Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Concours de header
Viens participer au concours de header pour l'anniversaire
de Shake The World ! Ça se déroule par là !
Ils sont attendus
ten thousand hours - damon ♥︎ Aahbten thousand hours - damon ♥︎ Aahbten thousand hours - damon ♥︎ Aahbten thousand hours - damon ♥︎ Aahb
Le deal à ne pas rater :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
18.03 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

ten thousand hours - damon ♥︎

Henderson Jonah
Henderson Jonah
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Lun 18 Nov - 19:40
ootd// Un soupire, alors que tu quittes enfin l’hôpital. La journée a été longue, épuisante. Pourtant, t’aimes ce que tu fais. T’apprécies être là pour ceux qui en ont besoin. Être celui qui aide, qui soigne le moindre petit maux. Tu donnes de ton temps, de ton énergie, à ces personnes souvent détruites face à un diagnostic. T’as parfois l’impression de te retrouver en certains. C’est compliqué d’encaisser, certains jours. D’autres, t’en fais simplement abstraction. Comme aujourd’hui. Mais le temps passe, et ton amnésie est toujours là. Diagnostic diabolique. Des lésions irréversibles. Toi-même patient et futur médecin dans ce seul et unique lieu, tu n’es pourtant toujours pas capable de parler de ta propre expérience. Traumatisante aux yeux des autres, mais ils ne savent pas, ils ne peuvent pas comprendre, ce qui se passe exactement au fond de toi. Toi-même tu serais incapable de l’expliquer, même avec le temps qui passe. Et comme à chaque fois que tu termines une garde, tu profites d’un moment seul sur ton scooter, à faire un détour avant de rentrer. Ca a le don de t’aider à penser à autre chose. Tu te concentres sur la route qui défile devant toi, rien de plus. T’en profites pour t’arrêter dans un petit restaurant de rue, pour grignoter quelque chose. T’observes avec une certaine admiration ce monde qui continue de tourner autour de toi. Tu t’installes un moment pour gribouiller quelques lignes dans ton journal. T’y notes ce que t’as fait, t’y esquisses des visages que t’as croisé. La peur omniprésente d’oublier à nouveau. Ta parenthèse à toi, avant de reprendre le cours de la soirée. Et arrivé au dortoir, tu te dépêches de retrouver ta chambre, ton chien qui t’attends patiemment. Un léger sourire qui se glisse enfin sur tes lèvres. Tu ne prends pas vraiment le temps de te changer, tu préfères rejoindre l’une des salles du rez-de-chaussée en compagnie de Chocho. T’as encore cette odeur bien particulière à l’hôpital sur toi, mais tu t’en fiches, quelque part. Et tu t’écroules enfin sur l’énorme pouf au centre de la pièce. Ton chien vient déjà se caler contre toi alors que tu peux rester au calme un peu plus longtemps encore. Tes yeux qui se ferment, et ton esprit qui se chamboule déjà, même si t’aimerais l’éviter.


- - you're not really a adult at all. you're just a tall child holding a beer, having a conversation you don't understand.  
Kim Damon
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Sam 30 Nov - 13:07
ootd - Ça serait mentir de dire que Damon n’attendait pas son retour à la fraternité tous les soirs. Il se sentait plus que ridicule, psychopathe sur les bords. Jonah n’avait plus aucun souvenir de lui et une fois passé la douleur de cette constatation, il avait entrepris de se rapprocher du garçon. D’y voir là une seconde chance. Il avait traversé le monde pour le rejoindre et se contentait de n’être que Damon, l’étudiant étranger qui venait passer quelques mois ici pour ses études … Pourtant les sentiments de Damon étaient bien plus fort qu’avant et il crevait d’envie de le retrouver de l’avoir à nouveau … ses lèvres lui manquaient, son corps lui manquait. Leur nuit secrète où ils refaisaient le monde lui manquait. Les confessions de Jonah, ses mots d’amours qu’il lui soufflait le corps moite et le souffle court. Ouais, leur intimité et leur amour lui manquait. Leur engueulade aussi. Parce qu’au moins à cette époque il était quelqu’un pour Jonah. Il était quelqu’un. Aujourd’hui … il soupire et regarde l’heure sur son téléphone. Il aurait dû être rentré. Il ne s’inquiétait pas car il savait que Jonah aimait prendre son temps pour rentrer, mais il était impatient. Impatient de le voir, de lui parler. Parfois Damon restait planté dans le couloir pendant 1h avant de faire semblant de descendre les escaliers pour avoir le simple plaisir de le croiser de lui dire bonsoir. N’était-ce pas ridicule ? Allez va prendre ta douche comme ça le temps passera plus vite. Pensa-t-il. Tout comme il se donnait des objectifs à court terme pour réussir à faire passer le manque plus vite. Ranger ses livres par ordre alphabétique pour occuper son esprit et se dire qu’une fois sa tâche finie Jonah serait là. Parfois il s’obligeait à courir trois fois autour du quartier comme si ça pouvait l’occuper, mais chaque fois il courait plus vite et le temps, lui, semblait ralentir. Il souffrait de son absence et de l’avoir aussi proche de lui … mais il avait été celui qui lui avait brisé le cœur alors il en payait aujourd’hui les conséquences. Il sort alors de la douche et s’habille rapidement, guettant dans le couloir. Il croise alors une Pyo et lui demande, l’air le plus détaché possible. « Jonah est rentré ? » elle acquiesce avec un sourire et le cœur de Damon manque un battement. Enfin ! il va alors toquer à sa porte mais aucune réponse. Il frotte sa nuque et cherche alors dans la maison où pouvait bien se trouver son ancien petit ami. Il soupire frustré de ne pas le trouver avant de penser à la salle de musique, là où ils aimaient se poser. Il entre alors doucement et l’observe quelques secondes en refermant la porte doucement avant de souffler « Est-ce que je peux me joindre à toi … ? » en voyant l’accord du gosse Damon s’approche, ne le trouvant que plus beaux encore sous cette lumière tamisée et colorée. Il aurait pu choisir un autre endroit pour s’asseoir mais décida d’aller s’allonger à côté de lui, sur ce gros pouf, afin de trouver une excuse pour pouvoir se coller au mieux contre lui sans avoir l’air d’un pervers. Mais Jonah lui manquait, terriblement, et Damon acceptait de se contenter de ce simple contact … il lui faisait du bien. Il ferma les yeux savourant la quiétude du moment. « … Comment tu vas aujourd’hui ? » souffle-t-il comme s’il savait que sa question n’était pas anodine.



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
Henderson Jonah
Henderson Jonah
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Lun 2 Déc - 12:05
T'es dans ta bulle, encore une fois. Comme à chaque fois que tu termines une garde. Parce que dans le fond, c'est éprouvant pour toi tout ça. Psychologiquement plus que le reste, souvent. Parce que tu fais face à tant de diagnostics, tu vois tant d'âmes de déchirer sous des mots qui prennent un nouveau sens. Et tu les comprends que trop bien. Parce que t'étais à leur place, il n'y a pas si longtemps que ça. T'étais de l'autre côté, simple patient dans cet univers si blanc. Mais ton nouveau rôle t'empêche parfois d'être celui qui prend la main de l'autre, et lui dit que tout va bien se passer. Parce que non, ça ne se passe pas toujours bien. Même des mois après, mêmes des années après. On vit avec ce mot gravé à jamais en soit, sans jamais pouvoir s'en défaire, quelque soit le moyen utilisé. Alors, sur ce pouf, ce soir encore, t'essaies inlassablement de mettre de côté tout ça. Toutes ces petites choses qui te ramènent à ce jour ou tout a changé. Ou tu as du apprendre qui tu étais, depuis le début. Cette année complètement à recommencer à zéro. Réapprendre à marcher, se brosser les dents, se laver... Redécouvrir ce que tu aimais, ce que tu faisais. Mais il n'y a personne pour te rappeler, quel est ton passé. Celui que t'essaies de te construire autour de toi malgré ces nuages qui t'empêchent de bien voir. Perdu dans une spirale, avant d'entendre cette voix qui te sort de tes pensées. Tes yeux qui s'ouvrent lentement pour découvrir Damon, à l'entrée de la pièce. Tu n'offres qu'un hochement de tête positif en guise de réponse, le laissant s'installer à côté de toi. "Ca va... C'était éprouvant aujourd'hui." lances-tu d'un air presque las, toujours dans ton monde. Tu observes le plafond, laissant tout le néfaste continuer de s'échapper de toi. T'en as besoin, comme à chaque fois. "Et toi ?" oses-tu demander au plus âgé. C'est peut-être une bonne chose, qu'il te dérange dans cet instant. Parce que tu sais au fond de toi que parfois, tu te replies trop sur toi-même. T'as peur de t'approcher des autres, car tu pourrais y découvrir une vérité qui te glacerait le sang. Mais avec Damon, c'est différent, souvent. Il arrive parfois à apaiser tes craintes par sa simple présence. Alors t'acceptes, sans rien dire, qu'il soit allongé contre toi. T'acceptes qu'il te pose cette simple question à laquel parfois encore tu peines à répondre. Cette impression futile qu'il pourrait te comprendre, en fin de compte.


- - you're not really a adult at all. you're just a tall child holding a beer, having a conversation you don't understand.  
Kim Damon
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Sam 14 Déc - 11:59

Damon aimerait lui tenir la main, lui caresser et murmurer tu veux en parler mais il ne se donnait plus ce droit depuis qu’ils s’étaient quittés. Ce soir Damon est triste. Nostalgique de cet amour perdu. Il aimerait pouvoir lui rappeler combien ils s’aimaient. Combien c’était fort entre eux. Tellement fort que tout à exploser. Vraiment tout. Ils s’aimaient beaucoup trop et beaucoup trop intensément pour qu’ils puissent tenir le coup à l’époque … mais aujourd’hui Damon était prêt. Prêt à tout pour le ramener à lui. A vivre sa vie avec lui. Il ne supportait plus son absence, ni sa présence. Celle à proximité et pourtant si distante. Il ne pouvait ni lui tenir la main, ni l’embrasser, ni même avoir le droit de l’embrasser trop longuement. C’était une torture, de l’avoir à portée de main mais de devoir rester loin. Damon tâtonne autour de lui comme un moyen de s’occuper les mains et rencontre la télécommande de la salle, celle qui contrôlait toutes les lumières. Damon mordille sa lèvre sans trop réfléchir et clique jusqu’à tomber sur la couleur préférée de Jonah, tout du moins celle qu’il préférait avant son accident. Les lumières tamisées, les projections de bulle de savon au mur. L’endroit avait le don d’apaiser Damon, ou bien était-ce peut-être la présence du garçon à ses côtés. Il ferma les yeux un instant en profitant simplement de ce contact, de ce silence, calquant son souffle sur le rythme de Jonah. L’écouter respirer à ses côtés avait quelque chose de doux … Il baisse légèrement la musique en fond sonore qui n’était qu’un écoulement d’eau qui visait à les détendre. Mais Damon préférait n’entendre que la respiration de Jonah et sa voix. Il reste un instant silencieux et murmure « J’avais hâte que tu rentres … » une vérité lourde de sens, surprenante aussi. Le grand corps de Damon se tourne alors vers lui, tombant légèrement contre Jonah tant le coussin n’était pas des plus confortables pour être allongés dedans à deux. Il n’avait pas honte de lui souffler cette vérité mais n’était pas certain que Jonah le prenne avec sérénité. Il déglutit doucement et redresse son visage vers lui, posant sa joue à sa hauteur. « Tu as l’air épuisé en ce moment … est-ce que ça te dit … qu’on aille se faire un petit spa … ? Plus tard je veux dire … enfin quand tu le voudras … » L’idée lui est venue sans même qu’il ne réalise ce qu’il disait. Maintenant que c’était dit … il fixait le garçon, le cœur tambourinant.



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
Henderson Jonah
Henderson Jonah
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Dim 15 Déc - 7:07
T'as du mal à t'approcher des gens, depuis ta sortie de l'hôpital. T'as su que t'étais arrivé quelques mois avant ton accident sur le sol coréen, mais impossible de savoir quelles relations s'étaient déjà formées autour de toi. Personne n'est venu te réclamer, t'as du faire ton chemin seul, ou presque. Seule la présence de Donghun t'as permis de ne pas perdre pieds les premières semaines. Il est l'un des seuls à qui tu offres une confiance entière, parce qu'il a été capable de te dire, ce qui t'a mené ici, ce qui a comblé tes quelques mois ici. Avec Damon, c'est différent. Tu ressens une certaine proximité avec lui, sans pouvoir la définir exactement. Sans pouvoir poser de mot exact sur cette relation. Une amitié, certainement, mais t'as ce sentiment parfois futile qu'il y a autre chose. Parce que t'apprécies sa présence. Tu te laisses aller, sans forcément avoir à parler. Parfois, vous partagez juste quelques minutes, l'un à côté de l'autre, dans un silence apaisant. D'autres fois, t'arrives à t'ouvrir, un peu. Mais t'as cette réserve qui t'empêche d'aller plus loin, chercher ou tout ça pourrait vous mener. Alors, cette révélation te surprend, quelque part. Te fait hausser un sourcil, posant ton regard sur lui. "Ah Oui ?" oses-tu demander, même si tu te doutes que ce n'est pas la réponse qu'il attendait. Mais ça fait aussi partie des choses que tu réapprends, à ton rythme. Savoir agir en conséquence de ce que les autres disent, ou font. Tu mesures encore tes paroles, essaie d'être le plus discret possible, à chaque instant. Tu ne dois ressembler en rien à celui que tu étais avant, mais comment le savoir réellement ? Tes lèvres qui se pincent à cette proposition. Tu te demandes si tu l'as déjà fait, avant. Comme à chaque fois, ces questions qui tambourinent ton esprit. "Ca pourrait être sympa." réponds-tu dans un souffle. Tu lui offres un sourire, timide, cherchant encore tes mots. Ton regard fini par retrouver le plafond, ces lumières qui scintillent au dessus de vous. "Je me demande si j'y suis déjà allé, avant..." Ta voix se fait plus faible, comme si cela devenait une question existentielle. Mais t'aimerais avoir des réponses à toutes ces questions. A défaut de retrouver tes souvenirs, t'aimerais savoir de quoi a été composé ta vie. Si elle a été heureuse, quels étaient tes amis, tes rêves, tes espoirs. C'est difficile de s'en créer de nouveaux, lorsqu'on apprend encore à savoir qui on est réellement.


- - you're not really a adult at all. you're just a tall child holding a beer, having a conversation you don't understand.  
Kim Damon
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Dim 23 Fév - 21:31

A sa question Damon ne peut s’empêcher de répondre « Oui. » parce qu’évidemment ils y avaient été ensemble et c’était claire que les SPA américains n’avaient rien à voir avec les SPA coréens, mais c’était tout de même un endroit de détente où l’on pouvait profiter de bain, de piscine, de sauna chaud … Mais sous le regard du garçon Damon s’empressa d’ajouter, fin acteur « Enfin ça me parait évident, tout le monde y va. » il sourit en coin et redresse son visage vers le plafond qui projetait des lumières douces. Il restait silencieux quelques instants avant de fermer les yeux. Il n’était pas certains de savoir comment s’y prendre avec lui … il craignait sans cesse ses réactions, craignait surtout de le blesser sans trop savoir pourquoi. Ou peut-être si, parce qu’il avait pleinement conscience de lui mentir. De lui cacher une vérité qui pourrait tout détruire entre eux. Pourtant Damon était bien décidé à passer la vitesse supérieure avec lui. Il déglutit et mordille sa lèvre, soudain un peu nerveux et se redresse assis sur le rebord du pouffe. « Ecoute Jonas je … » il bute, ne sait comment lui demander, pourtant tout était tellement facile avant. Il est certain de lui plaire … ou bien … craignait-il de ne plus être à son goût. Cette peur lui fit alors demander de façon inattendu « Est-ce que je te plais ? » Ce n’était pas ce qu’il avait en tête, ni ce qu’il avait voulu lui dire de base mais c’était les mots qui avaient franchi ses lèvres sans réfléchir correctement. « Enfin je veux dire … tu me plais et … je me demandais si t’accepterais d’aller boire un café avec moi … genre … demain ou pendant ton jour de repos. » dit-elle en massant sa nuque, relevant son regard pour l’ancrer à celui du garçon. Il esquisse un sourire en coin et sent son cœur battre à tout rompre. Jamais il ne s’était senti aussi stressé.



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
Henderson Jonah
Henderson Jonah
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Lun 24 Fév - 7:47
T’apprécies toujours ces moments de calme, ces instants ou tu reprends le cours de ta vie, en dehors de l’hôpital. Mais avec le temps, tu te rends compte aussi que ce que tu aimes le plus dans ces moments, c’est lorsque Damon te retrouve. A vrai dire, vous parlez peu, mais parfois, tu as le sentiment qu’il arrive à te comprendre, à deviner ce dont tu as besoin. Comme à cet instant, comme pour cette invitation. Un léger sourire orne tes lèvres alors que tu l’observes du coin de l’oeil. « T’as sûrement raison. Si c’est le cas, ça doit quand même faire bien longtemps que j’y suis pas allé… » finis-tu par souffler. Malgré les mois écoulés depuis cet accident, c’est toujours compliqué de parler du passé, parce que dans ton esprit, il a complètement disparu. Il n’en reste qu’un énorme trou noir que tu ne saurais retrouver. Et même si tu tentes parfois d’user d’un peu d’humour pour cacher ce malêtre, il est toujours présent au fond de toi. Pendant un instant, tu y songes, te demande si tu fais bien d’agir de cette manière. Pourtant Damon te sort de ces pensées, sa voix qui parvient à toi, et une question à laquelle tu ne t’attendais pas. Un silence qui enveloppe la pièce pendant un instant, te permet de te retourner vers lui, plonger ton regard dans le sien. Tu n’es pas vraiment à l’aise avec les relations que tu entretiens, tu sais que parfois, tu te trouves trop paranoïaque, à croire que tout le monde sait quelque chose sur toi que tu as oublié. Et tu as beau lutter contre ça, parfois ça te revient, sans que tu ne puisses le contrôler. Avec Damon, ces craintes ont fini par être moins présentes, prendre un peu moins de place. Mais tu sais au fond de toi qu’elles te bloquent encore. Tu pinces tes lèvres, alors que ta main attrape la sienne, dans un geste doux. Ton regard se tourne vers cette vision, alors que t’as l’impression de sentir ton coeur battre un peu plus fort dans ta poitrine. « Tu sais… Je m’sens vraiment bien avec toi. C’est juste que… J’ai pas envie de faire subir mon amnésie à quelqu’un d’autre. C’est… Tellement difficile à accepter pour moi. » Tu prends une grande inspiration. Ta franchise te fait surement défaut, mais tu n’as pas le courage de lui mentir. « Tu me plais beaucoup, c’est pas la question. Je trouve ça simplement injuste de te faire subir ça. » Ton regard finis par plonger à nouveau dans le sien, hésitant encore un instant. « Même si j’aimerais beaucoup aller boire un café avec toi. » souffles-tu finalement. Une façon d’accepter sa demande, même si au fond de toi, tu sais que tu n’es pas doué pour ces choses là. Que tu n’as pas envie de le faire souffrir parce que tu ne te souviens de rien. Pas même de ce qui t’a poussé à venir ici.


- - you're not really a adult at all. you're just a tall child holding a beer, having a conversation you don't understand.  
Kim Damon
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Lun 9 Mar - 20:53

Damon avait tellement envie de lui dire qu’il comprenait, que ce n’était pas un poids, que pour lui il aurait fait bien plus, il avait fait bien plus, il faisait bien plus … Mais il y avait tellement d’horreur et de douleur dans leur histoire … Damon voulait avoir sa chance, sa chance de recommencer à 0 avec lui … Les souvenirs en moins, il craignait parfois de ne plus être un homme qui plairait à Jonah … lui avait changé, il le voyait, il était beaucoup plus craintif, renfermé. Il ressemblait physiquement au Jonah qu’il avait connu et aimé, et pourtant … Pourtant l’aimait encore plus qu’avant, avec cette folie furieuse, cette envie pressante de le protéger, de l’aider. Il aimerait avoir cette place dans sa vie, celle qui lui permettrait d’être à côté de lui dans un claquement de doigt, mais il savait qu’il devrait faire preuve de patience pour en arriver là. Il ferait n’importe quoi pour Jonah. Bon sang qu’il avait envie de l’embrasser, de lui dire la vérité autant qu’il voulait simplement tout oublier et se réfugier dans ses bras. S’aimer, de la plus simple des façons … voilà tout ce que désirait Damon. Si Jonah se souvenait, de tout le mal que lui avait fait Damon accepterait-il encore de le voir ? Parfois l’américain craignait qu’à rester auprès de lui, ses souvenirs reviennent et qu’il ne redevienne que l’homme cruel qui n’avait su le rendre heureux alors qu’il avait tout … qu’ils avaient tout. Leur journée à la plage, leur nuit d’amour, leurs ébats torrides, leur rire, leur cris … tout lui manquait. Même le pire, quand Jonah s’énervait et que Damon le faisait taire d’un baiser remplie de pardon et de maladresse. Ouais même le pire lui manquait. Damon se tourne complètement vers lui pour croiser son regard. Son regard criant de vérité, d’amour et d’attirance. Il ne se cachait pas, savoir qu’il plaisait à Jonah lui redonnait l’espoir d’avoir une chance. Il lui manque tellement. « J’ai envie d’être là pour toi, je ne subis pas si c’est moi qui le choisis. » Parfois il craque, crève de céder à l’envie de l’embrasser … mais il se retient, à cet instant plus que jamais, et murmure « Et si après ce café je t’emmène manger au restaurant tu accepterais … ? » il marque une pause et ajoute, osant comme le fou qu’il était « Et si après le restaurant je te raccompagne au dortoir et que j’essaye de t’embrasser … tu te laisserais faire ? » n’allait-il pas trop vite … ? Stupide enfant amoureux qui désespérait de retrouver l’homme qu’il aimait.



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
Henderson Jonah
Henderson Jonah
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Lun 9 Mar - 22:33
Au fur et à mesure des mois, Jonah avait apprit à vivre avec Damon dans son quotidien. Il appréciait le croiser au détour d’un couloir lorsqu’il rentrait, aimait le voir le rejoindre dans la salle de musique, laissant simplement le silence remplir la pièce, et reposer leurs êtres l’un contre l’autre. C’était presque devenu une habitude pour lui, même s’il ne le cherchait pas, même s’il ne le montrait pas. Il aurait aimé croire qu’il y avait bien quelqu’un qui l’attendait le soir, qui était présent pour lui lorsqu’il terminait une journée compliquée. Mais il se l’interdisait. Depuis cet accident, le monde semblait tourner différemment. Lui même avait changé sans même le voir, sans personne pour lui faire remarquer. Mais il sentait parfois au fond de lui qu’il n’était plus le même. Rien d’étonnant pour un amnésique, plus encore lorsque ce dernier perd la mémoire à des milliers de kilomètres de chez lui. Bien sûr que depuis le temps, il avait reçu bon nombre de messages sur ses réseaux sociaux. D’anciens amis, des connaissances. Mais il n’avait jamais trouvé le courage de relire ces discussions. Aurait-il simplement été capable de comprendre le sens des mots qu’il aurait utilisé avant ? Il n’en était pas sûr, et se complaisait finalement à tout réapprendre. Et si toutes ces choses n’étaient jamais évidentes pour lui, Jonah avait du mal à supporter l’idée de faire vivre tout ça à quelqu’un d’autre. Ses moments d’absence, ses doutes, ses craintes. Constamment, il jouait un rôle qui ne lui était pas attribué au départ, alors que dans l’ombre, il continuait encore d’apprendre qui il était. Au moins, avec Damon, il arrivait à se laisser aller, parfois. Il retirait son costume pour n’être que le jeune homme perdu qu’il était. Mais était-ce suffisant pour lui faire subir le reste ? La réponse de son vis-à-vis le surprenait, quelque part, alors qu’un sourire ornait ses lèvres, sans qu’il ne le contrôle réellement. « T’as peur de rien… » avait-il soufflé, dans un léger rire qui lui faisait plisser les yeux, les fermer un instant. Mais il avait rapidement reporté son attention sur Damon, alors qu’inconsciemment, il continuait de jouer avec sa main. S’il accepterait d’aller manger au restaurant avec lui ? Jonah aurait été fou de refuser, même avec toutes ces peurs qui le prenaient à la gorge. Timidement, il avait mimé un oui de sa tête. Il se sentait comme intimidé, comme un adolescent qui vivait ses premiers émois et qui ne savait pas le gérer, lui qui n’avait eu aucune vraie relation depuis ce jour tragique. A sa dernière question, Jonah s’était mieux tourné vers lui, ses lèvres se pinçaient alors qu’il espérait ne pas être en train de rêver, de vivre une illusion. Sa tête s’était à nouveau baissée, son front se collant contre la joue de Damon sans qu’il ne le contrôle réellement. Mais ce contact lui faisait du bien, au fond de lui, sans qu’il ne puisse l’expliquer. « Sans hésiter… » un murmure, alors qu’il s’étonnait de lancer tout haut ce qu’il gardait au fond de lui. Peut-être n’avait-il pas le courage nécessaire pour le regarder au moment de cet aveu, mais toute sa sincérité s’exprimait à travers deux simples mots. Et cette image se dessinait déjà à son esprit, se demandant même si tout cela pourrait vraiment être réel.


- - you're not really a adult at all. you're just a tall child holding a beer, having a conversation you don't understand.  
Kim Damon
Kim Damon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty Dim 15 Mar - 14:16
La réponse semblait presque irréelle pour le garçon. Damon se trouvait tellement différent d’avant … il avait toujours été bourré d’assurance et de certitude. Jonah avait été à lui à la seconde où il l’avait vu. Damon avait jeté sur cette tête d’ange son dévolu et toute leur relation n’avait été que passion et manque inconditionnel. Leur amour avait été puissant. Mais pas assez sur le moment pour Damon réalise qu’il était prêt à tout plaquer pour lui … Il avait, comme chacun, réalisé qu’il aimait Jonah plus que tout que le jour où il l’avait perdu … couplé à ça son accident et son amnésie … Damon se sentait coupable. C’était de sa faute si l’amour de sa vie n’avait pas … n’avait plus sa vie. Il se plongeait dans son regard et priait pour que tout leur revienne, ces beaux jours, ces beaux temps … cette légèreté, même s’il avait été celui qui avait tout gâché … C’était sûrement le plus grand regret de Damon, et quand bien même il pourrait retrouver son petit ami, jamais rien ne pourrait atténuer cette culpabilité de l’avoir blessé et de l’avoir poussé à vivre cet enfer … Damon frémit de ses réponses et doit prendre sur lui pour ne pas se jeter sur lui … il laisse échapper un rire, ou plutôt un couinement, de satisfaction et vient coller son front au sien en caressant sa joue. « Alors soit. » il se rapproche un peu plus de lui et se love dans ce pouffe en le serrant contre lui. « Vendredi t’es à moi … » était-ce mal de connaitre son emploi du temps par cœur jusqu’à savoir ses jours de congés … il esquisse un petit sourire complice avant de fermer les yeux et de tamiser les lumières pour simplement profiter de sa présence. Il laisse échapper un soupire d’aise, inspirant par la même occasion le souffle du garçon si proche de ses lèvres. Il se sent enfin apaisé. Un premier pas … vers lui, vers eux.



I N D I A M O N D There's a big black sky over our town. You know where I'm at and bet she's around. You're in the corner, watching me kiss her, yeah, I know it's stupid but you are right over here. Can't you see ? Try to giving it your all and be the guy I'm taking home. We're all messed up, so out of line. Be the guy I'm taking home ...

BE THE GUY I AM TAKING HOME
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: ten thousand hours - damon ♥︎ ten thousand hours - damon ♥︎ Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Rejoins les dragons !
Les Cheonglyong sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !