Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Help me...ft Alana - Page 3 Ssds10Help me...ft Alana - Page 3 Ssds10Help me...ft Alana - Page 3 Ssds10Help me...ft Alana - Page 3 Ssds10
Le Deal du moment : -27%
Ecouteurs Apple AirPods (2e génération) ...
Voir le deal
130.92 €

 :: Le reste du monde :: Séoul
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Help me...ft Alana

O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Help me...ft Alana Help me...ft Alana - Page 3 Empty Mar 14 Avr - 18:24
échec et mat

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Un sourire avait étiré les lèvres du jeune homme alors qu'il la voyait dégagé son cou pour le laisser l'embrasser comme jamais. Il aimait la voir devenir dépendante de ses lèvres ainsi. Il n'osait pas encore marquer son corps bien que la tentation était grande. Mais dans sa tête, ils n'en n'étaient pas. Ils en étaient ou d'ailleurs. A l'entente de son gémissement, il grogna, presque satisfait de la faire se sentir rien qu'à l'aide de ses baisers. Son regard s'accrocha au sien, fronçant des sourcils. Son père? Que venait-il faire ici alors qu'il n'avait aucun lien. Et surtout, en quoi balancer sa maladie le ferait gagner une chose quelconque? Il attrapa le doigt d'Alana sur ses lèvres, le bloquant doucement avec ses dents. "Cet homme n'est pas un père" dit-il simplement. "Il a juste permis à ce que je sois en vie. Tout simplement." Et rien de plus à ses yeux. Il n'était qu'une ordure qui méritait de pourrir dans son coin, sans jamais en ressortir. Declan le pensait et le disait souvent haut et fort, se moquant des dits ou des regards accusateurs. Il suffisait de voir l'effet qu'il avait eu sur l'agence pour comprendre qu'il n'était en rien un homme bon.
Le jeune homme la regarda, fronçant des sourcils. "Tu as donc cherché.." Il ne savait que faire de cette information en réalité. Etait-ce mal ou bien? Au moins, ça lui évitait de lui expliquer ce que c'était ni même de faire un long discours pour lui dire qu'elle avait rêvé et qu'il n'avait rien eu. Ses mains se déplacèrent sur les cuisses de la jeune femme, dessinant des petits ronds. "Et tu en penses quoi Alana? De cette maladie. Tu en penses quoi? Je suis inutile? Faible? Monstrueux?" Lui personnellement, il la détestait. Car elle l'affaiblissait, lui faisait dévoiler une faiblesse qu'il ne pouvait se permettre. Il ne voulait pas qu'on le voit faible. C'était impossible. Et pourtant, il n'était plus maitre mot de ses actions. Il ne pouvait que subir silencieusement les attaques de ces fichus tremblements. "D'ailleurs, comment as-tu me calmer Alana? Ce n'est pas en cherchant le nom de cette maladie qu'on découvre comment soulager."



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Help me...ft Alana Help me...ft Alana - Page 3 Empty Mar 14 Avr - 21:12
échec et mat

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Pour le coup elle ne pouvait être que d’accord avec ce qu’il venait de lui dire. Un père n’aurait jamais agi ainsi. Il n’était, comme il le disait si bien, tout au plus un géniteur. Mais toute la haine que lui portait son fils n’avait d’égale que l’homme immonde qu’il était. Elle était presque désolée pour Declan qu’il ait à subir un tel père mais … Alana ne pouvait que le comprendre. Elle avait passée toute sa vie à courir après l’amour d’un père qui ne voyait en elle qu’un moyen de s’enrichir, et quand sa fille tomba malade, elle n’était plus qu’un poids qu’il ne pourrait jamais rentabiliser. Une fois la prise de conscience passée Alana avait décidé de vivre pour elle, de faire les études qu’elle voulait, elle voulait utiliser sa plume, parfois acerbe, pour punir ce monde de ce patriarcat qu’elle détestait temps. Elle voulait punir les hommes mauvais et leur asséner la justice qu’il méritait. Mais elle n’était personne et son statut de femme ne l’aidait en rien. Bien au contraire. Sa paire de seins et ses lèvres pulpeuse la relayaient au rang de pute. Elle n’était qu’une Femme, que pouvait-on attendre d’elle. Pourtant Alana tendait à s’illustrer de plus en plus dans ce monde qui ne lui portait aucune réelle considération. Mais ses articles étaient souvent salués par la critique et applaudit. Elle devait en faire deux fois plus qu’un homme pour obtenir de bon sujets, mais jamais elle n’avait baissé les bras. Comme Declan … il s’était construit. Lui-même, sans l’aide de personne. Et qu’importe que son père puisse le voir faible, fils à maman, Alana découvrait un homme fort, remplie de ressource qui n’abandonnait jamais … elle est toutefois surprise par ses mots : forts, violents. Totalement injustes, et injustifiés. Elle affiche une moue contrariée avant de souffle le visage sérieux, en témoignait ses petits sourcils froncés « Evidemment que non ! » elle s’offusquait presque. Elle croisa son regard et murmura « Ta maladie te rends fort Declan. » sa voix était pleine de conviction, douce comme si elle voulait le faire comprendre à un enfant dérouté. « Ta maladie que personne ne voit elle ne te définit pas. Mais elle te fait vivre des épreuves injustes et douloureuses qui te construisent. Elle ne t’a pas affaibli, bien au contraire, moi je vois un homme qui a surmonté chacune de ses crises sans le moindre bruit, sans que personne n’entende ta souffrance. Et pourtant tu es là … fort, robuste … tu es là Declan. » dit-elle en acquiesçant. Puis elle pince ses lèvres à sa question. Détourne le regard. Hésite. Il ne serait pas juste qu’elle connaisse son secret sans qu’il ne sache le sien … alors dans un geste délicat qui lui demandait beaucoup d’effort la jeune femme fit tomber la serviette et lui montra les tâches sur son corps. « Je suis malade. J’ai … Pour faire simple je suis allergique au soleil. Je ne peux pas sortir en plein jour … c’est pour ça que je t’ai demandé de pouvoir venir travailler ici à la tombée de la nuit … ce n’était ni un caprice, ni une question d’emploi du temps, mais si je sors dehors à la lumière du jour, je peux mourir. » littéralement mourir. Elle marque une pause pour voir sa réaction. Lui donne le nom compliqué de sa maladie et termine pour répondre à sa question « Alors j’ai demandé à mon médecin qu’elle pouvait être les choses qui pourrait te soulager … » était-ce étrange de s’être inquiétée, intéressée à lui autant ? Alors qu’ils semblaient se détester la veille. « Suis-je monstrueuse … ? » demande-t-elle pour la première fois vulnérable. 





CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI
O'Brien Declan
O'Brien Declan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Help me...ft Alana Help me...ft Alana - Page 3 Empty Lun 29 Juin - 15:37
échec et mat

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Declan pouvait faire part de violence, de rejet et de dégoût face à lui même. L'irlandais détestait son père, cet homme qui n'avait rien pour le qualifier de paternel. Et qui pourtant, le touchait beaucoup plus qu'il ne voulait l'admettre. Ce dégoût et cette horreur pour sa maladie venait de lui. Il lui avait toujours dit et démontré qu'il était un monstre et un homme faible qui n'en valait pas la peine. Une douleur qui était ancré dans la tête d'un petit garçon. Et qui n'avait jamais voulu partir malgré toute la haine qu'il avait pour cette personne.
Mais Alana. Cette femme pour qui ses sentiments tergiversaient. Un coup, il éprouvait une haine sans faille pour cette femme au sourire parfait et à la dorure de serpent. Et un amour inconditionnel pour ce chaton qui prenait soin de lui, qui cherchait à l'apaiser et qui le rendait fou en un seul regard. Elle était un mystère qu'il n'arrivait jamais à résoudre. Mais voulait-il réellement résoudre le casse-tête que Seo Alana décrivait? Il n'était point sûr de ce détail.
Il l'écouta, pendant plusieurs minutes, silencieux. Il ne l'interrompit aucunement. Pas un seul moment, il n'a montré qu'un seul aspect d'émotion. Pas une seule fois il n'a montré de la gratitude ou de la tristesse. La raison était simple, elle était la première à lui dire ça. La première a lui montrer qu'il n'était qu'un homme avec une force de caractère et des faiblesses qui le rendaient encore plus fort. Et il ne savait pas comment réagir face à ça, que pouvait-il faire? Que devait-il faire? Dire?

Puis elle lui fit une révélation des plus étranges. Malade. Elle était malade. Et pourtant, il aurait pu le voir, elle ne venait jamais l'embêter en journée, venait à chaque fois que le soleil était couché, faisait attention de partir avant le premier rayon de soleil. Declan ne s'y était jamais penché sur ses détails. Et pourtant, ils étaient important. Ses yeux fixaient ses petites tâches, petite panthère qui ressemblait à un chaton. Son regard ou son insistance pouvaient porter confusion quand à ses attentions. Mais il ne faisait qu'observer cette beauté sous ses yeux. Elles lui donnaient quelque chose en plus. "Tu n'es pas monstrueuse Alana" dit-il, ouvrant la bouche pour la première fois depuis quelques minutes. "Tu es bien loin de l'être." Ses pouces caressèrent des tâches alors que ses mains entouraient totalement son petit corps. "Pourquoi as-tu voulu m'aider Alana?" Ses lèvres vinrent se poser dans la nuque de la jeune femme, comme pour fuir son regard, fuir tout ce qu'elle pouvait penser. Et si elle partait maintenant qu'elle avait repris ses esprits?



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI
Seo Alana
Seo Alana
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Help me...ft Alana Help me...ft Alana - Page 3 Empty Lun 29 Juin - 21:15
échec et mat

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Il fixait son corps et pourtant elle ne voyait aucune trace de dégoût dans son regard. Bien au contraire. Il semblait l’admirer. C’était étrange comme sensation. Jamais un homme ne l’avait regardé ainsi. Elle mordille sa lèvre et ferme les yeux en savourant ses mots, en savourant la façon qu’il avait d’embrasser sa nuque, de se cacher à son étreinte. Elle frissonnait même, mais n’avait pas froid entre ses bras puissants. Le bureau restait obstinément plongé dans le noir et seul les lumières de la ville les éclairaient. Elle aimait cette ambiance qui donnait soudainement à leur étreinte plus d’intimité et de douceur. Ils n’avaient pas envie de se faire de mal, et leur confession … est-ce que cela les rapprochaient plus encore … ? Oui, évidemment. C’était un sentiment si intense, si fort, qu’elle pourrait en avoir peur. Mais à cet instant, elle se persuadait que tout irait bien … ils étaient seuls dans les locaux à cet heure-ci. Personne pour venir troubler leur calme. Elle se redresse afin de pouvoir mieux s’asseoir sur son bassin sans lui faire mal. Elle restait blottie contre lui, murmure contre sa bouche, écrasant sa poitrine contre son torse avant d’enfouir son visage dans le creux de son cou. Elle ne peut retenir un soupire d’aise et ferme les yeux en savourant la quiétude du moment. Voulait-il réellement connaitre la réponse ? Car il était certain qu’elle n’était pas prête de l’assumer. Elle n’en avait pas réellement pleinement conscience pour être honnête. Elle mordille son cou, comme pour gagner du temps avant de laisser son souffle chaud se perdre sur la peau de l’homme qui l’emprisonnait délicieusement dans ses bras. « Parce que je n’aime pas l’idée que tu puisses souffrir ainsi depuis tout ce temps sans que personne ne le remarque. » finit-elle par répondre. Pourquoi Alana ? « Peut-être que … » elle marque une pause avant de se redresser, laissant ses cheveux glisser le long de son épaule, si belle à la lueur de la lune. « Je me vois en toi et que t’aider me semblait … important. » Pourquoi était-ce si important pour toi ? Pourquoi ressens-tu le besoin de l’aider ? Hein ? Pourquoi ? La jeune femme refuse de voir la vérité en face, refuse d’accepter l’idée qu’il lui plait, qu’il lui plait beaucoup trop … Elle l’avait soulagé de ses tremblements, ils avaient couché ensemble de la plus bestiales des façons, alors que faisait-elle blottie contre lui ? Que faisait-elle à caresser sa peau nue, à lui accorder ces gestes tendres ? Pourquoi la gardait-il contre lui ? Pourquoi caressait-il le creux de ses reins comme s’il devenait déjà accroc à la douceur de sa peau ? C’était tout autant de contradiction que la jeune femme ne voulait pas voir au risque de tout arrêter. Elle attrape son visage dans le creux de ses mains et murmure « Et si je t’avouais que j’avais à nouveau envie de toi … ? » elle jouait, préférait se tourner vers le sexe plutôt que d’admettre que son envie de l’embrasser trahissait plus qu’elle ne pouvait accepter ce soir. Sa bouche lui manquait déjà et ce manque l’oppressait. Elle ne lui laisse pas le temps de réellement saisir ses mots et revient l’embrasser avec passion, pressant son corps frêle contre le sien alors que sa langue cherche la sienne. Comble moi dans un déni rassurant. 




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Help me...ft Alana Help me...ft Alana - Page 3 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

BONNE RENTREE !

Bonne rentrée à tous <3
le staff de STW vous envoi tout son courage pour ce retour en cours, et au travail ! Mais pour égayer un peu plus vos journées n'hésitez pas à venir participer aux concours d'écriture et de graphisme que vous trouverez >> par ici !