Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 O1jeTu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 O1jeTu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 O1jeTu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 O1je
Le Deal du moment : -40%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
229 €

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Tu as besoin d'aide ? ft Eren

Lim Selene
Lim Selene
❝ VICE-PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Jeu 19 Mar - 0:56




Perdue, c’était ce qu’elle était là, planté devant Eren. Selene ne savait plus quoi faire ni même comment penser, tout s'enchaînent dans ses pensées. Elle voulait lui faire du mal pour qu’il comprenne tout ce qu’elle avait ressentie elle aussi, mais dans le fond elle n'arrivait plus à faire ça. Elle ne voulait pas le blesser plus que ces mots ne l’avait déjà fait. Elle avait été éduquée pour blessé, touché pile là ou ça faisait mal pour les affaires, mais au fond est-ce qu’il fallait qu’elle fasse la même chose avec les hommes qu’elle avait côtoyé ? Elle n’en savait rien et n’avais pas de mère pour savoir si ces sentiments et ses ressentiments devaient être exposés au grand jour comme là, face à lui. Elle croisait les bras sur sa poitrine comme pour se fermer au monde qui l’entourait là avec lui seule dans cette pièce et elle fermait les yeux un moment lâchant un long soupire. Tout semblait lui pesait sur les épaules, la culpabilité d’avoir été si méchante avec lui alors que peut-être, il pouvait simplement lui donner les raisons de ce jour-là. Pourquoi l’avoir blessé ce jour-là et surtout pourquoi tout simplement l’avoir quitté de cette manière. On pouvait bien finir une relation parfois non ? Elle reculait cette fois, comme prêter à partir, mais il venait de prendre son poignet entre sa main, il avait commencé à lui parler et elle le regardait dans les yeux, mais il s’arrêtait. Tu.. Quoi Eren ?! Elle se reprit et reprit aussi son poignet qu’elle remplaçait sûr elle pour s'envelopper en le regardant bien droit dans les yeux. Son discours la prenait de cours, son caractère ? Son impulsivité, oh que oui elle savait qu’il était comme ça, elle tombais toujours amoureuse de type impulsif et regardez où ça la mène jusqu’à présent. Elle hoche la tête. « Tu parles d’être impulsif, tu dis que tu as encore ce foutu caractère qui t’a éloigné de moi, mais ce que je me demande moi, ce sont les raisons qui t’ont poussé si fort qu’il t’ont éloigné de moi… » Elle l’observait bien décidée à le faire tombé de son piédestal, pour qu’il lui parle avec toute la franchise qu’elle pouvait lui connaître. « Je suis désolé de te décevoir de toute façon t’es arrivé en retard si tu voulais que je te regarde à nouveau, San à lui aussi fait son grand retour dans ma vie et il gagne des points pour que je tombe dans ces bras, je ne sais même pas pourquoi je te dis ça puisque tu t’en fous sûrement. Comme ce jour-là où t’es parti comme il l'avait fait lui aussi. Pourtant, tu aurais dû savoir que je tomberais à nouveau de haut puisque tu es celui qui m’as réparé quand il m’avait détruite. » Selene regardait le jeune homme en face d’elle, elle parlait sans réfléchir parce qu’elle avait trop d’informations à digérer. Cependant, quand il lui dit qu’il a trop de respect pour elle pour la draguer à nouveau, sans savoir pourquoi elle en fût touchée. Il avait toujours été un homme qui savait parler aux femmes, être doux et attendre quand il le fallait. Selene ne pourrait pas être la femme qui lui enlèverais ça parce qu’elle n’en n’avait pas la force et surtout parce qu’il avait toujours été droit avec elle, dans leurs relation sauf, ce jour-là. Perdu lui aussi, il reprend la parole disant qu’il ne sait plus où regarder parce qu’elle le rendait fou.. Elle sourit en coin malgré elle parce que c’était l’effet qu’elle faisait maintenant. Comme si son statut entré en ligne de compte elle s’approcha d’un pas vers lui et le regardant bien droit dans les yeux elle le regardait en silence. Elle voulait lire dans ces yeux parce qu’elle savait qu’elle en comprendrait ses mots, parce qu’elle savait aussi qu’elle ne saurait la vérité qu’en cherchant au plus profond de son regard à lui. D’ailleurs il ne m’y pas longtemps à lui dire ce qu’elle attendait de lui. Il venait d’avouer à voix haute qu’il lui avait menti et qu’il l'aimait encore quand il était parti ce jour-là. « Dis-moi quelque chose que je ne sais pas Eren, je sais que tu m’aimais encore parce que je dois te le dire, tu es très mauvais menteur, ce que je veux savoir moi, c’est pourquoi tu as menti au point de me perdre ? Est-ce que la raison qui t’a poussé à me blesser de la sorte en valait la peine. Est-ce que tu as regretté ne serait-ce qu’une seule fois ce que tu avais fait ? » Parce que s’il avait regretté, ça voudrait dire qu’elle avait souffert en vain et elle ne lui pardonnerais pas alors que si lui disait que la raison était plus forte de leurs amourettes du temps passé alors elle aurait souffert pour son bonheur à lui et dans le fond l’idée ne lui déplaisait pas plus que ça. Au fond, sa souffrance était maintenant loin derrière elle, même si dans son cœur elle semblait bien vive. Elle l’observait comme si ces prochaines paroles changeraient tout. Toute sa vision de cette rupture, elle voulait des réponses et semblait sur le point de les avoirs, après tout ce temps. « Eren, tu sais que j’ai besoin que tu me dises ces raisons qui t’ont poussé à agir de la sorte à l’époque. Je crois qu’on avancera si tout les deux, on est franc l’un avec l’autre. » Eren, pourrait-il lui parler tout haut alors qu’il n’est pas du genre à le faire ?

(c) SIAL ; icons sial




M O O N L I G H T
Ailleurs, elle ne prête plus attention au temps qui passe, elle ne se soucie que de son cœur, qui souffre encore. Elle croit au bonheur alors un jours, tout ira mieux.  
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Jeu 19 Mar - 23:58

tu as besoin d'aide ?
selene & eren.
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
c'était si compliqué, si difficile de dire exactement ce qu'il s'était passé dans ma tête. j'avais peur de ne pas avoir les mots, j'avais peur de ne pas les trouver devant celle que j'avais autrefois aimé plus que ma propre existence. selene, elle avait été mon tout, et vice-versa. mon discours, elle l'écoutait, attentivement. je n'arrivais pas vraiment à savoir si la colère avait un peu diminué chez elle ou si elle était toujours bien présente, constante. et ce sentiment, je le déteste, car je suis doué pour lire à travers les autres mais parfois, j'ai l'impression que mes propres émotions m'empêche de me concentrer sur celles des autres et sur ce que j'aimerais bien déchiffrer. j'avais beau l'observer le plus attentivement possible, rien d'autre ne semblait déteindre de son visage. elle avait alors fait en sorte de retirer mon emprise sur son poignet, et me fixait à présent droit dans les yeux. bien sûr, si tu savais selene. les raisons, je meurs d'envie de te les dire, mais c'est compliqué. j'ai vraiment pas envie de te refaire souffrir à nouveau. mon cerveau tournait à plein régime, essayant de rassembler mot pour mot ce que j'allais pouvoir lui dire, ce que je mourrais d'envie de lui exprimer, depuis si longtemps.

soudainement, mon esprit devint blanc, et mes émotions virèrent au rouge. elle avait prononcé son nom, celui qui avait été le premier, dans l'ordre mais aussi dans son coeur, celui qui, d'ailleurs, l'avait toujours été. « je. suis arrivé.. en retard, tu dis ? » avais-je murmuré d'une voix aussi glaciale que la surface d'un iceberg. je voyais rouge, tout devenait écarlate autour de moi. quand je l'avais entendu prononcer son prénom, comme si je n'avais pas déjà assez entendu parler de lui, j'ai cru que c'était la fois de trop. arrête, selene.. « arrêtes ça. » je n'arrivais pas à contrôler le ton de ma voix, j'étais énervé d'en entendre encore parler, je pensais qu'il serait sorti de sa vie depuis ce temps et non. comme un virus qu'on ne veut pas, il revient. il m'énervait plus qu'autre chose et je n'avais qu'une envie, la même qu'avant, le trouver et lui faire goûter mon poing. à l'époque, quand j'étais plus jeune, j'en avais déjà parlé à ma bande, et ils avaient tous ri, me disant que ce mec n'aurait sûrement jamais été à ma hauteur si l'on s'était battu. fierté de mec, je n'avais rien dis mais ce gars, je ne l'avais jamais rencontré. et même en faisant plus d'1m80 avec une carrure de sportif et de bagarreur de rue, je ne sais rien de lui. ça ne voulait rien dire au fond, mais à l'heure actuelle, j'étais beaucoup moins enfantin qu'auparavant. un petit coup d'intimidation aurait suffit. mais je devais me rendre à l'évidence, ce n'était plus mes affaires. je bouillonnais intérieurement. que cherchait-elle à faire en me parlant de san ? « je ne m'en fous pas. » je n'arrivais pas à me calmer et je serrais les poings. ma voix était grave mais froide et je sentais que j'allais exploser d'un moment à un autre. à quoi joue-t-elle ? après lui avoir exprimé que je ne savais plus où regarder, elle s'est approché de moi. elle me regardait en silence et j'avais du mal à comprendre tout ce qu'il se passait. je commençais à lui dévoiler petit à petit. et ce que je venais de lui dire, signifiait tout. ce que je ne regrettais pas, mais ce qui m'avait fait du mal, tout autant qu'à elle. mais à mon grand étonnement, elle me confia qu'elle le savait, que je l'aimais encore quand je l'ai quitté. un très mauvais menteur ? j'ai affiché une légère grimace. woah, je ne pensais pas à ce point. bon c'est vrai que j'ai dû être énormément maladroit ce jour-là. et mentir sur ses sentiments n'est pas facile. mais bon quand même, je pensais avoir mieux jouer la comédie que ça.. je n'ai pas intérêt à être acteur, mieux vaut que je reste basketteur si vous voulez mon avis. « il gagne des points, tu dis ? » je vociférais. la colère était toujours présente dans ma voix. je n'arrivais décidément pas. « quand est-il arrivé ? » ma voix tremblait. qu'il ose revenir.. enfin, je faisais un peu la même chose simplement, je ne me permettrai plus de la récupérer. même si je le voulais vraiment. « fais ce que tu veux. retombe dans ses bras si ça te chante. mais je ne serai plus là pour te récupérer. et même si je t'ai fais souffrir, je ne suis absolument pas comme lui. » avais-je rétorqué d'une voix sèche. j'ai jeté mon regard noir sur le côté, les mains dans les poches. bien sûr que je suis jaloux, qu'est-ce qu'il y a ? cette fille, même si je n'ai plus de sentiments, j'y suis attaché. mais il va falloir que j'apprenne à me défaire. à présent, je ne la regardais plus. j'essayais d'effacer les souvenirs qu'on avait passé ensemble, dans ma mémoire. « je ne veux plus que tu me regarde à nouveau, tout simplement parce que j'aime quelqu'un d'autre, moi aussi. » j'ai lâché un profond soupir avant de continuer mes aveux. j'étais un peu redescendu mais qu'elle me parle encore de lui et j'étais capable de tout foutre en l'air. m'étant décidé intérieurement, j'ai alors pris une profonde inspiration, bien décidé à tout lui dire, à rester moi-même, à être franc. « ce jour-là, j'ai été contacté par un des coachs des sst de seoul, l'équipe des seoul samsung thunders, l'équipe pro de basket la plus performante de la ville et surtout, la plus victorieuse du pays. tu le sais, je m'entraînais dur pour réussir et réaliser mes objectifs. le basket, c'était et c'est toujours toute ma vie. il m'a appelé et m'a proposé un contrat pour un an, renouvelable. » j'ai finalement décidé de regarder selene dans les yeux. « les relations sont interdites pour les sportifs, mais aussi, j'allais être connu dans tout le pays. je voulais te protéger. » c'était ça, et simplement ça. j'étais frustré, et j'avais été fatigué de garder tout ça pour moi pendant si longtemps. et la mort de shin il y a trois mois n'avait rien arrangé. « je n'ai jamais regretté mon choix, je suis toujours membre de leur équipe et je suis un des meilleurs. je gagne bien ma vie comparé à quand tu m'as connu et que je croulais sous les dettes et que je traînais dans la rue. je ne voulais pas te blesser, mais je voulais que tu me déteste. pour que tu m'oublie, plus vite. » j'avais pensé à elle, mais je lui avais quand même fais du mal. quand on est jeunes, on fait beaucoup d'erreurs, et mon choix n'est pas une erreur, mais la manière dont je m'y suis pris, en est une. « je t'ai menti pour te protéger, je ne voulais pas t'embarquer là-dedans. même si on avait enfreint les règles de la vie sentimentale d'un sportif pro, tu aurais été médiatisé, et ça je n'en avais pas envie. » c'était tout.





code ♡ air de spleen.


❝ an endless galaxy❞
comme une poussière d'étoiles, tu as disparu. les étoiles ressentent ta tristesse et ton coeur déchiré, elles sont les fragments de ton âme perdue dispersés à travers une galaxie infinie. mais n'aies pas peur, peut-être que la vie t'a brisé, mais elle ne pourra jamais te détruire.
Lim Selene
Lim Selene
❝ VICE-PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Sam 21 Mar - 16:55




Elle avait conscience de ce qu’elle faisait, comme lui dire qu’il venait trop tard quand elle lui annonça aussi que San était bel et bien de retour dans sa vie. Elle savait qu’elle allait le faire rager, de jalousie peut-être. Pourtant le regard, qu’elle venait de voir passé sur son visage lui, était de loin la chose la plus douloureuse qu’elle avait jamais vécus. Il semblait fou de rage, et plus encore quand elle parlait de San. Elle le regardait alors, face à lui depuis quelques minutes, elle souffrait parce qu’elle regrettait son geste, elle regrettait déjà ces paroles. Elle se demandait comment est-ce qu’il allait venir à bout de cette conversation. Les gens allaient peut-être commencer à se poser des questions en les entendant parler qui sait, au fond Selene s’en foutait tant qu’elle pouvait comprendre tout ce qu’il c’était passé entre eux. Il semblait sincèrement être plein de rage et alors qu’elle reprenait sa posture face à lui, il reprenait la parole pour mieux lui en faire baver. Lui demandant s’il gagnait des points et quand il était revenu elle se redresser prête à en découdre avec lui. « Ouais, il est revenu récemment, il m’en a foutu plein la gueule si tu veux tout savoir, il m’en a fait baver pour mieux me faire comprendre le pourquoi il m’a laissé tombé, pour m’expliquer qu’elles étaient ses raisons de partir comme il l’avait fait et surtout avec les mots qu’il a eu. Est-ce que ça t’apporte un élément de réponses Eren, de savoir ça ?! » Elle penchait la tête visiblement en colère à nouveau et plongeait son regard dans le sien avant de tomber des nues, elle l’entendait lui dire qu’il ne serait pas là à nouveau pour la ramasser comme la première fois où il avait été l’homme qui avait su s'occuper d’elle. Elle baissait les yeux un moment, il fallait du temps pour comprendre que visiblement il ne voulais plus aucun lien avec elle, et qu’il ne serait pas même un ami pour elle. « Tu sais quoi Eren, tu ne marques aucun point, tu es peut-être même pire que lui actuellement parce que lui, il a su me blesser pour mieux m’expliquer, mais seulement à cause de ta colère envers lui, tu me blesses moi. Tu sais quoi, encore heureux que tu ne sera pas là pour me ramasser si jamais il me blesse à nouveau, je n’aurais jamais dû venir ici voir qui était le colocataire de mon président, je n’aurais jamais dû te parlé ou même resté une fois que j’ai eu compris qui tu étais j’aurais dû couper court, cependant je suis restée parce que je pensais qu’on pouvait être amis même après ces mots que tu m’as jeté en pleine figure. Tu sais quoi, je suis désolé qu’on ai même eu une relation toi et moi. » FAUX. Elle n’en pensait pas un mot parce que même si on en connaît la fin, elle avait aimé chacun des moments passé avec lui et elle ne les regrettait pas, mais lui, n’était pas obligé de le savoir. « Et si tu veux encore savoir une chose Eren, avec cette colère qui ressort, tu es affreux, tu dis ne pas lui ressembler, mais actuellement, c’était comme si lui était devant moi. » Elle le regardait pour lui faire comprendre qu’il avait fait une grosse erreur, elle voulait rester amis avec lui, mais à l’heure actuelle la seule chose qu’elle arrivait à faire, c’était lui cracher en plein visage tout le venin de sa propre douleur qu’il avait provoqué. Il ajoute encore et encore des phrase qui la blesse à chaque fois un peu plus et elle s’en sent de plus en plus mal, sans rien montré. Il aime quelqu’un d’autre ? Tiens donc. « Je ne sais pas qui est la personne que tu regarde en ce moment, mais croit moi, cette personne va vite tomber de haut quand elle verra comment tu es vraiment. » Il continue de parler, et finit même par expliquer ce qui l’a poussé à quitter Selene de cette manière. Alors c’était vraiment pour une équipe de sport ? Il voulait la protéger ? Quelle blague ! « C’est ce que tu te dis pour mieux dormir le soir Eren, que tu m’as protégé ? C’est une belle blague que tu me fais là, c’est sûr. Elle n’en pensait pas un mot parce que même si on en connaît la fin, elle avait aimé chacun des moments passé avec lui et elle ne les regrettait pas, mais lui, n’était pas obligé de le savoir. Moi, je crois que tu as été égoïste et que tu ne m’as jamais vraiment aimé. Tu dis avoir voulu cacher ta vie sentimentale, mais est-ce qu’une seule fois, tu t’es demandé ce que moi, je voulais ? Est-ce que tu sais le temps qu’il m’as fallu pour t'oublier, tu dis avoir eu envie que je te déteste pour l'oublier rapidement mais c’était tout le contraire je t’assure que ce jour-là tu aurais dû me parler plutôt que de choisir tout seul de ce que je voulais moi. Je t’aurais attendu ! J’aurais tout fait pour que ça marche et je me foutais d’être dans la presse puisque j’y suis quand même aujourd’hui ! Eren tu as été égoïste et je crois que de connaître maintenant tes raisons me font plus mal que si tu avais été franc avec moi y a des années. » Selene savait être trop franche parfois et là, ce n’était simplement que tous ces sentiments enfermées depuis si longtemps qui sortaient, elle voulait qu’il comprenne ce qu’il lui avait fait en pensant bien faire, il avait fait tout le contraire. Elle avait aimé si fort Eren que même aujourd’hui elle en tombait de haut.

(c) SIAL ; icons sial




M O O N L I G H T
Ailleurs, elle ne prête plus attention au temps qui passe, elle ne se soucie que de son cœur, qui souffre encore. Elle croit au bonheur alors un jours, tout ira mieux.  
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Jeu 26 Mar - 1:33

tu as besoin d'aide ?
selene & eren.
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
selene jouait à un jeu dangereux avec moi. elle me connaît, pourtant, non ? au fond de moi, je me demandais bien à quoi lui servait-il d'agir ainsi. ce qu'elle venait de dire, sur l'autre, sur le fait que je devais sûrement m'en foutre, sur le fait qu'il était en train de gagner des points... est-ce que j'avais vraiment besoin de le savoir ? ça fait mal, ça fait vraiment très mal. j'essaie de me calmer, mais c'est compliqué. quand je lui parle à présent, ma voix est glaciale, et j'ai du mal à retenir ma colère. mon sang remuait dans mes veines, je le sentais vibrer, sur le point d'exploser. il est revenu récemment. mon regard s'est perdu dans le vide pendant un instant. qu'il revienne alors, qu'est-ce que je m'en fiche. ...bon en réalité, je ne m'en fiche pas, sinon je ne réagirai pas comme ça. elle avait penché sa tête sur le côté, apparemment de retour pour un second round. alors, froidement, je lui avais lâché qu'elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait, que je ne serais plus là pour elle, comme avant. là encore, ce n'est pas vraiment ce que j'ai voulu dire, mais ma jalousie a parlé à ma place, et ma fierté aussi. elle m'en veut, et moi aussi. à l'heure qu'il est, je me demande comment tout ça va se terminer. mais les mots qu'elle me jeta à la figure par la suite, furent de trop. c'était trop pour moi. trop pour que je puisse en entendre plus. « tu ne fais que de me comparer à lui. comme finalement, je l'ai toujours été à tes yeux. juste un second, celui qui passe après. » j'étais sur le point d'exploser. ma mâchoire s'était crispée, et mes poings s'étaient serrés tellement fort que j'avais l'impression de déchiqueter mes propres mains. « moi aussi, je suis désolé de n'avoir jamais été à sa hauteur à lui. mais ça prouve bien, que toi et moi, ça ne fonctionnait pas, vu que tu regrettes ce qu'il s'est passé entre nous. » que des mots jetés en pleine figure, des mots qui font mal, et une dispute qui n'avait pas l'air de vouloir en finir avec nous deux. les sentiments se mélangeaient en moi, j'avais de la haine, de la tristesse, de la déception, de la rancoeur.. au fond, elle parlait sûrement avec de la rancoeur, elle aussi, elle parlait sûrement avec son caractère bornée qu'elle avait toujours eu en commun avec moi mais j'étais trop blessé pour me laisser abattre. selene me connait pourtant, elle sait que moi non plus, je ne lâcherai pas le morceau. comme si lui était devant moi. j'ai affiché un rictus mauvais à l'entente de sa phrase, qui était clairement sortie pour me blesser encore plus. elle ne sait décidément plus que je gagne toujours à ce jeu là. puis, j'avais évoqué risae. pas pour blesser selene comme elle arrivait à le faire avec moi, mais pour lui faire comprendre que je n'étais ni arrivé en retard, ni arrivé pour la récupérer. je voulais lui expliquer pourquoi les choses sont ce qu'elles sont à l'heure d'aujourd'hui, et surtout ce qu'il s'était passé ce jour-là. selene avait prit à la mouche ce que j'avais dis sur ma meilleure amie, comme si en elle, avait fleurit une once de jalousie. je suis resté silencieux à ce sujet, ne voulant pas remuer le couteau dans la plaie, et j'ai finis par retenir ma colère du mieux que je pouvais, lui expliquant les raisons qu'elle semblait tant attendre. mais qui ne lui ont, apparemment, pas plu. c'est une blague ? elle ne me croit pas ? mes yeux se sont arrondis de surprise en l'entendant me balancer des phrases insensées. comme quoi je ne l'avais jamais aimé, que je lui mentais encore à dire que c'était pour la protéger... bien sûr que je sais que ma méthode n'était pas la meilleure. je lui avais avoué, j'avais été franc, même si c'était différent de d'habitude, mais j'avais finis par l'être. soudainement, j'ai laissé exploser mes sentiments, moi aussi. « en quelle langue je dois te le dire selene ? j'ai voulu te protéger merde ! prends le comme tu veux, finalement je m'en fiche ! ça me rend fou selene ! tout ce que tu dis me rend dingue ! je.. » j'avais besoin de reprendre mon souffle. « tu as voulu les raisons, je te les ai donné. mais... » j'ai pris une profonde inspiration, et mes sentiments sont de nouveau sorti, sans que je puisse les en empêcher. « aurais-tu oublié toutes ces soirées à te réconforter ? à être là pour toi ? à te dire qu'il y en existait des mieux que lui ? crois-tu que j'aurais fais tout ça en perdant mon temps avec quelqu'un que je n'aimais pas ? j'ai tout donné pour toi selene ! c'est moi qui t'ai regardé en premier. j'avais cinq ans de moins, j'ai agis comme un enfant, mais s'il y a bien une chose que je n'accepterai pas de ta part, c'est que tu me descende plus bas que terre comme si j'étais lui. arrête de parler de lui, et surtout arrête de me comparer à lui. » le démon continuait de tourner en moi. il faisait des allers et retours, le feu si vif ne s'éteignait pas. « oui j'aurais dû agir autrement. je ne pourrais jamais revenir sur ce que je t'ai fais. mais san et moi, nous sommes loin d'être pareils. la différence entre lui et moi, c'est que moi je te respecte trop pour essayer de te faire retomber à nouveau pour moi selene. lui, il n'a aucun scrupule et aucun états d'âmes. il le fait, prenant le risque de te faire du mal encore plus qu'avant. » depuis que je sais qu'il est revenu dans sa vie, j'ai envie d'enfoncer sa tête dans un mur. son comportement me dégoûte. ce mec ne sera décidément jamais dans mon cercle d'amis. « ce qui me déçoit encore plus tu vois, c'est que tu semble fière de m'annoncer qu'il est revenu en premier, qu'il t'a encore blessé. comme si je ne t'avais pas assez parlé de lui, mise en garde sur lui. j'ai l'impression que tout ce que j'ai fais dans le passé n'a servit à rien. cette relation n'est pas saine, selene. » oui, elle est loin de l'être. « je sais que tu ne regrette pas nous deux, tu me mens actuellement. tu parle simplement avec la colère. tu essaie de me blesser pour te protéger. et ne me dis pas que je suis affreux, je sais que tu ne le pense pas le moins du monde non plus. » j'avais essayé de terminer sur une note plus douce. je sais ce que tu essaie de faire parce que je te connais trop bien. ma voix avait baissé en intensité. j'avais passé une main dans mes cheveux en laissant échapper toute ma frustration dans un profond soupir, mes yeux toujours ancrés dans les siens. « si tu ne veux pas que je m'emporte, ne me cherche pas selene. et ne cherche pas à me rendre jaloux. je pensais que tu me connaissais, depuis le temps. je peux être cassant quand on me cherche trop. » j'essayais de lui montrer que moi aussi, je voulais être son ami, que je voulais encore, contrairement à ce que j'avais pu bien lui dire plus tôt, la protéger de tout ça. sans ambiguïté, sans rien autour, juste de la bienveillance. « cette personne, comme tu dis, ne tombera pas de haut. elle me connaît depuis longtemps, elle m'a vu dans les pires moments, dans les pires états, il y a trois mois. » lorsque j'ai prononcé pires moments, la scène de l'accident de moto de shin m'est revenu en tête, brutalement. et la dispute d'aujourd'hui avec selene n'arrangeait rien. ça faisait mal, trop mal.







code ♡ air de spleen.


❝ an endless galaxy❞
comme une poussière d'étoiles, tu as disparu. les étoiles ressentent ta tristesse et ton coeur déchiré, elles sont les fragments de ton âme perdue dispersés à travers une galaxie infinie. mais n'aies pas peur, peut-être que la vie t'a brisé, mais elle ne pourra jamais te détruire.
Lim Selene
Lim Selene
❝ VICE-PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Jeu 26 Mar - 22:07




Eren semblait si sûr de lui en cet instant, que Selene aurait pu retomber amoureuse de lui en un claquement de doigt tant elle avait l’habitude d’être attiré par des hommes au fort caractère. Rien qu’en voyant San et son comportement, on pouvait y voir ce trait de caractère, alors en Voyant Eren agir de la sorte ne lui était pas si déplaisant. Pourtant, quand elle l'avait connu Eren n’était pas comme ça, non, il était doux, gentil et surtout mignon à croquer en plus de ne ressembler en rien à San. D’ailleurs, à l’époque, c’était ce qui lui avait plus en lui, elle aimait le fait qu’il soit différent de San, elle aimait qu’il agît aussi différemment sur lui et combien ça pouvait lui faire du bien de ne plus avoir l’impressionne de sortir avec un glaçon. En le regardant, Selene voyait en lui toute la rage et la colère qu’il pouvait lui porter, elle comprenait que ça pouvais être le cas, surtout quand on connaît l’état dans lequel il avait trouvé Selene, et combien de temps elle avait mis avant de lui donner ne serait-ce qu’un peu de confiance. Elle n’avais plus confiance en qui que ce soit, après San, il avait fait tant de ravage qu’elle avait mis un temps fou a se relever. Il reprit la parole finalement, pour mieux la sortir de ses songes et l’attaquer. Parce que, oui, actuellement, il s’agissait entre eux d’une guerre, non pas violent mais plus sentimental, comme pour mettre un point final à leurs passés. Il lui dit, lui crache en plein visage qu’elle ne faisait que de le comparer à San et elle se pris ça de face comme s’il lui avait craché au visage qu’elle était la pire personne sur laquelle il aurait pu tomber. Elle fis même un pas en arrière tant la remarque la faisait tomber de haut. Fronçant les sourcils elle mordit sa lèvre et s'avança à nouveau vers lui, pour lui tenir tête, pour ne pas céder à ses mots. « Comment oses-tu Eren ? Vraiment, il fallait que le temps passe pour que tu me craches ses mots en plein visage, il fallait qu’on se revoie aujourd’hui pour que tu me dévoiles le fond de ta pensée. Je n’en reviens pas de voir enfin ton vrai visage, je n’ai jamais pensé que tu étais comme lui, ni même que t’était un second comme tu dis si bien, non. En fait, j’aimais le fait que tu ne sois pas lui, et j’aimais la façon dont toi, tu savais me parler de tes sentiments pour moi, ce qu’il ne faisait pas ou presque. » Perdue, elle plaquait ses bras contre sa poitrine en signe fermé de discussions. Tout dans leurs postures annonçait qu’aucun des deux n’allait assumer leurs pensées et allait encore se faire mal un bon moment. Elle baissa la tête voulant lui dire qu’elle ne pensait pas ce qu’elle avait dit, qu’elle ne regrettait pas d’être sortis avec lui, et moins encore que de l’avoir aimé comme elle l’avait fait. Elle souffrait, c’était une jeune femme à l’époque et deux fois coup sur coup on l’avait jeté, il disait qu’il voyait son avenir plus qu’elle et San était partis sans même cherché à savoir s’il allait l'a blessé. Elle voulait simplement avoir des explications, comprendre pourquoi ils l’avaient jeté et si le problème venait d’elle. On lui avait toujours dit que les hommes aimaient les femmes qui savaient ce qu’elles voulaient, qui avait un avenir et de quoi faire dans leurs vies pour combler la leur, mais dans ces deux cas précis, aucun ne s’est retournée pour pensée à elle, aucun ne s’est excusé de son comportement envers elle.

Il continuait à dire ce qu’il avait sur le cœur et Selene devait prendre son parti là-dedans. Lui dire qu’elle le rends fou même encore maintenant pourrait être satisfaisant pour Selene, mais en fait pas vraiment. Il voulait simplement dire à Selene que dans le fond qu’importe comment elle prendrait le truc, il ne pourrait rien n’y faire. Et sur ces mots, il reprit encore et encore. Lui demandant si elle avait oubliées toutes les soirées où il s’était occupé d’elle, combien il avait pris de son temps pour elle et ses mots lui firent mal. Beaucoup trop mal parce qu’ils arrivaient directement au cœur de Selene qui semblait tomber de haut cette fois. Elle baissait la tête surtout quand il lui demandant encore une fois de ne plus le comparé à l’être abjecte qui avait su la laissée tombée lui aussi à l’époque. « D’accord, d’accord, je ne vais plus te comparé à lui, quoi qu’il en soit et prends-le comme tu veux, Eren, tu as eu le même comportement même s’il était involontaire quand tu m’as quitté ce jour-là pratiquement au même endroit. C’est surtout ce que je voulais mettre en lumière en te comparant à lui, j’ai eu la même vision ce jour-là quand tu est partis, j’avais l’impression que c’était lui qui me jetait une seconde fois, surtout que je t'aimais si fort… » Elle reprenait elle aussi son souffle perdu entre tous les sentiments qui venait lui noué la gorge. « Et puis pour répondre à ta question, non, je n’ai jamais oublié. Et je crois que c’est ce qui me fait le plus de mal la-dedans, Eren, je t'aimais si fort, et j’adorait comment tu t’occupais de moi, j’ai tout perdu quand t’es partis, et j’avais l’impressionne d’être trahis. Encore et encore, sentimentalement parlant, je me suis donné à des hommes, à deux hommes et les deux m’ont laissé seule, je ne rêvait à ce moment que d’une belle histoire romantique, et je vous ai eu vous. Est-ce que je ne méritais pas mieux ? Maintenant que je connais tes raisons, tu as sans aucun doute bien fait d’être partis, tu as fait ta vie, tu es avec quelqu’un et tu es heureux et moi, j’ai avancé en ne pensant qu’au fond l’amour, c’était surtout des mensonges. » Il avait à peine entendu les mots de Selene qu’il reprenait déjà la parole pour mieux lui dire que cette relation entre San et elle n’était pas saine. Alors Selene riais jaune, elle se prenait même d’un fou rire. « Ce n'est peut-être pas sain selon ton avis, mais je préfère ça, clairement on parle on se comprends, et maintenant, il sait à qui il a affaire, je crois qu’il a autant peur que je ne m’en aille que moi qu’il me refasse le même coup. Alors ouais, je risque de pleurer si San s’en va encore, mais au moins j’aurais tenté le coup. » Elle reculait et sentait sa poitrine se serrer à chaque fois un peu plus quand elle se disputait avec Eren, elle n’avait aucune idée, de la raison de sa douleur grandissante, mais bientôt, il ne lui serait plus possible de retenir ce qu’elle cherche à cacher depuis un moment maintenant. Elle se tourna le dos à lui, les sentiments avaient pris le dessus et elle se rendait compte qu’elle ne voulait pas se disputer avec Eren, elle l'avait beaucoup estimé et savoir qu’ils étaient en train de réduire à zéro ce qu’il avait partageait la blesser plus encore que de connaître sa raison d’abandon. Elle fermait les yeux et laissait couler à flots ses larmes qui en disaient peut-être plus long que, quoi que ce soit d’autre, surtout qu’elle ne s'autorise à se montrer faible avec personne.

(c) SIAL ; icons sial




M O O N L I G H T
Ailleurs, elle ne prête plus attention au temps qui passe, elle ne se soucie que de son cœur, qui souffre encore. Elle croit au bonheur alors un jours, tout ira mieux.  
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Dim 29 Mar - 23:23

tu as besoin d'aide ?
selene & eren.
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
cette dispute semblait ne pas prendre fin. pour dire la vérité, ça me fendait le coeur. la voir comme ça, l'entendre me dire ces choses, et lui rendre tout autant le venin qu'elle me lançait. mais aussi têtus que nous étions l'un et l'autre, c'était compliqué de se calmer. la seule chose qui pourrait me faire redescendre, ce serait qu'elle craque. ça m'avait toujours rendu sensible. pour l'instant ce n'est pas le cas, alors nous continuons respectivement cette guerre sentimentale que nous venions d'entamer. je lui avais tout dit, tout ce que j'avais sur le coeur en l'entendant me dire certaines choses, des choses pour la plupart qui n'étaient pas vraies ou qu'elle ne pensait pas. mais surtout, je l'avais sommé de ne plus me comparer à celui que je hais le plus en ce moment, et dont le nom m'écorche presque la gorge, san. je la vis faire un pas en arrière à l'écoute de ma remarque. mais elle revint très vite, se mordant la lèvre. mes yeux remarquèrent ce détail, qui me faisait tant chambouler quelques années avant. ce qu'elle me disait me touchait encore une fois, en plein coeur. « mon vrai visage a toujours été celui-là. je n'ai jamais joué un rôle avec toi ou avec quiconque. je pense être quelqu'un qui vit sans faux-semblant. mais tant que tu me différencie bien de lui, c'est tout ce qui compte. » je la vis baisser la tête quand je lui ai craché les mots suivants qui faisaient mal, que je savais mauvais. je ne savais plus quoi faire, j'avais l'impression de perdre le contrôle de moi-même. c'était si brutal de se déchirer comme nous le faisions. je ne voulais pas continuer de lâcher ma colère et mon impulsivité. mais elle avait tant compté pour moi et elle comptait encore tellement que ce qu'elle me disait me rendait fou. c'était ce que je lui avais d'ailleurs exprimé dans la seconde qui suivait. lui rappelant par la même occasion tout nos souvenirs, tout ces moments que nous avions passé ensemble. le plaisir que j'avais pris à prendre soin d'elle, le plaisir que j'avais à la regarder, à lui parler. tout ces moments qui semblaient partir en éclats rien qu'en quelques secondes de dispute. comment en étions-nous arrivés là au juste ? dire que selene serait la vice-présidente de ma fraternité me mettait dans tout mes états. comment allait se passer le reste des années que je devrais faire à yonsei chez les beolsae ? finalement elle accepta de ne plus me comparer à lui. c'était plutôt une bonne nouvelle et ça me fit redescendre un peu. mon sang bouillonnait moins. je l'ai écouté attentivement, plus calme qu'il y a dix secondes en amont. j'ai eu la même vision ce jour-là quand tu es parti, j’avais l’impression que c’était lui qui me jetait une seconde fois, surtout que je t'aimais si fort… ma gorge se serra à ses mots tandis que selene semblait reprendre son souffle. je m'y suis mal pris, j'aimerais tellement revenir en arrière pour changer ma façon de faire. mes sentiments avaient été aussi pris dans le flot de la discussion ce jour-là. j'avais mal agis, avec cette femme que j'aurais aimé garder auprès de moi toute ma vie. je t'aimais si fort. j'ai baissé les yeux un moment. j'ai tout perdu quand t'es parti. je n'ai rien dis. tout ce que je retenais restaient bloqués dans ma tête, je n'arrivais pas à faire partir toutes ses paroles. accompagnés de sa voix, elles continuaient de tourner encore et encore dans mon esprit. seulement, j'ai tiqué sur une de ses phrases, tu es avec quelqu'un et tu es heureux, à vrai dire ce n'est pas vraiment ça. je ne suis avec personne, et je ne suis pas si heureux que ça. shin vient de mourir, et même si selene ne l'a presque pas connu, ou peut-être aperçu quelques fois mais sans plus, je ne peux pas lui en parler. je ne peux pas montrer à selene ne serait ce qu'une once de faiblesse. même si j'aimerais tellement qu'il revienne et qu'il me manque horriblement. mais si moi j'avais risae à présent, pour selene, c'était autre chose. de ce qu'elle en disait, san était revenu dans sa vie. pour des intentions qui semblaient très claires selon moi. alors, je lui ai dis que sa relation n'était pas saine pour elle, qu'il ne pouvait pas lui apporter de la stabilité, enfin du moins, pas pour l'instant. s'il continue à jouer avec elle, il ne sera jamais stable. comment peut-elle encore lui faire confiance ? ça m'énerve, j'ai les nerfs. elle en est même prise d'un fou rire. sauf que moi, je ne rigole pas. au moins elle aura tenté le coup, hein... mais elle est complètement inconsciente à propos de lui, et ça, ça n'a absolument pas changé.. selene reculait, cette dispute avait l'air de lui faire autant du mal qu'à moi. et puis, soudainement, presque furtivement, elle m'a tourné le dos. j'ai senti mon coeur se déchirer véritablement. je la connaissais, je savais qu'elle n'arrivait plus à se retenir. elle pleurait, même dos à moi et sans bruit, je le savais. mon regard noir l'observait de manière triste. pendant les premières secondes, mon corps n'a pas bougé, comme pétrifié. sentir qu'elle pleurait, m'avait fait vite redescendre en pression. je n'étais plus en colère non, et je ne voulais pas qu'on se dispute. je ne voulais plus le faire, plus avec elle, je n'en avais plus la force. mes pieds ont hésité encore avant de se laisser emporter par mes sentiments, mêlés de tristesse et d'inquiétude. je me suis approché en silence, calmement, et tout en restant derrière elle, j'ai serré selene contre moi, l'entourant de mes bras, délicatement. « je sais que tu pleures. n'aie pas honte en ma présence, fais-le. » libères-toi. ça ne te fera que plus de bien. mes yeux tristes aussi, fixaient sa chevelure brune. « moi aussi selene, je t'aimais si fort. je suis désolé, pour tout ce que je t'ai fais. » par cette étreinte, je voulais simplement lui montrer que j'étais là, contrairement à ce que j'avais pu lui dire quelques minutes plus tôt. et surtout, je n'aurais jamais pu la laisser pleurer ainsi sans rien faire. la sentir pleurer, c'est ce qui me rend faible, je l'avoue. « tu sais.. contrairement à ce que je t'ai dis tout à l'heure.. je.. » j'ai marqué une pause, car même si elle était de dos, j'étais gêné de lui montrer que je revenais sur mes propos. même si c'était la vérité que j'aurais dû exprimer plus tôt, sans compter ma fierté. « je veux encore te protéger. je veux toujours être là pour toi, même si tu tombe de haut à nouveau. j'ai beau détester ce mec, toi, je ne peux pas te laisser, c'est plus fort que moi. » par là, je ne signifiais aucun sentiments amoureux, mais simplement beaucoup d'affection. « promets-moi juste de faire attention. »






code ♡ air de spleen.


❝ an endless galaxy❞
comme une poussière d'étoiles, tu as disparu. les étoiles ressentent ta tristesse et ton coeur déchiré, elles sont les fragments de ton âme perdue dispersés à travers une galaxie infinie. mais n'aies pas peur, peut-être que la vie t'a brisé, mais elle ne pourra jamais te détruire.
Lim Selene
Lim Selene
❝ VICE-PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Jeu 2 Avr - 11:11




Les sentiments passaient et se perdait dans sa tête et son coeur. Selene n’avais pas toujours été parfaite sur ce plan-là, on peut clairement dire que ça viens du faire qu’elle n’a pas eu de mère. Elle à été éduqué pour être une femme de pouvoir et peut-être que ça bloquait ses ex petits-copains bien qu’aucun d’entre eux ne lui en ai fait part. Il auraient dû si c’était ce qui les bloquait à ce point. Elle aurait évité de pleurée toutes les larmes de son corps pour des gens qui se sentent menacé par une femme comme elle. Pourtant il est clair qu’elle ne cherche qu’une histoire d’amour qui vaille le coup, avec des sentiments mis à nu, peut-être que dis comme ça c’est cucul la praline mais en soit tout le monde se sent comblé avec quelqu’un qui comprends ses sentiments et peut importe qui le supporte et qui n’y arrive pas. Elle regardait Eren quand il lui dit qu’il a toujours été tel qu’il est là face à elle et elle ne peut que hoché la tête parce que c’est vrais, Eren n’était pas une mauvaise personne loin de là même. Il avait su la faire sortir de sa tristesse quand San l’avait laissé tombé comme une vieille chaussette. Eren avait pris le temps de lui écrire des messages, il lui faisait livrer des fleurs, il s’occupait d’elle et elle pensait le lui avoir bien rendu parce qu’elle était une femme mais après réflexion il faut ouvrir les yeux et se rendre compte qu’en fait elle n’avait peut-être pas été une si bonne petite copine que ça. Eren s’occupait toujours d’elle, il prenait sur son temps à lui pour être là pour elle et c’était ça qu’il l’avait séduite, qu’il soit présent. Parce que San ne l’était pas, il avait toujours des choses à faire et même niveau sentiments Eren l’avait dépassé à l’époque parce qu’il avait su se déclaré à elle quand il avait fallu le faire alors que dans le contraire c’était Selene qui avait déclarée ses sentiments à San et il s'était juste contenté de les accepter. Peut-être parce qu’elle était plus jeune que lui et qu’elle était naïve et en quête d’amour ? Elle n’en savait rien mais là, elle n’avait pas envie de penser à San. Elle ne pouvait s'empêcher de comparer ces deux hommes, parce qu’il avait été deux grosses histoires d’amour pour elle, mais aussi parce qu’ils avaient quand même pris du temps pour elle.

Elle se sentait encore plus perdu que ces fois-là où ils étaient partis sans même un dernier regards pour elle. Elle leurs avait voulu parce qu’elle se sentait abandonné comme sa mère l’avait fait in-volontairement, et comme son père lui l’avait fait volontairement. Elle baissait la tête en glissant ses mains dessus. Plus perdue qu’elle en ce moment même, il n’y avait pas. Elle se rendait compte qu’elle crachait son venin pour plus souffrir, pour ne plus revivre ça mais ce qu’elle faisait c’était mal, c’était pas bien et elle s’en voulait aussitôt qu’elle s’en rendait compte. Elle ferma les yeux mais n’y tenant plus elle se tourna dos à Eren, elle ne voulait pas qu’il la voit pleurer parce qu’elle était faible et aussi laide. Qui est beau quand il pleure franchement ? Personne. Mais alors qu’elle s’attendait à encore du venin venant d’Eren il s'approchait d’elle et l’enlaça alors qu’elle était dos à lui. Son dos contre son torse, elle pouvait sentir son coeur battre fort. Lui aussi il revivait ses nombreux instant du passé à travers ce geste. Parce que clairement aucune fille n’oublie jamais les gestes tendres qu’importe avec qui elles l’ont vécus. Celui-là c’était Eren qui l'avait eu ce jour-là ou elle venait de se faire jeter par San et qu’Eren l'avait enlacé en lui disant qu’elle méritait mieux qu’un homme qui pars sans se retourner. Peut-être qu’il ne se doutait pas à ce moment-là qu’il ferait aussi pareil quelques mois plus tard. De sa voix grave Eren savait dire ce qu’il fallait et quand il le fallait parce qu’il venait de lui dire qu’il fallait qu’elle pleure et qu’elle ne s’en empêche pas. Pour simple réponse elle lâchait un gros sanglot qui s’était bloqué dans sa gorge. Ses excuses ne faisait qu’ajouter à la peine de Selene elle aurait tant voulu qu’il choisisse de l’inclure à sa vie plutôt que de la laissé sur le bas côté. Elle aurait voulu s'accrocher à lui, mais elle était en tord de ne pas l’avoir fait.Elle pensait à l’époque qu’elle méritait ce qu’il lui arrivait et ça ne faisait qu’ajouter à sa peine. Eren semblait vouloir en ajouter à ses remords quand il revient sur ses paroles pour lui dire qu’il veut encore être celui qui la protège et qu’il veut qu’elle fasse attention si elle choisit de recommencer avec San, il lui dit en plus de ça qu’il s'occuperait d’elle si elle venait à tomber à nouveau. S’en était finit de tout elle pleurait maintenant à chaude larmes et c’est en se retournant face à lui qu’elle venait l'enlacer de ses bras, autour du coup d’Eren. Elle pleurait chaudement sur le bout des pieds tant il était plus grand qu’elle et elle râlait. « t’es chiant Eren, j’arrive pas à t’en vouloir, je t’aime si fort, t’es mon roc celui qui sait quoi dire et quand le dire pour qu’une fille se sente mieux. Je vais toujours venir t’ennuyer avec mes problèmes avec San alors… » Elle souriait mais laissait encore ses larmes coulé comme si sa peine allait s’en aller après que toutes ces larmes soient tombés.

(c) SIAL ; icons sial




M O O N L I G H T
Ailleurs, elle ne prête plus attention au temps qui passe, elle ne se soucie que de son cœur, qui souffre encore. Elle croit au bonheur alors un jours, tout ira mieux.  
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Sam 4 Avr - 1:25

tu as besoin d'aide ?
selene & eren.
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
ce que je venais de faire, je ne le regrettais pas. j'avais senti que c'était la meilleure des actions, et surtout, la laisser seule alors qu'elle commençait à pleurer, c'était pour moi impensable. alors quand je m'étais rapprochée d'elle, lentement, doucement, et que j'avais passé mes bras autour d'elle, je savais pertinemment que j'avais bien agis. selene devait sûrement être surprise, quoique j'avais déjà l'habitude lui faire ce genre de gestes, dans le passé. quand je lui ai soufflé que tout allait bien, qu'elle pouvait pleurer en ma présence, des souvenirs me sont revenus en tête. des choses que nous avions partagé et surtout la première fois que j'avais réagi de cette façon envers elle. ce jour-là, je m'en souviens comme si c'était hier. san venait de la quitter et j'avais été là, ça avait été la première de toutes les autres nombreuses fois à venir. à cette époque, la voir souffrir m'avait fait réagir impulsivement, et pareillement à l'heure actuelle. comme quoi, certaines choses ne changent pas vraiment. selene avait lâché un plus gros sanglot encore alors que je la tenais contre moi. elle m'avait écouté et avait lâché prise. j'avais continué dans ma lancée pour lui montrer que j'étais sincère, que je m'excusais de ce que j'avais pu lui faire il y a quelques années. je l'avais laissé, alors que nous aurions peut-être pu vivre heureux mais quand j'y repense.. peut-être que les choses sont mieux ainsi ? l'autre imbécile venait de réapparaître dans sa vie, ce n'était pas pour rien. j'étais resté pensif à ce sujet alors que je l'entendais renifler doucement. puis, non sans ravaler difficilement ma fierté, je lui ai avoué que je voulais toujours continuer d'être là à ses côtés. en fait, peu m'importe l'heure, la situation, ou la manière de faire. tant que j'étais là un minimum, c'était tout ce qui comptait. je ne voulais pas qu'elle croit que je veux l'abandonner, je voulais qu'elle voit que malgré mon sale caractère, je ne pouvais pas la laisser tomber. sous l'effet de mes paroles, selene s'est retourné vivement, éclatant encore plus en sanglots. je fus légèrement surpris de la voir se retourner vers moi, mais ce n'est que lorsqu'elle passa ses bras autour de mon cou, que ma surprise fut à son maximum. mes yeux étaient toujours remplis de tristesse alors que je la regardais tendrement. ses sanglots ne semblaient pas vouloir s'arrêter en si bon chemin, et à ce moment-là, j'ai jeté un oeil à ses pieds, qui tenait sur le bout du bout. à cette vue et en l'entendant râler, mon coeur s'est desserré et j'ai esquissé un sourire moqueur.  « toujours aussi petite à ce que je vois. bientôt tu devras prendre une échelle. » l'ai-je taquiner doucement, en frottant délicatement le haut de ses cheveux de ma main gauche. étant basketteur et de ce fait, faisant littéralement 1m85, c'est vrai que je ne lui ai jamais facilité la tâche. l'ambiance s'était largement adoucie, et je me sentais bien mieux. j'ai observé son sourire avant de reprendre la parole en écartant une mèche de ses cheveux qui tombait devant son regard rougi.  « ne me dis pas je t'aime, je risque de me méprendre. » la taquiner, c'était ce que j'avais toujours su faire de mieux. soit pour la faire sortir de ses gonds (c'était très drôle à voir), soit pour qu'elle oublie ou encore pour la faire sourire et la réconforter. c'était une action qui marchait à tous les coups et j'étais globalement plutôt fier de moi. entre temps, j'avais resserré mon étreinte, mon coeur n'était pas très serein de tenir mon ex dans mes bras.  « bien sûr que tu n'arrives pas à m'en vouloir, qui crois-tu que je suis ? » ai-je de nouveau fanfaronné en laissant échapper un rire malicieux. reprenant mon sérieux, j'ai essuyé ses larmes de mes mains, les portant doucement à son visage, tout en la fixant droit dans les yeux.  « j'aimerais que tu ne viennes pas me voir souvent pour parler de san. car ça voudra dire qu'il te traite bien. » je lui adressé un sourire et des yeux tristes en repensant soudainement à nos souvenirs et au passé. s'occuper d'elle, il n'avait jamais su le faire avant, alors pourquoi est-ce que ça aurait changé maintenant ? je me suis raclé la gorge soudainement en dirigeant mon regard sur le côté, m'intéressant visiblement trop au lit de min seok pour que cela soit véritablement vrai.  « mais sinon ! ne crois pas que c'est parce que j'ai dis que je serais là que je l'autorise à essayer tout et n'importe quoi ! je vais le surveiller.  » le surveiller, ça oui, il peut compter là-dessus pour que je fasse garde rapprochée auprès de selene. je n'ai pas peur de lui, d'ailleurs je n'ai peur de personne à vrai dire, j'ai tellement l'habitude d'être en confrontation et de protéger les miens, qu'au moindre truc de travers, il va connaître mon nom et mon prénom par coeur. jalousie quand tu nous tiens.






code ♡ air de spleen.


❝ an endless galaxy❞
comme une poussière d'étoiles, tu as disparu. les étoiles ressentent ta tristesse et ton coeur déchiré, elles sont les fragments de ton âme perdue dispersés à travers une galaxie infinie. mais n'aies pas peur, peut-être que la vie t'a brisé, mais elle ne pourra jamais te détruire.
Lim Selene
Lim Selene
❝ VICE-PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Dim 5 Avr - 20:17




Leurs disputes semblait enfin s'essouffler. Ils avaient vidé leurs rancoeur, leurs reproches l’un sur l’autre et bien que chaques paroles sera en mémoire de l’autre, ils ne s’en tiendrait pas rigueurs. Ils savent maintenant ce que l’autre pense, et surtout il ont comprit qu’ils tiennent l’un à l’autre, si bien que Selene pleurait dans les bras d’Eren qui lui se moquait gentiment de sa taille. « Idiot, c’est toi qui est beaucoup trop grands pour moi. » Elle rit un peu et reste malgré tout dans ses bras, elle voulait profiter de ce moment de tendresse entre eux, bien qu’il n’y en aurait pas souvent des comme ça. Selene n’est pas le genre de femme qui pleure facilement, elle ne craque que lorsque ça touche directement son coeur, et les gens qu’elle aime. Restant dans les bras de son désormais ami, elle rit franchement quand il lui dit qu’il risque de se méprendre si elle lui dit qu’elle l’aime. Elle se recule et gentiment lui offre une tape sur l’épaule. « D’accord, alors sache que je ne t’aime pas du tout Eren, tu est un abruti finis, c’est mieux là ? » Elle rit encore une peu en fronçant légèrement les sourcils. « N’empêche tu devrais en profiter parce que je ne te le dirais pas souvent, tu devrais le savoir… » C’est vrais elle était ce genre de femme qui savait vous faire comprendre que vous comptez pour elle mais qui ne vous dira pas tout les quatre matins qu’elle vous aime, aussi franchement en tout cas. Elle savait se faire comprendre sans même avoir besoin de le dire à voix haute. « Et puis de tout façon, ne m’aimes-tu pas toi aussi ? Tu ne me la même pas dis, je devrais bouder pour ça. » Elle faisait une moue qui accompagnait ses paroles pour le faire réagir mais alors qu’elle entendait sa voix, ses paroles à lui la faisait rire. « Ne me cherche pas gamin, je serais capable de te faire descendre de ton pied d'estale, tu n’est pas si parfait que tu le croit, mh. » Et elle tenait son regard enjôleur, si tout ça ne c’était pas passé comme ça, elle aurait craqué pour lui, mieux encore elle aurait demandé une nouvelle chance avec lui, surtout quand on sait comme San la traitait pas le passé, est-ce qu’il ne va pas recommencer ? Elle n’en sait rien puisqu’il n’est pas particulièrement là pour elle.  « Tu n’as pas à t’en faire, Eren, il n’est pas vraiment là en ce moment alors il ne me traite ni bien, ni mal. Il est de retour mais pour le moment on ne s’est vu qu’une seule fois et franchement c’était la meilleure rencontre du monde… Tu vois je pensais qu’il m'aurait demandé un rencard mais ce n’est pas encore fait donc notre histoire est au point mort, je l’avoue. » Et dire qu’elle avait utilisé San dans leurs dispute à eux. Elle voulait voir si Eren avait encore des sentiments pour elle, même en utilisant San, Il en a c’est sûr mais il ont changé, il ne sont plus amoureux mais bel et bien amical, fort et réconfortant. Selene sait maintenant qu’elle pourra venir le voir pour lui demande de la tendresse sans que ce soit pris de travers. « Et puis il faut que je te le dise, je viendrait te voir seulement parce que moi j’en aurais besoin, que j’en aurait envie et si toi aussi t’en as envie. On pourra regarder des films, traîner ensemble et même faire des câlins sans que ce soit pris de travers non ? » Elle rougissait, se sentait enfant de lui demander des câlins comme une enfant perdue. « Quoi qu’il en soit, elle a de la chance la personne qui partage ta vie maintenant, tu mérite d’être heureux et tu as trés bien fait d’avancer dans la vie sans que personne ne te dise quoi faire ou quand le faire, tu as pris le taureau par les cornes et c’est une très bonne chance. Ne te laisse jamais faire et bat-toi pour ce qui te tient à cœur d’accord ? » Elle se sentait presque comme une grande sœur maintenant, à lui dire ça mais elle ouvrait pas souvent son cœur alors qu’il en profite !

(c) SIAL ; icons sial




M O O N L I G H T
Ailleurs, elle ne prête plus attention au temps qui passe, elle ne se soucie que de son cœur, qui souffre encore. Elle croit au bonheur alors un jours, tout ira mieux.  
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty Jeu 9 Avr - 17:28

tu as besoin d'aide ?
selene & eren.
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
on aurait dit que la dispute devenait peu à peu, un lointain souvenir. comme la personne importante qu'elle était à mes yeux, je tenais selene dans mes bras, essuyant ses larmes au fur et à mesure qu'elles coulaient. entre nous, il y avait eu une histoire d'amour, vraie, forte, sincère mais je l'avais brisé. même si nos retrouvailles venaient d'exploser de manière volcaniques, l'ambiance brûlante venait de redescendre lorsque selene a craqué. elle s'était retournée vers moi, me regardant de ses yeux humides. je l'avais alors taquiné sur sa taille, voyant avec malice qu'elle s'était mise sur la pointe des pieds pour atteindre mon cou. « ah bon c'est moi qui suis trop grand ? tu ne crois pas que c'est plutôt toi qui aurait oublié comment grandir ? » lui avais-je répondu en riant légèrement. selene restait dans mes bras, et ça me faisait plaisir. j'avais eu tellement envie qu'elle sache la vérité, qu'elle sache que je ne pouvais plus la laisser. que j'avais grandis, et que j'avais évolué. je l'avais écouté malicieusement quand elle m'avait déclaré qu'elle n'arrivait pas à m'en vouloir. sur ses paroles de je t'aime si fort, j'en avais profité pour la titiller un peu, lui disant que je pourrais me méprendre si elle recommençait. je connaissais la suite, comme si nous étions de vieux amis. je l'ai regardé avec un air amusé se reculer et me donner une tape sur l'épaule, geste que je n'ai presque pas senti puisqu'elle y avait mit beaucoup de sympathie. j'ai levé les yeux au ciel à sa réponse en souriant. un abruti finit, bah oui, et puis quoi encore.. j'ai posé mes yeux doux sur elle, restant silencieux en l'écoutant. « un abruti fini que t'aime. c'est plutôt pas mal. j'aime bien. tu n'as qu'à me renommer comme ça dans ton téléphone quand t'auras mon numéro. » l'avais-je taquiné en lui lançant un regard enjôleur. j'ai réfléchi alors à la suite de ses paroles. je savais qu'elle n'était pas du genre à se dévoiler facilement, moi-même je ne savais pas trop comment m'y prendre. cela ne voulait pour autant pas dire que nous ne ressentions rien l'un et l'autre, mais il y avait des choses qui étaient plus faciles à dire que ça. je l'ai regardé avec amusement faire la moue, faisant mine qu'elle boudait à ma non expression sentimentale. machinalement, j'ai apposé une main dans son dos pour la rapprocher de moi à nouveau, me permettant encore une main dans ses cheveux. « je n'aime pas dire ce genre de trucs. tu devrais le savoir, depuis le temps. » plus que de ne pas savoir m'exprimer, j'étais froid de base et je mettais du temps à faire confiance. je me méfiais beaucoup et j'étais plutôt solitaire. pourtant l'envie de l'embêter était plus forte que tout. « gamin ? rappelles-moi qui est le plus jeune entre nous deux ? j'ai soudainement perdu la mémoire.. » moqueur, je l'observais en riant. c'était si drôle, et ça faisait du bien de retrouver ça. de retrouver, ce qu'on avait peut-être perdu pendant un moment. puis, selene me répondit par rapport à san. pour l'instant, du moins je n'avais pas à m'en faire. « ça me rassure. » oui, ça me rassurait de savoir qu'il n'avait pour l'instant rien tenté. dans le futur, je devrai me méfier, mais pour l'instant, je vais laisser couler les choses. quand selene leva à nouveau la voix, elle finit par rougir. et moi aussi, légèrement. je restais un homme, elle restait une femme qui m'avait toujours attiré, et quand je l'entendais me dire qu'on pourrait regarder des films ensemble par exemple, je repensais à quand nous le faisions réellement avant, et que nous passions ensuite la nuit ensemble. je lui ai répondu, gêné, le regard ailleurs. « je.. pense que.. il me faudra du temps pour ne plus.. hum, penser à ce qu'on faisait avant. » ah, c'était direct. digne d'eren, il pouvait pas y avoir plus franc. voyant que ma phrase était remplie de sous-entendus, j'ai affiché une grimace avant de me gratter l'arrière de la tête, comme à mon habitude lorsque je suis mal à l'aise. « enfin, ce n'est pas que ! je pense à toi comme ça encore non.. mais des souvenirs hum.. risquent de revenir parfois. » j'évitais de la regarder, mais ça ne rendait la situation qu'encore plus comique. évidemment, avant, on avait pas que regarder la télé et fait des câlins. et ça, mon esprit d'homme était loin de l'avoir oublié. selene continua sur des jolies paroles, des paroles réconfortantes qui me faisait du bien. « selene, personne ne partage ma vie actuellement. mais j'apprécie ce que tu me dis. » non, personne ne partage ma vie et ça allait bien être compliqué pour la suite. j'ai lâché un soupir de frustration. c'est difficile et la situation dans laquelle je me suis mis avec risae, c'est digne des plus grands dramas. quand j'observais le visage souriant de selene, j'espérais réellement qu'elle ne soit pas dans une aussi grosse impasse que moi. je l'espérais sincèrement. j'ai observé aux alentours, comme réveillé par du bruit à l'étage. « on devrait sûrement s'en aller, non ? ça risque d'être étrange de voir le nouveau des beolsae avec la vice-présidente comme ça, tu ne crois pas ? »






code ♡ air de spleen.


❝ an endless galaxy❞
comme une poussière d'étoiles, tu as disparu. les étoiles ressentent ta tristesse et ton coeur déchiré, elles sont les fragments de ton âme perdue dispersés à travers une galaxie infinie. mais n'aies pas peur, peut-être que la vie t'a brisé, mais elle ne pourra jamais te détruire.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Tu as besoin d'aide ? ft Eren Tu as besoin d'aide ? ft Eren - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !