Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, ce n'est pas une frat mais deux qui sont ouvertes.
Vous avez donc la possibilité de rejoindre directement
les Beolsae ou les Cheonglyong, sans passer par la propa !
Ils sont attendus
Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja]

Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Mar 19 Nov - 19:23
Oops, I did it again !

Comment un simple baiser pouvait autant retourner mon estomac ainsi que mon cerveau ? Je me sentais comme un jeune adolescent découvrant les premiers émois de l’amour alors que sa bouche se presse contre la mienne. Mon cœur loupe plusieurs battements. Il serait même capable de suspendre toute son activité tandis que son étreinte nous rapproche un peu plus. Heureusement il ne me joue pas ce mauvais tour parce que imaginer une seconde que je tourne de l’œil dans ses bras, je ne suis pas certain que Nam Ja voudra recommencer. Mon estomac, en revanche, laisse échapper une espèce d’envolée qui me laisse comme une sensation de creux. Mes pensées deviennent brouillonnes alors qu’une alarme se tire dans ma tête pour illuminer un grand panneau indiquant « OMG ! TU EMBRASSES NAM JA ! » Ouais cela peut vous paraitre puérile mais en connaissant toute l’histoire, vous comprendrez pourquoi ce geste me fout dans tous mes états. Il est le petit frère de mon ex… - Mouais pas une information inédite quoi – en faites on devrait inverser ce détail. HEIN ?! Je ne suis pas trop cohérent mais sa bouche me rend fou. Je bouderai presque lorsque nous prenons de la distance. Je reviens ensuite prendre possession de ses lippes. Je pourrais en devenir accro sauf qu’il faudrait aussi que je fasse le ménage dans cette connerie appelée « sentiment ».

Je fous en plus tout à la poubelle en abandonnant mon petit panda pour aller à la recherche des cachets jetés. Une attitude déplorable en y regardant de plus près. Le garçon qui me fait fondre m’embrasse et me demande de faire de lui ma priorité. Moi comme un gros con, je plonge dans cette proposition puis envoie tout valser pour de la drogue. Pitoyable ! Je ne suis pas encore prêt à prendre conscience de la situation. Les forces me manquent. Comment combattre mes démons alors ? Je suis effrayé par le vide de mon existence mais surtout celui de mon avenir. Que faire si je ne peux plus être basketteur pro ? Je ne suis pas un étudiant exemplaire. Je maintiens la moyenne dans toutes les matières pour ne pas avoir de problèmes. Je déteste mes études. Je déteste mon existence. Malheureusement je suis trop couillon pour taper du poing sur la table et dire ce que je pense réellement. Ma connerie me vaut un coup de pied aux fesses. Aucune image dans cette info ! NON ! Nam Ja vient bien de me donner un coup de pied dans mes fesses. Je me casse la figure sous le coup de la surprise. Il est fou ou quoi ? Abimer un aussi beau visage ?! Il fera comment pour baver dessus ? Ouais enfin c’est un fantasme de ma part ça.

Cherchant à rattraper le coup, je cours derrière lui pour retrouver son attention. Pourquoi ? Mes cachets ne sont-ils pas plus importants ? Ils me permettent de rester sur la route. Je devrais les préférer à lui ! Il ne compte pas. Il est seulement un fantôme de mon passé. Il me chamboule parce que ce lien entre nous est flou, en suspend. Nous allons nulle part ensemble… j’en suis… pas convaincu… sa présence me ramène des années en arrière. Elle me rappelle ce que je ressentais pour lui. Je ne savais plus ce que je devais faire. Quelle route prendre ? Bizarrement j’ai besoin que Jaja me regarde, fasse attention à moi. Pourquoi les choses me paraissent aussi compliquées ? Quand il me casse dans mon délire, je reste interdit. Ses paroles sont blessantes mais mon cœur y voit une lueur d’espoir. Quel traitre ! C’est un faible. « Si je ne me droguais plus, tu sortirai avec moi alors ? » NON MAIS POURQUOI ? Pourquoi il faut que je balance ça ? Je devrais m’énerver, repousser ses conneries. Pourquoi je reste aussi con, espérant quelque chose qui ne viendra pas ? Je deviens fou ! Subitement ma raison reprend le contrôle, donnant un coup de pied à mes sentiments. « Attends ! Tu ne sortiras pas avec moi pour ça ? » Il comprendrait le message, non ? « Alors toi, tu veux un copain seulement si tout est beau et mignon ? Jamais tu ne partageras des épreuves avec lui ? » Pourquoi sa réponse me semble si capitale ? Je m’en moque si Jaja refuse d’avoir une vraie relation… connerie.

Je suis toujours embêté par ses propos mais monsieur ne semble pas avoir fini avec ses paroles blessantes. Je prends la mouche ! Désolé mais je ne peux pas le laisser dire de telles choses. La moutarde me monte au nez. Je hurle aussi, peu importe que nous nous donnions en spectacle. Je ne veux pas me laisser faire. « Merde ! Tu me demandes de faire de toi ma priorité mais au moindre obstacle tu pars ! T’es pas fiable ! » Je balance ça alors que franchement je ne suis pas mieux. Petit panda tourne une nouvelle fois les talons mais hors de question de me laisser distancer alors je cours après lui. Quand je le rattrape, son regard est mortel. Mon cœur retient son souffle, suspendant toute son activité. Il semble des plus contrariés. Avais-je mérité un tel traitement ? Evidemment ! Je suis encore la tête dans mes conneries pour le reconnaitre. Je soupire alors que ses attaques font mouche. Toujours aussi désagréable de se voir mettre sous le nez tous nos défauts. Mes piques semblent faire leur petit effet mais les siennes sont plus violentes. J’esquisse une grimace. Il a une bonne vision des choses. « Comment tu peux être blessé si tu refuses de sortir avec moi ? » Pourquoi je balance encore une attaque ? Pas la peine ! On a tous compris le message… ouais sauf moi. Il me faut encore un coup pour imprimer que Jaja ne veut pas être avec moi. Il m’a seulement embrassé pour détourner mon attention des cachets. Je suis trop stupide pour ne pas l’avoir compris avant.

« Hey ! Toi aussi tu m’as embrassé ! » Non sans blague ?! On va se renvoyer la balle ? « Ma seule faiblesse dans cette histoire en dehors des cachets, c’est d’avoir envie de t’embrasser encore ! » Je parlais en même temps que Jaja mais mon cerveau enregistra son attaque. QUOI ? « PARDON ! » J’ouvre la bouche. Son attaque me blesse. « C’est comme ça que tu me vois ? Un homme frivole qui embrasse le premier venu ? » Je passe une main dans mes cheveux de plus en plus longs. Je soupire puis avance vers lui. « T’as raison ! J’ai pas besoin de toi. Oublie tout ce que je t’ai dis ! » Je passe devant lui pour retourner sur le terrain de basket. Ce dernier est vide. Mes coéquipiers ont disparu. Mon sac s’y trouve toujours. Je peste et balance un coup de pied dedans en maudissant le monde entier. Je me laisse tomber au sol, ramène mes genoux vers moi et me prends la tête dans les mains. Pourquoi cela fait autant mal sa remarque ? Stupide cœur d’y avoir cru ! Je maudis le monde entier et surtout petit panda de me faire souffrir ainsi. J’ai même plus de cachet pour oublier ma douleur même s’ils ne pourront pas effacer celle-ci.


© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Mer 20 Nov - 6:12
Oops, I did it again !

ootd Dans quoi je m’embarque au juste ? Je ne sais même plus ce qui se passe ! Je suis complètement paumé à me demander comment on en est arrivé là… Comment j’ai pu l’embrasser, comment a-t-il pu parler de « copain » aussi aisément, se joue-t-il de moi à ce point ? Je ne sais plus quoi penser et de toute façon je n’ai pas envie de réfléchir pour l’instant, mon cerveau semble déjà fumer et en plus de ça, mon cœur va finir par s’arrêter si je continue de déconner avec mes sentiments soi-disant « secret ». Quelle merde. Plus je m’élance et plus j’aborde des paroles blessantes, que ce soit la vérité ou seulement pour me « protéger » au final ça revient au même. J’ai toujours cette sensation de souffrir avec lui car il ne m’aide pas à y voir clair, comme si je me retrouvais devant une personne floue, je le juge, je le « blesse » consciemment ou non, mais je ne suis pas confiant et encore moins à l’idée de briser cette glace dans laquelle j’ai enfermé ce cœur battant, autrefois brulant et désormais méfiant. Il insiste en plus… « Comme si tu arrêterais pour moi. » Je ris presque d’ironie, ce serait idiot et complètement impossible qu’il y arrive, que des mensonges et des faux-semblants. Et voilà qu’il s’énerve avec ses reproches. Je l’écoute alors qu’il finit par me traiter de personne non fiable, je grogne, il ose vraiment ? « Parce que tu penses que c’est aisé de sortir avec un drogué qui met sa vie en danger à chaque dose ? Tu n’es qu’un putain d’égoïste alors ne vient pas me dire à moi que je ne suis pas fiable ! » Je suis vénère, il est incroyable franchement.

Je ne sais même pas pourquoi on a cette conversation, aucun de nous deux n’a parlé de « sentiment » juste un baiser échangé, deux… Mais même si mes paroles pouvaient être trompeuse et révélatrice, on ne fait rien de « normal » on parle, s’engueule sur un sujet dont on n'a aucune raison de débattre. C’est frustrant. Que… D’après lui je dois sortir avec lui pour être blessé, non mais quelle connerie ! « Tu as combien de neurone Hyung, la drogue te les a tout détruits ou bien ? » Oula, j’attaque encore. « Tu penses que je ne peux pas être blessé sans être ton mec ? Ah, tu me rends dingue ! » Je souffle, montrant mon agacement assez clairement. Je le fixe durement quand il renvoie l’ascenseur sur le baiser, c’est un dialogue de sourds ou je rêve ? On ne va pas aller loin comme ça… Sa faiblesse avouée de la sorte pourrait me faire moi-même faiblir, mais à quoi bon ? J’ai beau sentir cet organe s’agiter, j’ai l’impression de jouer à un jeu où le gameover est déjà amorcé. Surtout que je balance une bombe en même temps que sa phrase, ce qui entrechoc les effets. Je ne réponds pas à sa question, me contentant de rester là quand il s’éloigne, l’observant de loin avec l’esprit pensif. Je pourrais détourner les talons et m’en aller, mais non. Doucement j’avance pas après pas vers le terrain où il est retourné, le voyant ainsi au sol je m’approche encore et m’arrête devant lui.

Qu’est-ce que je fous ? Pourquoi je ne suis pas parti, pourquoi je reste à le regarder avec ses émotions qui me submergent et me rendent vulnérable, je suis vraiment un imbécile pour agir ainsi. Qu’est-ce que je cherche ? Je me le demande. « Je… » Brisant le silence avec ce simple pronom comme pour annoncer que j’étais encore là. « Qu’est-ce que je comptais dire en vrai ? Bon sang, ça n’a aucun sens. « Tu… » Ouai je vais faire tous les pronoms comme ça, génial Nam Ja ! « Aaah, ça me gonfle ! » Je vais clairement arranger les choses en me tirant les cheveux, cette histoire aura ma peau, je tourne en rond en tentant de me calmer, avant de me laisser tomber à genoux et de le prendre dans mes bras, encore un geste que je pourrais regretter, mais tant pis. « Ai besoin de moi idiot, tu m’as poursuivi depuis nos retrouvailles alors ne me laisse pas partir comme ça ! » Je dois ressembler à quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il veut, mais c’est simplement que je ne suis pas honnête, pas envers lui ou mes sentiments, disant le contraire de ce que je pense, il devrait le comprendre un jour…


© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Mer 20 Nov - 22:24
Oops, I did it again !

Toutes ses paroles échangées avaient un fond assez méchant ou violent, non ? On donnerait presque la sensation que nous détestions… mais en même temps on est capable de se sauter dessus pour s’embrasser. Ouais encore une situation pas du tout compliquée. Chacun devra prendre le temps de faire le point sur ce qu’il ressent réellement pour l’autre. Est-ce que je trouverai la force pour y faire face ? C’est une autre histoire. Je voulais garder enfoui dans un coin de mon cœur mes sentiments parce que je ne voulais plus souffrir comme avec Elio. Les histoires d’amour finissent mal en général… Il n’y avait pas une chanson qui disait ça ? Cela me parlait mais je ne sais plus où avoir entendu cette sagesse. En tout cas, mon petit panda avait une fâcheuse tendance à mettre son doigt sur les choses qui font mal. Cependant il ne remarquait pas encore que ses paroles avaient un impact sur moi. Il allumait le feu qui brûlait dans mes veines en une seconde. Je souhaitais poser mes mains sur sa bouche pour ne plus entendre toutes ses vérités. Ne peut-il pas remarquer que je ne suis pas encore prêt ? Il me bouscule mais cela créée plutôt un sentiment de panique chez moi. Ce jeune homme me rend dingue. Il semblerait que moi aussi.

Ses paroles envoyèrent une flèche empoisonnée dans mon cœur alors je le plantais sur place. Je retournais vers le terrain de basket pour mettre de la distance entre nous. Pourquoi ? Jaja me pourrissait l’existence. Il m’embrassait, me demandait d’en faire ma priorité. Malheureusement… merde ! Comment je peux faire ça ? Il avait repoussé mon appellation de « copain ». En même temps, je faisais tout de travers. Mon pied rencontra mon sac de sport. Les larmes me montèrent tout de suite aux yeux alors je me laissais tomber pour me recroquevillé. Je souhaitais voir la terre s’ouvrir sous mes fesses pour m’avaler entièrement. Le temps venait-il de se stopper ? Une porte des étoiles s’était ouverte quelque part ? Avions-nous glissé dans un monde parallèle ? Je ne comprenais pas pourquoi Jaja était revenu vers moi. Il aurait dû tourner les talons pour me laisser seul avec mes conneries. Au premier son de sa voix, je relève la tête pour l’observer avec mes yeux rouges. Ouais je pleurais et alors ?! Sa remarque m’arrache un sourire. Je ricane tout en le regardant faire les cent pas. On sent la torture intérieure mais je savoure une victoire quand il vient s’asseoir près de moi. Ses bras autour de moi, je me laisse un peu dorloter avant de sortir encore des conneries parce que je ne sais pas faire autrement. Je redresse la tête et pose mon front contre le sien. « Avoue que tu aimes quand je te cours après. » Taquinant mon petit panda pour que nous ne partions pas encore dans la même conversation, je passe ma main dans ses cheveux pour les ébouriffer. « Merci… mais je crois que je serai incapable de te laisser partir maintenant. » Je joue avec son nez. Il est agacé ? « Je sais que ce ne sera pas toujours de tout repos de me supporter. Je risque de ramper, te supplier mais tu ne devras pas céder… Interdiction de donner des coups de pied ! Mes fesses sont sacrées ! » Je passe mes bras autour de sa taille. « Tu les verras peut-être un jour ! » Je me décolle pour prendre de l’eau. Après avoir avalé une grande gorgée, je lui tends la bouteille. « Tu as faim ? Je t’invite ! Sauf si tu veux finir dans ma chambre ? »

© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Jeu 21 Nov - 20:53
Oops, I did it again !

ootd Cette histoire allait me rendre dingue, j’étais complètement entrain de perdre pied à cause de lui. Je ne savais pas où j’allais ni ce que je voulais, mais avant de le réaliser j’étais déjà revenu près de lui incapable de m’en aller sur cette note négative et pourquoi ? Parce que je n’en sais rien ! C’est comme ça. Je me suis simplement approché de lui pour l’enlacer une fois à son niveau, je regretterais surement mon geste et mes paroles dans la seconde qui va suivre, mais n’est-ce pas vrai ? Il m’a poursuivi, cherchait partout sur ce putain de campus, est-ce pour me laisser partir ainsi ? Je n’y crois pas. Je ne veux pas le croire. Dès ses premiers mots je me maudis d’avoir voulu le « consoler » genre, sérieux. Je m’éloigne pour le regarder dans les yeux, silencieux. Mon expression lui revoie mon désespoir devant sa question. Sa main dans mes cheveux pour les ébouriffer je grogne, mécontent comme d’habitude. Je suis un chien qui aboie plus qu’il ne mord en réalité, malheureusement je ne peux pas changer ça… Merci ? « Pourquoi tu me remercies ? » Je le regarde étonné, mais secrètement heureux de ses paroles, enfin, j’imagine que mon sourire me trahi quand il dit être désormais incapable de me laisser partir, j’aime l’idée malgré ma manie de le repousser, le rejeter à travers des mots crus et des attaques incontrôlées. « Qui a dit que j’avais envie de te supporter ! » Je manque encore de sincérité, mais il me parle comme si j’avais accepté de sortir avec lui ou un truc du genre. « Je donne des coups de pied si j’ai envie, je m’en balec de tes fesses ! » Sérieusement, je ne cherche pas à les voir non plus, donc il peut garder ça pour lui. Je me relève lorsqu’il se décolle de moi en poussant un soupire et refusant la bouteille d’un geste de la tête. « Je préfère encore manger à tes frais que voir ta chambre. »  Ça peut sembler sauvage et ça l’est, mais venant de moi ce n’est pas étonnant. J’attrape son haut sur le banc pour lui balancer dessus. « Commence déjà par t’habiller, espèce d’exhibitionniste ! » J’aboie encore, mais je souris intérieurement, incapable d’être honnête jusqu’au bout, je suis un gamin désespérant, mais justement, je ne suis qu’un gamin donc on me pardonnera pour ça.

© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Jeu 21 Nov - 22:29
Oops, I did it again !

Sentir ses bras autour de moi… une sensation douce et chaleureuse qui me rappelle les bonbons comme la guimauve. Un petit nuage de tendresse. Certes cela ne dure pas longtemps parce que je bouge puis il y a encore cette tension entre nous. Comment tourner la page après toutes les horreurs que l’on a balancé ? Pas tout de suite. En plus cela nous permettra d’avancer ! Je me loverai bien encore dans ses bras mais avouons que la position me donne mal aux fesses. Je pourrais presque sentir mes os. Il sent bon ! C’est quoi son parfum ? Lorsque je le remercie, Jaja semble surpris. Pourquoi ? Personne ne lui dit jamais merci ? Je hausse les épaules. Désinvolture. « Parce que tu es revenu au lieu de me laisser tout seul. » Cela me parait presque évident mais il a besoin de l’entendre ? Apparemment oui. Je me décolle pour observer sa bouille de petit panda. Je pourrais presque lui pincer les joues tellement elles sont tentantes. Son sourire me fait aussi sourire. Il est contagieux !! Mes paroles lui feraient plaisir ? Son expression me laisse penser que oui. « Tu veux que je te rafraichisse la mémoire ? » J’ouvre grand les yeux puis papillonne en faisant une petite moue boudeuse. « Ne me laisse pas partir comme ça… » Je minaude tout en posant ma joue sur son épaule. « T’as pas dit quelque chose dans ce style ? » Je taquine le jeune homme. Avouons que cela me fait trop plaisir ! Ses réactions sont des plus délicieuses. Je me marre quand il repousse mes fesses. « Tu ne diras plus ça quand tu les verras en vrai. » Je tire mon sac vers moi alors que je me prends mon maillot dans la tronche. « Oh ! C’est toi qui l’avais ! Petit panda pervers. » J’avais complètement oublié que mon torse ne possédait plus aucune barrière. Je me cachais en faignant une expression choquée. « Tu me reluques depuis taleur en faites ?! » Est-ce que je risque de me prendre encore un coup ? Je terminerai par être un homme battu. Mon maillot vient couvrir mon torse. Attrapant mon sac, je passe la lanière sur mon épaule puis me tourne vers lui. « Tu voudrais manger quoi ? » Ce petit panda est comme un ballon gonflé au max. Il peut éclater à tout moment. Je passe ma main dans mes cheveux. « Tu vas retourner chez toi pour les vacances de Noël ? » Je fourre mes mains ensuite dans mes poches. « Tu sais… je me demande toujours pourquoi tu t’es enflammé en parlant de ton frère… enfin je sais que tu es au courant pour nous deux… » Pourquoi je remets ça sur le tapis ? Pour oublier que mon genou me tirait à nouveau. Mince ! Le cachet ne faisait déjà plus effet ? Je grimace tout en laissant trainer ma patte folle. Je dois cacher la situation sinon on risque de se disputer encore. Cela me fatigue. Il est coriace le petit. « Est-ce que tu es jaloux ? » Allez ! Hop ! Je poursuis ainsi on est bien reparti pour un tour d’engueulade. Je me stoppe devant un petit restaurant familial. « La cuisine est bonne ici. J’aime y venir quand je ne supporte plus la nourriture de la cafétéria. » Je rentre et salue la serveuse avant d’aller prendre place. « Tu es le premier que j’emmène ici. » Je dépose mon sac puis appuie mon menton sur mon poing. « Tu cuisineras pour moi une fois ? »

© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Sam 23 Nov - 12:09
Oops, I did it again !

ootd Je ne sais pas pourquoi il me remercie, mais quand il m’en donne la raison ça semble « évident » bien que je ne sois pas revenu vers lui pour obtenir un « merci », je devrais surement apprendre à gérer mes émotions ou à savoir comment je dois agir avec lui, mais a tous les coups je me laisse surprendre. Que ce soit mon côté impulsif qui réagit ou non, je ne montre majoritairement que de la colère, la frustration, mais peu de gentillesse à son égard. Intérieurement je pense qu’il m’est difficile d’effacer l’image du passé qui trotte dans ma mémoire. Compliquée est la situation et tant que je n’y mettrais pas de l’ordre cela le restera surement. Je suis vraiment un gosse incapable de la jouer franc jeu avec lui, même quand c’est évident je me contredis ouvertement. Young Min me met sous le nez mes paroles balancées et je me contente de soupirer, forcément, je ne vois pas ce que je pourrais ajouter à cela sans mentir de nouveau ou me montrer désagréable inutilement. Il est vrai que je n’ai aucune envie qu’il abandonne, qu’il me laisse partir sans réagir, surement parce qu’au fond de moi il y a cet espoir qui persiste ? Je ne saurais le dire, j’ai ce coup de cœur tenace qui semble impossible à effacer. L’amour est un véritable bordel, un tourment que j’aurais aimé ne jamais connaitre si c’était pour finir blesser et devoir me retrouver dans une situation pareille aujourd’hui. Quelle plaie.

Il parle de ses fesses et je m’en fiche, ne préférant même pas surenchérir sur le sujet… Je ne suis pas porté là-dessus donc n’est-ce pas évident qu’il soit celui qui a des idées bien plus perverse que moi ? Contrairement à ce qu’on peut croire, je suis innocent comme gars, certes mon esprit fut perverti tôt par la faute de ce gars et mon frère, mais, qu’importe. Je n’ai pas forcément la même mentalité que mes ainés. Pourtant c’est moi qu’il traite de pervers, c’est le monde à l’envers. « Parce qu’il y a quelque chose à reluquer ? » Pique envoyé, mais je le provoque surtout, s’il veut jouer à me taquiner autant que j’apprenne à rétorquer dans son sens. « Aucune idée, tant que ce n’est pas du poulet. » J’aime ça, mais j’en mange bien assez avec mon job, si on pouvait changer un peu ça me conviendrait mieux. « Non. » Réponse directe, je n’ai pas réfléchi une seconde, répondant avant même qu’il ne termine sa question, je ne veux pas parler de ça et encore une fois il ramène un « problème » sur le tapis. « Je n’ai pas envie d’en parler, sauf si tu veux manger tout seul ? » Ce n’est pas le moment, je n'ai aucune envie de penser à « eux deux » ou quoique ce soit de ce genre justement. « T’es le genre de mec à aborder les sujets qu’il ne faut pas en fait. » Franchement je vous jure. Et il appuie sur un point sensible qui plus est. « Jaloux de quoi ? Tu penses encore que j’avais peur que tu me prennes mon frère ? C’est sûr que je ne coucherais pas avec lui. » Ce serait glauque. Ça m’énerve en réalité, ça doit se sentir au ton de ma voix, je réponds c’est vrai, mais je ne me sens pas bien quand on se balade sur ce terrain-là.

M’arrêtant à ses côtés devant le restaurant qu’il semble avoir choisi, je hoche la tête comme pour approuver et le suivre à l’intérieur, saluant la serveuse à mon tour avant de m’installer à la table face à mon ainé. « Quel honneur, je parie que tu dis ça à toutes tes relations. » Je souris, mais au fond j’en sais trop rien, il n’a pas à vouloir me faire me sentir « à part » je sais que je ne le suis pas. « Tu n’as pas peur que je t’empoisonne ? » Je suis doué en cuisine, mais avec toutes nos disputes il devrait se méfier ! Je pourrais m’amuser à lui donner la diarrhée ou qui sait, lui rendre la vie dure. Méfiance méfiance.

© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Sam 23 Nov - 23:09
Oops, I did it again !

Ce que je peux bien être un con ?! Comment pourrais-je croire que mes paroles seraient facilement acceptées ? Je ne pouvais pas garantir un changement radical du jour au lendemain. Mes cachets m’offraient depuis des mois un apaisement corporel auquel je pensais ne plus avoir le droit. Ils repoussaient aussi mes angoisses concernant mon existence et ce petit panda. Je perds le contrôle de la situation. Je voudrais appeler au secours mais je suis trop empêtré dans mes problèmes. Entre nous, je ne vois même pas en quoi cette prise de crimson m’a valu une crise monumentale de Jaja. Une partie de moi souhaiterait revenir sur cet épisode mais une autre tire la sonnette d’alarme parce que les choses paraissent apaisées en ce moment. Il serait donc préférable de garder le silence. On remettra ça forcément sur le tapis. Nos baisers ? On ne les évoque plus non plus. Un acte… je ne trouve aucune réponse correcte pour expliquer ce geste. Agaçant !! Je finis par me remettre sur mes pieds parce que nous n’allons pas attendre la nuit pour bouger nos fesses. Ce terrain ne risque plus de se transformer en endroit chaleureux. A mes yeux, ce sport est devenu une vraie torture. Plus aucun plaisir !

Lorsque je passe mon maillot pour planter mon torse de folie – ouais laissez-moi imaginer que ma plastique de brindille puisse plaire – mes tatouages disparaissent à sa vue. Il devra attendre pour les revoir ! « Evidemment… mais tu me regardes pas assez pour le remarquer. » Attrapant mon sac, je guide petit panda dans le quartier avoisinant pour remplir un peu nos estomacs. Le mien meurt de faim surtout que le peu de crimson avalé ne soulage plus mon genou. La douleur revient mais je garde mes grimaces pour moi. Je mords ma joue intérieure pour ne pas laisser échapper des larmes de frustration comme les enfants alors qu’ils piquent une colère pour obtenir quelque chose inaccessible. Sur le chemin, je questionne Nam Ja sur son frangin parce que j’aimerai connaitre le fin mot de cette histoire. Encore une réaction vive ! Il annonce la couleur en refusant de mettre ce sujet sur le tapis. Il n’est pas drôle. Je vais devoir encore enquêter pour tout savoir ? Je lève les yeux au ciel pendant que monsieur ronchonne. « Oui… carrément ! Moins tu aimes parler d’un sujet, plus je voudrais savoir pourquoi. » Il y a un côté gossip girl en moi. « Je vous connaissais alors cela m’intrigue encore plus. Ton attitude me fait comprendre qu’il s’est passé quelque chose. Je voudrais savoir quoi ? » Haussement d’épaules. « Heureusement sinon ce serait trop dégueu ! Je ne comprends pas pourquoi tu te braques autant… Vous vous êtes disputés ou quoi ? » Je n’attends pas spécialement une réponse de sa part. Il se renferme toujours quand on parle de son frangin. Ils se sont disputés ? Pourquoi je ne pose pas la question à leur mère ? Elle devrait sûrement savoir. En faites j’aimerai bien que cela vienne de mon petit panda.

Je nous emmène devant un petit restaurant traditionnel et familial. Aucune ambiance guindée ! Je salue la serveuse puis prend place tout en avouant à Jaja qu’il est le seul que j’emmène ici. Sa réponse m’arrache un soupir alors que je pose mon sac à mes pieds. « On ne peut même pas te dire quelque chose de sympa… » Je fais un signe à la demoiselle et commande une bouteille de soju. « Je te donne vraiment l’impression de coucher à gauche et à droite ? » Avais-je un look de prostipute ? Il faudrait que je me regarde dans le miroir en rentrant. Ce sont mes cheveux trop longs ? « C’est toujours agréable de l’apprendre ! » Je nous sers un verre chacun et avale le mien d’un seul coup. « Dommage que tu aies foutu en l’air mes cachets. » Je souris puis reprends un verre. « J’en aurai eu besoin ! Mon genou me fait mal. » Je rappelle la serveuse et commande du yachaejeon et du porc croustillant avec de la sauce aigre douce. « Tu veux quoi ? » Lorsque nos plats sont en préparation, je me retourne vers lui. « Je devrais te faire goûter avant ta cuisine avant de me lancer. Tu serais capable de me faire mal ! Tu es maléfique. » Encore un verre qui disparait. L’alcool commence doucement à monter à la tête. « Je peux parler de tes sœurs ou tu vas me faire la tronche aussi ? » Le sourire qui se dessine sur mes lèvres devient un peu plus idiot que d’habitude. « Depuis que nous nous sommes retrouvés, je t’ai vu avec personne ! Tu attends que je te fasse ma demande ? » Je devrais cesser de boire. Hop encore un verre pour sceller cette résolution.
 

© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Dim 24 Nov - 7:45
Oops, I did it again !

ootd Je le regarde, bien sûr que je l’observe et cela plus qu’il ne l’imagine, seulement ce n’est pas quelque chose que je peux avouer, dire de vive voix ou affirmer aisément devant lui, parce que voilà… Je suis bloqué, la crainte qu’il voit cette attirance que j’éprouve pour lui ou puisse détecter dans mes actions, mes mots, ses sentiments que je croyais enfouies et qui finalement sont revenus me faire chier bien trop vite à mon gout. Par contre il a réellement un don pour aborder les sujets qui fâchent et ce n’est pas facile pour moi de faire face. Je peux feindre, dire que tout va bien, mentir même sur mon retour à la maison et peut-être que j’irais en réalité ! Mes parents, mes sœurs et même mon frère vont surement me le demander, vais-je trouver une excuse pour ne pas rentrer ou au contraire, accepter de faire le voyage pour quelques jours à Daegu ? Je l’ignore encore. Tout ce que je sais, c’est que j’aimerais c’est qu’il ne parle pas de se passé ou qu’il ne me le fasse pas sans cesse rappeler avec ses questions et sa curiosité. Je me sens piégé, pris dans les chaines du filet et cela est vraiment déplaisant autant ne pas le cacher. « T’es un peu sadique. » Genre, je n’aime pas parler d’un sujet, mais ça lui donne seulement envie d’en parler ? Quel emmerdeur je vous jure ! « Il ne s’est rien passé, si tu y tiens je peux te le prouver en appelant mon frère, mais honnêtement ça me ferait chier de téléphoner pour ça. » J’ai beau avoir un réel problème de mon côté, cela ne veut pas dire que cela a fait des fissures dans ma famille, j’ai juste pris mes distances. « C’est toi qui as un souci, tu as tant que ça envie de parler de ton ex avec moi ? » Il m’énerve.

Installé dans ce restaurant qu’il a choisi, il me fait une remarque pouvant me faire me sentir unique, sauf que je ne veux pas croire une telle chose, il n’y a pas pire que l’espoir, plutôt que de tomber dans le panneau je préfère émettre des réserves ou me « braquer » contre sa gentillesse en effet. « Je n'en sais rien ? Tu es un sportif et tu es beau gosse, ce n’est pas négligeable ? Puis à chaque fois que je te rencontre soit tu sors avec quelqu’un soit tu t’es fais jeté. Tu as aussi cette manière de vouloir m’emmener dans ta chambre sans arrêt, donc j’imagine que ça laisse penser clairement que t’es pas un mec pudique et plutôt ouvert avec ta sexualité, je me trompe ? » Je le regarde dans les yeux avant de sourire, en attente d’une réponse à ce que je viens de lui énoncer. « Je ne bois pas, sinon je vais vraiment finir dans ton lit. » Dis-je en repoussant la boisson, en vérité je n’aurais peut-être pas dû le dire ainsi, ça démontre que je ne tiens pas l’alcool et il pourrait en profiter, mais tant pis. Je me suis juste montré un peu trop spontané dans ma réponse, comme d’habitude. « Tu me saoules avec tes cachets. » C’est encore un sujet sensible qu’il aborde là, surtout que plus que des médicaments, j’y vois la drogue de mon coté. « Tu penses que t’es le seul à souffrir ? Il y a des tas de personnes qui ont mal et il le supporte alors mange et prend sur toi. » C’est un peu violent, mais qu’il arrête de se plaindre, je ne minimise pas sa blessure, mais est-ce la pire chose au monde d’après lui ? « Je prends la même chose que toi. » J’ai la flemme de regarder la carte, puis je fais confiance à son choix.

Je souris à sa remarque, me faire gouter ma propre nourriture avant lui ? Bonne idée ! « Je ne te ferais pas de mal voyons. » Petite imitation de toux qui en dis long, je me sers plutôt un verre d’eau alors que mon ainé descend la bouteille de son côté. « Vas-y mollo, tu crois que j’ai la force de te porter jusqu’aux dortoirs ? » Sans blague, je n'ai aucune envie de faire ça ou qu’il me sorte qu’il boit pour ne pas penser à la douleur, est-il vraiment si faible ? Je ne pense pas, c’est juste une mauvaise excuse, comme ses « cachets ». « Qu’est-ce que tu veux savoir sur mes sœurs ? Si elles vont bien ? » Je peux parler de mes cadettes sans aucun problème ! « T’es en train d’insinuer que je n’ai pas d’amis ? » J’ai bien saisi ce qu’il veut dire par « personne » je peux lui balancer que j’ai une copine, mais pour la seconde fois depuis que j’en ai l’occasion, je ne saute pas dessus et n’en parle pas. « Quelle demande ? » Je l’observe yeux dans yeux un peu naïf de le questionner. J’attrape la bouteille de soju pour l’empêcher de la prendre. « Ça suffit, t’as assez bu, on n’a pas encore mangé, calmes-toi. » Il me frustre tellement… Son comportement est fatigant.


© LOYALS.
Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Dim 24 Nov - 16:37
Oops, I did it again !

« Aucun souci pour moi… Je demande seulement des nouvelles parce que mon ex est aussi ton frangin. Comme tu comptes pour moi, je suis bien obligé de montrer un intérêt pour ta famille… donc ton frère. » Les mots me sont venus naturellement alors que nous marchons tous les deux. Je ne comprenais pas pourquoi ce sujet avait tendance à mettre petit panda sur les nerfs. Il avait beau dire que tout allait bien. Il me faisait quand même penser aux chats dont le poil se hérisse dans un moment de tension extrême. Il serait capable de me sauter à la gorge si je me montre têtu ? Une partie de moi voudrait vérifier ses limites mais une autre, plus raisonnable, freine mon élan curieux. Ne prenons pas le risque de mourir sur le pavé parce que je ne sais pas contrôler ma curiosité. Restons plus mature ! Ce jeune homme me retourne le cerveau en deux secondes. Je me comporte assez bizarrement en sa compagnie. Je voudrais pouvoir être plus calme. Impossible avec Nam Ja dans les parages. Ma conscience me donnerait bien des claques parce que cela ne me ressemble pas. Jamais je ne me serai comporté ainsi avec une autre personne. Pourquoi les choses sont différentes quand cela le concerne ?

Il ne fallait absolument pas que je perde les pédales. Pénétrant dans le restaurant, je suis plongé dans mes pensées conflictuelles avec ma conscience. Nous cherchons un plan pour ne pas perdre la face. Lorsque mes fesses sont posées en face de lui, la conversation reprend naturellement. Malheureusement elle vire sur un terrain dangereux. Pourquoi sa perception de ma petite personne peut avoir un intérêt pour moi ? Je me moque bien de savoir ce que Jaja pense de moi… grossière erreur !! Evidemment que je veux connaitre le fond de sa pensée me concernant. Pourquoi ? Je ne sais pas !!! Encore un mensonge mais laissez-moi y croire quelques secondes. Ses paroles sont blessantes encore une fois. Comment montrer une attitude mature alors ? Je pars toujours au quart de tour ! « HEY ! » Les clients se tournent vers nous pour me lancer des regards assassins. Je voudrais bien disparaitre en clignant des yeux mais le destin est cruel. Il me laisse assis dans ce restaurant. Je me penche pour présenter mes excuses avant de reporter mon attention sur mon petit panda. Je toussote afin de reprendre le contrôle un minimum. Je baisse la voix pour répondre à ses attaques. « Parce que ma sexualité ne me pose aucun souci, cela fait de moi une personne indésirable. Tu ne crois pas que ton jugement est un peu blessant ? Tu as peut-être un problème avec la tienne mais pas la peine de rejeter la faute sur les autres. Je ne me cache pas certes… mais comme tout le monde, j’aimerai trouver la personne faite pour moi. » Ce discours me coûte parce que je voudrais plus tôt le hurler parce que ses réflexions me font mal. « Désolé si je prends les choses à la légère pour toi mais tu es un mec beaucoup trop sérieux ! Bon sang ! T’as seulement 4 ans de moins que moi en quoi… Laisse tomber ! » Je me rembrunis tout en cessant de me justifier. Cela nous mènerait vers quoi ? Je me suis enflammé encore pour rien. Je me désespère. Impossible de rester maitre de mes émotions. Je perdais la raison en un claquement de doigt. Il me fallait un peu plus de crimson pour afficher un certain détachement. Heureusement la serveuse nous apporte du soju. Bon ! A défaut de mes cachets rouges, je peux noyer mes émotions dans l’alcool. Une alternative comme une autre. Jaja refuse de boire avec moi sinon il finirait vraiment dans mon lit. Cette information aurait dû me rendre euphorique mais non. Je ricane en buvant mon verre « Comme si tu avais envie d’y entrer. » Merde ! Je me montre blasé. Un mauvais signe. Je roule même des yeux quand il m’attaque encore sur mon addiction. Je suis conscient que mon comportement n’est pas normal mais personne ne semble comprendre ce que je vis. Les verres de soju défilent, anesthésiant un peu mes émotions, engourdissant mon corps. Les muscles de ma mâchoire se contractent. « T’es comme les autres alors… je ne demande pas un peu de pitié mais seulement à ce que l’on essaie de se mettre à ma place. » Hop encore un verre. J’en perds le compte. Ma tête devient plus lourde, ma vue se trouble. Je comprends que ma consommation est plus élevée finalement. « Oublie… j’attends rien de toi de toute façon. » Je me taperai bien la tête dans le mur mais même plus la force. Je me renferme un peu plus. Pourquoi faire encore des efforts ?

Un regard assassin. Seule réponse qu’il recevra de ma part suite à sa remarque. Je m’en fous de boire si cela me fait tout oublier demain. Je ne veux plus repenser sans cesse à ses lèvres contre les miennes, à ses demandes puis ses remarques acerbes. Laissez-moi en paix ! Plus envie de gratter pour connaitre ses secrets. Je suis lasse… Bordel ! Crimson plus alcool ensuite = mauvais ménage. Une expérience que je pourrais refaire plus tard. Je grogne avant de me donner une claque pour poursuivre notre conversation. « Ouais… mais comme avec ton frère, tu vas me dire que j’ai un souci avec elles ? » Oups un peu agressif comme retour, non ? Je lève encore une fois mes yeux au ciel puis reprends un verre. La bouteille menace de finir au sol quand je la repose. « Tu sais bien ce que je veux dire… tu ne veux pas en parler ? » Est-ce que je vais insister sur ce sujet ? Pas la force. Mon esprit s’englue dans les vapeurs d’alcool. Mon combat sera ailleurs. « Tu veux sortir avec moi ? » WAOUH ! Attendez ! Je ne suis pas du tout au courant. Pourquoi ma bouche bouge toute seule pour prononcer des demandes comme ça ???? Elle a demandé la permission à qui ? Sûrement pas à mon cerveau qui disparait lentement derrière un brouillard. Mon cœur ? Non ce traître est encore capable de prendre le contrôle de mon corps ? Espérons que cela passe pour une parole de type alcoolisé. Il se moquera de moi puis on oubliera cette affaire.

Nam Ja me prend ma bouteille en prétextant que cela suffisait. Je protestais en tendant les mains. « Rends-la moi ! Elle au moins elle ne me rejette pas. » Je me fatigue moi-même. Qui se dévoue pour me donner une claque ? Je me penche par-dessus la table pour me libérer un combat avec… le vide. « T’es pas drôle ! » Je me rassois puis boude. « M’en fous ! Je vais en commander une autre. » J’appelle la serveuse pour demander une nouvelle bouteille. Satisfait, je tire la langue et attends la suite.


© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty Lun 25 Nov - 7:58
Oops, I did it again !

ootd Obligé ? Non, rien ne l’y oblige d’après moi car je n’ai jamais demandé quoi que ce soit sur sa famille, il connaît parfaitement mes parents, mes sœurs, mais encore plus mon grand frère. Si Young Min prenait le temps de réfléchir, de rassembler tous les morceaux du puzzle, de suivre mes réactions, peut-être qu’il aurait déjà compris ou en tout cas des doutes sur le pourquoi je ne veux pas parler de « lui ». J’ai avoué que je savais pour eux, il ignore comment certes, mais devrais-je vraiment mettre des mots clairs sur l’histoire pour qu’il comprenne ? Est-ce que je passe pour un idiot ou un gamin capricieux ? Peut-être, mais j’ai mes raisons d’agir de la sorte et quelque part ce serait bien qu’il ne s’en amuse pas et le réalise. Il n’y a rien de logique avec lui, me dire qu’il tient à moi alors que c’est avec mon ainé qu’il sortait, que suis-je vraiment finalement, cette question revient encore et encore, mais je n’obtiens aucune réponse claire, rien de définitif. Rien qui ne me satisfasse non plus. Suis-je trop gourmand ? Je me montre honnête avec ce que je pense de lui, mais ça semble être déplaisant à ses yeux… Il réagit vivement et attire les regards, le laissant s’excuser je l’observe sans rien dire, l’écoutant me donner sa réponse alors que je l’entends s’énerver, il semble déçu par mon observation, sauf que ce n’était pas le but désiré.

« Tu n’es vraiment pas croyable… » Soufflais-je un peu las, secouant la tête légèrement désespéré. « Ai-je dis quelque chose de ce genre ? Comment on peut s’entendre si tu n’arrives même pas à comprendre le sens de mes mots, tu déformes tout et cela devient vraiment chiant ! J’ai dit que tu étais attirant ! D’où tu as vu le indésirable dans mes mots ? Si tu assumes tant mieux pour toi, mais je n’ai jamais dit que la mienne me poser problème non plus, putain t’es vraiment agaçant Hyung, essaie de suivre un peu, merde à la fin. » Mon jugement fut mal compris, mais qu’importe, il a qu’à penser ce qu’il veut, j’aurais juste aimé entendre que ce n’était pas le cas, qu’il n’était pas le genre de mec à sortir avec n’importe qui ou à coucher sans raison, comment puis-je savoir ça en me basant sur les échanges qu’on a eus ? Comment puis-je prendre au sérieux ses paroles sans preuve ? Je ne suis pas confiant de nature, je doute et encore plus quand ça le concerne, ça me rend dingue. Je soupire davantage, il vaut mieux que je ne dise rien et laisse tomber en effet, qu’il me juge de personne trop sérieuse m’est égal, je préfère ça que prendre tout à la légère, ce n’est pas mon genre.

Je ne peux pas boire d’alcool parce que je risque de dire des choses que je ne veux pas ou pire, de faire un truc que je pourrais regretter. Je ne tiens pas cette boisson, je pourrais laisser échapper des vérités ou me laisser tenter par des désirs enfouis, mon seul salut est de m’en tenir à de l’eau ou des boissons sucrées. Je le juge sévère quand il se comporte comme un mec blasé de la vie, commentant mes paroles. « Tu m’emmerdes. » ça c’est dit. Mes poings se serrent sur la table, pourquoi ai-je accepté de venir avec lui déjà, merde, quelle idée à la con. « Tu as déjà essayé de te mettre à la place des autres ?  À ma place ? » C’est frustrant. « Tu penses que c’est facile de faire face à ton comportement ?  Tu es loin d’être facile à supporter je te le dis, pourtant je suis là et je reste, tu ne te demandes pas pourquoi je fais ça ? Non bien sûr, t’es trop occupé à boire et à faire des remarques à la con. » Je vous jure, je vais vraiment finir par craquer. « Tu n’attends rien de moi ? » C’est vexant, blessant. « Cool, je ne comptais rien te donner de toute façon. » Honnêtement je suis à deux doigts de me casser, si seulement je n’avais pas déjà commandé, par respect pour ceux qui cuisinent je partirais après avoir mangé les plats. Il veut boire, il préfère se noyer dans l’alcool même en ma présence ? C’est bien pour lui, mais je ne supporterais pas ça, je suis dégouté par la personne qu’il devient, je l’aime, mais je le perds avant même de pouvoir l’avouer. « Tu sais quoi, le mieux c’est de ne plus parler de ma famille. » Il pouvait parler de mes sœurs, mais il fallait qu’il fasse encore une remarque sur mon frère, donc merde, maintenant je clos le sujet « famille Wang » fini.

Sa demande sort de nulle part et je fais genre de ne rien avoir entendu, surement parce que je sens mon cœur s’emballer et que je retiens mes émotions comme jamais, la colère grimpe, la frustration aussi… Il ne fait que boire et ose me demander ça dans cet état ? J’ai rêvé de l’entendre me poser cette question des centaines de fois, plus encore, mais pourquoi ça se passe ainsi ? Est-ce une plaisanterie, un jeu, une punition ? Qu’ai-je fait pour mériter ça ? Je prends sur moi depuis un moment déjà, mais j’en ai marre. Je ne suis pas quelqu’un de fort, je supporte ses faiblesses, mais moi-même j’en ai et je les garde scellée à cause de mon côté pudique, incapable de montrer toutes mes émotions comme il le fait, sauf que là, je craque. Il plaisante, il boude, il râle, il va à contresens de ce que je demande et agis comme un gamin égoïste, un homme peu fiable… Je suis l’enfant de nous deux, je suis celui qui devrait s’appuyer sur lui, alors pourquoi il semble aussi… désespérant.

Avant que je ne le réalise je claque la bouteille sur la table violemment, la cassant et m’ouvrant la main et attirant de nouveau les regards sur nous. Des larmes coulent de mes yeux, bien que je les retienne, je suis si… frustré que ça devait finir par arriver. « Commande en une autre, bois, saoules-toi la gueule, drogues-toi, si c’est la vie que tu veux mener alors vas-y ! Mais si c’est le cas alors tire un trait sur moi... » Je me pince les lèvres. « Tu m’as demandé si je voulais sortir avec toi ? Il fut un temps où j’aurais tué pour que tu me le propose, mais désormais qu’aurais-je à gagner ? Jouer les nounous ? Les infirmiers ? Tu me trouves trop sérieux ? En effet je le suis, mais toi tu es loin de l’être assez Hyung. » L’adrénaline m’empêche de ressentir la douleur dans ma main, je suis musicien et je me blesse bêtement, mais je suis trop impulsif, c’est une réaction « normale » avec moi, j’agis et je réfléchis ensuite.

© LOYALS.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !