Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Concours de header
Viens participer au concours de header pour l'anniversaire
de Shake The World ! Ça se déroule par là !
Ils sont attendus
night thought  Aahbnight thought  Aahbnight thought  Aahbnight thought  Aahb
Le Deal du moment :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
Voir le deal
196.29 €

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam :: Résidences :: Appartement de Seo Alana
Aller à la page : 1, 2  Suivant

night thought

Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

night thought night thought  Empty Sam 7 Sep - 23:05

Elle se demande parfois si sa vie pouvait être différente. Si sa maladie la rendrait prisonnière à jamais de son appartement ? Parfois elle se surprenait à imaginer sa vie avec des enfants … qu’elle ne pourrait accompagner à l’école, qu’elle ne voir jouer au parc avec les autres enfants … elle qui clamait haut et fort qu’elle ne voudrait jamais en avoir, qu’elle était une femme qui se voulait libre de toutes contraintes. Mais en réalité Alana avait peur. Peur de l’avenir, peur de ce qu’elle devrait affronter pour pouvoir fonder une famille. Peur de réaliser que ses enfants sont malades, et comprendre qu’elle risquait de les perdre à chaque instant … dieu qu’elle torture. Qu’elle puisse un jour mourir ne l’effrayait pas, mais perdre à nouveau un être proche … elle ne s’en sentait pas capable. Sa mère avait été la perte de trop. Celle qui avait fait de sa vie un château de sable ébranlé d’une vague de plein fouet. Elle aurait pouvoir être réellement forte mais elle n’en avait que l’apparence. Elle renifle doucement et porte son verre à ses lèvres. Une nouvelle gorgée. Une nouvelle soirée. Elle venait de se lever et pourtant. La nuit couvrait les rues de la ville mais elle n’avait pas envie de sortir. Elle avait besoin de faire le point sur sa vie. Celle qui basculait dangereusement dans le vide quand elle avait alors compris que Declan lui plaisait beaucoup trop. Elle aurait aimé avoir le contrôle, comme à leur première rencontre mais il n’en était rien. Et plus elle le repoussait, plus il approchait, dieu qu’elle le détestait de la rendre ainsi … et qu’elle était stupide de se rendre malade pour un homme qui la détestait de toute évidence. Bien que rien ne soit … claire entre eux … c’était juste troublant et fatiguant de ne pas avoir de réponses, de ne pas savoir. Elle relève la tête surprise en entendant les coups à sa porte. Elle remonte son plaide sur elle, continuant de regarder la ville dans sa tour d’ivoire.
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Mar 14 Avr - 18:40
Declan était perdu. Il n'avait jamais douté de ses choix ni jamais été peu certain des situations dans laquelle il se trouvait. Il avait un esprit logique et rationnel, se laissant souvent guider par ses sentiments sous son impulsivité. Mais il s'en sortait toujours. Car il était toujours le maître des situations. Il ne perdait pas le contrôle et il avait le pouvoir.
Et pourtant, à l'instant même, il n'avait aucun pouvoir. Il était démuni de cette autorité naturelle qui lui appartenait. Parce qu'elle était elle. Parce qu'il n'avait jamais gagné contre elle. Depuis leur première nuit. Parce qu'il n'était rien face à elle. Juste un pantin qu'elle pouvait manipuler comme elle le souhaitait. Et la preuve était là. Son impulsivité avait de nouveau frappé. Il avait ordonné à sa secrétaire d'annuler tout. Absolument tout. Pour faire quelque chose qu'il regretterait peut-être dans les minutes à suivre. Mais il s'en moquait. Parce qu'il en avait besoin Declan. Il avait besoin de savoir. Non c'était un mensonge. Il avait besoin d'elle et crevait pour avoir ses lèvres contre les siennes à l'instant même. Alors il toqua à sa porte, une première fois. Mais elle ne semblait pas vouloir lui ouvrir. Alors il frappa une nouvelle fois. "Alana, c'est moi" Il savait qu'il n'avait pas besoin de dire son prénom. Il en avait la certitude qu'elle le reconnaitrait. Comme lui reconnaitrait sa voix au milieu d'une foule. Parce que c'était Alana. Tout simplement. Et quand il vit enfin le visage de félin de la jeune femme. Toutes ses pensées s'embrouillèrent rapidement. Et il souffla doucement, comme un secret. Et pourtant avec une telle conviction qui ne laissait aucun doute contre à la véracité de ses intentions. "J'ai envie de t'embrasser Alana." Il voulait tellement de chose d'elle en réalité. Savoir ce qu'ils étaient réellement, la sentir contre lui, l'embrasser, la manger. Et surtout, lui faire l'amour. Le vrai. Le véritable. Mais ils en étaient encore loin. Très loin.
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Mar 14 Avr - 21:30

Elle ne s’était pas attendu à ce qu’il débarque chez elle. Elle ne lui avait même pas donné son adresse, mais il avait dû la chercher. Ils avaient des contacts. Avait-il cherché dans son dossier ? Elle n’en savait rien. Mais elle voyait qu’il n’avait aucune limite quand ça la concernait. Elle avait ouvert la porte, son plaide encore sur les épaules et avait posé son regard sur son visage. Dieu qu’elle voulait aussi l’embrasser. Mais Alana avait peur. Qu’est ce qui était en train de s’installer entre eux ? Elle ne voulait pas d’une relation basée sur le sexe. Elle ne voulait pas non plus d’une histoire d’amour. Alana était perdue parce qu’elle ne savait plus ce qu’elle voulait. Il était certain qu’elle ne voulait pas n’être qu’un objet de désir sur lequel Declan pouvait se libérer. Mais … mais elle ne voulait pas d’une vie si le garçon n’y était pas. Ils s’ignoraient souvent. Se parlaient peu. Mais se retrouvait parfois, coincés entre deux portes, incapable de résister à la pression du corps de l’autre. Il fallait faire semblant que cette attirance n’existait pas. Alana faisait semblant de ne pas voir les regards des Declan sur ses cuisses dénudées quand elle les croisait en réunion. Tout comme elle savait qu’il faisait semblant de ne pas voir les regards insistants de la jeune femme quand il changeait de chemise devant elle dans son bureau. Il faisait semblant de ne pas la voir se mordre la lèvre, de retenir son souffle. Ils faisaient semblant parce que si tout changeait entre eux que leur resteraient-ils ? Quel avenir avaient-ils ? Alors quand elle le trouva sur le pas de sa porte, la jeune femme ne sut quoi lui répondre. Céder à son envie ou se protéger ? Elle posa son verre sur le rebord du meuble de l’entée et fit un pas vers lui comme si elle voulait lui barrer la route. Elle leva vers lui un minois plein de défis et planta son regard dans le sien. « Et tu crois que tu peux venir ici chaque fois que tu as envie de m’embrasser Declan ? » Pourtant au fond d’elle, elle savait Alana, qu’il le faisait parce qu’il était aussi dépassé qu’elle et qu’il ne comprenait pas ce besoin qu’il avait d’elle constant. Mais Alana était une femme de caractère et Declan devait sûrement la détester pour le repousser aussi souvent. Mais chaque fois qu’elle lui cédait, il pouvait voir, oh ça oui, il pouvait voir combien elle succombait et combien elle devenait accroc à lui. Il pouvait voir encore ce soir ce regard qu’elle déposa rien qu’une fraction de seconde sur sa bouche. La seconde de trop. La seconde qui la trahissait, elle et son envie qu’il l’embrasse. Mais elle voulait lui faire comprendre les choses. Elle ne voulait pas qu’il s’y habitue, que son corps ne soit … ne soit que la seule qu’il puisse avoir. S’il voulait la posséder, c’était en entier. Voilà ce qu’elle voulait lui dire bien que toute son assurance tremblait sans rien laisser paraitre. Elle plante à nouveau, rapidement, son regard dans le sien et hausse un sourcil, provocatrice. Elle n’est pas maquillée, ses cheveux sont en bataille et pourtant elle est d’une beauté ravageant tout. « Me prenez-vous pour une fille facile Monsieur O’brien. » dit-elle, provocante, comme il en avait l’habitude. Elle jouait, à son jeu favori, mais elle était sérieuse dans ces questions. Elle voulait savoir. Savoir ce qu’il voulait lui dire derrière ces baisers.
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Ven 17 Avr - 17:37
Declan jouait à plouf plouf à chaque fois qu'elle était avec lui. Il ne pouvait jamais prévoir ses réactions. Alana était sauvage, instable dans ses envies. Il ne savait jamais ce qu'elle pensait réellement. Même quand il lui dit ce qu'il voulait lui. Du moins une première partie, la surface de l'iceberg comme on dirait. Tout était compliqué entre eux, étrange et intriguant. Jamais il n'avait vécu ça avec une femme. Et il savait qu'il ne voulait pas d'un plan cul avec Alana. Ce n'était pas ça qu'il voulait. Mais jamais il ne saurait dire ce qu'il voulait néanmoins.

Un sourire narquois étira ses lèvres en voyant son regard. "Evite de fixer mes lèvres Alana quand tu veux être provocante" Car c'était ses petits regards, ses échanges corporels qui lui donnait des pistes. Elle était tout comme lui. Néanmoins, elle ne voulait pas céder. Comme toujours. Il ne savait pas si c'était parce qu'elle se battait souvent contre ce monde d'homme. Ou tout simplement parce qu'elle était effrayée. Il n'en savait rien. Mais il continuerait d'avancer vers elle. C'était une certitude. "C'est la première fois que je viens ici Alana" Et la réponse était non. Si il devait aller la voir dès qu'il avait envie, elle ne quitterait plus jamais cette maison tant il la souillerait. Mais autant ne pas lui dire.

Doucement, Declan se pencha vers elle, un petit sourire narquois. "Si je vous prenais pour une fille facile mademoiselle Seo, je vous aurais déjà plaqué contre ce mur derrière et je vous aurais fait cassé vos cordes vocales." Un sourire amusé se faufila sur ses lèvres avant qu'il ne reprenne son sérieux. "J'ai du respect pour toi, je ne te prends pas pour une poupée sexuelle Alana" Il ne faisait pas partie de ses hommes qui ne voyaient les femmes que comme des vides couilles. Non, il prenait soin de ses partenaires. Et surtout d'Alana. "Je ne sais pas ce que je veux Alana." Il ne savait pas ce qu'il voulait avec elle. Mais il savait ce qu'il ne voulait pas avec elle. C'était paradoxale et compliqué pour lui de tout comprendre. Mais il essayait un minimum. "Mais je sais que je te veux toi Alana. Et pas forcément que sexuellement". Et c'était la partie la plus flippante de l'iceberg.
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Ven 17 Avr - 23:04

Elle le regarde, tente de rester sûre d’elle, campée sur ses positions, mais l’homme en face d’elle a déjà gagné et c’était le plus effrayant pour elle. Dans le fond elle aurait peut-être préféré que leur histoire ne soit qu’une histoire de sexe. Sans attaches, et que chacun garde ses positions, qu’ils sachent tous les deux que ce n’était que pour le plaisir de la chaire. Le plaisir de se faire du bien sans rien d’autre … mais, tout était différent avec le garçon. Cet homme la rendait dingue. Il était la première personne à qui elle pensait en se réveillant et la dernière en se couchant. Il prenait une place de plus en plus importante dans son esprit et elle avait beau essayé de se débarrasser de son image rien n’était efficace. Elle avait même stupidement téléchargé une application de rencontre, mais n’avait engagé la conversation avec aucun homme. Car aucun n’avait autant de prestance, de charisme et de beauté que ce démon qui hantait ses pensées. Elle avait supprimé dans la foulée sa bêtise et avait jeté son téléphone.
 
Ça la rendait dingue. Dans quelques jours cela ferait un mois qu’elle était avec lui, la fin de leur marchée arrivait à grand pas et l’article qu’elle avait écrit débordait d’éloge et d’une attirance certaine … c’était pathétique. Elle avait fixé son ordinateur toute la veille et se relisait. Cette article était tellement différent du premier qu’elle était persuadée avoir écrit avec justesse. Elle ne savait pas si elle avait réussi à faire la part des choses … mais tout dans ce qu’elle voyait chez Declan lui plaisait. Son esprit bosseur, sa façon de travailler, cette façon qu’il avait de prendre soin des autres … Elle avait rageusement éteint son ordinateur et avait fini par se coucher. Elle ne voulait pas devenir ce genre de femme obsédée par un homme, aveuglée, à ne plus être capable de voir ses défauts. Et la jeune femme avait beau chercher, elle n’en trouvait aucun …
 
Elle lève son regard vers lui et succombe à son charme, mais Alana veut encore lui résister. Tout dans ses mots, son attitude, son insolence lui donne envie de lui sauter dessus. J’ai du respect pour toi Alana. C’était peut-être bien la première fois qu’un homme lui disait ça, avec sincérité tout du moins. Elle recule, acculée contre le mur elle le regarde approcher. Je te veux toi Alana. Et pas forcément que sexuellement. Il la voulait, autrement qu’avec du sexe ? Alors quoi ? Il était amoureux. L’idée lui retourna le cœur et elle resta figée de longues secondes à le fixer, le jauger. Elle déglutit et pince ses lèvres. Elle se redresse et s’avance vers lui, elle voudrait trouver quelque chose à dire de pertinent, qui lui fasse comprendre qu’il n’avait pas intérêt à se jouer d’elle.
 
Elle retrouve son assurance le temps d’un instant et lance sur un ton de la réprimande. « Pour ta gouverne aucun homme n’a le droit d’entrer dans mon appartement, pas plus loin que le sas d’entrée. » Il le toise de haut en bas comme si elle voulait lui faire comprendre qu’il n’était pas le bienvenu. Elle se détourne en ajoutant « Je vais me faire du thé. » avec une insolence redoutable. T’as déjà gagné Declan, laisse-moi garder la face. Elle s’éloigne de lui mais alors qu’elle franchi la porte de son salon se tourne vers lui. « Tu viens ? » Et ce sourire en coin qu’elle affiche est comme une exception à sa règle. « Je n’ai pas compris ta dernière phrase. » ment-elle avant de repartir, le cœur battant à tout rompre. Ils n’allaient pas se jeter l’un sur l’autre comme dans une comédie romantique, parce qu’Alana avait besoin de temps pour assimiler et ne pas avoir peur, mais il était certain que ce soir … Declan resterait ici …
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Sam 18 Avr - 16:41
Declan ne savait pas ce qu'il foutait. Etait-il en train de se confesser à demi-mot sans le vouloir? Probablement. Mais pour le coup, il s'en moquait. Car la jeune femme lui faisait tourner la tête de bien des façons qu'il ne serait pas surpris d'être retombé amoureux de cette jeune femme a qui il avait pris sa virginité. Il avait Alana dans la peau, il le savait et ne pouvait le réfuter. Et il ne le ferait probablement jamais. Et malheureusement pour lui, pas même à la concernée. Car il était incapable de mentir, sa droiture l'empêcher de faire ne serait-ce qu'un seul mensonge. Et aussi par une peur des plus enfouies, celle de ressembler à son père qui ne faisait que mentir.

Mais la n'était pas le moment de penser à cet homme puisqu'il se retrouvait devant la jeune femme qui semblait vouloir en découdre avec lui. Il essayait de décrypter ses mimiques, ses réactions, de savoir sur quel pied danser avec elle. Parce qu'il n'était jamais certain de rien. Par moment il menait la danse. Et dans d'autres, c'était elle qui le faisait. Dans tous les cas, lui, il était perdu avec ces valses incessantes qui ne semblaient vouloir montrer aucun vainqueur.
A sa phrase, il arqua un sourcil. "Et donc Alana?" Il ne voyait pas ou elle voulait en venir. Et encore moins quand elle parla de son thé. C'était tout ce que ça lui faisait comme effet? Il avait osé parlé et et elle? Elle pensait à son thé. Puis un sourire satisfait ourla ses lèvres pulpeuses. Si elle avait finalement écouté ce qu'il lui avait dit. Il entra et ferma la porte derrière lui, enleva ses chaussures comme la personne polie qu'il était avant de la suivre en secouant la tête. "Tu as parfaitement compris" dit-il en la voyant s'enfuir. Surtout qu'il serait incapable de lui en expliquer plus. Il avança doucement à l'intérieur, regardant les alentours, ses grandes vitres teintées. Tout pour la maladie de la jeune femme. L'idée d'en installer dans son bureau lui effleura soudainement l'esprit avant qu'il ne se retourne vers Alana et son thé. "Alana." dit-il pour attirer de nouveau son attention. "J'ai besoin de savoir." Si elle aussi, elle était comme lui. Ou si il était seul dans ce tourbillon d'émotion incontrôlable qui ne saurait expliqué. Et comme si il en ressentait le besoin, il s'approcha d'elle, son torse frôlant le dos de la jeune femme avant qu'il ne murmure de sa voix grave "J'ai toujours envie de t'embrasser Alana"
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Sam 18 Avr - 17:24

Et donc Alana ? Elle sent son cœur se renverser. Elle avait envie de lui faire répéter. Qu’il lui redise, avec sincérité. Elle voulait qu’il comprenne qu’elle ne pouvait pas lui offrir son cœur deux fois. Qu’elle ne le ferait qu’une fois et qu’elle … qu’elle sauterait avec lui dans cet inconnu. Elle avait déjà aimé Alana, tout du moins elle s’en était déjà persuadée car aujourd’hui, ce que le garçon lui faisait ressentir n’avait rien à voir. Elle cherchait ses regards, guettait ses sourires. Elle restait plus longtemps, arrivait plus tôt. Elle le fixait parfois même sans s’en rendre compte, et quand elle entrait dans son bureau que son parfum musqué remplissait l’air, elle sentait son cœur défaillir. Qu’elle stupide enfant se croyait-elle être ? Elle qui avait trouvé une bouteille de parfum, de son parfum, dans l’un de ses tiroirs et qu’elle s’en était aspergé sur les poignets avant de rentrer chez elle pour avoir le simple plaisir de le sentir dans son appartement aussi. Pensait-elle réellement qu’il ne l’avait pas remarqué, alors qu’il l’avait croisé dans l’ascenseur et qu’elle partait, que c’était son parfum qui enveloppé sa princesse de glace. Alana avait fait mine de rien, comme toujours, lui avait à peine adresser un regard car elle craignait qu’il ne comprenne tout en un silence. Elle avait fui cet ascenseur mais s’était endormie le poignet collé à son visage. Elle ne lui avait jamais rendue sa chemise qu’il lui avait prêté la première fois qu’ils avaient fait l’amour. Tout autant de signe qui la poussait inlassablement vers l’évidence même qu’elle était devenu accroc à lui. Mais quand bien même les actions sont plus forte que les paroles, les mots rassurent. Les mots réconfortent. Elle n’a pas envie de boire son thé, sa gorge est nouée et elle a l’impression que son cœur va exploser. Elle cherche seulement à gagner du temps mais à mesure qu’elle sent son torse se coller à son dos, ses rares barrières encore debout s’écroulent. Alana retient son souffle de longues avant de se tourner brusquement vers lui et de l’attraper par le col, aussi menaçante que désirable à cet instant. « Je te jure que si tu me brises le cœur O’brien Declan, je ferais de ta vie un enfer » et il était certain pour l’homme qu’elle disait vrai. Laissant échapper un gémissement de frustration d’avoir si attendu elle se jette sur sa bouche en enroulant ses bras autour de sa nuque. A quoi bon lutter ? Elle le voulait. Lui tout entier, et si elle devait reprendre ses mots elle soufflerait : et pas forcément que sexuellement. Declan n’a jamais connu de femme comme elle, aussi sauvage, aussi protectrice avec elle-même. Les rares femmes à l’image de son assistante lui donnait ce qu’il voulait. Une nuit, quelques-unes de plus (tout au plus) mais jamais il n’a rencontré de femme qui lui résiste ainsi … Et finalement leur première nuit d’amour il y a des années, aurait peut-être dû être le commencement de leur histoire ? Alana se perd dans le baiser qu’elle lui donne, saute sur le rebord de son plan de travail pour s’asseoir et être ainsi à sa hauteur. Elle gémit contre sa bouche et rompt le baiser à bout de souffle en reculant son visage pour attraper le sien de sa poigne féline et le force (sans douleur) à la regarder « C’pas que pour le sexe … ? » quémande-t-elle comme si elle voulait s’en assurer, qu’il promette qu’elle n’était pas qu’une vulgaire poupée qu’il sautait ainsi parce qu’elle était différente. Cette lueur dans son regard la terrassait alors la jeune femme souffla « Alors retire moi mon haut … » je m’offre à toi. Ne vois-tu pas à quel point j’ai la trouille ?
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Lun 4 Mai - 18:29
Oh sa douce. Sa si douce féline qui se trouvait devant lui alors qu'il se mettait à nu devant elle. Declan n'était pas doué pour supporter ce genre de situation. Ou si c'était simplement parce qu'Alana n'était pas n'importe qui. C'était elle qui rendait la situation aussi insoutenable. La tension était monté d'un cran dan le corps de Declan. Il ne savait pas ce qu'elle pensait. Il ne le savait jamais réellement. Surtout quand il sentait son propre parfum, pensant qu'il en avait trop mis. Avant de voir cette petite silhouette. Alana était sienne d'une certaine façon. Elle était à lui. Comme il était à elle. Il ne dirait pas qu'il était un esclave pour cette journaliste. Mais ce n'était pas non plus très loin de la vérité. Alana était sauvage. Elle avait cet image de chaton adorable qu'il avait réussi à voir par pur hasard. Mais c'était un félin, les griffes sorties, elle l'avait marqué encore plus profondément. Alors Declan avait décidé de céder, de se prosterner devant la femme. La jeune femme qu'il aimait finalement. Et lui. Il avait besoin d'avoir une réponse, de savoir ce que la jeune femme pensait. Il colla son torse à elle, son corps n'appelant qu'à la sentir, la saisir.

La réaction fut immédiate et un grognement sortit d'entre ses lèvres alors qu'il la regardait faire. Et un sourire vainqueur ourla ses lèvres à sa phrase. Mais il n'eut pas le temps de lui répondre, embrassant la demoiselle avec une envie non dissimulé. Ses bras puissants s'enroulant autour de son corps pour la presser un peu plus contre lui. Il suit le mouvement de son corps, se calant entre ses jambes pour avoir la place et surtout, ne pas perdre contact avec son corps. "Tu me faisais déjà vivre l'enfer, en n'étant pas mienne Alana" Le jeune homme fixait la demoiselle qui semblait vouloir le dominer pour mieux se protéger. Mais si c'était pour elle et pour la rassurer, il la laissait faire. Il était celui qui dominait. Il n'y avait aucun doute. Mais pour elle, il se laissait faire. Il la laisserait jouer avec lui comme elle voulait. Tant que c'était honnête. Et juste lui. "Ce n'est pas que pour le sexe Alana.." C'était même très loin d'être que pour le sexe. Declan ne saurait comment l'expliquer. Il ne pourrait mettre de mots sur les raisons. Ou alors était-il effrayé pour le faire?
Son regard changea en entendant sa dernière phrase. Doucement ses mains remontèrent sur ses hanches, passant sous le haut de la demoiselle avant de le remonter avec lenteur, la sentant frissonner sous ses grandes mains. Il jeta le haut un peu plus loin, admirant le corps de sa femme. Il se baissa, venant embrasser doucement les tâches de la jeune femme. Il les aimait. Comme un fou. C'était son félin, son vrai félin. Il les embrassa une à une. Avec douceur, attention. "Alana" souffla-t-il, frôlant les formes de ses seins avant d'embrasser sa clavicule, sa nuque, sa mâchoire, ses lèvres. "Alana" redit-il une nouvelle fois. "Sois ma petite amie"
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Lun 4 Mai - 20:22

Alana le gardait près d’elle en faisant tomber les dernières barrières ; il y avait des choses qu’elle devait lui confier, des peurs qu’elle devait résonner mais jamais aucun homme n’avait su la toucher aussi profondément, lui faire ressentir autant de choses. Aussi fort. Declan était arrivé dans sa vie sans qu’elle ne réalise, et en quelques semaines à peine elle avait réussi à tomber amoureuse de lui. Pouvait-on réellement parler d’amour à cet instant ? N’était-ce pas une folie, une attirance si fort que le sexe primait ? Elle aurait peut-être préféré dans le fond, car à cet instant c’était être à ses côtés ce qu’elle voulait. Lui tenir la main. Etre sienne et que le monde entier le sache. Etre … sa petite amie et cette idée, ce statut, jusqu’à Declan, ne lui avait jamais plu. Elle n’avait cédé qu’une fois à cette appellation et cet homme qu’elle regrettait d’avoir laissé entrer dans sa vie, l’avait brisé. Elle s’était toujours convaincu qu’elle en avait fini avec cette connerie. Qu’importe que Declan soit beau, drôle, bienveillant, qu’importe qu’il soit parfait à ses yeux, elle ne voulait pas retomber dans ces travers qui la détruirait à nouveau. Elle aurait pouvoir le détester mais bien au contraire, la jeune femme n’avait fait que succomber un peu plus. A Qui mentait-elle ? Elle n’avait su résister aux charmes du garçon et se maudissait ce cliché stupide. Elle aurait voulu pouvoir le tenir à distance mais refusait aujourd’hui de le laisser partir. Il était à elle pas vrai ? Elle était la seule qui pouvait lui faire tourner la tête pas vraie ? Elle voulait être cette passion unique à la vie de Declan, qu’elle soit la femme qui se réveille à ses côtés et qui s’endorme dans ses bras toutes les nuits à venir. Il pouvait bien la baiser si cela l’enchantait, mais elle serait celle qui serait à son bras et qu’il respecterait. C’était ça qu’elle voulait. Bon sang que lui avait-il fait ? Elle lève les bras, frissonne en sentant le tissu quitter sa peau. Elle déglutit et secoue la tête en sentant ses baisers sur ses tâches. C’était dur pour elle de le laisser faire. Elle grimaça, se retenant de la repousser. Parce qu’elle appréciait sa douceur, et la tendresse qu’il avait en déposant ses lèvres sur ces tâches qu’elle haïssait. Elle lui était douloureuse, lui rappelait combien elle était différente. N’avait-il pas peur ? De perdre son temps avec elle, de la perdre ? Ne craignait-il pas qu’elle meurt ? Quel fou était-il pour s’encombrer du fardeau qu’elle était … ? Alana s’était employé à repousser tout le monde, personne n’était réellement resté, alors pourquoi le faisait-elle ? Et quand il prononça ses mots … elle retint un hoquet de surprise, elle ancra son regard au sien et malgré leur déclaration et leurs mots, jamais elle n’aurait pensé qu’il puisse vouloir rendre ça … officiel ? Elle resta silencieuse tant l’émotion lui serrait la gorge, elle dégluti et son regard lui criait tu es sûr de toi ? Elle caressa la joue de Declan et murmura alors la voix cassée « Je suis déjà totalement à toi … » je suis à toi. « Oui, oui Declan. » Oui je veux être ta petite amie. Et Alana se surpris à ne pas vouloir se cacher derrière ses barrières ; aucune remarque cynique ne lui était venu à l’esprit (tu te crois au collège ?) aucune défense ne l’avait protégé, elle avait plongé dans cette demande officielle de tout son cœur même si c’était … ridicule ? Elle s’en moquait. Elle n’avait voulu que lui … que lui. Elle ne voulait que lui.
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty Dim 17 Mai - 23:52
Declan savait que cette nuit changerait tout. Absolument tout pour lui. Soit il était détruit, soit il ressortait plus fort que jamais. Et voir qu'Alana l'acceptait à sa façon. Qu'elle ne le rejetait pas tout en se protégeant un minimum le rassurait. Car tout ça ne montrait qu'une chose, qu'elle aussi avait peur, qu'elle appréhendait la situation. Et surtout, qu'elle le prenait au sérieux. Qu'elle ne se moquait pas de lui et ne cherchait pas à s'en servir pour le détruire plus tard.
Et quand elle se mit littéralement à nue. Il ne pouvait s'empêcher de la trouver magnifique. Et il sentait se petit corps se crispait sous ses baisers, sous son toucher. Sur ses tâches. Et il était reconnaissant, reconnaissant de la voir le laisser faire, de ne pas le repousser. La. Pour tout. De juste l'accepter littéralement comme il était.
Alors il lui demanda la chose la plus folle, celle qu'il désirait comme jamais, la chose la plus impulsive qu'il pouvait faire. Mais qu'il voulait plus que tout. Lui demander d'être sa petite amie, d'être sienne. Officiellement. Alana serait cette femme qui se montrera à son bras, qui se trouvera avec lui le matin. Ou plutôt lui, dans son lit parce que son appartement n'était pas encore dans les règles pour elle. "Tu es déjà à moi?" souffle-t-il en aimant entendre cette phrase. Et son sourire s'élargit un peu plus en entendant son oui. Alors ses lèvres fondirent sur les siennes, l'embrassant comme jamais. Un mélange d'envie, de désir. Et un soupçon d'amour. Ou plus qu'un soupçon. Mais elle avait libéré quelque chose en Declan en acceptant, elle l'avait fait s'ouvrir à un nouveau monde qu'il ne connaissait pas mais qu'il acceptait maintenant. "Alana" souffla-t-il doucement, juste pour dire son prénom. Il la rapprocha un peu plus de lui. Il plaça les mains de la jeune femme sur sa chemise. "Je vais te faire l'amour Alana..Et seulement l'amour..." Parce que ce n'était plus du vulgaire sexe. Même si avant ça ne l'était plus non plus. Mais la, c'était plus. C'était leur première fois. En tant que couple. Ensemble. C'était de nouveau leur première fois. Et Declan voulait en profiter avec elle.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: night thought night thought  Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Rejoins les dragons !
Les Cheonglyong sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !