Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésite donc pas à les rejoindre, si tu le souhaites !

BONNE ANNÉE LES LOULOUS ! :heart:
Ils sont attendus
IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul Tumblr_paw1u5cTqH1wdqriwo1_250IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul Tumblr_ojodsnl9St1v9xzvvo8_250IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul Tumblr_p572btOSfK1wbuawdo1_250IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Digital City :: Quartier Ouest

IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul

Yeo Raon
Yeo Raon
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul Empty Lun 15 Juil - 21:17
IT IS NOT A DATE!
Yeah, I've got photographs, I've got letters too. I've got images, images of you. Take these photographs away, Like a memory they'll fade. I slipped the negatives their way.


ootd + L’après-midi touchant à sa fin, les températures étaient à nouveau supportables. C’était ce qui avait poussé Raon à attendre autant avant de se diriger vers le Hanok Village. Il avait eu toute sa journée de libre, mais il avait préféré s’occuper et profiter d’un temps plus clément en fin d’après-midi. Appareil photo à la main, le coréen effectuait d’abord quelques réglages et prenait des photos un peu dans le vide, histoire de régler sa luminosité et ses contrastes pour s’adapter au mieux aux lumières amenées par un magnifique couché de soleil. Loin d’être un grand romantique, il devait bien avouer que l’ambiance avait un petit quelque chose... C’était bien pour ça qu’il était là, pour immortaliser des moments volés (ou pas) et des petits moments d'éternité. Se laissant happer par l’atmosphère, Raon décrocha de la réalité et ne pensa plus à rien si ce n’est ses angles de photos, ses panoramas, ses réglages et ce qu’il avait envie d’immortaliser. Les soucis de ces dernières semaines passèrent au second plan, et c’était réellement un soulagement pour lui. Avec l’hospitalisation de Rin et tout ce que cela avait soulevé, l’aîné des Yeo faisait bonne figure (comme toujours) mais il était nerveusement et émotionnellement ébranlé. Cet instant de répits qu’il s’accordait était alors presque salvateur pour lui et il s’y abandonna complètement. Il passait de rue en rue, photographiant les maisons, des détails d’architecture, les passants, des détails de leurs tenues ou de leurs comportements, en fait, tout ce qui lui attirait le regard et retenait son attention. Cela dura un moment, à tel point que le crépuscule s’installa. Malgré une obscurité légèrement plus prononcée, Raon reconnu un visage parmi ceux des passants, des couples et des étrangers qui se promenaient dans le Hanok Village. Perdu dans ses pensées, le coréen mit quelques instants à réagir, ce fût après de longues secondes, en voyant le regard de la jeune femme prendre sa direction qu’il s’activa enfin. Il se retourna, offrant son dos à l’étudiante, il se mit à marcher ayant l’air le moins suspect possible, espérant que Yi Seul ne l’ait pas vu.  

code by black arrow



There’s no going against time flowing. Emptiness, loneliness, nostalgia are all growing, but I don’t know what I’m grieving over. 난 좀 외롭다
Bai Yiseul
Bai Yiseul
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul IT IS NOT A DATE ! feat. Bae Yi Seul Empty Lun 9 Déc - 22:13
IT IS NOT A DATE!
Yeah, I've got photographs, I've got letters too. I've got images, images of you. Take these photographs away, Like a memory they'll fade. I slipped the negatives their way.


ootd + Tous les moyens étaient bons pour pouvoir gagner de l’expérience quand on n’occupe que le simple poste de stagiaire, dont les fonctions étaient l’alliance étrange entre la serveuse de café et la plante verte. Prête à bondir de son siège à la moindre sonnerie de téléphone pour une intervention sur le district de Séoul, Yiseul guettait les opportunités qui se présentaient à elle et aujourd’hui n’était pas une exception puisqu’avant même que ses collègues ne quittent le commissariat, elle avait déjà pris place dans la fourgonnette « je vous accompagne, pas besoin de m’indiquer la sortie car vous allez perdre plus de temps que vous n’en gagnerez et j’ai déjà mis ma ceinture ». Si son intuition lui disait à la dernière minute de partir à la vue du rictus du conducteur, elle regretta vite d’être montée une fois arrivée sur les lieux : pas de demoiselle en détresse à sauver, de cambriolage à maîtriser, ou de situation d’haute tension à contrôler, mais un voleur à pourchasser dans le Hanok Village. Un spot très touristique qu’elle ne connaissait absolument pas en dépit des nombreuses années passées à Séoul, n’ayant l’esprit qu’à étudier ou travailler, elle ne s’était jamais donnée l’occasion de visiter la capitale du pays du matin calme. Si son stage au commissariat lui donnait l’occasion de visiter l’endroit, elle ne put toutefois en profiter à tenter de courir derrière un voleur qui connaissait le recoin comme sa poche – mais pas assez pour échapper totalement à la petite unité déployée.

Après avoir passé l’après-midi à courir derrière une ombre, elle avait terminé sa journée en ne sachant plus si le voleur avait été attrapé ou non. Elle ne retenait qu’une chose, le chef de l’unité lui dire qu’elle pouvait rentrer chez elle, qu’elle avait fait un bon travail. Exténuée, elle pensait simplement rentrer au dortoir, mais il fallut que son regard croise le sien en dépit de la foule. Avant même qu’il ne se retourne, un sourire illumine déjà son visage et que la fatigue se volatilise comme par magie. « Oppa ! » cria-t-elle en s’avançant vers lui, esquivant le petit monde revêtu d’hanbok. Même de dos, elle pouvait le reconnaître, si le voleur pouvait lui avoir échappé à plusieurs reprises, cet Oppa-là, ne pouvait pas. Même s’il l’avait volontairement ignorée, elle n’y prêtait pas attention et lui attrapa le poignet. « Je ne pensais pas te voir ! Que fais-tu ici ? », sans qu’il n’ait besoin de répondre, elle lui attrape le bras et marche à ses côtés.
 

code by black arrow



Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !