Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésite donc pas à les rejoindre, si tu le souhaites !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ Tumblr_ojodsnl9St1v9xzvvo8_250THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ 7ZpBM9wTHERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ 7ZpBM9wTHERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ 7ZpBM9w

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae :: Résidences :: Loft de Lee Bom Chan

THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥

Lee Bom Chan
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ Empty Mer 28 Aoû - 23:37

Bom Chan passe une main dans ses cheveux en soufflant agacé. Il n’arrivait pas à comprendre où son branchement ne fonctionnait pas pour que l’écran ne s’allume pas. Il avait pourtant tout prévu … Mais lui et la technologie ce n’était pas son fort. Il ne sait pas d’où lui était venu cette inspiration, ni cette envie de créer quelques choses d’aussi … romantique. Ce n’était clairement pas son genre, il n’avait, depuis qu’il était venu au monde, jamais préparé quelques choses d’aussi adorable. Son maximum avait été de préparé un repas, une fois, sans qu’il crame. Mais d’avoir aménagé le toit de son entrepôt aménagé pour une soirée à la belle étoile avait été le summum de sa créativité. Il trainait sur internet quand il était tombé sur une image d’une pub. Romantisme à coup sûr. Il avait installé un grand lit double, remplie de coussin et d’une couette si moelleuse qu’il lui avait fallu 20 minutes à chercher son courage pour enfin se relever après l’avoir essayé. Il avait installé des guirlandes lumineuses et une petite table remplie de bouffe. Non loin du lit il avait levé un écran blanc pour pouvoir diffuser un film de son petit rétroprojecteur qu’il avait installé exprès pour l’occasion. Son home cinéma à l’abris il avait tout préparé pour que cette soirée soit parfaite. Cela faisait maintenant plusieurs semaines, voire mois qu’ils sortaient avec la jeune femme et il avait été poussé par on ne sait quelle folie à lui préparer cette surprise. Il ne cherchait à ne fêter aucun anniversaire en particulier juste … à lui faire plaisir. Ce qui était, on le redit, une première pour l’homme. Il s’agace une bonne dizaine de minutes sur ses branchements avant de trouver la faille. Satisfait il saute sur ses pieds pour se mettre debout et s’étire. Parfait. Un dernier coup d’œil pour s’assurer que tout était en place et il zieute sa montre pour aviser l’heure. Bom Chan se montrait de plus en plus impatient chaque fois qu’ils se donnaient rendez-vous. La jeune femme aurait déjà dû être là depuis un moment mais il ne s’inquiétait pas de son regard. Il savait qu’elle bossait beaucoup et il espérait juste qu’elle ne soit pas trop fatiguée. Au pire ils n’auront qu’à laisser tourner le film et regarder la nuit noire parsemée de quelques étoiles qu’on arrivait à percevoir. Il se surprenait à la regarder dormir parfois, appréciant la beauté de son visage et la douceur de ses traits enfantins quand elle s’abandonnait dans ses bras. Ils n’avaient encore jamais coucher ensemble, ni fait l’amour, mais ce n’était pas rare de les voir explorer le corps de l’autre … Là de nouveau, une chose que Bom Chan n’avait encore jamais fait. Quand il l’entend se garer il va se pencher par-dessus la barrière du toit et sourit en l’apercevant. « Tu peux entrer princesse, c’est ouvert. » lui lance-t-il en portant sa voix en écho à l’aide de ses mains. Il lui lance un sourire ravi en croisant son regard (bien qu’il note un visage triste, ou bien peut-être simplement fatigué) avant de quitter le toit sans perdre de temps pour aller à sa rencontre. Il descend les escaliers en colimaçon qui montent jusqu’au toit quand elle entre par la porte coulissante. Il s’avance rapidement vers elle et attrape son visage en coupe pour l’attirer à lui alors qu’il vient l’embrasser longuement, passant un bras dans le creux de ses reins pour la rapprocher de lui. Si elle lui avait manqué ? Evidemment. Si cela se voyait ? Totalement. S’il allait lui dire ? Peu probable. Mais il lui montrait. Il détache finalement doucement ses lèvres des siennes et croise son regard en caressant sa joue. « Pourquoi ma princesse semble aussi triste ? » murmure-t-il en passant son pouce, tendrement, sur sa pommette.


king of
hurt

Eo Dan Ha
Eo Dan Ha
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ Empty Mer 2 Oct - 16:17
si il y avait bien quelque chose que la jeune livreuse détestait encore plus que d'être en retard à un rendez-vous, c'était de s'y rendre de mauvaise humeur. Infliger à autrui un mélange d’émotions toutes plus négatives les unes que les autres. et soyons honnêtes, danha n'avait jamais été bien doué pour cacher ses émotions et ses ressentis. Pourtant ce n’était pas à défaut d’essayer, de coller à ce si joli minois un regard amusé et un sourire feignant la joie. La valeur de la vie ne peut se mesurer que par le nombre de fois où l'on a éprouvé une passion ou une émotion profonde. elle était fatigué danha, autant émotionnellement que physiquement, avec cette monstrueuse impression qu’elle était destiné à cette vie. ces rêves de gloire et de succès révélant du fantasme. les mots de mason n’avait fait que calmer le mal être dont elle souffrait et la jeune livreuse ne pouvait que s’estimer heureuse de savoir qu’elle ne passerait pas la soirée seule. par le passé elle aurait surement annulé sa soirée, aurait enfourché son scooter pour partir aussi loin que le pauvre engin ne pouvait se le permettre. elle n’était pas de ces jeunes filles qui noyaient leur tristesse dans l’alcool, la débauche et la drogue, cela ne la blesserait que bien plus qu‘elle ne l’était déjà. danha préférait noyait son désespoir dans l’adrénaline, en s’occupant l’esprit quitte à se mentir à elle-même. rêver d’un futur où sa vie dépendrait d’elle et seulement d’elle.

glissant au sol tout en retirant son casque, elle posait celui-ci sur son scooter, relevant la tête vers l’unique personne qui lui permettait ces derniers temps de tenir le coup. cela semblait si ironique, que de trouver la paix logé dans les bras de celui qui lui avait pourtant brisé le coeur il y a de cela un an. mais elle voulait lui offrir une seconde chance, leur offrir une seconde chance. la jeune femme préférait tenter que d’oser regretter, se perdre dans ses yeux, enfouir son visage dans le creux de son cou et s’enivrer de son parfum autant qu’elle le pouvait, appréciant cet instant sans songer ne serait-ce qu’un instant aux éventualités et à ces « et si » qui ne referait guère le monde.

Elle pénétrait dans la demeure de son aîné, l’esprit lourd mais le coeur pourtant si léger. un soupir, un regard, un battement de coeur raté. elle n’avait pas le temps de prononcer ne serait-ce qu’un mot que ses lèvres rosies retrouvaient déjà celle de son amant. et en un seul touché, une seule caresse, ses maux et ses peines semblaient aspirés, extirpés, délogés de son être. elle gémissait contre ses lèvres, son regard s’ancrant dans le sien alors qu’elle venait timidement se loger encore un peu plus entre ses bras. si seulement elle pouvait se contenter de ne vivre que pour elle-même. « je sors du commissariat, ma soeur a encore fait des siennes. » soupirait la jeune femme avant de ne le quitter du regard, venant plaquer son front contre le torse de bomchan, ses doigts se glissant entre les siens. le jeune homme ne connaissait rien de sa situation familiale tout comme elle ne savait rien de celle de son aîné. Ils n'avaient jamais pris le temps d'aborder ce sujet, bien trop sensible et trop peu joyeux. «mais contentons-nous de nous, je n'ai pas envie de gâcher la soirée. » prononçait-elle claire dans ses convictions, refermant ses doigts autour des siens avant de ne se détacher de lui, le tirant avec elle vers les escaliers qui menaient au toit. « tu faisais quoi là haut ? t'as prévu un barbecue sur le toit ? »



DANHA

❝ Oh, I hope some day I'll make it out of here Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near Wanna feel alive, outside I can fight my fear ❞
Lee Bom Chan
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ Empty Dim 13 Oct - 12:16
TENUE X Il peut le sentir se relâcher entre ses bras, la tristesse qui transpire de son petit être. Bom Chan mentirait s’il disait qu’il comprenait parfaitement la situation. Bien au contraire, il réalise combien il est dans le flou et combien ça le dérange. Ils prenaient leur temps tous les deux et savouraient l’instant présent, sans réellement chercher plus loin. Non pas que ce plus loin ne les intéressaient pas mais parce qu’il y avait tellement de chose à savourer dans les détails. La façon qu’elle riait, qu’elle le taquinait. Bom Chan adorait lui arracher des sourires et ne manquait jamais de la faire rire dès qu’il le pouvait. Il n’était pas d’un naturel boutentrain et se montrait même sérieux la plupart du temps mais avec elle il se redécouvrait. Est-ce que c’était ça être amoureux ? Il n’avait pris le temps de sa poser la question mais assumait l’idée que c’était désormais impossible pour lui de vivre sans elle. Il n’aurait d’ailleurs jamais cru pouvoir dire une connerie pareille et se sentait presque ridicule d’être ainsi mais c’était une réalité dont il avait fini par faire face. Il ne sentait pas de continuer un quotidien vide de sa présence, vide de son parfum, vide de sa malice … il l’avait laissé prendre beaucoup trop de place pour décider de la sortir de sa vie. Il se demandait même quel genre de vie il avait mené jusqu’à elle. Son passé lui paraissait flou et sa vie semblait se couper en deux. Une vie avant elle, une vie avec elle. Quel idiot pas vrai ?

 
Pourtant quand sa princesse s’appuie ainsi sur lui, son front contre son torse, il a envie de lui ôter ce poids sur les épaules. Il dégage sa nuque de ses longs cheveux et vient y déposer un baiser. Il écoute sa confession avec une moue désolée et se demande bien qu’a pu faire à nouveau sa sœur. Dan Ha change de sujets et le jeune homme se retrouve comme un idiot à ne pas savoir ce qu’il devrait faire. Insister pour savoir ce qu’à sa sœur à fait au risque de faire ressasser sa soirée à sa petite amie, ou bien laisser passer et attendre le bon moment (qui ne viendra sûrement jamais). Bom Chan n’était pas doué pour les relations humaines, le plus souvent, avec certaines personnes, ça lui venait naturellement. Pour les autres … il se moquait bien de savoir. Il faisait sans et ça lui allait parfaitement. Mais comme il était clair, Dan Ha n’était pas les autres et il ne se moquait pas de ne pas savoir. Toutefois il préfère la suivre et lui changer les idées … il rit légèrement en la suivant vers l’escalier et secoue la tête. « Encore mieux ! » il se place devant elle, lui barrant la route vers le toit et souffle « Mais tu vas devoir fermer les yeux … » assure-t-il avant de la soulever sans prévenir pour l’asseoir sur son bassin. « C’est bien mieux si je te surveille de près. » la taquine-t-il avant de venir l’embrasser en la maintenant d’une main sous ses fesses. Il se met à monter en faisant attention, et croise son regard en murmurant « Je demande un peu d’indulgence à ma princesse pour cette idée. » oui c’est vrai, Bom Chan se montrait un peu gêné d’être aussi romantique et pendant une seconde Dan Ha pouvait constater que derrière ses airs remplie d’assurance son amant n’était qu’un gosse qui voulait bien faire.
 
Une fois sur le pas de la porte qui menait à l’extérieure, il la dépose au sol, toujours face à lui, la surprise dans le dos de la jeune femme. « Ferme tes yeux » murmure-t-il avec tendresse en venant embrasser le bout de son nez. Il place une main sur ses yeux et la tourne face à la surprise. Il la fait avancer de quelques pas. Il sort la télécommande de sa poche et contrôle ainsi les lumières et la musique. Une musique douce d’ambiance, dans la playlist qu’adorait écoutait Dan Ha quand elle venait chez lui. Un grand lit recouvert d’une couette douillette et de coussin faisait face à un écran géant sur lequel était projeté des bulles. Des ballons jonchaient le sol, il en avait épuisé son souffle pour les gonfler ayant oublié d’acheter la bombonne d’hélium. Le lit était rempli de peluche parce qu’il savait que la jeune femme adorait ça. Il faisait encore bon pour cette période de l’année et s’ils avaient un peu de chance il ne pleuvrait pas ce soir. Il souffle un coup pour chasser le stress et dévoile enfin sa surprise à la jeune femme. Sur une table jonchait des plats de nourritures et de quoi boire. Tout avait été pensé. Il avait passé des heures à faire des listes propres pour que tout soit parfait … ce n’était même pas pour une occasion particulière, il n’avait donc rien à souhaiter en lui dévoilant le lieu dont les lumières bleuté et violette changeait au grès des secondes. Il le glisse simplement contre lui en murmurant « Est-ce que tu penses que ça suffira pour te remonter le moral ce soir ? » sa voix est remplie d’affection et de douceur alors que ses lèvres embrassent sa nuque le temps de lui laisser encaisser le coup. Il espérait vraiment lui plaire ainsi et se mettait une pression monstre, surtout quand il réalisa qu’elle ne bougeait plus. Il déglutit et fronce les sourcils craignant d’avoir fait quelque chose qui ne fallait pas.


king of
hurt

Eo Dan Ha
Eo Dan Ha
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ Empty Dim 3 Nov - 8:19
elle était ce petit chaperon rouge naïf et innocent, persuadé que personne n'était naturellement vile et méchant. elle était cette wendy qui suivait naïvement son peter pan vers le pays imaginaire sans se soucier de ce qu'elle pourrait bien y trouver. elle était raiponce, quittant ce qu'elle pensait être le confort de sa tour pour l'aventure aux bras de cet inconnu. danha derrière sa frange et son côté indomptable n'était que cette gamine à la recherche d'une bouée de secours à laquelle se rattachait. elle était cette femme indépendante qui ne demandait qu'à pouvoir enfin dépendre de quelqu'un et partager le poids qu'elle possédait sur ses épaules. et elle était reconnaissante, reconnaissante qu'il lui ai tendu la main une seconde fois, reconnaissante d'avoir pris le risque de la saisir une nouvelle fois. elle avait toujours perçu l'attachement comme une marque de faiblesse, un sentiment qui finissait irrémediablement par se retourner contre soi et l'avait repoussé à maihntes reprises. mais danha n'avait plus envie de repousser ses sentiments, elle n'avait plus envie de se retenir de l'aimer, plus envie de se faire violence et de garder ses distances vis à vis de son aîné. elle lui en était reconnaissante de ne pas poser les questions auxquelles elle n'avait guère envie de répondre, reconnaissante de l'accepter telle qu'elle était sans aucune attente, sans rien chercher à obtenir en retour. elle appréciait son silence lorsque celui-ci était nécessaire, son sourire et ses mots tendres qu'il ne disait que lorsqu'il en ressentait l'envie et non pas par obligation pour satisfaire et réconforter superficiellement la jeune femme. et aussi effrayant cela lui était, danha ne pouvait plus se mentir sur la nature de sa relation avec le jeune enseignant. cela n'avait rien d'une amitié améliorée, ni d'une simple attirance physique. cela allait bien plus loin que l'entendement, bien plus loin que les limites qu'elle s'était posé, bien plus loin que ce qu'elle était capable de contrôler.

ses jambes enlaçant les hanches de bomchan, elle se retrouvait incapable d'affronter son regard, ses joues rosies et ses lèvres serrés dans un sourire gêné. danha n'était pas habitué à être traité de la sorte, peu habitué à ce que l'on prenne soin d'elle, peu familière aux suprises et aux cadeaux. bien trop réaliste, bien trop occupé à payer les dettes pour ne pouvoir penser à son propre plaisir. et quand bien même elle pouvait percevoir une légère once de gêne sur le visage si myséterieux de son amant, la jeune femme était incapable d'ancrer son regard dans le sien, acceuillant un baiser avant de ne venir enfouir son visage dans le creu de son cou. " tu me fais stresser. " soufflait-elle nerveusement alors qu'il la déposait d'hors et déjà au sol, l'éloignant de sa chaleur corporelle, chaleur dont elle ne voulait guère se séparer.

fermant les yeux selon les ordres de bomchan, la jeune livreuse expirer lentement, tentant de calmer son stress et de se convaincre qu'il n'y avait pas de quoi être aussi nerveuse. pourquoi avait-elle l'impression que le jeune homme s'investissait bien plus dans leur relation que cela n'aurait du l'être. pourquoi avait-elle l'impression que l'un autant que l'autre était tombé dans un piège donc ils ne sauraient guère ressortir vivant ? les mains du jeune homme posait sur ses paupières, elle se retournait attendant le feu vert pour découvrir ce que le jeune homme semblait avoir méticuleusement préparé pour elle. et c'était peu être bien cela qui la rendait si nerveuse, peut-être au fond danha ne craignait-elle ne pas mériter autant d'attention, peut-être avait-elle peur que le jeune homme ne fasse bien plus qu'il ne le fallait, bien plus qu'elle n'était capable de le lui rendre. après tout que pouvait bien lui offrir Danha qu'il ne possédait déjà guère ?

ses doigts se retiraient de son visage, ses paupières s'ouvrant délicatement alors qu'elle se retrouvait face à un spectacle digne d'un film romantique. ce genre de scène dont on ne pouvait que rêver et dont la jeune livreuse avait déjà depuis longtemps fait le deuil. la musique, le lit à l'apparence si douillet, les peluches, le buffet, les jeux de lumière, les ballons. il n'y avait rien de tout cela que la jeune livreuse estimait mériter et son coeur qui tambourinait violemment dans sa poitrine lui coupait littéralement le souffle, les lèvres entrouvertes et muettes, le regard embué, et la gorge serrée. pourquoi avait-il fallus qu'il rende cela impossible de ne pas l'aimer? les larmes qui coulent silencieusement le long de ses joues, elle reste de longues minutes muette, à ne savoir que dire ni comment réagir. elle aurait aimé se donner à lui là maintenant tout de suite, lui offrir son corps et son âme. déglutissant douloureusement, elle reniflait, incapable de lui faire face. il y avait chez bomchan cet aura si puissante que danha ne pouvait, encore maintenant s'empêcher de l'admirer et d'en être impressionné. " ce n'est même pas mon anniversaire. " lâchait-elle tout en riant nerveusement, s'essuyant le visage d'un revers de la main puis venant s'emparer des mains du jeune homme qu'elle venait posé sur son ventre et ses hanches. elle voulait être contre lui, le sentir de tout son être. " est-ce ta manière de me demander d'être officiellement ta petite amie professeur lee? " finissait-elle par lâcher timidement mais toujours avec cette petite point de moquerie. parcequ'il s'agissait de là, de la dernière confirmation qu'elle voulait avant de ne se donner pleinement à cette homme qui depuis plusieurs mois, rendait sa vie si plaisante et si belle.



DANHA

❝ Oh, I hope some day I'll make it out of here Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near Wanna feel alive, outside I can fight my fear ❞
Lee Bom Chan
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ Empty Dim 3 Nov - 22:27
Il n’était pas l’homme idéale. Il en avait fait des erreurs, il avait été le pire des connards avec les femmes, avec elle. Celle qu’il tenait dans ses bras à cet instant. Il avait tenu à lui donner tellement de choses pour finalement lui reprendre … il lui avait fait croire beaucoup de choses pour lui briser le cœur. Ça avait été presque trop facile de la reconquérir, peut-être qu’à présent qu’il était réellement sincère Dan Ha avait su faire la différence, ou avait-elle eu la simple folie de croire qu’il pouvait changer. Changer pour elle. Il n’a pas eu l’impression de changer Bom Chan mais de simplement vouloir agir naturellement avec elle. De la protéger, de la choyer. Il n’était pas devenu de ces hommes mielleux et romantiques à souhait, mais il avait fait des efforts pour Dan Ha qu’il n’aurait jamais fait pour personnes d’autres. Finalement aucune femme ne lui marquait l’esprit, avec le temps il les avait toute oubliées. Leurs noms. Leur prénom. Leur visage. Leur parfum. Leur touché. C’est comme si avant Dan Ha aucune n’avait eu assez d’importance pour qu’il retienne la moindre information. Peut-être que finalement il n’avait attendu que le bon moment pour la trouver la femme de sa vie. Idiot qui avait failli la manquer pour une femme qui ne lui arrivait pas à la cheville. Fade et sans audace. Voilà ce qu’était les femmes de son monde si ce n’était la sienne. Parce que Dan Ha semblait être parfaite, parfaite pour lui. Elle était d’une douceur et d’une innocence qu’elle masquait derrière une férocité et une insolence maitrisée. Dire qu’il était le plus souvent fier d’elle serait un euphémisme. Est-ce parce qu’il est tombé amoureux d’elle ? Tout se qu’entreprends Dan Ha lui parait merveilleux et fou. Il la voit trimer à son boulot et pourtant il ne peut voir que le plus beau dans tout ça. Elle est volontaire, déterminé, et ne se plaint jamais. Jamais. Quand elle est fatiguée il prend soin d’elle et quand c’est lui qui rentre tard du taff et qu’il la voit l’attendre avec le repas prêt il réalise que c’est ça la vie qu’il veut … peu à peu l’idée de vengeance a diminué dans son cœur. Parce qu’il n’est pas certain de vouloir prendre le risque de la perdre en s’attaquant à sa famille biologique … avant … avant elle, il n’avait rien à perdre.  Mais maintenant … elle changeait la donne et il devenait lâche, ou alors bien trop consciencieux pour la perdre … quoiqu’il en soit il voulait lui offrir une vie décente … parfois il avait l’impression de trahir sa mère adoptive, mais le plus souvent il sait … il sait que c’est ce qu’elle aurait aimé pour lui …

 
Quand il voit l’émotion sur le visage de la jeune femme, ses remarques et son air faussement détaché il ne peut s’empêcher de la trouver craquante … il rit en nouant ses mains sur son ventre, lui caresser, dépose des baisers dans sa nuque avant de la tourner vers lui. Il essuie de son pouce le coin de son œil qui perlait de quelques larmes d’émotions. Il affiche un sourit tout aussi ému et secoue la tête « Bien sûr que non … cela fait déjà un long moment que je te considère comme étant la mienne officiellement Dan Ha … » il vient déposer un baiser tendre sur son front et la taquine en soufflant « Pas moi ? » bien qu’il ne connaisse que parfaitement la réponse. Il la serre un peu plus contre lui et la fait reculer doucement pour qu’elle se place au centre de sa petite mise en scène afin qu’elle ne manque rien. « J’avais surtout envie de te changer les idées et de te faire plaisir Princesse … je crois que j’ai bien réussis mon coup pas vrai ? » souffle-t-il comme un gamin fier de lui. Il y avait une lueur dans le regard de Dan Ha qu’il n’était pas certain de comprendre, mais s’il doutait, la jeune femme lui aurait donné le monde à cet instant. La tendresse de leur échange, du silence timide qui s’installe entre eux lui fait gonfler le cœur. Et c’est à cet instant qu’il sait. Qu’il sait. Je l’aime. C’est si évident que s’en est effrayant. Alors pour cacher son trouble et de peur qu’elle ne lise dans son regard que cet homme torturé et blessé était tombé amoureux d’elle, il vient chercher sa bouche et l’embrasse avec envie en caressant ses courbes délicatement. Après de longues secondes à savourer sa bouche cerise il se recule doucement pour souffler « Et si on buvait quelques choses … » Il fallait qu’il garde la tête froide, il n’avait pas fait ça pour la mettre uniquement dans son lit, il voulait réellement lui faire passer une soirée unique. Mais Bom Chan était un homme, et de savoir que sa petite amie était vierge était le seul rempart qui l’empêchait de lui sauter dessus à cet instant.
 
Il caresse sa main et l’entraine vers la petite table sur laquelle était jonché tout un tas de boisson et nourriture bien que la seule qu’il ait réellement envie de goûter se trouvait à ses côtés, une queue de cheval attachant négligemment ses longs cheveux bruns et le visage peu maquillé, fatiguée d’une longue journée. Il ne voulait rien de plus. Elle lui suffisait, pour ce soir et pour tout le reste de leur vie. Bom Chan réalisait qu’il ne pouvait pas dire que Dan Ha était son genre, son type, parce que finalement à ses yeux la jeune femme était unique et qu’aucune autre femme n’avait sa saveur et son piquant. Elle n’était pas son genre, elle était l’unique femme qu’elle voulait. L’unique genre. Il lui tend une coupe de champagne alors qu’une fraise flottait dedans pour donner un goût sucré. « A toi ma princesse, et à nous. » il lui offre ce sourire nonchalant de gosse insolent et boit une gorgée sans la quitter du regard. Il pouvait sentir la tension entre eux, celle agréable, sexuel et passionnée. Il n’avait qu’à fermer les yeux pour sentir son touché, mais Bom Chan resterait sage, autant qu’elle lui demanderait de l’être tout du moins … alors si elle ne lui disait rien … qui sait comment la soirée finirait par tourner. Une musique qu’adorait Dan Ha passait en fond et ça le fit sourire, à croire que tout était fait pour que la soirée soit parfaite.
 


king of
hurt

Eo Dan Ha
Eo Dan Ha
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ Empty Sam 15 Fév - 17:06
elle n’était que trop peu expressive lorsqu’il s’agissait d’émotions négatives feignant l’indifférence persuadé que si autrui pouvait être convaincu de sa joie de vivre alors elle finirait elle aussi par l’être, et ainsi devenir heureuse. la vérité c’est que danha était cruellement à la recherche de reconnaissance. elle était incapable de se contenter de non-dits, quand bien même les actions parlaient bien plus que les mots, elle était de ces personnes qui avaient constamment besoin que les choses soient formulés pour y croire. peut-être était-ce bien pour cela qu’elle était aussi naïve, ou du moins qu’elle le fut. elle buvait les paroles tel de l’eau persuadé que le mensonge n’était adressé qu’aux personnes malintentionnés, ce qu’elle n’était guère. et elle avait appris contre son grès, que les paroles aussi rassurantes pouvaient-elles sembler pouvaient parfois cacher d’horribles secrets. et pourtant, pourtant elle n’avait de cesse de vouloir croire en autrui. c’était bien là la raison de sa présence aux côtés de bomchan. elle avait beau s’être montré méfiante, distante voir parfois provocatrice vis à vis de l’enseignant, il n’en restait pas moins qu’au fond d’elle, danha n’avait jamais cessé d’aimer cet homme qui en plus d’avoir été son premier amour, s’avérer aussi avoir été sa première déception. Quand on dit ce genre de choses : « Les gens ne changent pas », ça rend fou les scientifiques... Car le changement est littéralement l'unique constante en science. L'énergie, la matière, ça change toujours... La métamorphose, le fusionnement, la croissance, la disparition... C'est le fait que les gens tentent de ne pas changer qui est anormal. Cette tendance à s'agripper à ce que les choses étaient au lieu de les laisser être ce qu'elles sont... Qu'on a à s'accrocher aux vieux souvenirs au lieu d'en créer de nouveaux... La façon dont on persiste à croire en dépit de toutes les données scientifiques que tout est permanent dans cette existence. Le changement est constant. Comment vit-on le changement... Ça ne dépend que de nous. On peut le ressentir comme la mort, ou comme une seconde chance. Si on ouvre les mains, que l'on perd prise, il faut l'accepter. Il peut être ressenti comme une montée d'adrénaline, comme si à tout instant, on pouvait avoir une seconde vie... Comme si à tout instant, on pouvait renaître. (citation grey’s anatomy)

Danha elle était naïve au point de penser à des citations de série lorsqu’elle venait à douter du jeune homme, naïve au point de se dire qu’elle avait plus à perdre de ne pas essayer que d’essayer, naïve au point de crever d’amour lorsqu’il prononçait ces quelques mots, tel une adolescente demandait à son coup de coeur si celui-ci acceptait d’être son petit ami. elle se sentait idiote danha, mais dieu ce qu’elle se sentait heureuse. et si même pour cela elle devait souffrir plus tard alors sans aucun doute que cela en valait le coup. « bien sûr idiot. » reniflait-elle répondant à sa question rhétorique sur la nature de leur relation. son regard observant à nouveau les lieux, elle se mordait l’intérieur de la joue pour ne pas sangloter. cela aurait été bien trop dramatique, mais elle devait avouer que cette journée avait été bien trop chargée en émotions pour qu’elle n’eut réussis à cacher au jeune homme à quel point son intention l’émouvait. danha n’avait dans sa vie que trop rarement reçu, elle donnait de son être, de son énergie, puisait au plus profond d’elle et ce sans jamais rien n’espérer en retour que l’amour de ses proches. mais cette fois elle recevait bien plus qu’elle ne méritait et ses lèvres contre les siennes lui arrachait un petit sursaut de surprise qu’elle oubliait rapidement. succombant à la chaleur de ses baisers, ses lèves dégustant avec envie celles de son amant. Un souffle léger, un baiser interrompu, elle ne rouvrait les yeux qu’aux paroles de son amant réalisant qu’il y avait beaucoup plus qu’à déguster que les lèvres de celui-ci et ce, même si elle aurait parfaitement su s’en contenter. « trinquons à nous et à cette sublime soirée qui s’annonce » prononçait-elle le sourire jusqu’aux oreilles saisissant la coupe de champagne qu’il lui tendait alors qu’elle venait délicatement trinquer contre sa coupe. Un rire joyeux s’échappant de ses lèvres, elle venait tremper celle-ci dans la boisson pétillante, savourant une première gorgée avant de ne se saisir de la fraise dans laquelle elle croquait avec appétit, en glissant la seconde moitié entre les lèvres de son aîné. «  quel est le programme de ce soir professeur ? j’ai cru voir un projecteur. M’aurais-tu prévu un petit film ? » cela semblait presque trop beau pour être vrai, tout droit sortis d’une film romantique. « je te préviens si tu as prévu un film d’horreur sache qu’il m’en faut beaucoup pour avoir peur. » elle riait, de ce rire qu’elle ne lui accordait qu’à lui, un rire taquin, un rire chatoyant, un rire que seule une fille amoureuse aurait su offrir à son partenaire.




DANHA

❝ Oh, I hope some day I'll make it out of here Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near Wanna feel alive, outside I can fight my fear ❞
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ THERE IS ALWAYS A FIRST TIME BETWEEN US ft MA PRINCESSE ♥ Empty

Rejoins les dragons !
Les Cheonglyong sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !