Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, ce n'est pas une frat mais deux qui sont ouvertes.
Vous avez donc la possibilité de rejoindre directement
les Beolsae ou les Cheonglyong, sans passer par la propa !
Ils sont attendus
Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 3 D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 3 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 3 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 3 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja]

Gong Young Min
Gong Young Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 3 Empty Lun 25 Nov - 21:43
Oops, I did it again !

Comment ne pas avoir une réaction excessive alors que je prends mal ses paroles ? Pourquoi je me comporte ainsi ? Les choses sont assez confuses en moi. Il y a cette partie de moi qui souffre réellement. Cette blessure ayant des conséquences plus importantes que prévues. Contre elle, on trouve mon côté plus raisonnable qui se rend compte de mon attitude déplacée, mauvaise envers mon entourage. Je ne parle même plus à ma famille alors que nous avons toujours été unis. Je tiens des discours ridicules à la seule personne qui est capable de rendre mon avenir plus ensoleillé. Cependant elle ne possède pas assez de force pour combattre celle qui plonge dans la souffrance. Je ne sais pas comment remonter à la surface alors je me laisse lentement noyer par les paradis artificiels que je peux acquérir facilement : la drogue, l’alcool. Il est possible que je ne mérite pas une seconde chance. Nous nous sommes retrouvés seulement pour que Nam Ja soit témoin de ma déchéance puis ma fin. Un souvenir pas des plus joyeux pour le jeune homme. Je souhaiterai lui dire à quel point je suis désolé pour tout… mais je ne trouve pas la force ni la volonté en moi pour franchir cette étape. La preuve ? Tous nos échanges. Je me montre terriblement odieux avec lui. Je prends mal chacune de ses paroles. Il me fallait une formule magique pour ne plus être un type désagréable à ses yeux. Mon esprit imprimait en revanche que mon petit panda me trouvait attirant. Presque une victoire !

J’optais pour une attitude pas trop débile puisque je gardais le silence pendant que Nam Ja poursuivait la conversation. Celle-ci devenait de plus en plus houleuse. Ses propos sont justes mais je suis trop con pour accepter. Cela faisait écho dans les tréfonds de mon âme. Mon cœur prend des notes, il ne sait pas comment reprendre le contrôle. Que dois-je faire ? Lançant un regard de chien battu vers mon petit panda, je voudrais tellement qu’il possède des pouvoirs pour comprendre ce que je ressentais. Serais-je un peu trop égoïste ? Le jeune homme me donne des indices concernant ce qu’il peut ressentir pour moi. Malheureusement, aveuglé par mes problèmes, je ne comprends pas le message. Bordel ! J’en ai franchement marre de tout ça. Mes doigts se renfermèrent sur mon verre alors que les vannes cèdent subitement. « Je ne comprends pas… » Mes sourcils se froncent. Les mots sont douloureux. « Pourquoi tu restes ? Je suis odieux avec toi. » Il y a une accumulation de non-dits, de mots voulant sortir, d’émotions. On dirait un carrefour embouteillé. Impossible de savoir ce qui passera en premier ! « J’suis chiant… je crois que nous avons tous compris que tu en as marre de moi. Pourquoi tu restes alors ? » Mes yeux s’embrument. Non je ne pleurerai pas ! Je suis un homme ! Je mords furieusement l’intérieur de ma joue pour retenir mes émotions. Cela va déborder ! Comment tout contenir sans exploser ? Mission impossible. « Tu attends quoi de moi ? Sérieusement, Jaja, tu veux quoi de moi ? Je ne peux pas te promettre que les choses changeront demain… » Je repose mon front contre la table. Que faire ? Que dire ? Je ne trouve plus les mots pour exprimer ce que je ressens.

Petit panda pose violemment la bouteille sur la table. Je bondis, me redressant, surpris par son geste. Il y a mis tant de force que la bouteille se casse. Il se blesse ! Ouvrant la bouche puis la refermant – oui je fais de la concurrence aux poissons – je laisse Nam Ja poursuivre sur sa lancée. Son geste m’a tellement choqué que je ne m’en remets pas. Il pourrait presque me dégriser ! Mes idées ne sont pas en place. Lorsque son regard me transperce, je détourne le mien pour ne pas y lire ce qu’il pense de moi. Ses paroles restent blessantes mais moins si je ne grave pas dans ma mémoire son expression. Je toussote puis interpelle la serveuse pour demander un linge propre mais mouillé et de quoi faire un pansement. Je quitte ma place, vacille. Mes jambes ne sont pas fermes. Mon cœur tambourine comme un fou dans ma poitrine. Je me dirige comme un zombie dans sa direction. Je prends sa main pour l’emmener vers les toilettes puis soigner sa main. Je me concentre parce que mon cerveau nage toujours dans une brume épaisse alcoolisée. Je plisse les yeux pour y voir plus clair ! Je nettoie sa plaie puis panse sa main. « Jaja… je suis désolé… » Pourquoi ? Cela vient vraiment de moi ? Je me rends pas compte de ce que je dis. « Je me laisse envahir par mes problèmes sans être capable de sortir la tête de l’eau. Je sais pas comment faire… je fais du mal à mes proches… je te fais du mal… » Je me mords la lèvre inférieure. « Tu me plais… mais alors vraiment beaucoup… » Je pose mon front son épaule. Il est toujours plus simple de dire certaines choses sans affronter le regard des autres. « Tu serais mieux sans moi parce que je ne ferai que du mal. Je ne suis pas capable de me stopper dans mes addictions. Tu souffriras puisque je suis seulement bon à me détruire… mais te perdre… » Mes mains se crispent sur ses bras alors que je prends une grande inspiration. Petit panda comprendra les mots que je ne prononce pas ? Espérons-le. Il me faut du courage ou une sacrée connerie pour continuer mon discours. « Tu peux m’attendre ? »

© LOYALS.
Wang Nam Ja
Wang Nam Ja
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] Oops, I did it again ! [feat. Nam Ja] - Page 3 Empty Mar 26 Nov - 5:13
Oops, I did it again !

ootd Pourquoi je reste ? Bonne question hein ? Il ne peut donc pas imaginer seul les raisons ? Je soupire tandis qu’il se met à faire une évaluation de ses défauts, je ne vais pas le contredire, mais à côté ne suis-je pas du même type ? S’il est odieux je ne suis pas mieux, mais pourtant l’un et l’autre se supportent dans les conflits, les attaques. Je reviens vers lui et lui vers moi, mais qu’avons-nous à gagner de cette relation ? Je ne peux répondre aussi aisément à sa question parce que j’attends surement « trop » d’une personne comme lui, mes sentiments me font espérer quelque chose que je n’aurais surement jamais alors à quoi bon ? Je sais qu’il ne va pas changer, mais ça fait mal… Si c’était pour le voir devenir ainsi j’aurais préféré garder en mémoire celui qu’il était par le passé, même si je suis traumatisé par cette relation avec mon ainé, je le trouvais si classe, il souriait tout le temps et semblait beaucoup plus fiable qu’aujourd’hui, mais… Pourquoi je m’entête alors ? Je suis agacé par ses provocations à l’alcool et je le montre de façon plutôt explicite dans mes actions, brisant la bouteille sur la table violemment, suis-je assez clair sur mon ressenti à cet instant ? Mon regard posé sur lui, certes larmoyant, mais avec beaucoup d’émotion ne s’en détache pas jusqu’à ce qu’il se lève pour attraper ma main et me guider dans les toilettes, je reste muet tout le « trajet » ne grimaçant même pas quand il nettoie ma plaie.

Finalement je sens que ça tire et brûle quand je commence à me calmer, je sens mon cœur battre la chamade, j’ai dit quelque chose de fou dans l’action, mais c’est la vérité et il n’a peut-être même pas compris le sens avec son taux d’alcoolémie et son idiotie, je m’en fais pour rien non ? Il s’excuse et je l’écoute parler sans intervenir, sans le couper, gardant seulement le regard sr lui. Mon palpitant s’agite encore plus manquant même des battements alors qu’il avoue que je lui plais… Je réalise l’impact de ses paroles et essaie de rester neutre, de ne pas m’emballer, il dit des choses que je veux entendre depuis longtemps, mais dois-je le croire sur parole alors qu’il est dans cet état ? Puis-je lui faire confiance ? Je l’ignore. Pourtant une partie de moi veut le croire, il veut vraiment boire ses paroles et je sens les larmes couler doucement à nouveau, je ne dis aucun mot, hochant simplement la tête a sa question. Je ne devrais pas, je devrais l’envoyer chier, le repousser, lui dire que je ne suis pas un chien pour juste « l’attendre » mais je ne peux pas, parce que j’ai beau le maudire, le rejeter, mon cœur s’active pour lui et c’est le seul pour qui cet idiot bat autant, je mens sur mes sentiments, je les fais taire, mais ils sont bien là et quoique je puisse dire ou faire, il n’y a qu’une seule réalité qui soit vraie. Je l’aime.

© LOYALS.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !