Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, ce n'est pas une frat mais deux qui sont ouvertes.
Vous avez donc la possibilité de rejoindre directement
les Beolsae ou les Cheonglyong, sans passer par la propa !
Ils sont attendus
I came I saw I conquered ft yeongcheol D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128I came I saw I conquered ft yeongcheol Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100I came I saw I conquered ft yeongcheol Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100I came I saw I conquered ft yeongcheol Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Bâtiment Sejong :: Ateliers & studios

I came I saw I conquered ft yeongcheol

Evans Aciel
Evans Aciel
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

I came I saw I conquered ft yeongcheol I came I saw I conquered ft yeongcheol Empty Mer 23 Oct - 17:25
L’université Yonsei, l’une des meilleures universités de Corée du Sud. Il s’agissait en effet de l'une des trois universités SKY, un groupe d'universités largement considérées comme les plus prestigieuses du pays. Pour faire simple, une université dans laquelle Aciel n’aurait jamais espéré mettre la prothèse, et ce même si il l’avait lui même désiré. Mais ne soyons guère ridicule, Aciel n’avait jamais été studieux, et n’avait jamais éprouvé le moindre désir de passer des heures assis sur une chaise à écouter des personnes plus âgés que lui et se considérant donc plus intelligent, lui enseigner ce qu’il n’utiliserait probablement jamais dans sa vie quotidienne. Lui il préférait gratter de sa plume, composer, interpréter, il préférait vivre de sa passion, gagner de sa passion, respirer de sa passion plutôt que de se coltiner un job dans lequel il ne se complairait guère, un emploi qui lui ferait gagner tout juste assez pour fonder une famille. Non, Aciel n'était pas née pour vivre ainsi, il visait grand, il visait gigantesque et malgré tous les challenges, tous les rejets, toutes les batailles et difficultés, il pouvait enfin se le dire: il avait réussis.

mais born haters n'était que le début d'un long succès, il en était persuadé, déterminé à faire de son agence artistique, l'une des plus grandes agences. et c'était bien cela qu'il l'avait poussé à pénétrer au sein de la yonsei, à longer les couloirs, cherchant du regard cet individu qu'il avait découvert sur les réseaux et dont on commençait à parle de plus en plus. une agence composait uniquement de chanteurs et de rappeurs était aussi fade et incomplète qu'un poulet frit sans son verre de bière/soju. adossé contre le mur du couloir, il observait à travers la grande porte vitrée, le jeune homme auquel il avait décidé de rendre visite, à l'improviste et sans prendre la peine de prévenir. il ne doutait pas un seul instant qu'un danseur aussi talentueux avait d'hors et déjà reçu des propositions. aciel lui ne faisait aucune proposition tant qu'il n'avait pas observé de visu les talents du candidat, parlé avec la personne en question et par la même occasion s'être fait une image du caractère de celui-ci. Aciel avait beau offrir bien plus de liberté à ses artistes que la majorité des agences coréennes, il y avait des caractères et des attitudes qu'il n'aurait su prendre le risque d'intégrer au sein de l'agence. adossé contre ce même mur, il l'observe, pendant de longues minutes peut-être même bien plus d'une heure mais cela l'importe peu parcequ'il s'agit là même de la raison de sa présence. interrompre le jeune homme n'était donc pas dans son intérêt et il savait pertinemment à quel point cela pouvait se révéler frustrant que de n'être perturbé en pleine pratique. il attendrait donc qu'il ai finis, aciel avait tout le temps nécessaire, aciel était son propre patron.


evans aciel
I won’t age ▬ I’ll just spit the years out If my words are persuasive Make some noise. Life is short Art is long ~
Kang Yeong Cheol
Kang Yeong Cheol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I came I saw I conquered ft yeongcheol I came I saw I conquered ft yeongcheol Empty Dim 17 Nov - 14:50
La seule chose que mes yeux parcourent depuis une dizaine de minutes, c’est cette vidéo mise en ligne, de moi en train de danser dans ce même studio où je me trouve actuellement. Je me souviens que Daehyun était en train de filmer parce qu’il a certainement pas pu s’en empêcher. Je me doute que c’était pas vraiment son intention que de me foutre en rogne ni même de me foutre la honte sur internet, mais je n’ai qu’une envie, là, maintenant ; lui hurler dessus. « Bordel, Dae, cette vidéo est bourrée de défauts ! Je vais me taper la honte ! Il y a plein de petites erreurs—et tu sais qu’une petite erreur plus d’autres petites erreurs, ça rend le truc absolument abominable ! Putain, j’y crois pas que tu m’aies fait un coup pareil ! » Il finit par lâcher excuse sur excuse et me promet de supprimer la vidéo quand il rentrera dans son studio du centre-ville. Pourtant, je peux pas m’empêcher de regarder le nombre de vues, qui continue de monter à chaque fois que je rafraîchis la page. En plus, crétin qu’il est, il l’a sûrement partagée sur une conversation de groupe de l’université. Quel enfer, bordel.

Je n’ose même pas regarder les commentaires de peur que ce soit critique sur critique, et je lui rends son téléphone avant de prendre le mien, m’avançant vers le matériel musical pour y mettre ma musique. Je parcours mes playlists avant d’en choisir une, demandant à Daehyun de la lancer quand je lui ferais signe. Après quelques derniers étirements, je lui fais un signe de tête, et il lance la musique. Après quelques minutes seulement, j’avais de nouveau cette sensation de liberté, comme si plus rien n’existait autour de moi. L’endurance, l’expérience, le fait que je connaisse par cœur mon propre corps faisait que je pouvais me pousser dans mes retranchements et tenir bien plus que la normale – ne prenant qu’une pause toutes les quinze minutes. Je retrouve à descendre une bonne moitié d’une petite bouteille à chaque pause, et au bout d’une bonne heure et quart d’entraînements, Daehyun se pose à côté de moi, tout aussi haletant et épuisé, complètement au bout du rouleau. Là où lui arrêtera probablement là, j’en aurais pas fini avant une ou deux bonnes heures en plus. Il faut toujours que j’aille plus loin dans l’entraînement. « Yeongie, je crois qu’il y a un type qui t’observes depuis plus d’une heure. Je l’avais remarqué au début, je me suis dit qu’il partirait peut-être. Mais il semble comme absorbé par ce que tu faisais. » Je hausse un sourcil, reprenant une gorgée d’eau avant de me décider à me relever.

Je croise le regard du type en question. Je regarde à nouveau Daehyun, l’air surpris. « Lui, là ? » Il acquiesce d’un signe de tête. Mon partenaire fait mine de repartir faire autre chose, pendant que j’essaye de bouger pour penser à autre chose. Je parcours mes messages sur mon téléphone, répondant sur les réseaux sociaux, avant que je ne me décide à sortir lui parler. Lui demander ce qu’il fait là. Peut-être même l’inviter à entrer, même si la salle devrait bien être aérée, parce qu’elle sent clairement l’effort et la sueur. Je pose mon téléphone sur la table, et je lâche un soupir avant de passer la porte du studio. Je le toise un instant avant de me racler légèrement la gorge. « Hé, mec, tu t’es endormi ? Savoir que tu me regardais pendant tout ce temps me stresse et je pense pas pouvoir continuer si on me regarde plus longtemps. Surtout à cause de cette… foutue vidéo sur internet, là. » Je déglutis. Mes mains deviennent légèrement moites, soit dit en passant. « Mais si tu veux profiter du spectacle, tu peux rentrer à l’intérieur, t’asseoir sur une chaise. Ce sera plus confortable que sur un mur. » Je dis, avec un sourire en coin. C’était purement de l’ironie.

Daehyun, je te jure que je vais t’étriper, bordel.


— you're my hope —
((i'm your hope))

Evans Aciel
Evans Aciel
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I came I saw I conquered ft yeongcheol I came I saw I conquered ft yeongcheol Empty Sam 7 Déc - 18:41
Il y a peu de gens qui aient assez de pénétration pour découvrir, assez d'attention pour observer, ou qui prennent assez d'intérêt pour examiner au-delà des apparences. Le temps Aciel se l'octroyait, mettre de ses faits et gestes, l'un des avantages qu'il pouvait s'offrir maintenant qu'il était son propre patron et encore, le business voulait parfois, voir trop souvent qu'il se libère à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit pour répondre au besoin de ses artistes et collaborateurs. une heure à observer un éventuel futur talent pour son agence était une manière de combiner travail et pause. il n'avait qu'à rester là, adossé au mur et observer ce danseur qui venait sensation sur les réseaux depuis déjà une bonne poignée d'heures. aciel serait éventuellement le premier à entrer en contact avec lui mais certainement pas le dernier, anticiper était le mot d'ordre dans ce milieu musicale assoiffé de jeunes talents.

les minutes filent en l'espace d'un instant, le jeune producteur prenant des notes sur son portable et analysant le jeune homme. l'intervention du camarade de celui-ci ne lui passait pas inaperçu et ce n'est sans réelle surprise qu'il observait le jeune danseur se dirigeait vers lui. " j'ai pas eu le temps de m'endormir non. par contre c'est surprenant de la part d'un danseur de ressentir du stress lorsqu'il est observé. " prononçait le jeune producteur quittant le semi-confort du mur sur lequel il s'était adossé. le stress lorsqu'il entrainait l'adrénaline était considéré dans le milieu comme un bon stress, celui qui vous empêchait de vous produire et limitait tous mouvements était un stress dont les artistes devaient apprendre nous seulement à contrôler mais surtout à éradiquer sur la longue durée. " si tu n'es pas à l'aise je peux quitter les lieux, je pense en avoir vu assez, mais je te cacherai pas que ça ne me dérangerait pas d'en apprendre plus sur toi et cette foutue vidéo qui est l'une des raisons de ma présence ici. " glissant une main dans la poche arrière de son jean, aciel en sortait une carte de visite de son agence Born Haters qu'il tendait au jeune homme. " Je suis Aciel, CEO et producteur de l'agence artistique Born Haters. La vidéo postée sur youtube est loin d'être merdique mais ya des défauts à travailler. " Le succès exige la communication, la collaboration et parfois l'échec. Aciel ne passait que très rarement par quatre chemins et n'avait aucun mal à dévoiler ses intentions. son temps tout comme le temps d'autrui était un bien précieux qu'il ne désirait guère gaspiller.


evans aciel
I won’t age ▬ I’ll just spit the years out If my words are persuasive Make some noise. Life is short Art is long ~
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: I came I saw I conquered ft yeongcheol I came I saw I conquered ft yeongcheol Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !