Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

T'es où ? Tu fous quoi ? [feat. Il Kyang]

 :: Digital City :: Quartier Ouest
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
T'es où ? Tu fous quoi ? [feat. Il Kyang] Empty Lun 12 Aoû - 1:04
Depuis combien de temps avais-je pas vu mon colocataire ? Il me semblait que son absence durait depuis une éternité, pourtant seulement quelques jours venaient de s’écouler depuis la dernière fois que nous nous sommes vus. Je ne comprenais pas pourquoi il avait disparu de la surface de la terre. Il me fallut quelque temps pour retrouver sa trace. Mon enquête avait pris du temps parce que je ne savais pas qui interroger pendant encore peu… mon chemin avait fini par croiser celui de mon inspiration. Sur ce dernier, mes souvenirs me rappellent que Il Kyang faisait plusieurs petits boulots alors il fallait juste découvrir le lieu exact pour aller questionner tout le monde. Il ne fut pas aisé de retrouver les endroits où il travaillait car mon cerveau n’avait pas enregistré ce genre d’informations, probablement inutiles pour lui. Quelle erreur ! Je devrais noter quelque part ce type de détails parce que cela faisait de moi un mauvais camarade ? Ouais ?! On ne pouvait pas attendre que je me souvienne de ça plus de mes cours, plus de mes tactiques. Il y aurait une surchauffe importante sinon… Mes neurones n’y survivent pas.

Quand même une petite voix me souffla que Il Kyang pouvait être absent à cause de cette fameuse fouille des dortoirs. Je m’en suis sorti assez un extremis mais j’avais entendu que d’autres avaient eu beaucoup moins de chance. Est-ce que monsieur avait eu la poisse ? Je devrais lui offrir du sel pour le jeter par-dessus son épaule ou encore une patte de lapin. Le mauvais œil semblait s’abattre sur lui dans ce cas. Non je ne pouvais pas croire qu’il soit tombé aussi bas…… enfin contre sa volonté… Je devais apprendre la vérité de sa bouche sinon jamais je ne pourrais croire… Quoi ? Mes pensées deviennent embrouillées. Suis-je en manque ? L’inquiétude gagnerait-elle un peu trop des zones reculées de mon cerveau ? Je suis confus.

Heureusement ma petite enquête me pousse enfin vers cet endroit où mon colocataire travaille. Je le cherche des yeux puis demande à ses collègues “Il Kyang ?” On m'indique sa silhouette. Je me retourne pour hurler "HEY ! TOI !"

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
T'es où ? Tu fous quoi ? [feat. Il Kyang] Empty Jeu 15 Aoû - 7:49
Je soupire, je n’ai pas envie de me lever aujourd’hui mais il me faut de l’argent. Je crois que c’est la seule motivation que j’ai ce matin, malgré le fait que je recule le moment fatidique, je suis obligé d’aller me préparer. Cela fait déjà quelques jours que j’ai mit les pieds ici, une grande baraque bien trop grande pour moi tout seul. Je jette un bref coup d’œil à mon téléphone, un objet que j’oublie souvent et sur lequel je me penche rarement. Un nouveau soupire et je me motive comme je peux pour aller au travail. Aujourd’hui, je bosse au café, au moins cette odeur me donnera peut-être un peu plus le sourire. Je parcours le couloir, tout aussi long et interminable. Tous les jours c’est la même chose, je passe devant des pièces que je ne connais pas et sur lesqulles je m’interroge. J’ai tout le temps de pensé ici, tout comme j’ai surement le temps pour écrire quelques chansons. Mais ça va faire combien de temps que je n’ai pas réussi à sortir quelque chose de productif ? Je fais la moue, de toute évidence je ne suis pas inspiré. Pourtant je pourrais en raconter des choses, à commencer par cette accusation à la con dont j’en suis la victime. Oh je n’en veux pas à Sawan, après tout je suis aussi fautif qu’elle. Mais, tout ça à prit des proportions que je juge futile. Honnêtement, je n’étais surement pas le pire des consommateurs dans nos dortoirs. Malgré moi une angoisse me prend à la gorge… je n’ai toujours pas parlé à mes parents et je redoute qu’un courrier n’arrive chez eux… Je déglutis difficilement et chasse cette idée de ma tête. Je n’ai pas envie de revivre ça. Alors je me concentre sur l’instant présent et décide d’aller au travail.

Ma tenue enfilée, je ne suis pas bavard ce matin. Moi qui suis d’ordinaire sociale je n’ai pas envie de discuter. Mes collègues me jettent un regard inquisiteurs « T’as passé une mauvaise soirée ? » en réalité je n’ai pas de soirée du tout. Je rentre du boulot, je suis défoncé et je me couche. Moi qui adore passé du temps la nuit à faire tout et n’importe quoi. J’ai doublé mes heures de boulot partout, histoire de pouvoir avoir plus d’argent plus rapidement. Je vais à l’arrière, range quelques cartons et finis par entendre qu’on m’interpelle. Je me redresse doucement puis m’aperçoit qu’il s’agit de Young Min. Un petit sourire se dessine sur le coin de mes lèvres. Je m’avance vers lui amusé « Tu fous quoi ici ? » je ne suis pas agressif, en fait je trouve ça plutôt amusant qu’il soit là. Je me rends compte que je ne lui ai pas parlé depuis la descente dans nos dortoirs. Merde ! Je ne l’ai même pas prévenu. J’étais si concentré sur moi… Je détourne les yeux, passe une main gênée dans mes cheveux « J’ai pas eut le temps de t’appeler. » je l’aime bien ce gars, il est cool, un peu fou mais sympa. Ce mec est un sportif, le genre de personne avec qui je n’ai aucun point commun. Il vit pour la compétition, pour son physique et s’entretient. On dirait presque qu’il ne s’accorde aucun écart… Moi, c’est tout l’inverse. Je déteste le sport, me lever le matin c’est comme aller se jeter d’un pont, je ne mange pas sain et je bois. Mais depuis quelques mois Young Min a des soucis, il a été blessé grièvement et depuis tout se chamboule dans sa tête. Je ne me rends pas compte de la gravité des choses, parce-que j’ai tendance à tout prendre à la légère. Et puis je lui ai donné ce petit truc, cette petite pilule qui parfois peu l’aider. Alors je me dis que ça n’est rien, juste un petit coup de mou comme ça peut m’arriver parfois. Je souris, pousse un carton qui se trouve près de moi et m’avance lentement. « Tu veux un café ? », j’interpelle un de mes collègues et lui fait signe que je prends une pause. Je ne tarde pas à aller me poser à une table et l’invite à me rejoindre. Je suppose que si il est venu jusqu’ici c’est parce qu’il voulait me parler.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
T'es où ? Tu fous quoi ? [feat. Il Kyang] Empty Jeu 15 Aoû - 11:05
Comme il est amusant de sentir les regards de ses collègues sur mes 1m82 !! Je suis un géant pour beaucoup de personne même si la nouvelle génération commence se montrer beaucoup plus grande. Je suis toujours amusé par la réaction des gens quand leurs yeux se posent sur moi. Je peux y lire de la surprise puis l’admiration. Je me sens comme une vedette posant les pieds sur le tapis rouge. Je pourrais presque faire un coucou digne des princesses pour avoir des réactions encore plus choquées. Heureusement je ne suis pas un cas unique. On est de plus en plus nombreux à atteindre les 1m80. Je remarque juste que ma carrure de basketteur ne passe pas inaperçu. Je me sens moins quelconque dans un sens. Je salue poliment les collègues de mon colocataire.

Pourquoi ce type avait disparu de la surface de la terre ? Un vrai casse-tête pour retrouver sa trace. Je comptais bien sortir ma super pokéball pour le capturer ainsi il m’échapperait plus jamais. Plus sérieusement je me suis beaucoup inquiété pour lui MAIS JAMAIS DE LA VIE JE LUI DIRAI. Lorsque ses collègues m’indiquent le lieu où je pourrais retrouver Il Kyang, je pousserai bien tout le monde afin d’avaler la distance qui nous sépare. Il manque plus que la chanson des scènes romantiques dans les films pour filles. Celle qui fait « shababada » quand ils courent l’un vers l’autre. Alors on imagine ça en fond pour nos retrouvailles. Hey ?! Je ne suis pas amoureux de mon colocataire. Ma vie est trop compliquée pour avoir une relation amoureuse. Lorsque nous sommes non loin l’un de l’autre, il me demande ce que je fous ici. De vilains mots dans une si jolie bouche. Heureusement je ne prends pas ombrage de son vocabulaire parce que ses paroles ne sont pas méchantes ou destinées à m’envoyer sur les roses. Il cause comme les jeunes d’aujourd’hui. Je suis tellement vieux… Sa remarque m’arrache un sourire au coin en même temps que je fourrais mes mains dans mes poches. « Tu oses ne pas me rappeler ? Je ne te pensais pas ainsi ?! Moi qui croyais que nous deux ça comptait à tes yeux. Tu me fais de la peine. » Je me marre tout en racontant mes conneries. Cette désinvolture cache en faites mon inquiétude. Evidemment que Il Kyang fait partie des personnes qui comptaient pour moi. Je ne pourrais jamais lui dire parce que je ne suis pas douée pour ça. En plus notre relation est faussée avec cette histoire de crimson. Il m’en fallait encore une dose. « Je ne dirai pas non pour un café » Nous prenons place à une table. Je commande un américano glacé tout allongeant mes jambes interminables. « Comment tu vas ? » Je regarde autour de nous, ne connaissant pas cet endroit. Je joue avec mes mains parce que comment amener la conversation vers ce qui m’intéresse principalement. Je pousse un soupir en me demandant pourquoi les choses sont aussi compliquées. Ne puis-je pas me comporter comme une personne normale ? « Tu as disparu… pourquoi ? » Avais-je trop insisté pour les séances de sport matinales ? Je suis bordélique ? Il ne me semblait pas ! Je suis au contraire hyper organisé. « C’est ma faute ? » Ouais je suis émotif quand je souffre. Mon genou me lance. La douleur remonte le long de ma cuisse et descend aussi vers mon pied. Quelle horreur !


Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
T'es où ? Tu fous quoi ? [feat. Il Kyang] Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !