Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, ce n'est pas une frat mais deux qui sont ouvertes.
Vous avez donc la possibilité de rejoindre directement
les Beolsae ou les Cheonglyong, sans passer par la propa !
Ils sont attendus
ten thousand hours - damon ♥︎ D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128ten thousand hours - damon ♥︎ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100ten thousand hours - damon ♥︎ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100ten thousand hours - damon ♥︎ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Digital City :: Quartier Ouest :: Dortoir Pyobeom

ten thousand hours - damon ♥︎

Henderson Jonah
Henderson Jonah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Lun 18 Nov - 19:40
ootd// Un soupire, alors que tu quittes enfin l’hôpital. La journée a été longue, épuisante. Pourtant, t’aimes ce que tu fais. T’apprécies être là pour ceux qui en ont besoin. Être celui qui aide, qui soigne le moindre petit maux. Tu donnes de ton temps, de ton énergie, à ces personnes souvent détruites face à un diagnostic. T’as parfois l’impression de te retrouver en certains. C’est compliqué d’encaisser, certains jours. D’autres, t’en fais simplement abstraction. Comme aujourd’hui. Mais le temps passe, et ton amnésie est toujours là. Diagnostic diabolique. Des lésions irréversibles. Toi-même patient et futur médecin dans ce seul et unique lieu, tu n’es pourtant toujours pas capable de parler de ta propre expérience. Traumatisante aux yeux des autres, mais ils ne savent pas, ils ne peuvent pas comprendre, ce qui se passe exactement au fond de toi. Toi-même tu serais incapable de l’expliquer, même avec le temps qui passe. Et comme à chaque fois que tu termines une garde, tu profites d’un moment seul sur ton scooter, à faire un détour avant de rentrer. Ca a le don de t’aider à penser à autre chose. Tu te concentres sur la route qui défile devant toi, rien de plus. T’en profites pour t’arrêter dans un petit restaurant de rue, pour grignoter quelque chose. T’observes avec une certaine admiration ce monde qui continue de tourner autour de toi. Tu t’installes un moment pour gribouiller quelques lignes dans ton journal. T’y notes ce que t’as fait, t’y esquisses des visages que t’as croisé. La peur omniprésente d’oublier à nouveau. Ta parenthèse à toi, avant de reprendre le cours de la soirée. Et arrivé au dortoir, tu te dépêches de retrouver ta chambre, ton chien qui t’attends patiemment. Un léger sourire qui se glisse enfin sur tes lèvres. Tu ne prends pas vraiment le temps de te changer, tu préfères rejoindre l’une des salles du rez-de-chaussée en compagnie de Chocho. T’as encore cette odeur bien particulière à l’hôpital sur toi, mais tu t’en fiches, quelque part. Et tu t’écroules enfin sur l’énorme pouf au centre de la pièce. Ton chien vient déjà se caler contre toi alors que tu peux rester au calme un peu plus longtemps encore. Tes yeux qui se ferment, et ton esprit qui se chamboule déjà, même si t’aimerais l’éviter.


- - you're not really a adult at all. you're just a tall child holding a beer, having a conversation you don't understand.  
Kim Damon
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Sam 30 Nov - 13:07
ootd - Ça serait mentir de dire que Damon n’attendait pas son retour à la fraternité tous les soirs. Il se sentait plus que ridicule, psychopathe sur les bords. Jonah n’avait plus aucun souvenir de lui et une fois passé la douleur de cette constatation, il avait entrepris de se rapprocher du garçon. D’y voir là une seconde chance. Il avait traversé le monde pour le rejoindre et se contentait de n’être que Damon, l’étudiant étranger qui venait passer quelques mois ici pour ses études … Pourtant les sentiments de Damon étaient bien plus fort qu’avant et il crevait d’envie de le retrouver de l’avoir à nouveau … ses lèvres lui manquaient, son corps lui manquait. Leur nuit secrète où ils refaisaient le monde lui manquait. Les confessions de Jonah, ses mots d’amours qu’il lui soufflait le corps moite et le souffle court. Ouais, leur intimité et leur amour lui manquait. Leur engueulade aussi. Parce qu’au moins à cette époque il était quelqu’un pour Jonah. Il était quelqu’un. Aujourd’hui … il soupire et regarde l’heure sur son téléphone. Il aurait dû être rentré. Il ne s’inquiétait pas car il savait que Jonah aimait prendre son temps pour rentrer, mais il était impatient. Impatient de le voir, de lui parler. Parfois Damon restait planté dans le couloir pendant 1h avant de faire semblant de descendre les escaliers pour avoir le simple plaisir de le croiser de lui dire bonsoir. N’était-ce pas ridicule ? Allez va prendre ta douche comme ça le temps passera plus vite. Pensa-t-il. Tout comme il se donnait des objectifs à court terme pour réussir à faire passer le manque plus vite. Ranger ses livres par ordre alphabétique pour occuper son esprit et se dire qu’une fois sa tâche finie Jonah serait là. Parfois il s’obligeait à courir trois fois autour du quartier comme si ça pouvait l’occuper, mais chaque fois il courait plus vite et le temps, lui, semblait ralentir. Il souffrait de son absence et de l’avoir aussi proche de lui … mais il avait été celui qui lui avait brisé le cœur alors il en payait aujourd’hui les conséquences. Il sort alors de la douche et s’habille rapidement, guettant dans le couloir. Il croise alors une Pyo et lui demande, l’air le plus détaché possible. « Jonah est rentré ? » elle acquiesce avec un sourire et le cœur de Damon manque un battement. Enfin ! il va alors toquer à sa porte mais aucune réponse. Il frotte sa nuque et cherche alors dans la maison où pouvait bien se trouver son ancien petit ami. Il soupire frustré de ne pas le trouver avant de penser à la salle de musique, là où ils aimaient se poser. Il entre alors doucement et l’observe quelques secondes en refermant la porte doucement avant de souffler « Est-ce que je peux me joindre à toi … ? » en voyant l’accord du gosse Damon s’approche, ne le trouvant que plus beaux encore sous cette lumière tamisée et colorée. Il aurait pu choisir un autre endroit pour s’asseoir mais décida d’aller s’allonger à côté de lui, sur ce gros pouf, afin de trouver une excuse pour pouvoir se coller au mieux contre lui sans avoir l’air d’un pervers. Mais Jonah lui manquait, terriblement, et Damon acceptait de se contenter de ce simple contact … il lui faisait du bien. Il ferma les yeux savourant la quiétude du moment. « … Comment tu vas aujourd’hui ? » souffle-t-il comme s’il savait que sa question n’était pas anodine.



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
Henderson Jonah
Henderson Jonah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Lun 2 Déc - 12:05
T'es dans ta bulle, encore une fois. Comme à chaque fois que tu termines une garde. Parce que dans le fond, c'est éprouvant pour toi tout ça. Psychologiquement plus que le reste, souvent. Parce que tu fais face à tant de diagnostics, tu vois tant d'âmes de déchirer sous des mots qui prennent un nouveau sens. Et tu les comprends que trop bien. Parce que t'étais à leur place, il n'y a pas si longtemps que ça. T'étais de l'autre côté, simple patient dans cet univers si blanc. Mais ton nouveau rôle t'empêche parfois d'être celui qui prend la main de l'autre, et lui dit que tout va bien se passer. Parce que non, ça ne se passe pas toujours bien. Même des mois après, mêmes des années après. On vit avec ce mot gravé à jamais en soit, sans jamais pouvoir s'en défaire, quelque soit le moyen utilisé. Alors, sur ce pouf, ce soir encore, t'essaies inlassablement de mettre de côté tout ça. Toutes ces petites choses qui te ramènent à ce jour ou tout a changé. Ou tu as du apprendre qui tu étais, depuis le début. Cette année complètement à recommencer à zéro. Réapprendre à marcher, se brosser les dents, se laver... Redécouvrir ce que tu aimais, ce que tu faisais. Mais il n'y a personne pour te rappeler, quel est ton passé. Celui que t'essaies de te construire autour de toi malgré ces nuages qui t'empêchent de bien voir. Perdu dans une spirale, avant d'entendre cette voix qui te sort de tes pensées. Tes yeux qui s'ouvrent lentement pour découvrir Damon, à l'entrée de la pièce. Tu n'offres qu'un hochement de tête positif en guise de réponse, le laissant s'installer à côté de toi. "Ca va... C'était éprouvant aujourd'hui." lances-tu d'un air presque las, toujours dans ton monde. Tu observes le plafond, laissant tout le néfaste continuer de s'échapper de toi. T'en as besoin, comme à chaque fois. "Et toi ?" oses-tu demander au plus âgé. C'est peut-être une bonne chose, qu'il te dérange dans cet instant. Parce que tu sais au fond de toi que parfois, tu te replies trop sur toi-même. T'as peur de t'approcher des autres, car tu pourrais y découvrir une vérité qui te glacerait le sang. Mais avec Damon, c'est différent, souvent. Il arrive parfois à apaiser tes craintes par sa simple présence. Alors t'acceptes, sans rien dire, qu'il soit allongé contre toi. T'acceptes qu'il te pose cette simple question à laquel parfois encore tu peines à répondre. Cette impression futile qu'il pourrait te comprendre, en fin de compte.


- - you're not really a adult at all. you're just a tall child holding a beer, having a conversation you don't understand.  
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !