuper les mains et l’esprit. » Il n’était pas un être particulièrement fun, mais l’étudiant comprendrait sans doute qu’avec le passé qu’il avait, l’éveil artistique et personnel n’avait pas vraiment été à la carte de son enfance. « Je médite des fois. » Il eut presqu’un air contrit. « C’est pas la folie ni l’éclate avec moi. » Mais s’il devait avouer une chose, c’était que depuis qu’il avait rencontré Hye Sun, il était sorti de sa zone de confort bien plus que durant toute sa vie jusque-là. Son téléphone posé sur la table vibra, et il décrocha tout en se levant. Il s’agissait du livreur qui se trouvait devant, Yoo Him alla le rejoindre pour payer et prendre le repas. Il revint finalement les bras chargés de deux gros sachets qu’il s’attela à vider dès son retour. « Tu as tenu bon et n’a pas mangé la table parce que tu n’en pouvais plus. Je te félicite. » Lui dit-il en lui tendant une paire de baguettes. Avant de s’installer, il leur servit deux verres d’eau qu’il posa aussi sur la table. « Et j’espère que ça sera à ton goût. Tu vas nous faire de la mauvaise pub sinon. » Mais les femmes du foyer avaient plutôt bon goût, c’était que les plaisirs de la vie devenaient importants ici, la nourriture était un sujet primordial !

( Pando )


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Ryeo Théo
Ryeo Théo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty Sam 16 Mai - 20:39

Let's talk about strong women
Le jeune homme a donc commencé les compétitions, il y a peu d'après ce que je dois comprendre. Son coach lui impose déjà quelques règles de conduite. Cela me rend curieux. Non pas que je tiens à rentrer dans mon bikini, l'été prochain mais je me demande bien le régime alimentaire d'un boxeur. Devrais-je en faire le prochain sujet de mes vidéos ? La minceur dans notre société, c'est un aspect à faire trembler de peur la moitié de la population. De par ma grande taille, je suis souvent vu comme une personne assez imposante. Je ne peux pas maigrir, de peur de ressembler à une longue baguette et au fond, je m'en fiche royalement. Mon corps n'est pas celui qui attirera les photographes ou des personnes plus ou moins superficielle mais il me convient très bien. Je le remercie tous les soirs de tenir le coup avec le rythme que je lui impose. Je pose tout de même la question suivante à Yoohim: " C'est quoi le régime que tu dois suivre ? " Puis, la conversation s'oriente vers mon quotidien. J'ai beaucoup de choses à dire voire un peu trop. Yoohim paraît plus ou moins perturbé mais il arrivera à me comprendre. J'ai peut-être un gros débit de paroles mais je ne bafouille pas pour autant. Pas pour le moment, en tout cas ! Avec les nombreuses étapes qui m'attendent cet après-midi, je risque de changer de discours à la fin de la journée. " Tout ce que je veux... Non, pas vraiment mais j'ai encore de nombreuses années à vivre donc ça va. " J'échappe un rire à sa proposition. " Ah ouais ? Tu trouves que j'ai du flow ? " Mon rire s'accentue, n'étant pas du tout convaincu par ses dires. Je lui retourne ensuite la question. Son rythme de vie est différent du mien mais cela ne veut pas dire qu'il est mauvais en soi. " Et tu médites sur quoi exactement ? " Ce concept m'échappe un peu car je n'ai jamais vécu une telle expérience. Devrais-je ? On verra bien. Je préfère pour l'instant me concentrer sur la nourriture qu'on vient de nous livrer. Je manque de frapper dans mes mains, heureux comme un gamin. " Ahhhhh, c'est gentil. J'ai beaucoup souffert, sache-le. " Je lui offre un sourire quand Yoohim me tend une paire de baguette. " De la mauvaise publicité, ça me semble compromis mais je garderai un mauvais souvenir de cette visite. " Je lance un clin d'oeil au sango. " Tu te plaignais de mon débit de paroles... Crois-moi, je risque d'être très silencieux dans les prochaines minutes. " Je retire le couvercle et sens la chaleur du plat venir jusqu'à mes narines. Je pousse un soupir de satisfaction et commence à déguster comme un bon petit coréen. Le plat est encore bien chaud, et ce malgré la livraison. " Bien... Je crois que je vais venir ici plus souvent. Tu crois que ça risque de les embêter ? " dis-je au bout de plusieurs minutes dans un énième rire. " Je ne voudrais pas que tu sois jaloux si je deviens leur nouveau protégé. "  

( Pando )




Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo Let's talk about strong women feat. Ryeo Théo - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡