Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
time to be your brother (hyejin) O1jetime to be your brother (hyejin) O1jetime to be your brother (hyejin) O1jetime to be your brother (hyejin) O1je
Le Deal du moment : -38%
38% de réduction sur le Fire TV Stick, ...
Voir le deal
24.99 €

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps

time to be your brother (hyejin)

Eun Jin Hwan
Eun Jin Hwan
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

time to be your brother (hyejin) time to be your brother (hyejin) Empty Dim 28 Juil - 19:02

   time to be your brother  
 

    l’annonce de la descente de la direction dans les dortoirs avait eu l’effet d’une bombe. personne ne s’y attendait et tout le monde avait paniqué. sihyun lui était resté égal à lui-même. après tout, il n’avait rien à se reprocher. il ne consommait pas de drogue et le peu d’alcool qu’il buvait à l’occasion n’allaient pas le tuer. il faisait attention à toujours garder le contrôle sur son corps et son esprit depuis l’accident qui lui avait fait quitté le sol coréen pour celui thaïlandais. il en avait voulu à son père de le faire partir si loin, mais ça avait été nécessaire. maintenant, personne ne lui posait de question sur cet accident et même si soonyoung était venu lui chercher des noises, vu la façon dont il avait été reçu, il n’allait plus jamais venir lui demander des comptes. ça rassurait un peu sihyun qui avait très légèrement eu peur que le plus jeune ait des preuves pouvant l’inculper. après tout, il était le premier témoin de cet accident. sauf que s’il avait eu quelque chose, pourquoi aurait-il attendu autant de temps pour que ça sorte ? ce n’était pas logique et sihyun se disait qu’il n’avait rien sur lui. comme les mecs qui fouillaient sa chambre n’avaient rien trouvé. il pousse cependant un soupir de soulagement avant de relâcher un peu la pression. on ne savait pas ce qui aurait pu se passer. peut-être qu’un de ses colocataires en prenait et qu’ils allaient en trouver dans ses affaires. de toute façon, c’était déjà tout vu. si ça avait été le cas, il en aurait balancé un au hasard sans se soucier de sa vie et de sa carrière. il était comme ça sihyun. il en vient alors à penser à hyejin et il se surprend à espérer qu’elle aille bien. il se précipite donc vers son dortoir en évitant les autres élèves paniqués, en pleurs ou en colère parce que de la drogue avait été retrouvé dans leurs affaires. il coure presque jusqu’au dortoir des étudiants et quand il entre, il remarque que c’est le même bordel que dans son propre dortoir. dire qu’il n’est pas inquiet serait mentir. il espérait que ce genre de chose n’arrive pas à hyejin. ça serait un frein pour ses études malheureusement et elle n’avait pas besoin de ça, vu que les parents lui tomberaient dessus. sihyun arrive à choper une fille pour lui demander la chambre de hyejin et il s’avance dans la direction qu’elle lui a indiqué pour découvrir la jeune femme debout au milieu de la pièce, des pilules dans la main. aussitôt, il se précipite dessus sans savoir ce que c’est et lui prend pour les mettre dans sa poche. « putain mais t’es tarée hyejin. ils sont encore là. » est-ce que c’était des médicaments pour un potentiel mal de crâne ? il ne savait pas, mais il était hors de question qu’elle se fasse chopper avec de la drogue. il referme alors la porte, veillant à la fermer à clé. à en juger par l’état de la chambre, il peut en déduire qu’ils sont déjà passer par là. il ressort donc les pilules qu’il avait caché dans sa poche et il découvre qu’elles ont la forme et la couleur de celles que la direction ont trouvé dans pas mal de sac et autres possessions de ses camarades pyo. « ne me dis pas que tu en prends… » la déception peut s’entendre dans sa voix et se lire sur son visage. il n’aurait jamais pensé que ça puisse arriver à sa petite sœur.



i won’t ever let you go again. i’ll hold you, we’ll be together forever. i’ll cover your beautiful eyes so you won’t go anywhere. i’ll trap you inside of me.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: time to be your brother (hyejin) time to be your brother (hyejin) Empty Jeu 7 Nov - 22:25

   time to be your brother  
 

   la direction avait décidé de mettre fin à tout ce trafic, ou du moins à mettre fin à cette présence dans les locaux et dortoirs en liens avec l'université. elle aurait dû se douter que ça allait finir par exploser, cela ne pouvait pas continuer ainsi alors qu'il était clairement évident que de nombreux étudiants du campus en prenait. mais sachant qu'elle était également dans le lot, hye jin ne pouvait cacher une certaine appréhension quand elle vit les hommes débarquer dans les dortoirs réservés aux étudiants lambda, les sans fraternités, ceux qui d'ordinaire faisait moins de vagues – ou disons qu'elles étaient plus personnelles et généralement sans rapport avec cette guerre stupide qui divisait les fraternités et leurs étudiants. cachant son malaise derrière un masque impassible, elle regarde les hommes fouiller sa chambre, ce n'étaient pas ici qu'ils en trouveraient – ou en tout cas pas sous cette forme. malgré tout, elle sentait son cœur tambouriner contre sa cage thoracique tandis qu'elle attendait dans un coin, bras croisés contre sa poitrine, dos posé contre le mur, elle n'avais qu'une hâte, de les voir partir et de savoir qu'elle n'était pas démasquée, que tout était bien caché là où elle les avait mis, enfouis profondément dans son tiroir à sous-vêtements, et de toute manière cachés comme ils étaient, ils passaient tout aussi bien pour un autre médicament. c'était là que les gélules que son psy lui demandaient de prendre avaient été une grande aide, même si cela faisait un moment qu'elle n'avait pas suivi son traitement. ses parents seraient furieux de savoir qu'elle ne prenait pas ses anti-dépresseurs, cachets qu'ils l’obligeaient presque à prendre, de peur qu'elle ne rechute. ironiquement elle avait arrêté un traitement pour prendre quelque chose qui était sûrement pire. elle relève la tête quand elle les entends dire qu'ils n'ont rien trouvé, lâchant une profonde inspiration en les voyant partir de la chambre, elle ne perd pas une seconde pour aller ouvrir le tiroir, son secret honteux qu'elle sort pour le tenir en main, elle ne savait pas quoi en penser en vérité. perdue entre le soulagement de ne pas avoir été chopée, et les questions, les doutes, si ils avaient réussi, qu'aurait-elle fait ? les parents joo l'aurait probablement envoyé dans une maison ou un pensionnat, loin de la ville, pour ne pas salir leur réputation si précieuse. elle sursaute quand on lui arrache soudainement les pilules des mains, une expression surprise quand elle reconnaît les traits de son frère, ses oreilles qui bourdonnent quand elle comprend ce qu'il vient de lui dire. il se moquait d'elle ou quoi ? elle le regarde interdite pendant quelques secondes. « qu'est-ce que tu fais là, si hyun ? » elle parvient seulement à lui répondre, sourcils froncés alors qu'un sentiment amer vient lui prendre la gorge, et cela ne va pas en s'arrangeant quand il reprend la parole. elle retient avec difficulté un rire hystérique, levant les yeux au ciel tout en essayant de récupérer ce qu'il avait en main. « ne me dis pas que tu viens ici pour me faire la morale ? parce que ça te va pas. » elle rétorque avec ironie. « rends-les moi, tu ne sais pas de quoi tu parles, si hyun. » elle n'allait pas lâcher l'affaire, elle avait besoin de les avoir, il ne pouvait pas comprendre.

Eun Jin Hwan
Eun Jin Hwan
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: time to be your brother (hyejin) time to be your brother (hyejin) Empty Jeu 14 Nov - 22:50

   time to be your brother  
 

    la peur de savoir que sa sœur se droguait avait fait bougé le pyobeom de son dortoir jusqu’à celui des étudiants. si lui n’avait pas eu peur de se faire prendre avec de la crimson dans ses affaires, il aurait très certainement dénoncé un de ses colocataires ou quelqu’un au hasard sans aucun scrupule, il avait peur pour hyejin. c’était débile, il le savait parce qu’il n’avait jamais été proche de la jeune femme et il était persuadé que s’il venait à découvrir qu’elle en prenait, elle refuserait son aide. après tout, pourquoi accepterait-elle ? ce n’était pas comme s’il avait été un grand frère exemplaire qui se souciait d’elle. sihyun n’avait pas été là pour sa petite sœur dans toutes les étapes importantes de sa vie. il n’avait donc aucune raison de jouer au grand frère protecteur. pourtant, il ne pouvait pas s’en empêcher maintenant qu’il commençait à réaliser qu’il voulait et avait envie de faire parti de cette vie qu’il avait rejetait depuis des années. c’est pour cette raison qu’il se précipite jusqu’à sa chambre, essayant de ne rentrer dans quelqu’un. il ignorait tous les autres qui paniquaient autour de lui. certains pleuraient parce qu’ils avaient été pris la main dans le sac et sihyun pousse un soupir. sérieusement, il fallait être con pour garder ce genre de choses dans ses affaires. c’était le meilleur moyen de se faire chopper. autant les garder sur soi ou dans un endroit où personne n’ira vérifier. il pousse un soupir alors qu’il arrive devant la porte de la chambre et en voyant des cachets dans la main de sa sœur. il ne réfléchit pas et vient lui arracher des mains en la traitant de folle. ils sont toujours là et elle pourrait se faire chopper. c’est hors de question que ça arrive. alors, il ferme rapidement la porte derrière lui. « je viens t’empêcher de faire une connerie. » qu’il répond à sa question alors qu’il laisse échapper la déception que la situation lui inspire. elle se drogue. hyejin prend de la drogue. ça le choque et en même temps, il ne peut même pas dire qu’il est étonné. elle ne peut décemment pas subir la pression familiale plus ses cours sans aide. elle est comme lui à l’époque où c’était lui qui devait devenir le fils parfait de la famille joo. la jeune femme ne tarde pas à réagir et il la regarde comme si elle était folle. c’était quoi ce rire ? il ne l’avait jamais vu comme ça. elle reprend la parole et il la fusille du regard, ses yeux noirs plantés dans les siens. « okay j’ai pas été le frère parfait, j’en ai conscience. mais tu comptes réellement te pourrir la vie avec cette merde ? » c’était se tirer une balle dans le pied, il le savait mais il ne pouvait pas faire autrement. hyejin, malgré ce qu’il pouvait dire et faire, restait sa petite sœur et il se devait de la protéger. certes, ce n’était clairement plus le moment et c’était même potentiellement trop tard, mais il voulait essayer, au moins parce qu’elle comptait un peu à ses yeux. « t’as pensé à ce que les parents diraient s’ils l’apprenaient… ils seraient encore pire avec toi. » comment le savait-il ? parce que lorsqu’il avait eu cet accident, il avait du quitter la corée pour partir en thaïlande. il avait du tout quitter pour éviter qu’on lui reproche ça. cependant, des années après, il se rendait compte que sa famille lui reprochait quelque chose. ses parents l’accident et sa petite sœur son absence.



i won’t ever let you go again. i’ll hold you, we’ll be together forever. i’ll cover your beautiful eyes so you won’t go anywhere. i’ll trap you inside of me.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: time to be your brother (hyejin) time to be your brother (hyejin) Empty Lun 2 Mar - 14:29

   time to be your brother  
 

   peut-être que c'était un mal pour un bien, au final que la direction ait décidé de se bouger les fesses et faire une descente pour trouver les consommateurs directement sur le campus et dans les dortoirs de la fraternités. que ce soient les étudiants lambda que ceux des fraternités – personne n'était à l'abri. hyejin était partagée, malgré la peur qu'elle avait qu'on trouve les pilules dans ses affaires, que ses parents soient mis au courant parce que clairement ils n'allaient pas laisser passer ça en mode « oh mais ma chérie c'est pas grave, ça arrive à tout le monde de se droguer. » et il y avait de grand chance qu'ils l'envoient dans un pensionnat très loin d'ici. ou probablement dans un couvent, ça ne l'étonnerait même pas. la jeune femme commençait déjà à s'imaginer future nonne quand elle arrive dans le bâtiment qui accueillait les dortoirs réservés aux étudiants normaux de l'université, les sourcils froncés alors qu'elle se demande si c'est aujourd'hui que sa tête allait tombée ou pas, son destin au sein du campus allait-il changer du tout au tout dès maintenant ? quand elle regarde les policiers fouiller avant de repartir bredouille de l'aile où la demoiselle avait sa chambre, son inquiétude laisse place au soulagement, parce que ça voulait dire que son heure n'était pas arrivée. dit comme ça on aurait cru qu'elle était au bout de sa vie, mais connaissant ses parents et vu comment ils la traitaient depuis qu'elle avait eu son overdose – comme si elle était devenue une bombe à retardement – elle était plus que contente que ses pilules soient passées à travers les radars de la direction. elle avait tout fait pour aussi, les cachant aussi bien qu'elle le pouvait, l'avantage de ses études en médecine, les médicaments ça elle connaissait alors pouvoir modifier certains détails, des odeurs, elle était parfaitement capable de le faire. sauf que son soulagement est de courte durée quand son frère débarque soudainement sur les lieux, lui arrachant ce qu'elle avait dans les mains pour les tenir hors de sa portée tandis que la jeune femme tentait vainement de lui reprendre. il s'était cogné la tête quelque part ? il avait vu la lumière ? qu'il soit là pour jouer « au grand frère modèle » c'était tellement surréaliste. « mon pauvre sihyun si seulement tu savais. » qu'elle lâche dans un rire sans joie, secouant la tête quand elle voit l'expression de son visage. qui était-il pour la regarder comme ça ? il n'avait rien de l'homme parfait non plus. « ce que je fais de ma vie, ça te concerne pas. t'as jamais été là jusqu'à maintenant alors ne me fais pas croire que soudainement tu as eu l'illumination et tu as décidé de te comporter en grand frère aimant. » elle crache son venin autant qu'elle peut ; ses yeux lançant des éclairs à l'intention du garçon. elle lâche un grognement quand il se met à fourrer les parents dans la conversation, laissant tomber sa quête de récupérer la crimson pour passer ses mains dans ses cheveux. « t'as aucune idée, sihyun. aucune idée de ce qu'ils m'ont déjà fait subir alors ne viens pas les utiliser pour essayer de me faire culpabiliser. » leurs parents, ils la traitaient déjà comme une folle, ça ne pouvait pas être pire. « sihyun, rends-les moi et casse-toi. » sa voix était glaciale, tout comme son regard.

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: time to be your brother (hyejin) time to be your brother (hyejin) Empty

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !