Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
(( flashback : Face to Face)) ft Young Min Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128(( flashback : Face to Face)) ft Young Min Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100(( flashback : Face to Face)) ft Young Min Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100(( flashback : Face to Face)) ft Young Min Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

(( flashback : Face to Face)) ft Young Min

Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

(( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Mer 6 Nov - 21:27
Face to face

(tenue)  L’université, jamais je n’aurais cru que je pourrais y entrer, c’était un peu ce que je regardais de loin en pensant que ce n’était pas pour moi ou que je n’aurais jamais les moyens. Du moins c’était mon point de vue au début car une fois décidé et lancé, je ne me voyais plus reculer. Le soutient de mes parents à distance, de mes sœurs, même mon frère ou ma grand-mère m’a donné des envies de m’invertir dans mes passions, de voir jusqu’où je pourrais aller et pour ça la seule réponse c’était de se jeter à l’eau !

Depuis que je vis à Séoul je pense avoir pas mal changé, j’ai dû gagner en maturité -non?- mais surtout en autonomie ! Je n’avais plus personne derrière mon dos ici, j’étais l’homme de la « maison » à prendre soin de mamie et à m’occuper des tâches. Je mentirais si je disais que ce fut tous les jours facile, durant ma période du lycée j’ai rencontré pas mal de soucis, toujours trop occupé pour profiter comme je l’aurais souhaité. C’est pourtant ce mode de vie effréné qui m’a « sauvé » me sortant de la tête tout ce qui demeurait solidement accroché dans mon esprit et que je voulais désespérément oublier.

J’ai réussi, pendant quelques années je m’en suis convaincu, j’ai vécu comme un adolescent cherchant à se faire une petite copine, j’ai échoué malheureusement… Faut bien avouer que je ne suis pas très doué, arg, ça me fait mal au cœur de le dire comme ça, quelle plaie.  En tout cas j’étais sur la bonne voie, jusqu’à ce jour-là.

Les cours et le club étaient terminés et j’étais vraiment pressé en quittant le campus, je commence le boulot dans une heure et je ne pouvais pas me permettre d’arriver en retard, j’avais vraiment besoin de ses jobs à mi-temps que j’avais réussi à trouver entre le fastfood et chez le fleuriste en weekend, je devais m’organiser pour toutes mes activités extrascolaires, comme le groupe de musique que j’ai avec mes amis ou toutes autres sorties diverses. L’argent ça demande quelques sacrifices et malheureusement je n’ai pas la chance d’être riche comme Crésus. Alors on relève les manches et go !

Mouai, j’aurais dû y aller plus doucement, j’aurais peut-être évité de le rencontrer. Lui. Oui, LUIPUTAIN DE BUG, je le fixe comme pour expliquer sa présence ici, ça fait des années que je ne l’ai pas vu et pourtant je l’ai reconnu dès la première seconde où mon regard s’est posé sur sa silhouette. Fuck. Je soupire et fait genre de ne pas l’avoir remarqué, je ne sais pas s'il m'a vu ou non et je prie pour que ce ne soit pas le cas… Mon sac contre moi, j’accélère le pas pour tracer et ne pas me faire piéger. Je me sens tellement paniqué, agacé aussi, bordel de merde pourquoi est-il ici ? Et pourquoi je fuis encore d’ailleurs ? À cette pensée mes pas s’arrêtent juste à côté de ce fantôme du passé en lui lançant un regard en biais, le jugeant presque d’un air hautain. Je rêve, c’est forcément ça.
© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Mer 6 Nov - 23:03
Face to face

(tenue) Cette première année avait commencé merveilleusement bien avec ma rencontre amoureuse, mon équipe de basket qui attirait la lumière sur ses performances. Mon karma me paraissait plutôt être de bon augure. Je me sentais fort, puissant comme si rien ne pouvait se dresser sur mon passage. Superman allait pouvoir raccrocher sa cape pour couler des heures paisibles. Je prenais le relais ! Les jours me paraissaient beaux, joyeux. Mon cœur était tout léger mais le soleil avait subitement disparu quand mon petit ami avait pris la poudre d’escampette. Pourquoi ? Je ne comprenais pas encore les raisons de son départ. Il faudrait du temps avant que mon esprit accepte la réalité. Nous étions plus un couple. La douleur prendrait place en moi au niveau de mes entrailles. Elle disparaitrait probablement jamais. Il est difficile de tourner la page quand vous ne comprenez pas la situation. Mon organe mou agonisait mais personne n’avait le don de panser mes blessures… Il me faudrait du temps !

Je poussais la porte du bureau de l’administration pour demander une autorisation de changement de cours, un truc comme ça. Mes notes en économie étaient affreuses. Je passais en même temps peu de temps sur mes études pour me consacrer à 200% au basket. Il y avait bien des moments où mon genou me tirait mais cette vieille blessure se rappellerait toujours à moi quand le temps changerait. Je ne me doutais pas encore que celle-ci deviendrait mon pire cauchemar !! Il me fallut une longue négociation avec le conseiller pour obtenir le droit d’abandonner ce cours. Il ne me laissa pas quitter son bureau sans avoir trouvé un autre de remplacement. Je me suis tourné vers les mathématiques, une matière dans laquelle je ne brillais pas non plus. Je sauvais les meubles comme on disait… Lorsque je pus enfin retourner dans le hall du campus, l’heure de mon entrainement avait filé. Merde ! Que faire du reste de ma journée ? Je pourrais trouver un endroit pour faire quelques paniers, non ? Il devait bien y avoir ça dans les quartiers aux alentours. Avançant, les yeux fixés sur mon téléphone, je ne remarquais pas immédiatement sa présence. Celle de ce garçon dont je ne pensais jamais croiser à nouveau le chemin. Celui que je taquinais quand nous étions plus jeunes parce qu’il trainait toujours dans nos pattes… surtout parce que monsieur avait des réactions épiques qui me faisaient toujours rire. « Young Min. » Entendant mon prénom, je relève la tête pour saluer une connaissance qui me faisait de grands signes pour la rejoindre mais mon regard avait découvert une attraction bien plus attirante. Non je rêvais ?! Impossible ! Que foutait-il ici ? Nam Ja… un fantôme de mon passé, venu d’un temps révolu. Il est presque comme Sauron dans les œuvres de J.R.R. Tolkien. Il débarque comme une petite fleur alors que l’on le pensait disparu pour toujours. Nos yeux se croisent. Pas de musique mièvre du style chababada ni de garçon torse nu courant au ralenti sur une plage alors que le soleil se couche. Il y a seulement deux personnes qui paraissent sur le point de tourner les talons pour mettre le plus de distance entre elles. Limite on serait des chats se hérissant pour se sauter à la gorge. Aucune retrouvaille joyeuse, aucune embrassade ou larme.

Je me secouai pour faire un premier pas. « Hey ! » Ouais… bon… pas la meilleure entrée en matière. Je lui dis quoi ? On n’était pas spécialement proches. On se chamaillait, se taquinait comme des gamins. On ne pouvait pas parler de lien réel entre nous. « T’as grandi ? » PIRE ! Pourquoi je balance des stupidités de la sorte ? Evidemment que Jaja a poussé. Heureusement pour lui. Remarque je suis devenu une grande asperge, la différence se verra toujours entre nous. « Je ne savais pas que tu étais dans la capitale, Jaja. Tu étudies ici ? »


© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Mer 6 Nov - 23:53
Face to face

(tenue)  Je sens ce courant électrique qui traverse mon corps de part en part, c’est assez étrange comme sensation partager entre une sorte de besoin de hurler et de m’enfuir. Le voir ravive des souvenirs que je pensais enfoui, loin derrière moi, sauf que ce n’est pas le cas et cette réalité elle me rend malade. Je tombe de haut avec sa présence ici, surpris de le voir à Séoul, sur le campus que je fréquente, mais surtout choqué de le revoir tout simplement. Je ne voulais pas le croiser à nouveau, j’ai fui ma vie, ma famille pour ne pas assumer cette blessure qu’il a fait naitre dans ce cœur innocent qu’était le mien. La douleur je la ressens encore, davantage à cet instant qui me rappelle d’une manière vive ses sentiments que j’ai niés, gardé secret, comme s’ils n’étaient que ceux d’un enfant trop jeune pour savoir ce qu’est l’amour, les émotions d’un gosse qui s’entiche de l’ami de son frère… Tout ceci anime cette flamme de rage que je contiens, si frustré. Et puis c’est quoi ça ? « Hey » ? Il m’a vraiment salué ? Pire encore… J’ai grandi ? Je le fixe avec ce regard qui fait bien comprendre mon ressenti à cet instant. « On se connaît ? » Ironie ironie. Je souffle en évitant de lui faire une remarque sur sa taille d’asperge, mes centimètres gagnés ses dernières années ne sont pas vraiment extraordinaires devant lui, j’ai presque l’impression qu’il se moque de moi avec sa remarque sortie de nulle part. Wait.  Regard de tueur qui entre en collision avec le sien. Jaja !? Il a osé ? Je grogne et me pince la lèvre. « C’est Nam Ja… Hyung, fais l’effort de t’en souvenir s’il te plaît. » Pour information, je préfère le lui rappeler, le ton que j’emploie exprime bien mon mécontentement d’être surnommé ainsi. « Non, je trouve le campus assez cool pour y passer mes journées. » Ironique encore, je suis un peu désagréable ? Juste un peu ? Non parce que je veux simplement m’en aller et reprendre ma route sans affronter le brun qui heurte ma sensibilité et me rend irritant. « Puis, je peux te retourner la question, qu’est-ce que tu fais ici ? » Je n’aurais jamais cru qu’il viendrait à Séoul, je n’ai pas fui assez loin on dirait, même si cela a bien marché jusque-là, c’est surement la date de péremption de ma tranquillité…
© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Jeu 7 Nov - 20:47
Face to face

(tenue) Cette rencontre est comme une grande claque que l’on vient de me donner derrière la tête. Comment se faisait-il que Nam Ja soit dans cette université ? Il n’était pas un peu loin de Daegu ? Il est venu ici depuis quand ? Pourquoi nos chemins se croisent seulement maintenant ? Je ne comprenais pas comment le destin avait-il pu choisir de me coller sur sa route maintenant. Est-ce que son grand frère se trouvait dans les environs ? Je me rappelais de ses coups de reins sauvages qui me faisaient perdre la tête. Je ne serai pas contre une aventure un peu brutale pour oublier mon ex. Les relations amoureuses sont toujours compliquées et douloureuses. Cependant cette découverte me chamboule un peu. Je croyais avoir tourné la page sur ce passé mais ce dernier se manifestait une nouvelle fois. Je ne savais pas quoi croire en apercevant Jaja. Cet enfant apparaissait comme une petite fleur descendue du ciel. Je ne savais pas comment me comporter envers lui. Mes premiers mots furent des plus maladroits. Que faire ? Que dire ? Je suis parti pendant de longues années sans donner de nouvelles puis je ne suis jamais revenu chez mes parents. Mon « hey » ne me paraissait pas être une bonne entrée en matière. Les autres conneries qui suivirent ne furent pas meilleures. Merde ! Pourquoi je me comportais de la sorte ? Je suis nerveux ? Possible ! ARGH ! La poisse ! Sa première réaction ne me donne pas confiance. Il ne me reconnait pas ? Je me serai trompé sur son identité ? Non impossible ! Je ne pouvais pas oublier son regard et encore son visage. Me demander pas pourquoi mais jamais je ne pourrais zapper de ma mémoire ce gosse. Alors que je pensais faire machine arrière, il ouvre encore la bouche pour me corriger alors que j’utilise ce surnom dont il avait toujours eu horreur ! Mes lippes s’étirent dans un grand sourire radieux : il est bien Jaja. Je tends les mains pour pincer ses joues comme avant tout en secouant son visage. « Oh ouiiiiii… c’est bien toi ! » La scène doit être presque comique d’un point de vue extérieur. Une grande asperge comme moi qui se penche pour embêter un jeune homme. On pourrait faire partie d’un manga sans problème. Je passe ensuite un bras autour de ses épaules. « Tu sais que tu seras toujours mon Jaja, oh petit panda ! » Je lui ébouriffais les cheveux. « Je suis en section sport ! Tu viendras m’admirer sur le terrain ? Je suis bien meilleur ! » Gardant cette proximité, je continue la conversation. « Tu es dispo ? On pourrait aller se boire un verre pour se remémorer le bon vieux temps quand tu avais des étoiles dans les yeux alors que tu me voyais. Je sais que tu as été mon premier fan ! » Je le bouscule gentiment. « Je suis content de te voir ici ! Tu es dans quelle filière ? »


© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Jeu 7 Nov - 21:30
Face to face

(tenue)  Je ne voulais pas qu’il me reconnaisse, je voulais seulement tracer ma route et que le passé disparaisse encore une fois… Pas de chance, il m’a eu avec son surnom à la con, dès qu’il m’appelait comme ça je ne pouvais pas m’empêcher de le reprendre ou de bouder, je n’étais qu’un gosse et au fond je n’ai pas vraiment changé sur ce point-là. Ma réaction le prouve, même si je tente de répondre avec maturité, le ton de ma voix ou mon expression me trahisse… Et merde. C’est quoi son problème ! Je tente de me défaire de ses mains qui pincent mes joues. « Hyung ! » Râlais-je. « Je ne suis plus un enfant ! » On y croit tous… Ce n’est pas seulement cette excuse-là qui me pousse à le « rejeter », mais la proximité avec lui me fait me sentir mal à l’aise, me rappelant des sentiments que j’ai enfermés à clefs avant de la jeter quelque part… Je n’ai aucune envie qu’ils reviennent m’emmerder. Jaja, petit panda ? Je… Mon regard fixe l’asperge avant de soupirer. « Avoue que tu le fais exprès ? » C’est obligé et j’ai beau le savoir j’ai du mal à rester calme et de marbre devant ses appellations. Petit panda, c’est le seul à m’appeler comme ça et je n’ai jamais su pourquoi d’ailleurs. Est-ce que je ressemble à un panda ? J’ai des doutes. L’admirer ? « Rêve, j’ai autre chose à faire ! » Je dois paraître tellement méchant, mais il agit comme si de rien n’était et ça me frustre, ça … ah, ça m’énerve. « Je n’ai pas le temps, je dois aller bosser et je n’ai pas envie de parler du passé avec toi. » Oups, suis-je un peu trop franc ? Je commence à prendre la poudre d’escampette. « Hyung, gardons les bons souvenirs où ils sont~ Bonne continuation. » C’est ma façon de lui dire de ne pas aller plus loin, de ne pas me coller, de ne pas me regarder, de ne pas me remarquer et… de ne pas me blesser. Même si au fond de moi, il y a une infime partie qui veut le voir.
© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Jeu 7 Nov - 22:38
Face to face

(tenue) Jaja… un diminutif venu des temps anciens – genre on est des dinosaures sortant d’une brèche temporelle. Il me paraissait loin le temps où je prononçais presque tous les jours ce surnom qui me valait des réactions épiques en retour. Nam Ja avait toujours eu une sainte horreur de ça… et moi ? J’adorais le mettre en rogne. Cette sensation de jeté de paillettes dans mes entrailles est bien présente. Purée ! Je la pensais enterrer dans les tréfonds de l’espace. Il manquerait plus qu’une apparition de Kung Fu Panda pour m’achever. Comment agir en présence de ce fantôme bien réel ? Il me renvoyait dans la tronche mes folles années. Ouais je suis un vieux sage maintenant – celui qui s’étrangle au fond de la salle ait prié de mourir en silence. Je ressentais une certaine nervosité parce que Jaja avait un regard plus dur comme s’il souhaitait ma mort. Je relâchais la pression en taquinant le benjamin. Ses réactions restent spontanées, voire impulsives. Cela le rendrait adorable aux yeux des autres mais aux miens il était seulement un bébé dont on pressait le nez pour en sortir du lait. Il ne grandirait jamais pour moi. Je me mordais la lèvre inférieure tandis que monsieur me demandait si je le faisais exprès. Il me connait assez pour savoir que je ferai tout pour le taquiner mais il plonge quand même. Finalement nous n’avons pas tant changé ! Un point rassurant. Mon sourire s’élargit tout en acquiesçant de la tête. Il ne devrait même pas être surpris de m’entendre le provoquer de la sorte. Cependant que je propose de boire un verre ensemble, sa réponse me blesse un peu. Je mime même un homme recevant une flèche en plein cœur en même temps que je plie les genoux pour accentuer le côté dramatique de la situation. Pourquoi il refuse ? Il travaille réellement ou il n’a pas envie de me voir ? Pas le temps pour mes neurones de s’entrechoquer version pogo avant d’obtenir une explication claire. Nam Ja ne souhaite pas me parler du passé. Petit panda met un peu de distance entre nous comme s’il cherchait un moyen de fuir. Allais-je lui laisser une occasion de prendre la poudre d’escampette ? « T’es bien cruel, petit panda ! » Je souffle puis me redresse tout en passant une main dans mes cheveux plus longs aujourd’hui. Ne quittant pas le jeune homme d’une semelle – il est hors de question de me faire semer par un gosse plus petit que moi donc faisant des enjambées plus courtes que les miennes – je continue de parler pour qu’il sache ma détermination. « Pourquoi ? » Ma voix montait doucement dans les aigues. « Dis-moi pourquoi ?! » Je cours presque pour ne pas me faire distancer avant de prendre son poignet… enfin mes doigts effleurent ce dernier. Il est vif le petit ! « Pourquoi tu ne veux plus m’adresser la parole ? » Je ne comprends pas son attitude mais j’ai besoin de savoir. « Tu m’en veux de quoi ? »


© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Jeu 7 Nov - 23:17
Face to face

(tenue)  Je sais très bien que mon comportement est idiot car mes raisons pour le fuir sont personnelles, Young Min n’en a aucune idée et ce n’est pas moi qui irais le lui raconter, je n'ai aucune envie de revenir sur ce passé qui m’a blessé, laissant une marque indélébile dans mon esprit et surtout dans mon cœur. Je n’arrive pas à regarder mon ainé sans ses images en tête, je n’arrive pas à faire table rase de cette période qui m’a chamboulé, j’étais jeune et c’était d’autant plus difficile d’affronter la réalité seul. Aujourd’hui j’ai décidé de le repousser pour m’en sortir, pour éviter de le laisser gagner de la place, de m’atteindre avec ses sourires et sa tacticité avec moi. Il me voit comme un enfant, sauf qu’il n’a jamais compris que je n’en étais pas un. Je devrais plutôt dire qu’à l’époque ma façon de le voir n’était pas innocente et je sais parfaitement que je n’aurais jamais été crédible à ses yeux, comme maintenant. Jaja, Petit panda, il ne me voit que comme ce fantôme du passé, le frère de son ami, de son amant, rien d’autre qu’un gamin à embêter et tourmenter. Désormais c’est à mon tour de mettre le holà, de m’imposer et de lui faire comprendre qu’il se trompe s’il pense que rien n’a changé. Il fait genre d’être touché, blessé par mes paroles, mais il ignore ô combien il a pu me faire mal, il n’en sait absolument rien.

Je trace ma route avec une conclusion qui aurait dû stopper n’importe qui de sensé, mais il faut croire que ce n’est pas son cas… Je soupire, mes pas s’arrête au surnom près à m’agacer contre lui, mais je me contiens et continue de marcher, l’asperge me suit, il me rattrape et me saoule avec ses questions ! BON SANG ! Ah, je craque. « HYUNG ! » Je m’arrête et lui fais face, ancrant mon regard dans le sien. « Ça fait combien d’années ? Pourquoi tu me suis ou de quoi tu veux me parler ? Qu’est-ce que je suis pour toi ? » À mon tour d’enchainer les questions. « Je ne suis que le frère de ton ami. » Ce dernier mot me brule les lèvres, j’ai manqué de dire autre chose dans ma précipitation. « Je dois bosser, j’ai un job aujourd’hui, je ne suis plus un gosse. » Dire ça alors que je gonfle presque les joues pour me faire entendre retire légèrement ma crédibilité, mais… Comment le tenir à distance ? Comment éviter qu’un nouveau lien se forme ? J’ai peur d’un avenir où il ferait partie de mon quotidien, je ne suis pas prêt à ça, à tomber de haut à nouveau ou remettre en question tout ce que j’ai fait durant toutes ses années où j’ai quitté la maison. « Tu as soif ? Je bosse au KFC, viens, bois et tais-toi. » Trop d’impulsion dans mes paroles.
© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Ven 8 Nov - 22:27
Face to face

(tenue) Son comportement est presque violent… pas dans le sens où je prends des coups, bien que ces derniers soient fictifs. Je dirai plutôt que Jaja pourrait faire une compétition avec Elsa, la reine des neiges. Ils sont aussi froids l’un que l’autre. Ce serait compréhensible si nous avions eu une grosse dispute ou quoique ce soit qui pourrait justifier une telle attitude mais là non… alors pourquoi ? Dommage que petit panda ne soit pas une femme sinon j’aurai mis son comportement sur le compte de ces règles. Une bonne excuse quand on est du sexe féminin. On peut piquer des crises de jalousie, de colère, etc. en un claquement de doigts sans que personne nous en veuille. Elles ont trop la belle vie ?! J’aurai dû me transformer en fille. Une version Ranma ½ pour Young Min ? Ce serait trop fun ! Probablement pas pour la personne qui partagera alors mon existence mais cela fera mon charme, non ? J’esquisse un sourire en coin tandis que Nam Ja me foutait une balayette derrière le crâne. Littéralement parlant ? Est-ce ainsi que l’on dit ? Il me touche pas en réalité, ce sont seulement ses paroles qui me donnent cet effet. Douloureux. Je cherche des explications parce que je ne comprenais vraiment pas ce qui se passait sous mes yeux… Quand il tourna les talons afin de mettre de la distance entre nous, allant sûrement faire « ce travail » dont il parlait, mon corps prit une décision presque enfantine : le suivre. Ma langue se délia pour lancer une tonne de questions. Je souhaitais comprendre ce qui se passait dans sa tête ou quel souvenir ma mémoire avait-elle occultée. Je cours sur ses talons. Il marche vite le garnement. Je manque de lui rentrer dedans quand Jaja se stoppe brusquement et se tourne vers moi. Il est assez virulent quand il me répond. Mon petit cœur joue au yoyo alors que je suis suspendu à ses lèvres. Lorsque son venin se déverse en une espèce de torrent qui se termine en mélimélo, je reste comme un abruti la bouche ouverte. Pourquoi il imagine une telle chose ? Ma lèvre inférieure tremble alors que mes yeux s’embrument. On dirait un petit chat roux tout triste. Je voudrais lui faire un câlin tout en assurant mon amitié. Petit panda imaginait qu’il ne comptait pas ? Quelle erreur ! Ma bouille humide devait avoir eu raison de son courroux parce que Jaja s’est adouci pour me proposer de me rendre à son travail. Je sautille derrière lui alors que nous nous rendons à son KFC. Pas adepte de la marque pourtant je compte bien rester pour avoir le fin mot de l’histoire. Je commande une grande boisson puis attends dans mon coin. Le temps me parait long alors je surfe sur mon téléphone pour occuper mes pensées. Je termine par prendre des photos de Nam Ja pendant son service. J’interpelle quelques-uns de ses collègues pour qu’ils se rapprochent puis leur montre les photos tout en parlant assez fort « Regardez comme il est mignon dans son uniforme ! Vous savez, je le connais depuis qu’il est haut comme trois pommes. » Je lançais un regard dans sa direction en espérant attirer son attention. « Il nous suivait partout, son frère et moi. Il nous admirait mais moi en particulier ! » Je souriais malicieusement. « Attendez ! Je dois avoir des photos sur mon cloud de lui plus jeune. Vous n’allez pas en revenir ! Il n’y a pas changé ! »

© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Sam 9 Nov - 0:33
Face to face

(tenue)  Je n’ai rien à gagner à m’en prendre à lui, je ne suis pas aussi sauvage en général à repousser les personnes que je connais. La seule différence c’est que je n’ai pas été amoureux d’eux dans le passé, Young Min est ce morceau de puzzle incomplet qui demeure dans mon cœur, je ne suis qu’un gosse qui a dû grandir d’une façon que je n’avais pas soupçonnée, seul à Séoul et loin de tout, j’ai pris mon envol jeune pour fuir ce garçon et mon frère alors… Comment devrais-je réagir en le voyant devant moi ? Si j’écoutais mon inconscience elle me dirait surement que je suis un idiot de penser qu’il était toujours aussi beau et encore pire de sentir des pulsations inhabituelles dans ma poitrine que je renie comme la peste. La seule chose que je peux prendre en compte c’est cette rage intérieure, celle d’un enfant blessé, jaloux et en colère qui ne veut pas retourner à cette période que j’ai mise de côté, est-ce trop demander ?

J’ai beau le fuir, il me suit, c’est quoi son problème au juste ? Je ne le comprends pas, je ne sais pas ce qu’il attend de moi, n’ai-je pas été assez clair dans ma manière de conclure ? Apparemment non. Finalement la seule option qui me reste et de l’inviter sur mon lieu de travail pour éviter d’être en retard, il n’hésite pas à me suivre mais je le laisse faire sa vie sans le calculer allant dans le vestiaire pour me changer, mettant la tenue de l’employé avec le badge et les équipements d’hygiène. J’aurais aimé être à l’arrière et ne pas avoir à le recroiser durant mon service, manque de pot je suis au service… préparant les diverses commandes.

Je suis l’un des plus jeunes ici, en même temps je ne suis pas encore majeur et ils m’ont tout de même engagé à titre de mi-temps, j’ai besoin de bosser et ils l’ont bien compris, ça m’aide beaucoup même si c’est un job difficile contrairement aux apparences. Young Min n’est pas loin de moi, il a choisi un endroit proche du comptoir, surement pour m’embêter j’imagine, c’est réussi… Surtout lorsqu’il se met à parler avec mes collègues pour m’afficher, je tente de faire genre que je ne l’entends pas, mais… c’est compliqué. Je ne peux pas m’énerver contre lui ici et à part lui lancer des regards sombres dès que j’en ai l’occasion, je dois me taire et garder mon calme. Ce n’est qu’une fois la dernière commande en cours réalisé que je fais le tour pour le rejoindre et lui enlever le portable des mains. « Ils n’ont pas besoin de voir ça Hyung, laisse-les bosser. » Je me montre aussi professionnel que je peux devant la situation, mais une fois seul je m’installe en face de lui en le fixant du regard. « Tu t’ennuies ? Pourquoi tu me fais ça, je suis en train de travailler et c’est important alors tiens-toi tranquille et arrête de m’afficher. » Je claque ma langue sur mon palet avant de fermer les applis de son tel et lui redonner. « De plus, je ne t’ai jamais admiré. » Mensonge. Je suis paumé par sa faute. « Est-ce que par hasard tu es nostalgique ? Me voir te rappelle de bons souvenirs ? » Ce n’est pas mon cas. « Je t’ai pourtant demandé de boire et te taire. » Mais Young Min semble une véritable pipelette.

© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty Sam 9 Nov - 2:04
Face to face

(tenue) Attendre dans ce lieu public est un bon moyen de mettre mes nerfs en belote. La patience est une compétence que je ne possède pas. Je deviens alors comme un enfant qui ne doit pas faire de bruit pendant une conversation de grandes personnes. Mes membres sont parcourus par de petites décharges électriques qui témoignent de mon impatience. Je pourrais me transformer en cette grande poupée en tissu constamment soumise aux aléas du vent ou de la soufflerie. Vous connaissez ? Vous savez ce sont ces machins qui bougent dans tous les sens devant certains magasins américains. Je pourrais même me mettre debout sur la table pour chanter – sachant que mon sens du rythme frôle le moins infini, je vous laisse imaginer mes compétences en chant – pour avoir une seconde d’attention. Pas n’importe laquelle ?! Je voudrais celle de petit panda. Pourquoi ? Ce fantôme du passé me trouble. Jaja est une personne qui apportait un peu de fraicheur dans mon quotidien. Il était ce petit garçon que je pouvais embêter parce qu’il démarrait au quart de tour ! Les choses étaient simples en sa compagnie. Cela me faisait du bien dans une existence pas toujours évidente. Nam Ja semblait apparaitre dans ma vie quand tout allait mal. Quand nous étions plus jeunes, je souffrais de la pression parentale sur mes compétences sportives et fréquenter cet enfant ainsi que son frère me donnait un peu d’espoir. Toutes les familles n’étaient pas comme la mienne. Aujourd’hui ? Mon copain avait mis des kilomètres entre nous, ne répondait plus à mes appels ou messages. Mes études allaient plutôt mal parce que je ne me concentrais pas assez. Une blessure au genou me tiraillait par moment. Il y avait une accumulation qui donnaient envie de hurler mais revoir Jaja me faisait tout oublier ! Tout est insouciance en sa présence.  

Il termine quand ? Son service est interminable. Je ne trouve rien de mieux que discuter avec ces collègues pour faire disparaitre cette attente. Ne pouvant pas recevoir les réactions que je cherchais, je me contentais de lancer des regards dans sa direction. Cela me donnait un avant-goût du sort prochain que Jaja me réserverait. Il est amusant ! Une parfaite distraction. Je balance une annonce qui me vaut un arrachage de téléphone des mains. Je proteste mais plus pour la forme car apercevoir sa petite bouille me rend le sourire tout de suite. Il est comme un pansement qui se colle sur mon cœur meurtri. Ce dernier tombe en miettes quand il n’est pas là. Jaja est aussi un sirop pour la toux, il faut en prendre plusieurs fois pour comprendre son effet. Il existe une tonne de comparaisons possibles. Je me laisse tomber théâtralement sur la table alors qu’il me demande si je m’ennuie pour faire une telle chose. Je pousse un gros soupir puis lui offre un regard larmoyant. « Ouiiiiii… je m’ennnnuiiiiiiiie. T’es loin ! Je suis tout seul. Il n’y a pas de jeux ici ! » Je fais une bouille de chat botté. « On ne peut pas faire autre chose ? » Je tends la main pour reprendre mon téléphone tout en riant. « Je suis certain que ta mère me fournirait toutes les photos que je veux de toi enfant si jamais je lui demandais. » L’appareil disparait dans la poche de mon jeans. « Je te dirai un jour… » Je tire la langue avant de poser ma joue contre la table. « Tu as fini ton service ? » Je redresse la tête et appuie mon menton sur mes paumes. Je le fixe, me demandant bien pourquoi je ne le laisse pas tranquille. « J’ai faiiiim. » Je tends les mains pour prendre les siennes. « Jaja… c’est urgent de me nourrir ! Tu ne veux pas voir la version diabolique de ma petite personne, crois-moi. » Mon estomac gronda furieusement, appuyant mes paroles. « Tu as envie que je te laisse tranquille ? Dis-moi… il suffit d’un seul mot… et je disparais » Pourquoi je me montre aussi coopératif bizarrement ? La faim embrouille mes pensées ? Possible. Je ne suis pas lunatique… enfin je ne crois pas sinon pauvre Jaja.


© LOYALS.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: (( flashback : Face to Face)) ft Young Min (( flashback : Face to Face)) ft Young Min Empty
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !