Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

lost in the waves - hye mi

 :: Digital City :: Centre Ville :: Les restaurants
Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
lost in the waves - hye mi Empty Mer 17 Juil - 6:12
lost in the waves
hyemi & yewon

ootd// Le regard perdu dans le vide, ton téléphone continuant inlassablement de sonner. Tu sais que tes parents sont dans une rage folle, que t'as déjà fait les frais des foudres de ton père. Il t'a pourtant sorti de ce merdier, il t'a évité une nuit en garde à vue. Mais il essaie encore de te mettre dans le crâne que tout ça n'est pas digne de la famille Kim. Que tu dois redorer ton image quoi qu'il en coûte, que tu dois représenter l'empire à tout prix. Mais il ne comprend toujours pas, que tu ne veux pas de tout ça. Tout ce que tu veux dans le fond, c'est qu'il te considère comme sa fille, comme un être humain à part entière. Mais il ne comprend pas.
Une pilule qui se glisse entre tes lèvres et que t'avales comme une vieille habitude, et tu te décides enfin à sortir de ta voiture, attendant la fin des cours. Tu n'as plus de droit d'accéder à l'université pendant un mois. Tu n'as plus d'accès à ton dortoir. La sentence est sévère mais justifiée, pourtant, tout ça aurait pu être évité si Woo ne s'en était pas mêlé. Un soupir s'extirpe de tes lèvres en repensant à tout ça. Certes, tu n'est pas un modèle de réussite, tu enchaînes les conneries, mais là, t'es arrivée au cran au dessus, et il faut vivre avec les conséquences. Ton père a gelé tes comptes pour un temps, comme si ça allait t'obliger à arrêter. T'as au moins pu te payer une chambre d'hôtel avant, pour ne pas être à la rue, ou pire encore, être obligée de retourner chez tes parents. Pour le reste, tu sais que t'arriveras à te débrouiller le temps qu'il faudra. Pour autant, ces pensées s'échappent en voyant Hye Mi sortir finalement de l'établissement en face de toi. Un léger sourire prenant place sur ton visage. Tes cernes pourraient bien te trahir, t'essaies simplement de montrer que malgré tout ça, tu vas bien. Un euphémisme pourtant, alors que la colère continue de gronder en toi. « Coucou ! » lances-tu lorsque la demoiselle se rapproche de toi, prenant le temps de la serrer dans tes bras. « J'espère que t'as faim, je t'amène manger avec moi. » que tu continues, ce regard bienveillance posé sur celle que tu considères depuis bien longtemps comme une soeur. S'il y a au moins une chose dont tu es certaine, c'est que passer un moment avec elle te fera le plus grand bien.

© LOYALS.


upcoming
Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
lost in the waves - hye mi Empty Ven 16 Aoû - 22:18
lost in the waves
hyemi & yewon

ootd// Il est très rare de rêver de sa propre mort. En général, on rêve que l’on est menacé ou sur le point de mourir mais se voir mourir est peu fréquent. Tous les scénarios sont possibles car il existe des milliers de façons de mourir.

Rêver de sa propre mort pour Sigmund Freud est le signe d’une culpabilité profonde. Le rêveur se fait payer en mourant une faute qu’il est sûr d’avoir commise. C’est le signe d’un travail d’élaboration psychique à faire d’urgence pour que cette culpabilité puisse advenir à la conscience et aider le sujet à sortir d’une position de victime ou de coupable. Pour cela, il lui faudra accepter d’affronter son inconscient et d’en sortir plus mature. Le rêve de sa propre mort renvoie au personnage de Thésée dans la mythologie grecque qui dû affronter le Minotaure au cœur du labyrinthe. Le Minotaure, ce monstre terrible, représente la mort et les puissances refoulées de l’inconscient et de la libido. On peut même dire que Ariane et son fameux fil sont les représentations symboliques de la psychanalyse et de la cure analytique. Intéressant, n'est-ce pas ?

J'en suis, à chaque fois, paralysée. Je me vois en haut d'un immeuble, face à un homme que je ne connais pas. Il me dit que tout ira bien, qu'il me croit, qu'il souhaite m'aider et que je dois saisir sa main. Je veux hurler qu'il me ment, comme tous les autres avant lui. Mais je finis par dire toute autre chose. Merci de me croire. L'instant d'après, je me laisse tomber dans le vide. J'entends son hurlement. Il m'appelle comme si nous nous connaissions. Je me réveille, alors, totalement angoissée !

- Je dois arrêter de me faire du mal, je dois arrêter ces cauchemars... Me dis-je, à voix basse, perdue dans mes pensées.

Je sors alors de ma rêverie passagère pour croiser le regard de ma plus grande amie. Ce contact si soudain m'a figé sur place. Il faut dire que je ne m'attendais pas à la voir mais je m'en sens soulagée. Et heureuse. Je lui souris et lui rends, avec plaisir, cette douce accolade qu'elle vient de m'offrir. La voir m'avait manqué. En ce moment, nous vivons une drôle de passe elle et moi. Surtout elle, à vrai dire. Et j'espérais pouvoir y changer quelque chose.

- Tu sais bien que j'ai toujours faim ! dis-je, en riant, avant de prendre son bras. Où veux-tu qu'on aille ?

© LOYALS.
<



If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !