Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, ce n'est pas une frat mais deux qui sont ouvertes.
Vous avez donc la possibilité de rejoindre directement
les Beolsae ou les Cheonglyong, sans passer par la propa !
Ils sont attendus
Indiscrétion + Bang Elio D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128Indiscrétion + Bang Elio Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Indiscrétion + Bang Elio Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Indiscrétion + Bang Elio Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Grand Hall :: Complexe des sports

Indiscrétion + Bang Elio

Xuan Jia Ming
Xuan Jia Ming
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Indiscrétion + Bang Elio Indiscrétion + Bang Elio Empty Ven 15 Nov - 7:31

Jia Ming aimait bien les lundis. Il avait sport, ce qui lui permettait de se défouler même en faisant son devoir d’étudiant. Aller à l’Université n’était pas son activité favorite… Malheureusement, c’était sa priorité présentement puisque c’était le seul visa qu’il avait réussi à se procurer et qu’il ne devait pas attirer l’attention sur lui avec des absences à répétition et des cours échoués. Cette session-ci, il faisait du basket, sport pour lequel il avait un avantage considérable : celui de la taille. Du haut de son mètre quatre-vingt-sept, Jia Ming en faisait grogner plus d’un, la plupart des étudiants ne prenant ces cours que parce qu’ils y étaient obligés. Mais il était dans un groupe plutôt compétitif, alors ça allait. Et les lundis, c’était aussi l’occasion de croiser Bang Elio dans le coin, parce qu’il avait aussi affaire au complexe sportif. Jia Ming ne lui avait jamais demandé pourquoi. Alors il ne savait pas si c’était pour les cours ou… pour draguer !

Justement, alors qu’il sort tout juste des vestiaires, fraîchement douché et rhabillé normalement, Jia Ming voit Elio un peu plus loin en train de conter fleurette à une délicate demoiselle. Elle avait un look un peu moins féminin, quoique ses vêtements épousaient ses jolies hanches et elle portait les cheveux mi-longs, lesquels descendaient sur une nuque gracile. C’était le moment ou jamais de foutre un peu la honte à ce dragueur d’Elio. En vrai, son ami avait une tonne de belle qualité et les demoiselles qu’il charmait avaient quand même un minimum de chance, quoi !

« Yo, Elio. Alors, on drague encore ? », fait Jia Ming tout en arrivant à leur hauteur, un petit sourire en coin sur les lèvres. Elio était un des rares pour qui il souriait un peu plus, même si ça ne dépassait jamais de très hauts sommets. Sauf que Jia Ming tourne la tête vers la demoiselle… et fige un peu. De loin, c’était normal qu’il l’ait pris pour une fille, ok ? Mais de près… c’était indéniable : la raison pour laquelle Elio avait probablement été plus discret que d’habitude, c’était parce que ce n’était PAS une fille qu’il avait sous les yeux… « Heu. Salut. »

Moment de silence. Malaise. Jia Ming est sur le point de partir. Mais finalement le petit inconnu le fait en premier, saluant rapidement Elio, butant un peu sur le prénom étranger, peut-être par empressement et nervosité pour le coup. Ils se retrouvent seuls et Jia Ming en revient à Elio.

« Désolé. », dit-il d’abord simplement. Il lui semblait qu’il lui devait au moins ça. « Je suis indiscret une fois par an et il faut que ça tombe sur toi. »

Une tentative d’humour, mais dite toujours avec cet air si dur et sévère que Jia Ming savait si bien avoir. Ou alors c’était en fait le seul qu’il connaissait.

« Faut pas être mal à l’aise… c’est rien. Pour vrai. »

Il ne le jugerait pas là-dessus. Et le regard entendu que lui sert Jia Ming était éloquent à ce sujet. Il aurait été hypocrite de le faire puisqu’il n’aurait pas craché sur cette jolie petite chose non plus, de son côté. Mais bon, de là à l’admettre tout haut dès la première minute d’explications… pas sûr !



☽☽ I was choking in the crowd / Building my rain up in the cloud / Falling like ashes to the ground / Hoping my feelings, they would drown / But they never did, ever lived, ebbing and flowing / Inhibited, limited / 'Til it broke up and it rained down

Bang Elio
Bang Elio
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Indiscrétion + Bang Elio Indiscrétion + Bang Elio Empty Jeu 5 Déc - 19:57

Elio avait toujours été à l’aise avec sa sexualité. En Italie il ne s’était jamais vraiment caché, mais ne l’exposait pas non plus. Ça arrivait parfois au détour d’une conversation, loin des stéréotypes gay et clichés qui pourrissaient l’image de leur communauté. Toutefois en arrivant ici, bien qu’il ait conscience du fétichisme des couples gays sur les réseaux telle que tik tok, Instagram ou autre, il n’en restait pas moins que l’homosexualité avait du mal à se faire une place en Asie. Il entendait au travers des médias que certains pays comme Taïwan militaient pour le mariage pour tous mais nous étions bien loin de la liberté d’être tant aspiré … et ce constat affligeant trottait tout autant dans les pays occidentaux. Au plus grand regret du jeune métisse.  

Il passe une main dans ses cheveux et sourit au garçon qui partage son cours de langue. Il a conscience du jeu de séduction, mais reste sage malgré tout par respect pour Min Woo, leur relation est trop importante à ses yeux pour qu’elle soit gâché par un quelconque jeu qui n’aurait au final … pas de sens. Mais ça l’amusait de voir l’effet qu’il faisait au plus jeune. Des joues rouges, un regard qui papillonne, un rire facile et une proximité moins adapté qu’ils n’auraient dû avoir. Tous les signes étaient là. Elio savait dans le fond qu’il n’aurait pas besoin de grand-chose pour que le plus jeune vienne l’embrasser, mais quand bien même il réalisait ce dernier point, il n’en restait pas moins qu’il n’irait jamais jusque-là. Pourtant quand il entend la voix de Jia Ming derrière lui il ne peut s’empêcher de sursauter et d’afficher un sourire coupable.
 
« Hey … » dit-il avait qu’un malaise ne s’installe. Drôle de constater qu’aucuns des trois garçons ne semblent à l’aise bien que chacun le montre à sa façon. Le jeune chinois avec sa froideur légendaire, l’italien avec un sourire en coin désolé et le jeune coréen en prenant la fuite rapidement après avoir bégayé quelques mots inaudibles. Elio le salut d’un geste de la main et pose son regard sur Jia Ming. Il esquisse un sourire « Une fois par an hein … » Une phrase taquine visant à casser ce trouble et cette petite gêne qui venait de s’abattre sur eux. Il prend le temps de réfléchir aux paroles de son ami, il n’était pas du genre à dire ça sans le penser. Et le regard qu’il lui jeta semblait vouloir lui dire quelque chose. Comme un secret que chacun partageait sans même le savoir. Elio se pencha pour ramasser son sac à ses pieds et le jette sur son épaule négligemment. Il renifle et s’avance dans le couloir, invitant silencieusement le jeune chinois à le suivre, et souffle « Vraiment ? » Ce n’est pas tant un doute ou une question, mais un genre d’affirmation qui viendrait murmurer ok je te crois, on est pareil pas vrai ?
 
Il se dit alors qu’il devrait pour le coup tenter quelque chose, lancer une perche. « Mais je ne suis pas sûre que ça plaise à mon petit ami. » et se dire qu’il peut toujours se cacher derrière de l’humour. Pourtant Elio n’avait pas envie de mentir. Jia Ming ne devait même pas savoir qu’il était en coupable, car les questions fusaient après et il était difficile de cacher la vérité afin d’éviter les regars de pitié ou de dégoût. Elio n’avait pas honte de ses préférences, mais avait appris avec le temps à donner les informations nécessaires avec parcimonie. Le savoir en couple amenait toujours des questions : comment elle s’appelle ? Tu l’as rencontrée comment ? Elle a quel âge ? etc … un torrent de féminité qu’il peinait à contenir. Il jette alors un regard à son ami pour aviser de sa réaction, c’était une façon maladroite et bancale de balancer une vérité. Mais … c’était une façon comme une autre de le dire, parce qu’au final, Elio le répétait, il n’avait honte de rien et ne comptait pas vivre caché. Pas auprès d’un ami.



( crawling back to you )
Perhaps we were friends first and lovers second. But then perhaps this is what lovers are #kelio



Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !