Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
TU LACERES MON COEUR ft MEI  Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128TU LACERES MON COEUR ft MEI  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100TU LACERES MON COEUR ft MEI  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100TU LACERES MON COEUR ft MEI  Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Grand Hall

TU LACERES MON COEUR ft MEI

Koo Sang Jae
Koo Sang Jae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

TU LACERES MON COEUR ft MEI TU LACERES MON COEUR ft MEI  Empty Dim 20 Oct - 19:35

La nuit est ivresse. Sang Jae cherche son petit ami dans la foule. Incapable de savoir se repérer dans l’espace. Il n’a pas beaucoup bu, mais son ventre vide n’a pas aidé. L’alcool lui ai monté rapidement à la tête, embrumant son esprit. Il avait encore les idées claires pour la plupart, mais il lui manquait son repère. Où était passé son petit ami ? Sortant dans les jardins de l’université pour prendre l’air Jae s’assoit dans l’herbe et inspire. Longuement, l’air piquant de cet automne froid lui brûle les poumons mais dieu qu’il aime cette sensation. Il sourit quand il réalise que dehors ça sent l’hiver. Une ambiance à l’approche des fêtes que Sang Jae a fini par aimer grâce à Soon Young. Ce sont les petites choses simples de la vie que le jeune garçon lui a appris à apprécier. Il lui a appris à mettre de la couleur dans sa vie et se protéger de ses démons. Mais qui aurait pu apprendre à Sang Jae à se protéger du pire démon qu’il n’est jamais connu. Lei semblait même de l’histoire ancienne, un vague souvenir qui n’aurait pas détruit sa vie … Etait-ce peut-être la soudaineté de la rencontre qui lui a fait perdre ses moyens ? Parce que le gosse ne s’y attendait pas. Aucunement. Il pensait avoir tourné la page, avoir oublié, oublié que le sol s’était dérobé sous ses pieds ce soir-là … il avait grandi, il n’était plus ce gosse apeuré, il était devenu un homme, un homme fort. Pourtant quand cette silhouette passe devant lui en courant le cœur de Sang Jae cesse de battre. Une ombre vive, un parfum inconnu, une image fugace qui disparait aussi vite qu’elle n’est apparue et pourtant … Pourtant son estomac se retourne et tout lui revient. Son rire. Ses promesses. Ses pardons. Ses larmes. Le sang. Sang Jae n’aurait jamais cru penser que le premier sentiment vif qu’il ressentirait à la mention de sa mère soit cette colère sourde et cette rage qui déchire son cœur. Le garçon est maladroit, impétueux. Ses mouvements sont brusques, décousues, gâchés par l’alcool et tremblant par l’émotion soudaine et intense. Il suit cette ombre, rapide et éphémère comme un appât pour l’emmener à sa tombe. Il grimace, secoue la tête, contourne la jeune femme comme un animal intelligent, prédateur qui ne lâchera pas sa proie. Il se planque brusquement devant elle, la stoppant dans sa course. Ce visage … ses traits … un teint de porcelaine … il la revoit, bien plus jeune que dans ses souvenirs. Il lève la main, fasciné dans cette contemplation douloureuse … il n’est que l’ombre de lui-même, un homme vacillant, estomaqué de cette découverte. N’était-elle pas un fantôme ? Il déglutit et alors que ses doigts frôlent sa joue chaude et sa peau douce, son cœur lâche et semble chuter jusque dans le creux de son ventre. C’est plus fort que lui, trop fort pour que son esprit ne comprenne pleinement ce qui se passe alors qu’il plaque soudainement la jeune femme contre le mur, enfonçant ses doigts dans le creux de ses joues. Marquant la chaire de son visage de ses ongles en demi-lune. « Pourquoi tu es revenue ? » lâche-t-il en toisant ce visage sans réellement la voir … pauvre poupée qui tombe sous le joug d’un démon dépossédé de son âme, hanté par les souvenirs d’un passé corrosif … enfuis toi Mei … cours aussi loin que ce prédateur te laisse partir.


sexdealer ● serial lover ● heartkiller
Meng Mei
Meng Mei
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: TU LACERES MON COEUR ft MEI TU LACERES MON COEUR ft MEI  Empty Mer 23 Oct - 0:17

ootd — La fête bat son plein, Mei n’est pas une grande fêtarde, loin de là. Elle avait rejoint ses frères qui l’ont en quelques sortes obligés à venir, mais ce n’était décidément pas son élément. La foule, l’alcool à foison, très peu pour la jeune chinoise ! Elle voulait sortir, partir de cette foule qui lui couper le souffle, sans doute une petite agoraphobie derrière ça, mais il est vrai que depuis ce qu’elle a eu par le passé elle a toujours du mal avec les gens. Même si elle n’est plus la jeune fille qu’elle était avant les démons de son passé sont souvent là pour lui redonner une claque en pleine figure. De l’air, elle avait besoin d’air, c’est donc un verre à la main qu’elle rejoint les jardins. La verdure, la nature rien de mieux pour souffler, le temps c’était rafraîchit, mais elle n’avait guère froid. Son manteau sur les épaules et bien emmitoufler dedans elle souffle pour former une petite fumée avant de sourire et d’apporter le verre à ses lippes pour y boire le contenue, cette boisson sucrée et alcoolisé. La nuit était belle, les étoiles dans le ciel la fascinent toujours autant, peut-être un peu rêveuse, mais Mei à toujours était passionnée par cet univers d’étoiles et de planètes. Après avoir posé son verre à terre elle approcha ses mains de sa bouche pour souffler dessus, bien qu’elle n’avait pas forcément froid, ses mains quant à elles étaient gelées, et même le fait de les enfouir dans les poches ne changer pas grand chose. La jeune Chinoise les secoue, mais rien à y faire peut-être fallait-elle mieux qu’elle rentre ? Dans le pire des cas elle pourra toujours utiliser les poches de l’un de ses frères ou leur prendre la main pour qu’ils la réchauffent. Elle était très proche d’eux et ne s’en cacher pas, même s’ils appartenaient à des fraternités différentes, c’était ses frères avant tout et ce sera toujours le cas. Elle reprit son gobelet avant de se diriger vers la porte, mais elle n’eut pas le temps d’atteindre celle-ci qu’une personne lui barra la route ce qui la fit sursauter. Elle souffla finalement quand elle vu un visage familier, elle n’avait pas peur de lui bien qu’apparemment il avait choisi que Mei serait sa nouvelle proie, un nouveau bourreau pour elle. Elle avait pris l’habitude, habituellement elle aurait lâcher quelques coups de poings voir des insultes si cela partaient trop loin, mais avec lui, elle n’y parvenait pas, peut-être voyait-elle cette détresse qu’il essayait tant bien que mal de cacher ? Elle n'éprouve aucune pitié pour lui, mais ce sentiment elle ne saura l’expliquer, pour elle, il ressemble à un petit garçon qui a trop souffert par elle ne sait quoi. Elle ne veut pas le savoir, elle sait qu’il peut se montrer doux alors elle encaisse, en silence, comme toujours. Mais elle ne lui en veut aucunement. Mei fut surprise qu’il la plaque sur ce mur froid et humide qu’elle en lâcha sa boisson. Ses doigts sur sa joue lui faisait mal, elle voyait bien qu’il n’avait pas toute sa tête, l’alcool en était le responsable. « Jae, tu me fais mal ..» dit-elle avant de poser sa main sur son bras pour essayer de l’enlever. Malheureusement du haut de son 1m74 et de ses 50 kilos tout mouillés elle ne faisait pas le point contre son assaillant.

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !