Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
ghost from the past ft yewon ♥ Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128ghost from the past ft yewon ♥ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100ghost from the past ft yewon ♥ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100ghost from the past ft yewon ♥ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Grand Hall

ghost from the past ft yewon ♥

Bang Wen Yi
Bang Wen Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

ghost from the past ft yewon ♥ ghost from the past ft yewon ♥ Empty Dim 3 Nov - 12:08
Tenue x Juchée sur ses talons aiguilles Wen Yi remontait le couloir avec une boule au ventre. Dire qu’elle était stressée de fouler le sol de cette école serait mentir. Elle était littéralement morte de peur. Elle craignait que ce petit morceau de rêve qu’elle s’accordait ne finisse par voler en éclat. Elle portait cet anneau à son doigt et son mari veillait à ce que tout le monde sache qu’elle était sienne, avec cette folie qui lui était propre, pourtant Wen Yi s’était faites discrète depuis son arrivée. Elle avait repris les cours en milieu d’année et ne fréquentait les couloirs de l’établissement que depuis quelques semaines. Elle commencerait réellement à s’impliquer à la vie de l’université que dans les prochains jours. Pour l’instant elle remontait le couloir principal pour rejoindre son casier. C’était un miracle qu’elle est pu jusqu’ici esquiver les têtes qu’elle reconnaissait et à qui elle ne voulait parler. Pourtant … il faudrait bien qu’un jour elle fasse face à ces démons et qu’elle réalise le mal qu’elle avait fait, même s’il n’était pas volontaire. Elle avait aperçu Yewon plusieurs fois et il fallait admettre que la jeune femme était en tête de liste des personnes qu’elle ne voulait pas affronter. Le jour où Wen Yi à céder au chantage de ses parents et qu’elle a accepté de se marier avec cet homme elle avait dû renoncer à toute sa vie. Tout ce qu’elle avait de plus précieux avait été laissé derrière elle et elle ne s’était jamais retourné. Pas une seule fois. Parce que c’était moins douloureux ainsi, parce qu’elle refusait de voir le mal qu’elle avait fait. Ne se pardonnant jamais d’avoir abandonné son fils, d’avoir abandonné l’homme, l’amour de sa vie, et d’avoir tourné le dos à l’une de ses amies les plus proches. Elle avait espéré au fond d’elle qu’ils puissent la comprendre sans qu’elle n’est à devoir s’expliquer … mais elle ne pouvait attendre des gens un peu de compassion quand tous ses choix n’avaient été dicté que par le secret et la confusion. Personne n’avait compris sa décision et aujourd’hui elle avait le mauvais rôle. Pourtant Wen Yi l’acceptait comme une punition. Ils avaient raison dans le fond, elle ne s’était pas battu et les avait laissés gagner, lui ruinant sa vie. Mais tant que son fils et Evenn était saint et sauf … alors elle se rassurait en se disant que tout ça … tout ça, ça valait la peine quelques parts. Leur sécurité quand bien même ça faisait d’elle un démon. Pourtant Wen Yi n’aurait jamais cru devoir affronter l’un des siens aussi tôt. Quand elle avise la silhouette de Yewon au loin elle manque un battement de cœur. Son ventre se tord d’avantage et elle sait qu’il ne servirait à rien de se cacher. De fuir. Il n’y a pas d’échappatoire dans ce couloir. Elles sont face à face et Yewon ne semble pas encore l’avoir vu. Une chance, ce qui laissait à Wenyi quelques secondes pour prendre son courage à deux mains et affronter la situation. Elle déglutit et repris sa marche, tentant de ne pas vaciller. « Yewon … » souffle-t-elle arrivée à la hauteur de la jeune femme bien qu’un bon mètre les séparait. « Salut … » salut ? Après toutes ces années la seule chose que tu trouves à dire c’est Salut ? Wen … tu sais faire mieux, tu devrais faire mieux. Mais l’émotion lui noue la gorge et elle n’est pas certaine que sa présence enchante la jeune femme. Non, de ça elle en est certaine à vraie dire … Elle espérait juste que ça ne soit pas comme dans le pire de ses cauchemars. Elle parait fermée et froide, mais dans son regard on peut lire de la culpabilité et de la peur. La peur qu’on la mette face à ses choix et qu’ils soient les pires …


The ones that love me, I tend to leave behind, so if you know about me and choose to stay, then take this pleasure and take away the pain. So what do I do if I can't figure it out ? You got to try again. 'Cause if you want to keep me, you gotta love me harder — WenJae.
Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ghost from the past ft yewon ♥ ghost from the past ft yewon ♥ Empty Dim 3 Nov - 13:21
ootd// Un soupire, alors que tu continues de prendre des notes sur ce que le professeur explique. C’est difficile de reprendre le rythme après une coupure d’un mois. Surtout parce que tu n’as pas totalement rattrapé le retard que t’as pris. T’as préféré prendre cette exclusion comme un mois de vacances supplémentaire dans l’année. Mais tu vois que t’as des lacunes, que ça ne t’aidera pas pour le prochain partiel. Et que t’as besoin de travailler davantage si tu ne veux pas rater ton année. T’essaies de te persuader qu’il faut que tu fasses ça pour toi, et non pour tes parents. Seulement, il y a toujours cette part de toi qui pense à ton père, aux choix qu’il a fait pour toi. Parce que t’aurais choisi une autre voie, si cela n’avait tenu qu’à toi. Et là, t’es bloquée dans des études qui ne t’intéressent pas plus que ça, qui ne te donnent pas envie de mettre toutes les chances de ton côté. T’essaies de réussir simplement pour que ton père te foute la paix, et c’est pas la meilleure des raisons, c’est pas celle qui te poussera au sommet. Tu tentes pourtant de te concentrer, sans grand succès. Jetant un coup d’oeil à ta montre, tu ne penses qu’à la fin du cours, et ta pause déjeuner pour aller prendre un peu de crimson, histoire de te faire tenir le reste de la journée. Le temps semble trop long, jusqu’à ce que l’heure n’arrive. Et lorsque le cours se termine, t’es la première à enfiler ton gilet, récupérer rapidement tes affaires pour quitter la pièce. Te retrouver dans le couloir serait presque comme une libération. Tu ranges rapidement tes livres dans ton sac, t’empressant de prendre ton téléphone pour répondre aux messages que t’as reçu. Tête baissée, focalisée sur ton écran, tu ne fais pas réellement attention aux gens autour de toi, au chemin que t’empruntes. Tu veux juste récupérer ta voiture pour aller manger en dehors de l’université, profiter d’une vraie coupure. Mais il y a cette voix qui te sort de tes pensées, qui te fait relever la tête. Et t’as l’impression de faire face à un fantôme, tout d’un coup. Tu sens ton coeur se serrer dans ta poitrine, et ton souffle se couper un bref instant. Comme si, en fin de compte, ils s’étaient tous donné le mot pour revenir dans ta vie en même temps. Mais tu n’as pas envie de vivre ça une nouvelle fois, pas maintenant. Il ne manquerait plus que ton frère débarque ici et ce serait la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Le regard froid, tes lèvres qui se pincent dans un geste fin, tu baisses à nouveau la tête, terminant d’écrire ton message. « J’suis occupée. » lances-tu, sans aucune émotion dans la voix. Et tu continues ton chemin, l’air de rien, comme si tout ça n’était pas réel. Pourtant, à ce même moment, tu reçois un message d’Evenn. Et tu ne peux pas t’empêcher de repenser à l’état dans lequel tu l’as récupéré, quand Wen Yi a disparu de vos vies. Il ne t’en faut pas plus pour te retourner, t’avançant rapidement en sa direction. « Qu’est-ce que tu veux Wen Yi ? Qu’est-ce que tu fous là ? » Il y a une pointe de colère dans ta voix, mais tu tentes comme tu peux de ne pas la laisser prendre le dessus. « J’espère que t’as de bonnes explications à donner, sinon ça sert à rien de revenir comme ça. » T’évites de prononcer le nom d’Evenn, t’es pas là pour parler à sa place. Pourtant, l’envie te démange au fond de toi. Ton regard reste figé sur la demoiselle, tes bras se croisant sur ta poitrine. Tu sais à quel point tu peux être rancunière, c’est plus fort que toi. Mais ça pourrait se comprendre, quand on voir le nombre de personnes ayant disparu de ta vie sans aucune explication, et surtout, aussi rapidement.


left you my tears, remember?
i die everytime you
walk away
, don't leave me alone with me, see, i'm
afraid
of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be
okay
.
Bang Wen Yi
Bang Wen Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ghost from the past ft yewon ♥ ghost from the past ft yewon ♥ Empty Dim 3 Nov - 13:54
Tenue x Wen encaisse, ça elle a l’habitude, mais ça fait plus mal que d’habitude parce que ça vient d’une personne qu’elle a aimé. Qu’elle aime encore ? Elle aurait été incapable de savoir si elle en avait encore le droit. De l’aimer, de les aimer. Parce que ses sentiments, son affection n’a pas disparu après qu’elle ait quitté leur vie. Au contraire, elle n’a tenu que pour ça. Qu’en se disant que c’était le mieux à faire pour tout le monde et que même si c’était un enfer c’était plus doux que d’imaginer son mari s’en prendre à leur fils ou à son petit ami. Enfin … ex petit ami … Wen Yi se persuadait qu’elle avait fait ce qu’il fallait, que c’était la meilleure décision de sa vie quand bien même elle avait brisé des cœurs. Il semblait, dans sa folie de prisonnière, qu’il valait mieux briser des cœurs que briser des vies. Comment aurait-elle pu survivre à la mort de son fils ? De son amour ? Elle préférait les savoir à vivre ensemble que de tout perdre … Comment Evenn aurait-il pu l’aimer après ça ? Quand elle n’aurait pas tout fait pour arrêter un massacre ? Alors oui, Wen Yi arrivait à se convaincre qu’elle avait fait ce qu’il fallait, encore plus en voyant le pouvoir et la force de son mari. Il n’était pas juste violent, il était manipulateur, vicieux. Il arrivait toujours à ses fins que ce soit pour un contrat ou pour mener Wen Yi à faire ce qu’il voulait d’elle. Elle taisait les violences, les coups, les viols. Elle taisait son enfer parce qu’elle savait que son fils pouvait avoir une vie décente. Qu’Evenn faisait toujours tout ce qu’il fallait pour que le petit aille bien … C’était tout ce qui importait … et si un jour elle devait devoir tout révéler à Evenn elle savait qu’il finirait par comprendre. Qu’il comprendrait qu’elle avait ça pour eux, pour Ewen. Mon dieu qu’elle n’imaginait plus un monde sans eux … Pourtant la colère de son amie, ancienne amie, est légitime. Car Wen Yi savait qu’en leur parlant il la retiendrait, qu’il l’empêcherait de faire ce qui semblait dès lors une énorme erreur. Alors elle avait fui. Elle avait tourné le dos sans prévenir, coupé les ponts et repoussé tous ceux qui l’avait approché. Dieu que ça avait été dur … Elle n’avait pas eu à faire beaucoup d’effort pour demander à son mari de l’envoyer au japon les premiers mois. Lui y voyait là un moyen de la séparer de ce qu’il considérait être comme une erreur de parcours, et elle y voyait là l’excuse parfaite à sa lâcheté pour ne plus les affronter. Puis après de nombreux mois elle était rentrée. Retrouvant son pays avec la douleur incessante de savoir sa vraie famille dans les rues de cette ville à portée de main. Elle gardait la tête haute face à Yewon parce qu’elle avait oublié comment la baisser. Elle fixe son ancienne amie et l’écoute déverser sa colère. Elle la comprend, elle l’entend. Mais si elle savait … Wen aimerait pouvoir tout lui dire mais tout dire maintenant serait gâché tant d’années de silence. Elle réfléchit, pèse ses mots. Il faut l’avouer elle avait déjà réfléchi à ce qu’elle aurait pu lui dire mais à cet instant rien ne venait. Son esprit était blanc alors elle se contenta de répondre de façon méthodique. « Je viens de m’inscrire à l’école. » voilà, c’est tout. C’est tout ce qu’elle arrive à dire, à prononcer sans que sa voix ne se casse. Sa gorge se serre pourtant son visage reste impassible. Elle qui riait tant fut un temps semblait avoir oublié comment faire. Serrant son poing dans sa poche, à l’abri des regards, elle ajoute cependant « Depuis le temps … aucune justification ne pourrait être pardonnée. Je ne te gênerais pas Yewon. Je tâcherais de me faire discrète et de ne pas me trouver sur ton chemin. » Wen pensait que ce compromis suffirait, bêtement elle espérait que cela serait assez pour calmer la fureur de Yewon. Mais Wen savait dans le fond que ce dont avait besoin Yewon n’était pas qu’elle disparaisse à nouveau, mais qu’elle lui explique. Qu’elle lui explique pourquoi elle est partie en épousant cet homme. 



The ones that love me, I tend to leave behind, so if you know about me and choose to stay, then take this pleasure and take away the pain. So what do I do if I can't figure it out ? You got to try again. 'Cause if you want to keep me, you gotta love me harder — WenJae.
Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ghost from the past ft yewon ♥ ghost from the past ft yewon ♥ Empty Dim 3 Nov - 15:41
L’adolescence ne t’a pas épargnée, contrairement à certains. Il y a d’abord eu Yejun, qui a passé trop de temps à se rebeller contre vos parents, qui a tenté d’être là pour toi pendant trop longtemps. Qui a fini par disparaître sans te donner une seule explication. Tes parents n’ont rien voulu te dire non plus. Laissant entendre que t’étais trop jeune pour comprendre, que ça ne te regardait pas. Et t’as rien dit, t’as tout gardé pour toi. Parce que Il Kyang était là. Parce que t’avais celui que tu considérais comme l’amour de ta vie à tes côtés. Même s’il vivait une sale période, il était là. Et Wen Yi aussi. C’est ce que t’as cru, naïvement, jusqu’à ce qu’elle s’échappe elle aussi. Sans rien pour le voir venir. Sans un mot, sans un message. T’as cru pouvoir te relever de tout ça, t’as cru qu’avec ceux qui étaient encore là, tu pourrais remonter la pente. Seulement Il Kyang a fait de même. Il t’a quittée sans même te le dire. Il t’a laissée seule à ton propre sort. Et c’était trop pour toi, tout ça. T’as jamais trouvé le courage d’encaisser toute seule. Que ce soit ta famille, ton amour, tes amis, ils sont tous partis. Ils t’ont mise plus bas que terre sans réfléchir à leurs actes. Et tu l’as pas supporté. T’as pas compris pourquoi tout le monde t’abandonnait. T’as pas su te faire à l’idée. T’as même pas réussi à t’accrocher à Hyemi, la seule qui est restée. C’était trop douloureux, et t’as tout gardé pour toi. Sans jamais en parler. Au fil du temps, t’as perdu l’espoir de les revoir. T’en as perdu l’envie, quelque part. Alors te retrouver face à elle, t’as l’impression de revivre la même chose qu’avec Il Kyang, quand il a débarqué ce soir-là dans le même nightclub que toi. Et tu ne sais pas comment réagir. Parce qu’il y a cette colère qui gronde en toi. Cette douleur qui s’éveille à nouveau et qui te tord le coeur même si tu refuseras de l’admettre. Et tu joues l’égoïste, dans le fond, à revenir sur tes pas, demander des explications. Parce que pendant toutes ces années, t’as cru que c’était toi le problème, et t’y crois encore trop souvent. Ces départs t’ont détruite, et t’as besoin de te reconstruire. Tu crois bêtement qu’en sachant la vérité, tout ira mieux. Pourtant, tu sais que c’est faux. T’en as la preuve avec Il Kyang. T’as beau avoir eu ces explications que tu désirais tant, ça n’a pas changé le regard que tu portes sur toi-même. Ça n’a pas diminué la souffrance qui te colle un peu plus à la peau chaque matin. T’oses rire, ironiquement. Parce que tu comprends rapidement qu’elle aussi, va faire partie de ton quotidien à partir de maintenant. Que tu ne pourras pas l’éviter, comme tu tentes encore de faire avec Il Kyang. Tes mains passent sur ton visage, la fureur dans le regard. « J’y crois pas… » oses-tu souffler, secouant légèrement ta tête. « Vous avez tous cru que c’était le bon moment pour débarquer, comme si de rien n’était. » ajoutes-tu, la voix faible. Pourtant, ton regard ne peut s’empêcher de se relever vers elle, l’observer. Tes sourcils qui se froncent à la voir comme ça. Si changée, finalement. « T’en as rien à foutre en fait, c’est ça ? T'as fait ce que t'avais envie sans penser aux conséquences, hein ? » L’air impassible qu’elle affiche te secoue l’estomac. « C’est quoi ton but ? Venir à nouveau foutre la merde dans nos vies ? On a pas besoin de ça Wen Yi. T’as assez merdé comme ça ! » Tu ne penses même pas aux autres étudiants traversant le couloir, vous dévisageant. Il n’y a que ton coeur qui parle pour toi, pour Evenn aussi, quelque part. Parce que c’est toi qui l’a ramassé quand elle a disparue. C’est toi qui t’assurais qu’il était encore capable de manger, de dormir, de prendre soin de leur fils. T’as encaissé en tentant de l’aider. Parce que tu savais dans le fond, qu’il souffrait encore plus que toi.


left you my tears, remember?
i die everytime you
walk away
, don't leave me alone with me, see, i'm
afraid
of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be
okay
.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: ghost from the past ft yewon ♥ ghost from the past ft yewon ♥ Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !